Vous êtes sur la page 1sur 9

Niveau : tronc commun

Durée : 1 heure.
Activité : lecture méthodique
Support : un texte d’Honoré de Balzac.
Compétence : reconnaître les caractéristiques des principaux types
de texte.
Capacité : reconnaître un texte descriptif.

I. Identification du texte
a) lecture magistrale du passage
b) compréhension générale
S’agit-il de quoi dans ce texte ?qui est l’auteur ?
Que fait le narrateur ? Il s’agit d’une description du personnage César faite par Balzac.
c) Les caractéristiques du texte :
 Genre : extrait d’un roman
 Type : descriptif
 Les personnages : César
 Temps verbaux : imparfait, conditionnel
II. Hypothèse de lecture
La description
III. Les axes de lecture
A. Portrait physique :
 quel est le personnage principal ?
 comment est-il décrit ?
 relevez les éléments décrits dans ce texte.
personnage Portrait physique
César Rides prématurées- longue -chevelure -son
front ses cheveux dessinaient cinq pointes –
ses gros sourcils…

B. Portrait moral :
 relevez les expressions qui renvoient au portrait moral (caractère du personnage :
caractère ingénument rusé – sourire de bienveillance – contentement intérieur – son
âme douce.)
IV. synthèse :
Le texte descriptif consiste à décrire une chose, un objet, ou un personnage (le portrait).
Dans ce texte, le narrateur fait le portrait physique et moral du personnage en donnant
des informations sur sa physiologie, sa psychologie et son état d’âme.
Niveau : tronc commun
Durée : 1 heure.
Activité : langue
Support : phrases extraites du texte de lecture.
Compétence : reconnaître la fonction de l’adjectif qualificatif
Capacité : être capable d’identifier et d’employer un adjectif
qualificatif

I- Observation
1 - les travaux lui avaient donné quelques rides prématurées.
2 - Ses gros sourcils n’effrayaient plus.
3 - ses lèvres étaient très lippues.
4 – ses mains larges et poilues.
5 – son grand menton tombé droit.
Le professeur lira le corpus et demandera à quelques élèves de lire les phrases tout en
expliquant les mots difficiles.
II- Conceptualisation
Nous allons essayer par le biais de questions/réponses d’identifier les éléments soulignés en
précisant leur nature et leur fonction dans la phrase.
 quelle est la nature des éléments soulignés ? des adjectifs qualificatifs
 quel est le rôle de ces adjectifs ? ils qualifient t déterminent un nom
 quelle est la fonction de chaque adjectif qualificatif ?

Dans les phrases 1, 2, 4 et 5, il a fonction d’épithète, pourquoi ? C’est un constituant du


groupe nominal.
Dans la phrase 3, il a la fonction d’attribut, c’est un constituant du groupe verbal.
 a quoi servent les adjectifs qualificatifs ? ils servent à qualifier et à déterminer un nom.
III- Appropriation :
1) complétez les phrases suivantes par un adjectif qualificatif :
a – les vagues sont…
b – j’ai visité une ville…
c – il portait un chapeau…
d – la compagne est…
2) construisez des phrases comportant des adjectifs qualificatifs (épithète et attribut)
3) identifiez les adjectifs qualificatifs et indiquez leur fonction :
a – cet écrivain créatif attire l’attention des lecteurs.
b – cet enfant est fiévreux.
c - vous êtes de gentils copains.
d - elle portait un joli petit chapeau rouge.
e - violente et soudaine, la pluie s’abattit sur la ville.
IV- Bilan :
L’adjectif qualificatif se rapporte au nom qu’il qualifie. Il précise le nom en lui attribuant une
qualité, il peut avoir deux fonctions : épithète s’il est un constituant du groupe nominal,
attribut s’il est un constituant du groupe verbal, ou lorsqu’il est relié au sujet par un verbe
d’état (être, sembler, paraître, devenir…)
Niveau : tronc commun
Durée : 1 heure.
Activité : activité orale
Intitulé : décrire des personnages, des objets, des lieux…
Compétence : s’exprimer oralement.
Capacité : être capable de décrire des personnages, des objets…

Phase I : - présentation des personnages à décrire.

- présentation des objets et des lieux à décrire.

- L’utilisation de l’adjectif qualificatif dans ces descriptions

Phase II : - les apprenants passent au tableau pour présenter leur description oralement.

- chacun des apprenants doit choisir soit la description d’un personnage, soit celle
d’un objet ou d’un lieu.

- Les autres apprenants sont invités à réagir, à s’exprimer, à compléter les


descriptions de leurs camarades.

Phase III : une petite récapitulation des descriptions exposées.

Phase IV : les élèves sont appelés à rédiger un texte en décrivant un lieu, un objet ou une
personne.
Niveau : tronc commun
Durée : 1 heure.
Activité : production écrite
Support : le texte de lecture d’Honoré de Balzac.
Compétence : rédiger un texte descriptif
Capacité : être capable de produire un texte descriptif.

