Vous êtes sur la page 1sur 49

Romain PELISSIER

Spécialité Mécatronique

Projet de Fin d'Etudes


Juin 2012

Mise en place d'un logiciel de


Gestion de Production Assistée Par Ordinateur
au sein d'une P.M.I.
Page 2| PELISSIER Romain – Section Mécatronique
Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg
PROJET DE FIN D’ETUDES
Auteur : PELISSIER Romain Promotion : 2012
Titre : Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production
Soutenance : Juin 2012
Assistée Par Ordinateur au sein d'une P.M.I.
Structure d’accueil : LE PRESENTOIR SEILLER - 01230 TENAY - FRANCE
Nb de volume(s) : Nb de pages :
Résumé :
Une PMI de 110 employés concoit plus de 290 nouvelles références de présentoirs
publicitaires par an, pour des productions de moyenne série (10 à 1000 produits). La
direction a décidé en 1999 de mettre en place un PGI (Progiciel de gestion Intégré), logiciel
permettant de faire travailler en synergie tous les secteurs de l’entreprise. L’installation a
été une réussite pour le service commercial, mais un échec pour la partie Gestion de
Production. L’entreprise souhaite aujourd’hui remettre en place la GPAO (Gestion de
Production Assistée par Ordinateur). Les objectifs de ce stage ont été de comprendre les
raisons du premier échec, d’étudier les besoins de tout le personnel concerné, et
finalement de mettre en place la GPAO ainsi que les améliorations annexes.

Mots clés : PGI (Progiciel de gestion Intégré) ; GPAO (gestion de production Assistée par
Ordinateur)
Traduction:
A 110 employees industry, designs more than 290 new products every year, for a
production of small and medium-size series (10 to 1 000 products). In 1999, the managers
have decided to set up an ERP (Enterprise Resource Planning), software program allowing
making work every department in synergy. The installation was successful for the
Commercial department, but a failure in the Manufacturing department. 13 years after,
the firm has decided to set up again the Computer Aided Management and Manufacturing
(CAMM) software program missing. The goals of this internship have been to study the
reasons of the first failure, understand the needs and expectations of everyone, and lastly
set up the CAMM and every necessary improvement.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique |Page 3


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Page 4| PELISSIER Romain – Section Mécatronique
Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Remerciements

Je voudrais tout d’abord remercier M. Philippe GAUD qui m’a proposé ce stage au sein de son
entreprise, ainsi que M. Renaud SEILLER qui m’a conseillé et encadré tout au long de mon séjour.

De plus, je tiens à remercier l’ensemble du personnel pour sa patience et son aide dans le
déroulement de ce projet.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique |Page 5


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Table des illustrations
Figure 1: Emplacement du Présentoir SEILLER ................................................................................... 8
Figure 2: Présentation de divers présentoirs fabriqués ................................................................... 10
Figure 3: Plan de l'entreprise ............................................................................................................ 14
Figure 4: Diagramme de Gantt du projet ......................................................................................... 20
Figure 5: Informations disponibles sur les documents utilisés dans les ateliers .............................. 25
Figure 6: Ecran d'accueil de Silver .................................................................................................... 26
Figure 7: Menu Gestion Commerciale .............................................................................................. 27
Figure 8: Menu gestion des achats ................................................................................................... 27
Figure 9: Menu gestion de Production ............................................................................................. 29
Figure 10: Fiche suiveuse de base sous SILVER ................................................................................ 32
Figure 11: Bon de travail de base sous SILVER ................................................................................. 32
Figure 12: Nouvelle Fiche Suiveuse Silver ........................................................................................ 42
Figure 13: Nouveau bon de travail Silver.......................................................................................... 42
Figure 14: Planning de la suite du projet .......................................................................................... 44

Page 6| PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Table des matières
Remerciements ...................................................................................................................................5
I. Présentation de l’entreprise .......................................................................................................9
A. Description Générale ..............................................................................................................9
1) Statut...................................................................................................................................9
2) Historique............................................................................................................................9
3) Environnement géographique ............................................................................................9
4) Branche d’activité, produits ..............................................................................................11
B. Fonctionnement de l’entreprise ...........................................................................................12
1) Aspect administratif ..........................................................................................................12
2) Étapes de la création d’un produit....................................................................................13
II. Présentation du Projet ..............................................................................................................19
A. Situation ................................................................................................................................19
B. Besoins présentés à mon arrivée dans l'entreprise ..............................................................19
C. Planning.................................................................................................................................21
III. Déroulement du Projet .........................................................................................................23
A. Analyse de l’existant .............................................................................................................23
1) Fonctionnement de l’entreprise .......................................................................................23
2) Etude des documents utilisés ..........................................................................................23
3) Découverte de SILVER .......................................................................................................26
B. Etude des Besoins .................................................................................................................30
1) Etude de la Procédure sous SILVER...................................................................................30
2) Besoin satellites à SILVER ..................................................................................................34
C. Solutions mises en place .......................................................................................................37
1) Nouvelle mise en page du dossier de fabrication .............................................................37
2) Nouveau Bon de Travail et Fiche Suiveuse .......................................................................42
3) Elaboration des procédures ..............................................................................................43
4) Mode opératoire de la transition d’Excel sur SILVER - Planning.......................................44
Bilan ..................................................................................................................................................47
Annexes .............................................................................................................................................49

PELISSIER Romain – Section Mécatronique |Page 7


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Figure 1: Emplacement du Présentoir SEILLER

Page 8| PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
I. Présentation de l’entreprise

A. Description Générale

1) Statut
Le Présentoir SEILLER est une Société Anonyme à directoire et conseil de surveillance.

Les murs de l’entreprise appartiennent à la SCI Seiller.

Le capital de la société est découpé en actions, toutes détenues par la famille de M. Pierre Seiller,
créateur de l’entreprise.

2) Historique
1955 : Pierre SEILLER crée une fabrique de ressorts métalliques « SEILLER ET FILS » à Lagnieu (01).

1969 : La société Présentoir Seiller est créée, société de conception et réalisation de présentoirs
et mobilier commercial.
Une deuxième société est créée au sein de l’usine de Lagnieu : LE PRESENTOIR SEILLER.

1983 : Dans le but de s’agrandir, la société s’implante à TENAY (01) :


- 19000 m2 d’ateliers
-1000 m2 de bureaux

2001 : Transmission de l’Entreprise à Frédérique, Laurent et Renaud SEILLER.

