Vous êtes sur la page 1sur 6

Gouvernement du Québec Section

Ministère Secteur – Granulats 1


des Transports
Page

1 de 6
Détermination de la
Date
MÉTHODE D’ESSAI teneur en impuretÉs dans 2001 12 15
un matériau recyclé
LC 21-260

1. Objet
La présente méthode d’essai consiste à déterminer le pourcentage d’impuretés dans un
matériau granulaire constitué de granulats recyclés. Par impuretés, on entend des matières
plastiques, des fragments de polymères, de céramique, de brique, de verre, de bois et de plâtre,
du carton, du papier ainsi que des aciers d’armature et autres pièces métalliques.
Plusieurs procédés de séparation sont utilisés : la séparation manuelle, pour les plus gros
fragments de polymères, de brique, de céramique, de verre, de bois, de papier et de métal ferreux
et non ferreux; la séparation au moyen d’un aimant pour les fragments de métal ferreux; et la
séparation par liqueur dense et par flottation sur l’eau pour les plus petits fragments de matières
plastiques, de polymères, de bois, de plâtre et de papier.
Par matériaux recyclés, on entend des mélanges granulaires constitués, dans des propor-
tions variables, de béton de ciment concassé (BC), d’enrobés bitumineux concassés (BB) et de
granulats conventionnels (GC).

2. Références
La présente méthode d’essai renvoie à l’édition la plus récente des documents suivants :

NORMES :
American Society for Testing and Materials (ASTM)
E 100 «Specification for ASTM Hydrometers».
Organisation internationale de normalisation (ISO)
3310–1 «Tamis de contrôle – Exigences techniques et vérifications – Partie 1 : Tamis de contrôle
en tissus métalliques».
AUTRES DOCUMENTS :
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC, LABORATOIRE DES CHAUSSÉES (LC)
21–010 «Échantillonnage».
21–040 «Analyse granulométrique».
21–066 «Détermination de la densité et de l'absorption du granulat fin de classe granulaire d/D».
21–067 «Détermination de la densité et de l'absorption du gros granulat».

3. Principe de l’essai
Les impuretés sont séparées de la prise d’essai manuellement et par flottation au moyen
d’une liqueur dense.
Section Gouvernement du Québec
Secteur – Granulats Ministère
1
des Transports
Page

2 de 6
Détermination de la
Date

2001 12 15 teneur en impuretÉs dans MÉTHODE D’ESSAI


un matériau recyclé
LC 21-260

4. Appareillage et matériaux
4.1 Balances
Pour les granulats de fractions 0/2,5 mm et 2,5/5,0 mm, on doit utiliser une balance d’une
capacité d’au moins 500 g et précise au dixième de gramme; pour les granulats de fractions de
5 mm et plus, on doit utiliser une balance d’une capacité d’au moins 10 000 g et précise au
gramme.

4.2 Récipients
On doit utiliser des récipients de dimensions suffisantes pour faire sécher l’échantillon de
granulats et pour contenir le liquide lourd durant le procédé de séparation par flottation.

4.3 Écumoire
On doit utiliser une pièce de toile à tamiser d’ouverture de mailles de 1,25 mm, de dimension
et de forme suffisantes pour séparer les morceaux flottants de la liqueur dense. Cette toile doit
être conforme aux exigences de la norme ISO 3310-1.

4.4 Étuve
On doit utiliser une étuve de dimension adéquate qui peut maintenir une température
constante de 50 °C + 5 °C dans le cas où les matériaux contiennent du BB et de 110 °C + 5 °C
dans les autres cas.

4.5 Tamis
On doit utiliser un tamis de 2,5 mm et un autre de 5,0 mm, tous deux conformes aux
exigences de la norme ISO 3310-1.

4.6 Densimètre
On doit utiliser un densimètre conforme aux exigences de la norme ASTM E 100 «Specification
for ASTM Hydrometers» et permettant de mesurer la densité de la liqueur dense au centième
près, ou une combinaison flacon gradué et balance, permettant d’arriver aux mêmes résultats.

