Vous êtes sur la page 1sur 42

Le Change à Terme

Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Expert > Change à terme

Qu'est ce que le Change à Terme ?
Le change à terme est utilisé dans les opérations de couverture par les entreprises exportatrices ou importatrices dans le cas ou la monnaie des 2 contreparties n’est pas la même. On peut prendre l’exemple d’une entreprise française(EUR) qui exporte aux Etats Unis(USD). L’entreprise française va donc recevoir des dollars. Lorsqu’une transaction est réalisée, l’entreprise ne reçoit pas instantanément le paiement de ce qu’elle a facturé au client. Elle va par exemple conclure que le paiement s’effectuera dans 3 mois. Or, durant cette période, la parité EUR/USD peut évoluer considérablement. Ce que craint l’entreprise française, c’est donc que l’EUR/USD s’apprécie. En effet, elle recevrait alors le même nombre d’USD mais ces derniers auront une valeur en Euro moins importante. Elle perdrait donc de l’argent. Toute opération de change se déroulant dans le futur va générer un risque. C’est ce que l’on appelle le risque de change. Le change à terme permet d’éliminer en quasi totalité le risque de change en fixant dès la signature du contrat le cours qui sera appliqué à l’échéance.

Les deux méthodes de couverture :
Continuons avec l’exemple de notre exportateur. Pour éliminer son risque de change, l’entreprise française a 2 solutions : 1. La couverture au comptant 2. La couverture à terme La couverture au comptant est le fait de se couvrir immédiatement en empruntant la monnaie que l’on va recevoir si l’on est exportateur. Le fait d’emprunter consiste en une double opération. Dans le cas présent, notre exportateur va vendre des USD et acheter des EUR. Ainsi, il s’est couvert sur son risque de change. En effet, si le cours de l’EUR/USD monte, il gagnera sur l’opération au comptant qu’il a réalisé et sera perdant sur les USD qu’il recevra dans 3 mois. L’opération s’équilibre. La couverture à terme est une autre méthode de couverture. Elle consiste en la réalisation d’une opération de vente à terme. Dans notre cas, l’exportateur va vendre des USD à terme. Il va pour cela appeler sa banque qui lui fournira un cours de change à terme. Ce cours est égal à la différence entre le cours de change au comptant et le différentiel de taux d’intérêt entre les deux devises (appelé déport ou report). Le cours à terme est inférieur ou supérieur au spot car il prend en compte le différentiel de taux d’intérêt (cf carry trade). Ainsi toute opération d’arbitrage est rendu impossible. Le cours à terme de la devise 1 par rapport à la devise 2 sera celui qui rendra indifférent à un agent économique de se porter sur la devise 1 ou la devise 2. Revenons maintenant à notre exemple. Si l’exportateur vend des USD à terme, son risque est la baisse du cours de l’EUR/USD. Or dans 3 mois, il recevra le versement de l’entreprise américaine en USD. Si le cours de l’EUR/USD a baissé, ses dollars auront une valeur supérieure en euro. Ainsi, les deux opérations s’équilibrent. Cela lui a permis de s'assurer que les USD reçues donneront bien le montant prévu en Euros dans 3 mois. C’est au trésorier de l’entreprise de décider quelle stratégie utilisée. Le marché des changes étant quasiefficient, le résultat des 2 opérations doit conduire au même résultat en théorie. Le trésorier doit en effet tenir compte de la variation potentielle du différentiel de taux. Le calcul du cours à terme CT= CC*((1+t2*n/360)/(1+t1*n/360))

CC = Cours au comptant T2 = Taux d’intérêt de la devise cotée T1 = Taux d’intérêt de la devise de base N = Nombre de jours de portée Ce résultat montre que le cours à terme est égal au rapport des valeurs futures des 2 devises considérées (ces valeurs sont mesurées par les taux d’intérêt respectifs) et liées entre elles par leur parité. Le cours à terme n’est donc en aucune manière prédictif de ce que sera le cours de change dans le futur. C’est juste un prix d’équilibre qui permet d’éviter l’arbitrage.

Options sur les devises du Forex
Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Expert > Options de change

Qu'est ce qu'une option de change ?
Une option de change est un agrément entre deux contreparties par lequel l’acheteur de l’option paye une prime au vendeur pour le droit mais non l’obligation d’acheter ou de vendre une quantité spécifiée de devise avant ou à une date déterminée (appelée maturité ou expiration) à un cours de change déterminé (appelé prix d’exercice ou "strike".) L’acheteur choisira alors d’exercer son droit en fonction du cours de la devise. Les profils de risque de l’acheteur et du vendeur sont différents: 1. - L’acheteur a un risque limité à la prime et en théorie un profit potentiel illimité 2. - Le vendeur lui est dans une situation théorique de risque illimité et de profit limité à la prime. Le droit d’acheter une devise A est appelé "call A", le droit de vendre une devise A est appelé "put A". Un call est une option d’achat, un put une option de vente. On peut donc expliciter les quatre positions dans le marché des changes ainsi : 1. 2. 3. 4. - Acheteur de call = achète le droit d’acheter une devise A contre une devise B - Vendeur de call = vend le droit d’acheter une devise A contre une devise B - Acheteur de put = achète le droit de vendre une devise A contre une devise B - Vendeur de Put = vend le droit de vendre une devise A contre une devise B

Il existe deux types d’options : 1. - L’option à l’américaine : L’exercice du droit d’acheter ou vendre peut être effectué avant ou à l’échéance. 2. - L’option à l’européenne : L’exercice du droit d’acheter ou vendre peut se faire uniquement à l’échéance Les options à l’américaine ont une valeur supérieure aux options européennes. En effet, pour l’émetteur c’est un risque en plus car l’acheteur de l’option peut exercer son option à n’importe quel moment. Il a donc un droit supplémentaire et c’est ce droit supplémentaire que fait payer l’émetteur et qui augmente donc la valeur de l’option. Les différents cas possible à l’échéance de l’option

Il y a 3 cas possibles : 1. - Le prix d’exercice = prix spot : On dit que l’option est à la monnaie (at the money). Il n’y a ni perdant ni gagnant. 2. - Le prix d’exercice > prix spot pour un put ou prix d’exercice < prix spot pour un call : On dit que l’option est dans la monnaie (in the money). La transaction est favorable à l’acheteur. 3. - Le prix d’exercice < prix spot pour un put ou prix d’exercice > prix spot pour un call : On dit que l’option est hors de la monnaie (out of the money). La transaction est favorable au vendeur.

Calcul du prix d'une option de change :
Options à l’américaine : Une option à l’américaine est calculée par la différence entre le prix d’exercice et le prix spot du sous jacent. C’est ce qu’on appelle la valeur intrinsèque. Dans les options à l’américaine, il n’y a pas de valeur temps étant donné que l’option peut être exercée à n’importe quel moment. Il y a alors 3 cas de figures : 1. - L’option est dans la monnaie, la valeur de l’option est donc positive puisque c’est l’acheteur de l’option qui est gagnant. Le risque de perte pour le vendeur est alors illimité. 2. - L’option est hors de la monnaie, la valeur de l’option est donc négative puisque c’est le vendeur de l’option qui est gagnant. La perte pour l’acheteur se limite alors au montant de la prime à l’achat. 3. - L’option est à la monnaie, la valeur de l’option est donc nul. On dit de la valeur qu’elle est nul mais en vérité ce n’est pas le cas car en fait le spot+prime payé n’est jamais inférieur au prix d’exercice. Sinon, des opérations d’arbitrage pourraient être réalisées. La valeur intrinsèque correspond donc au gain réalisé par l’investisseur en cas d’exercice immédiat de l'option. Options à l’européenne : Une option à l’européenne est calculée par 2 fonctions. La première est la valeur intrinsèque qui est la différence entre le prix d’exercice et le prix à terme. En effet, comme l’option ne peut être exercée qu’à l’échéance, l’arbitrage est seulement possible avec le cours à terme. La valeur temps rentre également en compte dans le calcul de l’option. Elle est égale à la différence entre la prime et la valeur intrinsèque. La valeur temps représente le droit payé par l’acheteur d’exercer ou de vendre l’option avec profit. C’est en fait la probabilité d’exercice que l’on a en fonction de la durée de l’option. Elle représente la valeur spéculative de l’option. C’est pour cela que plus le prix d’exercice ne sera éloigné du prix spot, plus le prix de l’option sera élevé. En effet, un éloignement de prix d’exercice rend d’autant moins réalisable l’exercice de l’option. Au sein de la valeur temps, on peut trouver trois composantes: 1. - Le différentiel de taux d’intérêt entre devise de base et devise de contre valeur : une monnaie peut être en report (taux d’intérêt plus bas que la devise de contrevaleur et est anticipée à la hausse par le marché) ou en déport (taux d’intérêt plus élevé que la devise de contrevaleur et est anticipée à la baisse). Le différentiel a cependant une influence minime sur le prix de l’option. 2. - L’échéance de l’option : plus l’échéance de l’option est éloignée, plus l’acheteur aura de chance que le prix d’exercice soit dépassé. La valeur temps sera donc plus importante. 3. - La volatilité : La volatilité c’est l’amplitude et la fréquence des variations de prix de la devise sous-jacente par rapport à la moyenne. Elle est mesurée par l’écart type. Plus cet écart type sera important, plus l’option sera chère.

Synthèse :
Traiter les options revient donc à un triple pari : 1. - sur l’évolution du prix du sous jacent : La sensibilité de l’option à la variation d’1 unité de cours du sous jacent est donnée par le Delta. Plus une option est hors de la monnaie, plus son delta tend vers 0 %. Plus l'option est dans la monnaie, plus son delta tend vers 100%. Une option dans la monnaie se comporte donc presque comme son sous-jacent. Le delta d’une option sera proche de 50 % si le cours de son sous-jacent tend vers le prix d’exercice. 2. - sur l’évolution de la volatilité : L’influence d’un mouvement de la volatilité sur la valeur d’une option est donnée par le Véga. 3. - jouer sur le facteur temps : L’influence du temps sur la valeur de l’option est donnée par le Thêta

En pratique :
Aujourd'hui, certains Brokers vous permettent de traiter les options de change. L'opération est effectuée de gré à gré. Vous pouvez ainsi choisir la parité, le montant, l'échéance et le prix d'exercice. Vous créez donc votre propre option. Le Broker se charge de vous la côter. Vérifier alors le prix côté en calculant son prix théorique (sans les commissions prélevées par le Broker)(calculable avec les formules du change à terme) Bien que ce service soit disponible à tous les clients généralement (lorsqu'il est proposé), seul les gros clients utilisent les options de change et c'est généralement pour la vendre au Broker (il se trouve donc en gain limité et perte illimité, mais ils touchent la prime dès le début). Bien entendu, le gain de la prime serait d'autant plus faible que le strike sera loin du spot ou que l'échéance sera courte. Il ne restera plus au client qu'à surveiller son option et se couvrir en spot dans le cas où la parité n'irait pas dans le bon sens.

SWAP de change
Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Expert > Swap de change

Qu'est ce qu'un SWAP de Change ?
Le swap de change est une double opération de change simultanée, l’une au comptant dans un sens, l’autre à terme dans l’autre sens, avec la même contrepartie. Les deux contreparties s'échangent des flux financiers de même nature libellés dans 2 devises différentes. Ces 2 opérations sont négociées simultanément avec le même cours de change comptant de référence. Outre sa fonction d’instrument de change, c’est également une double opération de trésorerie. En effet, acheter par exemple au comptant des $ contre E (que l’on vend) et les revendre à terme contre E que l’on rachète est équivalent, en termes de flux, à emprunter des $ et prêter des E. Cette opération a un cout qui va représenter le différentiel de taux d’intérêt entre les 2 devises. Cette différence s’appelle report ou déport.

Les notions de déport et de Report :
Le report est une quantité positive (qui s’ajoute au cours de comptant). La valeur future est donc supérieure à la valeur présente. Celui qui achète la devise 1 au comptant la revendra à terme plus cher afin de compenser le différentiel de taux d’intérêt entre les 2 devises. L’achat d’une devise 1 en report par

rapport à la devise 2 ferait en effet perdre de l’argent à l’acheteur qui s’oriente vers un taux d’intérêt inférieur.2710 = 30 Right hand side (côté droit) : 1. Dans le cas contraire 1 sera en report par rapport à 2. tous les deux sont affectés d’un signe . Calcul d'un SWAP de change : La formule du swap est la suivante : S=CC*n*(t2-t1)/(1+t1) S= Swap N = Nombre de jours (t2-t1)= différentiel de taux d’intérêt Le cours du swap peut également être déterminé à partir de cours à terme(CT) et du spot(CC) par le calcul suivant : S=CT-CC Il vous faut donc faire ce calcul deux fois pour déterminer le bid/ask. C’est le spot qui sert de référence à l’opération qui est une opération de change au comptant. Les swaps sont en effet une promesse/engagement de rachat/revente de devises à une date future. C’est donc un instrument très flexible. les deux contreparties peuvent monter un swap de change en décidant de toutes les caractéristiques telles que l’échéance. En effet.2710 – 1. Tout d’abord. .2740 – 1.2740 – 1. Le calcul est donc le suivant Left hand side (côté gauche) : 1. On peut donc conclure que si les taux d’intérêts sur la devise 1 sont supérieurs aux taux d’intérêts sur la devise 2. il ne génère pas d’augmentation de la taille du bilan.2715 = 25 Quand les points de swap sont plus importants à gauche qu’à droite. la devise 1 est en déport par rapport à 2. Le cours à terme est lui coté 1. le cours. le montant. Enfin. La valeur future est donc inférieure à la valeur présente. La cotation d’un swap est toujours faite en point (pips). cela va leur éviter que certains ratios tels que le rapport capitaux permanents/total du bilan ne viennent dégrader leur notation auprès des agences de rating. L’achat d’une devise 1 en déport par rapport à la devise 2 ferait en effet gagner de l’argent à l’acheteur qui s’oriente vers un taux d’intérêt supérieur. Pour les entreprises. Celui qui achète la devise 1 au comptant la revendra à terme moins cher afin de compenser le différentiel de taux d’intérêt entre les 2 devises.2743 – 1. Le déport est une quantité négative (qui se retranche au cours de comptant). Prenons un exemple.2743.Echange du capital : les deux contreparties s’échange le montant nominal de leur dettes ou dépôts respectif. l’E est en déport par rapport au $ car les taux en $ sont inférieurs au taux en E. Le swap offre également une liquidité très importante.2715. Le spot sur l’EUR/USD est à 1. Les avantages du SWAP de Change : Le swap de change présente plusieurs avantages. Pour les entreprises c’est un avantage certains par rapports aux opérations de prêts/emprunts classiques. L’opération se déroule en 2 étapes : 1.. . En pratique : Le swap de change est en fait un échange de dettes entre deux contreparties.