2006 : Réaménagement et extension du site pour porter la superficie de l'usine à 24000 m2.

3) Environnement géographique
(cf. Figure 1: Emplacement du Présentoir SEILLER)

L’entreprise est basée à Tenay, village situé dans une vallée encaissée du département de l’Ain.

Le relief du secteur limite l’implantation d’autres entreprises, et fait du Présentoir SEILLER la plus
grosse entreprise de la vallée.

Elle est située à 30 minutes de Lyon et 2h30 de Paris par TGV, ainsi qu’à 30 minutes de l’autoroute
Lyon-Genève.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique |Page 9


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Figure 2: Présentation de divers présentoirs fabriqués

P a g e 10 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
4) Branche d’activité, produits
(cf. Figure 2: Présentation de divers présentoirs fabriqués)

Le Présentoir SEILLER fabrique toute sorte de présentoirs publicitaires, présents dans tous les
secteurs :
- Alimentation : Ducros, Vahiné,…
- Cosmétique: Peggy Sage, Objectif Coiffure, Loréal,...
- Presse : Lidéa
- Véhicules : Honda, Ford, Yamaha,…
- Lunettes : Optic 2000, Bollé, Vuarnet, Dragon, Quechua …
- Outillage : Diager, Metland, PSP, …
- Gadgets : Roda, Dani,…
-…

L’entreprise a des clients dans toute la France (principalement Ducros et Peggy Sage), mais aussi
partout dans le monde, pour des groupes tels que Von Zipper, Electric, Quiksilver,…

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 11


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
B. Fonctionnement de l’entreprise

1) Aspect administratif
(cf. Annexe A: Organigramme de l’entreprise)

La partie administrative compte 20 employés.

Le présentoir SEILLER étant une entreprise familiale, la structure de l’entreprise est de forme
fonctionnelle, avec quatre directeurs : les membres de la famille Seiller (Mme Frédérique, Mrs
Laurent et Renaud Seiller) dirigent respectivement la partie administrative, commerciale et
logistique. Se rajoute à cela un quatrième directeur (Mr Philippe Gaud) chargé de diriger le pôle
Bureau d’étude/productique.

Le personnel des bureaux travaille du lundi au vendredi midi de 8h a 12h et de 12h45 à 16h30.

La partie productique emploie 90 employés.

Les ouvriers travaillent de 7h30 à 12h00 et 12h45 à 17h00, une semaine du lundi au jeudi, et la
semaine suivante du mardi au vendredi.

Cette partie productique est dirigée par trois chefs d’ateliers, gérant chacun une partie de la
conception (Tôlerie, Soudure/Conditionnement, Sérigraphie/Découpe plastique).

Le Présentoir SEILLER emploie en plus 10 à 20 intérimaires par mois en moyenne.

Deux chauffeurs se chargent de réaliser des approvisionnements et des livraisons dans la région
Rhône Alpes. Pour les autres livraisons, l’entreprise ou le client fait appel à des transporteurs
extérieurs.

Certaines opérations ne pouvant être effectuées au sein de l’entreprise, Le Présentoir SEILLER a


des sous traitants locaux en cas de surcharge d’activité pour effectuer des opérations de découpe,
serrurerie (soudure) ou de conditionnement. L’entreprise sous traite également le travail du bois
ainsi que les opérations de thermoformage et d’injection plastique.

S’ajoute à cela les achats auprès d’entreprises extérieures de toutes les matières nécessaires à la
conception de présentoirs : tôles, fils, tubes, cartons pour le conditionnement, poudre époxy pour
la peinture, plaques de plastiques, et palettes de transport, qui représentent près de 30% du
chiffre d’affaires.

P a g e 12 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
2) Étapes de la création d’un produit

a. Prototypage
(cf. Annexe B - Diagramme de la procédure de création d’un prototype)

Le client désireux d’acquérir un présentoir s’adresse au service commercial de l’entreprise. Le


commercial s’entretient ensuite avec le chef du bureau d’études pour définir le cahier des charges
à réaliser.

Chaque présentoir créé est différent des précédents, et le chef du bureau d’étude a pour premier
objectif de réaliser sur le papier une ébauche de ce que sera le présentoir en fonction du cahier
des charges donné par le client.

Cette première idée sera dessinée sur ordinateur par le designer, un devis sera effectué par
l’assistant au chef de projet et envoyé au client pour qu’il puisse faire part de toutes les
remarques nécessaires.

Une fois le dessin et le devis approuvé par le client, il faut passer à la conception du prototype :

- Les différents éléments de tôlerie seront dessinés par un technicien sur ordinateur, puis
envoyés sur la découpe LASER. De là, l’opérateur du LASER lance le programme lui
permettant d’obtenir les pièces.

- Les différentes pièces en fil seront programmées sur des robots de cambrage de fil
MACSOFT par l’opérateur s’occupant de ces machines.

- Les pièces en plastique seront modélisées sur ordinateur et envoyées à l’atelier de


découpe plastique.

Le reste du travail se fera dans l’atelier de prototypage. Cet atelier est composé de toutes les
machines existantes dans l’usine (plieuse, cisailles, soudeuses,…) afin de travailler dans les mêmes
conditions que pour le travail en grande série. C’est ici que sera monté le prototype final, expédié
au client, avec son prix définitif.

Si le client accepte, il passe ensuite une commande qui sera réalisée dans l’usine.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 13


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Figure 3: Plan de l'entreprise

P a g e 14 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
b. Fabrication grande série
(cf Annexe C - Diagramme de la procédure de fabrication d'une série)

(cf. Figure 4: Plan de l'entreprise)

Bureau des méthodes


A partir du prototype, le bureau des méthodes réalise un dossier de fabrication regroupant toutes
les informations sur le produit à créer.

Pour cela, une réunion est organisée avant la réalisation du dossier. Cette réunion regroupe le
responsable du dossier et les trois chefs d’ateliers, pour étudier les possibilités d’améliorations du
procédé de la fabrication en série.

A la suite de cette réunion est créé le dossier de fabrication comprenant le descriptif de toutes les
opérations à effectuer sur chaque poste pour fabriquer le présentoir. Chaque dossier est
référencé par un code G, correspondant au numéro de la gamme : ex : G5685,…

Une fois le dossier créé, il est imprimé et distribué aux trois chefs d’ateliers, pour que chaque
poste de travail puisse avoir un accès et une explication détaillée du travail qu’il a à effectuer.

