Vous êtes sur la page 1sur 25

ROYAUME DU MAROC

-----------------------------------

OFFICE DE LA FORMATION PROFFESSIONELLE

ET DE LA PROMOTION DU TRAVAIL

ISTA-HAY AL ADARISSA FES

Au sein de Cabinet LIBRE COMPTE


Nom du Stagiaire :
- MAALEM ABDERAHIM
- NASSIM BOUSSETRA

ENCADRE PAR : Mme AKABLI ZINEB

Promotion de : 2017-2018

1
Remerciement
Introduction
1 ère Partie :
Chapitre 1 : Description de l’entreprise
 PRESENTATION DE CABINET
 FICHE TECHNIQUE DE CABINET
 FONCTIONS ET TACHES DU LA FIDUCIAIRE
 ORGANIGRAMME DU LA FIDUCIAIRE
 LES DIFFERENTS SERVICES ET LEURES FONCTIONS
2 ème Partie
Chapitre 2 : Gestion Comptable
 Le classement
 L'établissement des journaux auxiliaires
 La comptabilisation

Conclusion
Les ANNEX

Remerciement

Je tiens à remercier tout le personnel de Bureau LIBRE COMPTE pour leur

accueil, leur disponibilité, leur compréhension ainsi que leur collaboration.

2
Je remercie particulièrement et je témoigne toute ma reconnaissance aux personnes
suivantes, pour l’expérience enrichissante et pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre
durant le stage au sein de Bureau LIBRE COMPTE :

 Mr. MOHAMMED MAALEM Gérant de Cabinet Bureau LIBRE COMPTE.

A tous les personnes de Cabinet Bureau LIBRE COMPTE qui m’ont intégré au sein de
leurs équipes, et m’ont été de la plus grande assistance.

Et en fin je tiens de a exprimer ma gratitude à mes amis (es) et ceux qui me sont chers
pour leur soutien à tous les moments et dans toutes les circonstances.

Introduction
Le stage constitue un élément indispensable à notre formation. En tant
que« technicien comptable d’Entreprise» une formation de deux années crée par
L’office de la formation professionnelle et de la promotion de travail (OFPPT). Le
stage reste le moyen plus efficace pour découvrir le monde de travail. Car le stage est
considéré comme une occasion qui nous avons aidé à renforcer la théorie par la
pratique ce qui aide à élargir nos connaissances et nous facilite l’adaptation à la vie
professionnelle sur une intégration assez rapide et favorable.

J’ai effectué mon stage dans un cabinet comptable , a fin de confronter ce qu’on a
appris pendant les deux années dans les salles de formation au niveau de la

3
comptabilité et la fiscalité sur les livres et les documents avec la vie pratiques sur les
logiciels et les déclaration à établir à l’administration fiscal.

Dans le premier chapitre, je présente le cabinet comptable et sa structure, ensuite


je veux effectuer une présentation des différentes tâches et interventions réalisées au
cour de la période du stage et on va finir mon rapport par des remarques et une
conclusion qui reflétera mon impressions durant mon stage.

4
ere
1 Partie

5
Chapitre 1 : Description de l’entreprise

1) PRESENTATION DE CABINET :

La fiduciaire, est un cabinet qui traite les opérations comptables et


fiscales.autrement dit, le mot fiduciaire désigne la confiance et la fidélité.

Le domaine de compétence est la gestion comptable et financière, son siège est fixé
à Fès. Il a été créé au courant de l’année 2013 et géré par Mr RHANNAMI Mohcine
qui est l’administrateur responsable

2) FICHE TECHNIQUE DE CABINET :

Raison social BUREAU LIBRE COMPTE


Forme juridique Société à responsabilité limitée
(SARL)
Siège sociale N°7, mag.4.kiss.mernissi , AV lalla
meryem-FES
Activité principale sociétés, comptabilité, fiscalité
GSM + 212 6 63 53 25 10
Email fiduciaireble@gmail.com

3) Fonctions et tâches du la fiduciaire :


 Travaux de comptabilité

 Constitution des sociétés

 Etudes des projets

 Déclarations et contentieux fiscaux

 Conseil juridique, économique et financier

4) Organigramme du la fiduciaire :

6
Gérante de la Sté
5) Les différents services et leurs fonctions :

Gérant :
Le directeur général intervient dans toutes les phases de la vie du fiduciaire :

Il est charge d’imprimer tous les documents concernant la constitution des nouvelles
e/ses, ainsi que la vérification des dossiers préparés par le service comptable, c’est un
responsable qui assure l’ordre de la bonne gestion et le contrôle total de la fiduciaire.

