Vous êtes sur la page 1sur 32

Niveau : 2AM

Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans le
respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est capable de
comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation avec la situation de
communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Projet I : dire et jouer un conte
Activité : - négociation et planification du 1er projet
- Situation problème du départ
Objectifs - Négocier et planifier le Projet 01.
d’apprentissage :

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en  Montrer aux élèves quelques illustrations de contes. Travail
situation collectif

 Que représentent ces illustrations ?


→ Ces illustrations représentent des histoires.
 Comment appelle-t-on ce genre d’histoires ?
→ On les appelle des contes.
 Connais-tu d’autres titres de contes ?
→ Accepter les réponses justes et corriger celles données en
arabe).
Situation - Annoncer le thème du projet
élémentaire - Analyse du thème :
01 : Un conte est un texte généralement court, qui raconte des
L’annonce du histoires imaginaires.
thème de projet • Il met souvent en scène des couples de personnages dont l'un Travail
est bon, l'autre méchant. En règle générale, le bon finit par collectif
triompher.
• L'époque et le lieu du récit sont rarement définis, comme le
montre l'emploi de la traditionnelle formule Il était une fois…
- Les séquences du 1er projet :
Séquence 01 : Entrer dans le monde du merveilleux. (Début du
conte)
Séquence 02 : Tout à coup. (La suite des événements)
Séquence 03 : C’est ainsi que. (fin du conte)
- Organisation des groupes et répartition des taches
- Consignes à suivre pour réaliser le projet :
- Vous allez rédiger un conte de votre choix qui sera lu et joué à
vos camarades de l’école.
- Donner des directives pour pouvoir rédiger soi-même et non pas
faire du copier-coller.
- Vous devez réunir les informations nécessaires en cherchant sur
internet et dans la bibliothèque de l’école…
Professeur : Lazziri Khaoula Niveau : 2 A.M
Compétence globale :

Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans


le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation avec la
situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Projet I : dire et jouer un conte.

Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux.

Tache de départ : Ton école organise une fête de fin de trimestre. Tu vas y participer avec tes camarades en
présentant un conte merveilleux sous forme de synthèse.

Séance 01 : compréhension orale

Séance 02 : expression orale

Séance 03 : compréhension de l’écrit.

Séance 04 : lecture entrainement

Séance 05 : vocabulaire «  Les formules d’ouverture».

Séance 06 : vocabulaire «  les mots de la même famille »

Séance 07 : grammaire « les compléments circonstanciels ».

Séance 08 : conjugaison « L’imparfait de l’indicatif».

Séance 09 : orthographe «Les verbes en « cer », « ger », « yer » et « ier » à l’imparfait de l’indicatif. »

Séance 10 : compréhension de l’écrit.

Séance 11 : préparation à l’écrit

Séance 12 : production écrite

Séance 13 : lecture récréative

Séance 14 : compte rendu de la P.E.

Séance 15: évaluation bilan.


Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale 1
Comprendre , à l’oral, des textes narratifs qui relèvent de la fiction en tenant compte
des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : Compréhension orale
Support : document audio-visuel « Conte : Le petit Chaperon Rouge»
Objectifs  Développer le sens de l’écoute et répondre aux questions de
d’apprentissage : compréhension.
 Prendre la parole et s’exprimer.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


- Quels sont les contes que vous connaissez ?
Mise en → Expression libre Travail
situation collectif
- Quel est votre conte préféré ? Pourquoi ?
→Expression libre
Pré-écoute  :
 Nous allons écouter l’histoire d’une petite fille qui a
désobéi à sa maman. (expliquer le sens du mot « désobéir
» = ne pas obéir  ne pas suivre les ordres/les
recommandations / les conseils)
- Est-ce que c’est bien de désobéir à ses parents ?
→ Non, ce n’est pas bien de désobéir à ses parents. Il faut les
obéir.
1ère écoute  :
Phase d’écoute 1- Tu connais certainement ce conte, par quelle expression
et d’analyse: commence-t-il ? Travail
→ Il était une fois collectif
2- Quels sont les personnages de ce conte ? Qui est le
personnage principal de cette histoire ?
→ La petite fille (le petit chaperon rouge) / le loup / la maman /
la grand-mère / le chasseur.
3- Où se passait cette histoire ?
→ dans la foret d’un petit village.
4- Pourquoi on l’appelait « Petit Chaperon Rouge »
→ Parce qu’elle portait toujours un petit chaperon rouge.
5- Où demeurait la grand-mère du Petit Chaperon Rouge ?
→ A l’autre bout du village
2ème écoute  :
1- Un jour sa mère prépara :
- du pain - des gâteaux - des galettes
Choisis la bonne réponse
2- Complète la phrase de la mère :
« Souviens-toi, ne …………… pas aux…………….sur la route
et ne t’……………………pas du ……………………… »
→« Souviens-toi, ne parle pas aux inconnus sur la route et ne
t’éloignes pas du chemin principal »
ème
3 écoute  :
1- Quel animal Le petit Chaperon Rouge a-t-elle rencontré
dans la forêt ?
→ Elle a rencontré un loup.
2- Qu’a-t-il fait ?
→ Il est allé à la maison de la grand-mère et il l’a dévoré.
3- Qui est ce qui a sauvé Le Petit Chaperon Rouge et sa
grand-mère ?
→ C’est le Chasseur qui a sauvé Le Petit Chaperon Rouge et sa
grand-mère.
Phase de Compète cet énoncé par les mots suivants : Un village- il était
mobilisation
une fois - Le petit chaperon rouge – imaginaire – méchantes -
belle.
Ce conte est une histoire………………….…Il commence par
…………………………..,.Le personnage principal
est……………………..qui est une petite fille
très……………….. qui habitait dans un ………..………………

