Vous êtes sur la page 1sur 70

Principe du DST et objectifs de l’utilisation du tampon :

Principe :
On peut définir le DST comme une mise en production
provisoire en utilisant des complétions temporaires qui permettant
d’acheminer les fluides contenus dans les roches réservoirs vers la
surface, d’estimer leur débit et de mesurer la pression du réservoir.

Le principe de base d’un DST est :

 d’isoler la zone à tester de l’hydrostatique de la boue en utilisant


une garniture de test,

 de soumettre cette zone à une pression réduite, la mettant donc


en condition de produire ( PG > P fond ).

Division Exploration
Direction des Opérations d'Exploration
Département Evaluation des Réservoirs
Hassi Messaoud
Principe du DST et objectifs de l’utilisation du tampon :

 Malgré que notre objectif principal est de mettre la zone


d’intérêt en état de production la garniture utilisée ne doit pas
être descendue totalement vide, un tampon est toujours ajouté
à l’intérieur et cela pour les raisons suivantes :

 Diminuer la différentielle de pression sur la vanne de fond,


 Diminuer la pression au niveau réservoir, (éviter les fines
migration et l’éboulement des parois),
 Ralentir le démarrage du puits pour minimiser le choc sur les
équipements,
 Éviter l’écrasement de la garniture pendant la descente dans les
cas des puits profonds,
 Tester le BHA.
Division Exploration
Direction des Opérations d'Exploration
Département Evaluation des Réservoirs
Hassi Messaoud
Principe du DST et objectifs de l’utilisation du tampon :

1) Diminution de la différentielle de pression sur la vanne de fond :

N’importe quelle vanne dans l’industrie est


caractérisée par une différentielle de pression P2
P1
maximale, (ΔP entre les deux faces de la vanne) où
cette dernière peut s’ouvrir sans risque de leur
endommagement.

Si cette différentielle est dépassée


la vanne ne s’opère pas ou sera P1 P2
endommagée

o Les vannes de fond des tests DST sont aussi régies par cette règle
Division Exploration
Direction des Opérations d'Exploration
Département Evaluation des Réservoirs
Hassi Messaoud
Principe du DST et objectifs de l’utilisation du tampon :

1) Diminution de la différentielle de pression sur la vanne de fond :

 Après la descente de train DST la pression au-dessous de la vanne


de fond c’est la pression hydrostatique.

 Après l’ancrage du packer cette pression hydrostatique reste


piégée en dessous.

Donc ce cas la différentielle de pression sur la vanne de fond sera :


Différentielle = P hydrostatique - P atm
P hydrostatique

 Si cette valeur est supérieure à la différentielle maximale de la


vanne => un tampon doit être ajouté pour assurer le bon
fonctionnement de l’outil
Division Exploration
Direction des Opérations d'Exploration
Département Evaluation des Réservoirs
Hassi Messaoud
Principe du DST et objectifs de l’utilisation du tampon :

2) Le tampon ralentis le démarrage du puits :

 Un démarrage brutal du puits peut désancrer le packer du test ou


causer des dégâts au niveau des équipements de surface.

 D’autre part, il peut provoquer l’éboulement des parois de la


formation et la migration des fines particules ce qui peut
provoquer l’endommagement du réservoir .

Pression
des pores

Division Exploration
Direction des Opérations d'Exploration
Département Evaluation des Réservoirs
Hassi Messaoud
Principe du DST et objectifs de l’utilisation du tampon :

3) Éviter l’écrasement de la garniture :

 Pendant la descente de train de test, la garniture est exposée à la


pression hydrostatique de la boue, dans le cas des puits profonds
cette pression sera importante et peut provoquer leur l’écrasement.

