Vous êtes sur la page 1sur 22

Royaume du Maroc

Université Hassan 1er


Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales
- Settat -

Le Contrôle de gestion :

Travaux Dirigés
Réalisé par : Encadré par :
EL GHANAMI EL IDRISSI Youssef Mme TOUILI Karima
É
Pages : de 3 à 40
É É
Pages : de 5 à 60

É
Pages : de 7 à 8à
É É
Pages : de 9 à 10

É É
Pages : de 11 à 13
É É
É È
Pages : de 14 à 21
É

Dans une entreprise qui fabrique un seul type de produit, on distingue trois niveaux
d’activité : 200, 700, 900 unités produites.
Les charges variables par unité sont de 14 dhs.
Les charges fixes totales s’élèvent à 18 000 dhs pour chaque niveau d’activité.
TRAVAIL A FAIRE:
1°) Evaluer, pour chaque niveau d’activité :
- le coût variable total,
- le coût fixe unitaire,
- le coût total,
- le coût moyen.
2°) Analyser et commenter les résultats obtenus.

Correction :
1°) Activités
Eléments
200 700 900
Charges variables unitaires 14 14 14
Charges variables totales 2 800 9 800 12 600
Charges fixes totales 18 000 18 000 18 000
Charges fixes unitaires 90 25,71 20
Coût total 20 800 27 800 30 600
Coût moyen unitaire 104 39,71 34

3
2°)
Les charges variables totales varient avec le niveau d’activité.
Les charges variables unitaires sont constante.

Les charges fixes totales sont indépendantes de la variation du volume d'activité.


Les charges fixes unitaires diminuent lorsque le niveau d’activité augmente et vice versa.

4
É É

La société ZIRAOUI est une société industrielle. Elle vous fournit les
renseignements suivants au 31/12/N :

Chiffre d'affaires 9 238 580

Achats de matières premières 3 753 000

Location de magasin 178 101

Stock initial de matières premières 150 500

Stock final de matières premières 105 860

Charges du personnel 1 120 000

Stock initial de produits finis et encours 185 000


Stock final de produits finis et encours 307 385

Charges variables liées à la production 2 419 535

Charges variables liées à la distribution 176 491


Dotations aux amortissements 990 000

TRAVAIL A FAIRE:
Etablir le compte de résultat différentiel simplifié et calculer le taux de
marge sur coût variable.

5
Correction :
T.E.D - + %
=> Chiffre d'affaires 9 238 580 100%
Achats de matières premières 3 753 000
+/- Variation des stocks de matières premières 44 640
+ Charges variables de production 2 419 535
+/- Variation des stocks de produits finis -122 385
+ Charges variables de distribution 176 491
= Coût variable 6 271 281
=> Marge sur coût variable 2 967 299 32,12%
Location de magasin 178 101
+ Charges du personnel 1 120 000
+ Dotations aux amortissements 990 000
= Charges fixes 2 288 101
=> Résultat 679 198 7,35%

6
É

L'entreprise WINFUN fabrique et vend des poupées dont le prix de vente est de
100 dhs l'unité. Les données prévisionnelles établies pour l'année à venir font
apparaître le compte de résultat suivant :
Chiffre d'affaires 5 000 000
Matières consommées 2 100 000
Frais personnel variables 700 000
Frais personnel fixes 500 000
Services externes variables 450 000
Services externes fixes 100 000
Autres charges variables 50 000
Autres charges fixes 300 000
Dotation aux amortissements 300 000
Charges financières variables 100 000
Charges financières fixes 100 000
Total des charges 4 700 000
Résultat courant 300 000

TRAVAIL A FAIRE:
1°) Etablir le compte de résultat différentiel;
2°) Calculer le seuil de rentabilité en CA, en quantité et en date de l’entreprise
WINFUN.

