Vous êtes sur la page 1sur 24

1

Ervé Anicet Atonleu Tchiegang – 20169560


Mouna Zouaoui – 20168789
Ludmilia Torres Chavez – P0965556
Marianne Séguin – 20171186

TP2 : Planification à l’éducation préscolaire en suivant l’approche par thématique –


2e partie

Dans le cadre du cours : PPA6032 – Intervention au préscolaire et fondements développementaux

Programme de maîtrise qualifiante pour le préscolaire et le primaire

Université de Montréal
4 juillet 2021
21

SAD : Ervé Anicet Antonleu et Marianne Séguin

INTENTION
CANEVAS DEPÉDAGOGIQUE :
PLANIFICATION L’intention
DÉTAILLÉE TITRE : Création d’une histoire sur les fruits
pédagogique est d’amener les enfants à interagir
verbalement et non verbalement ainsi qu’à enrichir leur DURÉE : 30 minutes
vocabulaire avec la création d’un livre interactif.

REGROUPEMENT : Travail individuel

2
3

MATÉRIEL

 Le TNI
 Le téléphone cellulaire de l’enseignante
 L’application Dictaphone sur le cellulaire de l’enseignante
 Un paquet de feuilles blanches (une pour chaque élève)
 Des crayons de couleur en feutres et en bois pour tous les élèves
 Les livres suivants… (en plus de ceux qu’il y aura dans tous les coins de la classe) :
 Salade de fruits de Riberyon, S.
 C’est qui le meilleur de Bechar, I.
 Pomme, pépin, pommier de Brière, P. et Montplaisir, A.
 Les piranhas ne mangent pas d’ananas de Blabey, A.
 Un site de création de sites Internet amateurs (Weebly)
 Un logiciel de traitement de texte (Word)

Surligner les compétences et souligner les composantes.

Compétence principale visée : Langagier (Programme-cycle d’éducation préscolaire, p. 39)

Compétences également touchées : Physique et moteur, cognitif (Programme-cycle d’éducation préscolaire, p. 17 et 47)

3
Domaines et compétences Axes de Composantes
4

développement
Physique et moteur Motricité › Explorer des perceptions sensorielles
› Se représenter son schéma corporel

Développer sa motricité globale
› Exercer sa motricité fine
Accroître son
› Expérimenter l’organisation spatiale
développement physique › Expérimenter l’organisation temporelle
et moteur › Découvrir la latéralité
› Expérimenter différentes façons de bouger
Saines habitudes de › Explorer le monde alimentaire
vie › Expérimenter différentes façons de se détendre
› S’approprier des pratiques liées à l’hygiène
› Se sensibiliser à la sécurité
Affectif Connaissance de soi › Reconnaître ses besoins
› Reconnaître ses caractéristiques
Construire sa conscience de › Exprimer ses émotions

soi › Réguler ses émotions

Sentiment de › Expérimenter son autonomie Réagir avec assurance 4


confiance en soi ›
Social Appartenan › Démontrer de l’ouverture aux autres
ce au ›
Vivre des relations Participer à la vie de groupe
groupe ›
5

Collaborer avec les autres

harmonieuses avec Habiletés sociales › Intégrer progressivement des règles de vie


les autres › Créer des liens avec les autres
› Réguler son comportement
› Résoudre des différends
Langagier Langage oral › Interagir verbalement et non verbalement
› Démontrer sa compréhension
Communiquer à l’oral et › Élargir son vocabulaire

à l’écrit › Expérimenter une variété d’énoncés


› Développer sa conscience phonologique
Langage écrit › Interagir avec l’écrit
› Connaître des conventions propres à la lecture et à l’écriture
› Découvrir des fonctions de l’écrit
› Connaître les lettres de l’alphabet1
Cognitif Pensée › S’initier à de nouvelles connaissances liées
aux domaines d’apprentissage (mathématique ; arts ; univers social
Découvrir le monde qui
; science et technologie)
l’entoure ›
Exercer son raisonnement

