Vous êtes sur la page 1sur 42

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix–Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MINISTRY OF HIGHER
SUPERIEUR EDUCATION

UNIVERSITE DE DOUALA
UNIVERSITY OF DOUALA
**********************************
COLE ORMALE UPERIEURE
ENSET
D’ NSEIGNEMENT ECHNIQUE
*************************** ENSET
BP : 1872 DOUALA Tél. / FAX : 340 72 91
Email : enset@camnet.com

*********
DÉPARTEMENT DU GÉNIE ÉLECTRIQUE
OPTION : FROID ET CLIMATISATION

Établissement d’application : Lycée Technique de Douala-Bassa Période : du 05 janvier


2015 au 27 Février 2015.

Rédigé par : Sous l’encadrement de:


NGA YOLANDE Mr. NSILE MBELLA (PLET/FC)
GEL 3 (FC) / (12FC013) Mr. ENGOLA Arsène (PLET/FC)

Année académique : 2014-2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

La réussite d’un homme dépend en majorité d’autrui c’est-à-dire chaque étage de vie, gravi,
est fonction des autres. Ainsi, le déroulement de mon stage pédagogique au Lycée Technique
de Douala-Bassa (LTDB) et la rédaction de ce rapport en particulier sont réalisés grâce aux
efforts conjugués, provenant des horizons divers. Dans ce sens, je tiens à remercié tous ceux
qui, de prêt ou de loin, m’ont soutenu que se soit moralement, matériellement ou
financièrement à ce stage pédagogique. Sans oublier :
 Le Dieu Tout-Puissant, pour sa miséricorde, son amour et ses grâces.
 Tous les personnels administratifs et enseignants de l’ENSET de Douala
 Tous les personnels et enseignant du LTDB
 Les enseignants du département de froid et climatisation dudit Lycée
 M. NSILE MBELLA Guy-Serge et M ENGOLA Dieudonné enseignants au lycée
technique de DOUALA-BASSA. Ceci pour leurs conseils et leur encadrement
inconditionné.
 Ma tantine chérie KABEYENE Evelyne pour son soutien inexprimable
 ATEBA ZENGUE PATRICK pour son soutien moral et financier
 Ma famille pour leur encouragement durant ma formation à l’ENSET
 Mes camarades et mes collègues qui m’ont beaucoup encouragé durant ce stage
 A tous ceux qui de prêt ou de loin m’ont assisté, encouragé d’une manière ou d’une autre
non suscité mais qui me sont également chers.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

L’ENSET (Ecole Normale Supérieur d’Enseignement Technique)


forme en deux cycles les professeurs d’enseignement technique. En vue de
compléter leur formation académique et de développer progressivement les
capacités que requiert la fonction d’enseignant, les étudiants à partir de la
deuxième année jusqu’en cinquième année doivent effectuer un stage
pédagogique dans les établissements de l’enseignement technique r econnus
par l’Etat camerounais.

Ce stage est d’autant plus important qu’il permettra à l’élevé


professeur d’allier les enseignements théoriques reçus à l’ ENSET à la
pratique au sein d’un étab lissement.

Conformément au projet de calendrier académique, l’ ENSET a retenu


cette année comme période des stages Pratique de pédagogie, huit semaines
allant du 05 janvier 2015 au 28 février 2015.

D’après les exigences prévues dans le guide, un rapport de stage doit être
déposé à la division des stages et de la formation continue de l’ ENSET après
le stage. Je présente modestement ce rapport qui fait état du déroulement de
mon stage au Lycée Technique de Douala Bassa

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

Dans le cadre de la formation enseignant quel fournie à ses élèves du l’Ecole Normale
Supérieur d’Enseignement Technique (ENST) de l’université de Douala prévoit en
conformité avec l’arrêté ministériel n0 042 /MINERES/du 09 septembre 1991 portant sur son
système d’enseignement et d’évaluation, l’organisation des stages pédagogiques
d’imprégnation pour ses étudiants à partir de la deuxième année du premier cycle de
formation. C’est dans cette ordre d’idée que tous les étudiants du niveau trois toute filières
confondues, effectuent généralement pendant les deux premiers mois du deuxième trimestre
un stage pédagogique dit terminale. Le stage a pour but d’apprécier l’adéquation que font les
élèves professeurs entre les enseignements didactico-pédagogique acquis à l’école dans le
cadre du cours de science de l’éducation et la gestion quotidienne d’une salle de classe. C’est
ainsi que nous avons effectués un stage pédagogique de huit semaines du lundi 05 Janvier
2015 au 28 Février 2015 au lycée technique de Douala Bassa. Comme le veut le système
d’évaluation de l’ENSET, le présent document qui tient lieu de rapport de stage détaille dans
son contenu toutes mes activités au cours du stage. Pour plus de clarté nous avons structuré le
document en 4 parties donc les dénominations et le résumé des contenus sont les suivants :

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 Le bilan de stage.

Le lycée technique Douala-Bassa a été crée en 1978 comme étant un collège


d’enseignement technique industriel et commercial (CETIC). Dès 1991, suite à la politique de
vulgarisation de l’enseignement technique au Cameroun, ce collège est érigé en lycée
technique. Sous le nom de lycée technique Douala-Bassa.

En effet, cet établissement d’enseignement secondaire technique comporte depuis


toujours deux cycles d’étude. Un premier cycle d’une durée de 04 années et un second cycle
d’une durée de 03 années. Ces cycles sont applicables aux deux sections d’enseignement que
regorgent le lycée : une section industrielle (comportant 07 spécialités au premier cycle et 03
spécialités au second cycle) et une section commerciale (ayant respectivement 03 et 02
spécialités au premier et second cycle).

Comme il est définit dans la loi d’orientation Camerounaise, la fin du premier cycle
d’étude est subordonnée par l’obtention d’un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnel) ;
tandis que la fin du second cycle est sanctionnée par l’obtention soit d’un BT (Brevet de
Technicien) ou d’un baccalauréat d’enseignement technique.
 VOIE D’ENTREE AU LYCEE TECHNIQUE DE DOUALA BASSA
Il s’agit d’un établissement secondaire technique disposant, d’un premier et d’un
second cycle, ouvert indifféremment aux deux sexes remplissant les conditions d’âges ; par
voie de concours d’entrée en première année et en seconde. Ce dernier est organisé par le
ministère des enseignements secondaires et chaque candidat doit être titulaire du diplôme
requis : Brevet d’étude de premier cycle (BEPC) ou du certificat d’aptitude professionnel
(CAP) pour l’entrée en seconde.
 ORGANISATION SCOLAIRE :
Le lycée technique de Douala Bassa possède en son sein une section commerciale et une
section industrielle.
6 La section industrielle est composée respectivement de sept et trois spécialités au premier
et au second cycle.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

La section commerciale quant à elle dispose de trois spécialités au premier cycle et deux
au second.
 spécialités du premier cycle

 section industriel
 Aide chimiste biologiste (ACB)  spécialités du second cycle
 Électromécanique (ELNE)
 Électronique (ELNI)  section industriel
 Froid et climatisation (FR CL)
 Mécanique automobile de réparation  Mécanique de fabrication (F1)
(MARE)  Électrotechnique (F3)
 Métaux en feuille chaudronnerie  Mécanique automobile de réparation
(MEFE) (MARE)
 Mécanique de fabrication (MEF
 Secteur commerciale
 Section commerciale
 Action et communication
 Employer de service administrative (ACA)
comptable(ESCOM)  Comptabilité de gestion (CG).