4.7 Aimant
On doit utiliser un aimant permanent en forme de fer à cheval d’une masse minimale de 100 g
et ayant une force d’attraction suffisante pour enlever efficacement toutes les pièces métalliques
dans le matériau granulaire.

4.8 Liqueur dense


La liqueur dense doit être une solution aqueuse de chlorure de zinc dosée de façon à obtenir
une densité de 2,00.
Gouvernement du Québec Section
Ministère Secteur – Granulats 1
des Transports
Page

3 de 6
Détermination de la
Date
MÉTHODE D’ESSAI teneur en impuretÉs dans 2001 12 15
un matériau recyclé
LC 21-260

5. Échantillons
Les échantillons doivent être prélevés conformément aux exigences de la méthode d'essai
LC 21-010 «Échantillonnage» et séchés dans une étuve, selon les modalités décrites à l’article
4.4, jusqu’à masse constante. Avant de préparer les prises d’essai, une analyse granulométrique
doit être effectuée selon la méthode d'essai LC 21–040 «Analyse granulométrique» afin de
connaître le pourcentage respectif des fractions 0-2,5, 2,5-5,0 et 5 mm et plus. La masse
minimale de la prise d’essai doit correspondre aux données du tableau 1.

Tableau 1
Masse des prises d’essai de granulats
Grosseur des fractions de granulats Masse minimale de la prise d’essai
(mm) (g)
Fractions 0-2,5 200,0
2,5-5,0 200,0
5,0-20,0 3 000,0
Fractions, 5 mm et plus 5,0-40,0 5 000,0
5,0-80,0 10 000,0

6. Mode opératoire
La présente section décrit les étapes de préparation et de séparation de la prise d’essai pour
la détermination de la teneur en impuretés dans un matériau recyclé. Ces étapes sont :
a) Séparation de l’échantillon en trois fractions : fractions 0-2,5 mm, 2,5-5,0 mm et 5 mm et plus.
b) Prélèvement de la quantité nécessaire de la fraction 0-2,5 mm (tableau 1) pour procéder à
la séparation par flottation sur l’eau selon la procédure décrite à l’article 6.1.
c) Prélèvement de la quantité nécessaire de la fraction 2,5-5,0 mm (tableau 1) pour procéder
à la séparation par liqueur dense selon la procédure décrite à l’article 6.2.
d) Prélèvement de la quantité nécessaire de la fraction de 5 mm et plus (tableau 1) pour procéder
à la séparation manuelle selon la procédure décrite à l’article 6.3. La quantité de matériau
restant est séparée par la suite par liqueur dense selon la procédure décrite à l’article 6.4.

6.1 Séparation des impuretés par flottation sur la fraction 0-2,5 mm


6.1.1 Laisser refroidir à la température de la pièce la prise d’essai de la fraction 0-2,5 mm
préalablement séchée et tamisée dont 100 % des particules passent un tamis à mailles
carrées de 2,5 mm.
6.1.2 Peser, au dixième de gramme près, le matériau passant le tamis 2,5 mm et placer celui-
ci dans un récipient rempli d’eau à la température de la pièce. Remuer le mélange pendant
une minute et laisser tremper 1 heure + 15 minutes. Le volume d’eau doit être égal à au
moins trois fois le volume absolu de la prise d’essai.
Section Gouvernement du Québec
Secteur – Granulats Ministère
1
des Transports
Page