0710/14 USD 3 Mois taux d’intérêt 1.Remboursement du capital : à l’échéance.25 / 1.60 / 2. c’est le swap de devises (cross currency swap) par lequel on échange des taux d'intérêt à moyen ou long terme libellés dans deux devises différentes. Il existe aussi un autre type de swap qui fonctionne de la même manière. Il s'agit donc bien en réalité d'une opération de trésorerie avec versement du capital en date spot et remboursement du capital et des intérêts à l'échéance.70 % Echéance 90 jours (13 Mai) Comment calculer le prix à terme offert EUR/USD 3 Mois ? 1 ère Méthode : TDM = Taux d’intérêt de la Deuxième Monnaie TMB = Taux d’intérêt de la Monnaie de Base Méthode alternative : . Application du SWAP de Change sur le marché Spot : Un client veut acheter 3 mois Euro contre USD à 3 Mois. Date de la transaction 11 Février Date Valeur Spot 13 Février Spot EUR/USD 1. les deux contreparties s’échangent les intérêts et la valeur d’un prêt ou dépôt dans une devise contre sa valeur dans l’autre devise.2.35 % EUR 3 Mois taux d’intérêt 2. . Par exemple. il peut y avoir un échange de 3 mois USD contre du 6 mois EUR.

c’est Jean Claude Trichet qui est le président de la BCE. Son capital ne peut être détenue que part les banques centrales nationales en fonction d’une clé de répartition. Elle ne reçoit aucune instruction de l’extérieur. Ella a été créée en 1998 et son siège est à Francfort en Allemagne. mais elles ne participent pas à la prise de décisions de la politique monétaire de la zone euro ni à sa mise en œuvre. . Les BCN des États membres ne participant pas à la zone euro jouissent au sein du SEBC d'un statut particulier : elles sont habilitées à conduire une politique monétaire nationale autonome. La BCE est l’organe central de l’Eurosystème et du Système européen de banques centrales : 1. s'ils ne sont pas déjà affichés sur son site ou sur votre plateforme) Pour finir: sachez que les Brokers prennent tout de même une petite marge sur le swap (ou arrondissent en leur faveur).le Système européen de banques centrales (SEBC) comprend la BCE et les BCN des vingt-sept États membres de l'UE. Sachez qu'il ne sert à rien de couper une position juste avant le swap et de la reprendre après. . 2. Actuellement.Banque Centrale Européenne : La BCE est la banque centrale de l’Union Européenne.l’Eurosystème regroupe la Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales nationales (BCN) des États membres de l'Union européenne qui ont adoptés l'euro. Pour calculer le swap qui vous est appliqué tous les soirs: vous avez juste à reprendre le dernier calcul et prendre "n=2" (ce calcul permet de savoir si vous allez être gagnant ou perdant sur le swap du soir. Cette clé est basée sur la part du PIBapporté par chaque pays au sein de l’Union Européenne. Dans le cadre de l'Eurosystème la BCEs'est vue confier les missions autrefois dévolues aux banques centrales nationales : émission de monnaie et politique monétaire . par rapport à l'Eurosystème. La BCE est un organe indépendant. c'est-à-dire que. depuis 2003. Vous allez repayer le Spread et celui est généralement plus cher que le swap (surtout si le swap était en votre faveur)) (Autre remarque: sachez que vous pouvez toujours demander les prix swap à votre Broker. il comprend en plus les BCN des pays qui n'ont pas adoptés l'euro.Le client achète 3 Mois Euro contre USD à 1. Les Banques Centrales Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > Banques Centrales BCE . ainsi que sur l’importance .0681 Valeur 13 Mai.

notamment pour la BundesBank. Ainsi. il est chargé de mettre en œuvre les décisions de politique monétaire arrêtées par le conseil des gouverneurs (gouverneurs des banques centrales nationales de la zone euro et les membres du directoire). la croissance. le gouverneur de la banque centraleeuropéenne est lui auditionné par le comité économique et monétaire du parlement européen une fois par trimestre. La banque centrale européenne est composée du directoire (le président. tous les gouverneurs se réunissent de manière informelle. Le taux de refinancement (EONIA : European Over Night Index Average) est le principal taux. les taux seront augmentés afin de réduire la pression inflationniste. l'Eurosystème contribue à la bonne conduite des politiques menées par les autorités compétentes concernant le contrôle prudentiel des établissements de crédit et la stabilité du système financier. 4. De plus. Il régule l’investissement puisqu’ils influent sur les conditions de crédit proposées aux entreprises et aux particuliers. Pour cela. Les banques peuvent déposer librement des fonds supplémentaires pour être rémunéré. Pour prendre ces décisions de politique monétaire. principalement M3 (monnaie de transaction + épargne à court terme + épargne à long terme) qui est le moins informatif sur l'inflation future.assurer le bon fonctionnement des systèmes de paiements. 3. En effet.conduire la politique de change de la zone euro . financières telles que le taux de change. les gouverneurs des banques centrales nationales de la zone euro se réunissent à Francfort pour prendre les décisions de politique monétaire. monétaires. Objectif principal : Lutte contre l’inflation en maintenant l’inflation annuelle au sein de la zone euro en dessous de 2%. En temps de crise. les investisseurs emprunteront en masse. le taux d'endettement. Son capital initial était d’environ 4 milliards d’euros. car la BCE est jugée sans risque. La veille. Ces dépôts correspondent aux réserves obligatoires de la banque. il s'appuie sur 2 piliers d'analyse : un pilier d'analyse économique (grâce à desnouvelles économiques. Cependant. en cas de trop forte inflation. cette stratégie a été efficace historiquement. 2. A l’inverse. C’est généralement le cas en temps de crise. le coût de l’argent étant faible. Tous les seconds jeudis du mois. Le conseil des gouverneurs est lui chargé de prendre les décisions de politique monétaire. le taux de rémunération des dépôts et le taux du prêt marginal. . Il sert de référence sur le marché monétaire.définir et mettre en œuvre la politique monétaire de la zone euro . Les taux directeurs sont au nombre de trois : le taux de refinancement. c’est le taux d’intérêt au jour le jour qui détermine à quel taux les banques pourront se refinancer. Le directoire est l'instance tactique de la banque centrale européenne. ce taux étant un taux plancher. C'est grâce à la nomination par le conseil européen des 6 membres du directoire que la banque centrale tire sa légitimité ainsi que sa crédibilité. . il permet de réguler l’activité économique en facilitant l’injection de liquidités sur le marché si besoin est. Les banques centrales des pays de l’Union ont également versées des réserves de changes à la BCE. C’est un régulateur de l’économie. Ces 6 personnes sont nommées par le conseil européen qui est l'instance la plus élevée que possède actuellement l'union européenne. C’est en fait le coût de l’argent. Si les taux sont bas. le parlement européen n'a aucune possibilité de sanction sur la BCE. .détenir et gérer les réserves de change des États membres . . elle dispose de divers moyens d’actions qui sont les taux directeurs. La BCE remet chaque année un rapport annuel au parlement européen. Le taux de rémunération des dépôts est lui le taux auquel les banques seront rémunérer pour leur dépôts auprès de la banque centrale. le vice président et 4 personnalités qualifiées). la BCE peut intervenir sur le marché des changes en cas de nécessité. De nombreux taux sont corrélés au taux de refinancement et notamment le taux de rémunération des dépôts et le taux du prêt marginal. le déficit budgétaire…donnant des informations sur l'évolution de l'inflation) et un pilier d'analyse monétaire avec le suivi de l'évolution des agrégats monétaires.de leur population. les taux seront baissés afin de relancer l’activité économique. Cette dernière à l’obligation de mettre en réserve une partie de ses bénéfices pour se prémunir d’une éventuelle crise. Les missions fondamentales relevant de l'Eurosystème consistent à : 1. . cependant.

Il est publié huit fois par an. C’est une institution privée. dans le cas d’une économie en récession. le dollar US.Bank of England : La Banque d'Angleterre.Site officiel de la BCE FED . A l’inverse. . la FED décidera d’augmenter ses taux afin de réduire la quantité de monnaie en circulation. La FED est sous l’autorité de son président. Le livre beige regroupe lui tous les districts. au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. plus la création monétaire sera favorisée. Elle a été créée en 1913. Ben Bernanke qui a été nommé par le président des Etats Unis. La principale arme de la FED est le taux d’intérêt. déterminer la politique monétaire à adopter. 4.N’a aucune responsabilité quant à la valeur externe de sa devise. On dit qu’elle resserre le robinet monétaire.publie des rapports. relatifs à l'économie américaine. Objectif principal : Soutien de l’activité économique américaine Site officiel de la FED BoE . . Saint-Louis. détenues par les douze banques fédérales locales (New York. l'une en début d'année et l'autre au milieu ont une grande importance. . 6.décide de la politique monétaire des États-Unis. En cas de forte pression inflationniste. Minneapolis). elle a repris son indépendance en 1997 tout en étant régulée par le Financial Service Authority (FSA). Après avoir été nationalisée en 1946. Richmond. 5. du président de la Federal Reserve Bank de New York et de 4 autres gouverneurs de Federal Reserve Bank par alternance) Au niveau de son financement. tels que le livre beige.supervise le système bancaire américain. Il est établit grâce aux rapports des différentes réserves fédérales locales qui compiles l’ensemble des informations économiques relatives à leur district. 7. taux d’intérêt au jour le jour. C’est lors de cette réunion que le FED décide des actions qu’elle va mener. Atlanta. .agit comme prêteur de dernier ressort. . Elle décide de la politique monétaires des Etats Unis dans le but de favoriser la croissance économique du pays. a été fondée en 1694 par William Paterson. Sa création a permis un fort essor commercial du pays. San Francisco.Federal Reserve Bank : La Fed est la banque centrale des Etats Unis. Cleveland. Ses fonctions sont multiples. . C’est la banque centrale du Royaume Uni. La Réserve fédérale : 1. Kansas City. laFED baissera ses taux pour tenter de relancer l’activité économique Deux autres réunions. Plus le taux est faible. La décision de la FEDde faire évoluer ses taux est souvent prise lors de la publication du livre beige. Elle se finance par les intérêts d’obligations souveraines auxquelles elle souscrit.avec un double objectif de stabilité des prix. . Dallas. Philadelphie. Il lui faut donc en fonction de tous ces objectifs. Ils interrogent pour cela différents experts. Ce livre beige est un récapitulatif de l’état de l’économie américaine. 3. ce qui lui assure donc une certaine indépendance vis à vis du gouvernement. Ben Bernanke fait alors partie du comité composée du Board of Governors qui prend les décisions (conseil des gouverneurs : 7 membres nommés par le président des Etats-Unis et approuvés par le Sénat). Chicago. c'est en fait un rapport sur la politique monétaire américaine qui est remis par le président du Board of Governors devant le Congrès américain.à l'obligation de faciliter la croissance économique. . Ces 2 réunions qui durent exceptionnellement 2 jours permettent au comité de discuter le Monetary Policy Report to the Congress. environ deux semaines avant la réunion du comité de politique monétaire. 2. désignée sous le nom de BOE (pour Bank of England). Boston. elle est totalement indépendante et ne reçoit aucun budget. ainsi que d’assurer le plein emploi et la stabilité des prix. et des prestations qu’elle réalise pour divers banques.

Il est important de noter que Londres est la plus grande place financière au monde pour le Forex. La Banque d'Angleterre a pour rôle de promouvoir et de maintenir la stabilité monétaire et financière du Royaume-Uni.Bank of Japan : La Banque du Japon (BoJ pour Bank of Japan) a été créée en 1882 peu après la « Restauration du Meiji ». Objectif principal : Soutien de l’activité économique au Royaume Uni Site officiel de la BoE BoJ . de gérer l'émission des billets de banque. les missions inscrites sont les suivantes : .Fond Monétaire International Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > FMI Qu'est ce que le FMI ? Le fond monétaire international (FMI) est une institution qui a été créée en 1945 à la conférence de Bretton Woods. Depuis le 20 mars 2008. de conduire la politique de change. elle publie. Le FMI cherche a faire éviter les erreurs qui pourraient conduire a une crise financière mondiale. celui-ci est à la tête de la banque centrale anglaise depuis 2003. et de jouer le rôle de « prêteur en dernier ressort » auprès des banques commerciales. Les « Minutes » de la réunion de la BOE sont ainsi particulièrement attendues par le marché des changes. ainsi qu'a la stabilité du système financier mondial. la BoJ a pour missions principales d'établir la politique monétaire du pays. Effectivement. qui avait permis de mettre en place une monnaie unique japonaise en 1871. En revanche. La Banque d'Angleterre. il est gouverné par ses 185 États membres. d'assurer la distribution des livres sterling en Angleterre et au Pays de Galles. Contrairement à la BCE. c'est Masaaki Shirakawai qui occupe ce poste pour un mandat de cinq ans. en proposant aux différents pays ces connaissances et son expertise du monde financier. dans le but d'assurer la coopération économique entre les différents pays du monde. devant lesquels il est responsable.Cette année a d'ailleurs été marquée par un tournant majeur dans la politique monétaire du Royaume-Uni. Objectif principaux : Faire disparaitre totalement la déflation et soutien de l’activité économique au Japon FMI . d'assurer la stabilité financière du Japon. soit la quasi-totalité des pays du monde. la BOE ne donne pas de conférence de presse après sa décision. puisqu'en reprenant son indépendance. le rapport détaillé des échanges qui se sont tenus entre les différents membres. se réunit une fois par mois. Sa décision concernant les taux d'intérêt est rendue publique à 13h00. La BoE a alors été renforcée dans son rôle d'établissement financier majeur. Basé a Washington D. Devenue indépendante à partir d'avril 1998. L'actuel gouverneur de la BOE (Bank of England) est Monsieur Mervyn King. Il a un rôle de développement de l'économie mondiale. le RoyaumeUni ayant opté pour le maintien de sa monnaie nationale. de publier des rapports économiques et de participer à l'équilibre des échanges internationaux. le pays a également décidé de dire « non » à l'adoption de l'euro. comme la Fed.C. le yen. Le Gouverneur de la BoJ est désigné sous le nom de sosai en japonais. Dans les statuts du FMI. le 1er jeudi du mois. il a pu profiter des taux faibles de l'euro pour rendre les placements en livres sterling plus intéressants mais également adopter une gestion plus flexible que la plupart des autres Banques Centrales nationales européennes. qui y cherchent des indications pour les orientations à venir de la politique monétaire britannique.. dans les semaines qui suivent sa réunion.