 Secrétariat bureautique (SBU)

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 Moyens matériels et humain

Sur le plan infrastructurel, le lycée technique Douala-Bassa comporte :

 01 bloc administratif ;
 01 bibliothèque ;
 55 salles de classe ;
 06 ateliers répartis pour diverses spécialités équipés de matériels pour la formation
pratique des industriels ;
 02 salles de bureautique ;
 02 salles polyvalentes ;
 01 salle d’informatique ;
 01 cantine ;

Sur le plan humain, le lycée technique Douala-Bassa possède pour cette année
académique 2014/2015 un effectif environ de 2819 élèves sous l’encadrement d’environ 235
enseignants, 32 personnels administratifs et 22 personnels d’appuis.

La gestion de l’établissement est assuré par un personnel administratif à la tête duquel


on retrouve le proviseur ; à l’instar de M. SINGHA Emmanuel. L’on retrouve aussi un
personnel d’appui.

 ORGANISATION ADMINISTRATIVE
Le lycée technique de Douala Bassa est administrativement organisé comme tous les
lycées techniques du Cameroun conformément à l’organigramme ci-dessous.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

Organigramme du lycée technique de Douala Bassa

PROVISEUR CONSEIL D’ETABLISSEMENT

SECRETARIAT DU PROVISEUR

INTENDANT CENSEUR COM CENSEUR IND 1 CENSEUR IND 2 CONSEILLERS D’ORIENTATION

C.T.C. S.G.C. ANIMATEURS ANIMATEURS S.G.I. C.T.I. C.M.


PEDAGOGIQUES PEDAGOGIQUE
S
CHEFS DEPT CHEFS DEPT
COMMERCIAL INDUSTRIEL
SERVICES
TECHNIQUE
PERSONNEL D’APPUIT SUSV. SECTEUR PROFESSEURS S
SURV. SECTEUR
-CONSEILLER TECHNIQUE
-MAINTENANCIER
-INFIRMERIE
GARDIENS -SCOLARITE
-BIBLIOTHEQUE
CHAUFFEURS ELEVES
9 -BUREAU D’ETUDE
JARDINIERS

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 Plan de localisation

NDOKOTI
TRADEX
100m

PALAIS DE JUSTICE
DE NDOKOTI

Vers Bepanda
50m
SOCAVER
SCB CREDIT AGRICOLE

800m
NDOGBONG
TEXACO

ENSET DE DOULA
Vers college Dauphine

ZACHMAN
TOTAL

IUT DE DOUALA

LYCEE TECHNIQUE DE
DOUALA BASSA

300m
Vers Base RAZEL
10

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

SECTION I :
Journal de Bord

Dans cette section basé sur les 8 semaines de notre


stage pédagogique, l’accent sera mis sur :

 La description sommative des activités de chaque semaine.


 L’indication des acquis de notre formation à l’ENSET qui ont
été les plus appliqués.
 Les nouveaux acquis suscités par les activités de chaque
semaine.

11

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

1ERE SEMAINE : DU 05 JANVIER 20I5 AU 09 JANVIER 2015

LUNDI LE 05 JANVIER 2015


Ce jour marque non seulement le début de notre stage pédagogique, mais aussi la
rentrée du second trimestre. Dès 7h30min, nous (les stagiaires), étions rassemblés au bloc
administratif pour assister bien attendu au rassemblement général, suivie de l’exécution de
l’hymne national se déroule dans le respect scrupuleux de l’art. Ensuite le proviseur présente
ses meilleurs vœux pour l’année 2015 à ses collaborateurs et aux élèves, en exhortant ces
derniers à plus d’ardeur au travail, à plus de discipline, et à plus de volonté de réussir.
Les élèves retrouvent leurs différentes salles de classe à 8h00 ; le proviseur et ses
collaborateurs nous ont accordés un accueil chaleureux dans la grande salle de permanence.
Ils nous ont prodigué des conseils, et nous ont présenté la conduite à tenir non seulement pour
une meilleure éthique professionnelle mais aussi sur le port vestimentaire. A 10h00 nous
avons achevé la réunion et le prochain rendez-vous a été fixé pour la journée du 06 janvier
2015, pour la répartition des emplois de temps et des différents maitres d’application à chaque
stagiaire.

MERCREDI LE 06 JANVIER 2015


Dès 08h00, les stagiaires étaient réunis au niveau du bloc administratif. Cette journée
était très déterminante car chaque étudiant devrait connaître le maitre d’application avec qui il
effectuera la totalité de son stage pédagogique. Concernant les stagiaires de froid et
climatisation, la répartition avait déjà été effectuée par le chef de département à l’instar de M
ZEZE. Le censeur Industriel numéro 2 nous à remis nos emplois de temps ; je me suis
retrouvé avec deux encadreurs l’animateur pédagogique lui-même M ZEZE et Mme WANJI.
Les classes dans lesquelles ils interviennent sont : La quatrième année Froid et climatisation
(A4FC) dans le cours de SCHEMA ELECTRIQUE et la troisième année Froid et
climatisation (A3FC) dans le cours de TRAVAUX PRATIQUES D’ELECTRICITE. Ceci
pour un total de 08 heures hebdomadaires (Voir emploi de temps individuel des enseignants).
Ayant eu cet emploi de temps j’ai compris qu’il fallait se mettre activement au travail pour
être à la hauteur de la tâche qui m’attendait.

JEUDI 10 janvier 2013 (13h30 à 17h10)


Ce jour marque m’a prise de contact avec mon encadreur, mes deux Co-stagiaires
et les élèves de la classe de terminale F3 ceci pour le cours de commande des machines qui va
de 13h30 à 17h10. Étant accompagné de l’encadreur nous nous sommes présentés dans une
12 salle de classe où l’on retrouvait environ 55 élèves. Je savais qu’il s’agissait d’un tournant très
déterminant pour la suite de mon stage, qu’il ne fallait pas raté. Ayant terminé les
présentations, nous avons regagné le fond de la classe pour laissé place à l’encadreur qui a
utilisé le reste de temps pour finaliser la leçon portant sur les séquenceurs électriques.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

VENDREDI LE 11 JANVIER 2013


J’arrive à l’établissement à 12h45 et l’assemblée commence effectivement à 13h00
ayant pour ordre du jour :
 mot du proviseur.
 bilan du premier trimestre.
 perspectives pour le second trimestre.
 Divers.
 Collation
En ce qui est du deuxième point, chaque censeur présente le bilan du 1er trimestre,
bilan mauvais dans l’ensemble. Les censeurs justifient ceci par le fait que certains professeurs
ne respectent pas leurs plages horaires et surtout par l’insolence caractérisée des élèves.
Parlant du troisième point, le proviseur exhorte ses collaborateurs à plus d’abnégation
dans l’exercice des hautes tâches qui les incombent et rappelle que les stagiaires ne les
remplacent pas, qu’ils sont venus les assister pour apprendre.
La rencontre tire à son terme avec le divers et la collation.
BILAN DE LA SEMAINE
 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :
 Développement du sens des relations humaines.
 Développement de l’esprit coopératif.
 Nouveaux acquis suscités par les activités de la semaine :
 Amour de la patrie à travers le rassemblement.
 Établissement de contacts formels et directs entre le personnel administratif,
les enseignants d’expérience et les stagiaires.

