Vous êtes sur la page 1sur 4

La primo infection tuberculose

1.Définition :

Cest lensemble des manifestations cliniques, radiologiques, immunologiques et biologiques qui suivent la 1 ère pénétration du BK dans lorganisme jusquà là indemne de toute infection tuberculeuse.

2.Etiopatologie :

Lâge de survenu : bas âge (tendance lenfant, adolescent voir même chez ladulte jeune).

Source de contamination :

- Directe : Homme.

- Indirecte : par le biais du lait contaminé (boissons).

Voie de contamination :

- Directe : gouttelette de la toux (interhumaine cest la plus fréquente).

- Indirecte : le lait non pasteurisé (digestive).

Le chancre de linoculation dépend de la voie (pulmonaire, digestive, cutanéo-muqueuse).

En général il y a des ADPs qui se situe auteur des chancres dinoculation :

- Si le chancre est buccal, les ADPs sont sous maxillaire.

- Si le chancre est pulmonaire, les ADPs sont médiastinaux (satellites).

Complexe I : chancre + ADPs.

3.Clinique :

1. La primo infection latente :

- La plus fréquente (90% des cas).

- Peut passer inaperçue (pas de signes cliniques).

- Peut compliquer à des maladies.

2. La primo infection patente :

- La moins fréquente (10% des cas).

- Extériorise avec des signes généraux et cutanéo-muqueux

Les signes cutanéo-muqueux :

le signe le plus typique et le plus spécifique (mais pas

pathognomonique) de cette forme est lérythème noueux. Lérythème disparait en général 3 à 6 jours après un état fébrile et angine banale (peut être dans la majorité des cas dorigine streptococcique, mais il peut être aussi dorigine tuberculeuse).

Lérythème noueux :

- Siègent dans les régions qui reposent directement sur los : front, avant-bras, cuisse, jambe.

- Nodosités de 1 à 4 cm de diamètre.

- Début : sensible puis devient indolore.

- Changement de teinte : rougeâtre puis blanchâtre puis verdâtre puis disparaissent sans laisser de séquelles.

La kérato-conjonctivite :

- Moins fréquente.

1

- Se caractérise par la photophobie, llarmoiement et des rougeurs des conjonctives et même des phlyctènes.

- Apparait qlqs jours après la contamination puis disparait sans séquelles.

Dautres lésions atypiques : purpura, érythème polymorphe, les roséoles.

Les manifestations générales :

Typhobacillose de Landouzi :

- Fièvre tolérée jusquà 39 à 40 °C.

- Brusque, peut saccompagner de SPM.

- Pas de typhus.

- Le pouls est accéléré (pas de dissociation thermique).

- Altération de létat général : asthénie, anorexie voire même amaigrissement.

- Tableau pseudo grippal.

Signes respiratoires :

- Pharyngite.

- Bronchite à répétition.

- Toux rebelle sèche.

- Dyspnée.

- Douleurs thoraciques : point de côté.

NB : pour la forme latente :

Pas de signes cliniques.

Parfois il y a des signes biologiques mais non spécifiques.

La détection : radio subnormal mais surtout IDR, linterrogatoire (vaccin et notion de contage).

4.Examen paraclinique :

IDR : le premier examen à demander (supérieur à 10 mm / 15 mm).

Permet lorientation du diagnostic.

Consiste à injecter 10u de la tuberculine en intra dermique au niveau de lavant-bras.

Il faut éviter le mouillé avec leau.

On lessaye de la marquer avec un stylo (linduration).

La 1 ère lecture après 48h et la confirmation est à 72h.

Si lIDR est positive

Linstallation est de 4 à 6 semaines après la contamination (phase antéallergique).

Cette phase antéallergique dure 1 mois (voire 1 mois et ½ mois)

a un risque dêtre négative

On peut aussi trouver une IDR négative au cours de : virose, lymphomes, rubéole, malades sous trt immunosuppresseur et corticoïdes, chez les sujets âgés, ls sujets infectés par le VIH, cancers et sarcoïdose ou bien un problème technique.

