Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITE DE DJIBOUTI

Management des entreprises EG/L1

TD 2

EXERCICE 1 : Questions de cours


1, Quels sont les principaux rôles du manager ?

2, Distinguer management directif et management participatif ?

3, Expliquez l’évolution de la fonction managériale ?

EXERCICE 2 : QCM


1, L'école classique du management 3, Le leader est quelqu'un qui : 
vise à :  A. Fixe des objectifs, contrôle les
A. Augmente le bien-être dans les processus, communique, provoque la
entreprises.  rupture et suscite le désir d'action.
B. Diminuer le stress dans les B. Décrit les activités formelles et
entreprises. officielles, partage sa vision, coordonne
C. Augmenter la rémunération des et inspire au changement. 
actionnaires de l'entreprises. C. Inspire, communique sa vision,
D. Augmenter l'efficacité des fédère les meilleurs talents autour de
entreprises. lui, inspire au changement, génère une
dynamique commune à tout le groupe.
2, Pour Fayol, les fonctions du
management sont :  4, Le leadership est : 
A. Déléguer, animer, coacher, A. Une caractéristique innée que l'on a
coordonner, contrôler  ou que l'on n'a pas. Certains ont donc
plus de chance que d'autres à ce
B. Anticiper, animer, contrôler,
niveau.
commander, déléguer  B. Une qualité qui peut se travailler et
C. Coordonner, évaluer, dynamiser, se développer. Toute personne peut
contrôler, commander donc développer son leadership si elle
D. Prévoir, organiser, commander, y travaille.
coordonner, contrôler
C. Une caractéristique que l'on acquiert 5, Un bon manager doit-il être : 
automatiquement en devenant A. Plutôt efficace qu'efficient 
manager dans une organisation. B. Plutôt efficient qu'efficace 
C. Efficient ou efficace 
D. Efficace et efficient

EXERCICE 3 : Le Leadership


Une enquête réalisée par des professeurs HEC confiance. Cette capacité à déléguer se
a permis de mieux cerner les caractéristiques traduisait par le sentiment d’un esprit de
du leadership de Bernard Loiseau, fondateur, famille très fort au sein de l‘établissement.
cuisinier créatif et manager qui avait permis de Comme le déclarait un des collaborateurs, « ce
faire accéder son restaurant gastronomique au style de management donnait à l’ensemble du
plus haut niveau. L’identité de l’établissement personnel le sentiment de se sentir bien dans
était fortement marquée par sa personnalité et leur entreprise, d’avoir un rôle dans son
son leadership. Bernard Loiseau était très développement, d’être dans une entreprise
exigeant et attendait de la part de ses cuisiniers familiale, dans un management “paysan” ».
des prestations parfaites. Il était soucieux du Mais ce leadership ne s’accommodait pas
moindre détail dans la préparation des plats nécessairement d’une gestion rigoureuse, et ce
mais aussi dans la gestion de l’établissement et d’autant plus que la priorité était accordée à la
dans l’accueil des clients. qualité plutôt qu’au contrôle des coûts. Pour
Bernard Loiseau était présent auprès de Bernard Loiseau « l’exceptionnel n’a pas de
l’ensemble de son personnel pour l’orienter, le prix ». La gestion de l’établissement avait donc
motiver ou le corriger. Mais son management des effets sur le style de leadership. Toute
était aussi très informel, peu procédural, créant l’entreprise était imprégnée du style et des
des relations presque paternelles ou fraternelles caractéristiques du leadership de Bernard
avec les employés. Ainsi, tout en étant obsédé Loiseau. On comprend qu’au décès de celui-ci,
par le contrôle, Bernard Loiseau pouvait l’entreprise ait été profondément déstabilisée et
confier des missions importantes à certains de ait dû repenser à la fois son fonctionnement et
ses collaborateurs auxquels il accordait sa sa culture.

En vous appuyant sur le cours, quel est le style de leadership de Bernard Loiseau ?
Argumentez votre réponse tout en précisant les avantages et les limites du style de
management adopté par ce dernier.