13

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

2ème SEMAINE : DU 12 JANVIER 2015 AU 16 JANVIER 2015

MARDI LE 15 JANVIER 2015


Je me rends au lycée à 8h30min car le département d’électrotechnique avait convoque
une réunion a partir de 10 heures.
Après le mot de bienvenue du chef de département (M MBEY CAMILLE) et la
présentation de l’animateur pédagogique, il a développé l’unique point a l’ordre du jour : Le
comportement à tenir par les stagiaires et les enseignent pendent et après le stage. Il nous a
également prodigué des conseils par rapport a la réussite de notre examen pratique de
pédagogie ; en fin il a arrangé l’emploi de temps de ceux qui n’avaient les deux cours
(théorique et pratique). La réunion a pris fin vers 12h45min.

JEUDI LE 17 JANVIER 2015


Nous avons rencontré notre encadreur dans la salle des professeurs à 13h00. Nous
nous saluons et nous dirigeons à 13h25min en salle (TleF3) pour le cours de Commande des
machines. L’encadreur a commencé une nouvelle leçon sur LES GENERALITES SUR LES
AUTOMATES PROGRAMMABLES INDUSTRIELS. Nous étions toujours à la phase
d’observation ; assis au fond de la classe, on observait attentivement les techniques
d’introduction d’une leçon, la gestion du tableau, l’utilisation des différentes méthodes
pédagogiques, la maitrise de la salle, la circulation dans la salle en vérifiant la prise de note
des élèves, la variation du ton, l’appel et le remplissage du cahier de texte ; La leçon est
achevée a 17h10min. L’encadreur nous a demandé de préparer toutes les leçons suivantes car
il peut choisir au hasard une personne parmi nous pour dispenser la leçon suivante. Mais en se
qui concerne la semaine suivante, il nous a informé que c’était la semaine des évaluations de
la 3ieme séquence.

VENDREDI LE 18 JANVIER 2015


Ce jour marque notre première rencontre avec l’environnement des ateliers car ont
avait cours des travaux pratiques (T.P) avec les élèves de A3MEFA de 13h30min a
17h10min. Nous étions toujours à la phase d’observation ; assis au fond de l’atelier, on
observait attentivement les techniques de lancement de T.P, les étapes de réalisation et la
14 correction. Ce jour les élèves ont réalisé le montage double allumage.

BILAN DE LA SEMAINE
 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 Création d’une atmosphère de confiance chez les élèves.


 Motivation (mot d’encouragement aux élèves travailleurs).
 Nouveaux acquis suscités par les activités de la semaine :
 Maitrise et bonne gestion de la salle à travers les punitions apportées aux
élèves affichant un comportement insupportable.
 Rencontre entre collègues de la spécialité dans le but d’harmoniser les idées.

15

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

3ème SEMAINE : DU 19 JANVIER 2015 AU 23 JANVIER 2015

JEUDI LE 24 JANVIER 2015

Ce jour a été prévu pour l’évaluation de la troisième séquence en Commande des


machines. L’épreuve, nous l’avons composé pour une durée de 03 heures allant de 13h30min
à 16h30min. Nous entrons en TleF3 tous les élèves se mettent debout et je leur demande de
s’asseoir car l’encadreur m’avait donné la responsabilité de l’évaluation. Je fais l’appel, je
mets tout le monde aux conditions de composition et je lance directement l’épreuve de la 3 ème
séquence. Après le ramassage des copies, notre maitre d’application me demande d’aller
corriger les copies.

VENDREDI LE 25 JANVIER 2015


Ce jour a été prévu pour l’évaluation de la troisième séquence en A3MEFA (T.P) pour
une durée de 04 heures allant de 13h30min à 17h30min. Nous entrons en Atelier, tous les
élèves se mettent debout et je leur demande de s’asseoir. Je fais l’appel, je mets tout le monde
aux conditions de composition et répartie les groupe de travail. Nous sommes allés décharge
les matériels chez le chef des travaux et revenir lancer les travaux : câblage du montage va et
vient plus prise de courant. Nous avons commencé la correction a partir de 15heures ; a la fin
on a récupéré les matériels et remis au chef des travaux.

BILAN DE LA SEMAINE
 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :
 Préparation d’un sujet de composition.
 Éveil de la curiosité des élèves pendant le cours grâce aux exemples simples et
applications intéressantes choisies.
 Nouveaux acquis suscités par les activités de la semaine :
 Choix d’un vocabulaire à la portée des élèves.
 Organisation et surveillance des travaux pratiques.
 Création d’une ambiance interdisant toute communication pendant la
composition.
 Barème de correction d’un cours de travaux pratique.

4ème SEMAINE : DU 26 JANVIER 2015 AU 30 JANVIER 2015

JEUDI LE 31 JANVIER 2015


16 Cette journée je l’ai consacrée à la correction des exercices et l’explication des
certaines notions qui n’ont pas été bien assimilé par les élèves. Ensuite, j’ai achevé par la
correction de l’évaluation de la troisième séquence et la remise des copies.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

MERCREDI LE 1ere FEVRIER 2015


Ce jour a été enrichissant pour nous, notre véritable entré en matière est survenu ce
jour, jour au cours duquel j’ai dispensé mon premier cours de TRAVAUX PRATIQUES
D’ELECTRICITE portant sur le montage télérupteur en A3MARE, le lancement et la
réalisation du T.P. a duré 03 heures, ceci sous le regard vigilant de notre encadreur a qui rien
ne l’échappait. Les travaux pratiques (TP) ont continués jusqu'à la fin des travaux,
remplissage du cahier de texte, nettoyage de l’atelier et on a libéré les élèves. A la fin nous
tenions la séance d’autocritiques en vue de l’amélioration de mes performances.
- il était surtout question l’amélioration du vocabulaire approprié dans la définition des
objectifs de la leçon.
- utilisation au maximum le matériel didactique disponible.
- marcher dans les couloirs et contrôler si tous les élèves sont actifs
J’ai appris qu’avec les élèves du 1er cycle, il faut aussi expliquer le cours avec des dessins à
l’appui et en utilisant les matériels didactiques pour faciliter leurs compréhension.

