Vous êtes sur la page 1sur 19

22/12/2019

Plan du cours
Introduction
COMPTABILITÉ DES 1- Constitution d’une société
SOCIÉTÉS
2- Affectation des résultats dans une société

3- Augmentation du capital social d’une


société
Docteur : HNAKA Hadbaa
4- Réduction de capital d’une société
Année universitaire : 2019-2020

Cadre juridique des sociétés

Le droit des sociétés est la branche du droit privé qui


étudie les sociétés. Les règles de ce droit prévoient

Chapitre introductif l’ensemble des disposition nécessaires à la création, au


fonctionnement et l’éventuelle dissolution de la société.

L’objet principal de ce chapitre est d’apporter un éclairage sur le


cadre juridique des sociétés commerciales au Maroc à travers :

-Le contrat de société


-La classification des sociétés

1
22/12/2019

Le contrat de société : Contrat de société :


Au terme de l’article 982 du Droit des 1. Les éléments constitutifs :
Obligations et des Contrats, la société est Les deux éléments fondamentaux du contrat de
définie comme : « un contrat par lequel société sont : les associés et les apports.
deux ou plusieurs personnes mettent
en commun leurs biens ou leur travail 1.1- Les associés:
ou tous les deux à la fois en vue de L’associé est une personne qui fait un apport à
partager le bénéfice qui en résulte ». la société et qui a la volonté de s’associer. A
l’exception de la société à responsabilité
limitée (SARL) d’associé unique, une société
ne peut exister que si deux personnes au
Statut moins décident de s’associer.

1.1- Les associés: 1.1- Les associés:


Tout associé doit présenter une intention de collaborer à la  La participation aux résultats :
gestion de la société d’une part, et une vocation de participer
aux résultats réalisés par la société d’autre part.
La société est définie comme : «Un contrat par lequel deux ou
plusieurs personnes conviennent de mettre en commun des
 La collaboration à la gestion
biens ou leur industrie en vue de partager le bénéfice ou de
Dans le contrat de société, il doit y avoir entre les associés profiter de l’économie qui pourra en résulter. Les associés
une volonté de collaborer à la gestion de l’E/se l’affection s’engagent à contribuer aux pertes.»
societatis.
Une société à but lucratif, elle est constituée afin de réaliser des
Le contrat de société donne aux associés le cadre juridique et
bénéfices ou des économies. Les bénéfices, comme les pertes sont
organisationnel pour concrétiser leur volonté commune. répartis entre les associés selon les règles qu’ils peuvent fixer
librement dans le contrat de société.
Les droits dont bénéficient les associés sont :
- Le droit de désigner ou de révoquer les dirigeants;
NB : Si le contrat de société ne précise pas les règles de répartition
- Le droit de participer par leur vote aux décision importantes; des bénéfices ou des pertes entre les associés, cette répartition
- Le droit d’exercer un contrôle sur la gestion de la société soit s’effectue en proportion de leur part dans le capital.
directement ou indirectement.

2
22/12/2019

1.2- Les apports :


1.2- Les apports : - Sur le plan juridique :
Au niveau juridique, il existe trois types d’apports

en numéraire en nature en industrie


L’apport est le bien « immeuble, fonds de commerce,
somme d’argent,…) dont l’associé transfère la propriété ou Il s’agit d’une somme d’argent Il s’agit de mettre à la disposition Il s’agit de l’engagement pris
la jouissance à la société et en contrepartie duquel il reçoit que l’associé s’engage à payer de la société des biens de par un associé d’exécuter un
à la société. production corporels (terrains, travail pour le compte de la
des parts ou des actions. On en distingue deux types : constructions, matériels) ou société ou de lui rendre un
incorporels (brevets d’invention, service.
La souscription : c’est une créances, fonds commercial).
promesse de réaliser un Les associés peuvent mettre
apport, c’est un engagement Si les apports en numéraire sont à la disposition de la société
Les apports peuvent prendre différentes formes soit sur le unilatéral fait par les associés libérés partiellement ou leur savoir-faire, leur
plan juridique soit sur le plan fiscal de donner tel ou tel apport. entièrement lors de la constitution connaissances, leurs
de la société, les apports en relations,…
La libération : c’est une nature, sont libérés intégralement
opération qui consiste à lors de leur émission. Les apports en industrie de
concrétiser la promesse. C’est font pas partie du capital
le versement effectif des fonds. social, ils ne donnent pas
droit à des parts sociales
mais uniquement à une
partie des bénéfices
distribuables. Le capital
social = total apports en
numéraire et en nature.

