Vous êtes sur la page 1sur 19

Le Président Bouteflika

nomme M. Sellal Premier ministre


Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a flika, président de la République, a mis fin ce jour à l'intérim
nommé, hier, Abdelmalek Sellal, Premier ministre, en rem- des fonctions de Premier ministre assuré par Monsieur You-
placement de Youcef Yousfi, qui a assuré l'intérim, a indiqué cef Yousfi », précise le communiqué. « Le Président de la
un communiqué de la présidence de la République. République a nommé Monsieur Abdelmalek Sellal, Premier
« Conformément aux dispositions de l'article 77 alinéa 5 de ministre », conclut la même source.
la Constitution, son Excellence Monsieur Abdelaziz Boute-
29 Djoumada Al Thani 1436 - Mardi 29 Avril 2014 - N°15117- Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E

CÉRÉMONIE D’INVESTITURE, HIER, AU PALAIS DES NATIONS

PRÊTE SERMENT l Le Président Bouteflika réitère


son engagement pour la
préservation de la stabilité du pays
l Le Chef de l’État annonce des
réformes pour une révision
consensuelle de la Constitution
Ph : A. Yacef

Le Président Bouteflika
se recueille à la mémoire
des martyrs à El-Alia
Ph : T. Rouabah

l
P. 3 à 6

L’événement éminemment important dans la vie gériens sans aucune exclusive ni autre forme de margina- les valeurs de paix et de stabilité afin de faire face aux
du pays, et, partant, pour les Algériens a permis au lisation pour s’impliquer davantage dans ce mandat du conjonctures. Fidèle à sa propre ligne de conduite qui
Président Abdelaziz Bouteflika, réélu pour un qua- parachèvement de l’œuvre de réconciliation et de recons- émane de ses profondes convictions et obéit aux normes
trième mandat, de réitérer, lors de la cérémonie d’investi- truction. Le message décrypté traduit l’impérative néces- de l’authenticité et de l’originalité d’une nation ayant sur-
ture, sa détermination à œuvrer à servir les intérêts sité d’unir toutes les forces vives du pays et de rassembler monté les épreuves du temps et de l’histoire par la force
stratégiques du pays dans la poursuite du développement toutes les compétences nationales dans cette mutation exi- de sa solidarité, le Chef de l’Etat a réitéré les motivations
et de défendre son intégrité et ses fondements sacrés. Un geant un effort collectif, un sacrifice supplémentaire et un de son option au caractère irréversible résidant fondamen-
engagement toujours renouvelé de l’homme qui a fait du consensus autour des perspectives à atteindre. talement dans la pérennisation des valeurs.

L’appel du cœur
« serment pour l’Algérie », le thème central de sa Des valeurs devant guider le fonctionnement de la
campagne électorale. Toute une symbolique se dégage société pour une meilleure efficacité, une parfaite har-
de ce serment fort, révélant l’attachement du moud- monie et un grand équilibre. En clair, un appel du
jahid à la perpétuation du message de Novembre et le Et elles sont diverses et nombreuses tant dans le do- cœur pour la conjugaison des efforts et la complémentarité
souci constant d’asseoir la pérennité des institutions de la maine politique qu’économique, avec la révision de la des actions de construction et de modernisation d’une Al-
République et de concrétiser le processus de développe- Constitution en perspective. gérie qui ne peut attendre ou se soumettre aux humeurs
ment et de modernisation du pays. « J’ai besoin de votre aide et de la contribution de tout et au bon vouloir des uns et des autres. Une Algérie dési-
Au-delà des formules d’usage dictées par cette impéra- le monde », a affirmé le Président Bouteflika, manifestant reuse d’influer sur le cours des événements et d’exercer
tive conformité aux dispositions de la loi suprême, c’est cet son désir d’engager le pays dans cette ultime phase si dé- un rôle sur l’ échiquier mondial constamment en reconfi-
appel du cœur à la mobilisation générale de la solidarité cisive pour le parachèvement de l’œuvre d’édification et guration.
nationale et au rassemblement des forces vives du pays la consolidation des valeurs. Sur ce registre d’ailleurs, le Une Algérie, enfin, qui éprouve le besoin de développer
pour faire face aux exigences du contexte et relever les Président de la République est revenu longtemps sur la ré- l’esprit d’entreprise de ses enfants où qu’ils se trouvent.
défis déterminants. Un appel à tous les Algériennes et Al- conciliation nationale dont l’esprit ne peut que garantir El Moudjahid

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 55e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €
2 EL MOUDJAHID

Mét éo

ENSOLEILLé CE MATIN À 8H30


À L’HÔTEL
EL-DJAZAÏR
Journée de
coopération
algéro-suédoise
La ministre de la Poste
et des Technologies de l’in-
formation et de la commu-
nication, Zohra Derdouri,
présidera, ce matin à 8h30,
à l’hôtel El-Djazaïr, l’ouverture d’une journée algéro-
suédoise ayant pour thème «Le haut débit mobile : en-
jeux, perspectives et opportunités».
*****************************************
CE MATIN À 10H AU FORUM DE LA MÉMOIRE
50e anniversaire de la création du dinar algérien
CET APRÈS-MIDI
Le temps sera généralement beau et en- À 15H AU MJS
soleillé sur l’ensemble des régions du pays
avec quelques passages nuageux au sud-
Le Forum de la Mémoire d’El Moudjahid, initié en coordination avec Réunion de la
ouest.
l’Association Machaâl Echahid, organise ce matin à 10 heures à l’oc-
casion du 50e anniversaire de la création du dinar algérien, une confé- commission
Les températures seront plutôt élevées au rence sur la sortie de l’Algérie de la zone franc. chargée du
sud et les vents à tendance faible
déplacement des
Températures (maximales-minimales) supporters au Brésil
prévues aujourd’hui :
Alger (25° - 15°), Annaba (23°- 13°), Bé-
VENDREDI 2 MAI À 10H AU PORT D’ALGER
52e anniversaire de l’attentat
Le ministre de la Jeu-
char (36° - 19°), Biskra (32° - 19°), nesse et des Sports, Moham-
Constantine (24° - 8°), Djelfa (29°- 18°),
Ghardaïa (34° - 20°), Oran (28° - 14°), Sétif
de l’OAS contre les dockers med Tahmi, présidera, au
L’Entreprise portuaire d’Alger orga- siège de son département
(23 - 9°), Tamanrasset (36°- 20°), Tlemcen ministériel, cet après- midi à 15h, la réunion de la
(29° - 12°). nise, à l’occasion de la commémoration
du 52e anniversaire de l’attentat du 2 mai commission chargée de l’organisation du déplacement
1962 commis par l’OAS contre les des supporters au Brésil.
dockers au centre d’embauche qui a coûté
Activités des partis la vie à des dizaines de dockers et travail-
leurs du port d’Alger, une cérémonie de
recueillement à la mémoire de ces vic-
CE MATIN À 10H times, vendredi 2 mai de 10h à 11h, au
Parti El-Karama :
LE 30 AVRIL ET 2 MAI À ALGER
port d’Alger.
conférence de presse
ET ANNABA
Le président du parti El-
Conférence-débat
Karama, Mohamed Benha- du cardinal Jean-Louis Touran
mou, animera, ce matin à 10h, CE MATIN À 10H30 À L’HÔTEL Dans le
une conférence de presse au MONCADA cadre de la
siège national du parti. FLN : journée mondiale célébration
de la Liberté de la presse
du 100e anni-
versaire de la
CE MATIN À 11H Le FLN organise, ce matin à 10h30, à l’hôtel basilique
AU JOURNAL ECHAÂB Moncada, une cérémonie en l’honneur des journa- saint Augus-
« La pratique médiatique au
listes, à l’occasion de la journée mondiale de la Li- tin d’Annaba,
berté d’expression et de la presse qui coïncide avec le cardinal
quotidien Echaâb dans la le 3 mai de chaque année, en présence du SG du parti, Amar Saâdani. Jean-Louis
promotion des libertés » Touran, prési-
dent du
À l’occasion de la conseil papal du dialogue interreligieux, effectuera une
journée mondiale de AGENDA CULTUREL
visite en Algérie du 29 avril au 3 mai, au cours de la-
la Liberté d’expres- quelle il animera une conférence de presse conjointe
sion, le journal JUSQU’AU 30 AVRIL AUX CINÉMATHÈQUES avec Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires
organise religieuses et du Wakf, demain à 11h à Dar El-Imam
Projection du film documentaire Abdelkader
D’ALGER ET DE TIZI OUZOU
une conférence-
Echaâb
de Mohammadia. Vendredi 2 mai à 14h30, le cardinal
débat sur le thème : «La pratique médiatique Jean-Louis Touran sera à Annaba où il animera une
au quotidien Echaâb dans la promotion des li- L’Agence algérienne pour le rayon-
nement culturel organise la projection conférence-débat sur le dialogue interreligieux à l’hô-
bertés». tel Majestic.
du film documentaire, Abdelkader, en
partenariat avec le Centre national de
la cinématographie (Cinémathèque al-
CE MATIN À 10H gérienne) et l’Entreprise publique de
Bilan du 1er semestre du contrôle télévision (EPTV), jusqu’au 30 avril CET APRÈS-MIDI À 18H30
de la répression des fraudes aux cinémathèques d’Alger et de Tizi À L’HÔTEL HILTON
Le ministère du Commerce organise, ce
Ouzou. Algérie Télécom lance la 4G
matin à 10h, une conférence de presse animée ************************************************** Algérie Télécom orga-
par le directeur général du contrôle écono- nise, cet après-midi à
mique de la répression des fraudes qui présen- CET APRÈS-MIDI À 18H30 AU PALAIS 18h30, à l’hôtel Hilton,
tera le bilan du premier semestre. DE LA CULTURE MOUFDI-ZAKARIA une cérémonie de lance-
Célébration de la journée internationale ment officiel de la 4G LTE.

DU 14 AU 20 MAI AU PALAIS de la Danse


Dans le cadre de la célébration de
la journée internationale de la Danse, LE 5 MAI À L’HÔTEL HILTON
« La coopération Inde-Algérie
DES EXPOSITIONS D’ORAN
Salon international de la direction générale du Ballet natio-
l’informatique nal, en collaboration avec le palais de
la Culture, organise une cérémonie qui dans le secteur de la construction »
aura lieu au palais de la Culture L’ambassade d’inde, en collaboration avec M/s S.P
Moufdi-Zakaria, aujourd’hui et de- International Limited, organise un séminaire sur «La
main, sur le thème «Fierté». coopération Inde-Algérie dans le secteur de la
construction».
**************************************************
AUJOURD’HUI ET DEMAIN À 18H30 AU PALAIS CE MATIN À 10H À L’OFFICE
Manifestations artistiques El-Iza et El-Saha
DE LA CULTURE MOUFDI-ZAKARIA NATIONAL DE L’ENSEIGNEMENT
ET DE LA FORMATION A DISTANCE
Le palais des Expositions d’Oran abritera, du
Le palais de la Culture Moufdi-Zakaria abrite, aujourd’hui à 18h30,
une manifestation artistique, El-Iza, un spectacle de danses de l’asso- Conférence de presse
14 au 20 mai, le Salon international de l’infor- ciation Arabesque, et un spectacle du Ballet national, Algérie ma li- L’Office national de l’enseignement et de la forma-
matique, de la bureautique, de la technologie de berté, et demain un spectacle de danses folkloriques, El-Saha, à 18h30. tion à distance organise une conférence de presse de
l’informatique et du multimédia INTER’ COM- présentation des actes et mesures pour organise l’exa-
PUTER’ 2014. men de niveau, ce matin à 10h, au siège de l’office.

Mardi 29 Avril 2014


Nation 3

Le Président de la République prête serment


EL MOUDJAHID

CEREMONIE D'INVESTITURE DU PRESIDENT BOUTEFLIKA

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, réélu le 17 avril dernier avec 81,49% des suffrages exprimés pour un quatrième
mandat consécutif, a prêté serment, hier, au Palais des nations à Club des pins lors d'une cérémonie officielle.
n parterre de personnalités Constitution tout en s’engageant à être ple » et œuvrer, de toutes ses forces, à
parmi lesquelles les membres «  Fidèle au sacrifice suprême et à la « la réalisation des grands idéaux de
U du gouvernement sortant, ca-
dres de la nation, personnalités histo-
mémoire sacrée des martyrs, ainsi
qu'aux idéaux de la Révolution de No-
justice, liberté et de paix dans le
monde ».
riques, politiques et de culture et vembre éternelle et en jurant de « res- A l'issue de la prestation de ser-
représentants du corps diplomatique pecter et de glorifier la religion ment, le Président Bouteflika a pro-
accrédités en Algérie, ont assisté à cette islamique, défendre la Constitution, noncé une allocution dans laquelle il a
cérémonie d’investiture. veiller à la continuité de l'Etat, réunir remercié tous ceux qui ont participé au
Dès son arrivée sur les lieux, le Pré- les conditions nécessaires au fonction- succès du scrutin présidentiel.
sident Bouteflika a salué le drapeau na- nement normal des institutions et de Il a réaffirmé son engagement à tra-
tional et passé en revue un détachement l'ordre constitutionnel », œuvrer « au vailler à la préservation de la stabilité
de la Garde républicaine et des trois renforcement du processus démocra- du pays, soulignant que la réconcilia-
corps de l'Armée nationale populaire tique, respecter le libre choix du peu- tion nationale demeure sa « priorité ».
(ANP), qui lui ont rendu les honneurs. ple, ainsi que les institutions et lois de Le Président de la République n’a pas
Il était 11 heures lorsque le Prési- la République, préserver l'intégrité du omis d’exprimer ses vifs remercie-
dent de la République a fait son entrée territoire national, l'unité du peuple et ments au peuple algérien pour l'avoir
dans la salle de conférence, accueilli de la nation, protéger les libertés et les «  honoré  » de la «  majorité des suf-
Ph : A. Yacef

par un tonnerre d’applaudissements et droits fondamentaux de l'homme et du frages ».


a pris place face à l’assistance. citoyen, travailler sans relâche au dé-
Après avoir écouté des versets co- veloppement et à la prospérité du peu-

Un nouveau quinquennat pour le développement et le progrès


Sarah Sofi

raniques, le premier président de la


Cour suprême, M. Slimane Boudi, a
ouvert l’audience solennelle d’investi-
ture du nouveau Président de la Répu- Dernière étape du processus électoral, la prestation de serment est axée sur ment contre la corruption et de d’informer et communiquer avec la base. Sur un
blique. En prenant la parole pour ses le fait que le Président prête serment sur le saint Coran et respecte la Constitution autre plan, le Premier magistrat du pays insiste sur la valorisation du capital hu-
réquisitions, le procureur général près pendant l’exercice de ses fonctions en tant que Président de la République Al- main qui doit faire l’objet d’une politique intégrée qui englobera aux côtés de
la Cour suprême a rappelé que la pres- gérienne Démocratique et Populaire et Premier magistrat du pays. En répondant l’éducation, et la santé, la culture et le cadre de vie qui concourent à l’épanouis-
tation de serment intervient conformé- aux appels nombreux sollicitant sa candidature, le Président de la République a sement des citoyens avec la promotion et la confortation de la place de la jeu-
ment à l'article 75 de la Constitution pris des engagements pour ce nouveau quinquennat afin de conforter en premier nesse pour un développement harmonieux.
qui stipule que « le Président de la Ré- lieu la stabilité du pays en demeurant « un partenaire loyal pour la lutte contre Sur le plan économique, le Président Abdelaziz Bouteflika insiste sur une
publique prête serment devant le peu- le terrorisme. Le Président de la République promet la révision de la Constitution économie émergente fondée sur le savoir et à la hauteur des exigences de pro-
ple en présence de toutes les hautes à travers « une large consultation » avec la classe politique en vue d’aboutir à ductivité et de compétitivité du marché international. Comme il veillera à « la
instances de la nation, dans la semaine une « révision constitutionnelle consensuelle ». Toujours dans ce même ordre poursuite du développement et à l’avènement d’une économie diversifiée, de
qui suit son élection ». d’idées, le Président de la République compte dans ces cinq prochaines années plus en plus forte, complémentaire à notre potentiel en hydrocarbures ». Il s’agit
La main droite sur le Coran, le Pré- à venir, enraciner une démocratie apaisée avec la poursuite des réformes poli- d’intensifier les programmes lancés pour relever les défis du développement à
sident de la République a été invité, tiques pour donner forme à une vie politique et institutionnelle nourrie du débat travers la diversification des capacités productives du pays et la création d’em-
conformément à l'article 75 de la contradictoire et unie autour des intérêts supérieurs de la nation. Il s’agit entre plois dans le cadre d’une stratégie de développement durable, inclusif et équita-
Constitution, par le premier président autres de promouvoir la démocratie participative, consolider et de promouvoir ble.
de la Cour suprême, à prononcer le la bonne gouvernance, de garantir le service public performant, lutter efficace-
texte consacré par l'article 76 de la

Les termes du serment prévus par l'article 76 de la Constitution


S. S.

Le Président Bouteflika
Le Président de la République, Abdelaziz Bou- de la Révolution de Novembre éternelle, je jure par blique, préserver l'intégrité du territoire national, réitère son engagement
pour la préservation de
teflika, réélu le 17 avril pour un quatrième mandat, Dieu Tout-Puissant de respecter et de glorifier la re- l'unité du peuple et la nation, protéger les libertés et
a prêté serment, hier, devant le peuple lors d'une cé- ligion islamique, de défendre la Constitution, veiller les droits fondamentaux de l'homme et du citoyen,

la stabilité du pays
rémonie officielle au Palais des nations (Alger) en à la continuité de l'Etat, réunir les conditions néces- travailler sans relâche au développement et à la pros-
présence de toutes les hautes instances du pays. saires au fonctionnement normal des institutions et périté du peuple et d’ouvrer de toutes mes forces, à
Voici les termes du serment prévu par l'article 76 de l'ordre constitutionnel, d’œuvrer au renforcement du la réalisation des grands idéaux de justice, de liberté
la Constitution : ''Fidèle au sacrifice suprême et à la processus démocratique, respecter le libre choix du et de paix dans le monde. Dieu en est témoin''. Le Président de la République, Abdelaziz
mémoire sacrée de nos martyrs, ainsi qu'aux idéaux peuple, ainsi que les institutions et lois de la Répu- Bouteflika, a réaffirmé, hier à Alger, lors

Allocution du Président Bouteflika à l'issue de sa prestation de serment


de la cérémonie d'investiture son engage-
ment à travailler à la préservation de la
stabilité du pays, soulignant que la récon-
ciliation nationale demeure sa "priorité".
Le Président de la République, Abdelaziz Bou- une fête de la démocratie au service de la stabilité fonction publique qui ont veillé sur l'organisation, "Le premier de ces engagements est de
teflika, a prononcé, hier à Alger, à l'issue de la cé- de notre pays et de son édification. J'exprime éga- la sécurité et le bon déroulement du scrutin. Je ne travailler avec vous à la préservation de
rémonie de prestation de serment, une allocution, lement ma considération aux autres candidats à saurai manquer de remercier les organisations ré- la stabilité du pays", a déclaré le Prési-
dont voici le texte intégral : "Je voudrais d'abord cette élection présidentielle dont le premier vain- gionales et les organisations non gouvernementales dent de la République dans un discours
vous exprimer mes vifs remerciements de m'avoir queur aura été l'Algérie. Je rends hommage aux que l'Algérie a sollicités, d'avoir accepté de dépê- écrit distribué à la presse au Palais des
honoré de la majorité des suffrages. Je salue aussi centaines de milliers d'agents de l'Etat dans les cher leurs observateurs pour témoigner des condi- nations, soulignant qu'il confirme, dès ce
la sérénité avec laquelle vous avez fait du 17 avril rangs de l'ANP, des services de sécurité et de la tions ayant entouré ce rendez-vous électoral". jour, les engagements qu'il a pris avec le
peuple algérien. "Je voudrais confirmer

Le Président Bouteflika
ces engagements étant entendu que j'aurai
l'occasion, dans les semaines et les mois à

se recueille à la mémoire
venir, de revenir sur chacun d'entre eux
dans le détail au fur et à mesure de l'ac-

des martyrs à El-Alia


tion que j'aurai à mener pour les concréti-
ser", a expliqué le Chef de l'Etat. Il a
ajouté que "la main de l'Algérie demeure
tendue à ses enfants égarés que j'appelle à
nouveau à revenir dans leur foyer", affir-
Le Président de la Répu- nement ont assisté au recueille- mant que la réconciliation nationale
blique, Abdelaziz Bouteflika, ment. Le Chef de l'Etat a em- "reste ma priorité" et ce, "au nom de peu-
s'est recueilli, hier, au carré des brassé avec émotion, l'emblème ple qui la faite sienne". "En même temps,
Martyrs du cimetière d'El-Alia national, à son arrivée au cime- la loi sanctionnera tout acte terroriste
(Alger), à la mémoire des chou- tière et avant de le quitter. contre la sécurité des citoyens et des
hada de la Révolution de No- Le Président Bouteflika, réélu biens", a-t-il averti, relevant que "le peu-
vembre 1954, où il a déposé une pour un quatrième mandat le 17 ple algérien pourra compter sur l'Armée
nationale populaire et ses services de sé-
Ph : T. Rouabah

gerbe de fleurs et récité la Fatiha avril dernier, a, auparavant, prêté


du saint Coran. serment lors d'une cérémonie of- curité pour protéger le pays de toute ten-
tative subversive ou criminelle d'où
De hauts responsables de ficielle au Palais des nations à qu'elle vienne". Le Président Bouteflika a
l'Etat et des membres du gouver- Alger. lancé, à cette occasion, un appel pour

Abdelmalek Sellal reconduit au poste de Premier ministre


mettre l'intérêt du pays "au-dessus de
toute divergence ou différence politique".
"Dans le même temps, je lance un appel à
tous nos compatriotes à l'effet de placer
M. Abdelmalek Sellal, qui a été re- mière nomination à la tête de l'exécu- Au sein de la fonction publique, le l'intérêt national au-dessus de toute diver-
conduit hier au poste de Premier mi- tif, le poste de ministre des Ressources nouveau Premier ministre avait été gence ou différence politique au demeu-
nistre par le Président de la en eau. administrateur-conseiller technique, rant parfaitement admissible en
République, Abdelaziz Bouteflika, en Diplômé de l'Ecole nationale de chef de cabinet à la wilaya de Guelma, démocratie", a noté le Président Boute-
remplacement du Premier ministre par l'administration (ENA), il avait as- conseiller technique au ministère de flika. Il a exprimé ses "vifs" remercie-
ments au peuple algérien de l'avoir
intérim Youcef Yousfi, a occupé divers sumé successivement les fonctions de l'Education nationale, chef de daïra à "honoré" de la "majorité des suffrages",
postes de responsabilités dont plu- ministre de l'Intérieur et des Collecti- Tamanrasset, Arzew, wali hors cadre saluant la "sérénité avec laquelle vous
sieurs portefeuilles ministériels. vités locales, de la Jeunesse et des auprès du ministre de l'Intérieur et avez fait du 17 avril une fête de la démo-
Né le 1er août 1948 à Constantine, Sports, des Travaux publics ainsi que chef de cabinet auprès du ministre des cratie au service de la stabilité de notre
M. Sellal a été nommé Premier minis- des Transports. Affaires étrangères. pays et de son édification". "En répondant
tre le 3 septembre 2012 puis a démis- Ayant exercé également dans le Il avait également été, directeur de à vos appels nombreux sollicitant ma can-
sionné de son poste le 13 mars 2014 domaine de la diplomatie, en tant la campagne électorale du candidat, didature j'ai pris aussi des engagements
pour diriger la campagne du Président qu'ambassadeur d'Algérie en Hongrie, Abdelaziz Bouteflika, pour les prési- envers vous à présent que vous m'avez
Bouteflika à l'élection présidentielle M. Sellal avait été wali de Boumerdès, dentielles de 2004 et 2009. réélu à la magistrature suprême", a at-
du 17 avril. Sans appartenance parti- d'Adrar, de Sidi Bel-Abbès, d'Oran et testé le Président de la République.
sane, M. Sellal a occupé avant sa pre- de Laghouat.
Mardi 29 Avril 2014
4 Nation EL MOUDJAHID

