Vous êtes sur la page 1sur 10

1

AVANT PROPOS

Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire a prévu dans le


programme des cours de la faculté d’informatique de gestion un stage d’un mois qui est la
finalité pratique de la théorie apprise dans l’auditoire. Ce stage s’effectuera suivant le
choix de l’étudiant dans n’importe quelle institution installée au pays. Pour ce qui nous
concerne, notre stage s’est passé dans l’Office Congolais de Contrôle ; c’est pourquoi
nous tenons à remercier de prime à bord aux responsables de cet établissement pour leur
bonne volonté de nous accepter et nous encadrés durant ce temps de stage.

Il s’agit de monsieur Bruno MUKENDI MUTAMBAYI qui est le chef d’agence et son
adjoint Monsieur Odon MANDJUANDJ.

Nos remerciements s’adresse aussi à nos différents encadreurs de stage pour leur amour
scientifique, nous leur restons reconnaissants, il s’agit de : Maman Monique, Monsieur
KWETE, Monsieur Sylvestre MBUYI, Monsieur KALONJI NGOYI Felly, et bien
d’autres non cités peut être par l’oubli.

Que ce rapport de stage soit comme signe des félicitations et de reconnaissance pour vos
biens faits.

Le stagiaire,

Séraphin MUABANYA LUABA

INTRODUCTION
2

L’Etat Congolais, par sa mission de protéger et garantir la vie de sa population


sur le plan alimentaire et sanitaire, a instauré un service qui s’occupe de Contrôle des
denrées alimentaires importées ou produit localement qui sont non-conformes ou avariés.

Ce service s’appelle l’OFFICE CONGOLAIS DE CONTROLE en sigle « OCC ». Ce


dernier contrôle aussi d’autres biens produits à l’étranger importé et d’autres exportés du
pays car ils peuvent être source de dissémination des affections et d’autres maux

Dans son contrôle, l’OCC. Se base sur les critères suivants :

 La conformité, la qualité et la quantité ; il vise à faire respecter les normes


d’utilisation afin d’éviter les accidents dans les lieux de travail et décourager
l’utilisation déloyale des instruments de travail. Par le fait même, nous disons
que le contrôle fait par l’OCC physiquement et administrativement à l’influence
sur les opérateurs économiques et les tiers.
 A côté disposer les statistiques fiables sur les relations commerciales qu’il
entraine avec le monde extérieur, c’est pourquoi l’OCC est installé partout où se
trouve les portes frontalières de commercialisation avec le reste du monde.
 A la lumière de ce qui précède, notre stage passé au sein de cet établissements
public, nous a permis d’élaborer ce rapport qui s’articule sur les deux chapitres
suivants :
 Le premier va se porter sur l’historique de l’OCC et son organisation
fonctionnelle,
 Le deuxième et le dernier sera consacré au déroulement des activités
durant notre stage, ensuite viendra une conclusion générale.

CHAPITRE I  : PRESENTATION DE L’INSTITUTION

HISTORIQUE

L’office congolais de contrôle étant une entreprise publique, qui nous protège
contre les risques et maladies. Il a vu jour pendant la période de l’EIC sous l’initiative du
Roi Léopold II.
3

Dans le souci de contrôler les différentes sociétés qui exploitent les différents produits
vers l’extérieur et suite à l’émancipation du pays, le Roi Léopold II jugera bon de créer la
société congolaise Surveillance (SCS) pour permettre le contrôle de la production des
minerais du pays.

Cette dernière changera le nom en 1906 pour devenir la société générale de surveillance
(SGS) qui avait son siège à Genève.

En 1974, intervienne la dissolution de la société générale de surveillance remplacé par la


société zaïroise de contrôle crée par l’ordonnance n°64/013 du 10 janvier 1974 portant
création d’une institution. Des droits publics destiné à reprendre les activités de la société
zaïroise de surveillance et l’office zaïrois de contrôle. Suite au changement politique
institutionnel intervenu dans le pays avec l’arrivé de l’Alliance des Forces Démocratiques
pour la libération du Congo (AFDL) en sigle ; en date du 18/05/1997, l’office zaïrois de
contrôle prenant la dénomination de l’Office Congolais de Contrôle.