Sa gestion courante est confiée a un conseil d'administration composé du président de l'organisation et de 24 administrateurs représentant chacun une nation. 8 d'entre elles ont un représentant permanent (États-Unis. lui permettant de soutenir. Les quotes-parts des principaux contributeurs . les 16 autres sont élus par les pays membres. les États-Unis. Si le FMI le juge nécessaire. selon le principe "1 dollar. comme celui de la Banque mondiale. Le financement du FMI : Le FMI joue un rôle d'intermédiaire financier entre États membres. un minimum de droit de vote étant attribué a tous les pays. En cas de déséquilibre de sa balance des paiements risquant de menacer l'équilibre monétaire sur le marché des changes. nommée < quote-part > et dont le montant est déterminé par sa puissance économique. Japon. est donc basé sur une répartition des droits de vote en fonction du montant de la cotisation des Etats membres. les droits de vote diffèrent légèrement des quotes-parts. Cependant. chaque pays membre peut obtenir automatiquement 25 % de sa quote-part (< droit de tirage >). Ainsi chaque État doit verser à l'organisation une certaine somme. Allemagne. qui supposent une majorité qualifiée correspondant a 85 % des droits de vote. Cependant. même les plus petits. chacun ayant une voix pondérée par sa participation financière à l'organisation (sa < quote-part >). par l'achat. Il prend de nombreuses décisions en concertation avec la Banque mondiale au sein du < Comité de développement >. un français qui est a la tête du FMI. Le mode de décision du FMI. elle-même mesurée par son PNB et par l'importance de son commerce extérieur. C'est actuellement Dominique Strauss Kahn. disposent de fait d'un droit de veto sur les décisions du FMIpuisqu'ils disposent chacun de plus de 15 % des droits de vote. Cependant. 25 % de cette quote-part doit être payé en or. le reste en monnaie nationale. ou l'Union européenne dans son ensemble. Ses prêts sont censés permettre aux banques centrales de défendre leur monnaie sur le marché des changes. il peut prêter à ce pays jusqu'a 125 % de sa quote-part. compte tenu des modalités de prise de décision au sein du FMI. les pays de l'UE ne sont pas toujours coordonnés. Royaume-Uni. 1 voix".     promouvoir la coopération monétaire internationale faciliter l'expansion et la croissance équilibrée du commerce mondial promouvoir la stabilité des changes aider a établir un systeme multilatéral de paiements mettre ses ressources (moyennant des garanties adéquates) à la disposition des pays confrontés a des difficultés de balance des paiements Le fonctionnement du FMI : Le FMI est gouverné par ses 185 pays membres. France. Russie et Arabie saoudite). sa monnaie nationale. République populaire de Chine. La plupart des décisions sont prises dans les faits a l'unanimité.

le FMI joue un rôle de stabilité du système financier.La surveillance La surveillance comprend le dialogue que le FMI entretient régulièrement avec chaque État membre et les conseils de politique économique qu'il leur fournit. La encore. A intervalles réguliers (habituellement une fois par an). le FMI est parfois peu écouté lorsque l'économie va bien. . elle soumet à l'Etat une liste de réformes que celui ci doit appliquer en contrepartie. Un autre rôle du FMI est d'assurer la stabilité des taux de changes afin de préserver le développement du commerce mondiale.du FMI se répartissent comme suit. Lors du sommet du G20 de Londres le 2 avril 2009 il a été décidé d'accroître significativement les ressources du FMI a hauteur de 1 000 milliards de dollars pour mieux faire face à la crise mondiale. 1 . du Mexique et de la Turquie en septembre 2006 : Les ressources du FMI liées aux quotes-parts sont d'environ 210 milliards de DTS (soit 300 milliards de dollars américains). de la Corée du Sud. auxquelles s'ajoute la possibilité pour le FMI de recourir à des emprunts envers les grandes puissances économiques (ces crédits sont de l'ordre de 50 milliards de dollars). que ce soit a l'échelle nationale ou mondiale. après le relèvement des quotes-parts de la Chine. assistance technique et opérations de prêts. Lorsqu'un état a des difficultés financières et que les agents économiques ne veulent plus prendre le risque de lui prêter de l'argent. leFMI intervient et lui en prete. Il donne pourtant régulièrement des conseils aux états sur les politiques a adopter ou les reformes à faire. Mais cela a une condition. Il participe également à la lutte contre la pauvreté en aidant économiquement certains pays sous développés. Pour atteindre ces objectifs. Les activités du FMI : Même s'ill a un impact politique très fort. il exerce donc trois fonctions essentielles : surveillance.

Les cycles économiques Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > Cycles économiques Les cycles économiques sont des périodes qui se succedent durant lesquelles l'activité économique est plus ou moins bonne. et les statistiques.gratuitement dans la plupart des cas . Peu a peu la croissance revient et un cercle vertueux se met en place. 3 . En outre. On va .La reprise : C'est un point de retournement entre la phase de récession et la phase de croissance. de l'inflation apparaît du fait qu'il y a de plus en plus de monnaie en circulation (hausse des salaires. des bénéfices et de la consommation. C'est l'évolution de l'activité économique que l'on appelle la conjoncture. au fur et a mesure de l'expansion.La surchauffe : C'est un point de retournement entre la phase de croissance et la phase de récession. le FMI donne aux États membres le répit dont ils ont besoin pour remédier a leurs problèmes de balance des paiements. L'assistance technique porte notamment sur la politique de finances publiques. des salaires. On cherche par tous les moyens a sortir de la crise et l'on assiste a de nombreuses restructurations. taux d'intérets encore bas au début de la phase d'expansion.L'expansion : C'est la phase de prospérité. pour contribuer à leur redressement. Cette phase est également le temps d'innovation technologique qui peut aider a sortir de la crise. En effet. Il examine avec les autorités si les politiques économiques sont les plus propices a la stabilité externe et interne.L'assistance technique Le FMI offre aux pays membres une assistance technique et une formation . le FMI s'appuie sur les informations obtenues au cours des diverses consultations pour dresser des bilans et tracer des perspectives au plan régional et mondial. Un programme économique appuyé par le FMI est conçu par les autorités nationales en coopération étroite avec les services de l'institution. cette assistance repose sur les documents de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP). Préparé par les autorités nationales .en consultation avec la société civile et les partenaires extérieurs pour le développement -.le FMI évalue en profondeur la situation économique de chaque pays. la croissance économique n'est pas continue. Par ses concours financiers. Dans la plupart des pays à faible revenu. et les concours financiers restent subordonnés a la réalisation effective de ce programme. le contrôle et la réglementation du système bancaire et financier. L'investissement privé est alors tres fort. 2 . . En effet.).pour les aider à renforcer leur capacité de conception et d'application de politiques efficaces. L'octroi de ces crédits est soumis à conditions et le pays demandeur doit s'engager dans une politique d'ajustement conseillée par l'organisation afin de remédier aux causes de la dépréciation de sa monnaie. . structurelle et sociale mise en ouvre pour promouvoir la croissance et réduire la pauvreté dans le pays concernés. y compris pour promouvoir une croissance ordonnée.Les opérations de prêts Le FMI est aussi un fond auquel les pays membres peuvent avoir recours en cas de difficultés de balance des paiements. On distingue 4 phases dans un cycle économique : . les acteurs économiques voulant accroître leurs capacités de production afin de répondre a une demande croissante. et offre des conseils si nécessaire. le DSRP présente le cadre global de la politique économique. la politique monétaire et de change. L'état essaye alors de donner un relais de croissance en investissant massivement pour retrouver de la croissance et redonner de la confiance. Il publie ces travaux deux fois par an dans les Perspectives de l'économie mondiale et le Rapport sur la stabilité financière dans le monde. Tous les indicateurs sont au vert et l'on assiste a une hausse de la production. La décision de publier les rapports d'évaluation du FMI appartient a chaque pays membre concerné : l'écrasante majorité des pays choisissent la transparence et diffusent au public des informations détaillées sur la surveillance bilatérale dont ils font l'objet.

La consommation se réduisant. certains acteurs économiques (les moins solides) disparaissent et une certaine méfiance est présente entre les acteurs.donc assister a une hausse générale des prix ce qui va conduire a une baisse de la consommation et donc des investissements. Le lien entre cycle économique et taux d'intérêts : Les cycles économiques sont donc une succession de phases conjoncturelles et pour chacune est . Le début de la crise est alors proche. lorsque nous entrons dans la phase de reprise. les entreprises continue d'adapter leur niveau de production a cette consommation et c'est alors qu'un cercle vicieux commence. Les industriels ayant de plus d'important stock a écouler. Par exemple. . de peur de la crise. Le graphique ci-dessous illustre les différentes phases que traversent nos économies et fait apparaître les secteurs qu'il faut jouer selon la conjoncture : C'est ce que l'on appelle la rotation sectorielle. Sur le marché interbancaire. il est préférable d'investir dans le secteur des transports. Les banques n'osent plus se preter entre elles et les ménages eux consomme peu. ils vont peu a peu chercher a réduire leur production et a baisser leurs prix pour écouler leurs stocks. Les salaires eux sont gelés et le mécontentement des ménages est alors grandissant.La récession : La phase de surchauffe a entraîner des licenciements massifs ce qui a un impact important sur la consommation. cela se traduit par un assechement. En effet. de l'automobile et des loisirs afin de profiter un maximum de la conjoncture. Une crise de confiance s'installe alors a tous les niveaux.

normalement associée une configuration bien précise des taux d'intérets. Les différents cycles économiques : 1 . Enfin. les taux courts vont suivre la baisse des taux longs afin d'essayer de retrouver la croissance de la phase précédente. En phase de surchauffe. En effet. la phase de récession arrive et la les taux sont au plus bas afin de relancer l'activité économique. Les taux courts eux vont rester élevé mais ce sont la chute des taux longs qui vont inverser la forme de la courbe des taux. la courbe des taux va s'aplanir (réduction du spread entre taux courts et taux longs) ce qui traduit d'une méfiance dans la continuité de la croissance. Parallelement. on constate que la reprise de l'activité économique intervient généralement dans un contexte de taux d'intérets faible et avec une courbe des taux ascendante. Puis peu a peu. Puis. Le graphique ci-dessous fait apparaître les différentes configurations en fonction de la phase conjoncturelle : Ainsi. La courbe des taux doit etre ascendante ce qui traduit d'une confiance retrouvée dans l'avenir.Les cycles de KITCHIN : C'est un économiste Américain qui estime qu'un cycle économique dure environ 40 mois. C'est la variation des stocks qui explique le passage de la croissance a la récession. En phase d'expansion. Les taux courts vont continuer de baissier jusqu'a former une courbe des taux plate. En . Les taux court bas traduisent d'une confiance quasi nulle entre les acteurs économiques. Les taux d'intérets faibles sont indispensables a la reprise.Les cycles courts . (niveaux et structures). ils permettent de dynamiser l'investissement (du fait du faible cout du credit) en injectant massivement des liquidités dans le circuit financier. Cela signifie que les acteurs économiques n'ont pas confiance a l'avenir. les acteurs estiment que preter de l'argent a court terme a un niveau de risque équivalent a preter de l'argent sur le long terme. peu a peu. on assiste a une inversion de la courbe des taux qui est désormais descendante. C'est le début de la phase de reprise. la courbe des taux va se repentifier et la courbe des taux va redevenir ascendante. La crise de confiance est alors tres importante. les taux d'intérets augmentent en partie pour limiter l'inflation entrainée par la croissance.

la gestion de la liquidité bancaire et pour indiquer l'orientation de la politique monétaire. les entreprises vont anticiper ou constater un ralentissement de l'activité économique et la phase de déstockage va alors commencer. d'appels d'offres rapides ou de procédures bilatérales. peu a peu. en phase d'expansion. le marché va atteindre une phase de saturation et l'on va entrer progressivement dans la récession. Puis. Pour lui. Il parle de grappes d'innovations qui vont ainsi générer de la croissance et part la création de nouveaux marchés et un investissement massif nécessaire. Ces opérations sont exécutées par les BCN par voie d'appels d'offres normaux et selon un calendrier prédéfini. Les plus connues (BCE.BOE.BOJ. Puis. . Voici pour lui les innovations majeurs qui sont intervenus : Les instruments de la politique monétaire Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > Politique monétaire La politique monétaire d'un pays est décidée par les banques centrales qui sont le plus souvent des organismes plus ou moins indépendants. la demande de crédit va peu a peu diminuer et l'investissement sera donc moins important. avec une fréquence hebdomadaire et une échéance de deux semaines.les opérations principales de refinancement consistent en des opérations de cession temporaire(sous forme de mises en pension) destinées a fournir des liquidités de maniere réguliere. On entre alors dans la phase de récession. les investissements sont forts du fait de taux d'intérets encore faibles.Les opérations d'open market qui consistent a agir sur la masse monétaire en circulation ainsi que sur les actifs financiers . peu a peu. En phase d'expansion. Pour lui. Les opérations principales de refinancement jouent un rôle pivot dans la poursuite des objectifs assignés aux opérations d'open market de l'Eurosysteme . La phase de récession commence alors. On dénombre 3 instruments de la politique monétaire utilisés par la BCE : . peu a peu. La période de surchauffe correspond a une période de surinvestissement.FED. Cette augmentation des stocks est donc du a une augmentation des capacités de production qui vont peu a peu devenir supérieur a la demande et ainsi entrainé la création de stocks importants.Les réserves obligatoires qui visent également a contrôler la masse monétaire en circulation en limitant l'expansion du crédit.Les cycles longs . Ces opérations peuvent s'effectuer par voie d'appels d'offres normaux.Les facilités permanentes qui correspondent a la politique de crédit (fixation des taux d'intérets directeurs) .) sont indépendantes mais certaines sont liés directement au gouvernement comme cela est le cas en Chine. la phase d'expansion ne peut naître que d'une innovation majeure qui révolutionne notre civilisation et d'ou va découler des innovations secondaires. Les opérations d'open market de l'Eurosysteme peuvent etre divisées en quatre catégories: . les entreprises voulant répondre a une demande croissance de la demande. qui choisit l'instrument a mettre en ouvre et fixe les modalités de ces opérations.Les cycles de JUGLAR : C'est un économiste Français qui estime qu'un cycle économique dure entre 6 et 11 ans. l'évolution de la conjoncture s'explique par l'évolution de l'investissement.effet. Les opérations d'open market sont effectuées a l'initiative de la BCE. avec l'élévation des taux d'intérets (pour freiner l'inflation). Puis.Les cycles de KONDRATIEV : C'est un économiste qui estime qu'un cycle économique dure entre 30 et 50 ans. les stocks augmentent considérablement. 2 . Les opérations d'Open Market : Les opérations d'open market jouent un rôle important dans la politique monétaire pour le pilotage des taux d'intéret.

plus les taux directeurs seront bas. Les taux directeurs sont l'un des instruments de régulation de l'activité économiques les plus importants pour une banque centrale. Le taux d'intéret de la facilité de dépôt constitue normalement un plancher pour le taux du marché au jour le jour. avec une fréquence mensuelle et une échéance de trois mois afin de répondre aux besoins de financement des plus petites structures.Les opérations structurelles en émettant des certificats de dette et en ayant recours a des opérations de cession temporaire ou a des opérations fermes. Ces opérations sont effectuées lorsque la BCE souhaite ajuster la position structurelle de l'Eurosysteme visa. En effet. une hausse des taux directeurs aura pour objectif de limiter la demande de liquidités des banques. Ces taux directeurs sont au nombre de trois : . plus une banque commerciale pourra offrir a ses clients des crédits avec des taux d'intérets bas. mais peuvent également comporter des opérations fermes. La liquidité bancaire est ainsi accrue. Ce taux est donc inférieur au taux de refinancement. l'activité économique du pays deviendra plus forte de part une augmentation des liquidités dans le circuit financier.vis du secteur financier (sur une base réguliere ou non réguliere) sans nécessairement influer sur les taux d'intérets. . lorsqu'un établissement 'met en pension' des titres.La facilité de dépôt pour effectuer des dépôts au jour le jour aupres des banques centrales. Les opérations de réglage fin prennent essentiellement la forme d'opérations de cession temporaire. . Ce cout va varier selon les montants de crédit que la banque centrale souhaite distribuer. Les instruments et procédures utilisés dans la conduite des opérations de réglage fin sont adaptés aux types de transactions et aux objectifs spécifiques visés. Cela consiste en la vente ou l'achat de titres. En effet.et constituent le principal canal du refinancement du secteur financier. Ces opérations de refinancement peuvent etre également a plus long terme. Ce taux est donc plus important que le taux de refinancement.les opérations de réglage fin sont effectuées de maniere ad hoc en vue de gérer la liquidité sur le marché et d'assurer le pilotage des taux d'intéret. Il correspond donc au taux de rémunération des dépôts des banques commerciales aupres de la banque centrale. Les facilités permanentes : Les facilités permanentes permettent de fournir ou de retirer des liquidités au jour le jour. Le but rechercher est alors le plus souvent de lutter contre l'inflation afin d'éviter une surchauffe . . Le but est également d'intervenir sur la liquidité bancaire qui va s'accroître si la banque centrale achete des titres et de réduire si elle en vend. Elles correspondent a la politique de crédit (fixation des taux d'intérets directeur). Ils vont lui permettre de soutenir la croissance mais également de lutter contre l'inflation. Ce taux détermine donc le cout du crédit que les banques centrales accordent aux banques commerciales en contrepartie d'actifs éligibles. des opérations d'échange de devises et des reprises de liquidités en blanc. Il faut noter que la FED ne rémunere pas les dépôts des banques commerciales a l'instar de la BCE.Les opérations de refinancement peuvent etre également fermes (c'est-a-dire définitives). d'indiquer l'orientation générale de la politique monétaire et d'encadrer les taux du marché au jour le jour. que les contreparties peuvent utiliser pour obtenir des banques centrales des liquidités au jour le jour contre des actifs éligibles. Ainsi.La facilité de pret marginal. Ce taux sera uniquement utilisé en cas d'urgence car les banques commerciales y recourent uniquement si le marché interbancaire devient illiquide (ce qui a été le cas lors de la crise des subprimes). . A l'inverse. . il les cede temporairement a la banque centrale qui lui avance les fonds et 'prend en pension' les titres.Le taux de refinancement qui est utilisé lors des opérations d'open market. notamment pour atténuer l'incidence sur les taux d'intéret de fluctuations imprévues de la liquidité bancaire. en particulier des bons du trésor par la banque centrale sur le marché interbancaire. Le taux d'intéret de la facilité de pret marginal constitue normalement un plafond pour le taux d'intéret du marché au jour le jour.