Activer son imagination
Stratégies › S’engager dans l’action

Expérimenter différentes actions Raconter ses actions

65
67

PRÉPARATION (AMORCE) RÉALISATION

1-L’enseignante demande au groupe de venir s’assoir au coin de 1-L’enseignante dit aux enfants d’aller ranger leur coussin et d’aller
rassemblement avec un coussin chacun pour leur confort. s’assoir à leur table pendant qu’elle s’installe devant son ordinateur
pour se préparer à écrire dans Word l’histoire que les enfants vont
inventer.
2-L’enseignante s’assoit sur une chaise et elle demande aux enfants
s’ils aiment les histoires des livres qu’elle leur a lu et qui portaient
sur les fruits. Elle leur demande ce qu’ils avaient aimé de ces livres 2-L’enseignante invente l’histoire avec les élèves.
pour les encourager à s’exprimer. Puis, elle leur dit qu’elle, ce  L’enseignante dit aux enfants que leur histoire devra
qu’elle a personnellement le plus aimé, c’est le travail de l’auteur. absolument porter sur les fruits parce que c’est le thème du
Elle explique ce qu’est un auteur, la différence entre l’auteur et mois. Autrement dit, il faudra que l’histoire mette en valeur
l’illustrateur, puis elle demande aux enfants s’ils aimeraient devenir les fruits.
eux-mêmes des auteurs en créant leur propre livre sur les fruits
(déclencheur). Ensuite, elle leur explique que c’est ce qu’ils vont  L’enseignante leur rappelle les mots nouveaux qu’ils ont tirés
faire. Cependant, ce sera un livre en version électronique. Elle leur des albums sur les fruits pour les encourager à s’en inspirer
explique ce qu’est ce type de livre en leur donnant l’exemple du lorsqu’ils inventeront l’histoire.
livre La famille Fruits ! du site Abracadabra.
 L’enseignante fait une tempête d’idées pour trouver un
3-L’enseignante réactive les connaissances antérieures des élèves personnage principal, puis elle fait un vote à main levée pour
sur la structure du récit qu’elle a déjà expliqué lorsqu’elle lisait les qu’ils décident officiellement quel sera leur personnage
albums sur les fruits. principal.
78

 L’enseignante observe les illustrations des quatre albums


jeunesse qu’elle leur a déjà lus (la première de couverture,  L’enseignante commence l’histoire avec leur groupe par Il
les illustrations du livre et la quatrième de couverture) en les était une fois et elle écrit dans Word la présentation du
faisant verbaliser sur ce qu’ils voient pour les engager dans personnage principal au début de l’histoire pendant qu’ils lui
leur apprentissage. expliquent ses caractéristiques.

 L’enseignante demande aux élèves d’expliquer ce qu’est le  L’enseignante écrit toute l’histoire que les enfants inventent
début, le milieu et la fin du récit en faisant des liens avec les en grand groupe au fur et à mesure dans Word. Elle s’assure
livres jeunesse sur les fruits qu’ils ont déjà lus (pas avec que leurs idées suivent la structure d’un récit (début, milieu et
l’histoire La famille Fruits ! du site Abracadabra parce qu’il fin). Elle s’assure que l’histoire ne soit pas trop longue pour
y a sans doute des enfants qui n’ont pas encore écouté cette qu’elle puisse répartir la création des dessins équitablement
histoire sur l’ordinateur et il ne faut pas gâcher la surprise avec la quantité d’élèves et la quantité d’illustrations à faire
de la découverte personnelle de cette histoire). plus tard. (Un enfant dans la classe fera le dessin de la
L’enseignante demande aux enfants de lui rappeler l’histoire première de couverture. Un autre enfant fera le dessin de la
ce qu’il y avait dans chacun de ces livres (excepté celui de page de présentation du personnage principal au début de
La famille Fruits !). Elle les aide à découvrir où se situaient l’histoire. Les autres enfants feront chacun le dessin d’une
le début, le milieu et la fin dans chacune de ces histoires en page en lien avec les actions qui suivront dans l’histoire
les questionnant pour les amener à le trouver eux-mêmes. jusqu’à la fin.) 8