CEREMONIE D'INVESTITURE DU PRESIDENT BOUTEFLIKA

Relance des réformes politiques pour


TEXTE INTÉGRAL DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ABDELAZIZ BOUTEFLIKA
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

une révision consensuelle de la Constitution


Voici le texte intégral du discours du Présiden de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, distribué à la presse à l’occasion de son investiture.
Mes chers compatriotes, concourir, avec les autres peuples maghrébins,
Excellences, Mesdames, Messieurs, à la réunion des conditions à même de permet-
Je voudrais d'abord vous exprimer mes vifs tre la concrétisation de cet idéal.
remerciements pour m'avoir honoré de la ma- L'Algérie sera toujours un membre engagé
jorité de vos suffrages. Je salue aussi la sérénité de la Ligue des Etats arabes et de l'Union afri-
avec laquelle vous avez fait du 17 avril une fête caine, pour la concrétisation de leurs objectifs
de la démocratie, au service de la stabilité de de soutien des nobles causes, dont celle de la
notre pays et de son édification. Palestine, d'unité, de fraternité, et d'intégration
J'exprime également ma considération aux régionale.
autres candidats à cette élection présidentielle, L'Union européenne et nos partenaires de la
dont le premier vainqueur aura été l'Algérie. Méditerranée trouveront toujours en mon pays,
Je rends hommage aussi aux centaines de un acteur respectueux de ses engagements, qui
milliers d'agents de l'Etat, dans les rangs de milite en faveur de la paix et de la sécurité col-
l'Armée nationale populaire, des services de sé- lectives, et qui travaillera pour une coopération
curité et de la fonction publique, qui ont veillé fondée sur le respect mutuel et sur des intérêts
sur l'organisation, la sécurisation et le bon dé- partagés.
roulement de ce scrutin. Dans le reste du monde, l'Algérie sera fidèle
Je ne saurai manquer de remercier les orga- à ses amitiés nombreuses et aux solidarités
nisations régionales et les organisations non qu'elle y a bâties. Le peuple algérien cultive le
gouvernementales que l'Algérie a sollicitées, respect et l'amitié envers ses partenaires en Eu-
Ph : A. Yacef

d'avoir accepté de dépêcher leurs observateurs rope, en Asie et à travers les Amériques. Son
témoigner des conditions ayant entouré ce ren- gouvernement travaillera, avec les gouverne-
dez-vous électoral. ments concernés, à l'approfondissement des
liens de coopération et d'échanges multiformes,
Mes chers compatriotes, ainsi que de solidarité pour la paix et la sécurité
En répondant à vos appels nombreux solli- dance de la Justice et le rôle du Parlement, à nos opérateurs nationaux, de sorte que l'échange internationales.
citant ma candidature, j'ai pris aussi des enga- l'affirmation de la place et des droits de l'oppo- plus dense vers lequel nous irons soit équitable
gements envers vous. A présent que vous sition, et à garantir davantage les droits et liber- et mutuellement avantageux. Mes chers compatriotes,
m'avez réélu à la Magistrature suprême, je vou- tés des citoyens. En renouvelant aujourd'hui ces quelques en-
drais confirmer dès ce jour ces engagements, Nous ouvrirons d'autres chantiers aussi, no- Mes chers compatriotes, gagements majeurs, je tenais avant tout à vous
étant entendu que j'ai l'occasion, dans les se- tamment pour améliorer la qualité de la gouver- Je vous renouvelle mon engagement à œu- confirmer que le programme sur lequel vous
maines et les mois à venir, de revenir sur chacun nance, faire reculer la bureaucratie au bénéfice vrer avec vous pour de nou-
La révision de la loi
m'avez accordé la majorité
d'entre eux dans le détail, au fur et à mesure de des citoyens et des opérateurs économiques, et velles avancées politiques et de vos suffrages, est pour
fondamentale sera
l'action que j'aurai à mener pour les concrétiser. pour promouvoir une décentralisation appuyée économiques, de sorte que moi un engagement sacré à

notamment destinée
Le premier de ces engagements est de tra- sur une démocratie participative qui associera notre pays soit à la hauteur votre endroit. Ensemble nous

au renforcement de la
vailler avec vous à la préserva- mieux la société civile à la des réalités et défis du monde y travaillerons, et ensemble

La main de l'Algérie séparation des pouvoirs,


tion de la stabilité du pays. gestion locale. d'aujourd'hui, mais aussi de nous le concrétiserons avec

demeure tendue à ses


La réforme de la justice, vos propres aspirations, y
à conforter
La main de l'Algérie de- l'aide de Dieu.

enfants égarés, que


meure tendue à ses enfants qui a franchi des étapes signi- compris celles de nos géné- J'aborde aujourd'hui le

l'indépendance de la
j'appelle de nouveau à
égarés, que j'appelle de nou- ficatives, sera poursuivie rations montantes. mandat que vous m'avez

Justice et le rôle du
veau à revenir dans leur foyer. pour adapter nos lois aux Ces avancées seront réa- confié comme un sacrifice
revenir dans leur foyer. Parlement, à l'affirmation
La Réconciliation nationale défis rencontrés sur le terrain. lisées dans la fidélité aux pour la patrie que j'ai servie

La Réconciliation
Il en sera ainsi en ce qui constantes découlant de
de la place et des droits de de ma fidélité à mes compa-
reste ma priorité, au nom du durant toute ma vie, et

nationale reste ma
Peuple qui l'a faite sienne. En concerne la lutte contre les notre Glorieuse Révolution comme une nouvelle preuve
l'opposition, et à garantir gnons de lutte, tombés au
priorité, au nom du Peuple Il en sera de même pour pro-
même temps, la loi sanction- crimes économiques, à leur de Novembre, y compris la

davantage les droits et


tête le fléau de la corruption. justice sociale.
qui l'a faite sienne.
nera tout acte terroriste contre

libertés des citoyens.


la sécurité des citoyens et des En effet, nous veillerons champ d'honneur, privés de
biens. téger davantage les cadres à faire évoluer la qualité de la chance de voir l'Algérie re-
Dans notre sous-région qui gestionnaires dans l'accom- notre développement hu- couvrer son indépendance.
traverse une conjoncture dif- plissement de leurs missions. main, entre autres, dans les Permettez-moi donc de
ficile, nous demeurerons un Il en sera de même aussi pour renforcer domaines de l'enseigne- solliciter, dès ce jour, votre aide précieuse,
partenaire loyal pour la lutte contre le terro- la sécurité des citoyens et de leurs biens contre ment, de la formation et de vous tous mes chers compatriotes, où que vous
risme, dans le respect des principes guidant toutes les formes de banditisme et de violence. la santé. De plus, notre développement tiendra soyez, ici en Algérie, ou au sein de la commu-
notre politique étrangère. Fidèle à son credo de pleinement compte des droits des citoyens dé- nauté nationale à l'étranger à laquelle j'adresse
non-ingérence, l'Algérie sera également soli- Mes chers compatriotes, munis, ainsi que des devoirs de notre société en- mon salut fraternel.
daire de ses voisins et frères, au service de leur Avec votre concours, je veillerai à la pour- vers les personnes aux besoins spécifiques. Je serai par devoir, mais aussi de cœur, le
stabilité dont la sienne est inséparable. suite du développement et à l'avènement d'une Ainsi, nous veillerons à rationaliser la dé- Président de tous les Algériens et, c'est à tous
Le peuple algérien pourra compter sur son économie diversifiée, de plus en plus forte, pense publique pour éviter les gaspillages et les Algériens et toutes les Algériennes, par delà
Armée nationale populaire et ses services de sé- complémentaire à notre potentiel en hydrocar- pour que soient mieux ciblés les soutiens de vos obédiences partisanes ou politiques, que je
curité pour protéger le pays de toute tentative bures. l'Etat, qui seront maintenus pour ceux auxquels lance un appel pour m'aider à servir notre patrie.
subversive ou criminelle d'où qu'elle vienne. Nos efforts conforteront également la lutte ils sont dus, notamment pour l'accès au loge- Je vous appelle à servir ensemble l'Algérie
Dans le même temps, je lance un appel à tous contre les disparités régionales. A ce titre, le ment, à l'enseignement et aux soins, pour les re- dans le calme et la sérénité, sans lesquels rien
nos compatriotes à l'effet de placer l'intérêt na- prochain programme quinquennal d'investisse- traites et pour le pouvoir d'achat des démunis. ne saurait réussir ni durer. Je vous appelle à œu-
tional au-dessus de toutes divergences ou diffé- ments publics, qui sera dense au profit de tous Notre jeunesse se verra offrir les moyens de vrer ensemble pour triompher de tous les maux
rences politiques, au demeurant parfaitement les secteurs et de toutes les régions du pays, en- s'insérer dans le monde du travail. Outre une qui agressent notre peuple et ses richesses,
admissibles en démocratie. globera aussi de nouvelles mesures en faveur formation de qualité et un appui à l'emploi dans parmi eux, l'incivisme, la bureaucratie et la cor-
En effet, ni la démocratie, ni le développe- des wilayas du Sud et des Hauts Plateaux ainsi les différents secteurs de l'économie, la jeunesse ruption.
ment ni aucune autre ambition nationale ne que des régions montagneuses. continuera d'être soutenue et accompagnée pour Je vous appelle à promouvoir, de manière
pourra avancer sans stabilité interne et, disons- En outre, nous valoriserons nos potentialités créer ses propres activités et contribuer ainsi au consensuelle, notre désir commun de démocra-
le aussi, sans une entente nationale forte, qui agricoles, minières, touris- développement du pays. tie et à bâtir, ensemble, une Algérie de moder-

Le programme sur lequel


sera la meilleure protection du pays contre toute tiques et autres. Le soutien de nité, dans l'attachement à nos constantes

vous m'avez accordé la


entreprise hostile pouvant le menacer de l'exté- l'Etat sera maintenu à l'agricul- Mes chers compa- nationales ainsi qu'aux composantes de notre

majorité de vos suffrages,


rieur. ture ainsi qu'aux entreprises et triotes, identité nationale, l'islam, l'arabité et l'amazi-
D'ailleurs, c'est avec la volonté résolue de investisseurs publics et pri- Excellences, Mes- ghité.
est pour moi un
renforcer notre entente nationale et faire fran- vés, sans aucune discrimina- dames, Messieurs, Je vous appelle à un effort partagé, pour
engagement sacré
chir de nouvelles étapes qualitatives à la démo- tion. L'apport des partenaires En ce jour particulier, je fructifier les atouts nombreux de notre grand

à votre endroit. Ensemble frères, amis et partenaires et puissante, et garantir à chacun de ses citoyens
cratie, que je relancerai sous peu, le chantier des étrangers continuera d'être voudrais redire aux peuples pays, le doter d'une économie de plus en plus

nous y travaillerons,
réformes politiques qui aboutira à une révision sollicité pour accompagner

et ensemble nous le
constitutionnelle consensuelle. et intensifier notre dévelop- à leurs gouvernements res- une vie décente, dans la solidarité sociale.
Les forces politiques, les principales repré- pement national, sur la base pectifs, toute l'estime que le
concrétiserons avec
sentations de la société civile, ainsi que les per- de l'intérêt mutuel ainsi que peuple algérien nourrit en- En cette année qui sera marquée par le

l'aide de Dieu.
sonnalités nationales seront conviées à du transfert de savoir-faire et vers eux. 60e anniversaire du déclenchement de la Glo-
s'associer à cette entreprise de première impor- de technologie. Fidèle à ses principes et rieuse Révolution du 1er Novembre 1954, je
tance. Dans le respect des principes fondamen- Nous poursuivrons nos à ses traditions, l'Algérie de- vous appelle à faire ensemble le serment de
taux que la Constitution elle-même met à l'abri efforts d'insertion de l'éco- meurera un acteur engagé construire cette Algérie dont ont rêvé nos
de toute remise en cause, et sans préjudice des nomie nationale dans son au sein de la communauté des Nations, héros les chouhada, une Algérie qui, avec
avis des participants à la concertation que nous environnement extérieur, et d'abord notre es- pour la paix, la sécurité et la coopération dans l'aide du Tout-Puissant, sera à la hauteur des
organiserons, la révision de la loi fondamentale pace régional. Cette démarche sera loyale, et le monde, ainsi que pour le triomphe des causes espérances de nos générations nouvelles.
sera notamment destinée au renforcement de la nous attendons de nos partenaires et amis, leur justes. La construction du Maghreb arabe reste Gloire à nos vaillants martyrs !
séparation des pouvoirs, à conforter l'indépen- compréhension de nos demandes en faveur de notre priorité et nous serons disponibles pour Vive l'Algérie !

Mardi 29 Avril 2014


EL MOUDJAHID Nation 5
CEREMONIE D'INVESTITURE DU PRESIDENT BOUTEFLIKA

La lutte contre la corruption


une priorité du Président
La prévention et la lutte contre la corruption, qui est au cœur de l’action de l’État, ont constitué un des thèmes majeurs des débats publics
ayant marqué les programmes et les campagnes, lors de la présidentielle du 17 avril dernier. Le Président de la République en fait l’une des
priorités et un axe majeur de son programme, dont il a avancé, hier, les grandes orientations dans le discours d’investiture qu’il a prononcé
après avoir prêté serment.
e Président de la République qui a réitéré formes d’atteintes aux deniers publics et patri-
sa volonté politique et sa détermination à moines publics, s’agissant des rôles dont ont été
L prévenir et à lutter contre la corruption,
étant un crime qui porte atteinte aux deniers pu-
investies l’Inspection générale des finances et la
Cour des comptes, est appelée, comme l’a souli-
blics et à l'économie nationale. Il vient de rappe- gné le Chef de l’État, à introduire de nouveaux
ler, la nécessité d’élaborer les nouveaux instruments de lutte conte la corruption. Il est
mécanismes nécessaires pouvant apporter un plus question de renforcer les lois destinées à protéger
à la répression des crimes économiques en vue de les cadres et les gestionnaires dans l’exécution de
conforter les efforts de l’État et des différentes leurs missions et dans la prise en charge du risque
composantes de la société à prévenir et à combat- de gestion.
tre. En plus de l’arsenal de lois, dont celle de 2006 En d’autres termes, la contribution des magis-
et amendée, certaines dispositions contenues dans trats et des tribunaux administratifs s’avère néces-
le Code de procédure pénale, relatives aux inves- saire à la protection des biens et des deniers
tigations et à la qualification de ce type d’affaires, publics pour faire respecter, dans le strict respect
des pôles judiciaires spécialisés ont également été des lois de la République, en agissant davantage
créés, notamment l’Office central de répression via le renforcement de la transparence et de
de la corruption (OCRC) qui requiert une grande l’équité dans l’accès des citoyens aux services pu-
importance dans la répression de la corruption. blics dans le but de conforter leur confiance dans
Apparemment, cela reste insuffisant pour la leurs droits. En d’autres termes, ce sont des af-
mise en œuvre des dispositions de la loi relative à faires en relation avec l’amélioration de la gou-
la prévention et la lutte contre la corruption, dont vernance et la relation entre l’Administration et
l’objet a été placé sous le signe de renforcer les les citoyens qui se posent. Ces questions relèvent
mesures visant à prévenir et à combattre la cor- par ailleurs de la réforme de l’État et des attribu-
ruption, de promouvoir l’intégrité, la responsabi- tions de ses diverses structures.
lité et la transparence de la gestion des secteurs Un autre chapitre important dans les réformes
public et privé. que le Président avance sous peu.
En rappelant son engagement à lutter contre Il sera question de renforcer les dispositions
ces crimes économiques qui rongent la société et de la loi sur la dépénalisation de l’acte de gestion
dans le cadre du renforcement de la gouvernance tion de la loi pour la protection des droits de vantage les cadres gestionnaires dans l’accomplis- qui a été promulguée, et dont le but visé consistait
et de la préservation des deniers publics, le Chef l’homme et des libertés fondamentales, la sécu- sement de leurs missions avec la promulgation de à protéger les cadres gestionnaires dans l’accom-
de l’État a, dans le même temps, mis en parallèle, rité des personnes, des biens et des activités éco- la loi sur la dépénalisation de l’acte de gestion, plissement de leur mission et dans la prise en
la poursuite du renforcement de l’indépendance nomiques devront avoir comme préalables, la ainsi que des lois sur la contrebande, le blanchi- charge du risque de gestion, en limitant les motifs
de la justice, la lutte implacable contre les fléaux lutte contre les crimes économiques, à leur tête le ment d’argent, la révision de la loi sur les contrats légaux d’inculpation de vol, de détérioration ou
sociaux, notamment la corruption, le blanchiment fléau de la corruption. C’est ce qui a été notam- de marché. L’objectif est de renforcer la sécurité de perte de deniers et effets publics par le fait d’un
d’argent et le financement du terrorisme. Il va de ment évoqué hier dans le discours du Président de des citoyens et de leurs biens contre toutes les tiers, au manquement par le gestionnaire
soi que les efforts à venir qui devront porter sur la République. formes de banditisme et de violence. concerné, à ses obligations professionnelles de
le parachèvement de la réforme de la justice et sa L’Algérie, qui amélioré sa législation en ren- Aux mécanismes de lutte contre ces fléaux so- prudence, de sécurité ou de diligences normales.
dotation de moyens additionnels pour renforcer forçant les mécanismes de lutte et de prévention, ciaux, l’Algérie, qui dispose d’un arsenal législatif
son indépendance et sa crédibilité dans l’applica- a en outre introduit des lois afin de protéger da- pour lutter contre la corruption et toutes les autres

L’entamepeuple,
dule Président
mandat présidentiel
Houria A.

I
Les réformes consensuelles
visent un développement
nstant solennel et aboutissement de Abdelaziz Boute- blique, réitérant son projet électoral,

économique et social
la souveraine volonté populaire, le flika s’engage de son côté, la main sur s’engage à paver davantage en une
Président de la République, Abdela- le saint Coran, à se consacrer pleine- concertation avec les forces politiques,

renforcé
ziz Bouteflika, a prêté serment, hier au ment à l’accomplissement de sa mis- les personnalités nationales et les repré-

L
palais des Nations, devant un parterre sion au service de l’Algérie et des sentants de la société civile, pour arriver
composé des membres du gouverne- Algériens, mais aussi au service des no- à une révision constitutionnelle consen-
ment, des élus des deux chambres, des bles idéaux de paix, de justice et de li- suelle, en vue «d’édifier un modèle de
es réformes consensuelles annoncées, hier, par le Président de la représentants de la société civile et les berté de par le monde. Son Excellence, gouvernance répondant aux attentes et
République, Abdelaziz Bouteflika, après sa prestation de serment représentants du corps diplomatique ac- le Président de la République, Abdela- espérances du peuple».
pour son quatrième mandat présidentiel, visent à approfondir la crédité en Algérie. Une prestation de ziz Bouteflika, entame ainsi officielle- Une démarche consensuelle que le
pratique démocratique, à renforcer les libertés, à promouvoir le déve- serment qui a été précédée par une pa- ment, ce mandat présidentiel qui court Président de la République compte éga-
loppement économique et social au profit de tout le peuple algérien. rade des différents corps de l’Armée na- jusqu’en avril 2019. lement suivre pour mettre l’intérêt du
Le Président Bouteflika a annoncé, lors de cette cérémonie, la relance tionale populaire, un honneur rendu par Cette cérémonie reflète cette stabi- pays au-dessus de toute autre considé-
«sous peu» du chantier des réformes politiques pour aboutir à une révi- une Armée républicaine au Président lité acquise par l’Algérie, dont la ges- ration, s’engageant et appelant à préser-
sion constitutionnelle «consensuelle». «C’est avec la volonté résolue de élu. Une cérémonie d’autant plus solen- tion suprême ne s’accorde que par la ver la stabilité du pays.
renforcer notre entente nationale et faire franchir de nouvelles étapes nelle, car consacrant l’exercice même voie des urnes. Une voie, celle de la dé-

Pour une démocratie participative 


de la démocratie, largement élu par le mocratie, que le Président de la Répu-
A. M. A.
qualitatives à la démocratie, que je relancerai, sous peu, le chantier des

L
réformes politiques qui aboutira à une révision constitutionnelle consen-
suelle», a-t-il expliqué.
Dans son programme électoral, le Chef de l’État avait précisé qu’il
inviterait les forces politiques, les principales représentations de la so- e discours d’investiture du Prési- mise en œuvre des décisions et projets
ciété civile, ainsi que les personnalités nationales à s’associer à cette en- dent de la République, au-delà des La dynamique de réformes politiques concernant la collectivité.
Élargir le consensus national

treprise de «première importance». À ce sujet, il s’était engagé, s’il était axes fondamentaux qu’il a suivis engagées ces dernières années a permis Tous les échelons seront tenus d’ériger
réélu, à créer les conditions politiques et institutionnelles, avec l’ensem- avec constance au cours de ses différents des avancées sur  le double plan de la pra- la concertation avec la société civile en
ble des acteurs représentant les différents segments de la société, dans mandats, confirme ses objectifs futurs en tique démocratique et de l’exercice des règle de conduite permanant dans une
le but d’édifier un modèle de gouvernance répondant aux attentes et es- termes de pérennisation des valeurs de droits et libertés. Ces évolutions placent perspective de partenariat. La société ci-
pérances du peuple. Il avait également proposé la mise en place d’un notre glorieuse Révolution, les acquis de l’Algérie aujourd’hui dans une situation vile bénéficiera, pour sa part, du pro-
«nouveau pacte» visant à ancrer «solidement» les acquis liés au déve- la réconciliation nationale, le renforce- propice à un nouveau saut qualitatif dans gramme destiné à favoriser son
loppement et au progrès, à conforter la stabilité, enraciner une démo- ment de la paix et de la stabilité, d’enra- le renforcement des fondements républi- développement qualitatif par l’améliora-
ciner une démocratie apaisée. cains de l’État et la promotion d’une vie tion de son organisation au plan national
cratie apaisée, valoriser le capital humain, bâtir une économie émergente Une stabilité réelle qui passe par des politique apaisée. Pour le Président Bou- et local, de ses capacités techniques et de
dans le cadre d’une approche de développement durable et renforcer les institutions évolutives dans le temps, une teflika, l’enjeu est de transcender la diver- ses moyens d’action.
liens de solidarité sociale. participation des citoyens à la gestion de sité des courants politiques pour œuvrer à Ces efforts seront accompagnés de
Les réformes prévues entrent dans le cadre du renouvellement de la la cité, un  consensus qui ne saurait signi- une plus grande gouvernance et participa- mesures de renforcement des collectivités
démarche pour poursuivre l’œuvre de modernisation des institutions, de fier unanimisme, le développement mul- tion afin d’élargir le consensus national territoriales en moyens et en capacités
la société et de l’économie, et sont le reflet des nouvelles attentes et as- tidimensionnel en tenant compte des autour de la prise en charge des vrais défis pour qu’elles jouent plus efficacement
pirations du peuple algérien d’être «le véritable acteur d’un avenir de nouvelles mutations mondiales, conciliant présents et futurs qui se posent à la nation, leur rôle d’impulsion du développement
prospérité, de justice et d’équité», avait-il souligné. Parallèlement, le efficacité économique et justice sociale. notamment à travers la révision de la local et de fourniture de prestations de
Président Bouteflika s’est engagé à renforcer la réconciliation nationale, Le Président Bouteflika veut faire de Constitution qui sera la première tâche services publics et sociaux de qualité.
en tant que chantier prioritaire, affirmant que la main de l’Algérie de- la stabilité de l’Algérie, le «maître mot», qu’entamera le Président de la Répu- Cette démarche inclut également la ré-
meure tendue à ses enfants égarés, et tout acte terroriste contre la sécu- tant au plan économique, social ou sécu- blique. vision de l’actuel découpage administratif
rité des citoyens et des biens sera combattu. ritaire, à travers plusieurs axes, dont : la et la finalisation du projet de création de
Dans le même temps, le renforcement de l’indépendance de la justice promotion de l’identité nationale dans ses nouvelles collectivités territoriales pour
sera poursuivi, tout comme la lutte «implacable» contre les fléaux so- trois composantes : arabité, amazighité et mieux prendre en charge les impératifs du
Une démocratie participative

ciaux, notamment la corruption, le blanchiment d’argent et le finance- islam, en rejetant toute forme d’exploita- L’enjeu est de donner tout son sens à développement local et rapprocher davan-
et décentralisée

ment du terrorisme. Le Chef de l’État avait fait savoir, dans ce cadre, tion politicienne de l’une ou l’autre des la citoyenneté en développant des cadres tage l’administration du citoyen. Le mé-
que l’effort portera sur le parachèvement de la réforme de la justice et composantes de l’identité  nationale. Il structurés et des procédures transparentes canisme de concertation tripartite qui est
sa dotation de moyens additionnels pour renforcer son indépendance et vise également la prévention et la lutte permettant aux citoyens de débattre des aussi un autre instrument de démocratie
sa crédibilité dans l’application de la loi pour la protection des droits de contre toutes formes d’extrémisme, le politiques, de faire connaître leurs points participative sera renforcé dans le sens
l’homme et des libertés fondamentales, et la sécurité des personnes, des renforcement de la justice, la lutte impla- de vue et d’influer sur les décisions. d’une participation plus inclusive et d’une
biens et des activités économiques. cable contre la corruption et le finance- Le programme du Président de la Ré- régularité de ses sessions pour forger un
Sur le plan socio-économique, il avait promis de bâtir une «économie ment du terrorisme, l’encouragement de publique veut  asseoir une logique de solide consensus autour d’un pacte éco-
la société civile à s’organiser en tant que concertation et de partenariat entre l’Ad- nomique et social de croissance et en as-
émergente» à travers la valorisation des ressources humaines, de la vecteur de prise de conscience, force de ministration et l’administré afin de satis- surer la mise en œuvre.
connaissance et de la technologie, et de renforcer la justice sociale, à proposition et vivier des élites politiques faire pleinement l’aspiration légitime des
tous les niveaux. de demain.  citoyens à contribuer à la définition et la
Kafia Ait Allouache

Mardi 29 Avril 2014


6 Nation EL MOUDJAHID

CEREMONIE D'INVESTITURE DU PRESIDENT BOUTEFLIKA

Le Président Bouteflika exprime sa volonté


de renforcer l’entente nationale
Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a exprimé hier à Alger sa volonté « résolue » de renforcer
« l’entente nationale » et de faire franchir de nouvelles étapes « qualitatives » à la démocratie.

