Vous êtes sur la page 1sur 87

LES ÉQUIPEMENTS

LES COMPRESSEURS

MANUEL DE FORMATION
COURS EXP-PR-EQ130
Révision 0.3
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

LES ÉQUIPEMENTS

LES COMPRESSEURS

SOMMAIRE

1. OBJECTIFS .....................................................................................................................4
2. LES FONCTIONS DES COMPRESSEURS ....................................................................5
2.1. INTRODUCTION.......................................................................................................5
2.2. LES CATEGORIES PRINCIPALES ..........................................................................6
2.3. LES DIFFERENTES APPLICATIONS.......................................................................9
2.4. EXERCICES ...........................................................................................................10
3. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES COMPRESSEURS .....................................11
3.1. LES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES ALTERNATIFS .................................11
3.1.1. Compresseur à piston .....................................................................................11
3.1.2. Compresseur a membrane..............................................................................14
3.2. LES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES ROTATIFS .......................................15
3.2.1. Le compresseur à palettes ..............................................................................15
3.2.2. Le compresseur à vis ......................................................................................16
3.2.3. Compresseur à lobes (Roots)..........................................................................17
3.3. LES COMPRESSEURS CENTRIFUGES ...............................................................19
3.4. LES COMPRESSEURS DYNAMIQUES AXIAUX ...................................................21
3.5. EXERCICES ...........................................................................................................22
4. LES DIFFERENTS TYPES DE COMPRESSEURS.......................................................24
4.1. LES COMPRESSEURS VOLUMÉTRIQUES ALTERNATIFS .................................24
4.1.1. La partie gaz....................................................................................................24
4.1.1.1. Les pistons .................................................................................................25
4.1.1.2. Les soupapes (souvent appelées clapets) .................................................25
4.1.2. La partie mouvement.......................................................................................26
4.1.3. Etancheite de la partie « gaz » ........................................................................28
4.1.3.1. Etanchéité entre le piston et le cylindre......................................................28
4.1.3.2. Etanchéité entre la tige de piston et la partie « mouvement »....................29
4.2. LES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES ROTATIFS .......................................30
4.2.1. Le compresseur à palettes ..............................................................................30
4.2.2. Le compresseur à vis ......................................................................................30
4.2.2.1. Compresseur à vis lubrifié..........................................................................31
4.2.2.2. Compresseur à vis non lubrifié...................................................................32
4.3. LES COMPRESSEURS CENTRIFUGES ...............................................................33
4.3.1. Rotor et corps de compresseur .......................................................................34
4.3.1.1. Généralités.................................................................................................34
4.3.1.2. Conception des stators ..............................................................................35
4.3.1.3. .Le rotor......................................................................................................37
4.3.1.4. Les roues centrifuges.................................................................................38
4.3.2. Le système d’étanchéité à huile ......................................................................39
4.3.3. Le système d’étanchéité à gas ........................................................................42
4.4. LES COMPRESSEURS DYNAMIQUES AXIAUX ...................................................43
4.5. LES TURBO-EXPANDEURS ..................................................................................45
Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 2 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.6. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES DIFFERENTS YPES ............................48


4.7. EXERCICES ...........................................................................................................49
5. REPRESENTATION ET DONNEES DES COMPRESSEURS ......................................51
5.1. PLAN DE CIRCULATION DES FLUIDES (PCF / PFD)...........................................52
5.2. PIPING & INSTRUMENTATION DIAGRAM (PID) ..................................................55
6. LES COMPRESSEURS ET LE PROCESS ...................................................................57
6.1. LOCALISATION ET CRITICITE ..............................................................................57
7. LES AUXILIAIRES .........................................................................................................58
7.1. LES AUXILIAIRES DU COMPRESSEUR ALTERNATIF ........................................58
7.1.1. Le refroidissement ...........................................................................................59
7.1.2. La lubrification .................................................................................................60
7.1.3. Les alarmes et sécurités..................................................................................60
7.2. LES AUXILIAIRES DES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES ROTATIFS ........61
7.2.1. Le compresseur à palettes ..............................................................................61
7.3. LES AUXILIAIRES DU COMPRESSEUR CENTRIFUGE .......................................62
7.3.1. La lubrification .................................................................................................63
7.4. EXERCICES ...........................................................................................................65
8. PARAMETRES DE FONCTIONNEMENT .....................................................................66
8.1. ANTI POMPAGE OU ANTI SURGE........................................................................66
8.2. EXERCICES ...........................................................................................................68
9. CONDUITE DES COMPRESSEURS ............................................................................69
9.1. DEMARRAGE D’UN COMPRESSEUR ALTERNATIF............................................69
9.1.1. Préparation des auxiliaires ..............................................................................69
9.1.2. Préparation du compresseur ...........................................................................70
9.1.3. Démarrage du compresseur............................................................................70
9.2. DEMARRAGE D’UN COMPRESSEUR CENTRIFUGE ..........................................71
9.2.1. Préparation......................................................................................................71
9.2.2. Mise en marche du compresseur ....................................................................72
9.2.3. Contrôle en marche .........................................................................................72
9.2.4. Surveillance en marche ...................................................................................73
9.3. MAINTENANCE 1er DEGRE ...................................................................................74
9.4. EXERCICES ...........................................................................................................75
10. TROUBLESHOOTING (Dépannage) ...........................................................................76
10.1. CAUSES POSSIBLES DE MAUVAIS FONCTIONNEMENT.................................76
11. GLOSSAIRE ................................................................................................................83
12. SOMMAIRE DES FIGURES ........................................................................................84
13. SOMMAIRE DES TABLES ..........................................................................................86
14. CORRIGÉ DES EXERCICES ......................................................................................87

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 3 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

1. OBJECTIFS
Le but de ce cours est de permettre une meilleure compréhension des COMPRESSEURS
et de leurs principaux auxiliaires.

Un cours spécifique « process » aborde le principe de la compression et permet avec ce


cours « équipement » d’avoir une vue générale sur le sujet.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 4 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

2. LES FONCTIONS DES COMPRESSEURS

2.1. INTRODUCTION

Les compresseurs sont des équipements


mécaniques permettant d’élever la
pression d’un GAZ.

Les applications des compresseurs sont


très diversifiées.

Figure 1: Exemple d’un compresseur d’air


à vis

La liste ci-après donne des exemples d'utilisation de ces machines:

fabrication d'air comprimé (air instrumentation, nettoyage de pièces, peinture...) ;

compression et déplacement des gaz procédés ;

transport des matières pulvérulentes (transports « pneumatiques » des poudres) ;

réalisation de vide et de dépression (distillation, cristallisation sous vide,


évaporation...) ;

assainissement des locaux (ventilation, climatisation...) ;

brassage de bassins de fermentation.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 5 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

2.2. LES CATEGORIES PRINCIPALES

On peut diviser les compresseurs en quatres catégories principales, qui seront détaillées
dans les chapitres suivants:

Alternatif ou reciprocating (volumétrique)

Rotatif (volumétrique)

Centrifuge

Axial-flow

Figure 2: Les catégories principales de compresseur

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 6 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 3: Compresseur alternatif

Figure 4: Compresseur rotatif à vis

Figure 5: Compresseur centrifuge

Figure 6: Compresseur axial

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 7 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Compresseurs volumétriques Compresseurs dynamiques


Type de
compresseur
Alternatifs Rotatifs Centrifuges Axiaux

Peuvent
véhiculer du
Bien adaptés
gaz dans une Bien adaptés Très bon
aux petits
large plage de aux moyens et rendement
débits
débit grands débits
de gaz Bien adaptés
Peuvent
Débit régulier aux très grands
véhiculer du
Avantages Relativement débits et aux
gaz à toutes les
Fiabilité souple à pressions
pressions
satisfaisante exploiter modérées
Relativement
Débit plus Excellente Excellente
souple à
régulier que les fiabilité fiabilité
exploiter
compresseurs
alternatifs

Débit pulsé Pas adapté aux


faibles débits
Fiabilité
Rotors de
moyenne au Pas appliqué Pompage à
grande taille,
niveau des aux hautes faible débit
Inconvénients délicats à
soupapes pressions rend
construire et
(maxi 50 Bars) l’exploitation
coûteux
Avoir une délicate
machine en
secours Prix élevé

Table 1: Avantages et inconvénients des différents types de compresseurs

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 8 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

2.3. LES DIFFERENTES APPLICATIONS

Le choix d’un compresseur alternatif ou centrifuge sera tributaire des debits et pressions
que l’on souhaite obtenir. D’autres paramètres seront à prendre en compte pour le choix
final (taille, poids, prix, etc…).

Figure 7: Plages d’application des différents types de compresseurs

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 9 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

2.4. EXERCICES

1. Le compresseur centrifuge est-il un compressuer dynamique ?

‰ Oui

‰ Non

2. Citez les deux grandes familles de compresseurs ?

3. Les compreseurs volumetriques rotatif sont-ils adaptés à la haute pression ?

‰ Oui

‰ Non

4. Citez 3 avantages des compresseurs alternatifs

5. Les compresseurs alternatifs sont-ils des compresseurs volumétriques ou


dynamiques ?