LOCALISATION GEOGRAPHIQUE

L’Office Congolais de Contrôle l’agence de Mwene-Ditu est situé au nord de la


gare SNCC au Sud par le grand marché de Mwene-Ditu, à l’Est par la SOCIPEC, à l’ouest
par le locif qui va vers KANANGA sur l’avenue NGANDANJIKA au n°8.174, quartier
MANDAM ; Commune de Bondoyi ville de Mwene-Ditu.

MISSIONS DE L’OFFICE CONGOLAIS DE CONTROLE

Les missions assumées à l’OCC sont :

Effectuer le contrôle de qualité, quantité et de conformité de toutes les marchandises et


tous les produits importés et exportés.
Constater les avaries survenues aux marchandises et produits, établir le certificat
d’avarie y afférant ;
Procéder aux contrôles techniques de tous les appareils et travaux ;
Créer et exploiter les silos et les entrepôts sous douane.

L’OBJECTIF DE L’O.C.C

L’O.C.C a pour objectif :

Garantir la qualité des marchandises et produits importés ;


Disposer les statistiques fiables ;
Vérifier si les produits et marchandises sont fabriqués selon les normes ;
Délecter la sous facturation et éviter aussi une di munition des recettes fiscales
douanières
Prévenir les atteintes à l’environnement pour que la RDC ne devienne une poubelle ;
Sécuriser et assurer aux consommateurs et aux usagers de la qualité du produit
identifié et retenu comme propre à la consommation ;
4

Fournir aux assurés en cas des avaries les éléments d’appréciation pour tous les
dédommagements aux assureurs.

LIEU DE CONTROLE

Le contrôle de l’OCC s’effectue :

Au lieu de production précisément en cours de fabrication et ou avant la sortie d’usine


pour les marchandises et produit en transaction locale ;
Au lieu d’embarquement et débarquement pour les marchandises et produits importés
ou exportés.

STRUCTURE ET ORGANIGRAMME DE L’O.C.C

Il revient de dire que dans cette agence publique, nous distinguons cinq services ci-après :

Service d’exploitation ;
Service administratif et financier,
Service émission des documents et statistiques ;
Service d’hydrocarbure
Service informatique.

FONCTIONNEMENT DES SERVICES

L’OCC agence de Mwene-Ditu par les services qui le compose, rend service à la
nation congolaise en générale te en particulier la ville de Mwene-Ditu selon ses buts et
ses missions.

SERVICE D’EXPLOITATION

Le service d’exploitation étant le poumon de l’O.C.C, le service le plus important


dirigé par madame MITSHIABU Michou et Josué KALOMBO comme adjoint.

Ce service s’occupe de tous les problèmes liés au contrôle des marchandises à


l’importation et l’exportation notamment à l’embarquement, au débarquement et la
production.

Ce service renferme dans son sein les bureaux et les postes suivants :

Bureau contrôle à l’importation


5

Ce bureau s’occupe de contrôler les documents qui accompagne la marchandise, il


s’agit de : la lettre de transport, la facture, la licence et la SONAS. Enfin ce bureau
procède à l’ouverture du dossier du client à l’importation et l’exportation.

Après l’enregistrement du client dans les registres d’ouverture vient la phase


d’établissement du fiche de prix qui servira de base pour la facturation. A cet effet, nous
voyons envoyons le dossier du client au chef de service d’exploitation pour la signature,
ce n’est qu’après l’apposition de celle-ci qu’on procède à la facturation par le service
administratif et financier.

Bureau de suivi Wagon

Est un bureau qui est dans le service d’exploitation. Par définition un Wagon est une
voiture qui transporte la marchandise par voie ferré.

Ce bureau a comme tâches :

Faire le suivi de wagon, faire l’apurement des marchandises sous douane et accusé
réception de wagon, en faisant un message de retour. Pour le transfert des
marchandises sous douane, on se sert de deux voies internes et la voie externe.

En cas d’enlèvement des marchandises, ce bureau livre un carnet de convoyage qui


comporte les identités du convoyeur celle du client et la nature des marchandises, il doit
accompagner la marchandise jusqu’au destiné.

Bureau commissariat d’avarie

Le bureau commissariat d’avarie est un bureau qui dépend du service d’exploitation


et est dirigé par un commissaire d’avarie. Ce bureau s’occupe des marchandises importées
et endommagée. D’avarie pour lui permettre d’être endommagé ; détruire les produits
dangereux déclarés impropre à la consommation humaine.