Atelier de tôlerie

Découpe
L’atelier est composé d’une cisaille mécanique, deux centres de découpe LASER et d’une
poinçonneuse. La cisaille est une machine permettant la découpe de formes simples (rectangles,
…) et ne sont donc plus adaptées au travail des présentoirs actuels. Elles ont donc été détrônées il
y a quelques années par des machines à découpe LASER et une poinçonneuse. Les programmes
sont créés en bureau d’étude, et envoyés sur le réseau pour être téléchargés sur ces machines. La
cisaille est néanmoins toujours utilisée pour les débits simples.
Pliage
Le pliage consiste à former des tôles selon des angles précis compris entre 180° et 30°. Pour ces
opérations, un régleur prépare la machine avec les outils les mieux adaptés à l’opération ainsi que
les cotes imposées.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 15


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Débit de fils et tubes

Traitement du fil
L’atelier est équipé de deux machines MACSOFT permettant de travailler des fils d’un diamètre
allant jusqu’à 8 mm.
Ces machines permettent une mise en forme complète du fil (plis, cercles, angles,…), qui seront
ensuite prêts à être soudés ou traités à la peinture.

Traitements du tube
Les tubes sont utilisés pour créer des structures résistantes, en fonction du design désiré. Ils sont
disponibles en section circulaire, carrée, rectangulaire, ou oblongue.
Il existe tout un ensemble de machines permettant de travailler ces tubes : découpage, cambrage,
fabrication de coudes américains, réduction de section,…

Atelier de soudure
Les tôles, les fils et les tubes arrivent ensuite à l’atelier de soudure pour y être assemblés.

L’atelier est équipé pour la soudure à l’arc (soudure par fusion d’un métal extérieur protégé de
l’oxydation par projection d’un gaz inerte), et pour la soudure à induction (coller deux pièces en
faisant fondre certains points grâce à deux électrodes situées de part et d’autre du point à
souder).

De plus, il existe un robot de soudure à l’arc et un robot de soudure à induction par


apprentissage : le programme de soudure est effectué une première fois par l’opérateur qui guide
la machine en pratiquant tous les déplacements et les opérations désirées et la machine refera
ensuite automatiquement ce programme.

Chaine de peinture

Une fois les sous ensembles créés et soudés, il est nécessaire de les faire passer en chaine de
peinture pour leur donner leur apparence finale.

Pour cela, des opérateurs accrochent sur le rail d’un covoyeur les pièces qui seront lavées,
recouvertes de poudre époxy themostatique (peinture en poudre qui s’accroche au métal), puis
cuites à 180° pendant 20 minutes et refroidies à l’air. Une fois les pièces prêtes, elle seront
décrochées et stockées en attente de montage.

P a g e 16 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Sérigraphie

Certaines pièces en tôle nécessitent une sérigraphie particulière. C’est dans cet atelier que les
dessins seront effectués sur les tôles, conformément aux modèles créés dans l’atelier principal.

Les pièces plastiques sérigraphiées, quant à elles, seront directement imprimées dans l’atelier
principal à l’aide d’une imprimante numérique accueillant des formats de plaque jusqu’à
2000*1000mm, puis seront découpés à l’atelier de découpe plastique.

Conditionnement

C’est la dernière étape, où seront assemblés tous les éléments constitutifs des présentoirs.
Chaque assemblage peut prendre entre 5 et 180 minutes suivant la complexité du présentoir.
Une fois assemblés, les présentoirs sont emballés, stockés et expédiés selon la demande du client.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 17


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
P a g e 18 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique
Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
II. Présentation du Projet

A. Situation
Le PRESENTOIR SEILLER dispose de plus de 7000 références, pour une production de petite à
moyenne série (de 10 à 10000 unités environ), avec 290 nouveaux produits par an.
Afin d’améliorer la qualité de ses services, l’entreprise a envisagé en 1999 d’installer un Progiciel
de Gestion Intégré, afin de relier sous un logiciel unique tous ses secteurs :
- Service commercial pour la gestion des commandes,
- Service achat pour la gestion des stocks,
- Gestion de production pour le planning des lancements de fabrication,
- Suivi de production,
- Gestion des expéditions.

Fin 2000, le logiciel SILVER a été implanté avec succès dans l’entreprise pour le service
commercial et le service expédition. Le service achat n’utilise que partiellement le logiciel (gestion
des stocks de quelques références récurrentes: visseries, etc.).
Le module de Gestion et de Suivi de la Production a rapidement été évincé au profit d’une gestion
sous EXCEL pour deux raisons : la complexité des démarches, liée au paramétrage du logiciel, et le
départ du responsable du projet.
Comprenant la nécessité pour une entreprise de rester compétitive et efficace face à la
concurrence, tout en améliorant la satisfaction du client, le Présentoir Seiller a décidé de
réévaluer la possibilité de mise en place du module de gestion de Production Assisté Par
Ordinateur.

B. Besoins présentés à mon arrivée dans l'entreprise


Les besoins au sein de l’entreprise ne sont pas les mêmes, que se soit pour le service commercial
ou dans les ateliers. Cependant, la GPAO reliée à un Progiciel connecte chaque partie de
l’entreprise aux autres. Sa mise en place doit permettre principalement de :

- Faciliter le déroulement de la production:


 Générer un planning de travail pour chaque atelier en fonction des
commandes passées par les clients.
 Calculer la charge de travail de chaque atelier pour permettre, en cas de
surcharge de travail, une meilleure répartition du travail et d’organiser des
opérations de sous-traitance.
- Améliorer les échanges et les recherches d’informations :
 Connaître l’avancement des productions en cours.
 Calculer les prix de revient de la fabrication.
 Connaitre l’état des stocks et assurer une meilleure gestion des commandes
de fournitures et matières premières.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 19


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Figure 4: Diagramme de Gantt du projet

P a g e 20 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
C. Planning
(cf. figure 4 : Diagramme de Gantt du projet)

La durée du stage a été prévue du lundi 30 janvier au vendredi 15 juin. Le projet s’est découpé en
trois grandes parties :

1) Analyse de l’existant : 5 semaines.

L’objectif a été de comprendre le fonctionnement de chaque partie de l’entreprise, ainsi que de


découvrir les logiciels existant : principalement SILVER, le logiciel mis en place pour certains
services, mais aussi les logiciels utilisés dans les ateliers pour palier à la GPAO, ainsi que les
documents utilisés au sein de l’entreprise.