‰ Volumétrique

‰ Dynamique

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 10 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

3. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES COMPRESSEURS

3.1. LES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES ALTERNATIFS

3.1.1. Compresseur à piston

Les compresseurs à mouvement alternatif sont constitués de 1 ou plusieurs pistons qui se


déplacent dans un cylindre.

En déplacant le piston, un volume de gaz est aspiré, coté opposé au déplacement du


piston

Les compresseurs à mouvement alternatif sont largement utilisés dans la petrochimie où


les debits de gaz sont faibles à moyens et les taux de compression élevés

Un exemple typique du principe alternatif est la


pompe à vélo.

Le corps de la pompe est appelé CYLINDRE

La partie en mouvement à l’intérieure du cylindre


est appelée PISTON

Figure 8 : Exemple d'une pompe à vélo

Lorsque le mouvement du piston est initié vers le bas, l'air contenu dans le cylindre est
expulsé du cylindre, par le flexible reliant la pompe au vélo. La pression de l’air dans le
pneu augmente tant que l’opération est répétée.

Lorsque le piston se déplace vers le haut un nouveau volume d'air est entraîné dans le
cylindre.

Si le piston comprime le gaz seulement sur une course (mouvement aller) alors on dit que
le compresseur est à simple effet.

Si le piston comprime le gaz sur les deux courses (aller et retour) on dit que le
compresseur est à double effet.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 11 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Dans un compresseur alternatif à pistons, la compression est réalisée dans un ou


plusieurs cylindres

Dans chacun des cylindres se déplace un piston selon un mouvement alternatif transmis
par le vilebrequin et par la tige de piston depuis la partie mouvement.

Le piston délimite dans le cylindre deux chambres (ou effets) dont le volume varie lors du
déplacement du piston.

Figure 9: Coupe d'un cylindre à double effet

L'aspiration et le refoulement du gaz dans chacun des effets sont contrôlés


respectivement par des soupapes ou clapets d'aspiration et de refoulement.

L’ouverture de ces soupapes est réalisée par la différence de pression qui règne de
chaque côté de la soupape considérée.

Selon la taille du cylindre on trouve par effet de 1 à 4


soupapes d'aspiration et autant de soupapes de
refoulement.

Figure 10: Exemple de soupapes

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 12 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 11 : Schéma de principe d’un piston à double effet

Figure 12: Compresseur à double effet

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 13 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

3.1.2. Compresseur a membrane

C'est la déformation élastique d'une membrane qui assure l'aspiration et la compression


du gaz. Un système hydraulique permet d'assurer la flexion de la membrane : un piston se
déplace dans le cylindre et agit sur le fluide hydraulique qui transmettra son mouvement
oscillatoire à la membrane.

Le rôle du plateau à trous est d'assurer une bonne répartition du fluide sous la membrane.

Celle-ci est souvent constituée de trois disques métalliques : ce système a l'avantage de


permettre la détection de la rupture de la membrane par une mesure de pression.

La membrane assure une étanchéité statique côté gaz procédé. De ce fait, les
compresseurs à membrane sont utilisés pour des gaz dangereux, nocifs et corrosifs.

La membrane permet également de réaliser l'étanchéité vis à vis de la partie mécanique.

Figure 13: Compresseur à membrane

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 14 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

3.2. LES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES ROTATIFS

3.2.1. Le compresseur à palettes

Il est constitué d'un stator dans lequel tourne un rotor excentré. Ce dernier est muni de
rainures dans lesquelles coulissent des palettes qui sont plaquées contre la paroi du stator
par la force centrifuge

Sous l'action de la force centrifuge, les palettes sont continuellement appliquées contre le
cylindre. Le volume compris entre deux palettes est variable.

Le gaz aspiré par augmentation progressive du volume est ensuite emprisonné entre deux
palettes et transporté vers le refoulement.

Dans cette zone refoulement, le volume diminue et le gaz comprimé s'échappe dans la
tuyauterie de refoulement.

Figure 14: Compresseur à


palettes

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 15 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

3.2.2. Le compresseur à vis

La partie mobile est composée de deux vis


s’engrenant l'une dans l'autre.

Ces deux vis tournent en sens contraire. Le passage


du gaz s'effectue parallèlement aux axes des deux vis.

La vis femelle comporte toujours un pas de plus que la


vis mâle avec un profil différent.

Figure 15: Vis male et femelle

Le gaz est comprimé progressivement en traversant des capacités de plus en plus petites
jusqu'à la tubulure de refoulement (les chambres sont formées par les parois du corps et
les filets des deux vis).

Figure 16: Cycle de compression

On peut dire qu'une cannelure joue le rôle d'un cylindre dont le volume est réduit
progressivement par un lobe qui l'obstrue et remplit le rôle du piston.

1ère phase : Aspiration

Côté tubulure d'aspiration, une cannelure se rempli de gaz tant qu'elle est en
contact avec la lumière d'aspiration.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 16 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

2ème phase : Compression

Du fait de la rotation des rotors, la cannelure se trouve séparée de la lumière


d'aspiration. Le gaz qui y est emprisonné est comprimé car le volume qui lui est
offert est réduit par l'engrènement des lobes du rotor male avec le rotor femelle.

3ème phase : Refoulement

La compression se termine lorsque la cannelure atteint le bord de la lumière de


refoulement. Le gaz comprimé est alors refoulé régulièrement jusqu'à ce que la
lumière de refoulement soit à nouveaux obstruée.

Remarque :

Pour assurer un débit de gaz continu au refoulement, le système est conçu de telle sorte
qu’il y ait toujours 2 cannelures en contact avec la lumière d'aspiration et de refoulement.
Une cannelure communique donc avec la lumière de refoulement avant que la précédente
ne se soit complètement vidée et soit passée au-delà.

3.2.3. Compresseur à lobes (Roots)

Ils comprennent deux rotors engrenés qui ont


le profil d'un lobe.

Ils sont logés dans un corps muni de deux


orifices, un pour l'aspiration, l'autre pour le
refoulement.

Figure 17: Lobes

L'engrenage des deux rotors est réalisé à l'aide d'un couple de pignons de synchronisation
placé à l'extérieur de la machine.

Le jeu entre les rotors peut varier de 0,1 à 1mm suivant le type de machine.

Les arbres des rotors sont portés par des roulements placés à l'extérieur. L'étanchéité
vers l'extérieur est assurée soit par des presses étoupes, soit par des garnitures
mécaniques.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 17 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

L'entraînement des deux rotors se fait en sens inverse l'un de l'autre.

Figure 18: Principe de fonctionnement du compresseur à lobes

Le gaz est entraîné par la rotation des lobes de l'aspiration vers le refoulement, sans
variations de volume au cours du passage de l'aspiration vers le refoulement.

Figure 19: Principe de fonctionnement du compresseur à lobes

La rotation des rotors se faisant sans contact, il n'est pas nécessaire de les lubrifier et la
compression est donc exempte d'impuretés.

Caractéristiques générales

débit : de 200 à 30 000 m3/h

taux de compression usuel : de 1,2 à 1,8

vitesse de rotation courante : 1500 à 2000 tr/mn


Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 18 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

3.3. LES COMPRESSEURS CENTRIFUGES

Ce sont des machines dans lesquelles l'échange d'énergie a lieu entre un rotor muni
d'aubages tournant autour d'un axe et un fluide en écoulement permanent.

Figure 20: Compresseur centrifuge

Un compresseur centrifuge est un dispositif de


compression dynamique qui utilise la force centrifuge
pour augmenter la pression du gaz d'un point à un autre.

La photo montre une roue CENTAC (roue uverte).


Généralement les roues sont fermées.

Figure 21: Roue d'un compresseur centrifuge (1)

Figure 22: Roue d'un compresseur centrifuge (2)

Le compresseur centrifuge est classifié comme dynamique par opposition à un


déplacement positif (machine alternative).

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 19 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Il est constitué par:

une roue à aubes tournant autour de son axe

un distributeur dans l'axe de la roue

un collecteur de section croissante, en forme de spirale appelée volute.

Le gaz arrive dans l'axe de l'appareil par le distributeur et ensuite la force centrifuge,
générée par la rotation de la roue à aubes, le projette vers l'extérieur de la roue. Il acquiert
une grande énergie cinétique qui se transforme en énergie de pression dans la volute où
la section est croissante.

A l'entrée et la sortie de chaque roue le gaz est guidé par des pièces du stator qui sont
constitué de:

Le canal d'entrée du gaz de la bride d'aspiration à l'entrée de la première roue ;

Le diffuseur à la sortie de chaque roue. Dans le diffuseur se produit une


augmentation de pression de gaz par ralentissement ; due à l’augmentation de
section

Le canal de retour qui guide le fluide a la sortie du diffuseur et l'amène à l'entrée


de la roue suivante

La volute d'évacuation du gaz vers la bride de refoulement

Figure 23: Diffuseur et volute

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 20 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

3.4. LES COMPRESSEURS DYNAMIQUES AXIAUX

Le gaz traverse le compresseur parallèlement à l’axe de la roue mobile.