Service comptable :
C’est le service pilote de cabinet, en effet, l’activité principale de ce service est
l’enregistrement des opérations comptables dans les journaux auxiliaires et de
l’établissement des déclarations fiscales.

Stagiaires :
Stagiaires qui proviennent de l’ISTA il est chargé de passation des écritures
comptables dans les journaux auxiliaires, et la déclaration de T.V.A .

7
ème
2 PARTIE

8
Chapitre 2 : Gestion comptable

La gestion comptable met les compétences des co-gérants au service des clients du
BUREAU LIBRE COMPTE, pour les conseiller et les décharger dans toutes les
activités touchant au système comptable, en tant qu'instrument de gestion.

Son activité consiste aussi en :

Section 1- La tenue de la comptabilité

Il s'agit de recueillir toute information comptable et financière chez les sociétés


clientes et les exploiter afin d'élaborer pour chaque société les différents états requis
par la loi et d'aboutir à une comptabilité conforme au dispositif de forme et de fond
prescrit par la réglementation comptable

Il s'agit de l'ensemble des opérations comptables qui interviennent notamment au


cours de l'exercice et qui en principe font l'objet social et du fonctionnement normal de
l'entreprise (Achat, ventes, opérations de banque ) ; on peut les distinguer en
opérations courantes et opérations de fin de période.

Opération courantes :
I. Le classement

Le classement est la première phase vers l'organisation de la procédure comptable,


puisqu'il facilite l'établissement des journaux auxiliaires. L'opération consiste à trier
des différentes pièce comptables selon leur nature en pièce de banque, pièces de
caisse, factures achat et factures ventes. Ensuite, on procède à un deuxième
classement par ordre chronologie tout en vérifiant si ces pièces sont établies et tenues
sans blanc ni altération d'aucune sorte, et qu'elles ne comportent ni erreur ni oubli.

1- Les pièces de banque

En général ce sont ; les extraits de compte, les relevés de compte, les avis de crédit, les
avis d'opérations agios, les positions de compte, les bordereaux des valeurs remises à
l'encaissement, les avis de débits ... etc.

2- Les pièces de caisse

Il s'agit de l'ensemble des encaissements et des décaissements de la société en


question.

9
Ces pièces portent en général sur les factures achats comptant, les recettes en espèce
... etc.

3- Les factures achats

Il s'agit des factures achats à crédit uniquement. Pour les factures réglées par
trésorerie, elles sont classées parmi les pièces de caisse ou banque selon leur mode de
règlement.

4- Les factures ventes

Ces dernières sont classées selon l'ordre chronologique quelque soit le mode de
règlement

II. L'établissement des journaux auxiliaires

Une fois l'opération de classement est achevé, on procède à l'établissement manuel des
journaux auxiliaires.

L'article 9 de la loi n°9-88 a prévu que toutes les opérations qui affectent le
patrimoine d'une entreprise doivent être « enregistrées chronologiquement, opération
par opération et jour par jour ».

C'est dans cette logique que toute entreprise doit tenir son journal auxiliaire qui est un
registre sur lequel figure les différentes écritures et opérations comptables qu'elle a
effectuées.

Il y a plusieurs règles qu'il faut respecter dans l'établissement de ces journaux

y' S'appuyer sur des pièces justificatives datées, conservées, classées dans un ordre
défini susceptible de servir comme moyen de preuve et portant des références de leur
enregistrement en comptabilité ; Respecter l'enregistrement chronologique des
opérations ;

Permettre pour chaque enregistrement comptable d'en connaître l'origine, le contenu,


l'imputation du mouvement, qualification sommaire ainsi que la référence de la pièce
justificative qui l'appui.