4 de 6
Détermination de la
Date

2001 12 15 teneur en impuretÉs dans MÉTHODE D’ESSAI


un matériau recyclé
LC 21-260

6.1.3 Verser le liquide dans un deuxième récipient en le passant à l’écumoire et en s’assurant


que seules les particules flottantes sont déversées avec le liquide.
6.1.4 Reverser ce même liquide dans le premier récipient et, après avoir remué la prise d’essai,
répéter le procédé de décantation précédemment décrit jusqu’à ce que la prise d’essai soit
libre de particules flottantes.
6.1.5 Enlever des particules décantées celles qui sont constituées de béton de ciment
concassé et d’enrobés bitumineux concassés, car elles ne doivent pas être prises en
compte dans le calcul des impuretés.
6.1.6 Laver les particules à l’eau. Les particules sèchent très rapidement à la température de
la pièce mais, si on le désire et pour plus de précision, on peut toujours les placer dans
une étuve à 110 °C + 5 °C.
6.1.7 Enlever, par brossage, les particules de décantation séchées qui restent sur l’écumoire;
déposer celles-ci sur le plateau de la balance et en déterminer la masse au dixième de
gramme près.

6.2 Séparation des impuretés par liqueur dense sur la fraction 2,5-5,0 mm
6.2.1 Laisser refroidir à la température de la pièce la prise d’essai de la fraction 2,5-5,0 mm
préalablement séché et la tamiser au tamis de 2,5 mm jusqu’à ce qu’il y ait moins de 1 %
du granulat retenu qui passe le tamis en 1 minute de tamisage continu.
6.2.2 Peser, au dixième de gramme près, le granulat retenu sur le tamis de 2,5 mm et amener
ce matériau à l’état «saturé à surface sèche» (ou saturé et superficiellement sec) selon
la procédure décrite dans la méthode d'essai LC 21–066 «Détermination de la densité et
de l'absorption d'un granulat fin de classe granulaire d/D»(1).
6.2.3 Placer celui-ci dans un récipient rempli de liqueur dense. Le volume de la liqueur dense
doit être égal à au moins trois fois le volume absolu de la prise d’essai.
6.2.4 Verser le liquide dans un deuxième récipient en le passant à l’écumoire et en s’assurant
que seules les particules flottantes sont déversées avec le liquide.
6.2.5 Reverser ce même liquide dans le premier récipient et, après avoir remué la prise d’essai,
répéter le procédé de décantation précédemment décrit jusqu’à ce que la prise d’essai soit
libre de particules flottantes.

1. Si l’absorption, telle qu’elle est décrite dans la méthode d'essai LC 21– 066
«Détermination de la densité et de l'absorption d'un granulat fin de classe
granulaire d/D» est connue, le granulat fin peut être préparé pour l’essai
simplement en ajoutant à la masse connue de granulat fin la quantité d’eau
qu’il peut absorber, en mélangeant à fond le tout puis en le laissant reposer
durant 30 minutes dans un récipient couvert avant de l’utiliser pour l’essai.
Gouvernement du Québec Section
Ministère Secteur – Granulats 1
des Transports
Page

5 de 6
Détermination de la
Date
MÉTHODE D’ESSAI teneur en impuretÉs dans 2001 12 15
un matériau recyclé
LC 21-260

6.2.6 Enlever des particules décantées celles qui sont constituées de béton de ciment
concassé et d’enrobés bitumineux concassés, car elles ne doivent pas être prises en
compte dans le calcul des impuretés.
6.2.7 Laver les particules à l’eau. Les particules sèchent très rapidement à la température de
la pièce mais, si on le désire et pour plus de précision, on peut toujours les placer dans
une étuve à 110 °C + 5 °C.
6.2.8 Enlever, par brossage, les particules de décantation séchées qui restent sur l’écumoire;
déposer celles-ci sur le plateau de la balance et en déterminer la masse au dixième de
gramme près.