 L’enseignante travaille sur le vocabulaire des élèves en leur  L’enseignante choisit le titre du livre avec les élèves en
demandant de ressortir les mots nouveaux qui se trouvaient faisant une tempête d’idées qu’elle note au tableau et ensuite
dans ces histoires et qu’ils avaient déjà relevés lorsqu’ils ils décident ensemble quel sera le titre officiel de l’histoire en
9

avaient lu ces histoires. Elle leur demande de lui expliquer faisant un vote collectif.
la signification de chacun de ces mots et elle les écrit au fur
et à mesure au tableau pour mieux s’en souvenir pour créer 3-L’enseignante crée les illustrations et l’enregistrement de la
une banque d’idées de nouveaux mots à réutiliser pour leur narration avec les élèves.
propre histoire.
 L’enseignante dit aux élèves qu’ils vont maintenant faire les
illustrations du livre (en leur rappelant ce que signifie le mot
 L’enseignante demande aux élèves de lui expliquer ce
illustration). 9
qu’est un personnage principal et ce qu’est un personnage
secondaire. Elle leur demande de lui donner des exemples
 L’enseignante donne à chaque enfant la responsabilité d’un
avec les histoires sur les fruits qu’elle leur a déjà lues.
dessin à réaliser en lien avec une partie de l’histoire (soit la
page de couverture, la page de présentation du personnage de
 L’enseignante demande aux élèves de lui expliquer ce l’histoire ou l’une des autres pages de l’histoire). Pour ce
qu’est le lieu d’une histoire et de lui donner des exemples faire, elle commence par demander qui aimerait faire le
avec ces mêmes histoires. dessin de la page de couverture. Les enfants lèvent la main et
elle choisit un enfant parmi toutes les mains levées. (Si
 L’enseignante demande aux élèves de lui expliquer ce l’enfant ne se souvient pas ce qu’on s’attend à voir dans une
qu’est la problématique d’une histoire en lui donnant des page de couverture, elle lui montre des exemples de pages
exemples avec ces mêmes livres. couvertures avec ses livres. Elle n’impose pas à l’enfant un
élément de l’histoire en particulier qu’il devra faire dans la
page couverture. C’est son choix.) Elle prend en note l’enfant
 L’enseignante demande aux élèves de lui expliquer ce
qui aura obtenu cette responsabilité et elle lui dit d’attendre
qu’est la solution d’une histoire et elle leur demande de lui
10

donner des exemples avec ces mêmes livres. qu’elle ait fini de dire à tout le monde quel dessin il devra
faire avant d’aller commencer son dessin. Ensuite, elle
demande qui aimerait faire le dessin de la présentation du
INTÉGRATION (RETOUR)
personnage au début de l’histoire et elle prend un enfant
parmi toutes les mains levées. Elle note le nom de l’enfant qui
1- L’enseignante demande aux enfants de ranger tous leurs aura obtenu cette responsabilité et elle lui dit d’attendre avant
livres et de venir s’assoir devant le TNI pour faire la d’aller commencer son dessin lui aussi. Ensuite, elle fait la
discussion de la fin. même chose pour toutes les actions de l’histoire de manière
que tous les enfants aient un dessin à faire en lien avec ce qui
2- L’enseignante consolide les apprentissages en posant des se passe dans l’histoire, en notant, à chaque fois, la
questions aux élèves : « Dis-moi ce que tu as aimé. », « responsabilité de chacun. 1011
Quels mots as-tu appris ? », « Dis-moi comment tu pourrais
présenter et expliquer l’histoire qu’on a créée ensemble à  L’enseignante explique qu’avant de commencer leur dessin
d’autres personnes. » et « Raconte-moi tu t’es senti pendant (ils n’ont pas encore le matériel pour dessiner), elle veut
l’activité et explique-moi pourquoi ? ». qu’ils ouvrent grand leurs oreilles et qu’ils écoutent. Elle leur
explique que tantôt, elle va leur passer des feuilles et des
3- L’enseignante présente le résultat de leur travail au TNI en crayons de couleur. Ils vont faire le dessin en lien avec la
projetant l’histoire qu’ils viennent de réaliser ensemble et ils partie de l’histoire qui leur aura été accordée. Quand ils
admirent leur chef-d’oeuvre en écoutant les enregistrements auront terminé, ils devront lever la main. Elle va aller les voir
au fur et à mesure que l’enseignante change de page. Ils se en prenant son cellulaire pour faire une photo de leur dessin et
félicitent au fur et à mesure. les enregistrer dans son ordinateur pour les ajouter au texte
qu’elle a écrit (quand elle aura photographié les dessins de
11