4) Tampon pour tester BHA :

c’est un tampon d’eau de l’ordre de 200 m on l’ajoute au cours


de l’assemblage du BHA DST pour le tester en pression

Division Exploration
Direction des Opérations d'Exploration
Département Evaluation des Réservoirs
Hassi Messaoud
Calcul et choix du tampon :

Calcul du tampon

Point de vue Point de vue Point de vue


vanne de fond formation garniture
Valeur 1 Valeur 2 Valeur 3

La valeur à appliquer
est la plus grande

Division Exploration
Direction des Opérations d'Exploration
Département Evaluation des Réservoirs
Hassi Messaoud
Equipements de test :
Lors de la sélection des
équipements de test, il faut
tenir compte des exigences
suivantes :
• a) L’équipement utilisé est
conçu de façon à contrôler
en toute sécurité la
pression du puits, à évaluer
correctement la formation
et à prévenir la pollution ;
Lines securing
• Reaction forces tests
• Performed by SRPC, initiated in 1999
- Discharge line design
- Pipe rupture

• Resulting action plan

Land - Lines securing Offshore - Lines Safety cables


Cement blocks or sand securing
bags Welding to the deck
9
• b) La pression de service de tout équipement
utilisé, au niveau du manifold de duses et en
amont de celui-ci est supérieure à la pression
statique maximale prévue ;
Choke manifold
FMF
Choke manifold
• Function: to control the flow and the
pressure
• Working Pressure: 5K-10K-15K psi
• Size: 3”-4”-5”
• Optional: by-pass, hydraulic valves, double barriers…
• Choke size denomination: /64 inch (i.e 32/64 = ½ inch)

Fixed choke:
Accurate Adjustable choke:
measurement Quick control

11
• c) l’équipement en aval du manifold de duses
est suffisamment protégé contre la
surpression.
POM – Safety considerations
• Design
- Upstream: WP > Expected Shut-in WHP x 1.2
- Relief line back pressure < 50% of set Pressure

• Operation
- Chicksan forbidden when flowing hydrocarbons
- Only welded connection allowed (no screwed
connection)
- 2”602 and 2”1002 are banned
- Fittings: NPT & Swadgelock up to 10K, Autoclave above Chicksan
10K
- Serial number & certification up-to-date

Autoclav
e

13
H2S Operations
• For H2S operations (OFS-QHSE standard 15):
- All personnel H2S trained and certified
- H2S to be monitored constantly (detector) with wind direction
- SCBA available for rescue if H2S > 20 ppm in-stream
- H2S rated equipment must conform to NACE MR-0175
- Threaded connection shall not be used
- Specific layout and equipment if H2S is expected

H2S-Service requirement SWT set-up for H2S conditions

14
Surface Testing Layout

15
• d) la pression de service des équipements de
fond doit être supérieure à la pression
hydrostatique de la boue + la pression
d'opération des équipements.
HPHT classification

 Line sizing calculations and securing methods.


 P&ID drawing commented and approved.
 Safety analysis performed.
 Advanced SWT qualifications for test
supervisors

17
Equipements de surface :
A) Flow Head : Elle permet :
• D'orienter l'effluent vers les
installations de surface et de
fermer le puits au moyen d’une
vanne hydraulique (Flow Valve)
ou d’une vanne maitresse
manuelle (Master Valve) ;
• L’intervention dans le puits à
travers d’une vanne de curage
(Swab Valve) ou de pomper les
fluides à l’intérieur des tiges à
travers d’une vanne latérale (Kill
Valve) ;
• La rotation de la garniture
de test par l'intermédiaire
d’un joint tournant
(Swivel).
• De supporter le poids de
la garniture ;
• La Fermeture à distance
par le système ESD
Design et déroulement d’un DST
Equipements de surface :
Surge Tank

Flow head

SSV Choke manifold PSV

Coflex
Bac

PSH

ESD stations
Séparateur Séparateur
Lab cabine
ESD Rig Floor Vers torche
B) Vanne de sécurité de surface
(Surface Safety Valve) :
• C’est une vanne hydraulique ou pneumatique,
parfois on l’utilise avant le manifold de duses
pour renforcer la sécurité, elle est
recommandée pour les puits à haut débit et
haute pression ou en cas de présence de
l’H2S.
• La vanne SSV ferme Flowhead
5K-10K-15K
SSV
5K-10K-15K
psi
le puits rapidement psi
2”-3”-5”-6”-7”
3”-4”-5”

en cas d’urgence
(surpression, fuite…),

est opérée à distance
par le système de
fermeture d'urgence
ESD
C) Système de fermeture d'urgence
(Emergency Shut Down)
• Il permet de fermer le puits et
mettre les équipements de
surface en sécurité en cas de
besoin . Les stations ESD
peuvent être installées en
différents endroits sur le
chantier (Rig Floor, séparateur,
manifold de duses...).
Flow Head Surface Safety Valve Emergency Shut Down
D) Piping et raccords
• Tout tube de piping ou
raccord porte un matricule
d’identification qui contient
le diamètre nominal, la
pression de service et la
figure. Notant qu’on peut
avoir des raccords ayant des
différentes pressions de
service et même figure.
Piping and connections
Nominal size Color band Figure WP (psi)
6” light blue 206 1,500 Downstream
3”, 4” yellow 602 2,500 effective choke
3” , 4” , 6” red 1002 5,000
2” , 3”, 4” black 1502 10,000 Upstream
effective choke
2” , 3” white 2202 15,000
Recommended for
hostile conditions