1- Le journal banque

Pour établir ce journal, on se base sur le relevé de compte, et l'état de chéquier du


mois, en plus des pièces de banque déjà classées. Ainsi, les opérations enregistrées
dans ce journal sont

10
Les versements en espèces effectués par la société ou ses créanciers ;

Les chèques encaissés auprès des clients de la société ;

Les virements effectués en faveur des clients de la société ;

Les règlements par chèque en faveur des clients de la société ;

Les agios et différents frais financiers.

Lors de l'enregistrement des opérations comptables relatives à ces pièces, on


commence par les recettes avec des mentions du nom du client dans les colonnes
libellées quand il s'agit d'un règlement de créance. Ensuite, les dépenses avec la
mention du numéro du chèque dans la colonne libellée.

2- Le journal caisse

On fait passer dans ce journal toutes les opérations se traduisent par une entrée (vente
au comptant, alimentation de la caisse) ou une sortie d'espèces (règlement d'achat en
espèce, assurance) et en enregistrant les encaissements et les décaissement dans une
page distincte.

3- Le journal des achats

Dans ce journal, la comptabilisation des factures se fait au moment de la constatation


de la dette et non pas lors du règlement. En d'autres termes, seulement sont
comptabilisées dans ce journal les achats à crédit.

On précède comme suit : après avoir indiqué le mois de la comptabilisation, la raison


ou la dénomination sociale de la société et le lieu de son siège social, on commence à
remplir par les éléments suivants : la date de la facture, la raison ou la dénomination
sociale du fournisseur puisqu'on tient un

compte pour chaque fournisseur, le n° de la facture pour faciliter la recherche de la


pièce justificative relative à chaque opération, le montant toute taxe comprise de
l'achat, et le code du fournisseur.

4- Journal de ventes

Contrairement au journal des achats, dans ce journal, on comptabilise toutes les


factures établies.

Egalement, lors de la comptabilisation, on mentionne le nom et le code du client ainsi


que le n° de facture.

11
Il convient de noter d'avant d'établir le journal des achats et le journal des ventes, il
faut vérifier si les factures sont conformes aux norme comptables. Pour celles qui ne
portent pas le cachet ou l'identification de fournisseur, et sur lesquelles n'est pas
indiquée la date de l'opération, elles doivent être classées dans un dossier d'instance
en attendant des justifications de la part du client.

5- Le journal des opérations diverses

Dans ce journal, sont comptabilisées les opérations suivantes

Les travaux de régularisation ;

La paie ;

Les déclarations de TVA ;

Les annulations des erreurs commises dans les journaux auxiliaires ;

Toute opération qui n'a pas été comptabilisée.

Une fois l'établissement manuel des journaux auxiliaires est terminé, on procède à
leur saisie sur l'ordinateur à l'aide d'un logiciel informatique de comptabilité. Cette
opération permet le stockage et l'analyse des différentes informations et la sortie des
états requis par la loi comptable marocaine : le livre journal, le grand livre et les états
de synthèse.

Le bilan et le compte de produits et charges découlent directement de l'arrêté définitif


des comptes à la fois de l'exercice. L'établissement des états doit se faire au plus tard
dans les trois mois suivants la date de clôture de l'exercice.

III. La comptabilisation

 La-saisie

Après l’étape du classement et la finition de la comptabilité manuelle, on passe a la


saisie qui est considérée comme un sort des systèmes actuels et qui permet de gagner
le temps et de faciliter l’élection des travaux.

La saisie de journal est un tableau qui permet d’enregistrer des divers opérations
(achat, vente, caisse,…) sur un logiciel F.COMPTE praticable par la fiduciaire.

 Procédure de saisie d’un journal :

12
On enregistre chaque pièce d’après son classement dans une saisie (achat, vente,…) on
lui donnant un numéro d’ordre selon sa situation dans la saisie.