4- L’enseignante félicite les enfants pour leur bonne tous les enfants de la classe). Elle leur explique qu’une fois
participation et pour leur bon comportement tout au long de qu’elle aura photographié leur dessin, elle les amènera (l’un
l’activité (surtout lorsqu’ils avaient fini et qu’ils devaient après l’autre) dans le couloir pour les enregistrer en train de
regarder des livres en attendant que tout le monde finisse). dire la phrase qui va avec leur dessin à un endroit où ils ne
seront pas distraits par les autres élèves. (L’enfant qui aura la
5- L’enseignante dit aux élèves qu’ils méritent une main page de couverture dira le titre de l’histoire et le nom de
d’applaudissement et ils s’applaudissent tous ensemble. l’auteur : « de la classe de (nom de l’enseignante) ».)
L’enseignante sera dans le cadrage de la porte pour surveiller
6- L’enseignante dit aux enfants qu’elle va mettre l’histoire sur le reste du groupe dans la classe pendant qu’elle enregistrera
un site Internet (Weebly) et envoyer ce site à leurs parents l’enfant avec l’application dictaphone de son cellulaire
pour qu’ils puissent leur présenter ce soir à la maison. Elle pendant qu’il dira la phrase. (L’enseignante lui rappellera
va aussi envoyer le site aux autres classes de maternelle quelle sera cette phrase avant d’enregistrer pour que l’enfant
pour que les autres classes puissent l’admirer et ils feront de dise exactement ce qui avait été prévu dans le texte de
même avec l’histoire que les autres classes auront elles- l’histoire). Ensuite, pendant que les autres termineront leur
mêmes écrit lorsque les autres enseignantes de maternelle dessin, l’enfant devra donner son dessin à l’enseignante pour
mettront leur histoire sur ce site. qu’elle accroche tous les dessins des enfants sur la corde à
linge dans la classe (pendant l’heure du dîner) pour les
7- L’enseignante demande aux enfants d’aller calmement admirer. Elle les accrochera en respectant l’ordre des pages
ranger les crayons de couleur qui trainent dans les coffres à de l’histoire pour éviter que les enfants soient confus par
crayons en nommant les enfants qui sont les plus calmes en rapport à l’ordre dans lequel ils auront été accrochés. L’élève
premier. Une fois qu’ils ont fini de ranger leur crayon. Ils qui a fini son enregistrement devra prendre un livre de son
s’assoient à leur place à leur table et ils posent leur tête pour choix qui se trouve dans la classe et il devra aller s’installer
12

indiquer à l’enseignante qu’ils attendent les prochaines dans le coin qu’il veut pour le regarder. Il pourra même y
consignes. L’ami du jour circule et ramasse les coffres à avoir un enfant sous le bureau de l’enseignante s’il demande
crayons l’un après l’autre et va les ranger à l’endroit prévu à la permission (à condition qu’il reste calme et en silence).
cet effet avant d’aller s’assoir à sa place à sa table en posant S’ils ne sont pas calmes avec leur livre pendant que les autres
sa tête lui-même pour attendre les prochaines consignes. finiront leur dessin et leur enregistrement, l’enseignante les
enverra s’assoir à leur place avec les bras croisés (pour qu’ils
s’apaisent) et ils devront s’excuser s’ils veulent retourner
regarder des livres. Sinon, ils resteront à leur place les bras
croisés jusqu’au retour en grand groupe. Ils pourront changer
de livre quand bon leur semble, mais l’important c’est qu’ils
s’installent en silence et qu’ils restent calmes pendant qu’ils
regarderont ces livres pour ne pas déranger ceux qui
termineront leur dessin et qui feront leur enregistrement. 12

 L’enseignante fait répéter les consignes aux élèves et une fois


qu’ils ont tous bien compris ce qui est attendu d’eux,
l’enseignante rappelle à chaque enfant ce qu’il a la
responsabilité de dessiner. Elle distribue les feuilles et les
crayons, puis ils commencent leur dessin en exécutant toutes
les différentes étapes expliquées précédemment.

 Quand l’enseignante a fini les enregistrements de tous les


13

enfants, elle va faire le montage de l’histoire sur son


ordinateur pendant que les enfants s’occupent calmement
avec les livres qu’ils regardent en attendant. Elle ajoute les
photos des dessins des enfants au texte de l’histoire qui se
trouve dans le document Word. Elle ajoute aussi un lien sur
lequel on peut cliquer à chaque page qui mène à
l’enregistrement de l’enfant. L’enseignante clique sur
« Affichage » et sur « Côte à côte » dans Word pour que les
pages de l’histoire soient présentées comme un vrai livre
numérique et que ce soit plus attirant visuellement pour les
enfants comparativement à si les pages étaient présentées à la
verticale.