Indicateurs économique des Etats Unis Indicateurs très importants Balance commerciale Beige Book (Livre Beige) Household employment Indice des prix à la consommation (CPI) ISM Minutes du FOMC Non farm payroll PIB Rapport de politque Indicateurs importants Chicago PMI Commandes de biens durables Conference Board Demarrages de chantiers et permis de construire Depenses de consommations et revenu personnel Indice des prix à la production (PPI) Indice du Michigan Indicateurs peu importants Commandes et stocks du secteur manufacturier Depenses de construction Ventes de maisons existantes - . de créer (ou d'accentuer) un besoin structurel de refinancement et de contribuer. Le montant des réserves obligatoires a constituer par chaque établissement est déterminé en fonction d'un pourcentage d'encours des dépôts. Pour les investisseurs. Il faut également noter que les taux directeurs influent directement sur la valeur d'une monnaie. sur la période de constitution. plus une monnaie sera rémunéré (un taux directeur élevé). a la maîtrise de la croissance monétaire. le cas échéant. soit de 1% en 2010. l'étude des indicateurs économiques permettra d'anticiper les mouvements futurs d'une parité sur le long terme (analyse fonfamentale) mais également sur le court terme. plus la demande pour cette monnaie sera importante. Les réserves obligatoires : Les réserves obligatoires sont des réserves de liquidité que les institutions financieres doivent déposer aupres de la banque centrale. Les indicateurs économiques Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > Inidcateurs économiques Les indicateurs économiques sont des statistiques qui tentent de mesurer l'activité économique d'un pays. Le systeme des réserves obligatoires a pour objet de stabiliser les taux d'intéret du marché monétaire. Ils sont principalement utilisés par les gouvernements. Leurs publications sont d'une importante clé quant à l'évolution des parités sur le Forex. la banque commerciale devra déposer 100 millions aupres de la banque centrale. des opérations principales de refinancement de l'Eurosysteme. afin de décider de la politique budgétaire et monétaire à adopter. Les réserves obligatoires sont rémunérées a un taux correspondant au taux d'intéret moyen. si une banque dispose de 1 milliard d'euros de dépôts et si le taux de réserve obligatoire est de 10%. Ils permettent de juger de la santé économique d'un pays.de l'économie. banques centrales et organisation internationales. En effet. Par exemple.

monétaire au congrès Ventes de détails - Production industrielle Revendications chomages Ventes automobiles Ventes de maisons neuves - Indicateurs économique de la Zone Euro Indicateurs très importants Balance commerciale Conseil BCE et conférence de presse IFO PIB Taux de chômage ZEW Indicateurs importants Indice des prix à la consommation (IPC) PMI Manufacturier Production industrielle Ventes de details Indicateurs économique du Japon Indicateurs très importants Enquête Tankan Minutes de la BoJ PIB Publication des taux d'intérêts Indicateurs importants Balance commerciale Indice d'activité Indice des prix à la consommation Indicateurs peu importants Indicateurs peu importants Tous les indicateurs concernant un seul pays Indicateurs économique des Royaume-Uni Indicateurs très importants Balance commerciale Enquête sur le marché de l'emploi Minutes de la BoE PIB Rapport d'inflation de la BoE Indicateurs importants Indice des prix à la consommation PMI consctruction PMI manufacturier PMI services Ventes de détails Indicateurs peu importants Indices de l'immobilier - .

on retrouve donc les membres G8 ainsi que 11 pays à économies émergentes. le G20 tient donc également le rôle de forum sur les questions budgétaires et monétaires. après la succession des crises financières dans les années 1990. en intégrant le principe d'un dialogue élargi tenant compte du poids économique croissant pris par un certain nombre de pays. lors d'une réunion des ministres des finances du groupe. a l'invitation de l'ancien président américain George W. Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) sont également présents. pour la première fois de son histoire. Ce sommet du G20 a condamné la tentation protectionniste et recommande dans son communiqué final des mesures budgétaires pour stimuler la demande interne avec des résultats rapides. ce que les réunions des ministres des finances du G8 ne permettaient pas. ce sont donc les chefs d'État ou de gouvernement qui se sont réunis et non uniquement les ministres des finances. L'Union européenne est représentée par le Président du conseil et celui de la Banque centrale européenne. de croissance. ce groupe constitue "90% du Produit intérieur brut mondial. ce qui explique le nom de G20. Selon ses créateurs. seule une réunion des ministres des Finances et banquiers centraux se tenait par an. Voici une carte montrant la localisation des différents membres du G20 : Dans les pays du G20. Le but de ce nouveau groupe est alors de favoriser la stabilité financière internationale et de créer des possibilités de dialogues entre pays industrialisés et pays émergents. lui donnant un poids politique et une importante légitimité. Le 15 novembre 2008. Il vise donc à favoriser la concertation internationale.G20 Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > G20 Le G20 a été créé en marge du G7 du 25 septembre 1999 de Washington. Outre son rôle d'éviter les crises mondiales. Le rôle du G20 s'est renforcé l'an dernier avec la crise financière. Un rôle grandissant avec la crise Au départ. de commerce et d'énergie. 80% du commerce international (y compris les échanges interne a l'UE) et les deux tiers de la population mondiale". lorsqu'un premier sommet de ses chefs d'Etats a eu lieu le 15 novembre a Washington. Bush. il souligne aussi .

elles vont de l'alourdissement des contraintes administratives a l'interdiction des organisations internationales a placer de fonds dans ces Etats. Une deuxieme liste. Les dirigeants ont adopté des principes communs et des sanctions sont déjà prévues pour les faire respecter : "ceux qui auront des politiques risquées en supporteront le prix en termes d'exigences en capital. le Luxembourg et la Belgique. recense les Etats qui se sont engagés à respecter les règles de l'OCDE mais ne les ont pas "substantiellement" appliquées.l'importance du soutien que la politique monétaire peut apporter dans les conditions appropriées a chaque pays. la Russie. les superviseurs pourront imposer à des banques qui n'auront pas des politiques de rémunération des traders raisonnables des obligations en termes d'augmentation de leurs fonds propres. Un nouveau sommet a eu ensuite lieu quelques mois après. s'est félicité Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse a l'issue du sommet. Les Hedge funds et les fonds seront eux aussi encadrés par des superviseurs. a déclaré Nicolas Sarkozy. Une liste de sanction est également prévue pour ces places non coopératives : "dans la déclaration. L'OCDE a publié deux listes de paradis fiscaux. les dirigeants des deux institutions seront désormais nommés au mérite. 2 . Ces fonds seront constitués par de "l'argent nouveau" et par des droits de tirages spéciaux (DTS) du FMI. les pays du G20 se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre de "nouvelles règles" sur les salaires et les bonus au niveau mondial. Une liste noire compte le Costa Rica. Des actions très concrètes ont donc été prises a l'issue de ce sommet. 3 .De "nouvelles règles" de gouvernance des marchés financiers Par ailleurs. Le principe d'une liste noire des pays fiscalement non-coopératifs a en effet été entériné par le G20. En pratique. le Liechtenstein. Cela est en parti du à son importance politique. le 2 avril 2009. Le G20 cherche des moyens d'actions et instaure de nouvelles règles pour que d'une part. a précisé Gordon Brown au cours d'une conférence de presse. les Philippines et l'Uruguay. L'activité des banques elle . dont la France. Cette liste inclut les pays qui ne se sont jamais engagés à respecter les standards internationaux. L'OCDE a également publié une liste de pays qui appliquent "substantiellement" les règles internationales. le FMI verra notamment ses moyens tripler. Le FMI est en effet souvent très optimiste pour ne pas affoler les marchés financiers.1000 milliards de dollars supplémentaires pour le FMI et la Banque mondiale Le G20 s'est engagé a augmenter de 1000 milliards de dollars les ressources du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.Une liste noire des paradis fiscaux Une liste des paradis fiscaux a été publiée par l'OCDE pour décourager l'évasion fiscale. La aussi c'est du jamais vu". incluant 38 pays dont Monaco. "Le temps du secret bancaire est révolu". a précisé Nicolas Sarkozy. Pour faire clair. la Suisse. Selon le communiqué final. Cela montre l'importance de ce Groupe de 20 lors des crises. Le sommet de Londres : Un tournant majeur Voici les principales mesures qui ont été adoptées a l'issue du sommet : 1 . Le Fonds va également pouvoir vendre de l'or pour financer son aide aux pays les plus pauvres. L'OCDE devrait publier dans les heures qui viennent la liste de ces Etats qui ne sont pas en conformité avec les règles mondiales d'échange d'informations fiscales. a annoncé le Premier ministre britannique a l'issue du sommet. Et 250 milliards de dollars seront consacrés à aider le financement du commerce pour relancer les échanges mondiaux. le monde puisse sortir de cette crise et d'autre part qu'une telle crise ne se reproduise plus. avec 500 milliards de dollars supplémentaires. la Malaisie. Et une palette de sanction doit etre définie par les ministres des Finances même si un certain nombre sont prévues dans la déclaration". Il est souvent dit que le FMI est 'en retard' et qu'il voit arriver les crises après tout le monde. les Etats-Unis et la Chine. Tout cela va donc renforcer le pouvoir du FMI qui pourtant est souvent critiqué par les spécialistes.

le troisième sommet du G20. C'est le cas lorsque l'argent n'est pas redistribué par les banques aux entreprises et aux ménages. La politique budgétaire en période de récession : En période de récession. les principes.un budget équilibré . Un budget déficitaire induit une période de création monétaire.un budget déficitaire . ce budget ressemble a un budget de relance (augmentation des dépenses) mais si dans certains cas. les autorités compétentes votent un budget en fonction des recettes et des dépenses prévues. les créations d'emplois sont . Conclusion Les principaux dirigeants mondiaux se retrouveront a nouveau dans six mois. L'argent n'étant pas redistribué. Washington.dépenses) lui est un bilan de la politique budgétaire mené pendant l'année. Un nouvel organisme de la finance mondiale doit également voir le jour pour prévenir les crises. notamment tout ce qui concerne les activités de titrisation et de hors-bilan qui devront être plus transparentes.M Keynes en 1936). le budget déficitaire peut etre du a une baisse des recettes fiscales (baisse du taux d'imposition). le budget sera dans la quasi-totalité des cas un budget déficitaire. En effet. Chaque année. Par ailleurs. L'inflation sera donc mécaniquement forte et conduira a terme a une augmentation des taux d'intérets afin de contrôler l'inflation. Le but étant d'injecter un maximum de liquidité dans l'économie afin de restaurer la confiance entre les acteurs économiques. a New York en septembre 2009. l'état va chercher a stimuler l'activité économique par les dépenses publiques afin de relancer la croissance. La politique budgétaire Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > La politique budgétaire La politique budgétaire est la gestion des recettes (impôts) et dépenses des administrations publiques d'un pays ou d'un état. En effet. En pratique. Les banques utilisent alors ces liquidités a ses propres fins tels que le trading pour compte propre. Ce solde variera bien évidemment en fonction de la conjoncture économique. l'augmentation du revenu des ménages va faire croître les recettes fiscales et donc le déficit sera couvert en théorie. l'évaluation". il est admis que l'accroissement du revenu des ménages sera plus important que le montant de la dette induit par des mesures de relance. La politique budgétaire comprend donc également la politique fiscale. le deuxième sommet du G20. cela n'est pas toujours le cas.un budget excédentaire Le solde budgétaire (recettes .aussi sera contrôlée. Il faudra distinguer s'il s'agit d'un budget volontariste ou d'une situation endémique reflétant une incapacité de l'État a contenir ses dépenses. En reprenant la théorie Keynésienne (de J. après la prochaine assemblée générale de l'Onu. l'opérationnalité. Une période de croissance aura un effet positif sur le solde budgétaire alors qu'une période de récession aura un effet négatif. On parle également de la politique de < la planche a billets >. l'augmentation de l'investissement public et privé (les banques accordant plus facilement du crédit aux entreprises) entrainera la création de nouveaux emplois et le revenu des ménages va ainsi augmenter. Les liquidités injectées dans l'économie par l'Etat peuvent etre détournées de leur but initial qui est de favoriser le crédit. De part les effets du multiplicateur de dépôts et du diviseur de crédit. Le budget peut se présenter sous 3 formes : . a détaillé Nicolas Sarkozy. "Le premier sommet du G20.