Le rotor aspire et accélère le gaz.

Le gaz est alors ralenti dans le stator.

Cette chute de vitesse provoque une augmentation


de la pression du gaz.

Figure 24: Principe de la roue axiale

Figure 25: Roue axiale

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 21 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

3.5. EXERCICES

6. L’entrée du gaz est-il au centre de la roue ou bien à l’extérieure de la roue ?

‰ Au centre

‰ A l’extérieure

7. La compression du gaz se fait

‰ A l’extérieure de la roue et dans la volute

‰ Dans la volute d’évacuation

8. La pompe pour gonfler les ballons est-elle le bon exemple d’un compresseur
centrifuge

‰ Oui

‰ Non

9. Dans un compresseur centrifuge axial le gas est compressé paralléllement à l’axe ou


perpendiculairement

‰ Parallèllement

‰ Perpendiculairement

10. Les soupapes d’admissions et d’échappement sont-elles interchangeables ?

‰ Oui

‰ Non

11. Décrire le cycle d’un compresseur alternatif en trois phases

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 22 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

12. Dans un compresseur à vis lubrifié, air compressé est-elles chargé d’huile

‰ Oui

‰ Non

13. Dans un compresseur à vis, les deux vis ont-elles toujours le meme nombre de pas

‰ Oui

‰ Non

14. Un compresseur à palette fonctionne grace à la force centrifuge

‰ Oui

‰ Non

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 23 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4. LES DIFFERENTS TYPES DE COMPRESSEURS

4.1. LES COMPRESSEURS VOLUMÉTRIQUES ALTERNATIFS

Figure 26: Compresseur volumétrique alternatif

Un compresseur volumétrique alternatif est constitué de deux parties :

La partie « gaz » qui comprend les pistons, les clapets (ou soupapes) et les autres
éléments qui partipent à la compression du gaz

La partie « mouvement » qui transforme le mouvement de rotation en un


mouvement alternatif et qui n’est pas en contact avec le gaz.

4.1.1. La partie gaz

La partie gaz est constituée principalement par:

Les pistons

Les clapets ou soupapes

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 24 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.1.1.1. Les pistons

Les pistons sont généralement réalisés en


métal et parfois en alliage d’aluminium, pour
des raisons de poids et de dilatations.

Ils sont équipés d’une segmentation pour


assurer l’étanchéité avec le cylindre et le
portage du piston

Figure 27: Piston d’un compresseur alternatif

4.1.1.2. Les soupapes (souvent appelées clapets)

Les soupapes agissent comme des clapets anti-retour.

Elles sont constituées d’un corps fixé sur le cylindre du


compresseur et d’un clapet mobile à l’intérieur de ce
corps.

Figure 28: Clapets d’un compresseur alternatif

Comme on le voit sur les photos, les soupapes sont


soumises à des nombreux efforts mécaniques, durant
les phases d’ouverture et de fermeture, ainsi qu’à des
températures plus ou moins élevées.

Figure29: Clapets

La dégradation d’une soupape se caractérise par des


montées en température anormales du cylindre pendant le
fonctionnement du compresseur, et par un claquement des
soupapes.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 25 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Il est ABSOLUMENT nécessaire de contrôler tous les jours


voire plusieurs fois par jour les températures d’aspiration et de
refoulement des cylindres.

Figure 30: Clapets « Hoerbiger »

Sur les clapets, on peut rencontrer les problèmes suivants :

Problème d’étanchéité de la soupape

Conséquences :

Mauvaise compression

Montée en température dans le cylindre par l’effet de la motée en


température du gaz comprimé

Eclatement de la soupape

Conséquences

Risque de débris dans le cylindre et détérioration de l’étanchéité


cylindre/piston

Risque de rupture du piston

Arrêt de la machine sur vibrations

« Le coup de liquide » est l’aspiration par la soupape ou le clapet d’aspiration d’un liquide
provenant du circuit process,

Si ce liquide pénètre dans le cylindre, il y a un très fort risque de détérioration ou de


rupture du piston.

4.1.2. La partie mouvement

La partie mouvement transforme le mouvement de rotation en mouvement alternatif.

Les composants de la partie mouvement sont :

Le vilebrequin : il est positionné sur plusieurs paliers et possède des axes


excentrés appelés manetons sur lesquels viennent s'articuler les bielles.
Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 26 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Les bielles : Il y a une bielle par cylindre. La tête de bielle est la partie qui s'articule
autour d'un des manetons du vilebrequin. Le pied de bielle est la partie de la bielle
qui s'articule autour de l'axe de crosse.

Les crosses, appelées aussi coulisseaux. Il y a une crosse par cylindre et donc par
bielle. Les crosses sont guidées par des guides de crosse qui leur imposent un
déplacement rectiligne. Sur chaque crosse est fixée la tige de piston du cylindre
considéré.

C'est l'ensemble "bielle + crosse + guide" qui permet de transformer le mouvement de


rotation continu du vilebrequin en un mouvement rectiligne alternatif qui est communiqué
au piston par la tige de piston.

4 2
7
1

6
3
8
5

1 Vilebrequin 5 Crosse
2 vilebrequin 6 Guide de crosse
3 Bielle 7 Tige de piston
4 Liaison crosse / bielle 8 Piston

Figure 31: Partie mouvement du compresseur alternatif

Les différents organes de la partie mouvement sont logés dans le bâti encore appelé
carter.

Chaque cylindre est relié au bâti par une entretoise (ou pièce intermédiaire) dans laquelle
peut être prévu soit un seul compartiment intermédiaire soit deux compartiments lorsque
le gaz véhiculé est dangereux.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 27 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.1.3. Etancheite de la partie « gaz »

4.1.3.1. Etanchéité entre le piston et le cylindre

Afin de garder une bonne étanchéité entre le cylindre et le piston, et de faciliter le


déplacement du piston une série de segments sont disposés autour du piston

Pour les pistons à double effet ceux–ci sont munis de deux séries de segments

Segment porteur

Il permet de répartir le poids du piston sur


les parois du cylindre, et de guider le piston
dans le cylindre afin de garder un saut de
tige convenable et une coaxialitée entre le
cylindre et le piston.

Certains pistons sont montés sans


segment porteur, la lubrification est donc
nécessaire

Figure 32: Segments porteurs

Segment d’étanchéité

Il assure l’étanchéité entre les effets avant et arrière

Figure 33: Segments d'un piston

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 28 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.1.3.2. Etanchéité entre la tige de piston et la partie « mouvement »

Ce rôle est assuré par la garniture de tige de piston.


Constituée d'un empilage d'anneaux qui s'appliquent sur la
tige en empêchant le passage du gaz.

De manière générale les garnitures sont en liaison avec le


réseau de torche BP afin d’évacuer le gaz qui se loge
entre ces garnitures.

Figure 34: Garniture de tige de piston

Il existe des étanchéités secondaires et des barrages à l’azote dans les entretoises de
sécurité.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 29 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.2. LES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES ROTATIFS

Ces machines ont un avantage indéniable qui est de délivrer un débit constant
contrairement aux compresseurs alternatifs qui eux fournissent un débit pulsatoire.

On utilise principalement trois types de compresseurs volumétriques rotatifs :

les compresseurs à lobes,

les compresseurs à rotors hélicoïdaux (vis),

les compresseurs à palettes. (Par exemple utilisé comme compresseur de gaz de


torche)

4.2.1. Le compresseur à palettes

Caractéristiques d'utilisation :

Débit volume aspiré : de 200 à 5 000 m3/h

Taux de compression : jusqu'à 7

Vitesse de rotation : 1 500 T/mn

Vitesse périphérique : 16 à 17 m/s

4.2.2. Le compresseur à vis

Ce type de compresseur est souvent utilisé sur nos installations pour fournir le réseau d’air
instrument et d’air utilité.

On peut rencontrer deux types de compresseurs à vis :

compresseurs à vis non lubrifiés,

compresseurs à vis lubrifiés.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 30 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.2.2.1. Compresseur à vis lubrifié

Les parties constituantes sont les


mêmes que pour le compresseur non
lubrifié.

Dans les compresseurs lubrifiés, de


l'huile est volontairement mélangée à
l'air à l'entrée du compresseur.

Figure 35 : Vue en coupe d'un Compresseur à vis lubrifié

Dans le cas des vis lubrifiés, l’ensemble des engrenages de synchronisation n’est pas
nécessaire, et un contact entre les vis existe.

Sa présence à une triple fonction :

absorber la plus grande partie de la chaleur produite par la compression, ce


qui permet d'abaisser la température du gaz et d'augmenter le rendement,

lubrifier les paliers,

parfaire le rendement de la machine en réduisant les fuites internes par son


interposition entre le lobe et le carter.