1.2- Les apports : Remarque :


- Sur le plan fiscal :
Au niveau fiscal, on distingue trois catégories d’apports
Toute constitution d’une société entraîne la perception des
frais de constitution qui sont formés par : les droits
d’enregistrement et de timbre, la taxe notariale et les
purs et simples à titres onéreux apports mixtes
autres frais de publicité, des honoraires…
Ce sont des apports réalisés Ce sont des apports effectués Ce sont des apports qui
par les associés et contre par les associés lors de la sont réalisés en partie à - La taxe notariale : 0.5% du capital social sur les actes
lesquels ils reçoivent des création d’une société, et qui titre pur et simple et donc rédigés par les notaires
droits sociaux représentatifs sont grevés de dettes que la rémunérés par des droits
du capital social. société créée s’engage à sociaux, et en partie à titre
prendre en charge. onéreux et rémunérés, par
Ces droits peuvent être conséquent, par la reprise
- Le taux du droit d’enregistrement varie en fonction de la
matérialisés par l’attribution d’un passif par la société. valeur et de la nature des biens apportés pour former le
de parts sociales ou
d’actions ou uniquement par
capital social.
l’inscription dans les statuts
de la société.

3
22/12/2019

Remarque : Remarque :
Pour les apports purs et simples :
Ces apports peuvent être une somme d’argent, matériels,
marchandises, meubles, immeubles, fonds commercial, Exemple 2 :
créances clients…
Le capital d’une société est constitué par un apport en
Ils sont soumis au taux fixe de 1%. numéraire de 50.000 dhs

Le montant des droits d’enregistrement à payer sur le capital


social de la société ne peut être inférieur à 1000 dhs. TAF : calculer les droits d’enregistrement

Remarque : Contrat de société :


Pour les apports à titres onéreux:
2. Conditions de validité:
Le droit fiscal marocain (Article 133-1 du CGI) prévoit un Le contrat de société doit satisfaire un certain nombre de
barème dont les taux sont variables selon la nature des conditions de fonds et d’autres de forme.
biens apportés :
2.1- Les conditions de fond:
Eléments incorporels du fonds de commerce : 6% Comme tout contrat, le contrat de société est soumis aux
Immeubles et droits immobiliers : 6% quatre conditions de validité des actes que sont la capacité,
le consentement, l’objet et la cause.
Marchandises, éléments corporels du fonds de commerce,
créances clients, objets mobiliers ( machine, matériels, A- La capacité :
véhicules) : 1.5% C’est l’aptitude d’une personne à participer à la vie
juridique, c’est-à-dire d’avoir des droits et d’assumer des
Pour les apports mixtes: obligations.
La capacité change d’une forme de société à une autre.
Ils sont considérés comme effectués à titre onéreux en
Ainsi, un majeur incapable et un mineur non émancipé ne
proportion du passif repris par la société créée et peuvent pas faire partie d’une société où les associés
supportent les droits de mutation correspondants, le reste deviennent commerçants.
est considéré comme effectué à titre pur et simple.

4
22/12/2019

Les conditions de fond: Les conditions de fond:


C- L’objet :
B- Le consentement: L’objet social est le genre d’activité que la société se propose d’exercer en
vue de faire des bénéfices ou de réaliser des économies.
C’est l’accord de volonté entre les différents associés. Le
L’objet est obligatoirement précisé dans les statuts de la société car la société
contrat de société ne doit pas être entaché d’un vice de ne pourra agir que dans le cadre de l’objet social initialement précisé
consentement. dans le contrat.

L’objet social doit être :


NB :L’erreur, le dol, la violence, la maladie peuvent quand Clair : c’est-à-dire que toute formule générale est imprécise est refusée
elles sont constatées provoquer l’annulation du contrat de (exemple : toute opération d’achat et de vente)
Possible : c’est-à-dire que l’objet doit être dans le commerce pour
société. pouvoir être vendu, acheté et loué…
Licite : c’est-à-dire que l’activité de l’entreprise ne doit pas être contraire
à l’ordre public et aux bonnes mœurs (contrebande, drogue…)

NB/ Si ces conditions ne sont pas remplies, la nullité de la société sera


prononcée (objet impossible ou illicite) ou une régularisation sera
demandée (objet non explicite).

Les conditions de forme: 1- La rédaction des statuts :


Les sociétés commerciales doivent soumettre aux formalités de rédaction
des statuts et de l’immatriculation au registre de commerce.

1- La rédaction des statuts :


Après leur rédaction, les statuts doivent être signés par les associés.
Les statuts peuvent être rédigés soit par acte authentique (devant un Par cette signature, les associés manifestent leur intention de
notaire) soit par acte sous seing privé (entre les parties). créer la société.