C'est pour cette raison que la politique budgétaire a parfois des effets contraires aux objectifs de l'Etat.développer des programmes sociaux . les recettes augmentent et les dépenses sont réduites du fait que l'activité économique est déja dans un cercle vertueux.alléger le poids de la fiscalité . s'il s'agit d'une baisse de l'assiette de l'impôt. le désinvestissement a l'inverse induit des destructions d'emplois.Développement de programmes sociaux (plus de place a l'État providence et hausse du revenu disponible des ménages) . Ce sont les autorités .) . la discipline budgétaire devrait en théorie permettre de réduire le déficit public.Remboursement de la dette publique (baisse des taux "long terme" . durant cette période. a terme la hausse de la consommation entraînera une hausse des rentrées fiscales indirectes. LES CONSEQUENCES IMMEDIATES : . Le gouvernement disposant de matelas fiscaux imposants peut décider d'allegements destinés a la fois a couvrir directement des pertes (40MM$ destinés aux compagnies aériennes et aux compagnies d'assurance et réassurance) et a relancer la consommation (100MM$ d'allegements fiscaux pour les ménages) LES CONSEQUENCES A TERME . moins de compétition privé/public dans la recherche de financement .insuffisantes et l'accroissement du revenu des ménages ne couvre alors pas l'augmentation du déficit. Cela peut alors avoir des effets désastreux. aucune conséquence a terme.rembourser une partie de la dette publique . il faut faire attention a ne pas tuer la croissance en coupant les dépenses car si l'investissement induit des créations d'emplois. peu importe le choix de la politique monétaire. le solde budgétaire est tres dépendant de l'évolution de la conjoncture économique. Les périodes d'expansion ne sont pas forcement les plus faciles a gérer pour les Etats car il faut choisir ce que l'on décide de faire de l'excédent de recettes du a conjoncture économique favorable. La politique budgétaire en période de croissance : En période de croissance. La création monétaire Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > La création monétaire La masse monétaire est le volume de monnaie en circulation à un instant T.Emplois des surplus pour des cas exceptionnels (les conséquences a terme dépendront a la fois de la gravité des évenements et des choix politiques faits pour corriger cette situation) Toutefois.Allegement de la fiscalité (augmentation de la consommation) .Allegement de la fiscalité (les conséquences dépendront de la nature de la baisse de fiscalité .Emploi des surplus en cas d'événements exceptionnels (c'est le cas des USA apres le 11/09/2001.se livrer a une politique d'investissements publics .Remboursement de la dette publique (baisse d'impôts entraînant une hausse du revenu disponible (qui sera partagé entre consommation et épargne. L'Etat peut : . Toutefois.employer ces surplus en cas d'événement imprévisible Tous ces choix auront des conséquences tres différentes a la fois immédiatement et a long terme. . En effet.Politique d'investissements publics (créations d'emplois) . s'il s'agit de diminution de l'impôt direct (cas des USA).Développement de programmes sociaux (aucune) . allegement du poids de la dette) .

En revanche. la masse monétaire devient de moins en moins liquide car moins la monnaie est liquide. l'un des principaux objectifs de la BCE est la lutte contre l'inflation. Dans le langage officiel des banques centrales. Il faut noter que l'agrégat retenu par la banque centrale pour définir sa politique monétaire est M3. La masse monétaire découle donc de la politique monétaire. toutes les banques centrales ne se fixe pas de limite et n'ont pas pour principale objectif la lutte contre l'inflation mais plutôt la croissance de leur économie. La deuxième est la monnaie scripturale (chèques) qui prend sa valeur par 1 écriture.M2 : M1 + Livret A + PEL + Codevi . P2.Les créances sur l'économie : Ce sont l'ensemble des crédits accordés aux agents économiques par l'Etat.Les agrégats monétaires au sens large : Ce sont les agrégats au sens strict ainsi que tous les actifs financiers qui peuvent être transformés en moyens de paiement immédiat (livret de caisse d'epargne. Toutefois. Les agrégats sont donc différenciés par le degré de liquidité des éléments qui les composent. voici les différents agrégats : . On prend alors en compte l'ensemble des devises détenues par les instituions financieres. elles expliquent à quelles occasion la monnaie a été crée. La notion de contrepartie de la masse monétaire : Toutes monnaies sont créées en fonction de contreparties.) . La première est la monnaie fiduciaire (pièces et billets) qui prennent leur valeur dans la confiance qu'on leur accorde.. Il faut aussi tenir compte des agrégats de placements qui constituent une réserve de pouvoir d'achat pour les agents économiques. les bons du trésor.5% par an. Les contreparties sont les sources de la création monétaire.M3 : M2 + Dépôts à terme + OPCVM + SICAV + bons du trésor + billet de trésorerie Aujourd'hui.Les créances nettes sur l'extérieur : Les entrées de devises étrangeres au sein d'un pays augmentent la masse monétaire. La BCE ajuste donc ses taux directeurs en conséquence. le crédit c'est accorder un pouvoir d'achat qui à la base n'existait pas.Le crédit interne net : Ce sont les créances sur le trésor public détenues par la banque centrale .monétaires (les banques centrales) qui déterminent quel doit être la progression de ce volume.Les agrégats de placements : C'est l'épargne durable telle que les PEA. Toutefois. Pour mesurer la masse monétaire. Ces agrégats se partage en 2 sous catégories. (Appelés P1.M1 : Les billets + les pièces + les dépôts a vue (compte courant) . P3).Les agrégats monétaires au sens strict : Ce sont l'ensemble des moyens de paiements détenus par les agents. La création monétaire ne doit pas être abusive car il en découle de l'inflation. . Les mécanisme de la création monétaire : Deux mécanismes expliquent la création monétaire : . Définissons ce que l'on entend par ces agrégats : . du plus liquide au moins liquide. L'or est également une contrepartie . la notion de masse monétaire ne se limite pas aux formes liquides de la monnaie. plus elle est rémunéré. Il existe deux familles de contreparties : . En effet. on utilise des agrégats. C'est pour cette raison qu'elle limite la croissance annuelle de la masse monétaire M3 à 4.

La banque est intermédiaire qui joue un rôle de transformation. elles peuvent l'obtenir en empruntant auprès de la banque centrale. l’inflation est parfois bienfaisante. La banque centrale ne peut pas refuser de prêter à une banque car c'est son rôle de prêteur de dernier recours. La banque centrale n’est pas l’unique responsable de l’inflation monétaire. entreprises). l'argent mis en réserve n'est pas rémunéré au contraire de la BCE qui elle rémunere les comptes de réserves des banques commerciales. Cette banque recevant alors un nouveau dépôt pourra alors accorder un nouveau crédit. les banques commerciales ont elles aussi un rôle très important de part les crédits qu’elles octroient aux divers agents économiques (particuliers. Ce refinancement des banques n'est pas gratuit et c'est le taux de refinancement de la banque centrale qui sera appliqué. bons du trésor…) par la banque centrale qui émet des billets de banques.L’inflation monétaire : L’inflation est alors du à l’augmentation de la masse monétaire (billets.. . plus les taux directeurs sont bas.L’inflation par les coûts ou encore l’inflation importée : L’inflation est alors du à l’augmentation du prix des matières premières importées qui se répercutent dans le prix de vente du produit final. Si le cours du pétrole augmente. plus la création monétaire sera importante. Une partie doit être mise en réserve (fraction donné par le taux de réserve obligatoire). ce mécanisme est contrôlé par les banques centrales. . une partie de ce crédit (la grande partie étant utilisée pour la consommation ou l'investissement) pourra être déposé dans la meme banque ou une autre. il lui est alors très difficile de maintenir ses prix de vente. De plus la bas. . Elle transforme les dépôts d'épargne (parfois court) en pret long. L'inflation Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > L'inflation L’inflation est la hausse générale des prix. Bien que la plupart des consommateurs voient l’inflation comme le mal incarné. avant de nous pencher sur les conséquences de l’inflation. pièces. Chaque semaine. outres les dépôts.Le multiplicateur de dépôts : C'est le fait que sont les crédits des un qui font les dépôts des autres. Les banques collecte l'épargne d'échéances diverses des acteurs économiques. Ces banques utilisent ces dépôts pour accorder des prets. le montant que les banques commerciales peuvent emprunter a la banque centrale n'est pas illimité. la banque centrale alloue un montant qui sera répartis en fonction des banques commerciales qui offrent le taux le plus élevé. Mais. Les banques commerciales cherchent à maximiser leurs profits et donc par conséquent vont vouloir accorder un maximum de crédit. il suffit donc à la banque centrale d'augmenter le taux de réserves obligatoires. Les raisons de cette création sont expliquées dans la fiche dédiée à la création monétaire. Les causes de l'inflation : . Ce phénomene peut donc être qualifié d'automatisé car les banques créent de la masse monétaire sans le vouloir. C'est l'un des mécanismes de la création monétaire. Potentiellement. .Le diviseur de crédit : C'est le mécanisme de création monétaire par l'endettement. Prenons l’exemple d’un pneu qui est fabriqué à base de pétrole. C'est l'un des instruments privilégié de la politique monétaire aux Etats Unis. étudions dans un premier temps ses causes. Toutefois. Pour obtenir de l'argent. dépôts à vue. Toutefois. Pour réduire l'augmentation de la masse monétaire. les banques commerciales n'ont pas le droit de prêter intégralement le montant du dépôt qu'elles sont reçu. L’entreprise peut certes absorber une part de la hausse des cours des matières premières mais si la hausse est trop importante. alors l’entreprise créatrice de pneus se retrouvera avec des coûts de fabrication plus importants et devra donc répercuter cette hausse dans le prix de vente de ses pneus. Les agents économiques sont donc préteur involontaire. On considère que ce type d’inflation est lié à la mauvaise gestion de l’Etat qui recourt souvent à la technique de la « planche à billets » afin de réduire le montant de la dette publique à rembourser. Ainsi. En effet.

Si l’offre est incapable de répondre à la demande. De plus. Il y a donc une différence entre l’inflation réelle et l’inflation ressenti. alors l’euro va se déprécier fasse aux autres monnaies.Allégement de la dette pour les débiteurs : 1 euro aujourd’hui ne vaut pas un euro de demain. A l’inverse. effet. Sur les marchés financiers. Les conséquences de l'inflation : . Les loyers représentent par exemple une part minime dans cet indice alors que c’est l’un des budgets principaux des ménages. les biens de consommations dits nécessaire ont beaucoup plus d’importance que les autres dépenses que l’on peut effectuer. En effet.L’inflation par un manque de confiance en la monnaie : La monnaie que l’on utilise tous les jours n’a de valeur que la confiance qu’on lui accorde. l’évolution du prix des produits alimentaires joue lui un rôle prépondérant. L’inflation du à cette création réduit le poids de la dette publique que l’Etat doit rembourser à ses créanciers. Il n’y a donc pas de perte de pouvoir d’achat. le montant à rembourser chaque mois sera identique mais cela représentera une part moindre dans votre budget. En perdant de sa valeur. alors les prix augmenteront mécaniquement afin qu’un point d’équilibre soit trouvé. alors la rareté du produit fera que les prix pourront continuer d’augmenter ce qui créera donc de l’inflation. On peut toutefois émettre une critique à ce sujet. les salaires sont indexés sur le niveau des prix. il y a perte d’une partie de la valeur de la dette pour les créanciers qui vont se faire rembourser le montant de leur créances avec une monnaie qui aura moins de valeur qu’au moment ou l’opération de prêt à été effectué. il faudra par exemple payer plus chère en euros pour importer des produits des Etats Unis.L’inflation par l’indexation : L’inflation est alors du à l’indexation du prix de certains produits aux prix de produits intermédiaires nécessaires à sa fabrication. . Dans le calcul de cet indice. alors les ménages s’enrichissent. si vous avez un emprunt bancaire à taux fixe.L’inflation par la politique monétaire : La baisse des taux directeurs par la banque centrale augmentent mécaniquement l’inflation. En cas d’inflation. Ainsi. De même. Si le prix de vente des pneus augmente. A l’inverse. Si par exemple les investisseurs sont méfiants envers l’euro pour x raisons. les banques commerciales vont elle-même prêter davantage aux acteurs économiques ce qui créera d’autant plus d’inflation. le calcul de l’indice des prix (sur lequel sont indexés les salaires) est souvent faussé. alors il y a une perte de pouvoir d’achat. les ménages ayant souscrit à un emprunt à taux variables vont eux subir les effets d'une hausse de taux par la banque centrale si celle ci décide d’augmenter ses taux directeurs. alors le prix de vente d’une voiture neuve est susceptible d’augmenter lui aussi étant donné que les pneus font partie intégrante des coûts de la voiture. . En. . . En effet. si les salaires augmentent moins vite. si la demande est supérieure à l’offre. En effet. L’emprunteur à taux . le manque de confiance en une monnaie se traduit par la chute de son cours de change.Hausse des salaires : Dans la plupart des pays développés. Ainsi si l’inflation est de 3% alors les salaires augmenteront eux aussi théoriquement de 3%. cela va favoriser l’inflation.. Les causes inflationnistes sont donc multiples et il est difficile de réduire l’inflation à un seul et unique facteur. A l’inverse. d’une part la monnaie va se déprécier du fait du phénomène du carry trade (devise moins rémunératrice) et d’autres parts. C’est d’ailleurs une des raisons qui amène les Etats Unis à souvent recourir à une création importante de monnaie. Reprenons notre exemple des pneus afin de facilité votre compréhension. les banques commerciales vont emprunter massivement auprès de la banque centrale (le cout de l’argent étant moins élevé).L’inflation par la demande : L’inflation est alors du à un déséquilibre entre l’offre et la demande d’un certain produit. Si les salaires augmentent plus vite que les prix. 1 euro de demain vaudra moins que l’euro d’aujourd’hui.

Le but del'analyse fondamentale est d'évaluer au plus juste la valeur théorique d'une devise par rapport à une autre en fonction de la conjoncture économique au sein des pays concernées. Il prendre également en compte la qualité de gestion. Ceci implique que leur horizon d'investissement est beaucoup plus longue car les répercutions des fondamentaux ne sont pas immédiates (certains éléments sont déjà inclus dans les cours). Le taux de croissance réel d’un pays se calcul de la manière suivante : taux de croissance du PIB – Taux de croissance de l’inflation Si le taux d’inflation est supérieur au taux de croissance du PIB. Sur le court terme. s’il y a hausse des prix. Le PIB additionne l’ensemble des activités de production du territoire. A l’inverse.Produit Intérieur Brut : Le PIB est la somme des valeurs ajoutées de toutes les entreprises situées sur le territoire national. l’inflation est néfaste pour les importateurs qui paieront plus chère pour importer les produits étrangers du fait de la dépréciation de la monnaie face aux devises étrangères. L’inflation dynamise donc l’activité économique de notre pays et créée à terme de nouveaux emplois afin de répondre à la demande supplémentaire.Favorise les exportations : L’inflation favorise l’exportation de nos produits.tribuforex. Voici ci dessous les principaux éléments servant a l'évaluation d'une devise. Si le PIB était calculé à partir de cette définition. alors l’inflation aura pour effet de lui augmenter sa facture énergétique. . les investisseurs paieront eux plus chère pour acquérir un bien ou un actif. le principe est le même. alors l’économie réelle est en récession. la politique gouvernementale. les mesures mises en place ou à venir etla structure de son activité économique (comment est composé l'offre et la demande de produits et services). l’ordinateur. Si un pays à une forte dépendance énergétique envers l’extérieur. En effet. certaines productions seraient comptabilisées deux fois. .variable aura alors un pourcentage d’intérêt plus important à rembourser qu’au moment ou le prêt lui a été accordé. Un ordinateur par exemple nécessite la transformation d’une multitude de pièces informatiques pour aboutir au produit final. Une fois son analyse terminé. En effet.Favorise les détenteurs d’actifs : L’inflation accroit la valeur de votre bien immobilier.Signe d’une bonne santé économique d’un pays : L’inflation en soit n’est pas mauvaise car elle est signe de croissance économique. A l’inverse. Le niveau réel . l'analyste fondamentale va donc étudier les divers indicateurs économiques mais pas uniquement. Vous trouverez la présentation de tous les indicateurs économiques sur: http://www. . Il ne faut pas le confondre avec le PNB. Analyse Fondamentale Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Intermédiaire > Le Forex L'analyse fondamentale est utilisée par de nombreux intervenants sur le Forex même si l'analyse graphique(cf : figures chartistes) l'est aussi.fr/Apprendre_indicateurs_economiques PIB . Pour les autres types d’actifs. l'analyste dira si la devise en question est sur ou sous évalué par rapport à une autre devise. celle-ci se généralise à l’ensemble des biens et services et la valeur de votre bien immobilier sera donc plus importante. En effet. cette inflation doit être modérée et ne pas dépasser le taux de croissance du PIB. Toutefois. Le PIB prend donc en compte seulement la production de produits finis et exclut les produits intermédiaires. Ces entreprises peuvent être françaises ou étrangères. l’inflation fait que la valeur de notre monnaie se déprécie face aux autres monnaies et donc cela coute moins chère aux importateurs étrangers d’acheter nos produits. de nombreux produits sont fabriqués à partir de produits intermédiaires.