Le fluide refoulé dans le bloc de compresseur est un mélange comprimé air/huile. Il est
dirigé vers un séparateur à triple effet dans lequel l'air est débarrassé de l'huile qu'il
contient.

L'épuration ultime de l'air est assurée par une cartouche de déshuilage à grand pouvoir
séparateur. L'huile est ainsi totalement récupérée et après passage dans un réfrigérant,
retourne au compresseur sous l'effet de la pression.

Toutefois ce type de compresseur n’est plus recommandé en raison des risques


d’incendie qu’ils ont provoqués sur quelques installations.

En effet lors de l’usure ou bien de l’augmentation des jeux mécaniques des vis l’huile se
vaporise et s’enflamme au contact de l’air et des parties chaudes.

Caractéristiques générales

Débit volume aspiré : 150 à 20 000 m3/h

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 31 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Pression de refoulement : jusqu'à 50 bars

Vitesse de rotation : 3 000 à 20 000 tr/mn

Vitesse périphérique : 20 à 40 m/s

Figure 36: Vue écorchée et internes d'un compresseur frigorifique à vis lubrifié

4.2.2.2. Compresseur à vis non lubrifié

Avec quasiment la même constitution que le compresseur précédent, l'absence de contact


métal sur métal élimine pratiquement tout risque d'usure des organes de compression et
évite une perte de puissance due aux frottements.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 32 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.3. LES COMPRESSEURS CENTRIFUGES

Figure 37 : Compresseur centrifuge avec plan de joint vertical (Barrel)

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 33 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 38 : Compresseur centrifuge avec plan de joint horizontal et à deux étages

4.3.1. Rotor et corps de compresseur

4.3.1.1. Généralités

Le corps d’un compresseur doit remplir un certain nombre de fonctions :

Il reçoit toutes les pièces internes du compresseur : rotor avec ses paliers,
sa butée, ses dispositifs d'étanchéité, stator avec les pièces constituant le
diffuseur et le canal de retour, capteur de vibration ou de déplacement axial.

Il assure la liaison avec le procédé par l'intermédiaire des brides d'aspiration et


de refoulement

Il réalise la résistance mécanique de l'ensemble de la machine à la pression


interne ainsi que l'étanchéité de l'enceinte intérieure vis à vis de l'atmosphère.

Il assure le supportage et le positionnement du compresseur.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 34 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.3.1.2. Conception des stators

Stator à plan de joint horizontal : cette


conception est utilisée pour des basses et
moyennes pression entre 40 et 100 Bars. Le
stator est réalisé en deux parties dont
l'assemblage est assuré par un joint horizontal
(contact métal sur métal).

Cette configuration est adoptée pour les


compresseurs axiaux et les compresseurs
centrifuges basses et moyennes pression

Figure 39: Stator à plan de joint horizontal

Stator à plan de joint vertical


(« barrel ») : il est utilisé pour des
pressions élevées.

Cette configuration est adoptée


pour les compresseurs centrifuges
haute-pression

Figure 40: Stator à plan de joint


vertical

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 35 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 41: Compresseur centrifuge

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 36 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.3.1.3. .Le rotor

Le rotor, entraîné par un accouplement, est guidé


en rotation par deux paliers placés généralement
à ses deux extrémités.

Ces paliers peuvent être équipés de coussinets


lisses ou de coussinets à patins mieux adaptés
aux vitesses de rotation et charge élevées.

Plus rarement, mais en développement les paliers


magnétiques font leurs apparitions

Le positionnement axial du rotor est assuré par


une butée placée à une extrémité du rotor
(généralement côté opposé à l'accouplement
(COA)). Le plus souvent cette butée est
constituée de patins venant s'appuyer sur un
collet solidaire de l'arbre.

Figure 42: Rotor avec roues

L'effort axial appliqué à la butée provient de la différence de pression sur chaque roue et
d'éventuelles poussées dues à l'accouplement.

Pour permettre un équilibage


convenable du mobile dans le stator,
il peut exister un collecteur appelé
ligne d’équilibrage

Il peut être considérablement


diminué par une disposition
judicieuse des roues (roues doubles
flux ou roues dos à dos) ou par
l'utilisation d'un piston ou tambour
d'équilibrage

Figure 43: Positionnement du rotor

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 37 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.3.1.4. Les roues centrifuges

Ouvert Demi fermé Fermé

Figure 44: Les différents type de roues

La roue ouverte est utilisée pour les débits moyens et les hautes pressions de
refoulement. Elle est seulement utilisée dans les compresseurs à un étage.

La roue demi fermée est utilisée pour les grands débits. Ce type de roue peut aussi être
utilisé pour équiper les compresseurs multi étages ou simple étage.

La roue fermée est utilisée principalement dans les compresseurs multi étages.

Les roues permettent de comprimer la quantité


voulue de gaz aux conditions de pression
d'opération.

Ces roues sont montées sur un arbre, l'ensemble


constituant le rotor dont la vitesse de rotation peut
dépasser 20 000 t/mn

Figure 45: Principe de fonctionnement d'une roue

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 38 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.3.2. Le système d’étanchéité à huile

Voir aussi le cours sur les garnitures d’étanchéité pour les details de fonctionnement

1 Turbo compressor Turbo compresseur


2 Spur type gear Reducteur
3 Lub oil tank Réservoir d’huile
4 Auxilliary lube oil pump Pompe d’huile auxiliaire
5 Main lube oil Pompe à huile principale
6 Lub oil cooler Réfrigérant d’huile
7 Lube oil filter Filtres à huile
8 Seal oil tank Réservoir d’huile garniture d’étanchéité
9 Seal oil pump Pompe à huile garniture d’étanchéité
10 Seal oil cooler Réfrigérant d’huile garniture

Lube oil supply Circuit d’huile


Seal oil supply Circuit d’huile des garnitures d’étanchéité
Refrigerant Réfrigération
Cooling water Eau de réfrigération

Figure 46: Système d'étanchéité typique

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 39 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Circuit d’huile : permet de lubrifier les parties mécaniques tels que les paliers.

Circuit d’huile des garnitures d’étanchéité : participe à l’étanchéité en réalisant un


barrage d’huile aux éventuelles fuites de gaz.
Réfrigération
: permet de controler la température d’huile du système, une huile trop
chaude risque d’augmenter la fluidité de l’huile et de ne pas remplir ces fonctions initiales.

Eau de réfrigération : permet d’évacuer les calories emmagasiné dans le réfrigérant


et participe à la régulation de température.

Les photos suivantes sont à titre indicatif. Un cours spécifique est prévu sur les garnitures
d’étanchéités

Figure 47: Exemples de garnitures d'étanchéité

Le système est conçu:

pour fournir une pression d'huile supérieure à la pression des gaz,

pour maintenir cette pression jusqu'à l'arrêt complet de la machine en cas de


disjonction,

pour créer cette pression avant la mise en route de la machine et pendant le temps
nécessaire au réchauffage de la turbine d'entraînement dans le cas des turbo-
compresseurs.

Ce fluide peut être du gaz inerte ou du gaz propre dans le cas d'étanchéité" par
labyrinthes ou garnitures sèches.

Un labyrinthe d’étanchéité est une forme d’étanchéité utilisé dans les compresseurs.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 40 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Les labyrinthes n'arrêtent pas les fuites complètement mais ils les réduisent vraiment
beaucoup.

Figure 48: Etanchéité par labyrinthes

Pour cette raison les labyrinthes sont plus


généralement utilisés comme des étanchéités
entre les étages dans un compresseur.

Comme les étanchéités d’un arbre, ils sont


habituellement utilisés avec d’autres types
d’étanchéités.

L’étanchéité est un élément particulierement important (en cas de fuite à l’exterieur, risque
humain), elle est soumise à des controles et une surveillance par des alarmes et sécurités

Le système comprend:

la caisse ou le réservoir d'huile,

les pompes à huile,

les réfrigérants,

les filtres,

un réservoir d'accumulation d'huile en charge,

les tuyauteries de distribution d'huile sous pression,

les tuyauteries de retour d'huile non polluée, en circuit atmosphérique vers la


caisse à huile principale,

les tuyauteries de retour d'huile sous pression de gaz à la caisse d'huile polluée,

les purgeurs et la caisse d'huile polluée,

l'appareillage de contrôle, d'alarme et de sécurité.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 41 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.3.3. Le système d’étanchéité à gas

(voir aussi le cours sur les garnitures)

Le principe de fonctionnement de la
garniture à gaz à rainures spiralées est
basé sur un équilibre des forces
aérostatiques et des forces
aérodynamiques qui fournit un jeu
d’interfaces minimum et stable.

Figure 49: Schéma de principe de


contrôle d’une garniture à gaz

Les forces aérodynamiques sont


produites seulement en rotation.