2) Etude des besoins : 8 semaines.

L’étude des besoins s’est faite en trois parties :


- Etude des besoins généraux, afin de comprendre les attentes de la direction, du
service commercial et des ateliers.
- Etude de la gestion de production sous SILVER pour évaluer les avantages et
inconvénients du logiciel, comprendre l’échec de la première mise en place et éviter
de répéter les mêmes erreurs.
- Elaboration des besoins matériels et humains : évaluer le coût en temps et en argent
de la mise en place de la GPAO : doit-on garder SILVER ou mettre en place un nouveau
logiciel, mettre à jour des PC, etc. ?

3) Mise en place des solutions : 7 semaines.


Le but était de tout mettre en place afin que l’entreprise puisse procéder à la transition sur SILVER
à la rentrée de septembre : élaboration des procédures, mise en place des nouveaux documents
utilisés et réflexion sur la meilleure façon d‘effectuer la transition.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 21


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
P a g e 22 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique
Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
III. Déroulement du Projet

A. Analyse de l’existant

1) Fonctionnement de l’entreprise

Le fonctionnement de l’entreprise se retrouve dans la partie I – Présentation de l’entreprise ainsi


que dans les Annexes B et C.

Afin d’organiser l’ensemble de l’usine, deux réunions se déroulent les lundis afin de donner les
objectifs de la semaine :
- Réunion des prototypes : Bilan des études et des prototypes réalisés durant la semaine
passée, élaboration du planning pour la semaine à venir.
- Réunion de production : En se basant sur le récapitulatif des commandes et des charges
de travail de chaque atelier, définition du planning pour les cinq semaines à venir.
Comme l’entreprise ne dispose pas d’un moyen efficace de suivi de la production, elle
définit son planning de production en se basant sur la date de livraison.
A partir de cette date butoir, l’ordre de fabrication est défini 5 semaines plus tôt, avec
comme objectif de production :
Semaine 1 : Atelier Tôlerie, débit de fil et tubes,
Semaine 2 : Atelier Soudure, sérigraphie plastique,
Semaine 3 : Chaine de peinture,
Semaine 4 : Conditionnement,
Semaine 5 : Livraison
Suivant les urgences ou la surcharge de travail, le plan de charge de travail de chaque
atelier est modifié dans la journée par les chefs d’atelier.
La communication entre les ateliers se fait principalement par téléphone pour se mettre
au courant de l’avancement de la fabrication.

2) Etude des documents utilisés


Afin de comprendre le mode de travail dans l’usine, il a été nécessaire d’étudier les documents et
fichiers informatiques utilisés.

Des exemples de ces documents sont disponibles en Annexe D – Documents utilisés au sein de
l’entreprise.

Lancement cartonné
A chaque commande d’un client, le service d’administration des ventes réalise une feuille où sont
précisés les renseignements suivants :
- référence du produit (code Gxxxx),
- quantité de présentoirs commandée,
- délais de livraison et mode d’expédition,
- Numéro de commande et de lancement,
- Adresse du client et de la livraison.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 23


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
La commande à partir de nouveaux présentoirs constitue 30% du Chiffre d’affaire de l’entreprise.
Pour cette partie, le lancement cartonné est envoyé au bureau des méthodes afin que le dossier
de fabrication soit réalisé.
Les 70% restant constituent des réassorts de présentoirs existants, ainsi que des commandes
étalées sur plusieurs années.

Dossier de fabrication
Une fois qu’il reçoit le lancement cartonné, le bureau des méthodes se lance dans la création du
dossier de fabrication, comprenant:
- Une liste des temps nécessaires par passage dans chaque atelier,
- Une nomenclature, avec liste des sous ensembles, quantité, couleur, et pages où se
situent les dessins de définition,
- Un récapitulatif pour le débit de tôles, avec programmes pour découpe laser ou LVD,
- Un récapitulatif pour le débit de tubes,
- Un récapitulatif pour le débit de fils,
- Un récapitulatif pour la sérigraphie,
- Une liste des fournitures extérieures nécessaires (à chercher au magasin),
- Les dessins de définitions de chacune des pièces, sous ensembles, à la sortie de
chacune des opérations : découpe tôlerie, pliage, soudure, etc.
- Un récapitulatif des éléments servant au conditionnement.

Dans les ateliers


Les chefs d’ateliers ont recours à plusieurs documents créés via EXCEL regroupant les
informations nécessaires au bon suivi de la fabrication :
- Le plan de Charge : Définit la quantité de travail semaine par semaine, avec la liste des
dossiers à effectuer triés dans l’ordre des priorités. Le plan de charge est géré par les
chefs d’ateliers et imprimé pour consultation dans les ateliers tôlerie et débit de fil.
- La Fiche Suiveuse : Récapitule la liste des opérations à effectuer par dossier et pour
chaque atelier. Les opérateurs renseignent la quantité fabriquée afin d’avoir un suivi
réaliste.
- Le bon de travail : Il regroupe une ou plusieurs opérations à effectuer par un ou
plusieurs opérateurs sur une seule pièce ou sous ensemble du présentoir.

Se rajoute pour l’atelier tôlerie un « Relevé Journalier », où chaque opérateur note sa production
de la journée.

La liste des informations disponibles pour chacun des documents est présenté dans le tableau
figure 5.

P a g e 24 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Figure 5: Informations disponibles sur les documents utilisés dans les ateliers

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 25


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
3) Découverte de SILVER

L’objectif a été d’étudier le logiciel déjà mis en place, afin de comprendre son fonctionnement, de
noter ses atouts et faiblesses, comprendre les raisons de l’échec survenu lors de sa première
implantation en 1999 et enfin voir si ce logiciel est adapté aux besoins de l’entreprise.

Figure 6: Ecran d'accueil de Silver

Le Progiciel SILVER est découpé en plusieurs menus, suivant le personnel concerné :


- Gestion Commercial : Renseignements sur les clients, les commandes, les factures, les
produits fabriqués, les fournitures extérieures, etc. (cf. figure 7)
- Gestion des achats : Commandes envers les fournisseurs, et gestion des opérations de
sous-traitance. (cf. figure 8)
- Stocks et Inventaires : gestion des stocks par le Magasin et par le service des
Expéditions.
- Gestion de Production : Assure la gestion et le suivi de la production. Il n’a pas été
renseigné depuis les premiers essais en 1999.