Phase Demander aux élèves de résumer oralement l’extrait de ce conte Travail


d’évaluation écouté. individuel
puis,
correction
collective
Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale 2
Produire, à l’oral, des textes narratifs qui relèvent de la fiction en tenant compte des
contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : Production orale
Support : images P. 12
Objectifs - Construire du sens à partir d’un support iconique.
d’apprentissage : - S’exprimer oralement pour produire une situation initiale
d’un conte.
- Découvrir le monde du merveilleux.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en Qu’est-ce-qu’un conte ? Travail
situation collectif
 J’observe les images de la page 12  :
Phase 1- Que voyez-vous sur l’image n°1 ? Travail
d’observation/ → Une petite fille, un sentier bordé de fleurs (un chemin), une collectif
expression maison, des arbres…
libre: 2- Que fait la petite fille ?
→ Elle cueillit des fleurs.
3- Un nouveau personnage apparait dans la deuxième image.
Qui est ce ?
→ C’est la sorcière.
4- Que dit-il ?
→ Que ton chemin disparaisse !
5- Qu’arrive-t-il au chemin ?
→ Le chemin disparait.
6- Quelle est la réaction de la fille ?
→ Elle a peur.
Phase  Remettez les mots dans le bon ordre pour que la phrase ait du Travail
d’expression sens : une / Il était une fois, / fille / cueillait / petite / qui / des individuel
dirigée fleurs / naïve/
→ Il était une fois, une petite fille naïve qui cueillait des fleurs.
Phase de Trace écrite: Travail
mobilisation La situation initiale : Il était une fois, une petite fille qui allait individuel
cueillir des fleurs loin de la maison.

Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale 3
Comprendre des textes narratifs qui relèvent de la fiction en tenant compte des
contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : compréhension de l’écrit
Support : texte  « Le bucheron honnête »P. 13
Objectifs - Lire et comprendre un conte.
d’apprentissage : - Découvrir le monde du merveilleux.
- Identifier les éléments textuels figurant dans un début de
contes