«C’
est avec la volonté l’opposition et à garantir davan-
résolue de renfor- tage les droits et libertés des ci-
cer notre entente toyens.» Le Président Bouteflika
nationale et faire franchir de nou- a en outre, souligné sa volonté
velles étapes qualitatives à la dé- d’ouvrir d’autres chantiers dans le
mocratie, que je relancerai sous but notamment d’améliorer la «
peu, le chantier des réformes poli- qualité » de la gouvernance, faire
tiques qui aboutira à une révision « reculer » la bureaucratie au bé-
constitutionnelle consensuelle», a néfice, a-t-il dit, des citoyens et des
souligné le Chef de l’Etat dans un opérateurs économiques et pour «
discours écrit distribué à la presse promouvoir une décentralisation
lors de la cérémonie de prestation appuyée sur une démocratie par-
de serment. ticipative ».
Le Président Bouteflika a ajouté Une démocratie participative
que « les forces politiques, les « qui associera mieux la société ci-
principales représentations de la vile à la gestion locale », a indiqué
société civile ainsi que les person- le Chef de l’Etat qui a mis en
nalités nationales seront conviées exergue l’importance de la ré-
à s’associer à cette entreprise de forme de la justice qui a franchi, a-
première importance.» t-il relevé, des étapes significatives
Ph : A. Yacef

Il a expliqué que la loi fonda- et qui sera poursuivie pour adapter


mentale sera notamment destinée les lois aux défis rencontrés sur le
au « renforcement de la séparation terrain.
des pouvoirs, à conforter l’indé-
pendance de la justice et le rôle de

Le Président Bouteflika veut aboutir


REVISION DE LA CONSTITUTION

à un texte consensuel
L
e Président de la République, constitutionnelle, annoncée déjà réformes, menées successivement blique qui a décidé de mettre en soumettre à l’approbation du Par-
Abdelaziz Bouteflika, a ex- dans son discours à la nation en par le président du Conseil de la place une commission d’experts, lement ou à vos suffrages par la
primé hier à Alger, sa vo- avril 2011, intervenait pour cou- nation et le Premier ministre (juin composée de professeurs d’univer- voie référendaire », avait expliqué
lonté d’aller vers une révision ronner l’édifice institutionnel vi- à juillet 2011), ont fait l’objet, dans sités, tous connus pour leur compé- le Président Bouteflika.
constitutionnelle « consensuelle » sant à renforcer la démocratie. La leur volet constitutionnel, d’une ex- tence et leurs qualités morales, La révision de la Constitution a
à laquelle seront associées les révision vise, selon le communiqué ploitation intégrale et d’un travail chargée d’élaborer un avant-projet fait le consensus auprès des six
forces politiques, les principales re- rendu public par la présidence de la de synthèse, par un groupe de tra- de loi portant révision constitution- candidats à l’élection présidentielle
présentations de la société civile République le 7 avril 2013, relatif vail qualifié institué à cet effet. nelle. du 17 avril dernier, qui en ont fait
ainsi que les personnalités natio- à la mise en place de la Commis- Conformément aux instructions du L’avant-projet de loi devra s’ap- leur cheval de bataille tout au long
nales. Le Chef de l’Etat, qui a en- sion chargée de l’élaboration de Chef de l’Etat, le Premier ministre, puyer, à la fois, selon les orienta- de la campagne électorale.
tamé hier son 4e mandat après avoir l’avant-projet de loi portant révi- Abdelmalek Sellal, avait indiqué tions du Chef de l’Etat, sur les Même si des divergences de
prêté serment, a annoncé sa déci- sion constitutionnelle, à « consoli- lors de l’installation de cette com- propositions retenues des acteurs fond les séparent sur la mouture de
sion de relancer le chantier des ré- der la démocratie représentative mission qu’« aucune limite préa- politiques et sociaux, et sur ses ce que devrait être la nouvelle loi
formes politiques qui « aboutira à dans notre pays, à conforter les fon- lable » n’avait été posée au projet orientations (du Président de la Ré- fondamentale du pays, les ex-can-
une révision constitutionnelle dements de l’Etat de droit et de ren- de révision constitutionnelle, hor- publique) et ce, en vue de leur tra- didats s’accordent sur la nécessité
consensuelle » qui se fera avec forcer les droits et libertés du mis celles relatives aux constantes duction en dispositions de « revisiter » ce texte.
l’association des forces politiques, citoyen ». Le même document nationales et aux valeurs et prin- constitutionnelles. « Elle (la com- L’Algérie a connu depuis le re-
les personnalités nationales et les avait expliqué que les propositions cipes fondateurs de la société algé- mission) me fera des propositions couvrement de sa souveraineté na-
représentants de la société civile. formulées par les différents acteurs rienne. En outre, une première dont je m’assurerai de la confor- tionale, en 1962, cinq Constitutions
Le Président Bouteflika avait sou- politiques et sociaux qui ont parti- mouture avait été soumise à l’ap- mité avec les valeurs fondamen- (1963, 1976, 1989, 1996 et 2008),

Des engagements historiques face à la nation


ligné, rappelle-t-on, que la révision cipé aux deux consultations sur ces préciation du Président de la Répu- tales de notre société, avant de les rappelle-t-on.

L’unité nationale, la stabilité du pays, le consensus à placer l'intérêt du pays "au-dessus de toute divergence ou avec vous à la préservation de la stabilité du pays ». L’emploi

● entre les différentes forces politiques et sociales du


pays ainsi que la réconciliation sont les quatre piliers
fondamentaux qui ont structuré le discours prononcé par le
différence politique". "Dans le même temps, je lance un
appel à tous nos compatriotes à l'effet de placer l'intérêt na-
tional au-dessus de toute divergence ou différence politique
par le Président de la République du pronom personnel est à
prendre, sans l’ombre d’un doute, comme un engagement
ferme pour que tous soient associés pour faire de ce quin-
Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, immédia- au demeurant parfaitement admissible en démocratie". Une quennat, la phase du renouveau. Le chantier des réformes
tement après sa prestation de serment, au Palais des Nations. précision d’une extrême importance pour créer une sépara- politiques pour aboutir à une révision constitutionnelle
Des messages qui sont aussi un appel à l’ensemble des forces tion temporelle, moderne et civilisée entre la nécessaire et "consensuelle" sera cette nouvelle étape qualitative à la dé-
vives du pays pour concrétiser ces quatre objectifs présentés féconde rivalité observée entre les différentes potentialités mocratie. Le recours au qualificatif est, également, un enga-
durant la campagne électorale comme autant d’engagements politiques qui ont enrichi la campagne électorale en lui don- gement du Président fait, pour l’histoire, face à la nation.
que le Président de la République aura, a-t-il annoncé, « dans nant les expressions de la pluralité d’opinions et l’accepta- Le préalable à cette démarche inclusive est, bien sûr, ap-
les semaines et les mois à venir, à revenir sur chacun d'entre tion de la sanction des urnes et du devoir national de la mise puyé sur un socle qui a pour nom la réconciliation. "La main
eux dans le détail au fur et à mesure de l'action qu’il aura à en commun de toutes les énergies pour le bien de la commu- de l'Algérie demeure tendue à ses enfants égarés que j'ap-
mener pour les concrétiser. » Qu’ils soient institutionnels, nauté. pelle à nouveau à revenir dans leurs foyers", a-t-il dit en rap-
politiques, sociaux ou économiques, les changements quali- Ancrer l’espoir, rassurer, fédérer, éviter de distiller les pelant que la réconciliation nationale est une priorité en vertu
tatifs et les amendements que connaîtront ces différents es- messages de la rancœur, ou les discours revanchards, travail- du choix du « peuple qui la faite sienne ». Toutefois, cet
paces scelleront l’avènement d’un pacte avec l'ensemble des ler, chacun de son point de vue, à un seul objectif : l’intérêt appel réitéré à la paix, n’est pas un signal de compromission
acteurs représentant les différentes sensibilités et courants suprême du pays. Quel esprit sain, quel que soit sa place ou ou de silence que l’histoire jugera car, le Président de la Ré-
de la société. responsabilité dans l’échiquier socio-politique du pays n’est publique a pris soin d’avertir que « la loi sanctionnera tout
En plus de l’engagement solennel du Président de la Ré- pas conscient des enjeux de l’heure ainsi que ceux des an- acte terroriste contre la sécurité des citoyens et des biens »,
publique qui a rappelé, face à la nation, dans un moment qui nées à venir ? Extirper la peur, éteindre la violence, ramener et que « le peuple algérien pourra compter sur l'Armée na-
symbolise la quintessence même de la force de la nation, les la paix dans les cœurs, sécuriser nos villes et villages, garan- tionale populaire et ses services de sécurité pour protéger le
grands chantiers sur lesquels la volonté populaire lui a donné tir nos frontières, transformer les divergences en conver- pays de toute tentative subversive ou criminelle d'où qu'elle
mandat, le Premier magistrat du pays a, également, tendu la gences paraissent, au niveau de leur énoncé, d’une simplicité vienne.»
main à l’ensemble du potentiel, civil, politique, économique déroutante. Le premier des engagements est de « travailler M. Koursi

Mardi 29 Avril 2014


Nation
20 jours pour une procédure d’emploi
EL MOUDJAHID 7
anseJ-abeF

Au 31 mars 2014, le dispositif ANSEJ a permis la création de 300.000 micro-entreprises pour un montant de 223 milliards
de dinars de crédits alloués. En outre, 725.000 postes d’emploi ont été créés.
près l’annonce de la suppres- effective de financement bancaire.
sion du bail de location et du Cependant, et une fois le dossier étu-
A registre du commerce dans
le dépôt du dossier bancaire à l’a-
dié et accepté par la banque, les
jeunes sont tenus de justifier un bail
gence nationale de soutien à l’em- de location et un registre de com-
ploi de jeunes, anseJ, les jeunes merce. aussi, l’adoption d’un nou-
ont à l’unanimité, exprimé un veau formulaire unique d’inscription
soulagement certain. est à même de faciliter les dé-
Ces récentes et inédites décisions marches des jeunes porteurs de pro-
prises, seront concrétisées d’une jet et les épargnera d’un lourd
manière officielle aujourd’hui à l’oc- fardeau bureaucratique comme ça
casion de la signature d’une conven- été le cas par le passé où les jeunes
tion entre l’agence nationale de passaient l’essentiel de leur temps
soutien à l’emploi de jeunes et dans la préparation de cette pape-
l’abeF, l’association des banques et rasse.
des établissements financiers, qui l’autre mesure instaurée par
représente les banques nationales l’ansej porte sur la mise en place
concernées par le financement des d’ici peu d’un identifiant personnel
projets anseJ. devant permettre le suivi de l’exa-
la signature de l’accord sera men des dossiers des postulants.
précédée par une séance de travail pour les jeunes qui ne possèdent pas
entre les différents intervenants pour de qualifications professionnelles, ni
peaufiner une fois pour toutes les diplômes, l’ansej offre une lettre
dispositions, concernées par ce lift- d’orientation grâce à laquelle, ils
ing. devant faciliter définitivement pourront suivre la formation néces-
la création des entreprises mais aussi pour cause, les jeunes pourront, en vraient pas excéder trois semaines », avoir une réponse de la part des saire dans un centre de formation
de lutter contre la bureaucratie et l’espace de 20 jours, boucler toutes a indiqué le dg de l’ansej, mourad banques, une période longue et coû- professionnel. il est à signaler qu’au
l’aide à la création d’emploi, les les procédures et bénéficier des cré- Zemali, qui assure que l’ansej ac- teuse à la fois pour les postulants à 31 mars 2014, le dispositif ansej a
nouvelles mesures annoncées ré- dits nécessaires au lancement de leur compagnera toujours les jeunes, de l’ansej lorsque l’on sait que le bail permis la création de 300.000 micro-
cemment devront constituer une ex- projet. « entre le moment du dépôt la constitution au dépôt des dossiers de location qui n’est plus de mise entreprises pour un montant de 223
cellente opportunité pour booster ce du formulaire par le jeune entrepre- au niveau des établissements ban- était exigé au dépôt du dossier. avec milliards de dinars de crédits al-
créneau déjà bien nanti et auront neur et l’examen du dossier par le caires, jusqu’à la validation et l’ac- ces nouvelles mesures, ceci évitera loués. en outre, 725.000 postes
sans doute à provoquer un formida- comité de sélection de validation et cord du principe. auparavant, il aux jeunes d’engager des frais de d’emploi ont été créés à cet effet.
ble boom autour de ces projets. et de financement, les délais ne de- fallait attendre jusqu’à 5 mois pour loyer avant même la mise en place SAM

Colloque national a mostaganem Colloque international sur l’administration


Le travail entre réalité publique a Constantine
et perspectives La modernisation, un impératif
la nécessité d'activer le contrôle dans le domaine de l'application des l'économiste et expert interna- taines ambiguïtés pour favoriser directeur de l’ecole nationale su-
dispositions du code du travail a été préconisée par les participants au col- tional, mustapha mekidèche, s'est l’émergence d’une administration périeure du management (ensm,
loque national sur "le travail entre réalité et perspectives", ouvert hier à prononcé hier a Constantine en fa- efficace et d’un secteur privé per- alger), a intitulé sa communica-
mostaganem. m. benazzouz bensabeur, de l'université de mostaganem, a veur d'une "redéfinition" du rôle formant. pour le conférencier, tion "l’administration au service
appelé à "revoir les dispositions pénales pour réprimer les contrevenants de l’etat dans le domaine écono- cette carence était à l’origine de l’économie ou l’inverse ?",
et former les partenaires sociaux dans le domaine de la législation du tra- mique afin qu'il puisse jouer "son d’une transition économique et dans laquelle il a traité des ques-
vail". l'universitaire de mostaganem, ouadah rachid, a mis l'accent sur rôle de régulateur et d’être de institutionnelle inachevée qui tions liées à l’investissement des
les dispositions concernant l'emploi des jeunes diplômés en vue "d'impulser moins en moins gestionnaire". m. s’était noyée dans la généralisation entreprises et comment les admi-
le développement économique et social et d’encourager l'investissement mekidèche qui s’exprimait à l’ou- de l’économie informelle, ajoutant nistrations publiques offrent le
pourvoyeur de postes d'emploi." verture du colloque international que celle-ci perdure "sans donner cadre institutionnel aux investis-
m. abbassa djamel, de l'université de mostaganem, a insisté, de son sur "l’administration publique en de capitaines d’industrie". seurs. Cette première journée du
côté, sur l'intervention du législateur algérien, soit en ce qui concerne le algérie, entre les impératifs de la selon le même intervenant, la séminaire s’est poursuivie avec la
code du travail ou le code des assurances sociales, au profit du travailleur modernisation et les défis de l’éva- deuxième période s’ouvre en 2000 présentation de plusieurs autres
et de l'assuré. des enseignants universitaires, des spécialistes et des res- luation, regards croisés sur les "sur fond d’amélioration progres- communications. Cette rencontre,
ponsables locaux des dispositifs d'emploi prennent part à cette rencontre bonnes pratiques internationales", sive des capacités financières d’in- organisée avec le laboratoire
de deux jours, initiée par la faculté de droit et des sciences politiques de a affirmé que "la réforme de l’ad- tervention budgétaire de l’etat grand maghreb : economie et so-
l'université de mostaganem, en collaboration avec le laboratoire de la loi ministration est tributaire directe- (...)", ajoutant que "pour suggérer ciété de l’université Constantine
foncière et de l'environnement. ment de la réforme de l’etat qui a des pistes de sortie de crise, l’ins- 2, le Centre de recherche et d’ex-
quatre axes sont proposés au débat, dont "les instances internationales fait défaut pour faire aboutir les tauration d’un nouveau régime de pertise en évaluation (CreXe), du
et leur rôle en matière de protection sociale des travailleurs" et "les facteurs premières grandes réformes éco- croissance et le passage vers une québec (Canada) et le Centre al-
de consolidation du travail adéquat et l'orientation des stratégies nationales nomiques lancées après 1988". économie productive diversifiée gérien de recherche en économie
de développement durable." la deuxième journée du colloque sera mar- auteur d’un livre récent, intitulé inscrite dans la mondialisation, il appliquée pour le développement
quée aujourd’hui par la présentation d'une série de communications traitant faut produire une redéfinition du (Cread), se tient en présence de
sée des chemins, m. mekidèche a rôle de l’etat, appelé à jouer son chercheurs venus de plusieurs uni-
L’économie algérienne à la croi-
notamment de la protection de l'environnement du travail au sein de l'en-
treprise, de la responsabilité sociale des entreprises, du nouveau concept expliqué que les "constitutions de rôle de régulateur et d’être de versités algériennes, de France, du
du développement durable et des mécanismes d'application de la politique rupture de février 1989 et de moins en moins gestionnaire". Canada, de Centrafrique et
de l'emploi. 1996", n’avaient pas levé cer- m. belmihoub mohamed Chérif, d’egypte.

assainissement
60% des eaux usées d’Alger sont traitées
les eaux usées sont de plus en plus convoi- tions d’épuration, à savoir réghaïa, baraki et
tées de par le monde pour pallier au stress hy- beni messous. le taux de raccordement des
drique devenu un fait en raison de ménages algérois au réseau d’assainissement,
l’amenuisement des ressources en eau, fragili- long de 4.000 km, est de 98%. les objectifs de
sées, faut-il le rappeler par la pollution et les la wilaya tablent sur un taux d’épuration de
changements climatiques. le recours à l’épu- 100% à l’horizon 2018. en d’autres termes,
ration des eaux usées est devenue inévitable aucune goutte des eaux usées ne sera déversée
pour les pays arides qui se trouvent, de par dans la mer ou dans les oueds. les travaux de
leur situation géographique, confrontés au réalisation d’une deuxième tranche à la station
problème d’eau et s’attellent à compenser le de baraki et beni messous et d’une nouvelle
déficit en la matière avec le recyclage des station d’épuration à Zéralda pour 100.000
eaux usées qui demeure une alternative viable habitants s’inscrivent dans cette démarche.
pour ces derniers. la rareté du précieux li- ainsi, avec ces ouvrages, le taux de recyclage
quide est un phénomène qui touche de plus en des eaux usées atteindra un taux de 90% en
plus de pays. et, l’algérie n’est pas à l’abri de 2016. pour rappel, la station d’épuration de
l’appauvrissement de ses ressources hy- baraki a mobilisé, à elle seule, une enveloppe
driques, notamment avec la croissance démo- de 13 milliards de dinars. le traitement des
graphique et le développement industriel qui eaux usées figure parmi les priorités natio-
font monter en flèche les besoins en eau. le nales. l'ona est fortement impliqué dans la
recours à la réutilisation des eaux usées de- Cette importance traduit la mise en œuvre des pacité d’épuration de 800 millions de m3 sur qualité des eaux épurées. Cet établissement
vient une nécessité pour les pouvoirs publics programmes de réalisation d’ouvrages destinés un volume de 1,2 millions de m3 d’eau usée compte 70 stations d'épuration réparties sur
qui misent sur l’épuration des eaux usées et au traitement des eaux usées épurées qui dé- déversé, chaque année. 60% des eaux usées l'ensemble du pays.
les utiliser à des fins agricoles ou industrielles. passent 140 stations d’épuration pour une ca- d’alger sont récupérés et traités dans trois sta- Samia D.

mardi 29 avril 2014


Nation
Une formation de pointe
8 EL MOUDJAHID

SETIF Journees d’information sur les forces aeriennes

Le commandant Air de la 5e Région militaire, le général M’Amri Saïd, agissant au nom du commandant des forces aériennes,
le général major Abdelkader Lounes, a inauguré, hier, les journées d’information sur les forces aériennes.
ette imposante manifestation, structures de formation qui obéissent trouve à 7 km à l’ouest de sétif,
qui s’est tenue en présence aujourd’hui aux normes internatio- créée en 1987 qui en est déjà à sa 22e
C du commandant de secteur
opérationnel militaire, du comman-
nale, rappelant de les efforts consen-
tis par le commandement des forces
promotion. cette école assure la for-
mation de base de pilotes d’hélicop-
dant de l’ecole de spécialisation sur aériennes et les avancées technolo- tères, la formation de mécaniciens de
hélicoptère de aïn arnat, le colonel giques dans le domaine de l’aéronau- bord sur hélicoptères de manœuvre,
ourebah Zoubir et de plusieurs ca- tique dans toute ses dimensions dans qualification de techniciens au sol,
dres de l’anP, chargés d’encadrer un contexte marqué par la compé- ainsi que la formation de moniteurs
ces journées d’information qui s’éta- tence et le professionnalisme. aupa- sur mi 2 et mi 17 avec à l’avenir
leront sur 3 jours au centre d’infor- ravant, le commandant de l’ecole de ajoute notre interlocuteur la forma-
mation une affluence nombreuse spécialisation sur hélicoptère de aïn tion sur « aW 119 » et « sokal » de
composée en grande partie de jeunes arnat, le colonel ourebah Zoubir, ne même que la reconversion de pilotes
de tous âges, venus découvrir les manquera pas de faire état de l’im- de chasse pour le transport sur héli-
avancées extraordinaires enregistrée portance que revêt le volet inhérent coptère.
par l’institution militaire d’une façon à la communication de proximité à exposition de matériels didac-
générale et les forces de l’air en par- l’issue de telles manifestations qui, tiques en exploitation à l’esH-5e
ticulier. au delà du contact direct qu’elles rm, documents photos et maquettes
a l’issue de la cérémonie d’ou- sont appelées à produire entre le de différents types d’aéronefs utilisés
verture, le commandant air /5e rm, jeune et l’institution, se proposent par nos forces aériennes, diffusions
le général m’amri saïd interviendra aussi de montrer au public le degré de films documentaires retraçant le
pour souligner l’intérêt et l’impact de compétence acquis aujourd’hui parcours de l’anP, le bond qualitatif
que sont appelées à produire ces par les forces aériennes. il fera dans relevé au sein de l’institution mili-
journées qui s’inscrivent dans le plan ce contexte état des avancées rele- taire, documentaires sur la formation
de communication du ministère de la vées au niveau de l’esH de aïn dans les forces aériennes, remise de
défense et se fixent à travers ces ac- arnat, structure qui fera l’objet d’une prospectus et dépliants aux visiteurs
tions de proximité de rapprocher la toyen de s’enquérir des efforts hautement spécialisée, soulignant présentation sur data show par le constituent les grands volets de ces
société civile des structures de consentis autant dans le domaine de l’intérêt accru consenti à l’endroit de colonel Bendib nordine, directeur journées.
l’anP, et, partant, permettre au ci- l’équipement que dans la formation la ressource humaine. autant de d’instruction. une école qui se

ecole d’aPPlication de conduite et de circulation


F. Zoghbi

colloQue international
de tlemcen
Visite guidée pour la presse
a adrar
Le renouveau
dans le mouvement
contemporain
une visite guidée au profit des repré- tion pour répondre aux besoins des struc- tants de la presse nationale se sont intéres-
sentants de la presse nationale a été orga- tures de l’anP, a, en outre, ajouté son sés aux salles de cours tant théoriques que

de l’exégèse
nisée, hier, à l’ecole d’application du commandant. les journalistes ont saisi pratiques, aux ateliers de mécanique et
transport et de la circulation de tlemcen l’opportunité de cette visite pour s’infor- d’entretien des engins roulants, ainsi
(eatc), relevant de la 2e région militaire. mer de la qualité de la formation assurée qu’aux équipements de simulation électro-
le commandant de l’école, le colonel par des compétences avérées et de haut ni- nique qui permettent aux stagiaires de
mohamed naalmane, a expliqué que son veau et des équipements techniques utili- s’initier virtuellement à la conduite et au la lecture et la compréhension correctes du saint
établissement est chargé de la formation sées pour assurer une formation de qualité tir avec divers types d’armes. coran ont été au centre des travaux d'un colloque in-
des officiers et sous-officiers de l’active aux stagiaires. l’école dispose, entre au- un exercice militaire a été organisé à ternational sur "le renouveau dans le mouvement
ou de réserve dans les domaines du trans- tres, d’une plateforme pédagogique de cette occasion et a permis aux représen- contemporain de l’exégèse : sources et méthodes",
port et de la circulation ainsi que du recy- pointe permettant aux élèves d’acquérir tants des médias de constater le haut ni- ouvert, hier, à l’université d’adrar en présence de
clage et du suivi des personnels ayant été des connaissances scientifiques et mili- veau de la formation des élèves. l’eatc chercheurs universitaires algériens et de pays arabes
formés dans cette école et en activité dans taires très poussées, tant sur le plan théo- a été crée le 18 mars 1963 à Beni messous et islamiques. initiée par la faculté des sciences hu-
les différentes unités et services de l’ar- rique que pratique. avant de devenir ecole des cadres du
mée nationale populaire (anP). l’eatc au cours de cette visite, qui s'inscrit transport en 1982 pour être transférée, une maines et sociales, cette rencontre scientifique a pour
de tlemcen est également chargée de met- dans le cadre du plan de communication année plus tard, à tlemcen. la sortie de objectif également le renforcement de la filière du
tre en œuvre des programmes de forma- de l’anP pour l’année 2014, les représen- la première promotion a eu lieu en 1985. tafsir (exégèse) et des sciences coraniques à l’uni-
versité, pour se mettre au diapason des progrès réali-
sés dans les méthodes d’interprétation, et de la
Haut conseil islamiQue
Cheikh Abdelhamid Ben Badis, une vie vouée
diversité des lectures, au regard de la multitude de
confirmations de thèses scientifiques contenues déjà
dans le texte coranique, a indiqué le président du co-

