Vous êtes sur la page 1sur 31

Marché des capitaux

Prof: Hassan BASSIDI


3ème année Management
Les marchés financiers et
boursiers
Organisation et fonctionnement de la BVC
Les premières introductions
Nombre Val, nom.
Date Cours
Valeurs titres en franc
d'introd. d’introd
introd. marocain
Anciens Ets buissons 07/11/29 12000 25 7
Comptoir français au 07/11/29 14000 500 -
Maroc
Vigie marocaine 07/11/29 5000 100 -
Comptoir des mines et 07/11/29 10000 500 -
des grands travaux du
Maroc
Ateliers et magasins du 07/11/29 2400 500 525
Sebou
Cie des tramways et 07/11/29 30000 100 110
autobus de Casa
Sud auto 07/11/29 10000 100 160
Établissements Henri 07/11/29 3600 500 1400
Bernard
Marocaine 07/11/29 10000 100 275
d'automobiles
Cie générale de transport et de tourisme au Maroc 07/11/29 80000 250 1000
Historique de la BVC
● La Bourse de Casablanca a initié, le 07 novembre 1929, sa
première séance de cotation. En plus de 80 années
d'existence, l'institution a connu trois importantes réformes.
● La première, en 1948, a attribué à la Bourse de Casablanca la
personnalité morale. La seconde, en 1967, a permis de la
réorganiser, juridiquement et techniquement, et de la définir
comme un établissement public. Enfin, en 1993, la
promulgation d'un ensemble de textes de loi portant réforme
du marché financier, a doté la Bourse de Casablanca du cadre
réglementaire et technique nécessaire à son émergence.
Historique de la BVC
● SEPTEMBRE 1993
● Promulgation de trois textes de loi sur le marché financier :
● Dahir portant loi n°1-93-211 relatif à la Bourse des Valeurs.
● Dahir portant loi n°1-93-212 relatif au Conseil Déontologique des
Valeurs Mobilières et aux informations exigées des personnes morales
faisant appel public à l'épargne.
● Dahir portant loi n°1-93-213 relatif aux Organismes de Placements
Collectifs en Valeurs Mobilières.
● AOÛT 1995
● Création de la Société de la Bourse des Valeurs de Casablanca
"SBVC".
Historique de la BVC
● JANVIER 1997
● Promulgation de la loi n° 34-96 modifiant et complétant le dahir portant loi n° 1-93-211
relatif à la Bourse de Casablanca.
● Promulgation de la loi n° 35-96 relative à la création d'un dépositaire central et à
l'institution d'un régime général de l'inscription en compte de certaines valeurs.
● MARS 1997
● Démarrage du Système de Cotation Électronique.
● OCTOBRE 1998
● Démarrage de l'activité du dépositaire central Maroclear.
● NOVEMBRE 1998
● Mise en place du Marché Central et du Marché de Blocs en remplacement du Marché
Officiel et du Marché des Cessions Directes.
Historique de la BVC
● DÉCEMBRE 2000
● La SBVC devient "la Bourse de Casablanca", Société Anonyme à Conseil
de Surveillance et Directoire, conformément à la nouvelle loi sur la S.A,
et obéit à un cahier des charges.
● JANVIER 2001
● Délocalisation de la négociation électronique dans les locaux des
sociétés de bourse.
● MAI 2001
● Réduction du délai de dénouement théorique des opérations réalisées
en bourse de J+5 à J+3.
● JANVIER 2002
● Lancement des nouveaux indices de la Bourse de Casablanca :MASI®,
MADEX®, indices sectoriels, indices de rentabilité et indices en devises.
Historique de la BVC
● MARS 2002
● Démarrage du système de garantie de bonne fin des opérations
boursières.
● Suppression de la cote de la Bourse de Casablanca du Marché des Pièces
d'Or.
● AVRIL 2004
● Entrée en vigueur de la loi 52-01 amendant le dahir n° 1-93-211 relatif à la
Bourse des Valeurs, simplifiant les conditions d'introduction en bourse
et mettent en place 5 marchés de cotation: 3 marchés actions, le marché
des obligations et le marché des fonds. 
● DÉCEMBRE 2004
● Adoption de la capitalisation boursière flottante dans le calcul des
indices.
● Amendement du Règlement Général.
Historique de la BVC
● JANVIER 2005
● Application de nouveaux critères de séjour à la cote.
● MAI 2007
● Promulgation des nouvelles lois relatives au dahir portant loi n°1-93-211 relative à
la Bourse des Valeurs, la loi n°1-93-212 relative au Conseil Déontologique des
Valeurs Mobilières et aux informations exigées des personnes morales faisant
appel public à l’épargne et la loi 26-03 relative aux offres publiques.
● JUIN 2007
● Promulgation de l'arrêté du ministre de l'Economie et des Finances n°1137-07
ayant modifié l'article 3.7.8 du Règlement Général de la Bourse des Valeurs.
● AOÛT 2008
● Publication de l'arrêté du Ministre de l'Economie et des Finances n° 1268-08
ayant approuvé le Règlement Général de la Bourse de Casablanca.
Fonctionnement de la BVC
BVC