BILAN DE LA SEMAINE
 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :
 Maintien de l’intérêt des élèves pendant la correction d’un devoir.
 Préparation d’un cours de travaux pratique.
 Respect du temps imparti pour chaque partie du cours.
 Utilisation du matériel didactique adéquat au moment opportun.
 Organisation des groupes de TP.
 Nouveaux acquis suscités par les activités de la semaine :
 Remplissage des documents administratifs.
 Création dans la salle d’une volonté déterminante de réussir en éliminant le
découragement qui ramène à l’échec.
 Barème de correction d’un cours de travaux pratique.

5ème SEMAINE : DU 02 FEVRIER 2015 AU 06 FEVRIER 2015

Cette semaine est marquée par les manifestations de fête de la jeunesse.


C’est en effet c’est la semaine de la jeunesse ; le déroulement des cours subit beaucoup
de perturbations. Les élèves professeurs en fin de cycle profitent également de cette semaine
pour préparer l’examen pratique de pédagogie

JEUDI LE 07 FEVRIER 2015


Vue l’intensité des activités organisées dans l’enceinte de l’établissement, il était très
difficile de dispenser un cours dans de telles conditions. Néanmoins l’encadreur a réussi à
mobiliser les élèves de la TleF3 en salle et on a traité quelques exercices des anciens sujets
d’examen de la partie déjà vue au cours.

VENDREDI LE 08 FEVIER 2015


17 Journée du bilinguisme. Nous avons profité de ce temps libre pour faire la mise au net
de nos cours préparés et nos leçons théoriques et pratiques d’examen pratique de pédagogie
avec l’encadreur.

BILAN DE LA SEMAINE

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :


 Préparation de la leçon.
 Respect des objectifs et du plan de la leçon.
 Nouveaux acquis suscités par les activités de la semaine :
 Esprit de collaboration, de critique et d’échange.

6ème SEMAINE : DU 09 FEVRIER 2015 AU 13 FEVRIER 2015

JEUDI LE 14 FEVRIER 2015


Ce jour nous étions en TleF3 à 13h25min pour le cours de COMMANDE DES
MACHINES. Et c’est moi qui suis chargé de diriger la leçon portant sur la programmation de
l’automate programmable industriel TSX-27 de TELEMECANIQUE sous le regard vigilant
de mon encadreur et de mes deux camarades assis au fond de la classe. La leçon a pris fin à
17h10min.

VENDREDI LE 15 FEVRIER 2015


Ce jour nous étions en Atelier d’électricité à 13h25min pour le cours des TRAVAUX
PRATIQUES D’ELECTRICITE. Et c’est mon collège NKO-NKO MARIUS qui était chargé
de diriger cette leçon pratique portant sur l’identification du matériel et le du montage
télérupteur plus prise de courant sous le regard vigilant de notre encadreur. La leçon a pris fin
à 17h10min.
L’encadreur nous a demandé de venir le samedi pour les travaux dirigé (T.D) en classe
de TleF3.

SAMEDIDI LE 16 FEVRIER 2015


Ce matin le T.D. est lancé en salle de TleF3 par mon encadreur à 8h00. Et c’est moi qui
suis chargé de diriger les élèves. Il était question de corriger le sujet le Baccalauréat F3 2003.
Le T.D. A pris fin à 13H00.

BILAN DE LA SEMAINE
18
 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :
 Utilisation d’un vocabulaire requis pour le niveau de la classe.
 Bonne maitrise de la classe.
 Respect du temps imparti pour une leçon et pour chaque exercice.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 Respect d’un but précis pendant le T.D.


 Respect du plan d’une leçon et du T.D.
 Nouvel acquis suscités par les activités de la semaine :
 Remplissage des documents administratifs.
 Création dans la salle d’une volonté déterminante de réussir en éliminant le
découragement qui ramène à l’échec.

7ème SEMAINE : DU 16 FEVRIER 2015 AU 20 FEVRIER 2015

JEUDI LE 19 FEVRIER 2015

Ce jour nous étions en TleF3 à 13h25min pour le cours des COMMANDE DES
MACHINNES. Et c’est ma camarade stagiaire BIKOI VIVIANE TATIANA qui était chargé
de diriger cette leçon portant sur La programmation de l’automate programmable industriel
SLC100 A.B. sous le regard vigilant de notre encadreur. Nous étions tous assis au fond de la
classe. La leçon a pris fin à 17h10min.

VENDREDI LE 20 FEVRIER 2015

Ce jour nous étions en Atelier d’électricité à 13h25min pour le cours des TRAVAUX
PRATIQUES D’ELECTRICITE. Et c’est mon collège NKO-NKO MARIUS qui était chargé
de diriger cette leçon pratique portant sur la réalisation pratique du montage télérupteur plus
prise de courant sous le regard vigilant de notre encadreur. La leçon a pris fin à 17h10min.
.
BILAN DE LA SEMAINE
 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :
 Préparation d’un cours de travaux pratique.
 Respect du temps imparti pour chaque partie du cours.
 Utilisation du matériel didactique adéquat au moment opportun.
 Organisation des groupes de TP.
 Nouveaux acquis suscités par les activités de la semaine :
 Remplissage des documents administratifs.
 Esprit de collaboration, de critique et d’échange.

19

8ème SEMAINE : DU 23 FEVRIER 2015 AU 27 FEVRIER 2015


Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015
Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

Cette semaine marque l’évaluation de l’examen pratique de pédagogie des stagiaires par un
jury composé d’un président (inspecteur national) d’un rapporteur (représentant de l’ENSET),
et de deux membres.

MERCREDI LE 27 FEVRIER 2015


Dès 09h00, le premier jury (L’IPN MGBADJO DIEUDONNE, M MBEY CAMILLE
et M YOGNE YAYE) a pris place au fond de la salle de classe de la TleF3 ; chaque stagiaire
qui intervenait dans cette salle devait alors dispenser la leçon qu’il a eu à préparer au
préalable.
Dans l’ordre préétablit, je devais passer en quatrième position. Avant le début, l’encadreur
m’a donné à nouveau quelques conseils pratiques dont je devais faire preuve.
C’est ainsi qu’à 10h30 que j’ai débuté la présentation de ma leçon théorique. Matériel
didactique préparé à l’avance, j’écris la date du jour, l’appel étant déjà fait, je remets au
membre du jury leur document et au élèves le support du cours ; J’introduis ma leçon qui
portait en effet sur : LA PROGRAMMATION DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE
INDUSTRIEL TSX-21 DE TELEMECANIQUE.
Après 25 min de présentation, le président du jury me demanda d’arrêter ; alors je conclu
rapidement en effectuant un bref rappel des notions abordées, des notions qui devraient être
vues et des notions qui allaient suivre.
Pendant que mes camarades stagiaires dispensaient leurs leçons théoriques devant le
jury, moi je faisais les dernières retouches sur la maquette de ma leçon pratique portant sur :
LE DÉMARRAGE PAR ÉLIMINATION DES RÉSISTANCES STATORIQUE.
A partir de 14h30 min nous avons débuté la présentation de nos leçons pratiques devant le
jury et quelques élèves étaient présents dans l’atelier.
Compte tenu de temps imparti on nous le jury avait décidé que la séance de
l’autocritique devrait avoir lieu le lendemain à partir de 10heures.