à la science et à l’enseignement
mité scientifique du colloque, Younes mellal.
le programme du colloque, prévoit, durant deux
jours, une série de communications et d’exposés
ayant trait aux "méthodes et orientations de l’exégèse
cheikh abdelhamid Ben Badis a voué partie, il n’y a pas longtemps, des cadres du point de vue des concepts et de la terminologie",
sa vie à la science et à l’enseignement, dirigeants de l’association des ulémas, a
telle est la conclusion à laquelle a abouti déclaré que l’éminent savant réformiste
"l’interprétation et le renouvellement de la métho-
l’universitaire et journaliste mohamed el qui dispensait des cours à raison de 18 dologie dans le coran", "les interprétations contem-
Hadi el Hassani dans sa conférence débat heures par jour, a voué sa vie à la science poraines" et "les méthodes analytiques et objectives
sur la valeur du savoir en islam et le rôle et à son enseignement. du tafsir". dans ce contexte, un membre du conseil
du leader de l’association des savants dans ce contexte, il a rappelé l’im- des ouléma libyens et de l’union internationale des
musulmans algériens dans sa propagation, mense contribution de abdelhamid Ben ouléma musulmans, cheikh faradj Kindi, a mis en
dimanche dernier, au siège du Haut Badis à l’éducation culturelle et religieuse valeur les efforts consacrés par l’algérie au saint
conseil islamique à el Biar (alger). du peuple algérien à travers les cours et coran, par le biais de ses savants et ouléma, à l’instar
Face à l’assistance du jour, composée de sermons qu’il donnait, lui et ses illustres des cheikh abdelhamid Benbadis, emir abdelkader
personnalités nationales, moudjahidine et compagnons comme Bachir el ibrahimi, et abou Bakr el-djazaïri.
d’universitaires, le conférencier, qui larbi tébessi, tayeb el okbi, et autres, à cheikh faradj a soutenu, dans ce cadre, que
anime une chronique hebdomadaire au travers les mosquées, les écoles libres de cheikh abou Bakr el-djazaïri, enseignant à la mos-
quotidien arabophone echourouk, a lon- l’association des ulémas. n’est-ce pas quée "ennabaoui echarrif", est l’une des grandes per-
guement abordé les profondes significa- cheikh abdelhamid Ben Badis qui a af- sonnalités islamiques contemporaines qui suscite
tions de la science et du savoir en islam, à firmé, durant l’occupation coloniale, que l’intérêt de nombreux musulmans de par sa simplifi-
l’occasion de Youm el ilm, en se référant : «  l’islam est ma religion,  l’arabe ma cation de l’interprétation et de la compréhension du
à nombre de versets coraniques et de ha- langue, l’algérie ma patrie », qui a parti-
dith du Prophète (Qsssl). cipé grandement à l’éveil politique des al- coran. l'universitaire de Batna, noura Benhacen, a,
en effet, la première sourate du coran gériens et à mettre en échec du plan dans son exposé intitulé "le phonème coranique,
qui a été révélée au Prophète (Qsssl), en colonial à travers les prêches qu’il faisait, entre interprétation objective et étude terminolo-
l’occurrence el alaq, portait justement les articles qu’il écrivait dans les journaux gique", abordé les concepts en tant que socle pour
sur le savoir et les connaissances, a souli- el chihab et el Bassaïr de l’association, l’examen de la signification du texte coranique, la
gné m. mohamed el Hadi el Hassani. il a les actions qu’il menait comme son oppo- méthode de recherche dans l’interprétation objective,
ensuite précisé que parmi les 99 attributs sition au projet assimilationniste… sacri- la comparaison et le chevauchement des deux mé-
d’allah tout-Puissant, figure celui de sa- fiant sa vie à la diffusion du savoir, Ben thodes, ainsi que la définition de ces deux procédés
c’est le cas de la parfaite connaissance
vant « el alim ». le conférencier devait
du saint coran et de son enseignement aux
Badis vouait un intérêt particulier à l’ins- dans le mouvement novateur en vue de justifier leur
citer nombre de hadiths du Prophète truction de la femme en encourageant sa contemporanéité. les travaux de cette rencontre se
(Qsssl) sur la nécessité pour tout musul- autres, a-t-il indiqué en se référant à un ha-
scolarisation, au même titre que les poursuivent par l’animation des communications af-
man et musulmane d’acquérir la science dith authentique, mettant en exergue le
hommes, allant même jusqu’à envoyer de férentes aux courants des exégètes contemporains et
et le savoir, de manière générale, non sans rôle important des imams et des ensei-
jeunes filles étudier en syrie, grâce à une les signes de renouveau dans l’interprétation cora-
souligner au passage son utilité avérée gnants coraniques dans la société, notam-
prise en charge accordée par la famille de nique, les lectures modernes du saint coran et la
dans la vie, d’abord, et aussi dans l’au- ment en ce qui concerne la diffusion de la
l’emir abdelkader, a rappelé le conféren- contribution des musulmanes dans le renouveau des
delà, en ce sens que son acquisition est science et du savoir. abordant ensuite le
cier. études coraniques.
bien rétribuée par allah. rôle de l’imam abdelhamid Ben Badis
dans ce domaine, le journaliste, qui faisait
Mourad A.

mardi 29 avril 2014


EL MOUDJAHID
Nation 9

Quatre nouveaux vaccins bientôt


programme national de vaccination partenariat
algerie-Ue
Charte sur l'éthique

en Algérie
et la déontologie de la
médecine en milieu
« Le programme national de vaccination en Algérie verra l’introduction de quatre nouveaux vaccins », carcéral
c’est ce qu’a annoncé hier, le docteur Leïla Benbernou, sous-directrice des programmes de vaccination Une charte sur l'éthique et la déontolo-
gie de la médecine en milieu carcéral vient
au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. d’être adoptée par l’algérie. l’annonce a
été faite lors d’une session de formation
exprimant au cours de l’émission Sté- sur l'éthique et la déontologie médicale en
thoscope de la chaîne 3, le docteur
S’ Benbernou a déclaré qu’un nouveau ca-
lendrier vaccinal est en voie de préparation par
milieu carcéral, organisée par le ministère
de la Justice, en ce début de semaine, à
l'hôtel eden palace de ain turk, oran.
un comité d’experts nationaux du domaine pour S’exprimant à l'ouverture de cette ses-
l’introduction de quatre vaccins, à savoir, le vac- sion de formation, m. andreu estela Bar-
cin antipoliomyélitique injectable, le vaccin an- net, chef d'équipe d'appui formation du
tirubéoleux, le vaccin antipneumococcique et le programme d'appui de l'Union européenne
vaccin anti-ourlien (oreillons), précisant que (Ue) à la réforme du système pénitentiaire
« l’arrêté portant introduction de nouveaux vac- algérien, s’est adressé en ces termes aux
cins a été promulgué et sa mise en œuvre inter- participants venus nombreux au rendez-
viendra incessamment ». vous : « la charte que vous avez entre les
le docteur qui a fait savoir que « le choix de mains correspond à des situations réelles
ces vaccins a été fait selon la situation et l’exi- que vous vivez dans votre quotidien, des
gence épidémiologique nationale », et a estimé questions, souvent lancinantes, qui surgis-
que « cette décision vient en temps opportun sent de votre for intérieur, du fond de votre
pour répondre aux besoins nationaux en matière conscience. c'est une charte qui répond à
de couverture vaccinale ». la réalité, la vôtre, en tant que profession-
intervenant pour sa part, le pr. rachida Bou- nels évoluant en milieu carcéral algérien.»
khari, chef de service pédiatrie au cHU Frantz mettant en avant le fait qu’« il n'était pas
Fanon, à Blida a indiqué que « le programme de question de compiler de beaux textes dans
vaccination en algérie mis en place dans les an- fantile était passée de 46,8 ‰ naissances vi- vaccins, l’éradication de la variole au niveau un code de déontologie spécifique à la cor-
nées 1960, est l’un des programmes de santé qui vantes en 1990 à 24,8 ‰ naissances vivantes en mondial et l’élimination de la poliomyélite et de poration des praticiens de la médecine
a le mieux réussi jusqu’à aujourd’hui ». 2009 et à 17 ‰ naissances vivantes en 2012. la rougeole dans un grand nombre de pays n’au- exerçant en prison », ce même expert in-
ce programme, dira le pr. Boukhari, qui est dans ce contexte il faut signaler que, en tant raient pas été possible. sistera surtout sur le fait que « cette charte
également président de la Société algérienne de qu’élément fondamental de la politique de santé en effet, la vaccination permet d’éviter la n'est pas un outil de textes, de lignes de
pédiatrie « a permis l’éradication d’un bon nom- en algérie, 7.000 structures sanitaires de proxi- morbidité, les incapacités et la mortalité dues conduite, figé et statique, qu'il faudra ap-
bre de maladies infectieuses ». mité ont été équipées pour le suivi complet de aux maladies à prévention vaccinale, comme la prendre par cœur. encore moins à contre-
la spécialiste en pédiatrie qui a cité les at- la vaccination ainsi que 195 établissements pu- diphtérie, la rougeole, la coqueluche, la pneu- cœur. c'est un instrument perfectible,
teintes pneumococciques responsables d’un blics hospitaliers (epH), 15 cHU et 26 com- monie, la poliomyélite, la diarrhée à rotavirus, évolutif en tout cas ». il convient de signa-
taux de mortalité important chez l’enfant, a ap- plexes mères et enfants pour les vaccins à la la rubéole et le tétanos.  ler, dans ce contexte, que la charte sur
pelé à investir davantage dans le préventif et ce, naissance. de nouveaux vaccins améliorés sont au- l'éthique et la déontologie de la médecine
pour l’amélioration de la santé et de la qualité rappelons que l’algérie vient de célébrer la jourd’hui disponibles pour protéger non seule- en milieu carcéral est le fruit d'un « tra-
de vie du citoyen. de son côté, le pr. Soukhal, semaine mondiale de la vaccination, sur du ment les enfants, mais aussi les adolescents et vail  de longue haleine entrepris par le pro-
épidémiologiste et enseignant à l’université a thème : « etes-vous à jour ? », une occasion de les adultes. cependant, un enfant sur cinq ne gramme de l'Ue d'appui à la réforme
rappelé les efforts consentis par les pouvoirs pu- mettre en évidence, les avantages de la vaccina- profite toujours pas des bienfaits de la vaccina- pénitentiaire en algérie, en collaboration
blics en vue d’éradiquer les pathologies mor- tion qui permet de sauver des millions de vies, tion. chaque année, plus de 22 millions de nour- avec l'administration pénitentiaire de ce
telles ou handicapantes telles que la tuberculose chaque année.  rissons échappent encore à la vaccination pays, en concertation avec les profession-
ou la polio. « l’etat a mobilisé les moyens pour c’est, également, une occasion pour sensibi- systématique et plus de 1,5 million d’enfants de nels de la médecine en milieu carcéral »,
atteindre à un taux de couverture vaccinale ca- liser davantage le grand public à l’utilité de la moins de cinq ans meurent de maladies qui relève m. gaussen georges, expert forma-
pable de diminuer la circulation du virus ou de vaccination qui permet, selon les estimations de pourraient être évitées au moyen des vaccins teur.
la bactérie en cause de ces maladies », a-t-il pré- l’organisation mondiale de la santé (omS), de existants. en marge de cette rencontre, le direc-
cisé. il a indiqué par ailleurs que la mortalité in- sauver 2 à 3 millions de vies chaque année. Sans teur de ce programme de collaboration al-

JoUrnee mondiale de la SecUrite


gérie-Ue, m. Slimane tiabi, a indiqué ce
Kamélia H.

programme « s'articule sur trois axes es-


et de la Sante aU travail
L’éducation routière passe, en premier lieu, par l’école
sentiels, en l’occurrence : la prise en
charge de la réinsertion sociale de la po-
pulation pénitentiaire ; la formation du
personnel (qui absorbera le tiers du budget
global) ; ainsi que la sécurité générale et
«  J’appelle les autorités concernées afin de la conduite automobile », a-t-il indiqué. le sonnes. 770 autres ont été blessées dans des ac- la modernisation des systèmes d'informa-
d’appliquer le décret 87-09-21, qui ordonne pionnier de la sécurité routière, a en outre, pro- cidents de la circulation routière survenus à tra- tion. » côté formation, pas moins de 120
l’inclusion de leçons pédagogiques sur la sécu- posé la formation des chauffeurs par l’etat dans vers le territoire national durant la période allant actions ont été menées à ce jour. Figurent,
rité routière dans les programmes scolaires car le cadre de la formation professionnelle, car il a du 25 au 31 mars 2014.» le bilan fait ressortir notamment, parmi ces actions de forma-
l’éducation routière passe en premier lieu par estimé qu’« un moniteur d’auto-école est l’équi- une augmentation du nombre de décès de +8, de tion, des voyages de formation à l'étranger
l’école », c’est ce qu’a déclaré hier à alger, le valent d’un professeur d’enseignement profes- blessés de +49 et d'accidents de +5. (France et espagne), dans le cadre d'un
président de l’association tarik essalama, m. sionnel en enseignant un métier. » le bilan le plus lourd a été enregistré dans contrat de formation signé en 2012 avec le
mohamed lazouni, lors de la célébration de la de son côté, le lieutenant-colonel, sous-di- la wilaya de Batna avec 18 accidents, suivie des consortium français Sivipol. pour rappel,
journée mondiale de la Sécurité et de la Santé recteur de l’information de la direction générale wilayas de msila avec 17 accidents et alger et ce séminaire de formation de 2 jours est,
au travail sur le thème « prévention de la santé de la protection civile, m. Farouk achour, a in- oum el Bouaghi avec 16 accidents. l'excès de en fait, dédié au personnel médical et pa-
et de la sécurité : mobilisons-nous ». m. la- diqué que « chaque conducteur doit se dire vitesse, les dépassements dangereux, le non-res- ramédical exerçant dans les établissements
zouni a estimé que « le conducteur algérien est chaque matin avant de sortir de chez lui, qu’il pect de la signalisation routière et de la distance pénitentiaires, sous l’égide de l'ensemble
victime de son ignorance et de l’ignorance de ne doit pas être ni victime, ni la cause d’un ac- de sécurité, ainsi que la négligence des piétons des cours de justice de la région ouest du
son formateur. » Selon lui, « même si le conduc- cident de la circulation.» le centre national de restent les principales causes des accidents de pays, comme souligné à la presse par m.
teur prétend qu’il sait conduire, il ne pourra prévention et sécurité routière parle de 13 morts la route. le directeur général de Seeal, Jean- Sahnoune réda, sous-directeur à la direc-
conduire que comme lui a appris son moni- par jour. pour sa part, le chef de mission à la di- marc Jahn a expliqué que « le but de cette jour- tion générale de l'administration péniten-
teur. » aussi, « au bout de 25 heures de cours rection des transports d’alger, mohamed Ham- née est de sensibiliser les collaborateurs de tiaire et de la réinsertion (dgapi), chargé
de conduite, on n’est pas en mesure d’affronter madi, a déclaré que « 4.547 morts, 60.000 Seaal ainsi que toutes les parties prenantes à de la santé et de la prévention en milieu
le flux de la circulation. ce ne sont que des no- blessés et 40.000 accidents ont été enregistrés la prévention de la santé et de la sécurité de tous, carcéral. poursuivant ses propos, ce même
tions élémentaires pour l’obtention du permis. en 2013 ce qui place l’algérie 4e pays au monde en se mobilisant ensemble à promouvoir une responsable indiquera, dans ce cadre, que
Je souhaiterais à l’instar de beaucoup de pays et 1re dans le monde arabe.» le dernier bilan de prise de conscience collective et salvatrice afin l'effectif de ce personnel avoisine les 1.200
en europe du nord, qu’on exige des circuits la circulation de la route de la gendarmerie na- de préserver leurs vies et celles des autres.» éléments à l'échelle nationale. il y a lieu
d’adaptation, d’amélioration et d’apprentissage tionale fait état de la mort de cinquante-six per- Wassila Benhamed de mettre en exergue dans ce contexte, le
fait que la loi sanitaire en algérie, prévoit
SetiF 
Séminaire sur la prévention de la transmission du VIH
dans son article 84, que l'etat assure la
protection et la promotion de la santé en
milieu carcéral conformément à la législa-

de la mère à l’enfant
tion en vigueur. les activités de santé en
milieu carcéral concernent la préservation
de la santé des détenus, les soins d'ur-
la wilaya de Sétif abritera aujourd’hui et demain une rencontre sur la base des consultations de pmi et de maternités et la promotion du dépis- gence, les soins de base, la prise en charge
promotion du dépistage précoce du sida et l’élimination de la transmission tage biologique du viH. des affections prévalentes, la prévention
du viH de la mère à l’enfant, a-t-on appris hier auprès du ministère de la le ministère aspire également à travers la stratégie nationale pour l’éli- des risques épidémiques et l'assistance
Santé, de la population et de la réforme hospitalière. mination de la transmission du viH de la mère à l’enfant à garantir le res- psychologique. elles sont assurées par des
Supervisée par le ministère de la Santé, de la population et de la ré- pect des principes fondamentaux sur la justice, la solidarité, la prévention personnels de santé désignés à cet effet, re-
forme hospitalière en coordination avec l’onUSida-algérie et l’Unicef, et l’accès aux soins et traitement aux mères et aux enfants infectés. il groupés au sein de services spécifiques.
cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale pour l’éli- œuvre dans ce cadre à la prévention du viH chez les femmes en âge de l’article 84 de cette même loi, stipule que
mination de la transmission du viH de la mère à l’enfant conformément procréer (Feap), la réduction de l’incidence des nouvelles infections à les services de santé établissent un rapport
à la déclaration de l’assemblée générale des nations unies 2011 et le plan viH de moitié et le maintien en vie de 3/4 des femmes enceintes et des annuel sur les conditions et l'état sanitaire
mondial pour l’élimination de la transition du viH de la mère à l’enfant enfants séropositifs. pour la mise en œuvre de cette stratégie, le ministère des personnes incarcérées. a ce jour, le mi-
et vise à réduire à réduire de 90 % le nombre de nouvelles infections à de la Santé à programmé l’organisation de 3 séminaires régionaux sur le nistère de la Justice gère cent vingt-sept
viH parmi les enfants nés de mères séropositives et à réduire de 50 % le thème de la promotion du dépistage du viH chez toute femme enceinte (127) établissements pénitentiaires répartis
nombre de décès maternels liés au sida. dans le cadre de l’élimination de la transmission du viH de la mère à à travers le territoire national. ils sont im-
pour atteindre cet objectif, le ministère de la Santé a mobilisé tous les l’enfant. plantés dans leur quasi-totalité autour des
moyens nécessaires à l’amélioration du fonctionnement des centres de le premier a été tenu en novembre 2013 à alger pour la région centre, grandes villes.
dépistage (60 centres de dépistage et 10 centres de référence délivrant des le second se tiendra à Sétif pour la région est.
antirétroviraux (arv), à l’intégration du dépistage dans les activités de
Soraya Guemmouri

mardi 29 avril 2014


10 Economie EL MOUDJAHID

1.111 entreprises ont bénéficié des garanties


CrEDitS aUX pmE

du FGAR depuis 2004


Le Fonds de garantie des crédits aux petites et moyennes entreprises (FGAR) a accompagné, depuis sa création en 2004, jusqu’à la fin du premier trimestre 2014,
1.111 entreprises dans différents créneaux à l’échelle nationale, a-t-on appris, hier, auprès de cet organisme. Au total, une enveloppe de 29 milliards de dinars a été
déboursée pour garantir les crédits accordés par les banques aux 1.111 petites et moyennes entreprises (PME), selon un bilan du FGAR obtenu par l’APS.
es projets couverts par le Fonds ont ainsi de couvrir l’ensemble du territoire na-
permis la création de 45.666 emplois tional. Sous tutelle du ministère du Dévelop-
C durant cette période, ajoute la même
source. Le secteur de l’industrie a bénéficié
pement industriel et de la promotion de
l’investissement, le FGar a pour objectif
de garanties au profit de 600 projets, dont 185 principal de faciliter l’accès aux financements
projets dans l’industrie agroalimentaire, alors bancaires à moyen terme pour les entreprises
que les garanties accordées au secteur du qui produisent des biens ou des services afin
BtpH (bâtiment, travaux publics, hydrau- de soutenir leur démarrage et expansion, en
lique) concernaient 200 entreprises. Les sec- accordant des garanties de crédits aux
teurs des services et de l’agriculture viennent banques commerciales. La garantie financière
en troisième position avec 300 projets garan- du FGar couvre tous les projets productifs à
tis. La répartition des projets garantis montre partir de la création de l’entreprise, son exten-
que la région Centre attire plus d’investis- sion et même lors du renouvellement des
seurs avec 567 projets (51%), suivie par la ré- équipements de production. Cet organisme
gion Est avec 276 projets (24,84%), la région accorde la priorité aux projets qui contribuent
ouest avec 222 projets (20%) et enfin la ré- à la création d’un grand nombre d’emplois.
gion Sud avec 46 projets, soit 4,14% du nom- pour assurer sa mission, le FGar a conclu
bre global des projets garantis par le fonds. des accords de coopération avec toutes les
pour se rapprocher davantage des porteurs de antennes régionales à oran en mars 2011, à 2013). il prévoit l’ouverture de deux autres banques publiques et plusieurs banques pri-
projets et des pmE, le FGar a ouvert trois annaba (juillet 2012) et à ouargla (mars antennes à Sétif et à Bechar lui permettant vées.