Inversement. l’inflation ou plutôt ce qui la provoque a plusieurs effets. si lePIB est supérieur aux attentes. Sa publication a donc un impact important sur les différentes parités de la monnaie concernée. Sur le CT. L’effet est donc négatif. Le PIB est aussi utilisé par les états pour la construction de leur budget. si les taux d’intérêt montent. si le taux monte. le cours de la monnaie en question va baisser elle aussi. le budget étant établit à partir de prévision de croissance du PIB. la parité de pouvoir d’achat du pays en question se déprécie sur le long terme. L’inflation est évaluée par l’indice des prix à la consommation (IPC). il est courant de voir une monnaie s'apprécier à la suite de l'annonce. Il est nécessaire d’avoir plus de monnaie afin d’acquérir un même bien ou service. C’est la politique du pays qui entre alors en compte. ce qui vient contrer la perte de pouvoir d’achat du à la dépréciation monétaire. Cela s’explique d’une façon simple. C’est donc une perte de pouvoir d’achat. la Chine est un pays en voie de développement alors que la France est un pays déjà développé. Des comparaisons faciles peuvent ainsi être effectuées entre les différents pays. ce qui permet une injection importante de monnaie dans le circuit économique. la monnaie se déprécie. En pratique :   Lorsque l’inflation est trop importante. il y a destruction de richesse et la monnaie du pays va se déprécier. A l'annonce. C’est le cas lorsque le pays est en phase de croissance. c'est la prévision du PIB qui est intégrée dans le cours avant la publication. Ainsi. La dépréciation monétaire est le fait pour une monnaie de perdre de la valeur par rapport aux biens et services qu’elle permet d’obtenir. alors que lePIB est inférieur à celui de l'année précédente. Enfin. Le PIB est l’un des indicateurs de référence pour un pays. Cela traduit d’une perte de confiance des acteurs étrangers pour la monnaie nationale. En effet. L’effet est donc positif. Cependant. Il permet aussi d’obtenir des points de références. La dépréciation monétaire est alors du à la hausse du nombre d’unités en circulation. En effet. A l’inverse. il est important de distinguer la dépréciation interne. Très souvent. En pratique:    Si le PIB publié par un pays est supérieur à celui de l’année précédente. il faut comparer des pays avec des niveaux de développement semblables. les taux d’intérêts étant bas. la monnaie s'apprécie. On parle alors de croissance économique. si le PIB est inférieur aux attentes. du à l’inflation à l’intérieur du pays et la dépréciation externe qui est du à la décote de la monnaie par rapport aux autres monnaies.l’inflation est normalement compensé par une hausse des salaires. . Si le taux d’un pays baisse. Les pays membres de l’Union Européenne étant par exemple limités à un déficit de leur budget de 3% du PIB. Ce phénomène est donc une conséquence de l’inflation. Si le PIB publié par un pays est inférieur à celui de l’année précédente. c’est pour lutter contre l’inflation et c’est donc perçu positivement par le marché. On ne peut par exemple pas comparer la Chine avec une croissance de son PIB d’environ 10% et la France avec un PIB de 2%. Le pays peut vouloir par exemple une monnaie faible afin de doper ses exportations. l’inflation est du à une forte création monétaire ce qui fait perdre de la valeur à la monnaie. Elle ne peut plus atteindre un niveau de développement pareil. Mais attention. il y a création de richesse et la monnaie du pays va s’apprécier. Il est souvent exprimé en pourcentage de variations par rapport au PIB de l’année précédente. (C'est parce que les prévisions étaient plus mauvaises que le réel) Inflation : L’inflation est l’augmentation générale des prix et entraine donc la dépréciation de la monnaie.d’activité sur le territoire apparaît donc non faussé. le cours va monter.

En effet. ce cas de figure n’est pas à exclure. cela demande du temps. si elle n’est pas excessive est considérée comme un élément de croissance. puisque les investisseurs vont emprunter la monnaie. La monnaie va en effet subir le phénomène du carry trade. En revanche. Il essaye par ailleurs de relancer l’activité par divers moyens. oÙ il exécute des ordres d'achat et de vente pour le compte de ses clients. une crise durable pourrait à terme. si la conjoncture va mal. Agent de change . la monnaie doit normalement se s'apprécier puisqu’elle a une parité de pouvoir d’achat plus importante. Plus-value existant entre la valeur nominale d'un titre et le prix d'émission ou entre la valeur nominale et la valeur boursière. EN: stockbroker.Lexique sur le Forex Vous êtes ici: Apprendre > Forex > Niveau Débutant > Dictionnaire . Or. la déflation n’apparaît que très peu. L’inflation. les gouvernements ne sont pas forcement prêt à accepter qu’il y ait déflation. Il faut donc une volonté marquée des politiques pour qu’un pays soit en déflation. Il y a donc augmentation du pouvoir d’achat. EN: underlying. Ce cas de figure n’apparaît que très rarement. Actif support d'un contrat à terme ou d'un contrat d'option. Agio . les gouvernements et entreprises sont sans cesse mis sous pression par les salariés pour voir leur salaire augmenter. comme cela a été le cas dans les années 20 en France.Sur le LT. afin que l’entreprise s’adapte à cette baisse d’activité. Il faut cependant que cette baisse ne soit pas ponctuelle.     Dictionnaire . Aujourd’hui.Déflation : La déflation est une période économique pendant laquelle on constate une baisse des prix. Elles cherchent à contrôler l’inflation mais n’ont pas pour but de la stopper.Syn: prime. il y a ce que l’on appelle la désinflation.Syn: sous-jacent. Pour qu’il y ait déflation. il faudrait que les entreprises baissent leurs prix de vente. La monnaie qui a le plus faible taux d’intérêt (cf : tableau des taux).Personne détenant un siège à la bourse. report. underlying asset. tel que la baisse des taux par exemple. mais qu’il y ait un vrai mouvement de baisse des prix pour que l’on soit en déflation. c'est-à-dire la vendre pour en acheter une autre plus rémunératrice. une baisse des prix est donc impossible. on assiste avec la crise actuelle à une baisse des prix sur certains produits. Le niveau général des prix augmente alors moins vite. ce n’est pas le cas pour l’ensemble des produits et cela ne provoque pour l’instant que de la désinflation. trouver de nouveaux fournisseurs moins chères.Lexique sur le Forex De A à Z: A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z A Actif sous-jacent . . Cette baisse de l’activité est du à la faible consommation des ménages. Elle doit revoir sa chaine de production. En matière de change: Plus-value du . Cela se fait naturellement mais sur une période qui peut parfois être longue. doit normalement sur LT se déprecier par rapport aux autres devises. Le problème est qu’elles ne peuvent pas réduire leurs coûts aussi rapidement que la baisse de l’activité ne s’effectue. Mais. ont malgré tout pour priorité la lutte contre l’inflation. cela va avoir un effet néfaste sur la monnaie sur le CT. mener à la déflation comme cela a été le cas au Japon en 1998. Les banques centrales telle que la BCE. C’est notamment le cas de l’automobile. La déflation est de nos jours un phénomène très rare. Même en cas de ralentissement économique. La déflation semble donc difficile à atteindre car de plus. l’augmentation des salaires crée de l’inflation puisqu’il y a plus de monnaie en circulation. réduire les cadences. En pratique :   . c'est-à-dire une baisse du taux d’inflation et donc un ralentissement de l’inflation. En cas de croissance. renégocier certains contrats. En effet. Tous ces facteurs font que le processus est long.La déflation ne pouvant apparaître que conjointement avec des taux d’intérêts très faibles. Mais. Cependant.

écart sur puts à la baisse.. Baissier . Dans le commerce des pièces de monnaie: Différence de prix entre la pièce ou la médaille et le prix du métal. Stratégie sophistiquée pour les situations de faible variation du spot.Syn: marché à la baisse. EN: charting.Spécialiste de l'analyse financière qui suit les valeurs d'un ou de plusieurs secteurs économiques et réalise des études dans une optique essentiellement boursière. at market. avec une combinaison totale de 4 options. Au meilleur cours possible . Ecart baissier établi par la vente d'un call avec un prix d'exercice plus bas et l'achat simultané d'un call de même échéance. EN: bear market. premium. Argent que les banques se prêtent à très court terme et qui peut être rappelé chaque jour.. mais avec un prix d'exercice plus élevé.  B Back office .opération mixte du papillon.Se dit d'un instrument qui est négocié au-dessus de sa valeur nominale..Syn: écart sur puts à la hausse.Syn: crédit journalier. beta coefficient. EN: Bull put spread. mais avec un prix d'exercice plus élevé.Syn: coefficient bêta.Examen de l'évolution des cours dans le but de prévoir et d'anticiper les futurs mouvements des cours.. Ecart baissier établi par la vente d'une option de vente avec un prix d'exercice plus bas et l'achat d'une option de même type et de même échéance.Méthode de prévision des cours visant à intégrer. EN: basis.Expression utilisée pour décrire le fait que le prix d'émission d'un instrument financier correspond à sa valeur nominale.  Retour en haut de page. EN: at best. Base . Se dit d'un ordre non limité qui doit être exécuté au meilleur cours possible.Se dit d'un instrument dont la valeur de marché est inférieure à la valeur nominale. EN: at par. Au-dessous du pair . Ecart haussier établi par l'achat d'un put avec un prix d'exercice plus bas et la vente simultanée d'un put avec la même échéance. Bear put spread .Demande de marge additionnelle destinée à rétablir le dépôt initial au niveau minimum prévu par l'organisme financier. .Syn: au mieux. Arbitrage . EN: butterfly spread. EN: beta . Baissier . EN : Margin call.Syn: au meilleur cours possible. Analyste financier .Syn: écart vertical à la hausse. Bull call spread . consistant en une vente de straddle et un achat de strangle. Analyse fondamentale . EN: arbitrage. EN: bear call spread. EN: bear put spread. devises ou autres instruments. Se dit d'un ordre non limité qui doit être exécuté au meilleur cours possible.Département chargé de la gestion administrative des opérations négociées sur les marchés financiers (confirmation. règlement/livraison.écart sur calls à la baisse. Au mieux . Butterfly spread . Recul continu et prononcé d'un marché. Appel de marge . mais avec un prix d'exercice plus élevé. Bull put spread . marché baissier. Facteur qui mesure la sensibilité d'un cours par rapport aux fluctuations de l'ensemble du marché. d'un cours ou d'un instrument. l'ensemble des paramètres structurels et des variables caractérisant le marché de la marchandise support. EN: bearish. Bear call spread . EN: at best. EN: bear. EN: Bull call spread.  Retour en haut de page. Argent au jour le jour . Ecart haussier établi par l'achat d'un call avec un prix d'exercice plus bas et la vente simultanée d'un call avec la même échéance. at market. dans un système d'équations.Se dit de l'attitude d'un opérateur escomptant une baisse des cours. Opération consistant à profiter des écarts de cours de titres.Différence entre le cours à terme et le cours au comptant de l'instrument sous-jacent.Personne qui prévoit une baisse du marché ou d'un instrument. mais avec un prix d'exercice plus élevé. Dans le commerce des billets: Différence à payer à l'échange de billets contre devises ou inversement. EN: fundamental analysis.cours à terme sur le cours au comptant. bearish market. Bêta . Analyse technique . EN: money at call.) EN: Back office. Baisse . EN: at a discount. Au pair . EN: analyst.Syn: opération d'arbitrage. EN: at a premium. Au dessus du pair . EN: agio.

Coefficient delta . EN: futures. Conversion .Le « Constant Maturity Swap » est un taux de swap fictif calculé et publié par un organisme officiel (IFR) pour une maturité déterminée. EN: delta. liquidation. Commodities . Contrat standardisé par lequel l'acheteur ou le vendeur s'engage à vendre ou à acheter une certaine quantité d'un bien à une date déterminée et à un prix fixé à l'avance. Coupon attaché à une obligation à option.Syn: bêta. EN: conversion. Contrat à terme de devises . EN: gamma. EN: subscription warrant. IRS. EN: chartist. Contrat à terme de change . EN: currency future. C CAC40 .Les commodities regroupent le marché des matières premières.Cellule responsable du pilotage de la session GLOBEX et de l'assistance des utilisateurs pendant la session. currency futures contract. dans l'immédiat. les deux options ayant des prix d'exercice et des dates d'échéance identiques. Coefficient gamma . EN: Constant Maturity Swap.Syn: contrat à livraison différée. futures contract. EN: Commodities. EN: forward contract. Coefficient bêta . contrat à terme de gré à gré. EN: liquidation. qui peut être négocié séparément. simultanément. en cas de livraison physique. Contrat par lequel l'acheteur ou le vendeur s'engage à vendre ou à acheter une certaine quantité d'une devise à une date déterminée et à un prix fixé à l'avance. ou de recevoir jusqu'à une certaine date.Stratégie dans laquelle un opérateur achète la valeur sous-jacente et. Contrat par lequel l'acheteur ou le vendeur s'engage à vendre ou à acheter une certaine quantité d'une devise à une date déterminée et à un prix fixé à l'avance. Call . Facteur qui mesure la sensibilité d'un cours par rapport aux fluctuations de l'ensemble du marché. Contrat forward .Syn: contrat à terme . des devises.Syn: contrat ferme .Indice d'actions franÇaises et pondéré par la capitalisation boursière des 40 valeurs phares de la cote de Paris.cours demandé. EN: financial future. Coter . Contrat future . la différence entre le cours de clôture de la valeur de base et le prix d'exercice de l'option. futures contract. currency futures contract. Cours acheteur . CMS . le prix d'un produit financier pour une certaine date dans le futur. Contrat à terme . Contrat à terme d'instruments financiers . Contrat passé entre deux parties qui en fixent les caractéristiques et s'entendent pour une livraison/réception des actifs sous-jacents à une date ultérieure. et qui donne au porteur le droit d'acheter des titres ou des marchandises pendant une période et à un prix prédéterminés. se sert de diagrammes particuliers de cours sur lesquels il porte les cours quotidiens et dont il examine la régularité. Confirmation de transaction . Mesure de la variation du delta par rapport aux variations du cours du sous-jacent. contrat future .Engagement de deux contreparties pour s'échanger dans le futur une quantité d'une devise contre une quantité de valeur équivalente sur une autre devise. GLOBEX Control Center.Syn: contrat à terme de devises. Contrat standardisé par lequel l'acheteur ou le vendeur s'engage à vendre ou à acheter une certaine quantité d'un bien à une date déterminée et à un prix fixé à l'avance.contrat à terme de change. Change à terme . Contrat à terme sur taux d'intérêt .Contrat à terme qui a comme actif sous-jacent un instrument de taux. Faire connaître le cours d'un titre ou d'une marchandise.servant à confirmer de part et d'autre une transaction conclue entre deux membres.Syn: warrant. contrat ferme .Syn: option d'achat. EN: GCC.Syn: débouclage. Centre de Contrôle GLOBEX .Syn: delta. en cas de règlement en espèces. beta coefficient. EN: currency future. Rapport entre la variation de la prime de l'option et la variation du cours de la valeur sous-jacente. achète une option de vente et vend une option d'achat.Syn : gamma.Syn: financial future. EN: bêta. warrant. Chartiste . EN: trade confirmation. EN: quote. des billets de . Contrat d'option permettant à son détenteur d'acquérir une certaine quantité de la valeur de base jusqu'à une date déterminée et à un prix fixé d'avance. Cours auquel un titre. EN: interest-rate future.Syn: coter un cours. EN: call. EN: futures. Clôture . Certificat d'option . dans son travail. Dénouement d'une position en effectuant une opération de sens inverse. financial futures. demande. Contrat ferme d'achat ou de vente à terme qui permet de fixer.Analyste financier qui.