7
Correction :
1°) Eléments Poupés %
Chiffre d'affaires 5 000 000 100%
Coûts variables 3 400 000 68%
MCV 1 600 000 32%
Coûts fixes 1 300 000
Résultat 300 000 6%

2°)
Formule Application numérique

𝟏 𝟑𝟎𝟎 𝟎𝟎𝟎
SR en valeur 𝐂𝐡𝐚𝐫𝐠𝐞𝐬 𝐟𝐢𝐱𝐞𝐬 𝐒𝐑 = = 𝟒 𝟎𝟔𝟐 𝟓𝟎𝟎
𝐒𝐑 = 𝟑𝟐%
𝐓𝐌𝐂𝐕

𝟒 𝟎𝟔𝟐 𝟓𝟎𝟎
SR en quantité 𝐒𝐑 𝐒𝐑𝐪 = = 𝟒𝟎 𝟔𝟐𝟓
𝐒𝐑𝐪 = 𝟏𝟎𝟎
𝐏𝐫𝐢𝐱 𝐝𝐞 𝐯𝐞𝐧𝐭𝐞

𝟒 𝟎𝟔𝟐 𝟓𝟎𝟎
SR en date 𝐒𝐑 𝐏𝐌 = 𝐱 𝟏𝟐 = 𝟗 𝐦𝐨𝐢𝐬 𝐞𝐭 𝟐𝟑 𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬
𝐏𝐌 = 𝐱 𝟏𝟐 𝟓 𝟎𝟎𝟎 𝟎𝟎𝟎
𝐂𝐀 𝐩𝐫é𝐯𝐢𝐬𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥
23 octobre

8
É É

L’entreprise MAYMANA fabrique 3 types de gâteaux : Bundt Cake, Brownie et


Cheese Cake. Le gérant de l’entreprise souhaite connaître la contribution de
chaque type de gâteaux à la couverture des charges fixes communes de la
pâtisserie qui sont de 38 000 dhs.

Eléments Bundt Cake Brownie Cheese Cake Entreprise

Chiffre d'affaires 100 000 120 000 90 000

Coûts variables 50 000 70 000 56 000

MCV

Coûts spécifiques 34 000 30 000 36 000

MCS

Coûts non spécifiques

Résultat

TRAVAIL A FAIRE:
Le gérant vous demande de compléter ce tableau, de l’interpréter et de proposer
des solutions pour améliorer la situation de l’entreprise.

9
Correction :
Eléments Bundt Cake Brownie Cheese Cake Entreprise
Chiffre d'affaires 100 000 120 000 90 000 310 000
Coûts variables 50 000 70 000 56 000 176 000
MCV 50 000 50 000 34 000 134 000
Coûts spécifiques 34 000 30 000 36 000 100 000
MCS 16 000 20 000 - 2 000 34 000
Coûts non spécifiques 38 000
Résultat - 4 000

 Le résultat global de l’entreprise est négatif en raison de la marge totale sur coûts
spécifiques (34 000) qui est inférieure au montant des coûts non spécifiques (38 000).

 Le gâteau "Cheese Cake" a une très mauvaise contribution à la couverture des


charges spécifiques. Il faudrait :

– soit augmenter le CA du gâteau "Cheese Cake "(en augmentant le prix de vente ou


les quantités vendues) ;
– réduire leur charges variables et coûts spécifiques, de manière à retrouver une MCS
positive ;
– on pourrait même envisager de supprimer le gâteaux "Cheese Cake "…
10
É É
La société BISCAT est spécialisée dans la fabrication et la vente de trois articles A,
B et C. Une étude des coûts de revient, pour la période de référence, donne les
résultats suivants :

Produits Total A B C
Quantités vendues 40 000 20 000 60 000
Chiffres d’affaires 200 000 80 000 36 000 84 000
Coût de revient des produits vendus 197 000 80 200 48 440 68 360
Résultats analytiques 3 000 -200 -12 440 15 640

Le P.D.G. vous demande votre avis sur la suppression éventuelle des produits
déficitaires. Une étude plus précise des conditions d’exploitation met en évidence
que certaines charges sont proportionnelles aux quantités.

Produits A B C

Coûts variables unitaires 1.250 1.200 0.400

11
TRAVAIL A FAIRE:
1°) Appliquer la méthode des coûts variables pour aider le dirigeant à prendre
une décision.

Vous poussez les analyses en étudiant les charges fixes propres à chaque produit.

Produits A B C

Charges fixes spécifiques 7 000 14 000 20 000

2°) Appliquer la méthode des coûts spécifiques pour aider le dirigeant à


prendre une décision.