FoUaD CHEHat, DG DE L’inraa :

«L
La sécurité alimentaire est une question stratégique
a sécurité alimentaire est à s’exprimer sur les derniers déve- que le secteur ambitionne de par-
une question éminem- loppements qu’a connu le secteur venir, à terme, à une autosuffisance
ment stratégique pour de l’agriculture, des années 90 à ce dans le domaine de la production
l’avenir de la nation, au même titre jour, le directeur général de l’insti- de semences. Le DG de l’inraa a
que l’autosuffisance alimentaire, tut national de recherche agrono- soutenu qu’en sus de la surface agri-
qui constitue une dimension impor- mique a été amené à reconnaître la cole estimée à 8,5 millions d’hec-
tante de la souveraineté nationale ». dépendance « totale » du pays pour tares, il est possible pour l’algérie
C’est ce qu’a estimé, hier, le direc- ce qui concerne les semences ma- de récupérer plus de terres en valo-
teur général de l’institut national al- raichères. m. Chahat a aussi admis risant chaque année 500.000 à
gérien de recherche agronomique qu’il en est de même pour ce qui 600.000 ha. il a indiqué que des ef-
(inraa), Fouad Chehat, qui a pré- concerne celle de la pomme de forts restent à faire pour réduire les
cisé qu’une stratégie « cohérente » terre, « sur laquelle des efforts ont superficies laissées en jachère (3
en matière de sécurité alimentaire été faits, mais qui restent insuffi- millions d’hectares). interrogé
est mise en œuvre à travers l’inten- sants. a ce propos, l’invité a précisé à propos de la production céréalière,
sification de la production agricole qu’entre 80.000 à 100.000 tonnes oscillant ces dernières année entre
pour arriver, à terme, à l’autosuffi- de semences de pomme de terre 40 et 50 millions de quintaux, m.
sance, notamment dans la produc- continuent à être importées chaque pendante du marché international gent de développer la recherche Chehat a estimé qu’elle peut aisé-
tion de semences. S’exprimant sur année, « alors que nous sommes ca- pour ses besoins en produits de base scientifique au bénéfice du secteur ment être doublée, en recourant à
les ondes de la radio nationale, m. pables d’assurer une autosuffisance « d’où l’impérieuse nécessité, a-t-il de l’agriculture. Evoquant les me- une irrigation complémentaire et
Chehat a noté que l’algérie reste sur ce plan ». Le DG de l’inra qui dit, d’intensifier la production agri- sures visant à l’intensification de la une utilisation plus judicieuse des
fortement dépendante du marché in- s’est exprimé sur les rendements cole dans toutes les zones favora- production et l’amélioration des fertilisants. Selon lui, en dépit de re-
ternational pour les céréales, lé- agricoles « qui ne répondent aux be- bles, en continuant à promouvoir le rendements, m. Chehat a cité les in- marquables progrès, la production
gumes secs et poudre de lait, mais soins nationaux « qu’à hauteur de monde rural ». Quoiqu’il admette vestissements importants dans le laitière demeure faible au regard des
l’Etat adopte depuis 2007 une stra- 70% », le reste étant comblé par les que certains rendements agricoles développement des surfaces irri- besoins exprimés, une amélioration
tégie cohérente visant, d’une part, importations, a estimé que les défi- se sont améliorés, «  notamment guées, l’usage des fertilisants chi- des rendements est conditionnée par
une intensification de la production cits concernent des filières straté- pour ce qui concerne les produits miques et organiques, le soutien à la le développement de cultures four-
agricole, et d’autre part, le dévelop- giques à l’exemple des céréales, lait céréaliers », m. Chahat reconnaîtra mécanisation, et dans l’amélioration ragères ».
pement des zones rurales en vue de et légumes secs. il admet, là aussi, que des efforts restent encore en de la qualité des semences. Sur ce
la fixation des populations. appelé que l’algérie reste fortement dé- deçà des attentes et qu’il devient ur- dernier point, il a tenu à souligner
Salima Ettouahria

EXpopLaSt-2014 importation
La plasturgie, industrie en pleine Deux types de certificats
croissance
C
pour l’exercice de l’activité
onfirmer le potentiel de la filière et les pers- taine d’unités de production. plus de 460 sociétés Deux types de certificats seront délivrés, dans un premier temps, aux opérateurs
pectives de son développement, tel est l’ob- algériennes activent dans le domaine de l’indus- activant dans l’importation de matières premières, de produits et marchandises
jectif du Salon international de l’industrie trie du plastique et du caoutchouc soit 40 % dans destinés à la revente en l’état afin de pourvoir exercer leurs activités, a-t-on pré-
du plastic et du caoutchouc (Expoplast), prévu du le domaine de l’injection, 20 % dans l’extrusion, cisé hier auprès du ministère du Commerce. Le premier certificat, valide pour
29 mai au 1er juin de cette année au niveau de les sociétés restantes étant versées dans les sec- une durée de deux ans, est exigé aux opérateurs ayant déjà réuni toutes les condi-
l’Esplanade de l’hôtel Hilton. Sur le thème « Dé- teurs de l’emballage et de la plasticulture, deux tions d’exercice arrêtées l’an dernier par un décret fixant les modalités d’exercice
veloppement de la plasturgie et intégration indus- segments en pleine croissance. de cette activité. Valide pour six mois, le deuxième document est exigé aux opé-
trielle », cette 6e édition organisée par SHm toutefois, en dépit de son potentiel, et des ca- rateurs n’ayant pas encore satisfait toutes les conditions d’exercice mais qui font
Events prévoit la participation de 37 pays étran- pacités du marché national, le développement de état d’une opération urgente. « Si l’importateur justifie l’urgence de sa demande
ger, dont 8 pays arabes sachant que plus de 130 la plasturgie « demeure encore faiblement déve- pour des besoins de domiciliation par exemple, il est tenu de nous faire un enga-
exposants algériens sont déjà recensés. Le Salon loppée, notamment dans le créneau de la sous- gement à réunir les conditions exigées. il aura ensuite un certificat de six mois
qui a acquis un ancrage auprès des profession- traitance industrielle » en sus de la concurrence pour qu’il puisse exercer son activité », a-t-on ajouté de même source. En exé-
nels, s’étendra sur une superficie de 5000 m², et qui menace certains produits locaux au plan des cution des dispositions du décret exécutif n°13-141 du 10 avril 2013, les opéra-
prévoit quelque 15.000 visiteurs. La diversité des coûts notamment. teurs économiques exerçant des activités d’importation de matières premières,
activités liées à la filière a fait que les organisa- avec une consommation annuelle d’un million produits et marchandises destinés à la revente en l’état, sont tenus, à compter du
teurs ont établi un programme variés d’évène- de tonnes, le potentiel du marché algérien des 23 avril 2014, de se faire délivrer un certificat par les directions du commerce
ments dont des conférences, journées techniques, plastiques s’avère très important, la demande de wilaya territorialement compétentes afin d’exercer leurs activités. Selon le dé-
et des ateliers spécialisés qui seront animés par étant estimée à 300.000 t/an, toutes applications cret 13-141, qui modifie et complète le décret 05-458 du 30 novembre 2005 fixant
des spécialistes et experts de l’institut algérien de confondues alors que la consommation par habi- les modalités d’exercice des activités d’importation pour la revente en l’état, le
la pétrochimie (iap), du centre européen des ap- tant est de 8 à 10 kg. pour sa 6e édition, Expoplast certificat doit attester du respect plusieurs conditions dont l’existence d’infra-
plications avancées, du réseau des entreprises du compte réunir les principaux acteurs et profes- structures de stockage et de distribution appropriées, aménagées en fonction de
maghreb, de la fédération française de la plastur- sionnels de la plasturgie d’algérie et de l’étranger, la nature, du volume et de la nécessité du respect des conditions de stockage et
gie ainsi que de l’UtiCa (tunisie ), de et offrir des espaces de rencontres pour des op- de protection des marchandises, objet de leurs activités et facilement contrôlables
l’anDpmE (algérie) et de la Sonatrach. algérie portunités de partenariats nouveaux. avec un taux par les services habilités. il s’agit de s’assurer de l’utilisation et de l’exploitation
dispose de potentialités importantes en plasturgie, de croissance de 4 à 5 % pendant les dernières an- de moyens de transport adaptés aux spécificités de leurs activités et de la prise
mais, elle demeure largement dépendante des im- nées, l’industrie nationale des plastiques consti- de mesures nécessaires pour s’assurer de la qualité et de la conformité des pro-
portations, sur un million de tonnes de plastique tuent l’un des secteurs qui bénéficient de l’intérêt duits importés. Le certificat en question est un préalable aussi bien à l’exercice
utilisé par an, seule la moitié est transformée en des pouvoirs publics dans le cadre de la nouvelle de l’activité d’importation qu’à la domiciliation des opérations au niveau des
algérie alors que le reste qui est un produit fini politique industrielle. D’importants investisse- banques. Selon le ministère du Commerce, cette opération vise essentiellement
est importée d’asie et d’Europe. ments devront concourir à la promotion de cette à organiser, assainir la profession et assurer l’approvisionnement du marché. a
Les données présentées par l’organisateur in- activité appelée à connaître un essor dans les pro- fin 2013, l’algérie comptait 39.588 entreprises importatrices, selon des données
diquent que l’algérie dispose d’une capacité de chaines années. récentes du Centre national du registre du commerce (CnrC).
transformation de 60.000 t/an à travers une ving- D. Akila
mardi 29 avril 2014
EL MOUDJAHID Economie 11

« nécessité de valoriser le secteur de l’artisanat »


UGCAA IMPORTATIOnS dES
CÉRÉALES dURAnT
LE 1er TRIMESTRE 2014
Facture
en hausse
«Le secteur de l’artisanat a les capacités de contribuer à hauteur de 30% dans la production nationale, à condition, toutefois,
que l’État accorde au secteur, les moyens nécessaires à sa relance», souligne l’Union générale des commerçants et artisans

de 17,6%
algériens (UGCAA).
ors d’une conférence de convention avec le ministère de la
presse organisée, hier à Formation professionnelle sera si-
L Alger, sur les industries tra-
ditionnelles sur le thème «L’ex-
gnée prochainement. Il dit, dans
ce sens, qu’«à travers cette forma-
posé de la réalité et de la stratégie tion, nous pouvons placer le maxi-
pour le relèvement du secteur», le mum de jeunes intéressés par la
président de la Fédération de l’ar- formation professionnelle dans les
tisan, Yaïci Réda, a déclaré que domaines de l’artisanat». «Le mé-
«pour valoriser ce secteur porteur tier de l’artisanat sera mieux reva-
pour l’économie nationale, nous lorisé et l’artisan mieux reconnu,
avons adressé une plateforme de surtout après la création de notre
revendications aux ministères du fédération», a-t-il ajouté. Mettant
Tourisme et des Finances». Cette à profit cette occasion, le prési-
plateforme de revendications dent de cette fédération a fait sa-
porte sur plusieurs points, à sa- cales. Yaïci Réda a estime égale- a insisté sur la régulation de cette voir que plusieurs bureaux sont
voir : l’encouragement des artisa- ment que les artisans ont besoin activité, «du fait que celle-ci est déjà installés au niveau de plu-
nats, la création de réserves de de mise à niveau, ainsi que d’es- anarchique», ce qui permettra, a- sieurs wilayas, dont le premier
stockage de la matière première, paces d’expositions pour faire t-il précisé, «de mettre fin à rôle est de faciliter aux artisans,
et l’organisation d’un marché connaître leurs métiers et leurs l’anarchie qui caractérise ce mé- notamment ceux qui exercent ce
destiné uniquement pour la vente produits. Mettant l’accent sur tier». S’agissant de la formation, métier de manière informelle,
des produits de l’artisanat, ainsi l’importation des produits artisa- le chargé de la communication de l’obtention de leur carte d’artisan.
que l’effacement des dettes fis- naux, le président de la fédération l’UGCAA a relevé qu’une Les importations algériennes de
blé ont atteint 543,96 millions de
Makhlouf Ait Ziane

AvAnT LES dÉCISIOnS dE LA FEd ET L’InFLATIOn En zOnE EURO dollars (usd) durant le premier tri-

L’euro en légère hausse face au dollar


mestre 2014 contre 462,31 millions
usd à la même période de l’année
dernière, enregistrant une hausse de
La monnaie européenne avançait un peu face au dollar hier, au début marché du travail américain s’est de nouveau renforcé en avril, ce qui 17,66%, indique-t-on auprès des
d’une semaine qui devrait être marquée par une certaine volatilité au apporterait un peu de soutien au dollar.» En effet, de bons chiffres de douanes. Les quantités de blé (ten-
cours de laquelle la Réserve fédérale américaine (Fed) tiendra une réu- l’emploi rassureraient les investisseurs sur la vigueur de la reprise de dre et dur) importées ont atteint
nion de politique monétaire. La monnaie unique européenne valait la première économie mondiale, rendant ainsi sa devise plus attrayante. 1,714 million de tonnes contre
1,3875 dollar, contre 1,3832 dollar vendredi soir, et progressait face à Outre la décision de la Fed, les cambistes attendaient la publication, 1,251 million de tonnes durant la
la monnaie nippone, à 142,03 yens, son niveau le plus élevé en trois se- mercredi, de la première estimation de l’inflation en zone euro pour même période de comparaison, en
maines et demie, contre 141,36 yens vendredi. Le dollar aussi montait avril. Le marché restait par ailleurs attentif à la situation en Ukraine, hausse de 37%, précisent les chif-
face à la devise japonaise, à 102,35 yens contre 102,19 yens vendredi. alors que les États-Unis et l’Union européenne (UE) doivent durcir fres provisoires du Centre national
Le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) doit se réunir au- lundi leurs sanctions contre Moscou dans la crise ukrainienne, parallè- de l’informatique et des statistiques
jourd’hui et demain, et annoncer, à l’issue de cette réunion, ses déci- lement à la poursuite des négociations pour libérer les observateurs de (Cnis). Les importations de blé dur
sions de politique monétaire, alors que les cambistes attendent l’OSCE détenus depuis trois jours à Slaviansk, bastion des séparatistes ont atteint près de 148,65 millions
globalement que l’institution annonce une nouvelle réduction de 10 mil- pro-russes dans l’Est. La livre britannique se stabilisait face à l’euro, à usd pour une quantité de 401.631
liards de dollars de son programme mensuel de rachats d’actifs. Lors 82,33 pence pour un euro, et grimpait face au billet vert, à 1,6851 dollar tonnes, en hausse de près de
de sa précédente réunion, en mars, le FOMC avait de nouveau diminué pour une livre, atteignant même, vers 08H15 GMT, 1,6854 dollar, un 118,6% en valeur, celles de blé ten-
le montant de ce programme, le portant à 55 milliards de dollars par sommet depuis mi-novembre 2009. La devise suisse montait face à dre ont dépassé, quant à elles, les
mois. Pour les analystes, la publication vendredi du dernier rapport l’euro, à 1,2172 franc suisse pour un euro, ainsi que face au dollar, à 1,312 million de tonnes pour une
mensuel sur l’emploi et le chômage aux États-Unis risque d’avoir plus 0,8772 franc suisse pour un dollar. L’once d’or valait 1.302,08 dollars, valeur de 395,31 millions usd, en
d’impact sur le marché : «Il est attendu que le rapport révèle que le contre 1.301,25 dollars vendredi soir. légère hausse (1,03%), selon le
Cnis. Ce sont les importations de
InAUGURÉ LE 24 AvRIL blé tendre qui continuent à alourdir

Filaha Innove au « SIAM-2014 » de Meknès


la facture céréalière de l’Algérie,
malgré une «importante» hausse
Avec plus de 1.000 exposants, thème retenu par la FAO, cet évè- Henni Mohamed, vice-président et de l’agroéquipement, qui se des importations de blé dur durant
représentant 50 pays, le SIAM est nement a été inauguré par le de la fondation, expert GIP en va- tiendra à Alger au palais des Ex- ce trimestre. La production céréa-
parmi les grands rendez-vous du prince Moulay Rachid, accompa- lorisation des produits agricoles, positions Pin-Maritimes lière de la saison agricole 2012-
continent de l’agriculture en gné des présidents du Mali, Ibra- et Benhadded saleh, membre, ex- (SAFEX), du 15 au 18 mai 2014. 2013 a atteint 49,1 millions de
Afrique qui vient d’être inauguré him Boubacar Keïta, et de la pert formateur en management des fructueux contacts ont été éta- quintaux au niveau national, en
le 24 avril dernier à Meknès. Cette Guinée, Alpha Condé, ces der- agricole. Leur présence a été for- blis avec les professionnels du recul de 900.000 quintaux par rap-
7e édition du Salon connaît un im- niers ont été accueillis au stand tement sollicitée par les institu- secteur de l’élevage,tes fruits et lé- port à la saison précédente. Ce recul
portant changement en termes de Algérie. Comme les années précé- tionnels», les exposants et les gumes, et des produits du terroir. de la production est dû, selon les
durée, puisque le SIAM s’étendra dentes, la Fondation FILAHA In- visiteurs du SIAM concernant Une délégation de professionnels professionnels, à une sécheresse qui
sur 10 jours et sa superficie est de nOvE a participé au SIAM-2014, l’évènement «SIPSA AGRO- du Maroc sera représentée au avait touché les wilayas de l’est du
170.000 m2. Consacrée cette avec une délégation de profes- FOOd-2014», Salon international SIPSA AGROFOOd-2014. pays, d’où provient le gros de la ré-
année à l’agriculture familiale, sionnels représenté par Hadj de l’élevage de l’agroalimentaire colte nationale. À cet effet, l’État a
décidé de soutenir les agriculteurs
POLITIqUES dE RIGUEUR En zOnE EURO pour créer de nouveaux périmètres

À l’origine, de « puissantes pressions » désinflationnistes


irrigués en vue d’accroître la pro-
duction céréalière. Par ailleurs, le
Cnis relève que les importations de
Les politiques de désendettement et de re- diminuant, en particulier pour les matières pre- pays les plus touchés par la crise», ajoute le l’orge ont atteint 56,48 millions usd
gain de compétitivité dans les pays de la zone mières et l’énergie», explique M. noyer dans gouverneur dans sa lettre. Mais «une inflation pour une quantité de près de 213
euro les plus touchés par la crise économique une lettre de présentation du rapport adressée faible ne signifie pas la déflation», laquelle est tonnes durant la même période de
provoquent «de puissantes pressions désinfla- lundi au président de la République et aux pré- «une spirale pernicieuse» marquée par un référence, en baisse de plus de
tionnistes», a déclaré, hier, le gouverneur de la sidents du Sénat et de l’Assemblée nationale. «processus permanent et cumulatif» des prix. 33,93% en valeur. Pour les impor-
Banque de France, Christian noyer. Le pre- «Il existe en outre des forces plus permanentes Le taux annuel d’inflation en zone euro est tations de maïs, les douanes relè-
mier grand défi de la zone euro est «le risque et profondes : les capacités de production inu- tombé de 2,7% en glissement annuel à fin 2011 vent qu’elles ont totalisé 191,91
d’une inflation durablement trop faible», a dé- tilisées demeurent en effet importantes et des à 0,5% en mars 2014, rappelle la Banque de millions usd pour une quantité de
claré le gouverneur dans un discours de pré- pressions désinflationnistes puissantes décou- France. Le deuxième défi de la zone euro est 801 tonnes, contre 148,07millions
sentation du rapport annuel de la Banque lent du processus de désendettement privé et «l’appréciation de sa monnaie», qui est «d’ail- usd et une quantité de 471 tonnes,
centrale. «des facteurs temporaires et mon- public, et du rétablissement de la compétitivité leurs un des facteurs qui poussent l’inflation à en hausse de 26,61% en valeur. En
diaux sont à l’œuvre, les prix à l’importation par la baisse des prix et des salaires dans les la baisse», estime M. noyer. 2013, les importations des céréales
PARTEnARIAT ALGÉRO-IndIEn IndE ont totalisé 3,16 milliards de dol-

Rencontre contour du bâtiment L’espagnol Gamesa remporte


lars, contre 3,18 milliards de dollars
à la même période en 2012, recu-

un nouveau contrat
lant de 0,62%. Les besoins natio-
L’ambassade d’Inde, en collaboration avec M/s S.P Internatio- naux en céréales sont estimés à

pour la fabrication d’éoliennes


nal Limited, une éminente compagnie indienne de construction environ 8 millions de tonnes/an, ce
qui opère en Algérie, organise un séminaire sur “La coopération qui classe l’Algérie comme l’un des
Inde-Algérie dans le secteur de construction”, le 5 mai 2014, à plus importants pays importateurs
Le groupe espagnol Gamesa, un des leaders mondiaux de la fabrication des céréales. Le défi est de hisser le
l’Hôtel Hilton, à Alger. Une délégation d’affaires comportant les d’éoliennes, a annoncé hier avoir remporté un nouveau contrat en Inde, pays
20 plus importantes entreprises indiennes de construction et leurs rendement à l’hectare à, au moins,
où il réalise près d’un quart de son chiffre d’affaires. Le contrat, signé avec 30 quintaux/ha durant les cinq pro-
homologues algériens devraient participer à ce séminaire. Le sé- le promoteur et opérateur indien Greenko, porte sur la fourniture de 100 mé-
minaire se veut une plateforme pour rencontrer les entreprises in- chaines années contre 18 qx/ha en
gawatts via l’installation de 50 éoliennes, dont Gamesa supervisera le fonc- moyenne actuellement et 6 qx/ha en
diennes de construction et comportera des présentations sur la tionnement et la maintenance pendant une période initiale de cinq ans. Les
portée de la collaboration entre l’Inde et l’Algérie dans cet im- 1962. quant à la superficie céréa-
deux groupes avaient signé, en mai 2013, un protocole d’accord portant sur lière, elle est toujours la même (3,4
portant domaine. Cet évènement sera aussi une opportunité pour un total de 300 mégawatts, dont 250 se sont désormais matérialisés en
une collaboration d’affaires et pour former des sociétés mixtes millions ha), et tout doit se jouer sur
contrats effectifs. Le groupe espagnol, présent dans 43 pays, avait présenté, le rendement, estiment les profes-
dans le secteur de la construction où un investissement avoisinant fin octobre 2012, une stratégie pour la période 2013-2015 impliquant un
les 200 milliards de dollars est envisagé durant les cinq pro- sionnels.
«processus de rationalisation» visant à «s’adapter à une demande au ralenti».
chaines années.
Mardi 29 Avril 2014
Monde 15

Poursuite des démarches d'adhésion


EL MOUDJAHID

Egypte : peine capitale


PALESTINE Brèves

aux institutions internationales


pour 37 partisans
des Frères musulmans
Trente-sept personnes, dont le chef des Frères
musulmans Mohamed Badie, ont été condam-
nées à mort lundi par le tribunal de la ville de
Le Conseil central palestinien a approuvé, dimanche, un plan prévoyant la poursuite Minya, dans le centre de l'Egypte. Ce même tri-
des démarches d'adhésion aux institutions internationales, a annoncé dimanche soir un participant bunal a par ailleurs commué en prison à vie 492
des 529 peines capitales qu'il avait prononcées il
à la réunion de cette instance dirigeante de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). y a un mois pour d'autres partisans de la confré-
rie. Pour les 37 condamnés à mort, conformé-

L
e Conseil, réuni autour dernier contingent de prison-
du président Mahmoud niers, exigeant désormais une ment à la loi égyptienne, la peine de mort doit
Abbas, "affirme la néces- prolongation des négociations encore être validée par le mufti (représentant de
sité pour la direction palesti- l'islam auprès de l'Etat). Ces personnes jugées
de paix au-delà du 29 avril, la
dans les plus grands procès de masse dans le
nienne de continuer les déliait de son engagement. Le pays sont accusées d'avoir participé à des mani-
adhésions aux agences des Na- Conseil central palestinien pré- festations violentes à Minya, le 14 août dernier,
tions unies et aux conventions cise que "pour une reprise des des partisans du président destitué par l'armée
internationales, selon le plan pa- négociations, Israël doit s'enga- Mohamed Morsi. Parmi 683 accusés condamnés
lestinien qui a été adopté", ger sur la référence aux fron- lundi, une cinquantaine seulement sont en dé-
selon le communiqué final lu tières de 1967 (avant tention, le reste ayant été libéré sous caution ou
par le secrétaire général du Parti l'occupation des territoires pa- est "en fuite». On retrouve en outre Mohammed
du peuple (ex-communiste) lestiniens, NDLR) conformé- Badie, guide suprême des Frères musulmans, la
Bassam Salhi. Le Conseil "fait ment aux résolutions de l'ONU, confrérie déclarée "terroriste" en décembre. Le
porter à Israël l'entière respon- arrêter complètement la coloni- gouvernement intérimaire dirigé de facto par
sabilité de l'échec des efforts in- sation et libérer les prison- l'armée défend l'indépendance de la justice et af-
ternationaux et américains pour niers". Il donne à Israël "trois firme que ces lourdes peines avaient été pronon-
cées après "un examen attentif" du dossier.

Catastrophe ferroviaire
parvenir à un règlement du mois pour convenir d'un accord
conflit par les négociations", à sur les frontières de 1967 préa-

en RD Congo : le bilan s'élève


deux jours de l'échéance des lablement à toute discussion sur

à 74 morts
pourparlers sous l'égide du se- quelque autre question que ce
crétaire d'Etat américain John soit, y compris la sécurité, afin
Kerry, citant la colonisation, en de parvenir à un accord de
particulier à Al Qods-Est, et la paix". Enfin, le Conseil rejette
non-libération d'un groupe de "les menaces et le chantage d'Is- Le bilan de l'accident ferroviaire de mardi dans
prisonniers. raël contre la réconciliation pa- le sud-est de la République démocratique du
M. Abbas a signé début avril lestinienne et la campagne qu'il Congo s'est alourdi à 74 morts, a annoncé di-
par les Conventions de Genève pourparlers. La direction pales- manche le ministre de la Santé congolais, Félix
les demandes d'adhésion de la sur la protection des civils, des tinienne a estimé que le refus mène contre l'accord de récon- Kabange Mukwapa. "On dénombre dimanche
Palestine à 15 accords et traités initiatives qu'il avait consenties d'Israël de libérer le 29 mars ciliation" signé mercredi entre soir 74 morts" et 163 blessés, a déclaré à l'AFP
internationaux, à commencer à suspendre jusqu'à la fin des comme prévu un quatrième et l'OLP et le mouvement Hamas. M. Kabange, indiquant qu'une vingtaine de
corps et un rescapé avaient été découverts dans

Bangui dénonce une opération "unilatérale"


la journée sous l'un des deux wagons renversés
DÉPLACEMENT DE 1.300 MUSULMANS EN CENTRAFRIQUE qui obturaient encore la voie ferrée cinq jours

des partenaires humanitaires


après le drame. Dans la matinée, M. Kabange
avait revu à la hausse à 57 morts le précédent
bilan officiel qui datait de jeudi et s'élevait à 48
personnes tuées.