JEUDI LE 28 FEVRIER 2013


J’ai fais cours en terminale F3 de 8heures a 10h30min ; il s’agissait d’achever la leçon
débutée au cours de l’examen pratique de pédagogie.
Au terme du passage de tous les stagiaires, nous avons eu un entretien avec les
membres du jury qui ont relevé quelques points négatifs non seulement au cours de nos
activités pédagogiques mais aussi sur la forme et le fond des documents présentés et nous on
prodigue des conseils pour une bonne réussite dans notre future carrière d’enseignant. Cet
entretien c’est achevé à 16h30 min.

20 BILAN DE LA SEMAINE
 Acquis de la formation à l’ENSET les plus appliqués pendant la semaine :
 Élimination du stress, de la panique devant le public.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 Bonne maitrise de la classe.


 Respect d’un but précis pendant le cours.
 Respect du plan du cours.

21

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

9ème SEMAINE : DU 04 MARS 2015 AU 08 MARS 2015

LUNDI LE 04 MARS 2013 (semaine de l’évaluation harmonise de la quatrième séquence)

Ce jour a été prévu pour l’évaluation harmonisée de la quatrième séquence en


Commande des machines. L’épreuve, nous l’avons composé pour une durée de 03 heures
allant de 13h30min à 16h30min. Après le ramassage des copies, notre maitre d’application me
demande d’aller corriger les copies et lui remettre les notes et les copies au plus tard le
vendredi 08 mars 2013 à 10h30.On a aussi profité pour lui remettre nos fiches de natation.

VENDREDI LE 08 MARS 2013


Nous retrouvons notre encadreur dans la salle des professeurs à 10h30 comme conclu.
On passe un bon bout de temps ensemble, il me raconte les difficultés qu’il a rencontré dans
sa carrière d’enseignant et profite pour nous prodiguer une fois de plus les conseils ; On
discute ensuite par rapport à nos thèmes de mémoire de fin d’étude et aussi par rapport au
comportement des élèves pendant nos séjour.

Ensuite je lui remets ses copies et ses notes, il nous remet nos fiches signées dans nos
enveloppes. On se sépare et je fais un tour à l’ENSET pour voir l’emploi de temps du second
semestre tout en étant très fiers d’avoir fini le stage par la grâce de DIEU sans incidence
majeur.

22

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

SECTION II :
Pratique de l’enseignement

Cette section est constituée :

 Des fiches de préparation des leçons.


 Examen pratique de pédagogie : leçon théorique.
 Examen pratique de pédagogie : leçon pratique.

23

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

LEÇON PROGRAMMATION DE L’API TSX 21 DE TELEMECANIQUE

INTRODUCTION

L’automate programmable industriel TSX 21 est un système de traitement logique


d’information dont le programme de fonctionnement est effectué à partir d’instructions établis
en fonction du processus à réaliser, il utilise le langage mnémonique (langage littéral) et
possède : Quatre cartes d’entrées, quatre cartes de sorties, quatre cartes de variables internes,
et quatre cartes des entrées/sorties programmables. Son codage est fait en octet c'est-à-dire de
0 à 7 et son câblage exige un seul capteur par entrée et un seul récepteur par sortie. Le
programme est écrit grâce à une console de programmation et visualisé à l’aide d’un afficheur
7 segments.

PROCESSEUR
Des Vers les
capteurs INTERFA INTERFA préaction
et BP CE CE DE neurs et
Mémoire de Mémoire de
(Entrée) D’ENTRÉE SORTIE récepteur
donnée programme
(sorties)
(RAM) (ROM)

CONSOLE DE PROGRAMMATION

FIGURE : Schéma synoptique de l’API TSX 21 de TELEMECANIQUE

I – PRINCIPE DE PROGRAMMATION :
24
Programmer avec l’API TSX 21 revient à écrire une suite d’instructions que l’automate va
exécuter les unes après les autres. Une instruction décrit une opération ; c’est la réponse à la
question : Que faut-il faire?

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

La programmation de l’automate TSX 21 suppose une connaissance :

De la structure de la mémoire ;
De l’adressage des cartes ;
Du code d’opération.

I 1- Structure de la mémoire :

La structure de la mémoire du TSX 21 se présente comme suit :

adresse nombre fonction


000-077 64 64 positions pas à pas utilisées pour étapes du GRAFCET.
100-177 64 Variables internes ou mémoires internes du travail.
200-377 128 Entrées, sorties.
400-757 15 Compteurs-Décompteurs à 16 positions.
760-767 1 Compteur-Décompteur à 8 positions.
770 1 Permet de réaliser le « OU » exclusif.
771-774 4 Temporisateurs analogiques réglables de 0,12 à 10s ; 1,2 à 100s.
775 1 Horloge : 0,1s
776 1 Horloge : 1s
777 1 Sonde de température (instruction nulle)
I 2- Adressage des cartes :

I 2 1- Adressage des entrées.

 1ere carte : Les adresses vont de 200 à 217 ;


 2e carte : Les adresses vont de 240 à 257 ;
 3e carte : Les adresses vont de 300 à 317 ;
 4e carte : Les adresses vont de 340 à 357.

Remarque : Le premier chiffre indique le numéro du groupe dans la mémoire, le second et le


troisième indique le rang de la variable dans la mémoire.

I 2 2- Adressage des sorties.

 1ere carte : Les adresses vont de 230 à 237 ;


 2e carte : Les adresses vont de 270 à 277 ;
 3e carte : Les adresses vont de 330 à 337 ;
 4e carte : Les adresses vont de 370 à 377.

I 2 3- Adressage des variables internes.

 1ere carte : Les adresses vont de 100 à 117 ;


25  2e carte : Les adresses vont de 120 à 137 ;
 3e carte : Les adresses vont de 140 à 157 ;
 4e carte : Les adresses vont de 160 à 177.

I 2 4- Adressage des entrées / sorties programmables.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

 1ere carte : Les adresses vont de 220 à 227 ;


 2e carte : Les adresses vont de 260 à 267 ;
 3e carte : Les adresses vont de 320 à 327 ;
 4e carte : Les adresses vont de 360 à 367.

I 2 5- Adressage des étapes du GRAFCET.

L’adressage va de 000 à 077 a ne pas confondre avec l’adressage des lignes de


programmation codé avec quatre chiffres allant de 0000 à 0777.

I 2 6- Adressage permettant de réaliser le « ou » exclusif.

On utilise uniquement l’adresse : 770.

I 2 7- Adresses de la temporisation analogique.

L’automate programmable TSX 21 a quatre temporisateurs d’adresse : 771, 772, 773, 774.

I 2 8- Adresse des compteurs / décompteurs 16 positons.