Les statuts doivent contenir les mentions suivantes :


Il faut noter qu’à titre exceptionnel, lorsque la société fait appel
- La forme juridique de la société ;
public à l’épargne, les actionnaires ne signent pas les statuts
- La dénomination sociale ou le nom de la société ;
mais un bulletin de souscription qui fait référence au projet des
- L’objet social ou l’activité de la société ;
- Le siège social ou l’adresse de la société ; statuts.
- Le capital social ou la somme des apports des associés ;
- La durée de vie de la société qui ne peut excéder 99 ans ;
- La règle du partage des bénéfices;
- Les modalités de fonctionnement de la société ( fonctions des
gérants, des administrateurs, la durée de leur exercice,…)

5
22/12/2019

Les conditions de forme: 2- L’immatriculation au registre de commerce :


2- L’immatriculation au registre de commerce :

Au terme de l’article 37 du Code de Commerce « sont tenues de se faire Après son immatriculation, la société doit faire l’objet d’une publicité
immatriculer au registre de commerce toutes les personnes dans un délai de 30 jours. Cette publicité se fait au moyen d’un avis
physiques et morales, marocaines ou étrangères exerçant une inséré au Bulletin Officiel (BO) et au Journal d’Annonces Légales
activité commerciale sur le territoire du royaume ».
(JAL)
La demande d’immatriculation au registre de commerce doit être faite en
triple exemplaire au greffe du tribunal de commerce dans le ressort L’avis doit contenir les mentions suivantes :
duquel se trouve le siège de la société. - La forme juridique de la société ;
- La dénomination sociale ;
Une fois effectuée et validée, l’immatriculation va produire un certain nombre - L’objet social ;
d’effets : - La durée pour laquelle la société a été constituée ;
- L’adresse du siège social ;
- La naissance de la personnalité morale : Avec l’immatriculation, la société devient - Le montant du capital social avec description des
une personne autonome ayant ses propres droits et obligations. Ainsi, la société a apports en nature et en numéraire;
un patrimoine distinct de celui des associés, une nationalité, un domicile et une
dénomination sociale ; - Le numéro d’immatriculation au registre de commerce

- La société se voit attribuer un numéro d’immatriculation qui doit figurer sur tous
les papiers d’affaires et qui servira désormais à l’identifier.

Classification des sociétés : Classification des sociétés :


La société est un groupement de personnes et de capitaux. Mais selon que la
considération de la personne de l’associé constitue l’élément prédominant
de ce groupement ou, au contraire, s’efface derrière le souci d’accumuler
les capitaux, on peut distinguer les sociétés de personnes et les sociétés
2- Les sociétés de capitaux : elles reposent principalement sur les
de capitaux.
capitaux apportés. Ce n’est plus la personne de l’associé qui est
importante mais plutôt son apport en capital.
1- Les sociétés de personnes : elles reposent sur la cohésion entre les
associés. Les coassociés doivent être dotés des qualités qui permettent la
Les sociétés de capitaux comprennent les sociétés anonymes, les
création d’une personne morale :
sociétés en commandite par action et les sociétés à responsabilité
- la connaissance
limitée.
- la confiance
- la solvabilité

Les sociétés de personnes comprennent les sociétés en nom collectif, les


sociétés en commandite simple et les sociétés en participation.

6
22/12/2019

Tableau récapitulatif des caractéristiques des sociétés Eléments SARL SA SCA


commerciales: Capital minimum Librement fixé par les 300.000 dh si la SA ne fait Librement fixé par les
statuts pas appel public à l’épargne statuts
Eléments SNC SCS
3.000.000 dh si la SA fait
appel public à l’épargne
Capital minimum Librement fixé par les statuts Librement fixé par les statuts
Droits sociaux Parts sociales Actions Actions

Droits sociaux Parts sociales Parts sociales Nombre d’associés Minimum : 1 Minimum : 5 Minimum : 4
Maximum : 50 1 commandité
3 commanditaires
Nombre d’associés Minimum : 2 Minimum : 2 Statut des associés Non commerçants Non commerçants Commandité :
1 commandité commerçant
1 commanditaire Commanditaire : non
commerçant
Statut des associés Commerçants Commandité : commerçant Responsabilité des Limitée au montant de Limitée au montant de Commandité :indéfinie et
Commanditaire : non commerçant associés l’apport l’apport solidaire
Commanditaire : limitée
Responsabilité des associés Indéfinie et solidaire Commandité : indéfinie et solidaire au montant de l’apport
Commanditaire : limitée au montant Organes de gestion Gérant (s) SA classique : Conseil Gérant (s)
de l’apport d’administration
SA moderne : Directoire et
Organes de gestion Gérant (s) Gérant (s) conseil de surveillance
Organes de contrôle Pas obligatoire si le CA Obligatoire quelque soit le Conseil de surveillance
(CAC) <= 50 millions montant du CA et un ou des CAC si le
Organes de contrôle (CAC) Pas obligatoire si le CA <= 50 Pas obligatoire si le CA <= 50 CA > 50 millions
millions millions Régime fiscal IS obligatoirement IS obligatoirement IS obligatoirement