Mali : Bamako annonce


un nouveau plan pour
Le gouvernement centrafricain a dé- tion, s'indigne la ministre de la Santé Mar- terroge sur "la neutralité et l'objectivité" de

relancer le dialogue
noncé le déplacement dimanche d'environ guerite Samba-Maliavo dans un communi- ses partenaires humanitaires, "entend tirer
1.300 musulmans de la proche banlieue de qué. dans un bref délai toutes les conséquences
Bangui vers le nord de la Centrafrique qua- Les relocalisations "effectuées à l'insu et qui s'imposent", affirme Mme Samba-Ma-
lifiant cette opération "d'unilatérale", menée contre le gré du gouvernement" sont "dom- liavo.
"à (son) insu et contre (son) gré" par ses mageables" et ne sont "pas de nature à en- Quelque 1.300 musulmans qui se ter- Le ministre malien de la Réconciliation natio-
partenaires humanitaires. tretenir un climat de confiance", souligne la raient en périphérie de Bangui, fréquem- nale, Zahabi Ould Sidy Mohamed, a annoncé
"Alors que le gouvernement n'avait pas ministre. Les forces internationales n'ont ment attaqués par des milices à majorité dimanche un nouveau plan pour relancer le dia-
encore notifié de décisions", suite à deux "pas vocation à participer aux opération chrétienne, ont quitté Bangui vers 12h00 lo- logue entre Bamako et les groupes armés du
rencontres avec les organisations humani- unilatérales de délocalisation des personnes cale (11h00 GMT) dans un imposant convoi nord du pays.
taires, "grande a été sa surprise" de consta- déplacées", poursuit-elle, en référence aux de 18 camions, escortés par la Misca. "Sur instructions du Président de la République
ter que ces dernières avaient décidé militaires africains de la Misca qui enca- du Mali, soucieux de faire la paix, nous avons
"unilatéralement" d'organiser cette opéra- drent l'opération. Le gouvernement, qui s'in-

Pressions sur la Russie


élaboré un plan pour que le dialogue et les né-
gociations reprennent entre tous les fils du
CRISE EN UKRAINE Mali", a déclaré Zahabi Ould Sidy Mohamed.
Ainsi, selon les grandes lignes de ce plan, M.
Zahabi Ould Sidy Mohamed effectuera prochai-
nement une visite dans plusieurs pays voisins du
Mali pour convaincre les dirigeants des groupes

L
es ambassadeurs des à construire des barricades, a armés, dont la rébellion touareg du Mouvement
28 Etats membres rapporté l'AFP. En outre, la si- national de libération de l'Azawad (MNLA), "de
de l'Union euro- tuation demeurait tendue à rejoindre la table du dialogue". Les représen-
péenne (UE) étaient réunis Slaviansk, bastion des mili- tants de la société civile de toutes les régions
hier à Bruxelles pour dis- tants séparatistes dans l'Est, administratives du Mali ainsi que des représen-
cuter de nouvelles sanc- où les barrages autour des bâ- tants du gouvernement malien assisteront égale-
tions contre la Russie timents officiels restaient en ment aux futures négociations, indique le même
concernant la crise en place, tenus par des hommes document.

Naufrage du ferry : le Premier


Ukraine. Les Européens en armés, selon la même source.

ministre sud-coréen
concertation à Bruxelles C'est dans cette ville, à une
devraient annoncer dans la vingtaine de kilometres de

démissionne
journée un durcissement Kostiantynivka, qu'un des 12
de leurs sanctions, "en militaires en mission de
concertation avec Wash- contrôle pour le compte l'Or-
ington". Le président amé- ganisation pour la sécurité et Le Premier ministre sud-coréen Chung Hong-
ricain Barack Obama a la coopération en Europe Won a démissionné dimanche à cause du nau-
annoncé lundi à Manille (OSCE) ont été libérés di- frage du ferry qui a fait au moins 187 morts le
(Philippines) que les nou- manche soir. Lundi, une 16 avril. "J'ai présenté mes excuses pour avoir
velles sanctions améri- conclu à Genève pour faire baisser les ten- porte-parole des séparatistes été incapable d'empêcher cet accident de se pro-
caines visant la Russie concernant la crise sions en Ukraine. Stella Khorocheva, citée par l'agence, a in- duire et incapable d'en gérer correctement les
en Ukraine seront dévoilées dans la journée, diqué que "les négociations sont en cours suites", a-t-il déclaré. "J'ai estimé, en tant que
en précisant qu'elles frapperaient des indi- Les sanctions renforcées viseront en par- avec l'OSCE" pour la libération des onze
ticulier les importations russes de "matériel Premier ministre, que je devais assumer mes
vidus, des entreprises et les importations autres membres de la mission, sept étran- responsabilités et démissionner".

Syrie : une femme se porte


russes de matériel militaire de pointe. Les de défense high-tech", selon M. Obama. gers et quatre Ukrainiens. Dimanche, le di-

candidate à la présidentielle
nouvelles sanctions américaines "se fondent rigeant séparatiste et maire autoproclamé de
sur les sanctions déjà en place", a indiqué Des séparatistes s'emparent Slaviansk, Viatcheslav Ponomarev, avait
M. Obama au cours d'une conférence de de la mairie de Kostiantynivka qualifié les observateurs retenus de "prison-
presse à Manille, ultime étape d'une tournée Des séparatistes pro-russes armés se niers de guerre". Les rebelles de Slaviansk
asiatique. M. Obama a indiqué que son ad- sont emparés lundi du bâtiment de la mairie détiennent également depuis dimanche trois Sawsan Haddad, 51 ans, femme-ingénieur qui
ministration dévoilerait une liste "d'indivi- dans la ville de Kostiantynivka, proche de militaires hauts gradés ukrainiens, qu'ils ac- vit dans la ville côtière de Lattaquié, a déclaré
dus et d'entreprises" concernés, Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, a-t-on in- cusent d'espionnage. En outre, le siège de la samedi sa candidature à l'élection présidentielle
vraisemblablement dans l'entourage du pré- diqué de source médiatique. Une vingtaine télévision régionale de Donetsk a été saisi du 3 juin 2014, a rapporté la télévision locale
sident russe Vladimir Poutine que Washing- d'hommes en uniforme assuraient la garde dimanche par des militants pro-russes, qui Sama. Il s'agit de la première femme à avoir an-
ton accuse de ne pas respecter l'accord devant la mairie et le siège de la police de y étaient toujours présents hier. noncé sa candidature au poste de président en
cette ville de 80.000 habitants et s'activaient Syrie, selon la même source.
Mardi 29 Avril 2014
16 Société EL MOUDJAHID

Irrésistibles senteurs
TIZI-OUZOU

Saisie de 28.150 kg de kif traité


DISTILLATION D’EXTRAIT DE ROSE

d'un patrimoine constantinois


LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE STUPEFIANTS
La distillation d’eau de rose
et d’extrait de fleurs d’oranger
28.150 kg de kif traité ont été saisis au courant de la semaine dernière par la section de est une activité intemporelle à
laquelle les artisans spécialisés
recherche du groupement territorial de Tizi-Ouzou de la gendarmerie nationale, apprend- constantinois, fiers de leur sa-
on dans un communiqué de ce groupement posté sur le site web de la wilaya de Tizi-Ouzou. voir-faire, tiennent par-dessus
tout. Les produits exposés de-

S
elon ce communiqué, cette puis samedi dernier au palais
quantité de stupéfiant a été sai- Ahmed-Bey de Constantine,
sie au cours d’un barrage de mettant en valeur tout l’attirail
contrôle installé sur la RN12 à hau- servant à la distillation, susci-
teur de la commune de Tadmaït, à tent un vif engouement auprès
une quinzaine de kilomètres à l’ouest des visiteurs que les délicats ef-
du chef-lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, fluves de rose semblent attirer irrésistiblement. "Il ne s’agit d’une activité as-
suite à un renseignement précis fai- similable à une science, mais il faut connaître tous les petits secrets du métier
sant état de l’arrivée à partir de la wi- pour réussir une bonne distillation, proche de ce que savaient faire nos aïeux",
laya de Tlemcen d’une quantité de estime Fatima, une pharmacienne venue avec ses deux enfants visiter cette
drogue que devait être écoulée à Tizi- exposition et acheter quelques flacons d’eau de rose qu’elle utilise, dit-elle dit,
Ouzou. pour divers usages thérapeutiques.
Cette drogue a été découverte par un Beaucoup parmi les visiteurs, venant effectuer une virée, le font par "nos-
talgie", soutient Tahar, un artisan habitué de cette manifestation annuelle des-
chien policier à bord d’un véhicule tinée à faire découvrir cette activité intimement liée au patrimoine
immatriculé à Tlemcen conduit par constantinois. Malgré le passage des années, ce métier, pratiqué pourtant dans
un certain R. S., âgé de 45 ans, des "cercles réduits" n’a rien perdu de son aura.
accompagné par E. A., qui ont été in- Il semble au contraire susciter de plus en plus d’intérêt auprès des jeunes,
terpellés, lit-on dans le même com- comme l’affirme Mehdi, qui pratique cette activité depuis trois ans avec, sou-
muniqué. tient-il, conscience et amour. Manel, spécialisée dans la distillation d’eau de
Les 280 plaques de kif traité ont été rose, affirme avoir découvert ce métier sur le tas car ni sa mère ni sa grand-
dissimulées dans différents compar- mère ne l’ont pratiqué. Elle avoue avoir appris à distiller de l’extrait de rose
timents du véhicule, notamment dans quête, les éléments de la section de domicile. Toujours selon le commu- en se documentant et en fréquentant des femmes adeptes de ce métier. Cette
le moteur et les ailes arrières, précise- recherche se sont déplacés à Tlemcen niqué, le dealer de Tlemcen a versé jeune femme, propriétaire d’une pâtisserie, considère que ce métier ne risque
t-on. Les aveux des deux individus où ils ont réussi à arrêter le dealer au- une somme de 33 millions de cen- pas de disparaître tant qu’il y aura des jeunes qui s’y intéresseront. Cette ex-
ont permis aux enquêteurs de remon- teur de cette tentative d’inondation de times au conducteur pour acheminer position, organisée à l’occasion du mois du patrimoine dans un lieu des plus
ter à la source de ce trafic, à savoir la Tizi-Ouzou d’une telle quantité de sa marchandise jusqu’à Tizi-Ouzou emblématiques de la ville du Rocher, est forte de nombreux stands mettant en
wilaya de Tlemcen, et l’identification drogue, le nommé K. L. (40 ans) et où il devait la remettre à d’autres valeur les différents ingrédients et autres matériels utilisés pour cette tradition
de l’auteur de cet envoi. Bénéficiant séculaire. Organisé à l’initiative de l’association El Baha des arts et des cul-
de saisir 470 autres grammes de kif dealers. tures populaires, ce Salon de trois jours est marqué par la participation d’une
de l’extension du territoire de l’en- traité lors de la perquisition de son Bel. Adrar vingtaine d’artisans spécialisés, de Constantine, mais aussi de Tunisie. Les vi-

Un cortège nuptial tourne au


siteurs on eu droit, ce qui était loin de leur déplaire, à une variété de succulents

Saisie de 4.000 litres


BISKRA TLEMCEN gâteaux traditionnels, de pâtisseries orientales et autres salades de fruits, le

drame : 5 morts et 3 blessés de carburant et 300 kg


tout préparé ou aromatisé avec de l'eau de fleur d'oranger ou de l'eau de rose.

de déchets de cuivre
Cibler le trachome
Cinq personnes ont trouvé la mort et 3 autres ont été bles-
INSTITUT PARAMEDICAL D’ADRAR
sées, dont une grièvement, dimanche soir près de Tolga (Biskra),
lorsque deux voitures appartenant à un cortège nuptial ont per-
cuté un camion immobilisé au bord de la RN 46, a-t-on appris Les éléments des douanes ont opéré la
auprès de la protection civile. Deux personnes, un homme et saisie de 4.000 litres de carburant et 300 kg Une journée de formation sur le
une femme, sont décédés sur place tandis que trois autres (deux de déchets de cuivre dans des opérations trachome est programmée à l’institut
hommes et une femme) ont rendu l'âme peu après leur admis- distinctes sur la bande frontalière de la wi- paramédical d’Adrar. Cette journée
laya de Tlemcen, a-t-on indiqué, hier, dans regroupe les médecins de la wilaya
sion à l'hôpital de Biskra, selon la même source qui ajoute qu'un encadrés par des médecins venus spé-
passager sur les trois blessés se trouve dans un état "inquiétant". un communiqué de la direction régionale
des Douanes à Tlemcen. La quantité de car- cialement d’Alger. La campagne du
Une enquête a été diligentée par les services compétents pour trachome a débuté hier pour se termi-
déterminer les circonstances précises de cet accident. burant a été saisie dans des opérations ef- ner demain du même mois. Elle
fectuées la semaine dernière par les

10 morts et 19 blessés
concerne tous les enfants âgés de zéro
ACCIDENTS DE LA CIRCULATION éléments de la brigade des douanes de à quatre ans. Le traitement de préven-

en deux jours
Marsa Ben M'hidi et les postes de surveil- tion consiste en l’admission d’une
lance de El Assa et Boukanoun, lors de pa- goutte d’azyther sous forme de col-
trouilles et de barrages de contrôle à El lyre, deux fois par jour pendant trois diants viennent des quatre coins du
Bayadha, Sidi El Mechhour, El Anabra et jours. Sachant pertinemment que le pays : Alger, Tipasa, Tiaret, Chlef, Ta-
Dix personnes ont été tuées et 19 autres blessées dans plu- El Assa (Ghazaouet) et Marsa Ben M'hidi, trachome est une maladie contagieuse manrasset, Béchar, Tindouf, Adrar...
sieurs accidents de la circulation, survenus dimanche et hier à selon la même source qui a précisé que le ; en cas de détection d’un cas, Ils sont 380 internes à suivre les cours
travers le pays, a déploré, hier, la Direction générale de la pro- carburant était conditionné dans 189 bi- l’équipe médicale se déplace chez la dispensés par des médecins et des en-
tection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wi- dons en plastique transportés par des bau- famille concernée afin d’agir avec seignants de l’université d’Adrar. Les
laya de M'sila, avec 4 personnes tuées et 15 autres blessées, suite dets. La valeur de cette marchandise est dextérité. Selon le docteur Miloudi, filières concernent les infirmiers de la
à une collision entre un véhicule léger et un fourgon de transport estimée à 91.000 DA et l'amende douanière médecin coordinateur, une campagne santé publique et les assistants médi-
de voyageurs survenu sur la RN N°60, au lieudit Bouira, dans à 377.000 DA. Les déchets de cuivre ont de sensibilisation est destinée à la po- caux. La formation s’étale sur trois
été saisis, dimanche passé par la brigade pulation par le biais de la radio et de ans. L’institut dirigé par M. Habba
la commune de Hammam El Delaa. Par ailleurs, les secours de la presse, car il s’agit d’axer les ef-
des douanes de Akid Lotfi (Maghnia), à laisse pantois. Tout est parfaitement
la protection civile de la wilaya de Médéa sont intervenus pour forts sur l’hygiène corporelle et envi- étudié, de la restauration à l’héberge-
repêcher et évacuer vers l'hôpital de Berrouaghia une personne bord d'un camion au lieudit "Mouilah" dans ronnementale. Le trachome non traité ment où toutes les chambres sont cli-
décédée noyée dans un barrage au lieudit El Amri, dans la com- la daïra de Maghnia, a-t-on ajouté. La va- peut entraîner le trachome cicatriciel matisées au système wifi disponible
mune de Zoubiria. Les secours de la protection civile sont in- leur vénale du cuivre est estimée à 175.000 voire la cécité. L’institut paramédical partout : un plus pour ces étudiants
tervenus pour l'extinction de 2 incendies urbains et divers, dans DA et de l'amende douanière encourue à qui abrite cet événement a été entiè- avides de savoir et un grand bravo à
la wilaya de Ouargla et Biskra, sans qui n'ont pas fait de victime. 2,6 millions de dinars. rement rénové et le personnel est l’équipe collégiale.
passé de 29 personnes à 60. Les étu- El-Hachimi Safi
Publicité

FILAMP, Extrait de l’AGO Examen des comptes sociaux 2013 10 Avril 2014
ENTREPRISE DE FABRICATION INDUSTRIELLE DE LAMPES
FILAMP - FILIALE ENIEM
Société Par Actions au capital social de : 986.000.000,00 DA
PROCES-VERBAL
DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE
REUNIE LE 10 AVRIL 2014

El Moudjahid/Pub
Mardi 29 Avril 2014
EL MOUDJAHID
Culture 17

Les récits d’une mémoire toujours vivace


e
Note de lectur CONTES KABYLES D’AUTREFOIS REVISITÉS, COLLOQUE

Tlemcen
DE BOUSSAD IBAZIZENE INTERNATIONAL

et les cités
Le présent livre, que nous avons parcouru avec beaucoup d’attention et qui vient tout récemment de paraître
aux éditions ENAG, montre tout l’intérêt qu’a eu son auteur à écrire un condensé d’histoires marquant la
maghrébines
Les participants au colloque interna-
singularité, voire l’exemplarité de la conduite d’un villageois ou d’une villageoise. tional sur les aspects de brassage des ci-
vilisations entre Tlemcen et l'Andalousie

L es contes et légendes col-


portés par les anciens sont
parfois le fruit d’une ima-
gination populaire qui circule
dans les villages de Kabylie à
notre bandit d’honneur qu’affec-
tionnent tous les déshérités et op-
primés du village va froidement
abattre son oncle, lors d’un guet-
apens. C’est ainsi que le récit de
ont mis en exergue, lors d'une rencontre
dimanche à Tlemcen, les relations entre
l'Andalousie et les différentes cités ma-
ghrébines basées sur l'interactivité. Lors
une époque donnée de leur his- ce valeureux guerrier qui avait de cette rencontre de deux jours, organi-
toire. Ces histoires qui imprè- combattu les troupes françaises sée au palais de la Culture Abdelkrim-
gnent la mémoire de ces sociétés n’hésitant pas à assassiner tous Dali par le Musée national d'art et
recluses sont souvent, si l’on ex- leurs collaborateurs est resté d'histoire de Tlemcen sous l'égide du mi-
cepte certains contes connus, ba- dans la mémoire des Kabyles nistère de la Culture, les intervenants se
sées sur des faits véridiques qui qui, au cours des siècles, en ont sont attardés sur les contributions des dy-
se sont bel et bien déroulés, avec fait une légende vivante avec nasties almohade, almoravide et zianide
cette particularité d’avoir pen- cette intention de vanter tous les à l'architecture, l'urbanisme et à l'artisa-
dant longtemps alimenté l’in- mérites d’un homme qui fait dés- nat en Andalousie. Ils ont affirmé égale-
conscient collectif par des faits ormais partie intégrante du patri- ment que les cités maghrébines avaient,
hors du commun, mais, pour la moine culturel de cette région. pour leur part, profité du développement
plupart du temps, liés à une ac- D’autres récits à la portée histo- scientifique et technique des Andalous,
tion héroïque d’un personnage riques et dont le contenu relève surtout après la chute de Grenade et
qui s’est illustré par une bra- les caractéristiques propres à des l'exode de ces derniers vers le Maghreb.
voure, comme c’est souvent le personnages qui ont réellement Le directeur de la culture de la wilaya de
cas pour les populations kabyles, existé, notamment celle du per- Tlemcen a indiqué, dans ce sens, que cet
qui a fait l’admiration de tous. sonnage de Djouher, surnommée exode a eu pour conséquence, la nais-
Dans cette optique, le présent «la femme courage» et qui fut sance d'une nouvelle culture faite de bras-
livre, que nous avons parcouru accusée par sa belle-famille de sage de connaissances et de coutumes et
avec beaucoup d’attention et qui stérilité. Cette dernière fugue de traditions, synonyme d'une intégration
vient tout récemment de paraître la maison à la nuit tombée dégui- des Andalous dans la vie économique, so-
aux éditions ENAG, montre tout sée en homme pour rejoindre la ciale et culturelle de Tlemcen, laquelle
l’intérêt qu’a eu son auteur à demeure de ses parents et ac- intégration s'est traduite, notamment par
écrire un condensé d’histoires compli l’exploit de tuer en route les liens de mariage. Le conférencier
marquant la singularité, voire un lion. Toutes ces histoires, ex- Debbiche Abdelwahab, de l'université de
l’exemplarité de la conduite d’un traordinaires transmises souvent Casablanca (Maroc), a évoqué les rela-
villageois ou d’une villageoise. de bouche à oreille depuis des tions entre l'Andalousie et des cités du
Cette caractéristique, érigée chez lustres et que se racontent encore Maghreb, affirmant que Tlemcen et Fes
nous en valeur morale, est prin- certains villageois, sont des ré- avaient connu un essor spectaculaire sur
cipalement perçue à travers cet cits porteurs d’une culture tou- les plans économique, social et culturel,
ouvrage qui relate des histoires jours vivace dans ces contrées où au point de réunir les conditions favora-
dont l’essentiel a été tiré de faits l’on continue, au cours des soi- bles pour le séjour et l'épanouissement
vécus il y a longtemps. Toute- la conquête coloniale. Le père gions avoisinantes qui parlent rées entre amis, à cultiver à tra- des Andalous après leur exode. D'autres
fois, ce que l’auteur considère qui cultive paisiblement ses d’un bandit d’honneur tapi dans vers des discussions passionnées, aspects de l'exode des Andalous vers le
comme des contes, mais qui n’en champs avec ses deux premiers les forêts profondes, au point que l’esprit d’une mémoire popu- Maghreb ont été développés, lors de la
sont pourtant de vrais, du moins enfants dans un travail harassant les légionnaires mettent sa tête à laire, comme des récits légen- première journée de ce colloque animé
comme on l’entend aujourd’hui pendant toute la sainte journée, prix. C’est malheureusement son daires qui, parce qu’ils ne sont par des chercheurs et universitaires d'Al-
dans la terminologie de certains vient d’avoir un troisième fils. oncle chez lequel ce dernier vient véhiculés par le verbe, à savoir gérie et du Maroc, qui ont souligné en
spécialistes contemporains de la C’est une naissance souhaitée se nourrir et parfois se cacher, un l’oralité, méritent justement substance que les retombées positives de
littérature fantastique, font tout par toute la famille qui accueille personnage cupide et vil, qui le d’êtres fixés dans la forme défi- ce mouvement ne se sont pas limitées aux
simplement partie de la culture le nouveau-né avec bonheur. En trahit auprès des autorités colo- nitive de l’écriture. C’est là que seuls domaines intellectuel et scienti-
kabyle des récits inscrits dans la grandissant, l’enfant acquiert une niales parce qu’il espérait en réside l’objectif premier de cet fique, mais a rayonné sur le champ artis-
mémoire populaire lesquels ac- personnalité différente de celle échange obtenir de ces dernières, ouvrage, que notre auteur a tique (musique, esthétique... ) et le cadre
quièrent, avec la distance histo- de ses deux frères ; il veut aider des faveurs pour devenir le voulu mettre en valeur dans un de vie en général (jardinage, urbanisme...
rique, une dimension ses parents, mais surtout les pro- «caïd» du village. Notre valeu- style simple et accessible, avec ). Les participants au colloque ont appelé
mythologique, à l’instar des téger contre les troupes fran- reux homme qui défendait l’hon- l’introduction dans le texte d’un à approfondir la recherche sur le patri-
longues épopées des récits des çaises qui investissent les neur des ses compatriotes spoliés lexique berbère, qui nous permet moine andalou qui caractérise encore la
héros grecs. Ainsi, en plantant le villages environnants en détrui- et envahis de toutes parts est fait de revisiter des pans de notre his- vie intellectuelle à Tlemcen et dans d'au-
décor sur les hauteurs d’un vil- sant les maisons et ses habitants. prisonnier dans un bagne à toire. tres villes maghrébines. Le programme
lage de la grande Kabylie entre Ayant entendu parler de Lla Cayenne. L’histoire raconte le Lynda Graba du colloque comporte d'autres thèmes
les tribus des Ath Irathen et Fadhma N’Soumer qui exhorte parcours de ce héros dont les soumis aux débats, dont "Les raisons et
celles des Béni Yenni, Boussad les villageois à combattre l’en- qualités morales, sa patience * Boussad Ibazizene, Contes les conditions d'exode des Andalous vers
Ibazizene nous introduit dans nemi qui les dépossèdent de leur dans son labeur quotidien et sa kabyles d’autrefois revisités, le Maghreb", "L'exode andalou vers
une famille villageoise avec une terre, le jeune homme s’engage à bravoure vont émerveiller son ENAG Éditions, 236 p, Alger, Tlemcen avant et après la chute de Gre-
description spatiale et culturelle combattre les «roumis». Sa re- geôlier qui lui redonne sa liberté. 2014. nade", "Les aspects d'influence andalous
des us et coutumes au temps de nommée atteint toutes les ré- Rentré au village incognito, sur l'urbanisme à Tlemcen".