ACTIVITE

Le bureau commissariat d’avarie a pour activités :

1. Constations des avaries : un avarie est un dommage, un risque, un manquant à la


livraison, casse, mouille, pourriture dégageant une odeur nauséabonde survenu aux
marchandises pendant le parcours.
Les documents exigés pour constater l’existence d’une avarie sont : la facture d’achat,
liste de colisage, lettre de transport, le rapport de déchargement SNCC. Après avoir
constaté qu’il a avarie sur demande de l’importateur on peut établir pour lui un
certificat d’avarie.

2. Rédaction du certificat d’avarie.

Eu l’égard de ce qui précède, nous avons compris que le commissariat d’ avaries établit un
« certificat d’ avaries »qui permettra à l’ importateur de réclamer la réparation des risques
6

constater sur les marchandises pendant le parcours auprès de la maison d’assurance


étrangère .

Donc nous souhaitons que le commerce extérieur impose une assurance transport
obligatoire et L’OCC fasse la publicité de ses activités pour informer l’importance des
assurances transports.

SECTION 1 : POSTE GARE ET PLANSEM

Cette section a deux postes travaillant simultanément, ces postes sont

 Poste gare importation : il s’occupe de contrôle documentaire des marchandises à


leurs entrées en gare pour se rassurer que c’est à libre pratique ou transaction.
 Le poste gare d’importation : tout agent de l’OCC peut faire la tâche de commis
contrôleur, celui-ci doit assister au déchargement de la marchandise Importée pour
faire le dénombrement et le rapport journalier des différents produits importés
(divers, textiles, chimiques, consommatiques, alimentaires, pharmaceutiques…)

2 LES SERVICES ADMINISTRATIF ET FINANCIER

2.1 le bureau administratif

Il s’occupe du personnel et des biens de l’office


 il s’assure la bonne exécution des instructions et procédures
administrative,
 il tient les dossiers et les statistiques du personnels, les dossiers doit
contenir les sous-dossiers,
 il prépare le planning de congé des agents ainsi que les lettres
d’intérims,
 il assure l’hygiène et la salubrité
 il assure la paie du personnel ainsi que le contenu sur salaire des agents,
 il fournit les éléments nécessaires à l’élaboration des documents des
liaisons destinés au bureau administratifs,

il calcule les frais de mission des agents, il dépend donc de la direction général.

NB : Le calcul des frais de mission se fait suivant les catégories des agents
7

 il s’occupe aussi de l’économat, en d’autre terme c’est un magasin


possédant toutes les fournitures de l’entreprise.

2.2 Le bureau de finance :

Il s’occupe de la facturation, de la trésorerie et de la comptabilité. La facture


consiste à déterminer le montant à payer par le client en contre partie du
service lui rendu.
Il fait aussi le calcul des frais qui peuvent être les frais additionnels ou les frais
de laboratoires.

2.3. Le bureau du budget et fiscalité

Le bureau du budget s’occupe de l’élaboration de la prévision budgétaire et la


tenue de fiscalité, c’est un bureau qui dépend du service administratif et
financier. La prévision budgétaire consiste à élaborer le budget qui l’état
prévisionnel de contrôle des produits, charge et celui de recette, dépenses de
l’entreprise.
La fiscalité par contre est l’ensemble de lois pour financer le trésor public,
l’état conféré à l’OCC le pouvoir de retenir à la source l’impôt sur le chiffre
d’affaire (ICA) à raison de 18%.

3 LE SERVICE EMIDOC ET STATISTIQUE

3.1. BUREAU EMISION DOCUMENT

Le bureau émidoc s’occupe du travail de dactylographe en collaboration avec


d’autres bureaux.

Nous pouvons dire que ce bureau s’occupe aussi à émettre les documents ci-
après :
- B.A.C.D.,
- Le billet d’autorisation pour enlèvement des marchandises en
transfert sous douane, le transfert sous douane, la déclaration
etc…

En outre, après tous ces documents il faits le rapport journalier, tous les rapports qui entre
dans ce bureau sont mise dans un carnet de transmission et émis dans un registre.

3.2. BUREAU STATISTIQUE

Le bureau statistique a pour mission de récolter les données des importations pour en faire
le tableau statistique.
8

Pour récolter les données le statiteur doit regrouper les familles de chaque produit. A la fin du
moi, il doit faire le graphique pour chaque produit selon sa catégorie.