P a g e 26 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Consultation des Clients, Commandes, factures,
Bons de Livraisons

Consultation des Produits (code G, fournitures


service achat, etc.)

Création de fiche
Produits, fiches Clients

Création des commandes


et bons de livraisons

Création des factures

Transfert des données vers le service Comptable


Figure 7: Menu Gestion Commerciale

Consultation des Fournisseurs, Commandes,


factures, Bons de Livraisons

Création des Fournisseurs, Produits, Tarifs

Création des Commandes de fournitures et de


sous-traitance

Réception des marchandises et des opérations de


sous- traitance

Création des Factures


Figure 8: Menu gestion des achats

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 27


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Gestion de production (cf. figure 9)

Menu Données de Base :


- Section/ Sous sections :
Permet de définir les sections : Atelier Tôlerie, Atelier Soudure, chaine de peinture,
Atelier Plastique, Conditionnement.
Et les sous sections qui appartiennent à ces sections :
 Atelier tôlerie : Découpe LASER, Poinçonneuse, Cisaille, Reprise
Manuelle, Pliage.
 Soudure : Serrurerie, Fabrication, Robot de Serrurerie, Robot de
Fabrication.
 Atelier Plastique : Impression numérique, Sérigraphie, découpe
automatique, reprise manuelle.
Ces section et sous sections ont été définies après concertation avec la direction ainsi qu’avec les
chefs d’atelier. En effet, l’un des échecs de la première tentative d’installation de la GPAO a été
une mauvaise définition de ces sections/Sous sections, ce qui a entrainé beaucoup d’erreurs de
compréhension et une impression de complexité qui n’a pas poussé le personnel à continuer
l’expérience.

- Gammes :
Une gamme sous SILVER correspond à la liste des opérations à faire pour réaliser un
présentoir. Les informations essentielles sont :
 Désignation de la pièce
 Section/Sous-section (=atelier/Poste) où se déroule
l’opération,
 Quantité de pièces à fabriquer,
 Temps d’exécution de l’opération.

- Nomenclature :
Il s’agit de la liste des matières premières et des fournitures utilisées lors de la
fabrication du présentoir. La nomenclature est reliée à la gamme (on indique la liste
des fournitures nécessaires pour chaque opération), et permet de gérer les stocks
automatiquement, étant déduits à chaque validation d’Opération.

Menu Fabrication
- Ordres de Fabrication :
 Création des ordres de fabrication,
 Edition des documents utiles :
 Fiche suiveuse : Fiche récapitulant la liste de toutes les opérations à
effectuer.
 Bon de travail : Fiche récapitulant une ou plusieurs opérations. Elle
permet à l’opérateur concerné de remplir les informations sur la
production réalisée : nombre de pièces bonnes /mauvaises, temps
passé, remarques, date.
- Suivi de production :
 Remplissage des informations de production (bon de travail).
 Visualisation de l’avancement d’une fabrication, de la charge de travail d’un
atelier.

P a g e 28 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Liste des besoins en matières et
fournitures extérieures

Liste des opérations à effectuer


pour fabriquer le présentoir

Création des lancements de


fabrication

Saisie des fiches et observation


du suivi dans les ateliers
Figure 9: Menu gestion de Production

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 29


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
B. Etude des Besoins

1) Etude de la Procédure sous SILVER

A partir de l’étude du logiciel, il a fallu résumer la procédure, les besoins et les liens apparaissant
entre les différents services tout au long de la gestion et du suivi de production. On peut suivre
ci-dessous les étapes du processus, en lien avec l’ANNEXE E - Procédure sous SILVER du suivi de
production.

La mise en place de la GPAO se situe entre les étapes 5 et 11. Toutes les parties en gras sont à
développer pour assurer le bon déroulement de la production et de son suivi via SILVER, et sont le
principal objectif du stage.

Légende des couleurs:


Existant hors SILVER
1. Commande d’un client suite à une étude de prototype
Existant sous SILVER
A créer
2. Création de la fiche client (Service commercial)
Création de: fiche client.
Besoin de : nom, raison sociale, adresse, n° ID TVA, taux TVA, code centralisateur,
code client.

3. Création d’une fiche d’un produit fabriqué correspondant à un code G (Service commercial)
Création de : fiche produit.
Besoin de : fiche client, numéro de devis, code client, type de présentoir créé,
code G de la gamme.

4. Enregistrement de la commande (Service commercial)


Création de : fiche commande.
Besoin de : fiche client, fiche du produit à fabriquer.

5. Création du dossier de fabrication (bureau des méthodes)


Création de : dossier de fabrication, avec nomenclature, feuilles d’achats, plans des pièces.
Besoin de: liste des dimensions de matières premières existantes (tôles
acier/alu/inox, tubes,…)

6. Achat des fournitures (Service achat, magasin)


Création de : bons de commande pour les fournisseurs, fiches produits extérieurs, mise à niveau
stocks.
Besoin de : Niveau des stocks, nomenclature des gammes, feuille d’achat des fournitures
extérieures, base de données des fournitures et matières premières,
fiche fournisseur, fiche produit de la fourniture.

P a g e 30 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
7. Enregistrement de la gamme sous SILVER (Personne dédiée à mi-temps)
Création de :
- Gamme : liste des opérations successives à effectuer pour fabriquer le
présentoir.
- Nomenclature : définition des sous ensembles et des pièces, liés aux
produits bruts nécessaires (tubes, tôles, fil,
fournitures « extérieures »,…)
Besoin de : Gamme, fiches produits.

8. Création de l’ordre de fabrication sous SILVER (Directeur de production)


Création de : Ordres de Fabrication (=OF) pour la semaine.
Besoin de : fiche produit, gamme, nomenclature, bons de commande
Les créations d’OF se font actuellement suite aux réunions de production tous les lundis matin.

9. Gestion du planning de production sous SILVER (Chefs d’ateliers – Service RH)


Création de : gestion des intérimaires ou de la sous-traitance en cas de surcharge
de travail.
Besoin de : liste des Ordres de Fabrication planifiés pour la semaine.

10. Suivi de la production sous SILVER (chefs d’ateliers)


Création de : Renseignement de la quantité fabriquée en fin de journée, validation
de l’OP, niveau des stocks (tôles, tube, fil, peinture,…) décrémenté
automatiquement.
Besoin de : gamme, nomenclature, liste des ordres de fabrication.

11. Mise en stock à la fin du conditionnement sous SILVER (Atelier conditionnement)


Création de : Renseignement de la quantité entrant en stock. Clôture de l’ordre de
fabrication.
Besoin de : gamme, nomenclature, liste des ordres de fabrication.