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en  Quelles sont les informations qu’on doit citer dans la
situation situation initiale du conte ? Travail
→ les personnages principaux / le lieu et le temps de l’histoire collectif
/l’état et les caractères des personnages principaux
Situation Etude du para texte :
élémentaire Activité 1 : Repérage des éléments périphériques du texte pour
01 : Mettre bâtir des hypothèses de sens
l’élève en 1- Que représente l’illustration ? Travail
situation  Expression libre. collectif
d’observation. 2- Quel est le titre du texte ?
 Un bucheron honnête
3- Qui est son auteur ? Quelle en est la source ?
 Contes des quatre vents. Natha Caputo
4- D'après ces éléments, dis en une phrase de quoi s'agit-il
dans ce texte.
 Les élèves émettent des hypothèses de sens.
Situation Lecture silencieuse (dirigée)
élémentaire02 : Lis le texte et souligne tous les verbes conjugués Travail
Mettre les  Lecture exploitation : individuel
élèves en Qui ? Où ? quand ?
situation de Un bucheron dans une Il y a
lecture Le petit vieux à barbe blanche forêt. longtemps
silencieuse 1) Qui est le personnage principal de ce conte ?
guidée (avec →Le bûcheron
consigne de 2) Que faisait-il pour gagner sa vie ? Quel outil utilisait-il ?
repérage → Il coupait du bois qu’il vendait au marché. Il utilisait une
d'indices hache.
textuels) 3) La cognée est :
a- la partie en bois par laquelle on tient la hache.
b- la partie en fer qui sert à couper le bois.
4) Un pauvre bûcheron coupait du bois qu’il vendait au
marché. A quel temps sont conjugués les verbes de cette
phrase ?
→ les verbes de cette phrase (coupait/vendait) sont conjugués à
l’imparfait.
5) Le bûcheron a été récompensé. Pourquoi ?
→ Le bûcheron a été récompensé parce qu’il est honnête. (Il n’a
pas menti)
Synthèse  Complète l’énoncé suivant : Travail
Il y a bien longtemps, dans une forêt, un pauvre bûcheron coupait individuel
du bois qu’il vendait au marché. puis
collectif
Evaluation Lecture à haute voix : on demande à trois ou quatre élèves de Travail
lire le texte à haute voix. Chaque élève lira une séquence du texte collectif
formant une unité de sens
Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
L’élève sera capable de comprendre et produire des textes narratifs qui relèvent de la
fiction en tenant compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : vocabulaire
Leçon du jour : Les formules d’ouverture du conte
Objectifs - Se familiariser avec les formules d’ouverture d’un conte
d’apprentissage : - Employer les formules d’ouverture dans des situations initiales.
- Enrichir le vocabulaire de l’apprenant en formules d’ouverture.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en - Quel est le titre de ce texte que nous avons vu la dernière Travail
situation collectif
fois ?
→Un bûcheron honnête.
- Par quelle expression commence-t-il ?
→ il y a longtemps
Situation J’observe et je lis l’énoncé suivant :
élémentaire 01 : Il était une fois, un homme avait sept fils et aucune fille, alors
Mettre les élèves qu’il désirait vraiment en avoir une.
en situation Travail
d’analyse
1) Combien de fils cet homme avait-il ?
collectif
→ Il avait sept fils.
2) Que désirait-il ?
→ Il désirait avoir une fille.
3) Par quelle expression commence cette histoire ?
→ Il était une fois.
4) Par quels autres mots ou expressions peut-on la
remplacer ?
→ Il y a longtemps / il y avait une fois / dans le vieux
temps…
5) Comment appelle-t-on ces mots et expressions ?
→ Ce sont les formules d’ouverture du conte.
6) A quel temps est conjugué le verbe qui suit « Il était une
fois » ?
→ Il est conjugué à l’imparfait.
Situation Complète :
élémentaire02 : Le conte commence généralement par une formule d’ouverture Travail
Mettre les élèves collectif
en situation de comme : il était une fois, il y a bien longtemps, autrefois, jadis,
synthèse dans le vieux temps, en des temps très anciens…etc.
(mobilisation) Ces formules indiquent que l’histoire se déroule dans un passé
lointain.
Evaluation Activité 01 -Complète ces débuts de contes par la formule Travail en
d’ouverture qui convient : groupe
« il y a bien longtemps, c’était il y a longtemps, jadis, il Puis,
était une fois, autrefois. » correction
- Il était une fois, un homme qui avait de belles collective
maisons à la ville et à la campagne, de la vaisselle
d’or et d’argent, des meubles en broderies, des
carrosses dorées.
- jadis, dans un royaume oublié de tout, vivait un roi juste
et bon.
- autrefois, lorsque le ciel était bas, si bas qu’il n’y
avait pas de places pour les nuages.
- Il y a bien longtemps, un homme qui avait sept fils et
pas de filles. Il aurait pourtant voulu en avoir une.
- C’ést il y a longtemps, un roi qui aimait tant les habits,
qu’il dépensait tout son argent à sa toilette.
Activité 02 : A ton tour, rédige quatre phrases en utilisant les
formules d’ouverture que tu choisiras parmi celles proposées
dans l’exercice 1.
Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
L’élève sera capable de comprendre et produire des textes narratifs qui relèvent de la
fiction en tenant compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : vocabulaire
Leçon du jour : Les mots de la même famille
Objectifs - Repérer les mots de la même famille.
d’apprentissage : - Identifier la particularité des mots de la même famille.
- Former des mots de la même famille afin de les employer.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en J’observe et je lis l’énoncé :
situation « Il était une fois, un chanteur dont le chant charmait ses voisins, jouait à Travail
une guitare acoustique et composait une chanson » collectif
- Relevez les mots qui se ressemblent dans la phrase suivante.
- Quelle est la partie commune entre ces mots ?
Situation  Lis le texte P.16 puis complète le tableau ci-dessous.
élémentaire 01 : Personnage principale Comment est son pouvoir
Mettre les élèves
Une magicienne Un pouvoir magique
en situation Travail
d’analyse 1) Observez les deux réponses : Magicienne – Magique collectif
 Que remarquez-vous ?
→Les deux mots ont une partie commune
2) Comment appelle-t-on :
a- La partie commune à plusieurs mots ?
→On l’appelle le radical.
b- Les mots qui ont une partie commune ?
→Ce sont des mots de la même famille.