Pendant la rotation, les rainures


spiralées jouent un rôle primordial en
générant une force d'ouverture qui
permet d'obtenir un jeu interfaces
acceptable.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 42 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.4. LES COMPRESSEURS DYNAMIQUES AXIAUX

Les compresseurs axiaux sont utilisés pour la réalisation de débits importants

Constitution

Ces compresseurs sont constitués des éléments suivants :

Pales d'entrée (ailettes orientables ou


ventelles) leur rôle est de guider le fluide
à l’entrée dans la roue. Elles permettent
d'adapter les caractéristiques du
compresseur aux variations de
caractéristique du réseau. Autrement dit,
le volume du fluide peut être maintenu
constant en agissant sur la position de
ces pales.

Figure 50: Pales variables

Diffuseur : Son rôle est de transformer la pression dynamique du fluide en


pression statique par réduction de la vitesse.Les ailettes se trouvant dans le
diffuseur sont parfois orientables et jouent alors le même rôle que les
ventelles.

Figure 51: Rotor compresseur axial

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 43 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 52: Compresseur dynamique axial

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 44 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.5. LES TURBO-EXPANDEURS

Le turbo-expander est constitué d'une turbine


de détente "attelée" à un étage de
compression qui récupère l'énergie de
détente du gaz.

Figure 53: Turbo-expandeur

La détente de gaz à forte détente de pression


trouve des applications principalement dans
l'industrie du gaz (récupération de
condensats de gaz naturel), en pétrochimie
(récupération d'éthylène à partir de gaz
pyrolyse) et dans la production d'oxygène par
séparation de l'air.

Dans toutes ces applications on vise la


production de froid en premier lieu, et parfois
l'adaptation de la pression de gaz au procédé
mis en œuvre.

On distingue principalement 3 parties:

Le carter expander et les pièces qui lui sont rattachées : actionneur de grille
d'aube d'entrée aubes mobiles d'entrée et leur support diffuseur de sortie.

Le carter compresseur comprenant les composants majeurs.

Entre ces deux parties qui lui sont connectées aux 4 tuyauteries entrée /
sortie, se trouve la partie purement mécanique.

Description de la partie carter expander.

L'entrée gaz s'effectue par le dessus, la sortie est axiale.

Une grille d'aubes mobiles permet une fermeture automatique (permettant par la-même un
démarrage progressif) puis une variation d'ouverture assurant une variation de débit en
conservant un rendement acceptable de l'ensemble de détente.

Une partie de la détente s'effectuant dans ces aubages, l’abaissement de température et


la moindre formation de glace ou d'hydrates de natures diverses, de même que la
présence éventuelle de poussière, auront tendance à bloquer le système, rendant la
régulation inopérante.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 45 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Description de la partie carter compresseur

Obtenue par usinage de bruts de fonderie ou mécano soudé, elle comprend une entrée
axiale et une sortie tangentielle.

Figure 54: Principe de fonctionnement Turbo-expandeur

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 46 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 55: Turbo-expandeur

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 47 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.6. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES DIFFERENTS YPES

Compresseurs volumétriques Compresseurs dynamiques


Types de
compresseur
Alternatifs Rotatifs Centrifuges Axiaux

Bien adaptés
Bien adaptés Très bon
aux petits Peuvent
aux moyens et rendement
débits véhiculer du
grands débits
gaz dans une
de gaz Bien adaptés
Peuvent large plage de
aux très grands
véhiculer du débit
Avantages Relativement débits et aux
gaz à toutes les
souple à pressions
pressions Débit régulier
exploiter modérées
Relativement Fiabilité
Excellente Excellente
souple à satisfaisante
fiabilité fiabilité
exploiter

Débit pulsé
Pas adapté aux
faibles débits
Fiabilité
Rotors de
moyenne au
Peu appliqué Phénomène de grande taille,
niveau des
Inconvénients aux hautes pompage à délicats à
soupapes
pressions faible débit construire et
rend coûteux
Avoir une
l’exploitation
machine en
délicate
secours

Table 2: Avantages et inconvénients des différents types de compresseurs

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 48 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

4.7. EXERCICES

15. La roue fermée est-elle utilisée dans les compresseurs simple étage ou multi étage ?

‰ Simple

‰ Multi

16. Sitez les 4 fonctions du stator

17. Le stator à plan de joint vertical est-il utilisé pour des pressions inférieures à 40 bars ?

‰ Oui

‰ Non

18. Le système d’étanchéité est conçu pour maintenir une pression d’huile pendant l’arret
de la machine

‰ Oui

‰ Non

19. L’étanchéité entre la tige de piton et la partie mouvement est assuré par a bielle ou la
garniture (ou labyrinthe)

‰ Labyrinthe /garniture

‰ Bielle

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 49 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

20. La vitesse de rotation d’un compresseur alternatif se situe entre

‰ 300 t 1500 tr/mm

‰ 10 000 et 15 000 tr/mm

21. Vitesse de rotation d’un compresseur à palettes ?

‰ 1500 tr/mm

‰ 3000 tr/mm

22. Vitesse de rotation d’un compresseur à vis ?

‰ 3000 à 20 000 tr/mm

‰ 500 à 2500 tr/mm

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 50 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

5. REPRESENTATION ET DONNEES DES COMPRESSEURS


Nous décrirons dans ce chapitre comment est représenté un séparateur sur les principaux
documents mis à la disposition de l’exploitant :

Plan de circulation des fluides (PCF / PFD)

Piping and Instrumentation Diagram (P&ID)

Ci-dessous un exemple d’un compresseur centrifuge de Nuovo Pignone, type BCL407


avec les paramètres de fonctionnement suivants :

Fluide : gaz

Température d’aspiration : 40 °C

Température de refoulement : 160 °C

Pression de refoulement : 28,8 Barg

Débit : 7239 m³/h à l’aspiration

Figure 56: Exemple de compresseur centrifuge

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 51 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

5.1. PLAN DE CIRCULATION DES FLUIDES (PCF / PFD)

Plan de circulation des Fluides (PCF/PFD) : ce document, édité lors de la phase projet,
présente sous format simplifié, les principales lignes et capacités process ainsi que leurs
paramètres de fonctionnement principaux.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 52 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 57: PFD compresseur LP/MP Girassol


Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 53 de 83
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 58: PFD compresseur HP Girassol


Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 54 de 83
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

5.2. PIPING & INSTRUMENTATION DIAGRAM (PID)

Ce document édité lors de la phase projet, présente sous format beaucoup plus complexe
que le PCF, toutes les lignes et capacités process ainsi que tous leurs paramètres de
fonctionnement.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 55 de 83
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 59: PID compresseur LP sur Girassol


Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 56 de 83
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

6. LES COMPRESSEURS ET LE PROCESS


6.1. LOCALISATION ET CRITICITE

Comme nous avons pu le voir précédemment, un compresseur sert à véhiculer un gaz


d’un point à un autre. :

Transfert de gaz d’une plateforme vers les installations onshore

Compression d’air pour alimenter le réseau air « instrument » et « utilité »

Injection de gaz dans le réservoir

Si cette fonction s’arrête il est facilement compréhensible que cela va engendrer de


sérieux problèmes en ce qui concerne le bon fonctionnement de l’installation.

Prenons l’exemple de compresseurs, situés sur le traitement gaz, véhiculant le gaz


provenant d’une unité de désulfuration vers une unité de déshydratation. La criticité sera
élevée car l’arrêt de ces compresseurs entraînera un arrêt de production.

C’est pour cette raison, entre autre, que sur certains sites un un compresseur de secours
est installé en cas de problème ou de maintenance sur le premier.

Figure 60: Localisation du compresseur dans le process

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 57 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

7. LES AUXILIAIRES

7.1. LES AUXILIAIRES DU COMPRESSEUR ALTERNATIF

1 Collecteur d’admission d’air 12 Piston compresseur


2 Cylindre moteur 13 Soupapes de refoulement cylindre
3 Soupape d’admission 14 Tige de piston compresseur
4 Culbuterie de la soupape d’admission 15 Crosse de guidage
5 Culasse 16 Bielle compresseur
6 Collecteurs d’échappement 17 Vilebrequin
7 Collecteurs d’échappement 18 Bielles motrices
8 Arbre à cames 19 Carter
9 Collecteur d’admission d’air 20 Enveloppe de cylindre
10 Soupapes d’admission cylindre 21 Piston moteur
11 Commande de l’espace additionnel 22 Clapet de sécurité collecteur
règlable d’alimentation
Figure 61: Vue d’un compresseur alternatif
Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 58 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 62: Schéma des auxiliaires d’un compresseur alternatif

7.1.1. Le refroidissement

Lorsqu’un gaz est comprimé sa température augmente. Cette chaleur se dissipe dans les
différentes parties du compresseur,

Lorsque des parties mécaniques sont en mouvement régulier on constate une élévation
de la température

Il est donc nécessaire de prévoir un système de refroidissement. Ce système assure une


circulation d’eau autour du cylindre du compresseur.

Afin d’assurer à cette eau de refroidissement une température réguliére, elle passe à
travers des réfrigérants échangeur ou autre système de régulation de température.
(Les échangeurs seront traités dans un autre cours)

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 59 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

7.1.2. La lubrification

Sa fonction est d'assurer le graissage en marche et avant le démarrage, c'est-à-dire de


fournir à la ligne d'arbre un débit d'huile de qualité fixée en viscosité, pression,
température et degré de filtration.