Couverture . totalement ou partiellement. ou de compenser. EN: day trade. le plus souvent exprimée en pourcentage. des devises. Se dit d'une position sur une échéance caractérisée par un excédent de ventes sur les achats. ou auquel sont vendus des devises ou des billets de banque. Cours auquel un titre est offert. mais en son propre nom. EN: close. EN: value date. Courtage . Date d'échéance . Cours à terme est plus bas que le cours spot ou moins value. EN: margin.Syn: liquider.Syn: disagio. Cours à terme est plus bas que le cours spot ou moins value. Se dit lorsque la valeur intrinsèque de l'option est positive.Spéculateurs qui prennent des positions qui sont ensuite liquidées avant la fermeture de la même journée de trading. expiry date. EN : Settlement Date. Date valeur . EN: ask. EN: delta hedging. offset. day trading. bid price.Moyenne entre le cours acheteur et le cours vendeur. Cours vendeur . Stratégie de couverture qui consiste à établir une position en options qui évolue en fonction du cours de l'actif de base de telle sorte que la perte ou le gain sur la position soit compensé par le gain ou la perte sur la position en options. Cours auquel un titre. EN: delta. Delta .Ou « In the Money ». offer. ou auquel sont vendus des devises ou des billets de banque.Date à laquelle les obligations découlant d'un contrat à terme doivent être remplies. pour couvrir une évolution défavorable des cours. EN: bid.. EN: in-the-money. EN: ask. opération de couverture à terme . EN: maturity date.Syn: short. Déport . c'est le jour auquel les deux participants à l'opération changent les monnaies qui ont été achetées ou vendues. Rapport entre la variation de la prime de l'option et la variation du cours de la valeur sous-jacente.Somme requise lors de l'ouverture d'une position.Premier cours fait à une séance ou au début d'une période prédéterminée. bid price.  D Dans la monnaie . c'est à dire lorsque l'exercice de l'option se traduit par un gain.Date après laquelle un droit d'option ne peut plus être exercé. dynamic hedging.banque ou des métaux précieux sont demandés à l'achat. Dépôt de garantie .Syn: hedging . Demande . un risque de variation défavorable d'un élément d'actif ou de passif. EN: bid. EN: expiration date.Syn: marge. Garantie à fournir sur une position ouverte et sur une position courte en options.cours offert. middle rate. offre. Court . Cours moyen . cours demandé. EN: brokerage.Commission prélevée par la banque ou l'agent de change pour l'achat ou la vente d'instruments financiers. Opération ou suite d'opérations ayant pour but de couvrir.Syn: cours vendeur. Dénouer .  Retour en haut de page. EN: initial margin. Cours auquel un titre est offert. EN: broker. Courtier . des billets de banque ou des métaux précieux sont demandés à l'achat. EN: last trading day. Cours demandé . Dernier jour de cotation . brokerage fee. EN: middle price. Date d'expiration . offer.Syn: coefficient delta. des devises. EN: opening. Date de règlement . Effectuer une opération inverse à une position existante afin de compenser cette dernière. demande. Cours offert . EN: hedge.Dernière séance pendant laquelle un contrat à terme qui arrive à échéance peut être négocié. Couverture .Date à laquelle le règlement et la liquidation doivent avoir lieu.Intermédiaire qui exécute des transactions pour le compte de ses clients. Delta hedging . opening price. EN: discount.Dans le marché des changes. hedging. EN: bid. bid price. liquidate. correspondant à la différence entre la valeur nominale d'un titre et son cours en bourse. Cours d'ouverture .Syn: cours acheteur. Cours auquel un titre. EN: short. des billets de banque ou des métaux précieux sont demandés à l'achat. le plus .Syn: déport. Day trader .Syn: couverture delta.Syn: cours acheteur.. Disagio . offre.

marché haussier. Se dit lorsque la valeur intrinsèque de l'option est nulle.Phénomène qui permet aux participants des marchés de contrôler par le biais d'une mise de fonds relativement modeste. Contrat ferme d'achat ou de vente à terme qui permet de fixer. EN: Front Office. Hedge funds .Syn: couverture. Mesure de la variation du delta par rapport aux variations du cours du sous-jacent. Exercer . EN: hedge. ainsi que le risque de crédit et le risque des taux d'intérêt. utilisé pour désigner l'action de couvrir une position contre un risque de marché. Contrat passé entre deux parties ayant comme objet l'échange du différentiel de taux entre le taux fixé et le taux d'alors du marché pour un montant donné et à une date future précisée. EN: forward rate agreement. un risque de variation défavorable d'un élément d'actif ou de passif.Syn: à la hausse.  Retour en haut de page. EN: risk management. dans l'immédiat. Graphique composé d'un axe horizontal (temps) et un axe vertical (prix) indiquant pour chaque jour le haut. Front Office .  F Financial future .Syn: coefficient gamma. EN: bar chart.  E Effet de levier . Se dit de l'attitude d'un opérateur escomptant une hausse des cours ou d'un marché oÙ les prix augmentent.  G Gamma . hedging. Hors de la monnaie .Ensemble des opérateurs au sein d'une salle de marché.Syn: forward rate agreement. Haussier . EN: discount. le bas ainsi que le prix de clôture. EN: OTC.souvent exprimée en pourcentage.Terme anglais signifiant couverture .Opérateur qui mise sur une progression des cours.Syn: graphique à bâtonnets. le prix d'un produit financier pour une certaine date dans le futur.Syn: graphique à bandes. Haussier . EN: hedge funds.Transaction effectuée en dehors d'un cadre réglementaire et ne nécessitant qu'un accord entre les contreparties. EN: exercise. EN: bar chart. financial futures.  Retour en haut de page. bullish market. Hedging . totalement ou partiellement. au moyen d'instruments de couverture tels que les contrats à terme et les options. EN: financial future. EN: bullish. EN: leverage. FRA. FRA . ou de compenser. . c'est à dire lorsque le prix de l'exercice de l'option est moins intéressant que celui du sous-jacent dans le marché. correspondant à la différence entre la valeur nominale d'un titre et son cours en bourse. EN: bull.  Retour en haut de page. EN: gamma. opération de couverture à terme. le bas ainsi que le prix de clôture. Graphique à bâtonnets . EN: bull market.Syn: contrat à terme d'instruments financiers. Graphique à bandes . EN: out-of-the-money.Syn: marché à la hausse. Gestion du risque . une position importante dans la valeur de base. Opération ou suite d'opérations ayant pour but de couvrir.C'est l'action par laquelle l'acheteur de l'option exerce son droit d'achat ou de vente du sous-jacent. Graphique composé d'un axe horizontal (temps) et un axe vertical (prix) indiquant pour chaque jour le haut. Progression continue et marquée des cours.  H Hausse .  Retour en haut de page. Gré-à-gré .Démarche visant à contrôler le risque financier.Ou « Out of the the Money ».

Syn: date de la liquidation. Long call . Long .Syn: position acheteur sur options de vente. pas offert.  Retour en haut de page.Syn: dénouer. Position résultant de l'achat d'un call et qui donne à l'acheteur de l'option le droit d'acquérir la valeur de base au prix d'exercice fixé d'avance.  Retour en haut de page.Ou « London Interbank Offered Rates ».  L LBVM .Caractéristique d'une monnaie pour laquelle les offres et les demandes fournissent un cours représentatif et trouvent facilement contrepartie. working day.Transfert de l'actif de base d'un contrat à terme ou d'une option d'une partie au contrat à l'autre. EN: LIBOR. EN: close. EN: long put. EN: business day. calculé et diffusé quotidiennement par la British Bankers Association à 11 heures à Londres. Long put . Marché à terme britannique. Il est donc un taux demandé. afin de couvrir une position courte sur le marché physique.Loi fédérale sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières. EN: Trade ID.Code d'identification de la contrepartie apparaissant sur les données envoyées à chaque partie prenante d'une transaction. pour une devise donnée.Ou « London International Financial Futures Exchanges ». Identification de la contrepartie . Identification de transation Identification univoque pour chaque transaction. offset. liquidate. Date à laquelle le vendeur doit livrer le sousjacent que son client a acheté et le client.Terme désignant une débâcle boursière. c'est-à-dire un effondrement des cours survenant brutalement.Syn: couverture longue. EN: LIFFE. EN: Counterparty ID. Livraison . I Identfification de l'utilisateur . EN: liquidity. EN: market crash  Retour en haut de page. Liquider . EN: delivery. EN: user ID. EN: buying hedge. LIBID . long hedge. put purchase. des sociétés et des gouvernements sont ouverts. EN: call purchase. long call. régler son achat. EN: long. Est normalement 1/8% au-dessous du LIBOR EN: LIBID.  Retour en haut de page.Se dit d'une position acheteuse. Jour ouvrable . Dénouement d'une position en effectuant une opération de sens inverse. Position résultant de l'achat d'un put et qui donne à l'acheteur de l'option le droit de vendre la valeur de base au prix d'exercice fixé d'avance.Syn: clôture.-à-d.L'envers du LIBOR. LIFFE . débouclage. purchasing hedge. . d'une position qui consiste en un plus grand nombre de contrats achetés que de contrats vendus. c'est un taux interbancaire d'échéance comprise entre 1 mois et 12 mois.  Retour en haut de page. LIBOR .Code d'identification de l'utilisateur sur son système local. Long hedge . Effectuer une opération inverse à une position existante afin de compenser cette dernière. Achat d'une position longue sur le marché à terme. Liquidité .Liquidation .Syn: position acheteur sur options d'achat. c.  K Krach boursier . workday. EN: settlement date.Jour oÙ la plupart des bureaux. EN: liquidation.  J Jour de liquidation .

EN: cash market. EN: money market. spot market. .Syn: marché des obligations. composé du marché interbancaire.Syn: baisse.Syn: hausse. Marché interbancaire .Syn: mois d'échéance. Marché financier . EN: market maker. marché baissier.Syn: couverture. EN: bond market.Marché sur lequel sont réalisées les opérations pour livraison et règlement immédiat.Syn: marché obligataire. Lieu de rencontre de l'offre et de la demande de capitaux à moyen terme et à long terme. EN: bear market. Marché de l'argent à court terme. EN: margin. Marché de l'argent à court terme. des marchés de titres de créance négociables et de l'open market.Marché organisé directement entre les opérateurs en dehors des bourses organisées et qui se déroule par des réseaux de télécommunication électroniques. EN: capital market. Marge de variation . EN: variation margin. Date à laquelle une option ou une obligation arrive à échéance. EN: capital market. bullish market. futures market. Niveau minimal du compte de marges qui doit être maintenu pendant toute la durée d'une position. EN: bull market. Marché à terme .Syn: couverture de maintien. EN: bull market.Syn: marché des capitaux.Syn: teneur de marché. Marché baissier .Syn: marché de l'argent. over-the-counter market. Recul continu et prononcé de tous les cours. des marchés de titres de créance négociables et de l'open market. Marché primaire et secondaire des obligations.Variation de la marge qui résulte de la variation de la valeur d'une position d'un jour à l'autre. EN: interbank. Market maker .Marché ayant une liquidité limitée. Marché OTC . Marché haussier .Marché organisé sur lequel sont négociés des contrats standardisés pour la livraison future de marchandises ou d'instruments financiers. EN: money market. d'oÙ une chute rapide des cours est probable. interbank market. delivery month. Marché étroit . Marché à la hausse . utilisé dans la pratique par la plupart des professionnels des marchés à terme. Mois de livraison . maturity. Lieu de rencontre de l'offre et de la demande de capitaux à moyen terme et à long terme. Modèle de Black & Scholes . Marché de l'argent . composé du marché interbancaire. bullish market. Marché obligataire . marché haussier. Mois pendant lequel a lieu la livraison d'un contrat. bearish market. M Marché à la baisse . Marché faible . Marché des capitaux . Marché monétaire . Opérateur indépendant ou institution financière qui s'engage à coter en permanence une fourchette maximale de prix acheteur-vendeur et de servir une quantité minimale sur les prix cotés en vue d'améliorer la liquidité. EN: forward market. EN: life.Syn: hausse. Progression continue et marquée des cours. Maturité . EN: bond market. Recul continu et prononcé de tous les ours. EN: soft market.Syn: marché financier.Modèle d'évaluation développé par Fischer Black et Myron Scholes.Syn : marché monétaire. Marché forward .Marché ayant un plus grand potentiel de vendeurs que d'acheteurs.Syn: baisse. physical market. EN: Black & Scholes option pricing model. EN: OTC market. Progression continue et marquée des cours. Garantie à fournir sur une position ouverte pour couvrir une évolution des cours.Syn: durée de vie.Marché sur lequel un prix est conclu immédiatement pour une livraison à échéance différée. EN: thin market. disposant d'excédents et supportant des déficits de trésorerie. EN: maintenance margin. marché à la baisse.Marché informel de la monnaie centrale entre établissements de crédit. Marché au comptant . EN: futures exchange. Marge de maintenance . pour calculer la prime des options qu'ils utilisent. EN: bear market. EN: contract month. marché à la hausse. bearish market. Marge . Marché des obligations . opérateurs principaux du marché et organismes limitativement habilités. ce qui crée un environnement incertain. Marché primaire et secondaire des obligations.