12
Correction :
1°) Produit TOTAL A B C
Chiffre d’affaires 200 000 80 000 36 000 84 000
- Coût variable de production 98 000 50 000 24 000 24 000
=Marge /CV 102 000 30 000 12 000 60 000
- Charges fixes 99 000
=Résultat 3 000
Avant l’application de la méthode du direct costing simple, on peut suggérer l’élimination de la
production des produits déficitaires A et B. En revanche, l’application du direct costing simple
permet de conclure que l’élimination des produits A et B entraine une dégradation du résultat qui
passe à une perte de 39 000 dhs (60 000 – 99 000)

2°) Produit TOTAL A B C


Chiffre d’affaires 200 000 80 000 36 000 84 000
- Coût variable de production 98 000 50 000 24 000 24 000
=Marge / CV 102 000 30 000 12 000 60 000
- Charges fixes directes 41 000 7 000 14 000 20 000
=Marge / C Spécifique 61 000 23 000 -2000 40 000
- Charges fixes spécifiques 58 000
=Résultat 3 000
Les marges sur coûts spécifique de A et C sont positives. Il y a lieu de maintenir leur production.
La marge sur coûts spécifiques du produit B est négative. Donc il y a lieu de suspendre la production
du produit B.
13
É É
É È
L’entreprise RED, société anonyme, occupe une position dominante sur son
marché régional. Elle est en pleine expansion. Dans l’année 2017, elle ne fabriquait
et ne vendait qu’un seul produit. Elle ne travaille pas pendant le mois d'août. On
vous communique les informations suivantes :

Prix de vente unitaire : 1 200 dhs


Quantité annuelle vendue : 13 200

Coûts variables
Charges variables pour un mois de production :
MOD : 580 000 dhs de salaires versés.
Matières premières : 420 000 dhs
Autres charges variables liées à la production : 24 000 dhs

Charges fixes
Salaires versé mensuel : 90 000 dhs
Amortissement de matériels d'une valeur globale de 1 200 000 dhs amortissables en
mode linéaire sur 10 ans.
Autres charges fixes annuelles : 45 000 dhs
14
TRAVAIL A FAIRE:
1°) Déterminer la marge sur coûts variables.

2°) Calculer le seuil de rentabilité en valeur et en quantité et en date si l'activité


est régulière sur les 11 mois travaillés.

3°) Représenter graphiquement le seuil de rentabilité.

4°) Quel chiffre d’affaires permet-il d’obtenir un résultat de 5 000 000 dhs ?

5°) En réalité, l'activité de l'entreprise est saisonnière. Les coefficients


saisonniers (calcules par rapport au chiffre d’affaire moyen) sont donnes dans le
tableau ci-dessous.

Mois 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Coefficients 1,2 1,05 1,15 1 1 0,95 1 0 0,6 0,85 1,2 1

A quelle date sera atteint le seuil de rentabilité ?

15
1°) ELEMENTS - + %
Chiffre d’affaires 15 840 000 100 %
Charge variables :
-MOD 6 380 000 (1)
-Matières premières
4 620 000 (2)
-Autres charges variables
264 000 (3)
= Marge sur couts variable 4 576 000 28,89 %
Charges fixes :
-Salaire fixes 1 080 000 (4)
-Amortissement
120 000 (5)
-Autres charges fixes
45 000
= Résultat 3 331 000 21,03 %
(1) 580 000 x 11 (2) 420 000 x 11 (3) 24 000 x 11 (4) 90 000 x 12 (4) 1 200 000 x 1/12
2°)
Formule Application numérique
SR en valeur 𝟏 𝟐𝟒𝟓 𝟎𝟎𝟎
𝐂𝐡𝐚𝐫𝐠𝐞𝐬 𝐟𝐢𝐱𝐞𝐬 𝐒𝐑 = ≈ 𝟒 𝟑𝟎𝟗 𝟔𝟏𝟓
𝐒𝐑 = 𝟐𝟖, 𝟖𝟗%
𝐓𝐌𝐂𝐕