3.3. BUREAU ARCHIVES

Ce bureau a comme but de classer les dossiers et rapports prise dans des différents bureaux
après lm’ examen pour être classé.

Le classement se fait en ordre croissant et cela en boite de 50 à sa conservation. Ces dossiers


sont gardés et conservés aux archives moyennement, un temps de 10 ans pour être :

Incarner et enterrer

4. SERVICE HYDROCARBURES

Ce dernier coordonne le bureau de contrôle et d’ouverture de dossier de produit pétrolier, le


chef de ce bureau cumule même la fonction du laboratoire.

 Le commis-contrôleur fait le contrôle de la quantité et la qualité, il passe au jugement


 L’échantillonaire passe aussi pour prélever l’échantillon au moins 1 litre pour
l’examen au labo.

Ce bureau a deux postes : sep- Congo et cotonnière. Le poste sep-Congo fait fonction de
traversement dans la citerne tandis que le second pour le potage.

CHAPITRE II : DEROULEMENT DES ACTIVITES AU SEIN DE


L’OCC : AGENCE DE MWENE-DITU
9

SECTION 1 : DEROULEMENT DES ACTIVITES

 Du 28/03 : présentation et prise de contact avec les agents de l’OCC


 Du 29/03 : visite du service exploitation
a) Bureau contrôle
b) Bureau d’échantillonnage
c) Section gare
d) Bureau commissariat d’avarie
 Du 30/03 : service administratif et finance
1. Bureau administratif (explication)
2. Bureau facturation  (explication)
3. Bureau trésorerie et recouvrement
4. Bureau comptabilité & fiscalité
5. Bureau budget
 Du 31/ 03 : service EMIDOC et statistique
 De 01/04 au 22/04 service informatique (explication et pratique sur
l’ordinateur)

SECTION 2 : DIFFICULTES RENCONTREES PAR LES AGENTS QUI UTILISENT


LES MATERIELS INFORMATIQUE A L’OCC /MWENE-DITU

1. Sur le plan technique  :

Les agents qui utilisent les matériels informatiques, ont des difficultés telle que :

-
Les utilisateurs n’utilisent que le Word, Excel, comme il n y’a
pas des signales internet c’est difficile pour se connecter a
moins que l’utilisateur a son modem là c’est simple
- Les mauvaises utilisations faites que les machines tombent en
panne
2. Sur le plan organisationnel  :

L’OCC. Agence de mwene-ditu est bien organisée, car nous avons trouvé l’ordre
partout, dans tout ce qu’ils font comme travail, ils sont sociaux, ils ont la volonté du
travail, l’amour, le respect du travail et de temps.

SECTION 3 : OBSERVATION ET PROPOSITION DES SOLUTIONS

En première position nous voyons que les consommables sont les à apporter la peine
dans le travail, le manque des maisons de vente de certaines pièces sur la ville de
Mwene-ditu ;
Deuxième position, la surcharge due au manque des ordinateurs dans plusieurs bureaux,
là il faut augmenter l’effectif pour améliorer la qualité du travail.
10

PROPOSITION DES SOLUTIONS


Ces solutions permettrons à l’OCC de :
- Biens dégager immédiatement et rapidement les éléments et
atteindre facilement aux objectifs
- Stocker, traiter, faire circuler les informations en garantissant
sa sécurité, sa fiabilité, et bien sur son efficacité.

Pour remédier à ces problèmes, nous choisissons deux types de solutions (manuelle et
informatique).

a) Solution manuelle

Augmenter les nombre des ordinateurs

b) Solution informatique
- Approfondir les notions informatiques dans les domaines ;
- Avoir une maintenance préventive et permanente ;
- Mettre à jour les ordinateurs sur l’internet afin d’éviter
l’endommagement des systèmes d’exploitations et certains
programmes de configuration,
- Veiller à l’installation ou mis à jour des anti-virus sur
l’ordinateur.

CONCLUSION

En guise de conclusion, l’informatique étant qu’une nouvelle discipline qui a encore


besoin d’une compréhension et connaissance de tout celui veut s’en servir ; le stage profitable
et aux étudiants stagiaires et à l’institution ; nous a permis de remplir un exercice
indispensable à notre formation administrative et à l’occurrence du domaine informatique et
appliquer sur machine les connaissances acquises durant toute l’année académique.