Numéro de
compteur Tests sorties RAZ Comptage Décomptage
(16 positions)

1 400-417 400 410 403


2 420-437 420 421 423
3 440-457 440 441 443
4 460-477 460 461 463
5 500-517 500 501 503
6 520-537 520 521 523
7 540-567 540 541 543
8 560-577 560 561 563
9 600-617 600 601 603
10 620-637 620 621 623
11 640-657 640 641 643
12 660-677 660 661 663
13 700-717 700 701 703
14 720-737 720 721 723
15 740-757 740 741 743
16 760-767 760 761 763

26

Ligne Opération Adresse Commentaire


0001 L 210 Comptage
0002 = 401

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

0003 L 211 Décomptage


0004 = 403
Exemple de programme 0005 L 212 Remise à zéro
0006 = 400

210 400
EC=401
Compteur
211 ED=403

Décompteur

212 RAZ=400
417

Tableau : récapitulatif des adresses entrées et sorties de l’automate programmable TSX 21.

Adressage 1ere carte 2e carte 3e carte 4e carte


E/S E/S E/S E/S
200 240 300 340
201 241 301 341
202 242 302 342
203 243 303 343
204 244 304 344
Entrées : 205 245 305 345
-Capteur ; 206 246 306 346
-Bouton 207 247 307 347
poussoir… 210 250 310 350
211 251 311 351
212 252 312 352
213 253 313 353
214 254 314 354
215 255 315 355
216 256 316 356
217 257 317 357
220 260 320 360
221 261 321 361
Entées-sorties 222 262 322 362
programmables 223 263 323 363
224 264 324 364
225 265 325 365
226 266 326 366
227 267 327 367
27 230 270 330 370
231 271 331 371
Sorties 232 272 332 372
Relais ; 233 273 333 373

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

Lampes ;
234 274 334 374
Sonneries,…
235 275 335 375
236 276 336 376
237 277 337 377
I 3- CODE D’OPERATIONS BASIQUES DE L’API TSX 21 DE TELEMECANIQUE.

Les cinq opérations logiques exécutées par le TSX 21 de TELEMECANIQUE sont :

code Opération
L (Load) Lit l’état de la variable indiquée.
A (And) Réalise le « ET » logique entre la variable indiquée et le résultat précédent.
O (OR) Réalise le « OU » logique entre la variable indiquée et le résultat précédent.
= (Range) Range le résultat précédent dans la variable indiquée.
N (NON) Inverse les quatres opérations ci-dessus. (AN, ON, =N, LN)

II – PROGRAMMATION PAR GRAFCET.

Pour programmer un GRAFCET sur l’automate programmable TSX 21, on doit suivre
les trois étapes suivantes :

1. Écriture des équations d’activations et de désactivations des étapes, les équations de


sorties de votre GRAFCET de point de vue partie commande ;
2. Affectation des adresses aux entrées, sorties, étapes et autres variables ;
3. Rédaction du programme dans l’ordre suivant :
 Initialisation de l’automate ;
 Programmation des équations d’activation de chaque étape ;
 Programmation des équations de sorties.

II 1- Programmation d’un GRAFCET à séquence unique :

Considérons le GRAFCET de point de vue de partie commande ci-dessous et écrivons son


programme à l’aide de l’API TSX 21 de TELEMECANIQUE.

a) GRAFCET. b). Équations d’activations et désactivation.

Étapes Activation Désactivation


0 A 3. m A1
1 A 0. (S1 .dcy) A2
0 2 A 1. S2 A3
3 A 2. S3 A0
S1 . dcy

28 1 KM1 . Équations de sorties.

S2 KM1=A1 KM2=A2 KM3=A3


2 KM2 c) Affectation des adresses.
S3
Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015
3 KM3

m
Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

Aux entrées
entrée S1 S2 S3 dcy m
adresses 200 201 202 203 204
Aux sorties

sorties KM1 KM2 KM3


adresses 230 231 232
Aux étapes

étapes A0 A1 A2 A3
adresses 000 001 002 003

d). Programmation.

Ligne Opération Adresse Commentaire


0000 L 003
0001 A 204 Étape 0
0002 = 000
0003 L 000
0004 A 200 Étape 1
0005 A 203
0006 = 001
0007 L 001
0010 A 201 Étape 2
0011 = 002
0012 L 002
0013 A 202 Étape 3
0014 = 003
0015 L 001
0016 = 230 KM1
0017 L 002
0020 = 231 KM2
0021 L 003
0022 = 232 KM3

II 2- Programmation d’un GRAFCET avec saut d’étape.

a). GRAFCET . b). Équations d’activations et désactivation.


29
Étapes Activation Désactivation
0 A 4. S4 A1
1 A 0. dcy A 2+ A 4

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

2 A 1. S1 A3
3 A 2. S2 A4
0
4 A3. S3+A1. S1 A0

dcy

1 KM1
.Équation de sorties.
S1
S1
KM1=A1+A3. KM2=A2. KVA=A2.KM3=A4.
2 KM2 KVA
c). Affectation des addresses.
S2
Aux entrées.
3 KM1
entrées S1 S2 S3 S4 dcy
S3 Adresses 200 201 202 203 204
4 KM3

S4
Aux sorties.

Sorties KM1 KM2 KM3 KVA


adresses 230 231 232 233
Aux étapes.

Étapes 0 1 2 3 4
adresses 000 001 002 003 004

d). Programmation.

Ligne Opération Adresse commentaire


0000 L 004
0001 A 203 Étape 0
0002 = 000
0003 L 000
0004 A 204 Étape 1
0005 = 001
0006 L 001
0007 A 200 Étape 2
0010 = 002
0011 L 002
0012 A 201 Étape 3
30 0013 = 003
0014 L 003
0015 A 202
0016 L 001 Étape 4

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

0017 AN 200
0020 O 770
0021 = 004
0022 L 001
0023 O 003 KM1
0024 = 230
0025 L 002
0026 = 231 KM2
0027 L 004
0030 = 232 KM3
0031 L 002
0032 = 233 KVA

III. EVALUATION

III. 1 Exercice d’application.

Soit le GRAFCET de point vue partie commande d’un processus représenté ci-dessous, Écrire
son programme en utilisant l’API TSX 21 de TELEMECANIQUE.

a). GRAFCET. b). Équation de sorties. (2pts)

KM1=A1+A3, KM2=A2+A4, T=A3;


KM3=A5, KVA=A2, KVB=A4.
0
c). Affectation des adresses. (6pts)
m.S0 Aux entrées.

1 KM1 entrées S0 S1 S2 S3 S4 m
Adresses 200 201 202 203 204 205
S2.S3
S2.S3
2 KM2 KVA Aux sorties.
S1 Sorties KM KM KM KV KV T
3 1 2 3 A B
KM1 T
adresses 230 231 232 233 23 77
31 4 1
S2.t/3/10s
Aux étapes.
4 KM2 KVB
Étapes 0 1 2 3 4 5
S3. S4 S4

Redigé par : NGA Yolande5 GEL / FC


KM3 | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015

S3. S4
Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

adresses 000 001 002 003 004 005

d) Programmation. (11pts)

Ligne Opération Adresse Commen


taire
CORRECTION: (20pts)
0000 L 005
b). Équations d’activations et désactivation. 0001 AN 203
0003 AN 204 Étape 0
(3pts) 0004 = 000
0005 L 000
Étapes Activation Désactivation 0006 A 205
0 A 5.S3.S4 A1 0007 AN 200
1 A0. mS0+A5.S3.S4 A 2+ A 4 0010 L 005
2 A1.S2.S3 A3 0011 A 203 Étape 1
3 A 2. S1 A4 0012 AN 204
4 A3.S2.t+A1.S2.S3 A5 0013 O 770
5 A 4. S4 A0+ A1 0014 = 001

d). Programmation (suite et fin).