Marché central Marché de blocs

1er 2nd 3ème Marché décentralisé et délocalisé


compartiment compartiment compartiment Marché de gré à gré
Fonctionnement de la BVC
● La Bourse de Casablanca dispose de deux marchés ; le
marché central et le marché de blocs.

● Ces deux marchés, avec le système de cotation


électronique, font partie de la nouvelle architecture de
la Bourse et se substituent respectivement au marché
de la criée et à celui des cessions directes.
Marché central
● Marché centralisé, gouverné par les ordres et
animé par les sociétés de bourse. C'est aussi un
marché informatisé, dans lequel certaines valeurs sont
cotées au continu et d'autres au fixing.

● Gouverné par les ordres Marché où les ordres d'achat


et de vente des investisseurs sont directement
confrontés ;
Marché central
● Centralisé : Tous les ordres sont transmis au même
endroit où s'effectuent les échanges (l'ordinateur
central). La centralisation se traduit par l'existence
d'un seul prix de transaction au même moment pour
un titre déterminé : c'est le prix d'équilibre entre
offre et demande de titres ;
● Animé par les sociétés de bourse La loi du 21
Septembre 93 a habilité seules les sociétés de bourse
à exécuter les transactions sur valeurs mobilières
Les marchés de cotation
● En vertu des nouvelles dispositions de la loi 52-01, la
Bourse de Casablanca dispose, depuis le 26 avril 2004,
de 5 marchés de cotation à savoir ; 

● Trois Marchés Actions.


● Un Marché Obligataire.
● Un Marché des Fonds. 
Les marchés actions
Le marché obligataire
Le marché des fonds
Négociation électronique
● Toutes les valeurs sont traitées sur le système de
cotation électronique à partir des stations de
négociation mises à la disposition des sociétés de
bourse.
● La saisie des ordres au moyen d'une station de
négociation ne peut être remplie que par des
négociateurs agissant pour le compte de la société de
bourse. Les ordres saisis sont automatiquement
enregistrés dans la feuille de marché sans provoquer
de transaction.
Marché de Blocs
● Réservé aux transactions portant sur des quantités
importantes d'un même titre. ce marché est ouvert aux
transactions respectant un seuil minimum.

● Ce seuil est calculé Pour chaque valeur régulièrement


par la Société Gestionnaire de la Bourse de Casablanca.
Marché de Blocs
● Taille minimum de blocs
● La taille minimum de blocs (TMB) est déterminée en fonction de
critères liés la moyenne des titres échangés, le cours moyen
constaté et le volume minimum échangé.(Minimum: 1000 titres)
● Fourchette moyenne pondérée
● C’est l’intervalle à l’intérieur duquel doit se situer le cours auquel une
opération de bloc doit être traitée. Les deux bornes de la fourchette
sont définie comme le prix moyen pondéré par les quantités, des
ordres d’achat et de vente affichés sur le marché central
Marché de blocs
● Les opérations doivent:
● Porter sur un nombre de titres au moins égal à la taille
minimum de blocs (TMB), définie par la bourse de
Casablanca pour chaque valeur par référence au volume de
transactions historiques ;

● Etre conclues à un cours inclus dans la fourchette moyenne


pondérée (FMP) des prix issus de la feuille de marché.
Marché de Blocs
● La FMP de chaque valeur est calculée:
● automatiquement en temps réel pour les valeurs cotées
en continu tout au long de la séance,

● et à l'ouverture pour celles cotée au fixing.