Constitution des sociétés Constitution des sociétés


Lors de la constitution de la société, les associés mettent en commun les
La création d’une société suppose d’abord un accord des volontés entre biens appelés apports qui sont destinés à assurer le fonctionnement de la
société nouvelle et dont la propriété est transférée à la personne morale
certaines personnes. Cet accord est concrétisé par signature d’un contrat
constituée.
appelé « statut ».
En contrepartie, chaque associé acquiert un droit sur la société sous forme
Le contrat de société aussi nécessaire soit-il à la création d’une société de part le capital social.
commerciale n’est pas suffisant pour lui accorder une pleine capacité
juridique : la transformer en entité ayant la qualité de personne morale. Le traitement comptable de la constitution des sociétés consiste à
enregistrer distinctement et successivement les promesses d’apports
L’accès à la capacité juridique nécessite en plus de la signature du contrat, faites par les associés et la réalisation des apports.
un certain nombre de formalités administratives dont la plus importante
est l’immatriculation au registre de commerce. Dans ce qui suivra, nous verrons les écritures comptables relatives à la
constitution des différentes formes juridiques des sociétés commerciales à
savoir :

- La constitution des sociétés de personnes


Seule cette immatriculation donne naissance à la personne morale de la - La constitution des sociétés de capitaux
société commerciale.

7
22/12/2019

1- La constitution des sociétés de 1-1 : Constatation des promesses


personnes d’apports
La promesse d’apports est considérée comme une créance de la société sur
les associés. Cette créance est portée au débit du compte :
Nous allons nous limiter au traitement des cas de la société en nom collectif
(SNC) et de la société en commandite simple (SCS) « 3461- Associés, comptes d’apport en société ». Un compte sera ainsi
ouvert à chaque associé pour enregistrer le montant de la promesse
1- La constitution de la société en nom collectif et en commandite d’apport.
simple :
La contrepartie des apports sera enregistrée au crédit du compte :
La constitution des sociétés en nom collectif (SNC) et en commandite simple
se traduisent, en deux étapes, par la constatation des promesses « 1111- capital social ». L’ensemble des promesses d’apport constitue
d’apports des associés puis la réalisation des apports. donc le capital social de la société.

1-2 : Réalisation des apports : 1-2 : Réalisation des apports :


La libération des apports se traduit par le versement des fonds pour les
apports en numéraire et par le transfert de propriété pour les apports en Les apports en nature sont libérés intégralement lors de leur émission. Les
nature: éléments apportés sont enregistrés au débit des comptes d’actif
concernés pour le montant de leur évaluation. Pour les dettes rémunérant
les apports à titre onéreux, elles sont enregistrées au crédit des
comptes de passif concernés.
Les réalisations d’apports en numéraire sont portées au crédit pour solde
du compte « 3461- Associés, comptes d’apport en société » par le
débit des comptes de trésorerie : « 5141- Banque ou 5161- Caisse» En contrepartie, le compte « 3461-Associés, comptes d’apport en
société » est crédité pour le solde

La libération des apports en numéraires peut être partielle ou entière lors de


la constitution de la société. Lorsque l’apport est libéré partiellement, le
solde dû par l’associé sera libéré ultérieurement à la date convenue.

8
22/12/2019

2- La constitution des sociétés de 2-1 : Constatation des promesses


capitaux d’apports
La promesse d’apports est portée au débit du compte :
Nous allons nous limiter au traitement des cas de la société à responsabilité
limitée (SARL) et de la société anonyme (SA)
« 3461- Associés, comptes d’apport en société »

2.1- La constitution de la société à responsabilité limitée:


La contrepartie des apports sera enregistrée au crédit du compte :

La constitution de la société à responsabilité limitée (SARL) se traduit par la


« 1111- capital social ». L’ensemble des promesses d’apport constitue
constatation des promesses d’apports des associés puis la réalisation des donc le capital social de la société.
apports.

2-2 : Réalisation des apports :

La réalisation d’apports en numéraire sont portées au crédit pour solde du


compte « 3461- Associés, comptes d’apport en société » par le
débit des comptes de trésorerie pour les apports en numéraires ou le
débit des comptes d’actif concernés pour les apports en nature.

2- La constitution des sociétés de 2- La constitution des sociétés de


capitaux capitaux
2.2- La constitution de la société anonyme:
a- Souscription du capital social :
La loi n° 17-95 relative aux sociétés anonymes fait une distinction entre les
apports en nature et les apports en numéraire :
Cette étape est caractérisée par l’enregistrement des promesses d’apports et
par la constitution du capital social. Elle se traduit par le débit du compte :
« 3461 – Associés, comptes d’apport en société » dans lequel - Les actions représentatives d’apports en nature doivent être libérées
apparaît la créance de la société sur les actionnaires. En contrepartie, on intégralement au moment de la constitution de la société.
crédite le compte : « 1111- Capital social ».
- Les actions représentatives d’apports en numéraire doivent être libérées
b- Libération des apports : d’un quart au moins lors de la souscription du capital social. La libération
du surplus intervient dans un délai maximum de 3 ans.
Cette étape est caractérisée par l’entrée des fonds (apports en numéraire)
ou des biens apportés (apports en nature). Elle se traduit par le crédit du
compte : « 3461 – Associés, comptes d’apport en société » pour
solde.
En contrepartie, on débite les comptes d’actif concernés pour les apports
purs et simples et on crédite les comptes du passif concernés pour les
apports à titre onéreux.