Dans un journal, en enregistre chaque pièce suivant sa nature on passant par les étapes
suivantes :
 Numéro de la pièce

 Date

 Libellé

 Numéro de compte au débit avec le montant

1- Le tracé de journal achat se présente comme suie :


Date N°Pièce N°compte Libellés Débit Crédit
20/02/2016 6126 Achat de M /SE FN°
3455 TVA récup /charge
4455 FRS

2-Journal auxiliaire vente :


Date N°Pièce N°compte Libellés Débit Crédit
20/02/2016 3421 Clt
7111 Vente M/se
4455 Tva facturée

13
Les Taches Effectuer
Pendant la période de stage j’ai effectue les travaux suivant :

 La-saisie

La saisie de journalsur un logiciel FAHIM MOUHASABATIpraticable par la


fiduciaire.

 CLASSEMENT :

« La facture est un document remis par le vendeur à l’acheteur précisant les détails des
marchandises vendues, leur prix et les diverses conditions et les modalités de l’accord
intervenu entre l’acheteur et le vendeur »

Dossier d’achat
Dossier de vente .
Dossier caisse .
Dossier banque .
Dossier frais généraux .
Dossier fiscal .
 Le classement :

Le classement joue un rôle très important en facilitant la recherche du document. En


effet, j’ai eu l’occasion de classe les différents documents ordre :

 Alphabétique.
 Numérique.
 Géographique

14
Caisse National de la sécurité Social

la caisse nationale de la sécurité sociale est un organisme public. Elle est chargée de
services dans les conditions suivantes :

- les allocations familiales.


- les prestations à cours terme.
- les prestations à long terme.

La caisse à pour mission de gérer la sécurité sociale dont le but de protéger les
travailleurs contre toute perte éventuelle , elle est chargée de services dans les
conditions déterminées :

Les prestations sociales à court terme regroupement les indemnités journaliers


d’accèdent et les allocations en cas de décès.

Les prestation sociales a long-terme regroupe la pension de vieillesse ou de


retraite, la pension d’invalidité et la pension de survivants les cotisations
salariales pour la couverture des prestations sociales sont calculés sur
l’ensemble de la rémunération brute dans la limite d’un plafond de 6000 par
mois et par salarié.

-TAUX DES COTISATIONS :

- 4.48% : l’ensemble de la rémunération brute mensuelle non plafonné par les


prestations familiales à charge de l’employeur.
- 13.46% le salaire brute mensuelle à la limite d’un plafond de 6000 dont.
- 3.5% des AMO , primes d’assurances

- 16.98% :charges personnel.

-Un taux de 1.6% sur la masse salariale est instituée au profit de l’office de la
formations professionnelle , elle est à la charge de l’employeur .

NB :toutes les cotisations sont calculées sur le salaire brut

15
LES REGLEMENTS DES COTISATIONS :

Les règlements doivent s’effectuer dans les 15 jours à compter de la date


d’émission portée sur le bordereau de versement des cotisations et
exclusivement.

- soit par ordre de virement bancaire.


- soit par versement en espèce auprès d’une banque au compte De la CNSS.

16
Conclusion
Le domaine du fiduciaire reste intéressant puisqu’il nous a permis d’appliquer

nos acquis soit d’une part en matière de contrôle de gestion conseillé aux clients et

d’autre part au niveau conseils juridiques et fiscaux.

La comptabilité est un excellent outil pour la gestion des entreprises. Savoir

l’utiliser donnera une clef supplémentaire dans le contrôle des coûts, le contrôle de

l’inventaire, la gestion des dettes ou des crédits.

La Gestion fiduciaire est une fonction qui, par l'exploitation du système

d'information, vise à contrôler, mesurer et analyser l'activité d'une organisation

(entreprise à but lucratif ou association). Cette fonction doit apporter des éléments

d'information décisifs au management quant à l'atteinte des objectifs (opérationnels

et/ou stratégiques).

Néanmoins, la maîtrise du travail dans le domaine de fiduciaire nécessite une

grande connaissance de différentes natures : économique, fiscale, comptable,

juridique avec une mise à jour permanente.

17
ANNEX

18
A- déclaration des traitements et salaires

19
20
21
22
23
demande d’immatriculation

24
25

Centres d'intérêt liés