Cette fonction est en général assurée par une centrale d'huile qui peut être commune au
circuit d'étanchéité.

La centrale d'huile comporte :

la caisse ou le réservoir d'huile,

les réfrigérants,

les filtres,

le cas échéant un réservoir en charge,

les tuyauteries de distribution,

les tuyauteries de retour d'huile,

l'appareillage de contrôle, d'alarme et de sécurité.

7.1.3. Les alarmes et sécurités

La fonction de ces auxiliaires est d'assurer principalement:

Le fonctionnement correct du compresseur dans toute la plage de


caractéristique exigée par le procédé (En particulier le contrôle de l’anti
pompage)

Le démarrage du groupe sans incident pour la machine ('entraînement,


accouplement, multiplicateur)...,

L'arrêt d'urgence : signalisation, ralentissement et isolement du compresseur

Les sondes de températures paliers, et sondes de vibrations

Les fuites de garaniture

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 60 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

7.2. LES AUXILIAIRES DES COMPRESSEURS VOLUMETRIQUES


ROTATIFS

7.2.1. Le compresseur à palettes

Fonctionnement avec lubrification:

Les palettes sont en général en composite et l'huile, outre l'amélioration du frottement


entre palettes et stator, assure l'évacuation des calories et améliore l'étanchéité au niveau
des contacts palettes/stator.

Dans cette configuration, le gaz comprimé est pollué par l'huile.

Refroidissement

Pour éliminer la chaleur produite par la compression et par les frottements, différentes
méthodes peuvent être utilisées :

Circulation d'air forcée : dans ce cas le compresseur est doté d'ailettes de


refroidissement

Circulation d'eau dans une double enveloppe de réfrigération autour du


cylindre.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 61 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

7.3. LES AUXILIAIRES DU COMPRESSEUR CENTRIFUGE

Figure 63: Schéma des auxiliaires d’un compresseur centrifuge


Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 62 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

7.3.1. La lubrification

Le fonctionnement des paliers et butées est subordonné au caractère "hydrodynamique"


c'est-à-dire à l'établissement et à la stabilité du « coin » d'huile.

Coin d’huile : C’est la très fine couche d’huile qui se trouve entre deux pièces, qui
lorsqu’elles sont mises en mouvement permet d’éviter un frottement direct entre les pièces

La pression de lubrification n'aide en rien à la formation de ce coin d'huile, elle n'intervient


qu'au niveau du remplissage et du débit qui lui-même conditionne la température du palier
et par là même la viscosité de l'huile dans le palier et la butée.

Le maintien d'une température convenable de l'huile est assuré par le réchauffeur de


caisse à huile (trop froide l’huile est trop visqueuse) et par les réfrigérants (huile trop
chaude inutilisable) installés sur le circuit. Ils assurent l'enlèvement des calories
apportées:

par les sections pleines de l'arbre (en particulier côté refoulement),

par le fonctionnement propre des paliers et butées.

La pression mesurée au refoulement des pompes à huile auxiliaires dépend


principalement des tuyauteries de liaison entre la centrale et la machine (longueurs et
diamètres qui conditionnent la perte de charge en fonction du débit demandé).

Le débit de lubrifiant ne dépend que de la quantité de chaleur à évacuer au niveau du


palier.

La viscosité de l'huile nécessaire au bon fonctionnement du palier déterminera la qualité


du lubrifiant choisi en fonction des paramètres de la machine : vitesse de rotation, poids
du rotor, charge spécifique, type du palier, température de fonctionnement en charge de la
machine, matériau constitutif du rotor, etc.

La filtration dépend des jeux de fonctionnement du palier et du type de palier. Les alarmes
et sécurités

La fonction de ces auxiliaires est d'assurer :

le fonctionnement correct du compresseur dans toute la plage de caractéristiques


exigée par le procédé : l'appareillage avertira l'opérateur de l'approche des zones de
pompage et de surcharge de la machine et, le cas échéant, mettra en service les
auxiliaires d'anti-pompage ou de limitation de vitesse correspondant,
Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 63 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

le démarrage du groupe sans incidence néfaste sur l'état mécanique de ses


composants : compresseur, machine d'entraînement, accouplement, multiplicateur...,

l’arrêt d'urgence : signalisation, ralentissement et isolement du compresseur.

La fonction principale des alarmes est de réaliser à temps les opérations de correction
d'anomalies de fonctionnement, de réglage et d'entretien courant sans arrêter la machine.

Parmi ces diverses fonctions, le système d'anti-pompage est une sécurité importante pour
la protection du compresseur.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 64 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

7.4. EXERCICES

23. Le graissage, les alarmes, et les sécurités font-ils partis des auxiliaires du
compresseur

‰ Oui

‰ Non

24. Le circuit d’huile de graissage doit-il etre démarré avant le démarrage du compresseur
ou avec le démarrage du compresseur

‰ Avant

‰ Avec

25. Le graissage et le refroidissement sont-ils des points important à surveiller ?

‰ Oui

‰ Non

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 65 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

8. PARAMETRES DE FONCTIONNEMENT

8.1. ANTI POMPAGE OU ANTI SURGE

Le pompage est un phénomène très violent qui met en jeu toute la masse de gaz présente
dans la machine.

Le gaz ne traverse plus la machine régulièrement mais subit des mouvements alternatifs
dans une partie ou dans la totalité du compresseur

Il s’accompagne:

de vibrations des aubages des roues

d'inversion des poussées axiales du rotor

de vibrations de très basse fréquence de l'ensemble du compresseur


(grondements sourds) qui sont bien sûr extrêmement préjudiciables à la
bonne tenue mécanique de la machine.

Le phénomène de pompage apparaît dans des zones de fonctionnement aux bas débits

Il est donc possible de mettre en évidence dans un diagramme taux de compression-débit


une zone de fonctionnement interdite limitée par une courbe appelée courbe limite de
pompage.

Figure 64: Zone de fonctionnement interdite

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 66 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Il est donc important d'assurer en permanence dans la machine un débit de gaz suffisant
pour qu'elle travaille toujours au-dessus de la limite de pompage.

En pratique si le débit nécessité par le procédé devient inférieur au débit limite de


pompage, une régulation anti-pompage semblable à celle présentée dans la courbe ci-
dessus permet d'assurer un débit dans le compresseur suffisant pour qu'il fonctionne dans
une zone stable : l'excédent de gaz qui traverse la machine étant réfrigéré et recyclé à
l'aspiration ou mis à l'atmosphère dans le cas de compresseur d'air.

De ce fait, on s’aperçoit que le fonctionnement d’un compresseur doit être monitoré de


très près car le moindre problème peut avoir des conséquences très lourdes en terme de
sécurité de l’équipement et de coût.

Une partie de ces paramètres est relevée sur les vues SNCC en salle de contrôle et sont
historisés. L’autre partie des paramètres est relevée directement sur la machine par
l’opérateur. Il est important d’apporter une attention particulière au bruit que fait le
compresseur, en effet certaines variations de ce bruit sont annonciatrices de problèmes.

Figure 65: Exemple de régulation d’Anti-pompage d’un compresseur centrifuge

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 67 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

8.2. EXERCICES

26. Qu’est-ce que le pompage d’un compresseur ?

‰ Un fonctionnement à trop bas débit

‰ Un fonctionnement à trop haut débit

27. Quels sont les 3 phénomènes principaux d’un compresseur qui pompe

28. Les vibrations excéssives d’un compresseur peuvent-elles entrainer un arret de la


machine ?

‰ Oui

‰ Non

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 68 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

9. CONDUITE DES COMPRESSEURS

9.1. DEMARRAGE D’UN COMPRESSEUR ALTERNATIF

Ce qui suit est une séquence standart de démarrage simplifiée. Elle reprend les étapes
classiques retrouvées sur les machines installées sur nos sites. Il convient de récupérer
les procédures « OPERGUID » site correspondant aux machines installées. Ce sont elles
qui font foi.

9.1.1. Préparation des auxiliaires

Eau de réfrigération : mise en service sur les cylindres, sur le réfrigérant d'huile,
sur les réfrigérants intermédiaires

Circuit Lubrification : s'assurer que l'huile est en quantité suffisante dans le bâti
et dans la boite à graisseurs mécaniques

Vérifier la circulation d'huile vers les cylindres et les garnitures par action manuelle
sur les graisseurs en déconnectant les clapets de retenue vissés sur les corps de
cylindres et les entretoises.

Disposer les circuits de lubrification

Purger:les amortisseurs de pulsations, les ballons de garde de chaque étage,


les entretoises

Air Instrument : alimenter les dispositifs de commande de soupapes d'aspiration

Dégazage des garnitures de tiges de piston.

Ouverture des vannes :

vers la torche BP

vers la mise à l'atmosphère

vers le ballon de reprise sous vide

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 69 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

9.1.2. Préparation du compresseur

Mise à vide du compresseur par blocage en position ouverte des clapets


d'aspiration,
ou ouverture du by-pass, ou ouverture des espaces morts additionnels.