0015 L 001 0035 A 204


0016 A 202 Étape 2 0036 = 005 Étape 5
0017 A 203 0037 L 001
0020 = 002 0040 O 003 KM1
0021 L 002 0041 = 230
0022 A 201 Étape 3 0042 L 002
0023 = 003 0043 O 004 KM2
0024 L 003 0044 = 231
0025 A 202 0045 L 005 KM3
0026 A 771 0046 = 232
0027 L 001 Étape 4 0047 L 002 KVA
0030 A 202 0050 = 233
0031 AN 203 0051 L 004 KVB
0032 O 770 0052 = 234
0033 = 004 0053 L 003
0034 L 004 0054 = 771 T

32

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

THEME : COMMANDE D’UN BROUILLEUR ELECTRIQUE

ENONCE DU PROBLEME :

Dans la grande chaine de fabrication de la chaux vive des


travaux du génie civil, la Société ROCA de BIDZAR-FIGIL utilise
pour la transformation des pierres blanches en poudre de chaux, un
gros brouilleur électrique. Compte tenue de la quantité et de la masse des pierres lors du
brouillage, le brouilleur est entrainé par un moteur asynchrone triphasé 220/380 V -5OHz.
Afin d’éviter une mise en marche brutale du processus, on décide de choisir le procédé de
démarrage par élimination des résistances statoriques.

I. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Ce procédé de démarrage consiste à couplage des enroulements du stator avec un


groupe de résistantes pour limiter l’appel du courant.
Le démarrage s’effectue en deux temps
1er temps : Alimenter le stator sous une tension réduite par insertion dans chacune des phases
du stator d’une ou de plusieurs résistances
2eme temps : Alimenter le stator par la pleine tension du réseau en court-circuitant les
résistances lorsque la vitesse du moteur atteint 80% de la vitesse nominale
33
La commande est effectuée par des boutons poussoirs (S0 et S1); Une impulsion sur le
bouton poussoir marche (S1) met la bobine du contacteur (KM1) sous tension et ferme ses

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

contacts : 1KM1 auto-maintient du contacteur et allumage du voyant H1, et les contacts


principaux assurent l’alimentation du moteur via les résistances (1er temps).
Après un temps préréglé du bloc auxiliaire de temporisation, 2KM1 se ferme et
alimente KM2 qui s’auto-maintient par 1KM2 (allumage du voyant H2 également) ; les
contacts principaux de KM2 étant fermés, ils court-circuitent le groupe de résistances et
2KM2 assure le verrouillage électrique de KM1 pour la consommation excessive d’énergie
active par les résistances. Le moteur est alimenté sous pleine tension du réseau (2eme temps).
Une impulsion sur le bouton poussoir (S0) arrête le fonctionnement général du moteur.

La protection contre les surcharges du moteur est assurée par le relais thermique F2 et
(H3) signale la présence de ce défaut ; le circuit de commande est protégé contre le court-
circuit par le fusible F1de type (gI) et le sectionneur porte fusible (aM) assure l’isolement du
système pour des raisons de la maintenance ou de dépannage.

34

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

II. SCHEMAS :
a)- CIRCUIT DE PUISSANCE. b)- CIRCUIT DE
L3
COMMANDE. Q 1 F1 2
L2 L1
L1 1 3 5
95 97
N

F2
Q 96 98

2 4 6 1

S0
1 3 5 1 3 5
2

1 13 57 13
KM2 KM1
2 4 6 2 4 6
S1 1KM1 1KM2
1 3 5
2KM1
2 14 58 14
Ru Rv Rw

6 11
2 4
1 3 5 2KM2
F2
12
2 4 6
A1 1 A1 1 1
v
u w
35 M
M A2 1 A2 2 2
33 ~ N
Q KM1 H1 KM2 H2 H3
Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015
Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

c)- PLAN D’IMPLANTATION.

F1
Q
H1
H2
KM1 KM2
H3
F2

S0
Ru Rv Rw
S1

PE L1 L2 L3 N T U V W BORNIER
DU RESEAU VERS LE MOTEUR

III. LISTE DE MATERIELS :

N° Désignation Quantité Caractéristiques


1 Sectionneur porte fusible 01 23O-400V, 20A 50Hz
2 Contacteur tripolaire 02 220-240V 50Hz 5.5KW-
380/415V LC1D1210M7
3 Relais thermique 1 7-10A JXLR2D1314 50Hz
4 Boite à bouton poussoir (marche-arrêt) 1 250V, 10A 50Hz (1F+10)
5 Bloc auxiliaire temporisé au travail 1 0 – 30s LA2DT2 250V-20A
6 Bloc auxiliaire instantané 1 LA1DN22 660V, 25A
7 Fusible gI + Support 1 230V, 10A-50Hz
8 Fusible aM 03 340V-50Hz, 25A
9 Voyants ou Lampes +Douilles 03 220V-50Hz
10 Resistances ou Lampes +Douilles 03 220V/60W
11 Bornier ou Barrette de connexion 01 340V-50Hz, 25A
12 Vis de fixation 20 Ø5mm/1,5Cm
13 Goulotte ou attaches 1m ou 20 1x3m ou 9mx8m
14 Conducteur de 1,5mm2 10m Bleu et autre couleur
15 Conducteur de 2,5mm2 5m Bleu et autre couleur
16 Moteur asynchrone triphasé 01 220/380V-50Hz 5,5KW
17 Multimètre, pince, marteau, jeu de 01
36
tournevis, couteau électricien… /

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

IV- CONTEXTE DE REALISATION DES COMPETENCE A ACQUERIR.

DEMARRAGE PAR ELIMINATION DES RESISTANCES STATORIQUES UN SENS


DE MARCHE

N° ÉLÉMENT DE COMPÉTENCE OU INDICATEUR D’ÉVALUATION


ACTION À RÉALISER
Rappel des schémas. Vérification des pré-requis.
01
Identification des matériels Désignation, constitution et
02 caractéristiques.
Vérification de l’état de fonctionnement Utilisation des appareils des essais et
03 des matériels. mesures.
Implantation et fixation du matériel. Respect du plan d’implantation ;
04 Solidité du matériel fixé.
Lecture du schéma ;
Câblage. Fonctionnement des circuits de
05 puissance, commande et signalisation

Démontage et nettoyage de l’espace de Démontage ;


06 travail. Propreté du poste de travail.