6.3 Séparation manuelle des impuretés sur la fraction de 5 mm et plus


6.3.1 Laisser refroidir à la température de la pièce la prise d’essai de la fraction de 5 mm et plus
préalablement séchée et la tamiser sur le tamis de 5,0 mm.
6.3.2 Peser, au gramme près, le matériau retenu sur le tamis de 5,0 mm.
6.3.3 Mettre le retenu dans un contenant à fond plat de manière à ce que le matériau en recouvre
tout le fond en une couche dont l’épaisseur ne doit pas dépasser la grosseur nominale du
matériau.
6.3.4 Trier et séparer manuellement les impuretés qui s’y trouvent en les disposant dans un
contenant de récupération. L’utilisation d’un flacon laveur est recommandé pour nettoyer
des particules difficilement identifiables.
6.3.5 Par la suite, passer un aimant sur le matériau afin de récupérer les fragments de métal
ferreux. Répéter l’opération jusqu’à ce que toute la prise d’essai ait été inspectée.
6.3.6 Déterminer la masse des impuretés récupérées au dixième de gramme près.

6.4 Séparation des impuretés par liqueur dense sur la fraction de 5 mm et plus
6.4.1 Amener le matériau restant (exempt de grosses impuretés) dont il est question à la section
6.3 à l’état «saturé à surface sèche» (ou saturé et superficiellement sec) selon la
procédure décrite dans la méthode d'essai LC 21–067 «Détermination de la densité et de
l’absorption du gros granulat», puis le placer dans un récipient rempli de liqueur dense. Le
volume de la liqueur dense doit être égal à au moins trois fois le volume absolu de la prise
d’essai.
6.4.2 Au moyen de l’écumoire, enlever les particules flottantes et mettre celles-ci de côté. Agiter
plusieurs fois les particules restantes et enlever celles qui flottent jusqu’à ce qu’il n’y en
ait plus qui remontent à la surface.
6.4.3 Enlever des particules décantées celles qui sont constituées de béton de ciment
concassé et d’enrobés bitumineux concassés, car elles ne doivent pas être prises en
compte dans le calcul des impuretés.
Section Gouvernement du Québec
Secteur – Granulats Ministère
1
des Transports
Page

6 de 6
Détermination de la
Date

2001 12 15
(2) teneur en impuretÉs dans MÉTHODE D’ESSAI
un matériau recyclé
LC 21-260

6.4.4 Laver à l’eau les particules de décantation jusqu’à disparition de la liqueur dense et faire
sécher (voir l’article 6.2.7).
6.4.5 Déterminer la masse des particules de décantation au gramme près.

7. Calculs et expression des résultats


La teneur en impuretés d’un matériau recyclé est calculée en utilisant les paramètres du
tableau 2 dans les équations suivantes :

Tableau 2
Paramètres entrant dans le calcul des impuretés
Fraction % de la fraction dans le Masse sèche Masse sèche de la
matériau d’origine des particules prise d’essai
déterminé par analyse décantées
granulométrique
0-2,5 mm P1 (+ 1 %) m1 (+ 0,1 g) m2 (+ 0,1 g)
2,5-5,0 mm P2 (+ 1 %) m3 (+ 0,1 g) m4 (+ 0,1 g)
5 mm et + P3 (+ 1 %) m5 (+ 1 g) m6 (+ 1 g)
Condition P1 + P2 + P3 = 100

– Teneur en impuretés pour la fraction 0-2,5 mm : L1 = P1 x (m1/m2)


où la valeur de L1 est arrondie au centième de pourcent (+ 0,01 %).
– Teneur en impuretés pour la fraction 2,5-5,0 mm : L2 = P2 x (m3/m4)
où la valeur de L2 est arrondie au centième de pourcent (+ 0,01 %).
– Teneur en impuretés pour la fraction 5 mm et plus : L3 = P3 x (m5/m6)
où la valeur de L3 est arrondie au centième de pourcent (+ 0,01 %).
– Teneur en impuretés pour l’ensemble du matériau : L = L1 + L2 + L3
où la valeur de L est arrondie au dixième de pourcent (+ 0, 1 %).

8. Approbation
La présente méthode d’essai a été approuvée par le responsable du Secteur sols, fondations
et granulats de la Direction du laboratoire des chaussées.

Claude Robert, ing., M. Sc.


Service des matériaux d’infrastructures

Signature
2. Republié le 15 décembre 2009. Aucun changement à la norme; changement de responsable.