I – Présentation du sujet :
 Ecriture du sujet sur le tableau : « faites la description ou le portrait d’une personne
qui a marqué votre enfance. »
 lecture magistrale et individuelle.
 compréhension.
 Souligner les mots-clés : description, portrait, personne.

II – Elaboration du plan :
 élaborer un plan collectivement :
 introduction : présentation de la personne à décrire
 développement : deux parties : A/ portrait physique, B/ portrait moral
 conclusion : point de vue

III – Ecriture du sujet :


 propositions des élèves pour chaque point de plan.
 Ecriture des meilleures propositions au tableau.
 Les élèves sont invités à utiliser des adjectifs qualificatifs lors de la rédaction de la
description de la personne.

IV – Affinement :
Le texte obtenu sera, par la suite, lu en vue de l’affiner en évitant la répétition, en
ajoutant d’autres éléments pour que le texte soit cohérent.
Ensuite, le professeur invite quelques élèves à lire le nouveau texte.

V – Trace écrite
Le texte obtenu, après affinement, sera recopié par les élèves sur leurs cahiers de
cours.
Je me souviens quand j’étais petit d’un vieux voisin appelé Sidi Driss. Cet homme a
vraiment marqué mon enfance.
Il avait des cheveux noirs, des gros sourcils, son nez gros du bout lui donnait l’air d’un
africain, ses lèvres étaient très lippues.
Sidi Driss était un homme sage, extrêmement gentil, généreux et aimable.
Maintenant que je suis grand, j’aimerai être comme lui, pour moi c’est modèle à
suivre.
Niveau : tronc commun
Durée : 1 heure.
Activité : lecture méthodique
Support : extrait de « Contes de la Bécasse »de Guy de Maupassant
Compétence : reconnaître les caractéristiques d’un type de texte.
Capacité : reconnaître un texte narratif.

I Identification du texte
A lecture magistrale du passage
B compréhension générale
S’agit-il de quoi dans ce texte ?qui est l’auteur ?que fait le narrateur ?
C Les caractéristiques du texte :
 Genre : extrait d’une nouvelle.
 Type : narratif.
 Les personnages : Mme Lefèvre, Rose, un fermier, les paysans
 Temps verbaux : imparfait, conditionnel, passé simple.
II Hypothèse de lecture
Récit, narration
III Les axes de lecture
A. Le récit des événements :
 Quels sont les personnages de ce texte? Mme Lefèvre, Rose, un fermier, les paysans
 Quel est le temps et le lieu de l’histoire? Le passé, Normandie.
 Qui est arrivé aux deux femmes ? le vol d’une douzaine d’oignons.
B. Le schéma narratif :
 Que fait le narrateur dans le premier paragraphe ? il présente les personnages, le lieu et
le temps de l’action.
 Cette présentation correspond à la situation initiale
 Quels événements a perturbé la vie des deux personnages ? le vol d’une douzaine
d’oignons, cet événement correspond à la deuxième étape du schéma narratif :
l’élément perturbateur
 Cet événement en a déclenché deux autres, lesquels ? les voisins arrivèrent, un
fermier les conseilla d’avoir un chien.
 Qu’est ce qui a été décidé à la fin ? les deux femmes décident d’avoir un petit chien (la
situation finale).
VI synthèse :
Le texte narratif se caractérise par la présence d’un narrateur qui raconte les événements
d’une histoire.
Le schéma narratif comporte :
Une situation initiale : informe sur le moment, le lieu de l’action et présente les
personnages.
Elément perturbateur : fait imprévu qui rompt l’équilibre de la situation initiale.
Des péripéties : l’ensemble des événements imprévus qui interviennent dans la vie
d’un héros de roman ou de théâtre.
La situation finale : on retrouve l’équilibre.
Niveau : tronc commun
Durée : 1 heure.
Activité : langue
L’intitulé : les temps du récit et leurs valeurs.
Support : phrases extraites du texte de lecture.
Compétence : étudier un fait de langue.
Capacité : être capable d’identifier et d’employer les temps du récit
it
I Observation
1 – un fermier d’un côté leur offrit ce conseil.
2 – Mme Lefèvre était une dame de compagne, une veuve.
3 – elles cultivaient quelques légumes.
4 – les deux femmes expliquaient à chaque nouveau venu leurs idées.
5 – […] de ces personnes qui partent avec des cuirs, prennent en public des aires
grandioses.
6 – on avait volé Mme Lefèvre.
7 – que feraient elles d’un gros chien ! Il les ruine en nourriture.
Le professeur lira le corpus et demandera à quelques élèves de lire les phrases tout en
expliquant les mots difficiles.
II Conceptualisation
 Relevez les verbes des phrases, soulignez-les
 A quels temps sont conjugués ?
 Faire un rappel des terminaisons du passé simple, l’imparfait, le présent et le
conditionnel présent.
 Quelle la valeur de chaque temps.