IV. CORRECTION
a)- Barème de notation.
Plan d’implantation …………………………………………/5Pts ;
Fixation du matériel ………………………………… ..……/5Pts ;
Présentation générale ………………………………………. /5Pts ;
Raccordement ……………………………………… .……. /5Pts ;
Fonctionnement du circuit de commande ……………….…./20Pts ;
Fonctionnement du circuit de puissance ……………………/15Pts ;
Signalisation …………………………………………………/3Pts ;
Protection ……………………………………………………/2Pts.

TOTAL ……………………………………………………………/60Pts

b)- Fiche de notation.

Implan Présenta Raccor Fixa Circuit Circuit Signa Pr T


Nom et tation tion dement tion puissan comman lisatio ote O
N° Prénoms /5Pts générale /5Pts 5Pts ce de n cti T
/5Pts /15Pts /10Pts /3Pts on A
/2P L
37 ts
01
02

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

SECTION III :

Bilan du Stage

Dans cette section, nous allons apprécier l’ensemble des


activités pédagogiques menées en suivant les éléments ci-
dessous :
 Aspects significatifs du stage qui nous ont permis de penser que nous sommes
aptes pour le métier d’enseignant.
 Suggestions permettant d’améliorer les stages pédagogiques.
 Échelle du degré d’atteinte des objectifs fixés avant le stage à travers la fiche
d’appréciation du stage par le stagiaire.
 Différentes fiches d’évaluation (formatives et sommative) remplies par les
encadreurs.
38  Fiche d’évaluation du rapport de stage par le conseiller pédagogique.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

Aspect significatif du stage


Ce stage m’a permis de mesurer la personnalité de plus en plus élevée dont je
dispose quand je me base sur les remarques de mes supérieurs hiérarchiques sur ma façon de :
 Maintenir l’intérêt des élèves pendant toute la période du cours.
 Inculquer en chacun des élèves le goût du travail, de la décision et de la persévérance.
 Faire bénéficier chaque élève d’un suivi très efficace, solide et rigoureusement orienté.
 Cultiver l’excellence par :
 Des travaux dirigés distribués aux élèves.
 Des évaluations types examens.

Suggestion
A l’endroit de la division des stages de l’ENSET nous suggérons une forte implication
lors du départ en stage des étudiants afin d’assurer l’encadrement effectif des stagiaires.
Nous exhortons chaque citoyen Camerounais et surtout les dirigeants de
l’enseignement technique au Cameroun et le MINESEC de ne pas négliger le problème
d’équipements des ateliers afin que nous puissions mieux transmettre des connaissances dans
le domaine de la pratique.

FICHE D’APPRECIATION DU STAGE PAR LE STAGIARE

Le stagiaire devra reproduire cette fiche, la compléter compte tenu des directives et l’inclure
dans la section 3 du rapport de stage réservée au bilan.

A. En référence aux objectifs généraux du stage, écrivez dans les cases appropriées un
39
chiffre de 1 à 6 (sans répétition) représentant votre degré de réalisation des objectifs. Le
chiffre 6 représentera le degré le plus élevé de réalisation et 1 le moins élevé.

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

OBJECTIFS GENERAUX DEGRE DE


REALISATION
Acquérir de nouveaux éléments de connaissance et d’habilité inhérents
4
au travail d’un enseignant.
Adapter les apprentissages pédagogiques et de spécialité acquis à
l’ENSET à celles d’un milieu concret d’enseignement (le lycée 5
technique ou CETIC).
Apprendre à identifier et à utiliser efficacement les méthodes
d’enseignement propres aux diverses matières dispensées dans les 6
établissements secondaires techniques.
Développer les qualités professionnelles requises chez un enseignant
3
Développer les qualités personnelles requises sur le plan des relations
humaines et communications interpersonnelles. 2
Favoriser à court terme son intégration à la profession d’enseignant.
1

B. Répondre en deux ou trois lignes à chacun des points ci-après :


1. Dites ce qui vous a le plus satisfait au cours du stage.
Le plus satisfaisant au cours du stage est l’adoption des apprentissages pédagogiques et de
spécialité acquis à l’ENSET au lycée ajouté à cela la façon de s’exprimer devant les élèves et
les supérieurs hiérarchiques.
2. Formulez une ou deux suggestions portant sur l’amélioration de
l’encadrement des stagiaires aussi bien à l’ENSET que dans les établissements
secondaires techniques.
Nous exhortons la division des stages à veiller en sorte que les rencontres avec les encadreurs
et les conseillers pédagogiques aient lieu avant le début du stage.

Noms et prénoms : MOUSSA Sadou Djallo. Date : 15 Mars 2013.


Signature :

40

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

CONCLUSION

Le stage pédagogique est une phase essentielle dans la formation d’un élève
professeur. Ceci dans la mesure où ce dernier devra mettre en pratique les acquis obtenus au
cours de son cycle de formation à l’ENSET (École Normale Supérieure d’Enseignement
Technique).
Dans ce rapport, il était question pour nous de présenter brièvement les activités
auxquelles nous avons pris part tout au long de notre stage au lycée technique Douala-Bassa.
Les points sur lesquels nous avons beaucoup plus mis un accent sont axés bien
entendu sur les nouvelles aptitudes sur le plan professionnel et personnel que nous avons eu à
acquérir ; les nouveaux éléments de connaissance et habilité inhérents au travail d’un
enseignant. Les sujets concernant les techniques de préparation d’une leçon, les méthodes
d’enseignement et les systèmes d’évaluation d’apprentissage ont été abordés.
De notre entrée au lycée technique de Douala Bassa jusqu'à la fin de cette étape
décisive de notre apprentissage qu’est le stage pédagogique, nous remarquons que les
expériences vécues ainsi que les actions menés jusque là nous ont permis de compléter les
enseignements de spécialité et de sciences de l’éducation suivis à l’ENSET. Nous retournons
donc à l’ENSET étant conscient de la place qu’occupe un enseignant dans la société. En fait,
nous nous rendons compte qu’il est à la base d’une société. Cependant nous restons convaincu
que nous arriverons à développer des techniques d’enseignement qui nous permettront de
former une jeunesse dynamique, forte, utile dans le monde de l’industrie et engagée pour la
réussite de la politique des grandes réalisations et de l’émergence de notre cherre nation.
Malgré cet enrichissement positif du stage, il faut noter qu’il faudrait apporter de
nombreuses améliorations surtout sur le plan de l’encadrement des élèves professeurs, afin
que les objectifs relatifs à un stage pédagogique soient atteints de manière exhaustive.

41

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015


Rapport de stage pratique de pédagogique de fin du premier cycle à l’ ENSET de Douala

ANNEXE

Cette partie nous présente :

 Les emplois du temps (cours théorique et cours pratique).


 Épreuve de l’évaluation de la 3ieme et la 4ieme séquence plus correction.
 Le calendrier de l’année scolaire 2012 / 2013.
 La note de service N° 206/UD/ENSET/ D / DA / DSFC portant Calendrier des stages
pédagogiques de l’ENSET 2012/2013.

42

Redigé par : NGA Yolande GEL / FC | Du 05 Janvier 2015 au 27 Février 2015