3) Trouvez d’autres mots de la même famille de «


Magicienne »
→ Magique ( adj) – Magiquement(adv) – Magicien (nom)….
4) Sont-ils de la même classe (nature) grammaticale ? Précise
la nature de chaque mot.
On peut
former des
Situation Je retiens : mots de la
élémentaire02 : Travail
même famille
Mettre les élèves collectif
en situation de à partir d’un
synthèse même radical.
(mobilisation) Ces mots se
rapportent à
une même
Evaluation Exercice n°1 page16 : complète idée. le tableau Travail en
Noms Adjectifs verbes groupe
Mage – magie Puis,
Longueur long longer
-liberté libre - magicien – libérer correction
magique- collective
courage courageux encourager
tristesse triste magicienne attrister
Exercice n°2 page16 : relie par une flèche ce qui va ensemble
. Un avion se pose sur le sol, Charger-
/ Atterrir
-Lieu où se déroule un match de décharger-
football. / Terrain
-Mettre sous terra / Enterrer chargeur –
-Synonyme de se cacher. / Se terrer
-Action de faire sortir de terre./ déterrer
Exercice n°3 : je complète avec un nom de même famille
- marchander – marchandise- un marchand
- une musculature - musculaire – un muscle
- fêter – festivités- une fête
- inventer – inventif- une invention
- fier - fièrement – une fierté .
Exercice n°4 : trouve le verbe de chaque famille.
Chanson/chant/chanteur/ chanter
Chaud/chauffage/chaleur/ chauffer
Lait/allaitement/laitage/ allaiter
Etudiant/études/étudiante/ étudier
Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
L’élève sera capable de comprendre et produire des textes narratifs qui relèvent de la
fiction en tenant compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : grammaire
Leçon du jour : Les compléments circonstanciels
Objectifs - Identifier et employer les compléments circonstanciels.
d’apprentissage :

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en Où es-tu maintenant ? Travail
situation Quand rentras-tu en classe ? collectif
Comment rentras-tu  en classe?
Situation J’observe et je lis le texte ‘’Le vieux pêcheur et sa femme’’ p.17
élémentaire 01 : 1- Quels sont les personnages présents dans ce texte ?
Mettre les élèves → Un vieux pêcheur et sa femme.
en situation Travail
d’analyse 2- Où vivaient le pêcheur et sa femme ?
collectif
→ Ils vivaient au bord de la mer.
► On pose la question « où » pour chercher le lieu ( le C.C.L)
3- Depuis quand le pêcheur et sa femme habitaient-ils dans
une misérable chaumière ?
→Ils habitaient dans une misérable chaumière depuis trente trois
ans.
►On pose la question « quand où depuis quand » pour
chercher le temps (le C.C.T)
4- Comment le poisson d’or parla-t-il au pêcheur ?
→Le poisson d’or parla et lui dit d’une voix humaine :
« Relâche-moi en mer et je te donnerai tout ce que tu voudras. »
►On pose la question « comment » pour chercher la manière
(le C.C.M)
5- Peux-tu déplacer ou supprimer l’un de ces groupes de
mots ?
→ Oui, on peut le faire car il n’y aura pas de changement de sens
et les phrases restent correctes.
Le complément circonstanciel (cc) permet de
Situation Je retiens :
élémentaire02 : préciser les circonstances de l’action exprimée Travail
Mettre les élèves par le verbe. C’est un complément facultatif, il collectif
en situation de peut-être déplacé ou supprimé.
synthèse *Nature des compléments circonstanciels :
(mobilisation) - Le complément circonstanciel de lieu (CCL)
répond à la question : où ?
Un vieux pêcheur vivait au bord de la mer.
- Le complément circonstanciel de temps
(CCT) répond à la question : quand ?
. Ils habitaient une misérable chaumière depuis
trente-trois ans.
- Le complément circonstanciel de manière
(CCM) répond à
la question : comment ?
Le poisson d'or lui dit, d’une voix humaine