12. Expédition sous SILVER (Service expéditions)


Création de : Bon de livraison.
Besoin de: fiche client, fiche transporteur, fiche produit, bon de commande.
La création d’un bon de livraison déduit automatiquement les stocks sous SILVER.

13. Génération des factures (Service commercial)


Création de : facture.
Besoin de : Bon de livraison, fiche produit, fiche commande, mode de règlement.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 31


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Figure 11: Bon de travail de base sous SILVER

Figure 10: Fiche suiveuse de base sous SILVER

P a g e 32 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Des essais de Gestion de Production via SILVER ont fait ressortir plusieurs points :

1) les dossiers de fabrication, sous leurs formes actuelles, ne sont pas du tout adaptés à la
saisie des informations sur SILVER. Il manque les temps nécessaires à effectuer chaque
opération, une désignation unique de chaque pièce, et toutes les étapes de fabrication du
présentoir (notamment un récapitulatif des opérations dans l’ atelier soudure). Une
modification de la mise en page du dossier de fabrication devait s’imposer, avec
cependant deux impératifs : garder les informations essentielles existantes, et que les
informations rajoutées soient utiles dans les ateliers, même sans l’utilisation de SILVER.

2) SILVER possède un gabarit des fiches suiveuses et des bons de travaux qui n’est pas du
tout adapté aux besoins des ateliers ( cf. figures 10 et 11). Outre le fait que ces deux
documents sont illisibles dans le cas d’une utilisation en atelier, il manque beaucoup
d’informations essentielles et d’autres inutiles apparaissent. On peut faire le lien entre
l’existant en atelier et le modèle SILVER via le tableau ci-dessous :

FICHE SUIVEUSE BON DE TRAVAIL


"X": Renseigné
"O": A Renseigner par l'opérateur Atelier SILVER Atelier SILVER
Code G X X X X
Nom du Client X X X X
Description du Produit X X X X
Numéro de Lancement X X X
Délai de Production X X X X
Quantité de présentoirs à produire X X X X
Opération(s) X/O X X X
Désignation de la pièce X Partielle X Partielle
Page du dossier de Fabrication X X X X
Nombre de pièces à faire X X
Temps théorique X X X
Date O X O X/O
Heure début O O
Heure fin O O
Nom de l'opérateur O O O
Nombre de pièces faites O O O
Opération finie?
Observations / Remarques O
Direction de la pièce après OP X X

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 33


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
2) Besoin satellites à SILVER
Il a été nécessaire d’adapter certains documents existants et de changer certaines habitudes de
travail afin que la mise en place de la GPAO ne soit pas une surcharge trop importante de travail.

L’objectif a été de cibler ces besoins afin de voir pourquoi ils sont mis en place, qui doit le faire,
comment, et combien de temps cela prend.

 Enregistrement des dossiers de fabrication au format PDF et mise à disposition


sur le serveur de l’entreprise.

Pourquoi ?
Ce besoin est revenu à plusieurs reprises lors de mes premiers contacts avec les chefs d’ateliers.
Pour le moment, quand le dossier de fabrication est créé, il est imprimé et photocopié à plusieurs
reprises :
- Un exemplaire des fournitures et débit de tôle, de fils et de tube pour le service achat.
- Un dossier complet pour les chefs des ateliers tôlerie, soudure, sérigraphie,
conditionnement, chaine de peinture.
- Un dossier complet pour le directeur de production chargé de remplir les plans de
charge de travail.
- Un exemplaire pour les archives, conservé au bureau de méthodes.
Soit plus de 7 exemplaires éparpillés dans toute l’usine.

Les bénéfices que l’entreprise peut tirer d’une consultation des dossiers de fabrication sur le
serveur sont multiples :
- Chaque chef d’atelier peut consulter le dossier de fabrication sur son ordinateur sans
rechercher les feuilles utilisées par les opérateurs dispersés dans l’atelier.
- Souvent, des modifications sont apportées par les chefs d’atelier ou les clients, et lors
d’une nouvelle commande, quelques mois plus tard, les chefs d’ateliers pourront
automatiquement vérifier s’ils possèdent bien la dernière version du dossier ayant subi
les modifications.
- En cas de perte du dossier, possibilité de les imprimer directement sans avoir à se
déplacer jusqu’au bureau des méthodes pour sortir le dossier archivé et le photocopier.
- Pour l’atelier sérigraphie, possibilité de reprendre directement les plans sur le fichier
PDF pour créer ses impressions numériques, sans passer par le bureau des méthodes.
- Consultation directe des dossiers de fabrication par le service commercial, devant
souvent répondre aux questions des clients, qui pourra fournir des plans ou des visuels
facilement.
- A terme, économiser du papier en évitant les impressions inutiles.

Qui ? Bureau des méthodes.

Comment ? A chaque création de gamme, enregistrement systématique de la gamme


en PDF sur le réseau, dans le répertoire « Commun\Gammes PDF\ » sous
le nom « gXXXX.pdf ».
En cas de modifications apportées à la gamme, le nom du fichier sera suivi
de la date de dernière modification : « gXXX – modif 15-04-2012.pdf ».

Combien de temps ? 15 secondes par page, plus 3 minutes pour fusionner tous les fichiers.

P a g e 34 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
 Enregistrement des Bons à Tirer au format PDF

Pourquoi ?
Les Bons à tirer sont les visuels imprimés ou sérigraphiés sur les présentoirs. Cet enregistrement
au format PDF permet, outre le fait de les sauvegarder, de faciliter les rapports entre l’atelier de
sérigraphie et le service commercial (validation des Bons à Tirer par le client), ainsi que d’être
présents à titre consultatif pour l’ensemble des ateliers (notamment atelier conditionnement).

Qui ? Responsable atelier Sérigraphie.

Comment ? A chaque validation de Bon à Tirer par le client, enregistrement


systématique en PDF sur le réseau, dans le répertoire
« Commun\Gammes PDF\serigraphie\ » sous le nom « gXXXX.pdf ».

Combien de temps ? 30 secondes par Bon à Tirer.