Virer le compresseur à l'aide d'une barre à virer (si existant)

Balayage avec un gaz inerte des circuits de gaz et du compresseur

Disposer le circuit pour démarrer selon la procédure définie

9.1.3. Démarrage du compresseur

Logigramme de sécurité : Réarmement des barres (reset des alarmes et sécurités)

Lubrification :

Prégraisser la partie mouvement à l'aide de la pompe manuelle ou électrique.


S'assurer que le graissage s'effectue correctement : pression normale.

Par action manuelle sur les graisseurs mécaniques prégraisser les cylindres et les
garnitures de tiges de piston.

Démarrer la machine d'entraînement

Les compresseurs entraînés par moteurs électriques montent en vitesse à vide aux
environs de 10 secondes. Ils peuvent commencer à débiter en moins d'une 1/2 minute.

Mise en charge du compresseur et mise en ligne des circuits selon la procédure en


vigueur.

Contrôle des différents points à surveiller

du circuit procédé

des circuits de lubrification

du circuit de réfrigération

des chambres d'espacements.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 70 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

9.2. DEMARRAGE D’UN COMPRESSEUR CENTRIFUGE

9.2.1. Préparation

Circuits d'huile de graissage et d'étanchéité

Vérifier le niveau dans les caisses - Faire l'appoint si nécessaire

Purger l'eau dans le fond des caisses

Mettre en service le réchauffage jusqu'à t ~ 40° C

Contrôler l'ouverture des circuits d'huile

Essais des sécurités

Mettre en service le graissage

Ouvrir l'eau sur les réfrigérants

Vérifier les pressions et températures

Dp sur les filtres en service, pression de gaz inerte sur les caisses,

Ouverture des circuits et purges

Mettre en service le circuit d'étanchéité

Mêmes opérations que ci-dessus

Sur le circuit de graissage, vérifier qu'une baisse de pression entraîne d'abord le


démarrage de la pompe de secours, puis le déclenchement du groupe

Sur le circuit d'étanchéité, vérifier qu'une baisse de niveau dans le réservoir supérieur
entraîne d'abord le démarrage de la pompe de secours, puis l'arrêt du groupe

Circuit Process

Mettre le compresseur en pression

Purger les points bas du compresseur

Vérification des sécurités procédé

Disposer le circuit pour démarrer selon la procédure définie

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 71 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

9.2.2. Mise en marche du compresseur

Demande d'autorisation de démarrage

Ré Armer le logigramme de sécurité

By-passer les sécurités bas débit le cas échéant

Démarrer la machine d'entraînement ou suivre la procédure de mise en vitesse


préconisée (turbine à vapeur)

Mise en charge du compresseur et mise en ligne des circuits selon la procédure


en vigueur

Régler la température d'huile sortie des réfrigérants à 50° C environ.

9.2.3. Contrôle en marche

Circuit procédé :

Pression aspiration

Pression refoulement

Température aspiration

Température de refoulement débits

Système antipompage

Niveaux ballons de garde

Auxiliaires :

Pressions, températures, circulation d'huile


Dp sur filtres

Dégazage de l'huile d'étanchéité polluée

Pression de gaz de barrage

Pression de sortie de gaz inerte sur les caisses

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 72 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Entraînement:

Température et vibrations multiplicatrices

Intensité moteur électrique

Circuits vapeur Pressions-Températures

9.2.4. Surveillance en marche

Circuits graissage et étanchéité

Niveaux caisses à huile

Pression

Température

DP sur les filtres

Circuit procédé

Niveaux ballons de garde

Pressions aspiration et refoulement

Température aspiration et refoulement

Débit de gaz, stabilité

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 73 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

9.3. MAINTENANCE 1er DEGRE

L'entretien 1er degré comprend:

Propreté : la propreté est un gage de bon fonctionnement, facilite la


détection des fuites par exemple.

Niveaux: appoints.

Carburants et combustibles : pleins, filtres.

Lubrification, échantillons, contrôle

Le graissage manuel

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 74 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

9.4. EXERCICES

29. La maintenance préventive est-elle prévue pour réaliser des opération d’entretien
prévisible ou réaliser des dépannages en cas de casse

‰ Entretien prévisible

‰ Dépannage

30. Un bruit de claquement autour d’un compresseur est-il normale

‰ Oui

‰ Non

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 75 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

10. TROUBLESHOOTING (Dépannage)

10.1. CAUSES POSSIBLES DE MAUVAIS FONCTIONNEMENT

Augmentation des fuites internes due

à la destruction des labyrinthes inter-étage,

encrassement des canaux et des roues d'un compresseur centrifuge,

début de grippage au niveau d'une garniture d'étanchéité, d'un palier, d'une


butée,

Le suivi des performances d'une machine, en particulier le suivi des rendements, permet
de suivre en marche l'état des pièces internes de cette machine. Il est évident que d'autres
mesures ou enseignements sont également indispensables (niveau vibratoire,
déplacements axial, échauffement de l'huile, résultat des analyses d’huile etc.) pour
déterminer l'état mécanique du compresseur.

Attention les fuites supposées internes peuvent en fait etre causés par la mauvaise
étanchéité des vannes process ou le mauvais positionnement

PROBLÈME CAUSES PROBABLES

Compresseur n’atteignant pas la vitesse.

Température excessive à l’entrée du compresseur.

Faible pression au refoulement Faible pression d’entrée.

Fuite de la tuyauterie de refoulement.

Sollicitation trop forte du compresseur par le système.

Débit insuffisant dans le compresseur.

Résistance altérée du système due à une obstruction dans la


Compresseur fonctionnant par à tuyauterie de refoulement ou à une position incorrecte de la
coup soupape.

Accumulation de dépôts au niveau du rotor ou des diffuseurs,


limitant le débit du gaz.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 76 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

PROBLÈME CAUSES PROBABLES

Manomètre ou manocontact d’huile de graissage défectueux.

Faible niveau du gisement d’huile.

Aspiration de la pompe à huile bloquée.

Fuite de la tuyauterie d’aspiration de la pompe à huile.

Crépines ou filtres à huile colmatés.

Défaut de fonctionnement des deux pompes à huile : principale et


Faible pression d’huile de auxiliaire.
graissage
Exploitation à faible vitesse sans fonctionnement de la pompe à
huile auxiliaire (si pompe à huile principale entraînée par un arbre).

Clapet de décharge mal réglé ou coincé en position ouverte.

Fuites dans le système d’huile.

Réglage ou fonctionnement incorrect de la soupape de commande


de pression.

Absence ou colmatage des orifices d’huile de graissage du palier.

Condensation dans le réservoir d’huile.


Présence d’eau dans l’huile de
graissage Fuite dans les tubes du refroidisseur d’huile de graissage ou dans
la plaque tubulaire.

Déformation de la tuyauterie.

Embase du compresseur ou de l’organe d’entraînement déformée.

Alignement incorrect de l’arbre Socle déformé.

Boulons du socle desserrés ou cassés.

Cimentation défectueuse.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 77 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

PROBLÈME CAUSES PROBABLES

Débit insuffisant ou limité de l’huile de graissage vers les paliers.

Huile de graissage de mauvaise qualité ; saletés ou dépôts


gommeux dans les paliers.

Débit insuffisant de l’eau de refroidissement dans le refroidisseur


d’huile de graissage.
Température d’huile des paliers
élevée
Refroidisseur d’huile de graissage encrassé.
Nota : La température de l’huile de
Palier essuyé.
graissage sortant des paliers ne doit
jamais excéder 82 °C.
Viscosité élevée de l’huile.

Vibrations excessives.

Présence d’eau dans l’huile de graissage.

Surface irrégulière du palier lisse.

Assemblage incorrect des pièces.

Boulonnerie desserrée ou cassée.

Déformation de la tuyauterie.

Vibrations excessives Alignement incorrect de l’arbre.

Nota : Les vibrations peuvent Accouplement usé ou endommagé.


provenir de la machine accouplée.
Pour localiser les vibrations, Accouplement sec (dans le cas d’une lubrification continue).
débrancher l’accouplement et faire
fonctionner seul l’organe Déformation de l’arbre en raison de chaleur ou de refroidissement
d’entraînement. Ceci permet irrégulier.
d’identifier si les vibrations sont
effectivement provoquées par Rotor endommagé ou arbre plié.
l’organe d’entraînement.
Rotor non équilibré ou arbre déformé en raison de frottement
excessif.

Jeu excessif du palier.

Exploitation à la limite d’une vitesse critique.

Table 3: Causes possibles de mauvais fonctionnement des compresseurs centrifuges

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 78 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

PROBLÈME CAUSES PROBABLES

Alimentation défectueuse.

Défaut de l’équipement de connexion ou de démarrage.


Compresseur ne démarrant pas
Faible pression d’huile arrêtant le manocontact.

Défaut du panneau de commande.