SR en quantité 𝟒 𝟑𝟎𝟗 𝟔𝟏𝟓


𝐒𝐑 𝐒𝐑𝐪 = ≈ 𝟑 𝟓𝟗𝟏
𝐒𝐑𝐪 = 𝟏𝟐𝟎𝟎
𝐏𝐫𝐢𝐱 𝐝𝐞 𝐯𝐞𝐧𝐭𝐞

SR en date 𝟒 𝟑𝟎𝟗 𝟔𝟏𝟓


𝐒𝐑 𝐏𝐌 = 𝐱 𝟏𝟐 ≈ 𝟑 𝒎𝒐𝒊𝒔 𝒆𝒕 𝟗 𝒋𝒐𝒖𝒓𝒔
𝐏𝐌 = 𝐱 𝟏𝟐 𝟏𝟓 𝟖𝟒𝟎 𝟎𝟎𝟎
𝐂𝐀 𝐩𝐫é𝐯𝐢𝐬𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥
9 avril

16
3°) Pour représenter graphiquement le seuil de rentabilité, on peut choisir
l’une de ces relations :
A- Relation M/CV = CF
Ici, nous aurons deux droites : Y1 (MCV) et Y2 (CF) ; d’équations respectives :
- Y1 = ax avec : a = taux M/CV et x = CA ;
- Y2 = b avec b : les charges fixes
Dans notre cas : Y1 = 28,89 % x ; Y2 = 1 245 000

17
B- Relation R = M/CV – CF
Ici, nous aurons une seule droite d’équation :
- Y = ax – b avec a : taux M/CV, X : le CA et b : la charge fixe

Dans notre cas : Y = 28,89 % x - 1 245 000

18
C- Relation CA = CV + CF
Ici, nous aurons deux droites : Y1 (CA) et Y2 (coût total) d’équations respectives :
- Y1 = x avec x = chiffre d’affaires ;
- Y2 = ax + b ; a = taux des CV et b = charges fixes ;

Dans notre cas : Y1 = x ; Y2 = 71,11% x + 1 245 000

19
4°) Le chiffre d’affaires nécessaire pour obtenir un résultat de 5 000 000 dhs :
𝐂𝐅 + 𝐑 𝟏 𝟐𝟒𝟓 𝟎𝟎𝟎 + 𝟓 𝟎𝟎𝟎 𝟎𝟎𝟎
𝐂𝐀 𝐧é𝐜𝐞𝐬𝐬𝐚𝐢𝐫𝐞 = = = 𝟐𝟏 𝟔𝟏𝟔 𝟒𝟕𝟔, 𝟐𝟗 𝐝𝐡𝐬
𝐓𝐌𝐂𝐕 𝟐𝟖, 𝟖𝟗 %

5°) 𝐂𝐀 𝐚𝐧𝐧𝐮𝐞𝐥 𝟏𝟓 𝟖𝟒𝟎 𝟎𝟎𝟎


𝐂𝐀 𝐦𝐨𝐲𝐞𝐧 = = = 𝟏 𝟒𝟒𝟎 𝟎𝟎𝟎 dhs
𝟏𝟏 𝟏𝟏

Mois Coefficient CA moyen CA du mois Cumul du CA


1 1,2 1 440 000 1 728 000 1 728 000
2 1,05 1 440 000 1 512 000 3 240 000
3 1,15 1 440 000 1 656 000 4 896 000
4 1 1 440 000 1 440 000 6 336 000
5 1 1 440 000 1 440 000 7 776 000
6 0,95 1 440 000 1 368 000 9 144 000
7 1 1 440 000 1 440 000 10 584 000
8 0 1 440 000 0 10 584 000
9 0,6 1 440 000 864 000 11 448 000
10 0,85 1 440 000 1 224 000 12 672 000
11 1,2 1 440 000 1 728 000 14 400 000
12 1 1 440 000 1 440 000 15 840 000

20
En appliquant l’interpolation linéaire on trouve :

2 3 240 000
PM 4 309 615
3 4 896 000

𝐏𝐌 − 𝟐 𝟒 𝟑𝟎𝟗 𝟔𝟏𝟓 − 𝟑 𝟐𝟒𝟎 𝟎𝟎𝟎


=
𝟑−𝟐 𝟒 𝟖𝟗𝟔 𝟎𝟎𝟎 − 𝟑 𝟐𝟒𝟎 𝟎𝟎𝟎
𝟗 𝟑𝟎𝟏
𝐏𝐌 = +𝟐
𝟏𝟒 𝟒𝟎𝟎
𝐏𝐌 ≈ 𝟐, 𝟔𝟓

Donc le point mort est le 20 mars.

21