9
22/12/2019

2- La constitution des sociétés de


capitaux
Une distinction doit être faite entre le montant du capital social qui doit être
libéré immédiatement à la constitution et la partie qui sera appelée et
libérée ultérieurement et qui est enregistrée au débit du compte :
« 1119 – Actionnaires, capital souscrit-non appelé » par le crédit du
Affectation des
résultats
compte : « 3461– Associés, comptes d’apport en société »

Lorsque le conseil d’administration ou le directoire, suivant les besoins de


trésorerie de la société, demande aux actionnaires de verser une fraction
du capital restant à libérer, on débite le compte : « 3462 –
Actionnaires, capital souscrit et appelé non versé » et on crédite le
compte : « 1119- Actionnaires, capital souscrit-non appelé ».

1- Résultat net de l’exercice :


Le résultat net de l’exercice apparaissant au bilan fait l’objet
d’un projet d’affectation à soumettre aux associés dans les
six mois de la clôture de l’exercice. Le bénéfice net réalisé par entreprise, au cours d’un exercice
comptable peut être divisé en deux parties : un bénéfice non
distribuable et un bénéfice distribuable.

L’affectation du résultat est influencée par les dispositions


légales et statutaires, ainsi que par la volonté des associés Résultat net de l’exercice
réunis en assemblée générale ordinaire.

Le projet d’affectation est présenté dans un tableau appelé « Bénéfice non distribuable Bénéfice distribuable
Tableau des affectations du résultat » qui donnera ensuite
lieu à des enregistrements comptables.

10
22/12/2019

Les réserves obligatoires:


1-1 : Bénéfice non distribuable La réserve légale C’est la fraction du bénéfice net qui doit, en
vertu, de la loi être affectée à un fonds de
réserve.
Le bénéfice non distribuable est la partie du bénéfice net qui reste à La réserve légale est constituée par une
la disposition de l’entreprise sous formes de réserves et de reports à dotation annuelle de 5% prélevée sur le
nouveau. bénéfice net de l’exercice diminué, le cas
échéant, des pertes antérieures.
Ce prélèvement cesse d’être obligatoire lorsque
A- Les réserves : son montant devient égal à 10% du capital
social dans les sociétés de capitaux ou 20%
Les réserves sont, en principe des bénéfices nets affectés durablement à dans les sociétés de personnes.
l’entreprise jusqu’à décision contraire des organes compétents. Les réserves statutaires ou Des réserves prévues par les statuts et
contractuelles prennent le caractère d’obligation
conventionnelle, elles doivent être
Elles ont pour but de créer un autofinancement de croissance, de bénéficier obligatoirement dotées lors de l’affectation des
d’un régime fiscal plus favorable ou de compenser des pertes. résultats.
Les statuts précisent le montant de la dotation
On distingue deux types réserves : obligatoire qui s’impose avant toute distribution
de bénéfice.
Les réserves réglementées Ce sont des réserves, autres que la réserve
Les réserves obligatoires et les réserves facultatives ou libres. légale, constituées en vertu de dispositions
légales. Elles permettent aux sociétés soumises
à l’impôt sur les sociétés de bénéficier
d’avantages fiscaux.

Les réserves facultatives: B- Reports à nouveaux:

Ce sont des réserves dont la constitution et l’utilisation peuvent être


librement décidées par l’assemblée générale ordinaire. Le report à nouveau représente la
quote-part du résultat non affectée par
l’assemblée générale. On distingue deux
Les statuts laissent, le plus souvent, la liberté à l’assemblée générale
ordinaire d’affecter tout ou partie des bénéfices aux réserves facultatives. types de report à nouveau : le report à
nouveau bénéficiaire et le report à
nouveau déficitaire.
Ce sont des réserves libres, c’est-à-dire qu’elles peuvent être distribuées en
l’absence de bénéfice sur décision de l’assemblée générale ordinaire.

11
22/12/2019

B- Reports à nouveaux: B- Reports à nouveaux:

2- Le report à nouveau déficitaire:


1- Le report à nouveau bénéficiaire :

Il représente la perte constatée à la clôture de


Il représente le bénéfice net ou la partie du bénéfice net
l’exercice et qui n’a été imputée ni sur les réserves ni sur le
(après leur répartition) dont l’affectation a été reportée par
capital et qu’on espère absorber par les bénéfices des
l’assemblée générale ordinaire sur l’exercice suivant. Le
exercices suivants.
report à nouveau bénéficiaire se distingue des réserves par
son caractère temporaire.