Tension trop faible.

Couple excessif au démarrage.


Absence de synchronisation du
moteur
Facteur de puissance incorrect.

Tension d’excitation défectueuse.

Pompe à huile défectueuse.

Mousses dans l’huile provoquées par la cognée des contrepoids


sur sa surface.

Huile froide.

Filtre à huile encrassé.

Fuites d’huile au niveau du châssis intérieur

Fuites excessives au niveau des pattes de calage du palier et/ou


Faible pression d’huile
des roulements.

Réglage insuffisant du manocontact d’huile.

Réglage insuffisant du clapet de by-pass/décharge de la pompe à


huile à engrenage.

Manomètre défectueux.

Filtre du carter d’huile bouché.

Clapet de décharge d’huile défectueux.

Graissage incorrect.

Surchauffe de la garniture Huile de graissage incorrecte et/ou taux de graissage insuffisant.

Refroidissement insuffisant.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 79 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

PROBLÈME CAUSES PROBABLES

Huile de graissage en excès.

Huile de graissage incorrecte (trop légère, trop de résidus de


carbone).
Carbone en excès sur les
Stockage d’huile issu du système d’entrée ou de l’étage antérieur.
soupapes
Soupapes cassées ou présentant des fuites à l’origine d’une
élévation de température.

Température excessive en raison d’un rapport élevé de pressions


dans le cylindre.

Clapet de décharge défectueux.

Clapets d’aspiration ou anneaux de l’étage juste supérieur


Claquement du clapet de décharge
présentant des fuites.

Obstruction (corps étranger, peluches), soupape aveugle ou fermée


dans la canalisation de refoulement.

Piston présentant du jeu.

Piston cognant la tête extérieure ou le cylindre côté châssis.

Contre-écrou de crosse desserré.


Cylindre bruyant
Soupape(s) cassée(s) ou présentant des fuites.

Segments de piston ou mandrins usés ou cassés.

Pose incorrecte/endommagement du joint du siège de soupape.

Claquements du plongeur de décharge d‘air libre.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 80 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

PROBLÈME CAUSES PROBABLES

Anneaux de garniture usés.

Huile de graissage incorrecte et/ou taux de graissage insuffisant


(anneaux bleus).

Saletés dans la garniture.

Augmentation excessive du taux de pression.


Fuites excessives de la garniture
Assemblage incorrect des anneaux de garniture.

Jeu incorrect au niveau des extrémités ou côtés des anneaux.

Système de mise à l’air libre de la garniture bouché.

Bielle de piston rayée.

Voilure excessive de la bielle de piston.

Rapport excessif sur le cylindre en raison de fuites des soupapes


ou anneaux de l’étage juste supérieur.

Coussinets de crosse encrassés.

Soupapes de refoulement des segments de piston présentant des


Température de refoulement
fuites.
élevée
Température d’entrée trop élevée.

Encrassement des chemises d’eau sur le cylindre.

Huile et/ou taux de graissage incorrect.

Axe de crosse, têtes d’axe ou patins de crosse desserrés.

Coussinets de crosse flasques à manetons principaux desserrés ou


usés.

Cognement du châssis Faible pression d’huile.

Huile froide.

Huile incorrecte.

Le cognement provient en fait de l’extrémité cylindre.

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 81 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

PROBLÈME CAUSES PROBABLES

Pose incorrecte du joint d’étanchéité.


Fuites d’étanchéité au niveau de
l’huile du vilebrequin
Orifice de vidange bouché.

Segments racleurs usés.

Assemblage incorrect des racleurs.


Fuites des racleurs huile de la
bielle de piston Bielle usée/rayée.

Adaptation incorrecte des segments par rapport au jeu de la bielle


ou au jeu latéral.

Table 4: Causes possibles de mauvais fonctionnement des compresseurs volumétriques


alternatifs

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 82 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

11. GLOSSAIRE

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 83 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

12. SOMMAIRE DES FIGURES


Figure 1: Exemple d’un compresseur d’air à vis ..................................................................5
Figure 2: Les catégories principales de compresseur..........................................................6
Figure 3: Compresseur alternatif .........................................................................................7
Figure 4: Compresseur rotatif à vis......................................................................................7
Figure 5: Compresseur centrifuge .......................................................................................7
Figure 6: Compresseur axial................................................................................................7
Figure 7: Plages d’application des différents types de compresseurs .................................9
Figure 8 : Exemple d'une pompe à vélo.............................................................................11
Figure 9: Coupe d'un cylindre à double effet .....................................................................12
Figure 10: Exemple de soupapes ......................................................................................12
Figure 11 : Schéma de principe d’un piston à double effet ................................................13
Figure 12: Compresseur à double effet .............................................................................13
Figure 13: Compresseur à membrane ...............................................................................14
Figure 14: Compresseur à palettes....................................................................................15
Figure 15: Vis male et femelle ...........................................................................................16
Figure 16: Cycle de compression ......................................................................................16
Figure 17: Lobes................................................................................................................17
Figure 18: Principe de fonctionnement du compresseur à lobes .......................................18
Figure 19: Principe de fonctionnement du compresseur à lobes .......................................18
Figure 20: Compresseur centrifuge ...................................................................................19
Figure 21: Roue d'un compresseur centrifuge (1)..............................................................19
Figure 22: Roue d'un compresseur centrifuge (2)..............................................................19
Figure 23: Diffuseur et volute.............................................................................................20
Figure 24: Principe de la roue axiale .................................................................................21
Figure 25: Roue axiale.......................................................................................................21
Figure 26: Compresseur volumétrique alternatif ................................................................24
Figure 27: Piston d’un compresseur alternatif....................................................................25
Figure 28: Clapets d’un compresseur alternatif .................................................................25
Figure29: Clapets ..............................................................................................................25
Figure 30: Clapets « Hoerbiger ».......................................................................................26
Figure 31: Partie mouvement du compresseur alternatif ...................................................27
Figure 32: Segments porteurs ...........................................................................................28
Figure 33: Segments d'un piston .......................................................................................28
Figure 34: Garniture de tige de piston ...............................................................................29
Figure 35 : Vue en coupe d'un Compresseur à vis lubrifié................................................31
Figure 36: Vue écorchée et internes d'un compresseur frigorifique à vis lubrifié ...............32
Figure 37 : Compresseur centrifuge avec plan de joint vertical (Barrel) ............................33
Figure 38 : Compresseur centrifuge avec plan de joint horizontal et à deux étages..........34
Figure 39: Stator à plan de joint horizontal ........................................................................35
Figure 40: Stator à plan de joint vertical.............................................................................35
Figure 41: Compresseur centrifuge ...................................................................................36
Figure 42: Rotor avec roues ..............................................................................................37
Figure 43: Positionnement du rotor....................................................................................37
Figure 44: Les différents type de roues .............................................................................38
Figure 45: Principe de fonctionnement d'une roue.............................................................38
Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR
Dernière Révision: 30/04/2007 Page 84 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

Figure 46: Système d'étanchéité typique ...........................................................................39


Figure 47: Exemples de garnitures d'étanchéité ................................................................40
Figure 48: Etanchéité par labyrinthes ................................................................................41
Figure 49: Schéma de principe de contrôle d’une garniture à gaz.....................................42
Figure 50: Pales variables .................................................................................................43
Figure 51: Rotor compresseur axial ...................................................................................43
Figure 52: Compresseur dynamique axial .........................................................................44
Figure 53: Turbo-expandeur ..............................................................................................45
Figure 54: Principe de fonctionnement Turbo-expandeur ..................................................46
Figure 55: Turbo-expandeur ..............................................................................................47
Figure 56: Exemple de compresseur centrifuge ................................................................51
Figure 57: PFD compresseur LP/MP Girassol ...................................................................53
Figure 58: PFD compresseur HP Girassol.........................................................................54
Figure 59: PID compresseur LP sur Girassol.....................................................................56
Figure 60: Localisation du compresseur dans le process ..................................................57
Figure 61: Vue d’un compresseur alternatif .......................................................................58
Figure 62: Schéma des auxiliaires d’un compresseur alternatif.........................................59
Figure 63: Schéma des auxiliaires d’un compresseur centrifuge.......................................62
Figure 64: Zone de fonctionnement interdite .....................................................................66
Figure 65: Exemple de régulation d’Anti-pompage d’un compresseur centrifuge ..............67

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 85 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

13. SOMMAIRE DES TABLES


Table 1: Avantages et inconvénients des différents types de compresseurs.......................8
Table 2: Avantages et inconvénients des différents types de compresseurs.....................48
Table 3: Causes possibles de mauvais fonctionnement des compresseurs centrifuges ...78
Table 4: Causes possibles de mauvais fonctionnement des compresseurs volumétriques
alternatifs ....................................................................................................................82

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 86 de 87
Exploration et Production
Les Équipements
Les Compresseurs

14. CORRIGÉ DES EXERCICES

Support de Formation: EXP-PR-EQ130-FR


Dernière Révision: 30/04/2007 Page 87 de 87