En cas de SIDA : la réaction à la tuberculine peut être minime (le diamètre de linduration est inférieur à 5mm et donc diagnostic positif si le diamètre est de 5mm).

5mm et donc diagnostic positif si le diamètre est de 5mm). installation de l ’ allergie

installation de lallergie tuberculeuse.

est de 5mm). installation de l ’ allergie tuberculeuse. si on fait l ’ IDR à

si on fait lIDR à cette phase il y

installation de l ’ allergie tuberculeuse. si on fait l ’ IDR à cette phase il

donc on doit refaire cet examen.

2

La cutiréaction : la scarification de la peau, puis on met la tuberculine brute, après 48h on aura une rougeur avec induration (mais reste non spécifique).

La percutiréaction : même chose que la cutiréaction.

Pitch (timbre test) : spaladra, pour les nouveaux nés.

BCG test : pour détecter lallergie infra tuberculinique.

Signes radiologiques : pour chercher les chancres et les ADPs satellites (complexe primaire).

- Le chancre : nodule homogène dense, plus ou moins bien limité, arrondi et qui siège au plein parenchyme, le plus souvent unique au poumon droit et de siège apical (pourquoi au niveau du lobe droit ???).

- Les ADPs :

5.Lévolution :

Opacité dense uni ou bilatéral.

Siège : latérotrachéal ou inter-brachéobronchique.

Isolées ou associées à autres lésions (atélectasie, emphysème, réaction pleurale ou infiltrations opaques).

On cherche les BK : dautres localisations infection.

On cherche les BK : d ’ autres localisations infection. complication de la primo ➢ Sous

complication de la primo

Sous traitement : évolution favorable, le plus souvent guérision.

Risque défavorable : la maladie.

Complications en fonction de létat immunitaire du malade.

Lévolution vers la maladie sil y a pas de traitement :

- 5% chez les sujets sains.

- 20% chez les N.N

- 100% chez les SIDA.

Les complications sont en rapport avec le chancre qui augmente de la taille

fistulisation

Les complications qui sont en rapport avec les ADPs :

Les complications qui sont en rapport avec les ADPs : abcédation nécrose caverne primaire = BK

abcédation

qui sont en rapport avec les ADPs : abcédation nécrose caverne primaire = BK + (il
qui sont en rapport avec les ADPs : abcédation nécrose caverne primaire = BK + (il

nécrose

qui sont en rapport avec les ADPs : abcédation nécrose caverne primaire = BK + (il

caverne primaire = BK + (il y a des cavernes ouvertes « guérison »)

Sd de la veine cave supérieure : compression des organes médiastinaux par les ADPs.

Sd datélectasie complète ou incomplète (emphysème).

Compression des nerfs (Ex : nerf phrénique

❖ Compression des nerfs (Ex : nerf phrénique le hoquet, le nerf récurent dysphonie, Le nerf

le hoquet, le nerf récurent

des nerfs (Ex : nerf phrénique le hoquet, le nerf récurent dysphonie, Le nerf X tachycardie).

dysphonie, Le

nerf X

phrénique le hoquet, le nerf récurent dysphonie, Le nerf X tachycardie). ❖ L ’ ouverture des

tachycardie).

Louverture des ADPs dans les bronches : guérison spontanée ou sous trt

calcification

bronches : guérison spontanée ou sous trt calcification gène de drainage bronchiques bronches néovascularisation

gène de drainage bronchiques

ou sous trt calcification gène de drainage bronchiques bronches néovascularisation cicatrisation et dilatation des

bronches néovascularisation

gène de drainage bronchiques bronches néovascularisation cicatrisation et dilatation des suppuration et surinfection

cicatrisation et

dilatation des

bronches néovascularisation cicatrisation et dilatation des suppuration et surinfection hémoptysie. vx fragiles ❖ La

suppuration et surinfection hémoptysie.

vx fragiles

La calcification : maladie du lobe moyen (Sd de Brock). Trt : opération.

3

5.Traitamant :

Durée : 6 mois.

Primo infection sans atteinte parenchymateuse : trt triple.

Primo infection avec atteinte parenchymateuse : trt quadri triple.

NB : lune des complications de la primo infection est la milliare tuberculose.

4