1-2 : Bénéfice distribuable 1-2 : Bénéfice distribuable


Le bénéfice distribuable est le bénéfice net de l’exercice diminué des a- Premier dividende :
pertes antérieures et des prélèvements affectés à la formation d’une
réserve légale et, le cas échéant, à des réserves statutaires et augmenté
des reports à nouveau antérieurs bénéficiaires.
Le premier dividende ou intérêt statutaire est calculé, a taux fixe
par les statuts, sur le montant libéré et non remboursé des actions et
parts sociales
Bénéfice distribuable = Bénéfice net – Report à nouveau
(SD)(N-1) – Réserve légale – Autres réserves + Report L’intérêt statutaire est à calculer à compter de la date de libération
à nouveau (SC) (N-1)= Dividende du capital jusqu’à la fin de l’exercice où la libération a eu lieu (calcul au
prorata temporis).

Le dividende est la part du bénéfice distribuable attribuée aux associés ou


actionnaires. Les statuts prévoient généralement l’attribution d’un
dividende minimal, appelé premier dividende ou intérêt statutaire,
complété d’un superdividende appelé aussi second dividende.

12
22/12/2019

1-2 : Bénéfice distribuable 2- Tableau d’affectation des


b- Superdividende :
résultats :
Le superdividende est la fraction du dividende attribuée aux associés en plus
du premier dividende. Son montant est identique pour toutes les actions (ou parts
sociales) d’une même société, que ces actions soient libérées ou non, amorties
partiellement ou totalement.
Dans les six mois de la clôture de l’exercice, les associés ou
Le montant du superdividende est décidé par l’assemblée générale ordinaire actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire statuent, après
en fonction des bénéfices et de la politique de distribution de la société. approbation des comptes sociaux de l’exercice écoulé, sur le projet
d’affectation des résultats.
Le dividende globale ou brut est donc :

Dividende brut = Premier dividende + superdividende

Le projet d’affectation est présenté dans un « tableau d’affectations


La société distributrice doit retenir à la source sur le dividende brut, la taxe des résultats », cette pièce comptable donnera ensuite lieu à la
sur les produits des actions (TPA) au taux de 15%. comptabilisation.

TPA = Dividende brut x 15%

Dividende net = Dividende brut -TPA

2- Tableau d’affectation des 2- Tableau d’affectation des


résultats : résultats :
a- Etablissement : b- Comptabilisation:
Un projet d’affectation des résultats doit être soumis à l’assemblée générale
ordinaire. La comptabilisation de l’affectation de résultat se fait conformément aux
Les principaux éléments du tableau d’affectation des résultats peuvent être dispositions statutaires et aux décisions de l’assemblée générale retracées
présentés comme suit : dans le procès-verbal.

Tableau d’affectation des résultats : A la réouverture de compte le 01/01/N, le résultat net de l’exercice N-1 est
mis en instance d’affectation en attendant la réunion de l’assemblée
Origine des résultats Montant Affectation des Montant générale qui statuera sur l’affectation du résultat.
résultats
-Report à nouveau -Réserve légale L’écriture consiste à :
-Résultats nets en -Autres réserves
instance d’affectation -Dividendes
-Résultat net de -Report à nouveau
l’exercice
-Prélèvements sur les
réserves

Total Total

13
22/12/2019

2- Tableau d’affectation des


résultats :
b- Comptabilisation:

Modification du
Le jour de la tenue de l’assemblée générale, le report à nouveau
bénéficiaire est rajouté au résultat net de l’exercice pour être affectés aux
réserves et dividendes. Si le report à nouveau est déficitaire, il est déduit
du résultat net de l’exercice et seul le solde est affecté aux réserves et
dividendes.

Le reliquat du bénéfice non distribué est à reporter sur l’exercice suivant .


capital

Modification du capital : Modification du capital :


- L’expansion de la société exige des moyens financiers nouveaux et la
société augmente son capital.
Le montant du capital social est inscrit dans les statuts et toute variation de
ce capital constitue une modification des statuts.
- Les pertes lourdes et durables ou en raison d’une diminution continue de
l’activité poussent les sociétés à réduire leur capital.
De ce fait, la décision doit être prise par les associés ou du moins par un
nombre important d’entre eux (suivant le type de société).
- L’objectif principal de cette section est d’apporter un éclairage sur les
principales formes de modifications du capital, à savoir :
Les modifications du capital sont des opérations assez fréquentes au cours
de la vie d’une société commerciale et prennent plusieurs formes :
- L’augmentation du capital

- La réduction du capital

14
22/12/2019

1- Augmentation du capital: 1- Augmentation du capital:


- L’augmentation de capital est une opération fréquente au cours de la vie - Solution :
des sociétés commerciales. Elle permet à la société de financer sa
croissance, de renforcer sa structure financière, d’améliorer son image, 1ère
possibilité :
d’accroitre son potentiel économique,… Augmentation de la valeur nominale des titres qui passe de 100 à 200 dh :

-Capital social avant augmentation = 20.000 titres x 100 dh = 2.000.000dh


- L’augmentation de capital peut être réalisée selon deux modalités : -Capital social après augmentation = 20.000 titres x 200 dh = 4.000.000 dh
augmentation de la valeur nominale des titres préexistants ou émission de
nouveaux titres.
2ème possibilité :
Emission de 20.000 titres nouveaux sans modification de la valeur nominale
Exemple :
de chaque titre qui reste 100 dh :

Une société au capital de 2.000.000 dh (divisé en 20.000 titres de valeur


-Capital social avant augmentation = 20.000 titres x 100 dh = 2.000.000dh
nominal de 100 dh) veut doubler son capital par décision de l’AGE.
-Capital social après augmentation = 40.000 titres x 100 dh = 4.000.000 dh

Travail à faire : Comment peut se traduire cette augmentation ?

1.1- Augmentation du capital par


1- Augmentation du capital: apports nouveaux :
L’augmentation du capital peut prendre des formes diverses : A – Les apports en numéraire :

- Augmentation par des apports nouveaux ( en numéraire et/ou nature) ; L’augmentation du capital par apports nouveaux en numéraire n’est possible
- Augmentation par l’incorporation des réserves ; que si le capital social est entièrement libéré. Par cette opération, la
- Augmentation par la compensation avec les dettes sociales. société se procure une trésorerie supplémentaire qui lui permet de
financer un programme d’investissement par des fonds propres.
L’opération de l’augmentation du capital entraîne l’engagement des frais
d’augmentation du capital qui restent comparables aux frais de
constitution de la société. Le capital social est augmenté le plus souvent par l’émission de nouvelles
actions. Cette opération est susceptible de faire entrer dans la société de
nouveaux actionnaires, ce qui pose le problème de la protection des droits
L’augmentation du capital par apports nouveaux (en numéraire ou en
des actionnaires anciens.
nature) et l’augmentation du capital sans apports nouveaux
(l’incorporation des réserves ou la conversion des dettes).

Une société peut même procéder à une double augmentation de capital par La protection de ces actionnaires est assurée par deux moyens : la prime
apports en numéraire et par incorporation des réserves. d’émission et le droit de souscription.

15
22/12/2019

1.1- Augmentation du capital par 1.1- Augmentation du capital par


apports nouveaux : apports nouveaux :
A .1– Prix d’émission:
Prime d’émission unitaire = Prix d’émission – valeur nominale
 Le prix d’émission est le prix que les associés doivent payer pour souscrire
à l’augmentation de capital. Prime d’émission totale = Prime d’émission unitaire x Actions
émises
 Le prix d’émission des actions nouvelles se fixe entre la valeur nominal de
l’action (Prix plancher) et la valeur réelle de l’action avant augmentation
du capital (Prix plafond). La prime d’émission constitue un supplément d’apport, elle correspond aux
bénéfices non distribués et laissés en réserves par les anciens associés.

 Le prix d’émission doit être égal ou le plus voisin possible de la valeur Elle a même une nature de réserve et est enregistré au crédit du compte
réelle de l’action, pour que le nouveau associé soit dans une situation « 1121-Primes d’émission ».
identique à celle de l’ancien actionnaire.
La prime d’émission appartient à tous les actionnaires anciens et nouveaux.
 La différence entre le prix d’émission et la valeur nominale des actions ou Elle doit être libérée intégralement à la souscription, en plus du versement
des parts (comptabilisées en capital social) s’appelle prime d’émission. minimum (le quart) relatif au nominal de l’action.

1.1- Augmentation du capital par 1.2- Augmentation du capital par


apports nouveaux : apports en nature :
Écriture comptable de l’augmentation du capital :
Les apports en nature permettent d’accroitre les ressources propres de la
L’écriture comptable relative de l’augmentation du capital se traduit, en deux société et d’entrer de nouveaux actifs dans le patrimoine pour assurer la
étapes, par la libération des apports des associés, puis la constatation de croissance et le développement de la société.
l’augmentation de capital.
L’augmentation du capital par des apports en nature est soumise à des
La libération des apports constitue une dette des associés sur la société qui règles analogues à celles applicables aux apports en nature lors de la
doit enregistrer au crédit du compte : «4462-Associés, versements constitution de la société.
reçus sur augmentation de capital» par le débit d’un compte de
trésorerie. Les apports en nature doivent être libérés intégralement lors de la
souscription du montant de l’augmentation. La personne qui apporte les
La constatation de l’augmentation du capital se traduit par le débit du biens devient actionnaire de la société.
compte : « 4462- Associés, versements reçus sur augmentation de
capital » pour solde, et le cas échéant le compte : « 1119- Le prix d’émission des actions nouvelles est égal à la valeur réelle des
Actionnaires, capital souscrit non appelé » pour la partie non libérée. actions avant l’augmentation du capital, afin de protéger les droits des
La contrepartie sera enregistrée au crédit des comptes : «1111- Capital anciens actionnaires.
social » et « 1121- Primes d’émission ».