La pièce Ghoul bou sbaâ rissane Sorties archéologiques à Oran


FESTIVAL DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL DE SIDI BEL-ABBÈS MOIS DU PATRIMOINE

entre en compétition
Des sorties à la découverte du avec la Conservation des forêts.
patrimoine historique et archéolo- Les visiteurs auront environ 21
Le festival du théâtre profes- gique de la wilaya d’Oran ont été km de marche à faire pour explorer
sionnel de Sidi Bel-Abbès s'est programmées pour cibler les ama- une partie du parc forestier
poursuivi par l'entrée en compéti- teurs, a-t-on appris dimanche au- d’Oran. Une autre visite guidée
tion de la pièce Ghoul bou sbaâ près de l’Office de gestion et "sur les traces de l’eau" sera orga-
rissane (L'ogre aux sept têtes), réa- d’exploitation des biens culturels nisée avec la Société de l’eau et de
lisée par Rabie Oudjaout. Produite protégés (OGEBC) d’Oran. l’assainissement d’Oran (SEOR)
par la coopérative culturelle "As- Faire connaître aux intéressés pour prendre connaissance des sys-
diqae el fen" (Amis de l'art) de la les sites historiques et archéolo- tèmes de drainage et de captage
wilaya de Chlef et écrite par Mou- giques de la ville, qui représentent des eaux des sources dans cer-
rad Senouci, cette pièce est la un musée à ciel ouvert, est l’objec- taines zones d’Oran.
deuxième à entrer en lice, samedi tif principal de cette action organi- La jetée du port d’Oran, la pê-
soir, dans ce festival inauguré sée par l’annexe d’Oran de cherie, les remparts de fort La-
jeudi dernier. l’OGEBC, dans le cadre de la cé- moune, les 59 canons espagnols et
Cette œuvre théâtrale, adaptée lébration du mois du patrimoine, a turcs feront aussi l’objet d’une vi-
de la pièce russe le Dinosaure, met ajouté la même source. site des passionnés du patrimoine
en scène la situation actuelle du Les amateurs de préhistoire au- historique de cette ville.
monde arabe, a indiqué le réalisa- ront droit à une visite guidée dans Une nuitée archéo-astrono-
teur, soulignant que cette représen- sentée en hors-compétition. Pren- 3 troupes qui participeront au fes- la grotte du Ravin blanc dans la mique est également programmée
tation se veut un hommage appuyé nent part à la compétition de cette tival national du théâtre profes- commune d’El- Ançor où l’histoire au fort de Santa Cruz, avec la par-
au grand homme de théâtre, feu manifestation théâtrale, 7 troupes sionnel d'Alger.
issues des wilayas de Chlef, de La troupe qui occupera la pre- de ce monument leur sera relatée ticipation des Scouts musulmans
Abdelkader Alloula. Sur les tré- par des historiens. Cette visite algériens et l’association d’astro-
teaux, le public a suivi, dans la soi- Mostaganem, d'Aïn Defla, d'Alger- mière place prendra part à la com-
Centre et de Sidi Bel-Abbès. Le pétition officielle. Les deux autres entre dans le cadre d’une journée nomie "El-Bettani" sera également
rée de samedi, la pièce Sawaiid, du d’exploration du patrimoine fores- organisée aux amateurs d’astrono-
réalisateur Abdelkader Djeriou, du jury sélectionnera, à l'issue de cette troupes lauréates participeront en
manifestation, le 1er mai prochain, hors-compétition. tier, organisée en collaboration mie.
Théâtre régional de Mascara, pré-
Mardi 29 Avril 2014
EL MOUDJAHID

Page animée par Mourad Bouchemla


Détente -TV 21

Mots CROISÉS Mots FLÉCHÉS


Nº 3680
Nº 3680

LETTRE GRECQUE
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

—————————————
ROCHE FAÇONNÉE
I

PAR LE TEMPS
II

WILAYA D’ALGERIE DANS LE VENT


——————————— ——————————
OISEAU SACRÈ NŒUD DU PROBLÈME
III

——————————— ————————————
IV PROCRÉER FLOTTE

NOTE
————————————
FILAMENT
V

————————————
VI QUITTANCE

HÉ SERVICES SECRETS
———————————— ———————————
VII

FRÈRE DE JACOB DÉNOMBRANT


———————————— ———————————
ENCERCLER PETITE GRIVE
VIII

ABRUTISSEMENT
————————————
IX

TRÈS ÉTONNÉ
———————————
RENDU BLEU
X

NATURELLE MESURE AGRAIRE


Définitions ——————————— ———————————
BRANCARD ROUTE RURALE
——————————— ———————————
HORIZONTALEMENT CEINTURE DE SOIE SOLITAIRE

NOUVELLE LUNE
MISE EN COLÈRE
——————————
———————————
I- Gaz rare de l’atmosphère - Donnât des coups de pieds. II -
FACILE
———————————
MER ANGLAISE
Instrument en forme d’une traverse - Moitié du rond. III -Couverte de
chapelure - Vagabonda. IV - Contrat - Certaines sont historiques. V - PIED DE VIGNE

Qui coule. VI- Véhicule public-Enzyme.VII- Conjonction - Planchette.


VIII- Sociable - Détesté. IX- Joli coup au football - Figure. X- Engager.
VERTICALEMENT
EN DÉFINITIVE
1-Lopin de terrain. 2- Quitter un lieu. 3- Pourvoir-Contient ———————————
BERNÉES
———————————
COMBINÉ
l’alphabet. 4- Enlevées - Anneau de tenaille. 5- Nouvelle venue - Connaît.
6-But. 7- De la campagne - Dans la marche. 8- Retira - Empreur d’Iran. 9-
INDIVIDU
———————————
FAIRE GLISSER
Passionné - Vieux. 10-Pain grillé - Digne.
———————————
SERT À OUVRIR
SOLUTION DES MOTS CROISÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Nº 3680
1
X E N O N R U A T Grille Mot CACHÉ
2 V A T E A U R O
3.Baragouin 33 . Crinières 15. Immerger
3 P E E R A
A N O D
D E L L I E S R A M E G A I R O L O C E
4
6. Réabonner 34. Rabatteur 20. Retremper
A C T E D A T E S N E N G R O S S E R S Q U E L E T T E R
5 R U I S S E L A N T 11. Phonémique 35. Brindille I I N T I T U L E S I P U D I B O N D E
22. Admixtion
6 C A R A S E T 12 . Navigation 36. Infumable U D R A C O N I E N P E N E T R A N T N
23. Bécasseau
7 E T A I S S F 13.Globulaire 37. Particule O P N G V N I M M E R G E R F P C S C N
24. Hexacorde G H A L O R E T R E M P E R C E H P I O
8 L I A N T E H A I 14. Vocalemment 38. Cafarder
9 L O B E I M A G E
16. Perssonage 39. Modeleur 25. Eplucheur A O V O C A D M I X T I O N O R A E M B
10 E N C L E N C H E R R N I B A B E C A S S E A U M S U R E A
17. Chauffe-eau 40. Hébraïque 27. Palinodie
A E G U L H E X A C O R D E P O F M N E
SOLUTION DES MOTS FLÉCHÉS 18. Spermicide 41. Herbivore 29. Concavité B M A L E E P L U C H E U R A N F I T R
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 19. Cimenterie 42. Souillure
30. Mélodieux N I T A M P A L I N O D I E G N E C E R
1 X I E O L I T H E 21. Compagne 43. Canonique O Q I I E C O N C A V I T E N A E I R E
2 B E C H A R I N
1. Marseille
26. Captation 7. Intitule I U O R N M E L O D I E U X E G A D I I
3 F I B R E R E C U 2. Coloriage T E N E T E R A N C O E U R C E U E E T
28. Buffetier 8. Pudibond
4 E S A U C I A M
31. Rancœur 9. Draconien 4. Engrosser A B A R O N N A G E C R I N I E R E S E
5 C H E B E T U D E
T R A B A T T E U R B R I N D I L L E F
6 O B I A R E R R
32. Baronnage 10. Pénétrant 5. Squelette
P I N F U M A B L E P A R T I C U U E F
7 N L A R N S E A
A C A F A R D E R T A M O D E L E E R U
8 D E C I D E M E N T ANTISEPTIQUE C H E B R A I Q U E H E R B I V O O E B
E U E S R E U N I
9
R I P E R C L E F
SOLUTION PRÉCÉDENTE : DECONCENTRER N E R U L L I U O S E U Q I N O N N C T
10


S élle on
eccttiio n Télévision
Réalisée par Nylda OUZIALA
Réalisée par Nabil Tribeche Émission proposée par Youssef SAIAH

MARDI
Présentée par Amir Nebbache Une émission consacrée
Expression Livre

22h30

exclusivement à la littérature,
17h15
08h00 : Bonjour d'Algerie (direct)
09h30 : El ghaib (04) rediff aux auteurs algériens
10h00 : El aalem bayna yedaik (10
et fin)
10h30 : Mimi et boubou (11)
L’objectif de celle-ci est de
10h50 : Questions d'actu (rediff)
12h00 : Journal en français+ météo faire connaître à un large
12h25 : El oua'ede (29)
13h45 : Bi'atouna e'sahira (05)
14h35 : Qouloub fi sira'e (01) public tant Algérien
15h20 : 52 Chrono ''rediff''
16h15 : Kapita (26)
16h40 : Taqdar tarbah qu’ émigré que la littérature
17h15 : Fréquence music
18h00 : Journal en Amazigh
18h25 : El ghaib (05)
Algérienne non seulement se
19h00 : Journal en français+ météo Fréquence Music, est une émission musicale qui touche
19h30 : Algérie mémoire et miroir à tous les styles musicaux algériens, du Rai, du Chaabi, du porte bien, mais que l’édition,
20h00 : Journal en Arabe Kabyle, du Gnawi et même du Rock Algérien.
20h45 : Backstage C’est une émission à travers laquelle, l’animateur avec
21h50 : Fréquence music son enthousiasme et sa bonne humeur, nous invite à passer la diffusion sont en net
22h30 : Expression livre d’agréables moments de bonheur, de nostalgie et de
émission culturelle détente progrès ces dernières années.
Mardi 29 Avril 2014
EL MOUDJAHID
Vie pratique 29
Vie religieuse djim CONDOLEANCES
Naissance
les cadres et l'ensemble du personnel, très Le 23 avril 2014, est venu au
attristés par le décès de la mère de notre Directeur
Horaires des prières de la journée du mardi 29 Djoumada Al Thani 1435
correspondant au 29 avril 2014 :

monde le petit prince


Général, Monsieur BENABDElDJAlIl Abdelkader,
- Dohr.........….............12h45

SAYOUD Anis
- Asr.............................16h31

Directeur Général de l’O.P.G.I de Béjaïa, présentent à


- Maghreb................... 19h38

pour égayer le foyer de ses


- Icha……...…........... 21h05

tous les membres de sa familIe leurs sincères parents et grand-parents :


Mercredi 30 Djoumada Al
Thani 1435 correspondant

condoléances et les assurent en cette douloureuse SAYOUD Mohamed - OUCHER


au 30 avril 2014 :
- Fedjr........................04h19

circonstance de leur profonde sympathie.


Meriem - DERBOUCHI.
- Chourouq.................05h55

En cet heureux évènement, toute


Que Dieu le Tout-Puissant accorde à la défunte Sa la famille SAYOUD de H. Dey
Sainte Miséricorde et l'accueille en Son Vaste félicite l’heureux père SAYOUD
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION
Edité par l’EPE-SPA
Paradis. Abdelhalim, et souhaite un prompt
rétablissement à sa maman et la
bienvenue au nouveau-né : Anis.
EL MOUDJAHID « A Dieu nous appartenons et à Dieu nous
au capital social de 50.000.000 DA
Longue vie à SAYOUD Anis
retournons. »
20, rue de la Liberté, Alger
Téléphone : 021.73.70.81 Ta chère sœur
Présidente-Directrice générale Lyna
de la publication
Naâma Abbas
El Moudjahid/Pub ANEP 120158 du 29/04/2014 El Moudjahid/Pub du 29/04/2014

Rédacteurs en chef
Kamal Oulmane — Achour cheurfi Anniversaire
DIREcTION gENERALE
Téléphone : 021.73.79.93
Fax : 021.73.89.80
DIREcTION DE LA REDAcTION
Téléphone : 021.73.99.31
Fax : 021.73.90.43
Internet : http://www.elmoudjahid.com
E-mail : elmoudjahid@elmoudjahid.com
BUREAUX REgIONAUX
cONSTANTINE
100, rue Larbi Ben M’hidi
Tél. : (031) 64.23.03
ORAN Le petit prince
Maison de la Presse BOUNESRAK AMIR
3, place du 1 Novembre : Tél. : (041) 29.34.94
Soufflera aujourd'hui le 29 avril 2014
er

ANNABA sa première bougie.


En cette heureuse occasion, son
2, rue Condorcet : Tél. : (038) 86.64.24

grand-père Setti Djahid et sa grand-mère


BORDJ BOU-ARRERIDJ
Ex-siège de la wilaya
Rue Mebarkia Smaïl, B.B.A. 34000 Souad, ses oncles Smaïl et Adel ainsi
Tél/Fax : (035) 68.69.63 que sa tante Widad lui souhaitent une vie
SIDI BEL-ABBES pleine de joie, de bonheur, de réussite et
de santé.
Maison de la presse Amir Benaïssa
Immeuble Le Garden, S.B.A.
Tél/Fax : (048) 54.42.42 ALEF MABROUK
BEJAIA : «Bravo NOUSSI»
Bloc administratif, rue de la Liberté.
Tél/Fax : 034.22.10.13 El Moudjahid/Pub du 29/04/2014
TIZI OUZOU :
El Moudjahid/Pub

Cité Mohamed Boudiaf (ex-2.000 logts)


Bâtiment 3, 1er étage, Nouvelle ville CONDOLEANCES
Tél. - Fax : (026) 21.73.00

le Président-Directeur
TLEMcEN :12, place Kairouan
Tél.-Fax : (043) 27.66.66

Général, les cadres et l'ensemble


MAScARA : Maison de la Presse

du personnel de l'ANEP, très


Rue Senouci Habib
Tél.-Fax : (045) 81.56.03
affectés par le décès du beau-
cENTRE AIN-DEFLA :

frère de leur collègue,


Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste)
Tél/Fax: 027.60.69.22
M. DJIDA Amar
PUBLIcITE

Directeur de l'Unité Imprimerie


Pour toute publicité, s’adresser
à l’Agence Nationale de Communication d’Edition et

de Rouiba
de Publicité “ANEP”
ALgER : 1, avenue Pasteur
Tél. : (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43
lui présentent ainsi qu'à sa famille
leurs sincères condoléances et
Fax : (021) 73.95.59 - Télex : 56.150
Télex : 81.742
ORAN : 3, rue Mohamed Khemisti les assurent de leur profonde
sympathie en cette pénible
Tél. : (041) 39.10.34

circonstance.
Fax : (041) 39.19.04 - Télex : 22.320
ANNABA :

Puisse Dieu le Tout-Puissant


7, cours de la Révolution
Tél. : (038) 84.86.38 : Fax : (04) 84.86.38
accorder au défunt Sa Sainte
Miséricorde et l'accueillir en Son
Régie publicitaire

20, rue de la Liberté, Alger : Tél./Fax : 021 73.56.70


Vaste Paradis.
EL MOUDJAHID

ABONNEMENTS
Pour les souscriptions d’abonnements, achats de journaux
ou commandes de photos, s’adresser au service
commercial : 20, rue de la Liberté, Alger.
« A Dieu nous appartenons et
cOMPTES BANcAIRES
à Dieu nous retournons. »
Agence CPA Che-Guevara - Alger
Compte dinars n° 102.7038601 - 17
Agence BNA Liberté
El Moudjahid/Pub El Moudjahid/Pub du 29/04/2014
- Dinars : 605.300.004.413/14
- Devises : 605.310.010078/57
Cptes BDL - Agence Port Saïd
- Dinars : 005.00 107.400.247 86 20.28
- Devises : 005.00 107.457.247 86 20.28
Edité par l’EPE-SPA

Siège social : 20, rue de la Liberté, Alger


EL MOUDJAHID

IMPRESSION

Société d’Impression d’Alger (SIA)


Edition du Centre :

Société d’Impression de l’Est, constantine


Edition de l’Est :

Société d’Impression de l’Ouest, Oran


Edition de l’Ouest :

Unité d’Impression de Ouargla (SIA)


Edition du Sud :

Unité d’Impression de Béchar (SIA)


DIFFUSION
centre : EL MOUDJAHID
Tél. : 021 73.94.82
Est : SARL “SODIPRESSE” :
Tél-fax : 031 92.73.58
Ouest : SARL “SDPO”
Tél-fax : 041 46.84.87 : Sud : SARL “TDS”
Tél-fax : 029 75.02.02
France : IPS (International Presse Service)
Tél. 01-46-07-63-90

Les manuscrits, photographies ou tout autre document et


illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas
rendus et ne peuvent faire l’objet d’une réclamation..
El Moudjahid/Pub El Moudjahid/Pub du 29/04/2014

Mardi 29 Avril 2014


30 Sports EL MOUDJAHID

« Il faut du sérieux »
ENTRETIEN AVEC ABDERRAHMANE MEHDAOUI BASKET-BALL
(ANCIEN SELECTIONNEUR NATIONAL) : SUPER DIVISION B

Skikda revient en
(3E TOURNOI PLAY-OFF)

Au lendemain du tirage au sort des éliminatoires de la CAN-2015, prévue au Maroc du 17 janvier au 8


février 2015, l’ancien sélectionneur national Abderrahmane Mehdaoui nous a livré ses impressions sur le
Super division A
groupe B dans lequel évoluera l’Algérie. Il estime que les équipes qui forment ce groupe sont à la portée
L’
AB Skikda, organisatrice du 3e
des Verts, mais qu’il faudra s’en méfier et prendre les choses au sérieux. tournoi play-off de la Super divi-
sion B a assuré son retour parmi
L’Algérie évoluera dans le après le Mondial. Surtout que l'élite. Les Skikdis qui occupaient avant ce
groupe B des éliminatoires de les matches seront proches les troisième et avant-dernier tournoi la seconde
la CAN 2015. Votre avis sur uns des autres. Ça ne va pas être place derrière l'OMS Miliana, devaient assu-
les futurs adversaires des évident de disputer six journées rer au minimum deux victoires sur les trois
Verts ? en moins de trois mois. Il va fal- au programme pour prendre une option dé-
A la lecture des résultats du loir bien gérer la reprise. Nous finitive pour l'accession. Une mission des
tirage au sort, j’ai eu une réac- avons déjà eu l’expérience en plus ardue dans la mesure où ils allaient af-
tion de satisfaction. Vu la posi- 2010. Il y a aussi, l’avenir du sé- frontaient les deux meilleures formations
tion de l’Algérie, qui se trouvait lectionneur national qui sera dé- cette saison de la Super division B, l'ASMI
dans le chapeau deux pour cette terminé au lendemain du Blida (ex-Trèfle) champion de la première
opération, j’étais soulagé du fait Mondial. On ne sait pas s’il va phase et l'OMS Miliana, leader des deux pre-
que l’équipe nationale évite des rester ou partir. La FAF doit sa- miers tournois à qui il ne manquant qu'une
ténors du continents à l’image voir mettre à profit toute l’expé- victoire pour figurer en Super division A la
du Ghana, du Nigeria ou encore rience acquise au cours des saison prochaine.
de la Côte d’Ivoire. Il n’aurait dernières années pour gérer Et c'est justement face aux Milianis que
pas était favorable de rencontrer cette situation. les Skikdis allaient entamer leur campagne.
la Tunisie, non plus. Cependant, Une victoire de dix points d'écart 78/88 qui
en regardant de plus près la Un mot, sur les autres reflétait leur volonté de rejoindre l'élite le
composition du groupe, j’aurais groupes ? plus rapidement possible, puisqu'ils ont relé-
souhaité qu’on évite le Mali. Ça Les autres groupes sont, dans gué la saison dernière. Second match, l'ABS
sera une confrontation particu- l’ensemble, équilibrés, à l’ex- avait un adversaire à sa portée, l'USM Alger
lière. Notamment après les éli- ception de la poule G ou évo- une formation mal en point qui doit attendre
minatoires du Mondial. Ça va luera la Tunisie, l’Egypte et le le dernier tournoi le 8 mai prochain pour
être dur de jouer le Mali, qui nationale. Surtout que les deux que la qualification est à notre Sénégal. Il y aura forcément un
premiers seront qualifiés pour la porté à condition de prendre les connaître son sort. Les Usmistes subissent la
sera sans doute notre principal grand du continent qui va tom- loi des Skikdis plus en forme surtout devant
concurrent pour la première CAN 2015. choses de manière sérieuse. Je le ber. Cependant, il faut prendre
répète, encore une fois. Il ne faut leur public et perdent par 13 points de diffé-
place du groupe. Cela dit, il va en considération le fait que la rence 62/75. Skikda se place en tête du tour-
falloir se méfier, aussi, de cette Vous êtes confiant, alors ? pas rater l’entame de la compé- plupart des équipes africaines
Bien sûr que je le suis. L’Al- tition pour ne pas se compliquer noi et sont assurés de jouer la saison
sélection de l’Ethiopie qui a fait ont beaucoup progressé. Il prochaine en Super division A, mais il fallait
sensation lors de la dernière gérie a désormais un statut de les choses après. risque d’y avoir des surprises
mondialiste à défendre. Ce sont un troisième succès pour rester leader et c'est
CAN. Cette formation a prouvé lors de ces éliminatoires, comme face à l'organisateur du 4e tournoi, l'ASMI
qu’elle était capable de créer la ses adversaires qui doivent la Qu’est-ce que vous crai- à chaque rendez-vous africain
craindre. Nous disposons d’une gnez le plus pour la sélection Blida que l'ABS obtient son ultime victoire
surprise et de tenir tête aux ces deux dernières décennies. La du tournoi, gagnant par 4 points de diffé-
grandes équipes du continent. sélection qui a acquis une nationale ? CAN est une compétition im-
grande expérience et une dimen- Sincèrement, ce que je crains rence 65/61. En trois rencontres, l'ABS aura
Avec l’altitude, qui sera à son portante qu’aucune sélection ne
sion importante. Cependant, en le plus c’est le comportement ainsi assurer son accession et sa descente
avantage, l’Ethiopie sera diffi- veut rater. Les grandes nations
tant que technicien, je dois pren- des joueurs algériens. Seront-ils n'aura finalement duré qu'une petite saison.
cile à manier à domicile. Le pre- du football devraient se méfier
dre tous les aspects de la compé- en mesure de retrouver la mobi- Mokhtar Habib
mier match sera très dur. Mais de tous leurs adversaires.
dans l’ensemble, ce groupe reste tition en considération. Je ne lisation et la concentration né- Entretien réalisé par
peux pas prendre les choses à la cessaires pour enchaîner avec Résultats complets
tout à fait à la portée de l’équipe Rédha Maouche
légère, non plus. Je dis, donc, les éliminatoires de la CAN du 3e tournoi "play-off" :
-Jeudi:
CSMBB Ouargla - COBB Oran 57-62
AVIS DE TECHNICIENS SUR LE GROUPE DE L’ALGERIE OMS Miliana - AB Skikda 78-88
USM Alger - ASMI Blida 67-89
NOUREDDINE SAADI : "Sur papier, le ti- sion pour donner la chance aux joueurs locaux, rieux et ne rien laisser au hasard. Je pense
rage au sort semble relativement favorable, pour qu'ils puissent enfin prouver leur valeur aussi qu'un bon parcours en Coupe du monde, -Vendredi :
puisque l'Algérie a atterri dans un groupe abor- au plus haut niveau. Ce qui est parfaitement au Brésil, constituera une motivation supplé-
dable. Cela n'empêche que bien des choses dans leurs cordes, car contrairement aux pros, mentaire pour les joueurs dans cette perspec- COBB Oran - ASMI Blida 63-86
pourraient être remises en cause, dans la vie qui évoluent à l'étranger, ils possèdent beau- tive" USM Alger - AB Skikda 62-75
pratique, par certains faits extra sportifs. Je cite coup plus de temps de jeu dans les jambes" OMS Miliana - CSMBB Ouargla 75-76.
par exemple l'altitude, à laquelle nos joueurs HOCINE YAHI : "L'Algérie a toujours été
ne sont pas très habitués et qui pourrait les pé- MUSTAPHA BISKRI : "D'après moi, le ti- une grande nation du football et à partir de là, -Samedi :
naliser, notamment, à Addis-Abeba, face à rage au sort a été relativement favorable pour la qualification pour la CAN-2015 ne devrait OMS Miliana - COBB Oran 88-95
l'Ethiopie. Il faut tenir compte également de la l'Algérie, qui se retrouve dans un groupe rela- pas lui poser trop de problèmes. Un objectif AB Skikda - ASMI Blida 65-61
motivation des équipes adverses, qui se donne- tivement abordable. d'autant plus accessible que le groupe dont elle USM Alger - CSMBB Ouargla 71-90
ront probablement à fond sur leur terrain, et de- Ce qui semble assez encourageant pour une a hérité semble assez équilibré. Seulement, cer-
vant leur public. Donc, il faudra faire très éventuelle qualification, surtout que l'Equipe taines nations, comme l'Ethiopie, ont-elles
attention." nationale a acquis une certaine expérience dans aussi une grande tradition avec le football, fai- Classement Pts J
ce genre d'épreuves et que les joueurs qui la sant qu'elles devront être prises très au sérieux 1. AB Skikda 13 7
ABDELKADER IAICHE : "Sans pour autant composent possèdent un bon niveau sur le plan et avec tout le respect qu'elles méritent. D'ail- 2. OMS Miliana 11 7
sous-estimer les équipes adverses, je dirai que individuel. Mais ce n'est pas pour autant une leurs, pour moi, la règle de base est de toujours --.ASMI Blida 11 7
l'Algérie a hérité d'un groupe abordable. Je raison pour se relâcher, ou sous-estimer les ad- garder les pieds sur terre. 4. COBB Oran 10 7
pense aussi que ces éliminatoires seront l'occa- versaires. Bien au contraire, il faut rester sé- --. CSMBB Ouargla 10 7
6. USM Alger 8 7
Publicité

ANEP 119939 du 29/04/2014


Mardi 29 Avril 2014
Sports
L’effervescence monte d’un cran
EL MOUDJAHID 31
COUPE D’ALGÉRIE (FINALE) VOLLEY-BALL
2e ÉDITION DU
"SAHARA VOLLEY"
EN MAI À

La FAHB
Selon les échos en provenance de la Kabylie, mais aussi d’Alger et plus précisément de Bab El-Oued, TAMANRASSET

reconduit
on ne parle que de cette finale de la coupe d’Algérie qui opposera ce jeudi,

l’expérience
au stade Mustapha-Tchaker de Blida, le MCA à la JSK.