Evaluation Activité 01 Page 18 : souligne les compléments Travail en


circonstanciels dans les phrases suivantes. groupe
1- Le chasseur emmena Blanche neige dans la forêt. Puis,
2- Le petit chaperon rouge alla joyeusement rendre visite à correction
sa grand-mère. collective
3- Les deux frères gagnaient pauvrement leur vie en allant à
la pêche.
4- Au lever du jour, les trois hommes partirent chasser.
5- Le petit poucet marcha toute la nuit.
6- Le pauvre vieillard habitait en dehors du village.
7- Le pêcheur et sa femme se retrouvèrent dans leur petite
cabane.
8- Au bout d’un mois, Barbe-bleue quitta sa femme.
Activité 02 Page 18 :
-Il ya longtemps, un roi et une reine……………………..
-Ils s’adressaient à leurs serviteurs gentiment.
Activité 03 Page18:
-Dans ce pays, il faisait beau tout le temps.(c.c.t)
-Le prince se promenait en dehors du château .(c.c.l)
-Il vit un papillon qui se posait doucement sur une fleur . (c.c.m)
Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
L’élève sera capable de comprendre et produire des textes narratifs qui relèvent de la
fiction en tenant compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : conjugaison
Leçon du jour : L’imparfait de l’indicatif
Objectifs - Identifier et employer l’imparfait dans le récit.
d’apprentissage : - Apprendre la conjugaison des verbes du 1er, 2ème et 3ème groupe
à l’imparfait.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en Conjugue les verbes de ce conte au temps qui convient.
situation Il …………….. (être) une fois, un tailleur et un forgeron Travail
………………..(voyager) ensemble… collectif
Situation J’observe et je lis l’énoncé P.19
élémentaire 01 : 1. Combien de fils la magicienne avait-elle?
Mettre les élèves → Elle avait trois fils.
en situation Travail
d’analyse
2. Pourquoi elle n’avait pas confiance en eux ?
collectif
→ Car elle croyait qu’ils voulaient lui prendre ses pouvoirs.
3. Les mots en gras sont-ils : des noms, des verbes, ou des
adjectifs qualificatifs ?
→ Ce sont des verbes.
4. Expriment-ils des actions présentes, passées ou futures ?
→ Ils expriment des actions passées.
5. Avec ton/ta camarade, complète le tableau suivant :
Le verbe Son infinitif Son groupe
était Etre 3ème
avait Avoir 3ème
s’aimaient S’aimer 1er
s’entendaient S’entendre 3ème
croyait Croire 3ème
voulaient Vouloir 3ème
réfléchissait Réfléchir 2ème
ème
6. Quels sont les verbes conjugués à la 3 personne du singulier
(il/elle) et ceux conjugués à la 3ème personne du pluriel (ils/elles)
?
→ (Il /Elle) : était / avait / croyait /réfléchissait.
(Ils/Elles) : s’aimaient /s’entendaient / voulaient.
7. Observez leurs terminaisons. Que remarquez-vous ?
→Tous les verbes ont la même terminaison.
Remarque : pour les verbes du 2ème groupe on ajoute « iss »
avant la terminaison.
Situation
élémentaire02 : L’imparfait de l’indicatif est un temps du passé. On l’utilise Travail
Mettre les élèves dans le conte pour : collectif
en situation de
synthèse - Décrire un personnage, un lieu ou un évènement
(mobilisation)
- Exprimer une action longue dans le temps ou une habitude
(action répétée), une action qui est en train de se dérouler
dans le passé

Terminaisons des verbes à l’imparfait :

- Les verbes de 1 et 3 groupe : ais, ais, ait, ions, iez, aient.


Evaluation Activités P.20 Travail en
groupe
Puis,
correction
collective
Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
L’élève sera capable de comprendre et produire des textes narratifs qui relèvent de la
fiction en tenant compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : orthographe
Leçon du jour : les verbes en « cer », « ger », « yer » et « ier » à l’imparfait de
l’indicatif.
Objectifs - Ecrire correctement les verbes en « cer », « ger », « yer »,
d’apprentissage : « ier » à l’imparfait de l’indicatif.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en Mets à l’imparfait les verbes soulignés Travail
situation Mes frères et moi nous nous ennuyons à mourir. Alors qu’on collectif
commence à goûter, un chien s’approche. Moi et Théo lui
lançons simplement des gravillons pour qu’il s’éloigne. Comme
il ne bouge pas, Paul s’énerve et se sert de sa fronde pendant que
nous rions et crions d’excitation.
→ Mes frères et moi nous nous ennuyions à mourir. Alors qu’on
commençait à goûter, un chien s’approche. Moi et Théo lui
lancions simplement des gravillons pour qu’il s’éloigne. Comme
il ne bougeait pas, Paul s’énerve et se sert de sa fronde pendant
que nous rions et criions d’excitation.
Situation J’observe et je lis l’énoncé P.21 :
élémentaire 01 : 1. Avec qui vivaient l’homme et la femme de ce conte ?
Mettre les élèves → Ils vivaient avec leurs deux enfants.
en situation Travail
d’analyse
2. Où habitaient-ils exactement ?
collectif
→ Ils habitaient dans une tente au milieu du désert.
3. Cette famille était très pauvre. Relevez
une phrase qui le montre.
→« Ils mangeaient rarement à leur faim »
4. Le petit garçon s’ennuyait beaucoup. Que voulait-il faire ?
→ Il voulait aider ses parents.
5. A quel temps sont conjugués les verbes en gras ?
→ Les verbes en gras sont conjugués à l’imparfait de l’indicatif.
6. Donnez l’infinitif de chacun de ces verbes.
→ Ils mangeaient ► manger / Commençait► commencer
s'ennuyait►s’ennuyer
7. En plus de la terminaison de l’imparfait, qu’a-t-on ajouté au
1er (mangeaient) et 2ème(commençait) verbe du texte ? Pourquoi ?
→ 1er verbe : On a ajouté un « e » devant la terminaison pour
conserver le son « ge » (pour ne pas le prononcer « ga »
mangaient x)
2ème verbe : On a ajouté une « cédille » « ç » pour conserver le
son « ce » (pour ne pas le prononcer « ca » commencait x)
Situation Je retiens :
élémentaire02 : A l’imparfait de l’indicatif : Travail
Mettre les élèves - Les verbes en « cer » prennent une cédille avec tous les collectif
en situation de pronoms sauf (Nous et Vous)
synthèse - Les verbes en « ger » prennent un « e » après le « g » sauf avec
(mobilisation) (Nous et Vous)
- Les verbes en « yer » prennent un « i » après le « y » avec
(Nous et Vous)
- Les verbes en « ier » prennent deux « i » avec Nous et Vous.
Intégration / Activités P.21 Travail en
Evaluation groupe
Puis,
correction
collective

Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
L’élève sera capable de comprendre et produire des textes narratifs qui relèvent de la
fiction en tenant compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : préparation à l’écrit
Support : Manuel scolaire p : 21
Objectifs - Identifier les éléments qui composent la situation initiale d’un
d’apprentissage : conte.
- Se préparer à l’écrit.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Mise en 1) Comment appelle-t-on la première partie d’un conte ?
situation → La situation initiale Travail
2) Quelles sont les mots et les expressions par lesquelles collectif
commence généralement un conte ?
→ Il était une fois / jadis / dans le vieux temps…etc.
3) Comment appelle-t-on ces expressions ?
→ Les formules d’ouverture du conte.
Phase Activité 01: Lis le début des histoires, puis complète le tableau
d’application ci-dessous.
1. Il y a bien longtemps, a Tchang Ling, petite ville au pied de la
Grande Muraille de Chine, régnait un empereur. II vivait dans un Travail
individuel
merveilleux palais.
/correction
2. On raconte qu'aux temps anciens, une très belle princesse collective
vivait avec ses parents dans un somptueux château.
Activité 02 :
Lis les extraits de contes proposes et recopie les situations
initiales (débuts des histoires) :
• II était une fois, une famille de bûcherons qui habitait dans la
forêt. II y avait le père, la mère et leurs sept enfants, tous des
garçons.
• Un jour qu'il chassait dans une grande forêt, le roi se mit avec
tant d'ardeur à la poursuite du gibier que personne ne put le
suivre.
• Il y a longtemps, très longtemps, dans un royaume enchanté,
vivait un magicien qui s'appelait Merlin. Sa maison toute ronde se
trouvait au milieu de la forêt.
• II arrivait souvent que le fils du roi donnait un bal et qu'il y
invitait toutes les personnes du royaume.
Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale 04
Produire des textes narratifs qui relèvent de la fiction en tenant compte des contraintes
de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : Production écrite
Support : Manuel scolaire p : 21
Objectifs - Identifier les éléments qui composent la situation initiale d’un
d’apprentissage : conte.
- Se préparer à l’écrit.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Sujet :
Imagine puis écris le début d’un conte. Pour réussir ta production tu dois : Travail
 Commencer par une formule d’ouverture. individuel
 Indiquer les personnages du conte.
 Préciser le lieu où se passe l’histoire.
 Utiliser l’imparfait de l’indicatif.
 Tu peux utiliser les mots du tableau suivant :

Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
Comprendre et produire des textes explicatifs et des textes prescriptifs en tenant
compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : lecture récréative
Support /matériel : Le petit garçon et la sorcière. P.24
Objectifs - Développer des stratégies de lecture chez l’apprenant
d’apprentissage :
- Initier les apprenants à la lecture romanesque.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Cite quelques titres d’histoires que tu connais.
 Expression libre.
Mise en 1. Quel est le titre du texte ?
situation & → Le petit garçon et la sorcière Travail
observation du collectif
2. Qui est l’auteur de ce texte ?
texte
→ Emmanuelle le petit
3. Quelle est la source du texte ?
→ Histoire de magie
Situation
élémentaire01 :
mettre Travail
l’apprenant en
- - Lecture magistrale / explication des mots difficiles.
collectif
situation
d’écoute.
Situation 1) Où et quand se déroule l’histoire ?
élémentaire02 : → Il y a bien longtemps / Au Mexique
mettre 2) Comment s’appelait la sorcière ?
l’apprenant en → Elle s’appelait Cucaracha Travail
situation de 3) Comment était-elle ? collectif
lecture
→ Elle était maigre à faire peur et sèche comme un vieux
silencieuse
guidée parchemin.
4) Qui était Estéban ?
→ C’était un petit garçon.
5) Il prit son balluchon. Balluchon veut dire : a) chapeau b)
bagage c) ballon
→ B) bagage
6) La sorcière transforma Estéban en : a) en grenouille b) en
serpent c) en scorpion
→ C) en scorpion
7) Avec ses mandibules, il saisit une épine. Mandibules signifie :
a) les yeux des insectes b) les mâchoires des insectes c) les ailes
des insectes
→ B) les mâchoires des insectes..
8) A ses pieds l’herbe reverdissait. Reverdissait veut dire : a)
redevenait jaune b) redevenait grise c) redevenait verte.
→C) redevenait vert

Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
Comprendre et produire des textes explicatifs et des textes prescriptifs en tenant
compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : TD 01
Objectifs - Vérifier le degré d’assimilation chez les apprenants.
d’apprentissage : - Renforcer les acquis chez les apprenants.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Activité 01 :

CONTES A RIMER 

LE CHAPERON ROUGE

                                             RIME EN « ETTE »


Travail en
pauvrette – fillette – chambrette – galette – lunettes – pâquerettes – groupe
– cachette – noisettes - dînette

 Connais-tu cette …………………………………

Qui doit porter la ……………………………......