16
22/12/2019

1.2- Augmentation du capital par 1.3- Augmentation du capital par


apports en nature : incorporation des réserves:

La différence entre le prix d’émission et la valeur nominale de l’action


constitue la prime d’apport. L’incorporation d’une partie des réserves au capital social permet
d’augmenter la confiance des créanciers, d’améliorer l’image de
l’entreprise et de satisfaire les actionnaires.

Prime d’apport = Prix d’émission – Valeur nominale


Toutes les réserves et primes sont incorporables au capital social y compris
la réserve légale. Cette opération ne crée aucune ressource nouvelle, les
capitaux propres restent identiques, mais leur ventilation est modifiée.
La comptabilisation des apports en nature est identique à celui des écritures
de constitution. Toutefois, la libération des apports précède la constatation
de l’augmentation du capital.
L’augmentation du capital peut être réalisée par l’augmentation de la valeur
nominale des actions existantes ou par l’augmentation du nombre
d’actions et l’attribution d’actions gratuites.
La prime d’apport s’enregistre au crédit du compte : «1123- Primes
d’apport».

A- Augmentation de la valeur nominale 1.3- Augmentation du capital par


des actions : conversion des dettes sociales:

La société n’émet aucune action nouvelle et la valeur réelle de l’action reste La transformation d’une partie de ses dettes en capital social permet à la
la même. société de diminuer les dettes sociales, d’alléger ses charges financières
et d’améliorer sa trésorerie.
Ce procédé reste inchangé le nombre des actions dont seule la valeur
nominale est modifiée. L’opération n’entraîne aucune obligation nouvelle
pour les actionnaires, mais elle consolide au contraire les droits qu’ils Des créanciers ordinaires de la société (les fournisseurs) peuvent être
avaient sur la société. associés à une augmentation de capital en acceptant que des actions leur
soient remises en guise de remboursement de leur créance.
L’augmentation du capital est réalisée par échange des anciennes actions
contre des nouvelles de valeur nominale supérieure.
Il arrive que cette opération résulte d’un accord entre un fournisseur et une
La nouvelle valeur nominale est égale à : société éprouvant des difficultés de trésorerie.

VN = capital avant augmentation + part de réserve incorporée


Nombre d’actions

17
22/12/2019

2- La réduction du capital : 2- La réduction du capital :

Une société peut réduire son capital pour deux raisons :


Une société peut réduire son capital pour
amortir des pertes et procéder ensuite à
Pour annuler les pertes antérieures, trop lourdes et qui ne peuvent pas
-
être absorbées par les bénéfices ultérieurs. une augmentation de capital. Elle assainit
sa situation financière afin d’inciter de
nouveaux actionnaires à entrer dans la
- Pour rembourser une partie des apports aux associés, lorsque le capital
est trop important par rapport aux besoins de financement.
société. Cette opération est appelée par
les praticiens : « le procédé de
l’accordéon »

2- La réduction du capital : 2- La réduction du capital :

A- La réduction du capital par absorption des pertes : B- La réduction du capital par remboursement des apports en
numéraire:
La réduction est en principe égale aux pertes, mais elle peut aussi être
supérieure ; dans ce cas l’excédent est viré à un compte de réserves
facultatives selon des décisions de l’AGE. La cause de cette réduction est le plus souvent la diminution d’activité
importante de l’entreprise qui se traduit par une faible rentabilité et une
La comptabilisation de la réduction du capital motivée par les pertes se distribution insuffisante des dividendes. La société cherche alors à ajuster
traduit par le débit du compte : « 1111- Capital social » et la son capital au volume de son activité.
contrepartie par le crédit du compte : « 1169 – Report à nouveau SD
».
Si les actions sont totalement libérées, la société peut mettre à la
L’excédent de la réduction du capital est, si besoin, porté au crédit du disposition des associés des sommes qui leur reviennent, puis elle procède
compte : « 1152- Réserves facultatives ». au remboursement.

18
22/12/2019

2- La réduction du capital :

L’enregistrement comptable passe par deux étapes : la constatation de la


réduction et le remboursement des actionnaires.

La constatation du montant de la réduction du capital de traduit par le débit


du compte : « 1111- Capital social » et la contrepartie par le crédit du
Fin du
cours
compte : « 4461 – Associés capital à rembourser».

L’opération de remboursement des actionnaires consiste à débiter le compte


« 4461- Associés capital à rembourser » pour solde et à créditer un
compte de trésorerie.

19