I
l est certain que tout le monde d’Algérie leur donne la possibilité
aurait aimé que celle-ci se joue de s’extérioriser et se donner à fond
au stade du 5-Juillet, eu égard à en s’égosillant sans compter l’es-

L
a Fédération algérienne de
sa capacité d’accueil, mais comme pace de 90 minutes et même plus en volley-ball (FAVB) recon-
il est en phase de travaux, il y a lieu cas de prolongations, voire les tirs duira, pour la seconde
de « faire contre mauvaise fortune au but. année consécutive, le tournoi
bon cœur » comme dit l’adage. Il Il faut avoir à l’esprit l’idée te- "Sahara Volley", du 1er au 3 mai
est certain que ce match se jouera à nace que les quartiers d’Alger et à Tamanrasset, avec quelques
guichets fermés, eu égard au fait notamment de Bab El Oued, sont nouveautés inscrites au pro-
que les 11.000 tickets réservés à très heureux et ils s’y préparent à la gramme de l'évènement, a-t-on
chaque équipe vont être écoulés en fête comme jamais. On peut dire appris dimanche auprès du pré-
un laps de temps très court. L’opé- aussi la même chose des quartiers sident de l'instance fédérale,
ration vente des billets se déroulera de la ville de Tizi-Ouzou et aussi les Okba Gougam. Cette nouvelle
à partir d’aujourd’hui mardi. Il est villages environnants. Les couleurs édition verra la participation,
certain que la vente permet peut- «vert et jaune» sont partout dans la chez les hommes, de concurrents
être de ne pas faire de discrimina- ville, donnant une ambiance spé- de Tunisie, Mali et Niger, outre
tions entre supporters. Que chacun ciale, à quelques jours de cette fi- une paire "militaire", et d'autres
achète par lui-même sa place et nale mettant aux prises deux de Sétif, Boumerdès et Taman-
ainsi éviter les tensions entre sup- équipes considérées comme des rasset. Pour le tournoi des
porters. Les organisateurs du stade spécialistes de « dame coupe ». Il dames, cinq clubs y sont inscrits
Tchaker ont prévu d’ouvrir les livrés à eux-mêmes. Dans chaque club. En Kabylie, on ne vit que est certain que chaque camp veut : Chlef, Oran, Blida, Bejaïa et
portes afin d’éviter les bousculades quartier, c’est pratiquement la fête pour cet instant spécial de la coupe que son équipe la remporte afin de Alger, et probablement une
devant les portes d’entrée. On a puisque c’est l’effervescence. On d’Algérie, une compétition qui permettre à la fête de s’installer et équipe locale. "La 2e édition de
même prévu tous les moyens pour se prépare à cette finale qui coïn- reste très prisée du fait qu’elle reste de durer le maximum de temps. Qui "Sahara-volley" aura lieu sur la
rendre l’eau disponible ainsi que cide avec la journée internationale populaire et très attrayante. Les l’emportera ? Malin celui qui placette 1er-Novembre 1954 au
des buvettes pour approvisionner du travail. Ils sont affairés pour pré- gens sont vraiment sortis de la tor- pourra donner un quelconque pro- centre ville de Tamanrasset", a
les supporters en boissons et autres parer la meilleure banderole, les peur habituelle, presque de leur nostic. déclaré à l'APS, le président de
sandwichs afin de ne pas les laisser meilleurs chapeaux aux couleurs du sommeil. Cette finale de la coupe Hamid Gharbi la FAVB. Organisé par la

"Nous jouons toujours pour la 2 place en championnat"


FAVB, avec le concours du mi-

e
nistère de la Jeunesse et des
JS KABYLIE Sports (MJS) et le wali de Ta-
manrasset, le "Sahara-volley" in-
tervient dans le cadre du
programme de l'instance fédé-
La JS Kabylie compte terminer la coupe d'Algérie, en étant aussi rale visant "la promotion de cette
le championnat de Ligue 1 de foot- bien classé en championnat et en discipline dans la région de l'ex-
ball à la 2e place, malgré sa défaite ayant déjà assuré une participation trême-sud algérien", explique-t-
(4-3) samedi contre le CRB Aïn à la coupe de la CAF, allait aug- on à la fédération. Les
Fekroun, qui l'a reléguée à la 3e menter ses chances d'être reconduit préparatifs vont bon train en vue
place, a affirmé l'entraîneur Azed- la saison prochaine, Aït Djoudi de la bonne tenue de ce rendez-
dine Aït Djoudi, dimanche à Alger. s'est dit dans l'incapacité de répon- vous, assure-t-on au niveau de
Certes, pendant les cinq dernières dre. "En football, les entraîneurs ne la fédération.
journées du championnat, la JSK sont jamais sûrs de rien en ce qui Le premier responsable de la
n'aura que deux fois l'avantage du concerne leur avenir. Ils peuvent FAVB explique que l'opération
terrain, respectivement contre réaliser un mauvais parcours et être "Sahara Volley" a plusieurs ob-
l'USMH et la JSS, tandis que les maintenus, tout comme ils peuvent jectifs dont ceux de " renouer
trois matchs restants auront lieu gagner des titres et s'en aller. Donc, avec l'activité du volley au Sud
chez le CABBA, le MOB et le même en remportant éventuelle- et la promouvoir davantage, ins-
CSC, mais l'entraîneur des Canaris ment cette Coupe d'Algérie, il se taurer une communication dura-
s'est tout de même dit optimiste. peut que je ne sois plus l'entraîneur ble et perfectible. (...) elle a
"Je considère que le calendrier est de la JSK l'an prochain" a-t-il expli- aussi un caractère commercial à
relativement favorable à la JSK qué. Toutefois, Aït Djoudi a avoué long terme". " Je pense qu'il
dans cette dernière ligne droite du avoir déjà discuté avec le président faut investir dans ce genre d'opé-
parcours. Donc, en faisant le néces- Mohand-Chérif Hannachi concer- ration qui commence par créer
saire, elle devrait coiffer tous ses nant certains aspects ayant trait à un peu d'activité au profit de la
concurrents au poteau et s'emparer l'avenir du club, comme le volet re- société civile, et essayer d'élargir
de la 2e place" a expliqué Aït crutement, destiné à combler cer- et de développer ce genre de pra-
Djoudi, lors du Forum du journal taines lacunes au sein de l'effectif tique dans l'extrême sud algé-
DK News. L'entraîneur des Canaris actuel. "C'est mon devoir d'attirer rien", a ajouté M. Gougam. En
s'est dit déjà "très satisfait du par- l'attention sur ce genre de choses, parallèle à l'activité "Sahara vol-
cours réalisé jusqu'ici", car il dé- même si je ne suis pas sûr d'être re- ley", sponsorisée par le parte-
passe largement les espérances des peau de la JSK en début de saison". contenter. Si on peut mieux faire, conduit. Quand on est conscien- naire officielle de la FAVB,
"pessimistes" qui, selon lui Il considère cependant que "ce n'est on le fera" a-t-il rassuré. Interrogé cieux, c'est comme ça", a-t-il l'opérateur de téléphonie Oore-
"n'avaient pas donné cher de la pas pour autant une raison de s'en si le fait d'avoir atteint la finale de conclu. doo, une journée d'initiation à la
pratique du volley-ball sera ini-

L'Etoile du Sahel qualifiée en phase de poule 19 pays candidats


tiée pour les élèves des établis-
COUPE DE LA CAF (1/8e DE FINALE RETOUR BIS) EURO 2020 sements scolaires (palier

pour son organisation


primaire).
"L'année dernière, on avait
L'Etoile du Sahel s'est qualifiée pour 80’. Adem réuni 400 enfants scolarisés en
la phase de poule de la coupe de la CAF Rejaibi a raté de son côté un penalty pour primaire pour cette journée. On
en battant Horoya AC de Guinée 1 à 0, en le CA Bizertin à la 47’. Au match aller, Dix-neuf pays ont déposé un dossier de candidature compte faire de cette initiative,
match retour des 1/8es de finale bis, dis- les deux équipes avaient fait match nul à pour accueillir des matches de l'Euro 2020 qui sera une opération-pilote avant les
puté dimanche à Bizerte. Le but de la qua- Kitwe (0-0). organisé à travers tout le continent, a annoncé chaleurs de l'été, en vue d'une
lification a été inscrit par Hamza Lahmar l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen. A meilleure maîtrise des actions à
à la 83’ sur coup franc. Au match aller, L’AS Réal (Mali) qualifiée l'occasion de son soixantième anniversaire, la compé- mener à la fin de l'année en
les deux équipes avaient fait match nul tition aura lieu dans treize villes disséminées dans cours. On procédera aussi à l'ins-
Les deux clubs phares de la capitale treize pays différents, et non pas dans un seul pays
(0-0), la semaine dernière à Conakry. La tallation d'une dizaine de ter-
malienne, le Djoliba et l'AS Réal de Ba- comme le veut le format habituel. Seules l'Angleterre
formation sahélienne connaîtra ses adver- rains (poteaux-filets). A travers
mako se sont neutralisés 0-0 en match re- et l'Allemagne ont fait acte de candidature pour l'or-
saires en phase de poule après le tirage au cette approche consacrée au sud
tour du tour de cadrage de la Coupe de la ganisation des demi-finales et de la finale. La France,
sort prévu mardi au Caire. algérien, nous comptons pro-
Confédération africaine de football (CAF), qui accueillera l'Euro 2016, ainsi que la Grèce, le Por-
L'Etoile compte trois titres en coupe de mouvoir d'avantage la région de
disputé dimanche à Bamako. A la faveur tugal, la Croatie et neuf autres nations ont renoncé à
la CAF remportés en 1995, 1999 et 2006 Tamanrasset, dont le patrimoine
de ce résultat, l'AS Réal de Bamako se déposer un dossier avant la date butoir, vendredi.
et a disputé trois finales perdues en 1996, n'est plus à démontrer", a expli-
qualifie pour la phase de poule de la CAF. "Nous sommes extrêmement heureux d'avoir reçu au-
2001 et 2008. De son côté, le CA Bizertin qué le président de la FAVB. La
Elle avait remporté le match aller sur le tant de candidatures pour organiser l'Euro 2020", a
a été éliminé par Nkana FC de Zambie en première opération de "Sahara
score de 2-1. Cette qualification est une déclaré le Président de l'UEFA, Michel Platini, cité
faisant match nul (1-1). La formation tuni- Volley" avait été initiée à Ta-
première pour l'AS Réal. La formation dans un communiqué. Les treize villes hôtes seront
sienne a ouvert le score par Menza (20’ manrasset, lors de la saison
malienne connaîtra ses adversaires en désignées lors d'une réunion du comité exécutif de
csc) et l'équipe zambienne a égalisé sur un 1992-93 et une seconde en 2003
phase de poule après le tirage au sort l'UEFA, le 19 septembre prochain à Genève.
penalty tranformé par Derrick Moansa à la à Djanet.
prévu mardi au Caire.
Mardi 29 Avril 2014
PÉTROLE MONNAIE
Le Brent L'euro à 1.385 $
à 108.01
dollars

D E R N I E R E S

L’UIG se réunit à Alger pour débattre


La commission des affaires juridiques valide
NAFTAL APN

la qualité de membre de Djilali Mahmoud

de l’utilisation du gaz naturel


La commission des affaires juridiques et administratives et des libertés de
l'Assemblée populaire nationale (APN) s'est réunie, hier, sous la présidence
d’Ahmed Kherchi, son président, pour la validation de la qualité de membre
du nouveau député Djilali Mahmoud. La réunion pour la validation de la qualité
Les travaux de la réunion du comité 5 de l’Union internationale de l’industrie du gaz (UIG) de membre du nouveau député Djilali Mahmoud, en remplacement du député
Benmakhlouf Mohamed Kamel, de la wilaya de Tipasa, décédé récemment, in-
sur l’utilisation du gaz naturel ont débuté, hier à Alger, indique un communiqué de la Société tervient après que le bureau de l'APN eut soumis à la commission, le 23 avril,
nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (NAFATL). la décision du Conseil constitutionnel n°14/02 en date du 10 mars 2014.

C
ette réunion de utilisations du gaz natu-
trois jours, orga- rel. Selon Naftal, cette
1re CONFÉRENCE INTERNATIONALE

Une délégation de l'APN à Amman


nisée à l’invita- rencontre constitue une
tion de l’Association réelle opportunité pour « LA ROUTE VERS EL-QODS »
algérienne de l’industrie Sonatrach et l’AIG de
du gaz (AIG), s’inscrit présenter leurs expé-
dans le cadre du pro- riences et leur savoir- L'Assemblée populaire nationale (APN) participe aux travaux de la 1re
gramme du triennat faire dans le domaine de conférence internationale "La route vers El-Qods" qui se tient du 28 au 30
2012-2015, de l’UIG, l’utilisation du gaz natu- avril à Amman (Jordanie), indique un communiqué de l'APN. L'APN est
précise le communiqué. rel, et de présenter les ca- représentée aux travaux de cette conférence par les députés Noureddine
La réunion du comité pacités industrielles de Essad, vice-président du Parlement arabe, et la députée Fouzia Bensahnoun,
5 a regroupé les repré- Sonatrach dans ce do- a précisé le communiqué. Les travaux sont consacrés à l'examen de quatre
thèmes principaux, dont "La mobilisation du monde arabo-musulman et de
sentants de 15 pays, ainsi maine. la communauté internationale pour la défense d'El-Qods et d'El-Aqsa", a
que des représentants de Elle constitue égale- ajouté la même source.
l’AIG. ment, une excellente oc-

Amélioration notable de la situation


Le comité 5 s’inté- casion pour promouvoir
resse essentiellement aux le gaz naturel carburant TIZI OUZOU

sécuritaire dans la wilaya


aspects techniques de (GNC) pour engins et l’UIG a invité, à travers (GNC) pour les engins et
l’utilisation du gaz natu- véhicules, souligne la l’AIG, les représentants les véhicules, dans un
rel, notamment dans les même source. Pour la d’une douzaine de pays souci de diversification
domaines résidentiel, première réunion du africains afin de les in- et d’utilisation de carbu- Le wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, a assuré lundi dans une
WOC5 qui se tient dans former et de les sensibi- adresse aux élus de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), réunis en session
commercial, industriel et rants propres, conclut le ordinaire, que la situation sécuritaire dans la wilaya de Tizi Ouzou a enregistré
le gaz naturel carburant le continent africain, liser sur les diverses communiqué. des améliorations notables. M. Bouazghi, qui n’a pas pu assister à cette session,

La Banque d’Algérie retire


qui a coïncidé avec la cérémonie d’investiture du président de la République,
FINANCES Abdelaziz Bouteflika, a rendu, dans cette lettre, lue par le secrétaire général de

de la circulation cinq types de billet


la wilaya, un vibrant hommage aux services de sécurité qui "mènent une lutte
implacable contre l’hydre terroriste, dont les méfaits ont longtemps mis à rude
épreuve les citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou, et qui sont décidés à tous les
sacrifices pour préserver l’intégrité territoriale de l’Algérie".
Tout en s’inclinant à la mémoire des militaires victimes de l’attentat terro-
La Banque d’Algérie a dé- tion le 10 mars 1984. riste d’Iboudrarène, le chef de l’exécutif de la wilaya a déploré les "dépasse-
cidé de retirer définitivement Ainsi, les détenteurs desdits ments" enregistrés durant la marche du 20 avril, qui sont, selon lui, "des actes
de la circulation, cinq types de billets pourront les échanger isolés qui ne doivent pas rejaillir sur l’image de toute une institution".

Des élus à l’APW dénoncent les tentatives


billet, en vertu d’un règlement sans limitation de montant au-

de basculement de la wilaya dans la violence


promulgué et publié au Jour- près des banques jusqu’à la date
nal officiel no 20. fixée, précise le texte.
Signé en novembre dernier De ce fait, les billets retirés
par le gouverneur de la Banque de la circulation demeurent, Des élus à l’Assemblée populaire même parti politique, a dénoncé ceux
d’Algérie Mohamed Laksaci, pendant une période de dix (10) de wilaya (APW) de Tizi Ouzou, qui veulent utiliser les jeunes comme
et après délibération du ans à compter de la date fixée, membres de l’alliance majoritaire chair à canon, avant de s’attaquer à
Conseil de la monnaie et du échangeables exclusivement au- (FFS/FLN/RND), ont dénoncé, hier, ceux qui prônent l’autonomie et l’au-
crédit, la Banque d’Algérie re- près des guichets de la Banque les "tentatives visant à faire basculer todétermination de la Kabylie. Pour
tire de la circulation, cinq types d’Algérie, conformément à l’or- la région dans une nouvelle spirale de sa part, Mme Nabila Smaïl, élue du
nars de type 1983 créés par le dé- violence". Front des forces socialistes, s’est de-
de billet, et ce à compter du 31 dé- cret de janvier 1983 et mis en cir- donnance d’août 2003 relative à la Intervenant lors d’une session or- mandée "à qui profite l’envie d’em-
cembre 2014. culation le même mois. monnaie et au crédit. dinaire consacrée à l’examen du bilan braser la région et de retarder son
Il s’agit des billets de cent Sont également concernés, les Les billets visés par la mesure d’activité de la wilaya, pour l’année développement", tandis Begriche
(100) dinars algériens de type billets de deux cents (200) dinars de retrait et non présentés à 2013, ces élus qui sont revenus sur les Smaïl, de la même formation poli-
1981, émis et mis en circulation le algériens de type 1983 créés en l’échange perdront, au terme de événements ayant émaillé la marche tique, a souligné que "la logique de la
1er novembre 1981, de billets de janvier 1983 et mis en circulation ces dix années, leur pouvoir libé- du 20 avril passé ou des "cas isolés de violence et de l’affrontement dans la-
cent (100) dinars de type 1982, en mars de la même année, les bil- ratoire, et leur contre-valeur sera dépassement" ont été enregistrés quelle on veut entraîner la wilaya de
émis et mis en circulation le 8 juin lets de dix (10) dinars algériens acquise au Trésor public, souligne parmi les éléments des forces anti- Tizi Ouzou ne mène nulle part".
1982, de billets de vingt (20) di- encore le règlement. émeutes, Hami Djamel, élu du Ras- De leur côté, les élus du Rassem-
type 1984 créés et mis en circula- semblement national démocratique, blement pour la culture et la démocra-

Israël risque de devenir un État d’« apartheid »


s’est insurgé contre l’instrumentalisa- tie ont demandé à l’APW la
JOHN KERRY, SECRÉTAIRE D’ÉTAT AMÉRICAIN tion des jeunes lors de cette marche. constitution d’une commission d’en-

s’il ne fait pas la paix avec les Palestiniens


Ce même élu a déploré la mort de 11 quête sur les événements de la marche
militaires, des enfants de l’Algérie, du 20 avril passé. Toutefois, une telle
assassinés la nuit du 19 avril, à Ibou- démarche nécessité l’adhésion des
drarene, par des terroristes sangui- deux tiers des élus pour être concréti-
naires, n’ait pas suscité autant de sée, quorum dont ce parti ne dispose
Israël risque de devenir un État référence au système ségrégation- condamnations de la part des élus. pas, a-t-on observé.
d’«apartheid» s’il ne fait pas la niste qui était en vigueur en Plus virulent, Abdelaziz Saïdani, du
paix rapidement avec les Palesti- Afrique du Sud de 1948 à 1994.
niens, a mis en garde le secrétaire Dimanche, le président palestinien COMITÉ DE L'ONU DES DROITS ÉCONOMIQUES

L’Algérien Azzouz Kerdoun réélu


d’État américain John Kerry, selon Mahmoud Abbas avait appelé Is- ET ET SOCIO-CULTURELS
un site d’information en ligne raël «à saisir l’opportunité de
américain. M. Kerry a tenu ces conclure une paix juste et globale»
propos, lors d’une réunion, ven- au Proche-Orient, «basée sur une Le professeur algérien de droit international public à l’Université de
dredi à huis clos, de la Commis- solution à deux États». Les pour- Constantine, M. Azzouz Kerdoun, a été réélu lundi en qualité d’expert indé-
pendant au sein du Comité de l'ONU des droits économiques et socio-culturels.
sion trilatérale (un groupe non parlers de paix, relancés en juillet M. Kerdoun a été réélu pour un quatrième mandat consécutif pour la pé-
partisan de discussion non gouver- 2013 sous l’égide de Washington riode allant de 2015 à 2018 lors des élections qui ont été tenues par le Conseil
nementale fondé par David et qui se sont totalement enlisés, économique et social (ECOSOC) de l'ONU au siège des Nations Unies à New
Rockefeller), a rapporté le site ont été suspendus jeudi par l’État York. Il a été élu par les membres de l’ECOSOC pour la région Afrique, aux
Daily Beast. Des représentants of- hébreux à la suite de la signature côtés de sept autres experts représentant d’autres groupes régionaux. Le Comité
ficiels et des experts américains, chef de la diplomatie américaine a d’un nouvel accord de réconcilia- de l'ONU des droits économiques et socio-culturels, qui est l'un des organes
européens, russes et japonais par- souligné que «la création de deux tion entre l’Organisation de libéra- subsidiaires de l'ECOSOC, a été créé en 1985 afin de superviser l'application
ticipaient à cette réunion, précise tion de la Palestine (OLP) et le du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et
États sera la seule solution réa- dont la mission consiste essentiellement à examiner les rapports des Etats-par-
encore le site d’information. Le liste». Le terme d’«apartheid» fait mouvement Hamas. ties au Pacte, relatifs à la mise en £uvre de cet instrument international.

Réunion extraordinaire du conseil de la Ligue arabe sur les Un court-circuit à l’origine


LIGUE ARABE INCENDIE DE TONIC INDUSTRIE

développements de la situation en Palestine, en Syrie et en Libye L’incendie qui s’est déclaré, ven-
dredi dernier, au site "Ouarsenis" de
à une étincelle émanant d’un fil élec-
trique de haute tension qui était à
Le conseil de la Ligue arabe s’est réuni, hier, au s’inscrivait dans le cadre du suivi des recommanda- l’entreprise publique Tonic Industrie terre, en plus de la vitesse du vent qui
Caire en session extraordinaire, au niveau des repré- tions du dernier sommet arabe au Koweït. La réu- de Bou Ismail (Tipasa), spécialisée a favorisé la propagation des
sentants permanents, pour examiner les derniers dé- nion sera sanctionnée par un communiqué final sur dans la fabrication du carton et du pa- flammes", a indiqué la même source
veloppements de la situation en Palestine, en Syrie les développements de la situation dans les trois pier sanitaire, serait provoqué par un pour expliquer l’importance des dé-
court-circuit électrique, selon une en- gâts occasionnés par cet incendie qui
et en Libye. pays, notamment en Palestine, après l’accord de ré- quête préliminaire de la Gendarmerie avait ravagé un stock de 1500 tonnes
Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil El- conciliation conclu entre les mouvements Fatah et nationale , a-t-on appris lundi de de papier destiné au recyclage , rap-
Arabi, a précisé que cette réunion extraordinaire Hamas. source sécuritaire. "L’incendie est du pelle-t-on.