Qui cueille des …………………………………..

Et ramasse des ………………………………… ?

Mais le loup dans sa ……………………………

Se dit : « Quelle bonne ………………………….. ! »

Il va dans la …………………………………….

Mange grand-mère, met ses ……………………

Et se cache dans la ……………………………..

Pour attendre la …………………………………

 LA DEMOISELLE ET LE POLICHINELLE

RIME EN « ELLE »

Polichinelle (2x) – demoiselle – belle


ombrelle – ritournelle - dentelle

- Monsieur le …………………………

Faites-moi une robe en ………………


Un chapeau et une ……………………

-Vous n’êtes pas assez ……………….

Répondit………………………………

En jouant la ………………………….

Il changea la …………………………

Qui devint très ……………………….

BLANCHE-NEIGE ET LES SEPT NAINS 

                             RIME EN « EUX »

délicieux – cheveux – heureux – eux – peureux – Joyeux – Grincheux –


honteux – paresseux - sérieux

Les sept nains sont ……………………………….

Dormeur, le ………………………………………

Atchoum, le grand ……………………………….

Prof et son air ……………………………………

Timide, tout ……………………………………..

Simplet, toujours…………………………………

Le sympathique ………………………………………

Et même le vieux ……………………………….

Blanche-neige est avec …………………………

Ils aiment ses beaux ……………………………..

Et ses plats ……………………………………

Fiche d’élève
Niveau : 2AM Projet1/Seq 1 TD01

CONTES A RIMER
RIME EN « ETTE »   RIME EN « EUX »

pauvrette – fillette – chambrette – galette – délicieux – cheveux – heureux – eux – peureux – Joyeux –

  – pâquerettes – maisonnette –
lunettes Grincheux – frileux – honteux – paresseux - sérieux

cachette – noisettes - dînette  BLANCHE-NEIGE ET LES SEPT NAINS 

LE CHAPERON ROUGE  Les sept nains sont ……………………………….

Connais-tu cette ………………………………… Dormeur, le ………………………………………

Qui doit porter la ……………………………...... Atchoum, le grand ……………………………….

Qui cueille des ………………………………….. Prof et son air ……………………………………


         
Et ramasse des ………………………………… ? Timide, tout ……………………………………..
 
Mais le loup dans sa …………………………… Simplet, toujours…………………………………

Se dit : « Quelle bonne ………………………….. ! » Le sympathique ………………………………………

Il va dans la ……………………………………. Et même le vieux ……………………………….

Mange grand-mère, met ses …………………… Blanche-neige est avec …………………………

Et se cache dans la …………………………….. Ils aiment ses beaux ……………………………..

Pour attendre la ………………………………… RIME


Et sesEN « ELLE »
plats ………………………………………

Polichinelle (2x) – demoiselle – belle (2x) – ombrelle –

ritournelle - dentelle

Monsieur le …………………………

Faites-moi une robe en ………………

Un chapeau et une ……………………

-Vous n’êtes pas assez ……………….

Répondit………………………………

En jouant la ………………………….

Il changea la …………………………

Qui devint très ……………………….

Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
Comprendre et produire des textes explicatifs et des textes prescriptifs en tenant
compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : TD 02
Objectifs - Vérifier le degré d’assimilation chez les apprenants.
d’apprentissage : - Renforcer les acquis chez les apprenants.

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


Les douze Frères
Il y avait une fois un roi et une reine qui vivaient ensemble en bonne
intelligence, Ils avaient douze enfants mais c'étaient douze garçons. Un jour le roi
dit à la reine :
 « Si le treizième enfant que tu me promets est une fille les douze garçons devront
mourir………………………………………………………………….
Les contes de Grimm Travail
Exercice 1 : Complète le tableau suivant : individuel
puis,
Titre Source Formule Situation initiale correction
d’ouverture collective
De …………………
à……………………….
.
Exercice 2 : Complète le texte suivant par les mots de la même famille du mot «
conte » Conter, raconter, conteur, conteuse)
Ma grand-mère est une grande …………………… elle ………..…………souvent de
beaux contes mais mon grand père est un ………………..….. lent et ne finit jamais
ses histoires il aime surtout ……………………..….. son passé.
Exercice 3 :
Conjugue les verbes mis entre parenthèses à l’imparfait de l’indicatif
- son père (être)………….. roi et son frère (gouverner) …………..un pays voisin

- La Reine qui (être)……… ….jalouse de la beauté de Blanche-Neige ne (cesser)


………………………d'interroger son miroir.

