Vous êtes sur la page 1sur 2

INTRODUCTION GENERALE

Le phénomène de la mondialisation se caractérise par le développement rapide du commerce


international et l’augmentation massive des flux commerciaux internationaux, régionaux et
bilatéraux de biens et de services, y compris les produits alimentaires.

Du fait de la vitalité du commerce international, l’agriculture et le commerce extérieur de la


Tunisie ont connu une nette tendance à la hausse au cours des dernières décennies. En fait, cette
croissance a été réalisée après que le pays a adopté des mesures visant à encourager la
production et les exportations, ainsi que l’exploitation des avantages offerts par les différents
accords commerciaux qu’a signé le pays. Il est à préciser que l'impact de cette stratégie a eu un
impact positif sur certaines filières dont le pays a réussi à s’emparer d’un avantage compétitif,
à l’instar des filières des dattes.

Compte tenu qu’elle est orientée principalement vers l’export, la filière des dattes en Tunisie
se conforme aux spécificités du secteur et répond aux besoins des importateurs, que ce soit en
qualité, en quantité ou en termes de délais de livraison. Ainsi, la filière d’exportation de dattes
tunisiennes est assez structurée et organisée et elle dispose de quatre principaux opérateurs, à
savoir, les producteurs agricoles, les collecteurs, les conditionneurs-exportateurs et les
importateurs qui sont supposés refléter les besoins des consommateurs étrangers.

Bien que la Tunisie soit la première exportatrice mondiale de dattes en termes de valeur, elle
se trouve actuellement confrontée à une concurrence accrue qui lui nécessite d’accorder plus
d’importance à l’aspect « compétitivité hors-prix » pour, au moins, préserver sa part de marché.

Dans le contexte actuel de promotion de la valeur ajoutée, améliorer la performance de la


filière tunisienne des dattes à l’export fait, de plus en plus, appel aux opérateurs et intervenants
de l’appareil d’exportation doivent jouer un rôle très important dans l’amélioration du climat
d’affaire des entreprises exportatrice.

Parmi ces intervenants nous citons plus particulièrement le CEPEX, dont la mission est
d’appuyer les acteurs économiques dans leur processus d’exportation en les soutenant
administrativement et financièrement et accompagner les exportateurs sur les marchés
extérieurs en organisant des actions promotionnelles, des rencontres de partenariat et des
missions de prospection via le FOPRODEX. Toutefois, les interventions établies par le CEPEX
restent encore limitées, essentiellement en termes de valeurs, notamment lorsqu’on parle du
marché asiatique.

A ce niveau, la question qui se pose :

• Quelle stratégie à adopter par le CEPEX pouvant contribuer au renforcement des


exportations de dattes tunisiennes vers le marché asiatique ?
• Comment peut-on renforcer l’exportation de dattes tunisiennes vers le marché asiatique
?
• Comment le CEPEX pourrait-on procéder, dans le contexte économique actuel, au
renforcement des exportations de dattes tunisiennes vers le marché asiatique ?
• Quels sont les facteurs qui peuvent augmenter la performance des exportations de dattes
tunisiennes vers le marché asiatique ?

L’objectif de notre projet est de proposer une stratégie permettant de mieux exploiter les
programmes publics de promotion des exportations existants au niveau du CEPEX afin
d’augmenter la performance à l’exportation des dattes vers le marché asiatique.

Pour répondre à cette problématique, nous allons présenter tout d’abord le centre de
promotion des exportations ainsi que le département d’affectation du stage.

Ensuite, dans le deuxième chapitre, nous focalisons sur l’importance de l’exportation des
dattes en Tunisie. Enfin, nous consacrons le dernier chapitre pour exposer la stratégie de
renforcement des exportations des dattes vers l’Asie.