● l’identité des parties au contrat n’est pas déclinée par


opposition à la transparence qui sévit sur le
marché central
Conditions d’introduction
1er 2nd 3ème
Désignation
compnt compnt compnt

Min 5 MDH
Minimum Minimum
Capital social libéré Réaliser une aug de k d’un min de
15 MDH 10 MDH 3 MDH

40% du k sl dont 50% au


moins doit provenir de l’aug
Diffusion des titres Au moins Au moins du k
dans le public 20% du k 15% du k Engagement des actionnaires
à conserver, 5 ans, 60% des
A° détenues.
Conditions d’introduction
Désignation 1er compnt 2nd compnt 3ème compnt

Titres éligibles Titres de capital Titres de capital Titres de capital

K social Entièrement libéré Entièrement libéré Entièrement libéré

Diffusion des • Titres d’un mtt d’au • Titres d’un mtt d’au • Titres d’un mtt d’au
titres dans le moins 75 MDH moins 25 MDH moins 10 MDH
public ou mtt • Un nbre min de • Un nbre min de • Un nbre min de
min de titres 250.000 titres. 100.000 titres. 30.000 titres.
Conditions d’introduction
Désignation 1er compt 2nd compt 3ème compt
Capitaux propres Avoir des capitaux d’un Avoir réalisé au cours Les actionnaires
ou chiffre d’affaire min de 50 MDH du dernier exce , un détenant la majorité des
CA min de 50 MDH A° doivent les conserver
pr 3 ans.
Exercices • 3 derniers exces; • 2 derniers exces; • dernier exce avt la
certifiés • Les e/ses ayant des • Avoir conclu avec demande
filiales doivent une société de d’admission;
présenter des cptes bourse une • Avoir conclu avec
consolidés selon la convention d’une
législation en année pour une société de
vigueur ou à défaut l’animation du bourse une
selon les normes marché de ses titres convention de 3
inter. ans pr la
préparation des
docts d’info du
public et pr
l’animation de ses
titres.
Les méthodes de cotation
● Sur le Marché Central, les valeurs mobilières sont
négociées en fonction de leur liquidité :

● Les valeurs moins liquides sont cotées au fixing ;

● Les valeurs moyennement liquides sont cotées au continu.

La répartition des valeurs entre chaque mode de cotation est


déterminée par la Bourse de Casablanca. 
La séance de cotation au fixing
● La pré-ouverture :
● Pendant cette phase, les ordres introduits, par les sociétés de
bourse, sur le système de cotation électronique sont
automatiquement enregistrés dans la feuille de marché sans
provoquer de transactions.
● L’ouverture :
● A l’heure de l’ouverture, le système de Cotation Electronique
confronte, pour chaque valeur, les ordres présents sur la feuille
de marché. Si cette confrontation le permet, un cours
d’ouverture est dégagé donnant lieu à l’échange d’un maximum
de titres.
En fonction du degré de liquidité, plusieurs ouvertures peuvent
être programmées par jour de bourse.
La séance de cotation en continu
● Elle concerne les valeurs liquides. Elle comprend cinq
phases. En plus de la pré-ouverture et de l’ouverture, la
séance de cotation au continu inclut :
● La séance : Durant cette phase, tout ordre introduit dans
le Système de Cotation Electronique peut instantanément
engendrer une ou plusieurs transactions, à condition que le
marché le permette. Ainsi, les valeurs qui sont cotées au
continu peuvent être traitées à plusieurs cours pendant la
même séance de cotation.
● La pré- clôture : Les ordres s’accumulent sur la feuille de
marché sans provoquer de transactions.
La séance de cotation en continu
● La clôture : A l’heure de la clôture, le Système de
Cotation Electronique confronte, pour chaque valeur, les
ordres présents sur la feuille de marché. Si cette
confrontation le permet, un cours de clôture est dégagé.
● La cotation au dernier cours (TAL) : Durant cette
phase, il est possible de saisir des ordres et de les exécuter
au dernier cours traité, ou à défaut au cours de référence
et à ce cours seulement.
Les horaires de cotation
Les horaires de cotation
● Les groupes retenus pour la cotation des valeurs sont :
● Groupe 01 : Actions cotées en continu.
● Groupe 03 : Actions cotées au multifixing.
● Groupe 06, 07 et 08 : Obligations cotées au fixing.
● Groupe 11 : Lignes secondaires rattachées aux valeurs du
Groupe 01 cotées aux fixing.
● Groupe 13 : Lignes secondaires rattachées aux valeurs du
Groupe 03 cotées au fixing.