RÉINVESTISSEMENT DIFFICULTÉS ANTICIPÉES

Tous les enfants présenteront l’histoire collective à leurs parents 1- Certains enfants auront de la difficulté à formuler des idées
après l’école. L’enfant expliquera à ses parents ce qu’il a fait pendant l’invention de l’histoire en grand groupe.
pendant l’activité avec le groupe. Il expliquera la responsabilité que
l’enseignante lui avait accordée, comment ils ont réussi à créer ce 2- Certains enfants auront de la difficulté à accepter les idées des
livre en grand groupe et ils écouteront l’histoire en famille avec la autres parce qu’ils préfèreront la leur.
narration effectuée par les enfants.
3- Certains enfants auront de la difficulté à faire leur dessin soit
13

14

par manque d’idées de la façon de représenter la partie de


l’histoire qui leur sera accordée, soit par une difficulté de
motricité fine ou par manque d’intérêt envers les activités de
dessin.

4- Certains enfants auront de la difficulté lors de


l’enregistrement soit à cause de difficulté langagière, de
difficulté de concentration ou de difficulté de mémorisation.

5- Certains enfants auront de la difficulté à patienter quand les


autres finiront et qu’ils devront faire l’activité déversoir.

DÉVERSOIR

Les enfants s’occuperont chacun dans le coin de leur choix en regardant des albums jeunesse qu’ils choisiront eux-mêmes, lorsqu’ils auront
fini leur dessin et leur enregistrement en attendant les prochaines consignes.
Guide du stage EDU2002 2011-2012 - Centre de formation initiale des maîtres 14

SAD : Mouna Zouaoui et Ludmilia Chavez

INTENTION PÉDAGOGIQUE : L’intention TITRE : Pomme, pépin, pommier


pédagogique est d’amener les élèves à manifester de la
curiosité à l’égard de l’observation de phénomènes DURÉE : 30 minutes
15

naturels, c’est-à-dire la transformation des pépins en


pommes. REGROUPEMENT : travail en grand groupe (travail individuel
pour le réinvestissement)

CANEVAS DE PLANIFICATION DÉTAILLÉE


Surligner les compétences et souligner les composantes.

Compétence principale visée : Découvrir le monde qui l’entoure (Programme-cycle d’éducation préscolaire, p. 47)

Compétences également touchées : Accroître son développement physique et moteur ainsi que Communiquer à l’oral et à l’écrit
(Programme-cycle d’éducation préscolaire, p. 17 et 39)

15

Domaines et compétences Axes de Composantes


développement
Physique et moteur Motricité › Explorer des perceptions sensorielles
› Se représenter son schéma corporel

Développer sa motricité globale
16

› Exercer sa motricité fine


Accroître son
› Expérimenter l’organisation spatiale
développement physique › Expérimenter l’organisation temporelle
et moteur › Découvrir la latéralité
› Expérimenter différentes façons de bouger
Saines habitudes de › Explorer le monde alimentaire
vie › Expérimenter différentes façons de se détendre
› S’approprier des pratiques liées à l’hygiène
› Se sensibiliser à la sécurité
Affectif Connaissance de soi › Reconnaître ses besoins
› Reconnaître ses caractéristiques
Construire sa conscience de › Exprimer ses émotions Réguler ses émotions
16
soi ›

Sentiment de › Expérimenter son autonomie


confiance en soi › Réagir avec assurance
Social Appartenan › Démontrer de l’ouverture aux autres
ce au ›
Participer à la vie de groupe
groupe ›
Collaborer avec les autres
Vivre des relations
harmonieuses avec Habiletés sociales › Intégrer progressivement des règles de vie
les autres › Créer des liens avec les autres
› Réguler son comportement
› Résoudre des différends
17

Langagier Langage oral › Interagir verbalement et non verbalement


› Démontrer sa compréhension
Communiquer à l’oral et › Élargir son vocabulaire

à l’écrit › Expérimenter une variété d’énoncés


› Développer sa conscience phonologique
Langage écrit › Interagir avec l’écrit
› Connaître des conventions propres à la lecture et à l’écriture 17
› Découvrir des fonctions de l’écrit
› Connaître les lettres de l’alphabet1
Cognitif Pensée › S’initier à de nouvelles connaissances liées
aux domaines d’apprentissage (mathématique ; arts ; univers social
Découvrir le monde qui
; science et technologie)
l’entoure ›
Exercer son raisonnement