Temps du récit valeur exemple


Passé simple Action achevée Phrase 1
Imparfait de description, Phrase 2
Imparfait de durée (action Phrase 3
imparfait
inachevée.
Imparfait de répétition. Phrase 4
Pour actualiser un fait de
Présent de narration Phrase 5
passé
Longue action passée
Plus-que-parfait Phrase 6
antérieure à une autre.
C’est le futur dans le passé.
Conditionnel présent Phrase 7
Action à venir dans le passé.

III Appropriation :
1) relevez le temps de récit dans les phrases suivantes :
a – la porte s’ouvrit, un homme entra.
b – il faisait très chaud pendant ce match.
c – notre joueur avait déjà marqué un but.
d – la rue était déserte ; soudain, une silhouette la traversa.
2) identifiez les temps utilisés dans ces phrases et indiquez leur valeur :
a – il entra, salue l’assistante et s’assit.
b – il venait tous les jours se mettre aux ordres de son père.
c - chez Jourdani, la grande salle était pleine de mangeurs.
d - il sortit rapidement de la salle.
e - le visiteur annonça qu’il partirait aussitôt.

Verbes conjugués Temps verbal Valeur exprimée

VI Bilan :
Dans un texte narratif, les événements sont racontés au passé. Le narrateur emploie les temps
du récit : le présent de narration, l’imparfait, le passé simple, le plus-que-parfait et le
conditionnel présent.
Le présent de narration : utilisé pour actualiser un fait passé.
L’imparfait : désigne une action achevée qui dure ou qui se répète dans le passé.
Le passé simple : désigne une action achevée ou des actions brèves et successives.
Le plus-que-parfait : désigne une longue action antérieure à une autre.
Le conditionnel présent : c’est le futur dans le passé.
Niveau : tronc commun
Durée : 1 heure.
Activité : activité orale
Intitulé : imaginer la suite d’une histoire.
Compétence : raconter une histoire.
Capacité : être capable d’imaginer la suite d’une histoire.

Phase I : - présentation du sujet : « Mme Lefèvre et Rose finirent par avoir un tout petit
chien, portant le voleur revint… ». Imaginez la suite.

- Lecture du sujet

- Explication.

Phase II : - les apprenants passent au tableau pour exposer oralement la suite de l’histoire
proposée.

- les apprenants sont appelés à utiliser le lexique suivant : veiller- monter la garde-
guetter – mordre – fuir – crier – hurler – aboiements – coups – blessures -
poursuite.

Phase III : répétition de la meilleure suite et invitation des élèves à donner d’autres histoires
pour développer le potentiel langagier par la production des phrases.
Niveau : tronc commun
Durée : 1 heure.
Activité : production écrite
L’intitulé : produire un texte narratif.
Compétence : rédiger un texte narratif
Capacité : être capable de produire un texte narratif.

I – Présentation du sujet :
 Ecriture du sujet sur le tableau : « raconter un histoire en respectant les étapes du
schéma narratif. »
 lecture magistrale et individuelle.
 compréhension.
 Souligner les mots-clés : raconter, histoire, schéma narratif.

II – Elaboration du plan :
 Pour réussir la rédaction de l’histoire, les apprenants sont invités à suivre le plan
suivant :
 Une situation initiale qui informe sur le moment, le lieu, les personnages.
 Un élément perturbateur (rupture de l’équilibre)
 Une péripétie
 Une situation finale où l’on l’équilibre.
 Utilisation des temps du récit et surtout l’imparfait et le passé simple.

III – Ecriture du sujet :


 propositions des élèves pour chaque point de plan.
 Ecriture des meilleures propositions au tableau.

IV – Affinement :
Prendre de l’écart par rapport au tableau et inviter les élèves à peaufiner le texte
obtenu en évitant les répétitions et les imperfections de la syntaxe…

V – Trace écrite
Le texte obtenu, après affinement, sera recopié par les élèves sur leurs cahiers de
cours.
Sidi Driss était un homme généreux, seul, qui habitait une petite maison, le long d’une
route, au nord.
Comme il possédait, dans son habitation, une petite épicerie avec une bonne réputation
et un bon rendement. Une nuit, on lui vola tous les produits alimentaires.
Le matin, Sidi Driss, découvrit qu’il a été volé. L’information du vol se répandit. Les
voisins arrivèrent et l’homme expliquait à chaque voisin venu ce qui lui est arrivé.
Un voisin lui proposa d’élever un chien pour donner l’éveil, cet homme qui n’aimait
pas les bêtes, décidera enfin d’avoir un petit chien chez lui pour garder son épicerie.