WECO union
(hammer union) GRAYLOC connection FLANGE
Metal-to-rubber seal Metal-to-metal seal Metal-to-metal seal

27
E) Coflexips et Chiksans :
• Ils permettent de relier
entre la Flow Head et le
Data/Injection Header. Ils
doivent être installés
correctement pour éviter
l’endommagement
pendant les mouvements
verticaux de la garniture.
E) Coflexips et Chiksans :
• Les Coflexips sont toujours
préférables aux Chiksans à
cause de leur flexibilité et
leur montage rapide. Ils ont
aussi moins de connexions,
ce qui minimise les fuites.
F) Data/Injection Header :
• Cet élément est installé
juste avant le manifold de
duses . Le Data/Injection
Header est un tube avec Data header
plusieurs ports ou Used to connect sensors, gauges, pilots…

connexions pour des


instruments qui
permettent :
F) Data/Injection Header :
• La Mesure de la pression et de
la température de la tête du
puits ;
• L’échantillonnage de l’effluent ;
• L’injection des produits
chimiques…
G) Manifold de duses :
• Il consiste en un ensemble
de vannes et duses pour
contrôler le débit et la
pression du puits ; il
contient deux chemins
d’écoulement. Le premier
permet d’installer et
changer les duses fixes et
le deuxième équipé avec
une duse ajustable.
H) Séparateur :
• Il permet de séparer les différents fluides (gaz,
huile et eau éventuellement), ainsi que le
comptage et l'échantillonnage de chacun de
ces fluides séparément.
Les séparateurs sont classés en fonction de plusieurs
critères :
• Conventionnel ou nouvelle génération (CleanPhase)
• Pression de service : 600 psi, 720 psi, 1440 psi et 2220
psi ;
• Débit d’huile maximal : à partir de2000 à 23800 bbl/jour
• Débit de gaz maximal : à partir de 20 à 90 mmscf/jour
(million ft3/jour) ;
• Horizontal ou vertical.
I) Bac (tank) :
• Pour stocker l’huile et estimer son
débit. Dans le cas où l’huile est
réinjectée dans la ligne et non
stockée, un bac de stockage nous
permet d'étalonner les compteurs
huile, de prendre en compte certains
phénomènes tels que le dégazage de
l'huile en aval du séparateur ou la
décantation supplémentaire d'eau
qui est encore dispersée (en
émulsion) dans l'huile à la sortie
huile du séparateur.
J) Autres équipements :

• Ligne torche et bassin de décantation : Ils


permettent d'évacuer les fluides produits.
• Le skrinkage tester : Cet appareil permet de
mesurer la perte de volume d'huile par dégazage
entre les conditions du séparateur et les
conditions ambiantes.
• Surge tank : C’est un bac fermé maintenu à très
faible pression, il est utilisé dans le cas où l'huile
contient en particulier de l'hydrogène sulfuré
(H2S).
• Echantillonneurs : Ils permettent de prélever des
échantillons des différents fluides produits. Ils sont
spécifiques à chacun des fluides.
• Manifold gaz : Il permet d'orienter le gaz de la sortie du
séparateur vers la torche.
• Manifold huile : Il permet d'orienter l'huile sortie du
séparateur vers le bac de stockage (ou le surge tank) ou vers
la torche.
• Pompe de transfert : Elle permet de reprendre l'huile
contenue dans le bac de (ou le surge tank) pour l'envoyer
dans le bassin de décantation ou vers la torche.
• Lab cabine : On y rassemble toutes les mesures et les
enregistrements faits en surface. Elle peut être équipée d'un
mini-laboratoire PVT.
Emplacements des équipements de surface :
Durant l’installation des équipements de surface
on doit respecter les normes de sécurité. Le
séparateur et le bac doivent être écartés des
autres équipements par plus de 15 m et du puits
par plus de 25 m.
Le chock manifold doit être écarté par plus de 15
m du puits et son positionnement doit permettre
un montage facile du coflexip qui doit être attaché
au plancher durant les tests et les ouvertures.
Equipements de fond :
• Les équipements de fond d’une
garniture de test sont très variés. Seuls
seront décrits ici les équipements de
base qui assurent les fonctions
principales mentionnées
précédemment.
Les équipements de fonds Train
de DST:

Les slips joints (les joints coulissants)

Les vannes de circulation inverse

Les vannes de test (tester

Gauge Carrier avec Les gauges

Hydraulique jar (coulisse de battage


hydraulique)
Safety Joint

packer
A) Tiges de forage ou Tubings :
• Cette tubulaire doivent
supporter le poids total
de la garniture et
résister à l’écrasement
et à l’éclatement. Dans
le cas où il y a risque de
présence H2S,
l’utilisation des tubings
est préférable car
présentant une
meilleure étanchéité au
niveau des raccords.
B) Joints coulissants (Sleep joints) :
• Ils autorisent les mouvements
courts verticaux de la garniture
de test, engendrés par des
variations de température et de
pression lors des différentes
phases de débit et de
fermeture. Leur nombre dépend
de la profondeur, la
température de fond et le débit
prévu du puits.
Slip joints :
Compenser la dilatation
due à la température et la
contraction de tubing dans les
puits pendant la phase
expérimentale.
C) Masse-tiges (Drill-Collars):
• Elles permettent
d’exercer suffisamment
de poids pour comprimer
les garnitures
d'étanchéité du Packer.
C) Masse-tiges (Drill-Collars):
• Dans le cas d’une vanne
de test mécanique
opérée par les
mouvements verticaux
de la garniture, les
masse-tiges permettent
l’ouverture de la vanne.
D) Dispositif de circulation inverse :
• Un dispositif de circulation inverse est situé
au-dessus de la vanne de test, il permet
d'ouvrir un orifice sur l'espace annulaire et de
récupérer l'effluent situé dans la garniture par
circulation inverse.
S H R V ou SHORT:

C’est un raccord de circulation inverse. Il est actionné par un


disque de rupture. Ce dernier est calculé en fonction de la pression
hydrostatique à la cote de cette pièce avec prise en considération
de la pression de fonctionnement de la vanne.
Dés qu’on applique la pression maximale de ce disque dans
l’annulaire, la partie mobile se shift à travers son clabot et libère les
orifices pour la circulation.
MRST

• The Multi-Reverse Spot Tool provides a means


to establish communication between annulus
and the drill string.

• It has three functional positions: closed,


reverse, and circulate, and may be run in the
well in either the closed or reverse positions.

©Copyright Expro 2012


MRST Principal of operation:
The MRST is cycled from tubing by creating a differential of 1500psi which
represents 1150 of spring force and 350psi friction.
MRST can be configured to the following cycles.
Reverse/Spot: 9 Cycles Closed
1 Reverse
1 Cycle Closed
1 Circulate (Spot)
Reverse Only:
11 Cycles Closed
1 Reverse
or:
5 Cycles Closed
1 Reverse
E) Vanne de test (Tester valve) :
• Elle permet d’isoler le tampon pendant la
descente et avant l’ouverture. Elle permet
aussi d’avoir plusieurs ouvertures et
fermetures au fond durant le test. En fonction
de son type, elle est opérée hydrauliquement,
mécaniquement ou électro-hydrauliquement.
Test Tool Services
Descendues fermées, pour éviter la pénétration
de boue à l’intérieur des tiges durant la descente
du train de test dans le puits afin de créer une
différence de pression entre l’intérieur des tiges
et le fond de puits pour permettre aux fluides de
réservoir à s’écouler vers la surface.
Elles sont les éléments les plus essentiels pour
Les vannes de test (tester) créer des perturbations dans le réservoir et de
contrôler la venue des effluent à l’intérieur des
tiges par leur manipulation (ouverture et
fermeture).