 Modification de la mise en page du dossier de fabrication papier

Pourquoi ?
Pour mieux s’adapter à SILVER (inscription des Gammes + nomenclature).
Améliorer la visibilité des informations, et améliorer le temps d’adaptation du nouveau personnel
(les dossiers de fabrication sont difficiles à comprendre pour un non initié).
Améliorer la transparence des informations (notamment rajout du temps de chaque opération)
pour avoir des retours plus efficace depuis les ateliers au bureau des méthodes.
Prendre en compte l’atelier soudure, qui n’a actuellement aucune feuille récapitulant ce qui doit
être fait.

Qui ? Bureau des méthodes, ainsi que le responsable des devis pour inscrire les
temps théoriques de chaque opération, basés sur le devis.

Comment ? Utiliser une nouvelle mise en page (sera développée partie III.C.2), avec
notamment :
- rajout pour chaque pièce d’une référence et d’un code de sous
ensemble.
- Inscription des temps théorique de chaque opération, au lieu d’une
croix.
- Préciser d’où vient la pièce et où elle va.
- Rajout d’une page pour l’atelier soudure récapitulant les différents
sous ensemble à souder, ainsi que les temps nécessaires.
- Sur chaque plan, rajouter la référence du sous ensemble de chaque
pièce

Combien de temps ? Bureau des méthodes : équivalent à actuellement.


Responsable des Devis: maxi 45 minutes

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 35


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
 Enregistrement de la gamme (liste des Opérations) sous SILVER

Pourquoi ? Préparer la gestion et le suivi de la production.

Qui ? N’importe qui, avec la nouvelle mise en page du dossier de fabrication.

Comment ? Suivre la procédure.

Combien de temps ? Pour une gamme moyenne, voire difficile :


1 heure avec la nouvelle mise en page du dossier de fabrication.
4h avec la mise en page actuelle.

 Enregistrement de la nomenclature sous SILVER

Pourquoi ? Assurer la gestion des stocks.

Qui ? Service achat.

Comment ? Suivre la procédure.

Combien de temps ? Pour une gamme moyenne, voire difficile: 1 heure.

 Création des lancements/ Impression des bons de travail

Qui ? Chef de Production.

Comment ? Suivre la procédure.

Combien de temps ? 1 minute par lancement.

 Suivi de production

Qui ? Chefs d’atelier.

Comment ? Récupération des bons de travail, enregistrement sous SILVER.

Combien de temps ? 30 sec par opération.

 Besoins en matériel

 Mise à jour de SILVER dans les ateliers (prévue avec le remplacement des postes
informatiques dans les ateliers fin juin).

 Création de documents spécifiques sous SILVER (Bon de travail, fiche suiveuse) : environ
3000 euros, délai de 4 semaines.

P a g e 36 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
C. Solutions mises en place

1) Nouvelle mise en page du dossier de fabrication


Afin de s’adapter à la saisie des gammes sous SILVER, le dossier de fabrication devait comporter
obligatoirement les références suivantes en plus de celles déjà existantes:

- Désignation de la pièce : Le présentoir est décomposé comme ci-dessous :

Un produit fini est un ensemble qui arrive au conditionnement


Ce produit fini peut être composé de sous ensemble (liés ensemble par soudure) et de pièces.
Un Produit Fini peut être une seule pièce (cas des visuels en plastique)
Chaque pièce est donc référencée de la manière suivante : référence A –SA-PF1

- Temps d’exécution de l’opération.

- Une page récapitulative pour chaque atelier (ajout de l’atelier soudure).

De plus, il fallait en profiter pour rendre les informations plus lisibles et rajouter les informations
manquantes au dossier existant.
- Date d’impression du dossier, pour qu’en cas de modification d’une ou plusieurs page,
on sache quelle est la bonne version
- Sur la page de soudure, rajout d’une casepermettant d’inscrire la référence des
gabarits utilisés.

Voici ci-dessous la comparaison entre l’ancienne et la nouvelle mise en page :

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 37


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
ANCIEN NOUVEAU

Ajout de la date sur chaque


page pour connaitre la
version du dossier

Nomenclature de sous-ensembles

Nomenclature générale

La lecture de cette page seule permet de comprendre de quoi est composé le présentoir

P a g e 38 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Ajout de :
- Désignation complète
- Découpe cisaille
- Reprise manuelle
- Pliage
- Vers Conditionnement
- Temps en secondes de
l’opération

Ajout de :
- Désignation complète
- Regroupement fil
automatique / fil manuel
/ débit de tubes
- Direction de la pièce
- Temps en secondes de
l’opération

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 39


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Ajout de :
- Désignation complète
- Impression numérique
- Reprise manuelle
- Temps en secondes de
l’opération

Ajout de la page récapitulative de la soudure, avec:


- Désignation complète du sous ensemble ou Produit Fini
- Temps en secondes de l’opération
- Provenance des pièces de l’ensemble
- Ajout des références des gabarits utilisés

P a g e 40 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Rajout en haut à droite de la référence de la pièce ou de l’ensemble représenté
Rajout en bas à droite de la date en cas de modification de la page (non existant sur l’exemple)

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 41


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
2) Nouveau Bon de Travail et Fiche Suiveuse

Au sein des ateliers, la fiche suiveuse aura pour but d’assurer le suivi de la production : chaque
opérateur viendra saisir la production qu’il a effectuée quand celle-ci sera terminée.
Le bon de travail, lui, sera distribué en double : le premier suivra la pièce ou le sous ensemble
fabriqué dans les stocks d’en cours, et le deuxième sera rendu au chef d’atelier pour asurer le
suivi de production.

Le nouveau bon de travail et la nouvelle fiche suiveuse doivent permettre de rassembler


l’ensemble des données déjà présentes dans ceux utilisés actuellement. De plus, ceux-ci doivent
être suffisamment aérés pour être lisibles par l’ensemble du personnel.