Activer son imagination
Stratégies › S’engager dans l’action

Expérimenter différentes actions Raconter ses actions

PRÉPARATION (AMORCE) RÉALISATION

L’enseignante demande aux élèves de s’assoir dans le coin  Avant la lecture :


rassemblement devant le TNI. L’enseignante commence par présenter le livre en lisant le titre :
18

Sur le TNI, elle affiche le titre de l’activité « Pomme, pépin, Pomme, pépin, pommier de Brière.
pommier ».  Pendant la lecture :
L’enseignante place à côté d’elle une assiette qui contient une L’enseignante lit les deux premières pages, puis elle interroge les
pomme et une autre coupée en deux. élèves en leur posant les questions suivantes :
18
Elle tient dans la main l’album jeunesse Pomme, pépin, pommier de - Qu’est-ce qu’il y a à l’intérieur de la pomme ?
Brière pour susciter la curiosité des élèves et les inciter à se - Écoutez les cocos ce qui est écrit : « Ce petit coquin n’a l’air
questionner sur le sujet de l’activité. de rien, mais c’est un vrai magicien. » (p.4).
L’enseignante active les connaissances antérieures des élèves en - Qui peut me dire pourquoi le pépin est magicien ?
leur posant des questions :
L’enseignante interagit avec les enfants en poursuivant sa lecture.
Que représente l’image de cet album ? 
L’enseignante lit jusqu’à la douzième page. Elle explique aux
Aimez-vous les pommes ? Pourquoi ? 
élèves : « La fille arrose la pousse ou la plane. La plante a besoin
Qu’est qu’il y a au cœur de la pomme ? 
d’eau, de l’air et du soleil pour grandir… Notre plante deviendra un
Qu’est-ce que je peux faire avec ces pépins ? 
pommier ! ... »
Avec cette dernière question, l’enseignante va amorcer la leçon et
 Après la lecture :
dévoiler l’objectif : « Aujourd’hui, les cocos nous allons observer
L’enseignante montre la capsule vidéo intitulée « Le cycle de vie
comment se transforme des pépins en pomme. »
d’un pommier ». https://www.youtube.com/watch?v=z9B3AWxkh3k
En se référant à la capsule, l’enseignante donne des explications au
fur et à mesure. Elle explique en montrant sur le TNI les images :

INTÉGRATION (RETOUR) « La pousse devient un pommier… Sur les branches, il y a des
bourgeons qui poussent. Regardez au tableau vous voyez les
bourgeons. Écoutez bien la capsule… Répondez-moi, quand apparait
L’enseignante pose les questions suivantes aux élèves :
19

Qu’as-tu appris aujourd’hui ? le bourgeon ? ... »


Qu’est-ce que tu vas faire avec les pépins ? L’enseignante réexplique le schéma du cycle sur le TNI.
Qu’est-ce que tu as aimé dans cette leçon ?
À la fin, elle projette sur le TNI l’affiche qui montre qu’ils vont
passer à une autre étape (affiche de pictogrammes d’intégration). 19

RÉINVESTISSEMENT DIFFICULTÉS ANTICIPÉES


L’enseignante distribue à chaque enfant une feuille sur laquelle il y Il faut prévoir une explication plus claire de certains nouveaux mots
a des pictogrammes sur le cycle de vie de la pomme, mais qui sont difficiles : pépin, bourgeon, cycle, développement.
en désordre. Les enfants doivent découper les pictogrammes, les
ordonner individuellement et les coller dans leur cahier.

DÉVERSOIR
Ceux qui auront terminé de découler les pictogrammes sur le cycle de vie de la pomme, de les ordonner et de les coller dans leur cahier
pourront colorier les pictogrammes en attendant que tout le monde ait fini.
20

20

Annexe 
21

Schéma du cycle de la vie de la pomme :


22
21

Activité de réinvestissement :
23
22

Affiche de compréhension (pour passer à l’étape de l’intégration) :

J’ai compris ce que j’ai appris

Je ne sais pas ce que j’ai appris.


24