- Cendrillon (travailler) …………………durement chaque jour.

- Nous (étudier) …………………… nos leçons.


- Vous (payer)……………… la facture de l’épicier.

- Le professeur (corriger) ……………….régulièrement les copies de ses élèves.

- Le politicien (relancer) ………………………. le débat de façon peu diplomate.

Fiche d’élève
Niveau : 2AM Projet1/Seq 1 TD02
Les douze Frères

Il y avait une fois un roi et une reine qui vivaient ensemble en bonne intelligence , Ils
avaient douze enfants mais c'étaient douze garçons. Un jour le roi dit à la reine :
 « Si le treizième enfant que tu me promets est une fille les douze garçons devront
mourir………………………………………………………………….

Les contes de Grimm

Complète le tableau suivant :

Titre Source Formule Situation initiale


d’ouverture
De …………………
à………………………..

Exercice 2 : Complète le texte suivant par les mots de la même famille du mot « conte »

Conter, raconter, conteur, conteuse)

Ma grand-mère est une grande …………………… elle ………..…………souvent de beaux


contes mais mon grand père est un ………………..….. lent et ne finit jamais ses histoires il
aime surtout ……………………..….. son passé

Exercice 3 : Conjugue les verbes mis entre parenthèses à l’imparfait de l’indicatif

- son père (être)………….. roi et son frère (gouverner) …………..un pays voisin

- La Reine qui (être)……… ….jalouse de la beauté de Blanche-Neige ne (cesser)


………………………d'interroger son miroir.

- Cendrillon (travailler) …………………durement chaque jour.

- Nous (étudier) …………………… nos leçons.

- Vous (payer)……………… la facture de l’épicier.

- Le professeur (corriger) ……………….régulièrement les copies de ses élèves.

- Le politicien (relancer) ………………………. le débat de façon peu diplomate.

Niveau : 2AM
Compétence globale :
Au terme de la 2e AM, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans
le respect des valeurs et en s’appuyant sur les compétences transversales, l’élève est
capable de comprendre et de produire, oralement et par écrit, et ce, en adéquation
avec la situation de communication, des textes narratifs qui relèvent de la fiction.
Compétence terminale
Comprendre et produire des textes explicatifs et des textes prescriptifs en tenant
compte des contraintes de la situation de communication.
Projet I : dire et jouer un conte
Séquence 1 : entrer dans le monde du merveilleux
Activité : remédiation
Objectifs - Remédier aux lacunes des apprenants ayant éprouvés des
d’apprentissage : difficultés d’assimilation
- Consolider les notions déjà acquises à travers des exercices
de remédiation

DEROULEMENT DE LA SEANCE Organisation


1) Rédige quatre phrases en utilisant des formules d’ouverture
EXEMPLE: Il était une fois, un roi qui régnait sur un pays très lointain…
1…………………………………………………….
3…………………………………………………..
2…………………………………………………….
4…………………………………………………...
2)Lis les situations initiales puis complète le tableau. Travail
-  Il y a bien longtemps, à Tchang Ling ville au pied de la Grande Muraille de Chine, individuel
vivait un empereur dans un merveilleux palais. puis,
-  L’on raconte qu’aux temps anciens, il y avait une belle princesse qui vivait avec correction
ses parents le roi et la reine dans un somptueux château. collective
Situation initiale
   Qui ? Où ? Quand ?
01

02

3) Retrouve le verbe de chaque famille de mots.


Chanson/chant/chanteur/ …………………….
Chaud/chaudière/chaleur/ ……………………
Lait/allaitement/laitage/………………………
Étudiant/études/étudiante/ …………………...
4)Rédige 2 phrases contenant des mots de la même famille que *terre et mer
1……………………………………………………
1…………………………………………………………
2……………………………………………………
2…………………………………………………………
5)Souligne les  compléments circonstanciels (GP C.C) et précise s’il s’agit d’un
(GP C.C.L), (GP C.C.T) ou (GP C.C.M).
- Chasseur emmena Blanche Neige dans la forêt.
- Le Petit Chaperon Rouge alla joyeusement rendre visite à sa grand-mère.
- Les deux frères gagnaient pauvrement leur vie en allant à la pêche.
- Au lever du jour, les trois hommes partirent chasser.
- Le Petit Poucet marcha toute la nuit.
- Le pêcheur et sa femme se retrouvèrent dans leur petite cabane.
Exercice : complète au présent  et à l’imparfait.
Tu copies un texte . Je plies le linge
Tu copiais un texte . Je pliais le linge
Il ……………        un texte                             Nous……………     le linge.
……………………………………                              
………………………………………
………………………………………                            
………………………………………
Vous…………     un texte                              Elles …………….    le linge.