Voici ci-dessous le nouveau modèle de fiche suiveuse et de bon de travail validé par les chefs
d’atelier :

Figure 13: Nouveau bon de travail Silver

Figure 12: Nouvelle Fiche Suiveuse Silver

P a g e 42 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
On peut voir ci-dessous les informations présentes sur ces deux documents :

FICHE SUIVEUSE BON DE TRAVAIL


"X": Renseigné
"O": A Renseigner par l'opérateur Atelier SILVER Atelier SILVER
Code G X X X X
Nom du Client X X X X
Description du Produit X X X X
Numéro de Lancement X X X
Délai de Production X X X
Quantité de présentoirs à produire X X X X
Opération(s) X/O X X X/O
Désignation de la pièce X X X X
Page du dossier de Fabrication X X X X
Nombre de pièces à faire X X X X
Temps théorique X X
Date O O O O
Heure début O O
Heure fin O O
Nom de l'opérateur O O O
Nombre de pièces faites O O O O
Opération finie?
Observations / Remarques O O
Direction de la pièce après OP X X X X

3) Elaboration des procédures


Plusieurs procédures ont été rédigées pour permettre de cadrer les nouvelles pratiques liées au
fonctionnement de la GPAO, notamment :

- Enregistrement des dossiers de Fabrication au format PDF


- Nouvelle mise en page du dossier de Fabrication
- Inscription d’une gamme sous SILVER
- Inscription d’une nomenclature sous SILVER
- Création d’un Ordre de Fabrication sous SILVER
- Gestion du planning, calage des opérations sous SILVER
- Assurer le Suivi de Fabrication sous SILVER
- Voir l’état de la fabrication sous SILVER

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 43


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
4) Mode opératoire de la transition d’Excel sur SILVER - Planning

Figure 14: Planning de la suite du projet

1. Nouvelle mise en page du dossier de fabrication – mai 2012


L’objectif est que tous les nouveaux dossiers de fabrication utilisent la mise en page modifiée.
Pendant les deux premiers mois, les objectifs sont de :
- S’assurer que la formation du personnel se transforme en automatisme.
- Corriger les problèmes de mise en page et de données manquantes.
- Etre à l’écoute des retours de chefs d’ateliers pour améliorer le plus possible la
nouvelle mise en page.

2. Inscription des gammes sous SILVER – juillet 2012


A partir du moment où le bureau des méthodes a réussi à intégrer le nouveau modèle de dossier
de fabrication, il faudra passer à la formation de la personne chargée de rentrer les gammes sous
SILVER.

Dans un premier temps, il faudra se concentrer sur les modifications à apporter à la procédure si
des cas particuliers se présentent et s’assurer que la personne chargée de la saisie arrive à devenir
autonome rapidement.

Parallèlement à cela, il faudra faire développer le nouveau bon de travail et la nouvelle fiche
suiveuse par les employés de SILVERPROD pour fin septembre.

Début octobre, des premiers essais de lancements devront être effectués pour montrer et
discuter avec les chefs d’ateliers des documents qui seront utilisés (bon de travail et fiche
suiveuse). Suivant les retours, des modifications dans la procédure de saisie des gammes devront
être envisagées.

P a g e 44 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
3. Formation des chefs d’ateliers à SILVER – janvier 2013
Deux types de formations vont avoir lieu :

- Formation du chef de production à la création d’Ordre de Fabrication, ainsi qu’au


calage des Opérations pour palier aux changements de programmes de production.
- Formation des chefs d’ateliers à :
 la saisie du suivi de Production via les fiches suiveuses et les bons de travaux,
 la gestion de sa charge de travail,
 La visualisation des en-cours de production.

4. Nouveaux lancements exclusivement sous SILVER – février 2013


A partir de début février, tous les nouveaux lancements se feront sous SILVER. Les chefs d’ateliers
devront faire cohabiter jusqu’au mois d’août le suivi sous EXCEL et SILVER. Petit à petit, les OF
sous EXCEL disparaitront.

5. Transfert des Dossiers de Fabrication encore en cours sous SILVER – juillet


2013
Au mois de juillet, il ne restera que quelques dossiers qui durent depuis plusieurs années : ces
dossiers sont en général des commandes passées, dont le client a décidé une production
fractionnée (exemple : 300 meubles sur 3 ans, livraison de 100 meuble par an début janvier.)

Durant le mois de juillet, le bureau des méthodes devra mettre ces quelques dossiers de
fabrication (moins de 10) restant à la nouvelle mise en page pour qu’ils puissent être implantés
dans SILVER.

6. Transfert des derniers Ordres de Fabrication en cours d’EXCEL sous SILVER –


août 2013
A partir de la rentrée des vacances d’été 2013, les derniers ordres de fabrication fractionnés,
prévus mais pas encore lancés seront transféré sous SILVER. Les lancements en cours seront
terminés sous EXCEL cinq semaines plus tard, durée maximale de production d’une série.

7. Suite du projet
A partir de novembre/ décembre, une fois que tout le personnel se sera habitué à l’utilisation de
la GPAO sous SILVER, le service achat pourra envisager de gérer ses stocks en faisant le lien entre
la liste des fournitures (matériel électrique, visserie, etc.) d’un dossier et les gammes rentrées
sous SILVER. Grâce à cela, les stocks seront automatiquement déduis au fur et à mesure de la
validation des opérations nécessitant ces fournitures, et n’auront plus à être gérés manuellement
à la sortie du magasin.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 45


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
P a g e 46 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique
Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Bilan

L’installation d’un logiciel de Gestion de Production au sein de cette entreprise s’est révélée
complexe dans sa mise en place, notamment sur deux points :

- Il s’agit de remplacer un système existant qui arrive à ses limites, mis en place depuis
dix ans et auquel tout le monde s’est accommodé. Le système aurait été plus simple à
installer dans une nouvelle entreprise car il faut beaucoup de temps pour réussir à
changer les habitudes acquises.
- L’entreprise dispose d’énormément de références (plus de 7000 actuellement), avec
une production de petites quantités. L’objectif a été de réduire au maximum le temps
de saisie sur la GPAO pour ne pas pénaliser le personnel vis-à-vis de la quantité de
nouveaux dossiers à traiter, de l’ordre de 290 par an.

Le projet est lancé, avec les premiers changements début mai, et même si le développement de la
GPAO se fait sur une longue échéance, il permettra à tout le monde de s’adapter au fur et à
mesure des modifications, et ainsi avoir une transition la plus sereine possible.

Au final, ce séjour aura été enrichissant car il m’aura permis de mieux me rendre compte des
contraintes et de l’inertie de l’entreprise, ainsi qu’en tant que chef de projet du temps nécessaire
pour changer les habitudes d’un groupe.

De plus, le poste particulier que j’occupais durant mon stage m’a permis d’avoir une vision globale
au sein de l’entreprise, me montrant les enjeux et les problèmes de chaque poste, et la nécessité
de savoir rester à l’écoute et tolérant envers l’ensemble de nos collègues.

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 47


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
P a g e 48 | PELISSIER Romain – Section Mécatronique
Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO
Annexes

PELISSIER Romain – Section Mécatronique | P a g e 49


Rapport de PFE – Installation d’un logiciel de GPAO