On distingue trois catégories des vannes:


_ Vannes mécaniques: DCIPV, MFE
_Vannes hydrauliques : PCT, STV
_Vannes électro-hydo-mécaniques : IRDV-TV
Train de test MULTI-FLOW EVALUATOR
(MFE) :
Cet outil nous permet d’avoir
plusieurs
ouvertures et plusieurs fermetures;
ainsi que de récupérer un
échantillonnage en surface du dernier
débit avec les mêmes données de fond.
Avantage :
_ Simplicité de manœuvre :
_ Possibilité d’exécuter autant de
cycle d’ouverture et de fermeture.
_ Existence de deux vannes en série,
ce qui augmente la sûreté de
fermeture. open hole
Train de test P C T
Ce type de train de test fonction
par pression annulaire. Il possède
une ouverture de 2¼. Grâce à
celle-ci, qu’on peut faire d’autres
opérations (Acidification et
ColledTubing) pendant le DST.
Il existe les P C T à 2 Cycles, à 3
Cycles et à 6 Cycles. Un cycle c’est
une ouverture et une fermeture
ou bien la remontée sous pression
et purger à zéro. Ce type de test
est utilisé dans les puits tubés.
Non Fullbore Fullbore

fermée Ouverte
fermée
Ouverte
IRDV

Intillegent
Remont
Dual
Valve
Définition
L'outil de vanne Double IRDV est un composant de
train de teste créer par Schlumberger en 1992 qui
combine deux passage intégral (vannes) sans
restriction de diamètre intérieur ,il comporte:
une vanne de teste: ( commander l'écoulement de la
formation étant testé dans le train de teste jusqu’a la
surface).
une vanne de circulation:(contrôle l’écoulement entre
l'espace annulaire et le diamètre intérieur du train de
teste).
Ces deux vannes peuvent être manœuvré de façon
indépendante, en utilisant le principe de
fonctionnement d'IRIS.
IRDV INTLLEGENTE REMONTE DUEL VALVE
Principe de fonctionnement
Le système de mise en œuvre intelligent à distance
(IRIS) (Intelligent Remote Implementation System)
fournit un moyen de contrôle des outils de fond du
DST.
Quand une commande de pression est envoyée à
partir de la surface , le capteur de pression la
détecte, puis analyse la commande par
microprocesseur.
Principe de fonctionnement
Ce dernier charge l’outils
hydraulique pour ouvrir ou fermer
une vanne appropriée.
la mise en œuvre est faite en
utilisant les sources d'énergie de
fond disponibles (énergie
hydrostatique ,batteries).
TYPES D’IRDV

L’IRDV existe en deux


versions:

-une standard, 5in x2 1/4-in.

-une version Big Bore, 7 in x 3


1/2-in.
Exemples du travail d'IRDV
Golfe du Mexique
Utilisé pour Ouverture des perforations au-dessus de
l'emballeur.
Changement de fluide d'annulaire pendant les opérations.

L'Italie
Commande d'azote appropriée à l'ordre de travail d'Agip.
Exemples du travail d'IRDV
Moyen orion
Mobil a demandé IRDV pour leurs campagnes d'essai
dues à la fiabilité d'outil.

Algérie
recommande deux fois avec Petro Canada pour
L'utilisation d'azote de circulation créent l'underbalance.
Sonatrache explo (champ de HGA):Changement de
fluide d'annulaire sur le puits RepsolKL2 avant les
perforations.
F) Porte-enregistreurs (Gauge carrier) :
• Ils reçoivent les enregistreurs de pression et
de température. Les enregistreurs de
pressions permettent d'enregistrer la pression
de fond dans le tubing et donc, en particulier,
l'évolution de la pression de fond lors des
phases de débit et de fermeture. Suivant leur
position les enregistreurs de pression
permettent aussi d'enregistrer la pression de
l’annulaire.
G) Coulisse hydraulique (Hydraulic jar)
• En cas de coincement, on essaye de décoincer
le Packer en exerçant des forces de traction
par battage grâce à la coulisse hydraulique
située au-dessus du joint de sécurité.
H) Joint de sécurité (Safety joint) :
• En cas d’échec pour décoincer la garniture par
battage, le dévissage du joint de sécurité
permet la récupération de la partie supérieure
de la garniture.
I) Packer récupérable :
• A pour but d’assurer l'étanchéité et d’isoler la
zone à tester de la boue de forage qui se
trouve dans l’espace annulaire. Il y a deux
types de packer, à savoir mécanique et
hydraulique.