Option dont le prix d'exercice est égal au cours de la valeur de base. EN: closing trade.Syn: option américaine. Droit d'acquérir ou de vendre une quantité donnée d'une valeur de base à un prix fixé d'avance et dans un certain laps de temps ou à une date précise. Option dont le prix d'exercice est égal au cours de la valeur de base. EN: American option.Syn: contrat optionnel. Cours auquel un titre est offert. EN: option. Opération de liquidation .Syn: option à la monnaie. EN: ask. EN: arbitrage. Stratégie sophistiquée pour les situations de faible variation du spot. avec une combinaison totale de 4 options. American-style option.  O Offre .Syn: opération liquidative. cours vendeur. EN: butterfly spread. Transaction par laquelle une position ouverte est liquidée. Opération liquidative . EN: calendar spread.Monnaie de base . Option ne pouvant être exercée par l'acheteur qu'à l'échéance.Syn: arbitrage. un risque de variation défavorable d'un élément d'actif ou de passif.Syn: spread haussier. Opération mixte à la baisse .Monnaie dans laquelle est comptabilisé le résultat des opérations. Opération de troc de devises . Transaction par laquelle une position ouverte est liquidée. EN: base currency. Option à l'européenne . Stratégie visant à profiter de la chute des cours par l'achat et la vente simultanés d'options du même type. Option à parité .Syn: opération de liquidation.  Retour en haut de page. EN: European option. Stratégie consistant à acheter et à vendre simultanément des options de même classe ayant le même prix d'exercice mais des dates d'échéance différentes. Opération mixte du papillon . Moyenne mobile .Syn: palier de résistance. hedging. Option à l'américaine . EN: bull spread. consistant en une vente de straddle et un achat de strangle. Stratégie de spread consistant en l'achat et la vente simultanée de puts ou de calls et générant un profit lorsque le prix de la valeur de base augmente. time spread. Opération mixte haussière . Opération mixte horizontale .Syn: spread calendaire.Outil de l'analyse technique permettant de lisser la tendance afin que les mouvements erratiques des prix ne cachent pas le trend latent. Opération consistant à profiter des écarts de cours de titres. spread horizontal. Opération financière par laquelle une entreprise ou un groupe financier fait connaître publiquement aux actionnaires d'une société son désir de prendre le contrôle de cette société. Option américaine . mais si cette zone est cassée. EN: at-the-money option. Opération au comptant . EN: trading currency. EN: hedge.Syn: couverture. EN: moving average  Retour en haut de page. closing transaction. existant sur différentes places financières. EN: spot transaction. totalement ou partiellement. closing transaction. spread baissier. EN: at-the-money option. OPA . bearish spread. hedging.Syn: option européenne. Option pouvant être exercée tout au long de sa . transaction de clôture.Syn: option à l'américaine. Opération de couverture à terme . devises ou autres instruments. horizontal spread. Opération d'arbitrage . EN: closing trade.Syn: butterfly spread. EN: currency swap. EN: resistance barrier or level. ou auquel sont vendus des devises ou des billets de banque. transaction de clôture. Option . Option à la monnaie . European-style option. offer.Syn: offre publique d'achat.Affaire conclue contre paiement à deux jours ouvrables.  N Niveau de résistance . Echange de deux dettes libellées dans deux monnaies différentes. bullish spread.Syn: option à parité. ou de compenser. Zone oú le cours devrait faire un rebond. il est probable que le cours augmente violemment. Opération ou suite d'opérations ayant pour but de couvrir.Syn: opération mixte baissière.Monnaie dans laquelle les cours sont exprimés. Monnaie de négoce .Syn: cours offert. Option pouvant être exercée tout au long de sa durée de vie. EN: bear spread.Syn: swap sur devises.

obligeant en même temps le vendeur du contrat à acheter le sous-jacent au cas oÙ l'option serait exercée. Droit d'acheter ou de vendre un certain montant en devises à un cours donné. en cas de règlement en espèces.Position courte en options d'achat couverte par une position longue dans l'actif sous-jacent.Syn: option sur devises. Ordre qui est valable jusqu'à ce qu'il soit exécuté ou annulé.Syn: call. EN: market order.Syn: ordre au mieux. EN: call. EN: out-of-the-money option.Ordre d'un client de vendre à un prix déterminé qui sera exécuté dès que le marché touche le prix désiré. Ordre good-till-cancelled . Ordre jusqu'à révocation . EN: stop-limit order. EN: American option. Pour les barrières européennes. Contrat d'option qui confère à son détenteur le droit mais pas l'obligation de vendre une quantité déterminée d'un bien spécifique à un prix fixé à l'avance. covered call write. Ordre journalier . Option d'achat couverte . Option de change . EN: out-of-the-money option.Ordre d'un client d'acheter à un prix déterminé qui sera exécuté dès que le marché touche le prix désiré. FX option.Syn: option dans la monnaie. Option dans le cours . Ordre au marché . EN: Day order. buying order. la différence entre le cours de clôture de la valeur de base et le prix d'exercice de l'option.Syn: ordre good-till-cancelled. Ordre exécuter sinon annuler . Option dans la monnaie .Syn: option hors la monnaie.Syn: ordre à révocation. ordre good-till-cancelled.Ordre avisant le négociateur d'acheter ou de vendre à un cours égal ou meilleur que la limite indiquée dans l'ordre.durée de vie. EN: currency option. Ordre à arrêt de limite . EN: market order.Ordre qui expire à la fin de la journée pour laquelle il a été donné s'il n'est pas exécuté. EN: covered call option. American-style option. On distingue les barrières européennes et américaines. et supérieur pour une option de vente. open order. Option qui a une valeur intrinsèque positive.Les options à barrières sont des options dont l'exercice peut être activé ou désactivé selon que le sous-jacent a atteint ou non un niveau fixé à l'avance appelé barrière. EN: buy order. en cas de livraison physique. EN: fill-or-kill order.Syn: option hors du cours. Option dont le prix d'exercice est supérieur au cours du marché de la valeur sous-jacente lorsqu'il s'agit d'une option d'achat et inférieur lorsqu' il s'agit d'une option de vente.Syn: Ordre jusqu`à révocation. Droit d'acheter ou de vendre un certain montant en devises à un cours donné. EN: good-till-date order. forex option. Ordre qui doit être exécuté de suite et au meilleur prix disponible sur le marché. EN: good-till-cancelled order. EN: in-the-money option. ordre ouvert. GTC order.Syn: Put. car son prix d'exercice est inférieur au prix de l'actif sous-jacent pour une option d'achat. GTC order. FX option.Ordre limité qui permet de vendre dans un marché baissier ou d'acheter dans un marché haussier. Option hors la monnaie . Option d'achat . Ordre d'achat . si l'exécution n'est pas possible.Syn: ordre au marché. Contrat d'option permettant à son détenteur d'acquérir une certaine quantité de la valeur de base jusqu'à une date déterminée et à un prix fixé d'avance. Le niveau de la barrière est différent du prix d'exercice. Ordre good-till-date . Option dont le prix d'exercice est supérieur au cours du marché de la valeur sous-jacente lorsqu'il s'agit d'une option d'achat et inférieur lorsqu' il s'agit d'une option de vente. Ordre qui doit être exécuté dès qu'il arrive sur le marché ou annulé aussitôt. Ordre de vente . ordre ouvert. Ordre qui doit être exécuté de suite et au meilleur prix disponible sur le marché. car son prix d'exercice est inférieur au prix de l'actif sous-jacent pour une option d'achat.Ordre qui peut être exécuté jusqu'à une date précise au-delà de laquelle il devra être annulé.Syn: ordre fill-or-kill . open order.Syn: option de change. Option sur devises . Pour les barrières américaines. forex option. et supérieur pour une option de vente. Ordre qui est valable jusqu'à . Option de vente . Ordre qui est valable jusqu'à ce qu'il soit exécuté ou annulé. l'exercice de l'option est activé ou désactivé pendant la période de vie de l'option dès que le niveau du sous jacent a atteint celui de la barrière. EN: sell order. ou de recevoir jusqu'à une certaine date.Syn: option dans le cours. l'option n'est activée ou désactivée qu'à la fin de la période d'exercice. EN: put. EN: limit order. Ordre limité . EN: in-the-money option. Ordre au mieux . Options à barrières . GTD order. Ordre ouvert . FOK order. Option hors du cours . EN: good-till-cancelled order. EN: currency option. Option qui a une valeur intrinsèque positive.

Plus-value existant entre la valeur nominale d'un titre et le prix d'émission ou entre la valeur nominale et la valeur boursière. Prix auquel la valeur sous-jacente d'une option peut être achetée ou vendue lorsque l'option est exercée. EN: short put. EN: basis point. Point mort . Position résultant de l'achat d'un put et qui donne à l'acheteur de l'option le droit de vendre la valeur de base au prix d'exercice fixé d'avance. etc. le plus souvent exprimée en pourcentage. EN: derivative instrument. Dans le commerce des pièces de monnaie: Différence de prix entre la pièce ou la médaille et le prix du métal.Syn: prix de levée . EN: position. Plus-value .Syn: option de vente.Syn: prix d'exercice. Prix d'exercice . EN: net position. au cas oÙ l'option serait exercée. Ordre stop . EN: structured product. EN: exercise price. EN: parity. Position nette .Syn: gain en capital. striking price.ce qu'il soit exécuté ou annulé. Position acheteur sur options d'achat . report.Position ouverte qui n'a pas encore été liquidée.Syn: prix d'option. des indices boursiers. EN: capital gain. tels que des actions.Syn: prime d'option. EN: option premium. Position vendeur sur option d'achat .Un titre obligataire est dit « au pair » lorque son cours correspond à 100% de la valeur nominale. Point de base . Parité .01% de variation. et un vendeur est dit en position courte. Prix de levée . Contrat d'option qui confère à son détenteur le droit mais pas l'obligation de vendre une quantité déterminée d'un bien spécifique à un prix fixé à l'avance.Position d'un opérateur ne détenant aucune position inverse.Ce sont des produits financiers construits sur des stratégies d'options.Ordre qui devient exécutable à condition qu'un certain niveau de prix. entre la valeur nominale et un prix plus élevé. Prix d'option . EN: face value. Prime d'option . Produit dérivé . open order. Position à découvert . EN: good-till-cancelled order. premium. EN: open position.Différence. EN: put. put purchase.  P Pair . au cas oÙ l'option serait exercée. EN: call purchase. Put . EN: short call. Prix que l'acheteur d'un contrat d'option verse au vendeur initial pour avoir le droit d'acheter ou de vendre la valeur sous-jacente. par lequel un opérateur qui a acheté est dit en position longue. EN: option premium. strike price.Syn: instrument dérivé.Syn: seuil de rentabilité. Prime . soit atteint.Syn: agio.01% du nominal du titre ou 0.Syn: long call. EN: agio. Instrument financier qui est basé sur d'autres instruments. obligeant en même temps le vendeur du contrat à acheter le sous-jacent au cas oÙ l'option serait exercée. Position résultant de la vente d'un put et qui octroie au vendeur l'obligation d'acheter l'actif sous-jacent au prix spécifié. EN: long put. short put position. strike price. GTC order. Position résultant de la vente d'un call et qui octroie au vendeur l'obligation de livrer l'actif sous-jacent au prix spécifié. EN: exercise price. EN: premium.Engagement pris sur le marché.Ou « Basis Point » . Position . Position résultant de l'achat d'un call et qui donne à l'acheteur de l'option le droit d'acquérir la valeur de base au prix d'exercice fixé d'avance. Prix auquel la valeur sous-jacente d'une option peut être achetée ou vendue lorsque l'option est exercée.Syn: short put. correspond à 0. Prix que l'acheteur d'un contrat d'option verse au vendeur initial pour avoir le droit d'acheter ou de vendre la valeur sous-jacente. long call. striking price. EN: stop order  Retour en haut de page. Prime . Prix du sous-jacent auquel un investisseur ne fait ni gain ni perte sur sa position.Syn: short call. Dans le commerce des billets: Différence à payer à l'échange de billets contre devises ou inversement. EN: break even point. Position vendeur sur option de vente . . En matière de change: Plus-value du cours à terme sur le cours au comptant. stipulé.Syn: long put. Position acheteur sur options de vente .Taux de change d'une monnaie par rapport à une autre qui est égal à 1. Position ouverte .Position globale résultant de la différence entre un ensemble de contrats achetés et un ensemble de contrats vendus. EN: naked position. revenu des capitaux. Produit structuré .

opération mixte. EN: currency risk.Nombre de contrats nécessaires à la couverture d'une position.Ensemble des options de la même classe ayant le même prix d'exercice et le même mois d'échéance. prime. EN: short.EN: spread. même risquée.Syn: position vendeur sur option de vente.Syn: opération mixte horizontale. Ou différence entre le cours achat et vente d'un instrument financier. short put position. short hedge. Spéculation . Sous-jacent . Scalping . Spread . Position résultant de la vente d'un call et qui octroie au vendeur l'obligation de livrer l'actif sous-jacent au prix spécifié.Syn: Swiss Interbank Clearing. dévaluations ou flottaisons.  Retour en haut de page.EN: trading room.Syn: actif sous-jacent.Spéculateur opérant dans l'espoir de déboucler sa position en quelques minutes ou en quelques heures. scalper. Swiss Interbank Clearing. Short call . bearish spread.Toute activité. mais avec des échéances et/ou des prix d'exercice différents. Scalper . au cas oÙ l'option serait exercée. Actif support d'un contrat à terme ou d'un contrat d'option. EN: underlying.  R Rating . underlying asset.Syn: court. Spread baissier . SIC . Dans le commerce des pièces de monnaie: Différence de prix entre la pièce ou la médaille et le prix du métal. EN: selling hedge. Se dit d'une position sur une échéance caractérisée par un excédent de ventes sur les achats.Syn: agio. EN: speculation.Syn: opération mixte à la baisse. Rendement de l'obligation . opération mixte baissière. foreign exchange risk. EN: hedge ratio. Plus-value existant entre la valeur nominale d'un titre et le prix d'émission ou entre la valeur nominale et la valeur boursière. si possible. premium. EN: short call.Revenu réel de l'obligation exprimé en pourcentage du capital investi. Système de clearing des banques suisses. Série d'options . spread horizontal. Short . EN: short put. en réalisant. Risque de change . EN: bear spread. au cas oÙ l'option serait exercée.Technique de trading à très court terme utilisée généralement sur les marchés à terme dans le but d'exploiter des petits écarts de prix.Syn: couverture de vente.Syn: écart. EN: scalping. Short put . Dans le commerce des billets: Différence à payer à l'échange de billets contre devises ou inversement. EN: bond yield. Q  Retour en haut de page. En matière de change: Plus-value du cours à terme sur le cours au comptant. Stratégie visant à profiter de la chute des cours par l'achat et la vente simultanés d'options du même type. rapidement un profit. Spread calendaire .  S Salle des marchés .Syn: position vendeur sur option d'achat. destinée à tirer parti des variations prévues du marché. Short hedge . EN: hedge ratio. EN: option series. exchange risk. Report . EN: day trader. Ratio de couverture Nombre de contrats nécessaires à la couverture d'une position. Position résultant de la vente d'un put et qui octroie au vendeur l'obligation d'acheter l'actif sous-jacent au prix spécifié.Risque financier lié aux fluctuations monétaires.  Retour en haut de page. Etablissement d'une position courte sur le marché à terme afin de couvrir une position longue sur le marché au comptant. Stratégie consistant à acheter et à vendre simultanément des options de même classe ayant le même prix d'exercice mais . EN: SIC. Achat et vente simultanée d'options du même type et avec la même valeur sous-jacente. EN: agio.

opération liquidative. EN: square.des dates d'échéance différentes. EN: option type  Retour en haut de page. EN: calendar spread. EN: tick. vertical spread. l'une étant à taux variable.Se dit d'une situation d'achats au découvert exagérées par rapport à la disponibilité réelle. Swaption .Syn: opération mixte verticale. Type d'option . Swap sur devises . Survendu . Spread d'options avec des contrats pour la même échéance mais avec des prix d'exercice différents.Echange des paiements d'intérêt de deux dettes généralement libellées dans la même monnaie. opening transaction. IRS. Stratégie de spread consistant en l'achat et la vente simultanée de puts ou de calls et générant un profit lorsque le prix de la valeur de base augmente. EN: swaption. Spread haussier .Sur un marché d'options. stratégie consistant à acheter ou à vendre une option d'achat et une option de vente oÙ le prix d'exercice du call est plus élevé que celui du put.Transaction à l'achat ou à la vente par laquelle une nouvelle position est ouverte sur le marché. EN: theta. Suracheté .1.C'est la mesure de la variation du prix de l'option en fonction du temps restant à courir jusqu'à la date d'expiration de l'option. Swap de taux d'intérêt .Syn: opération de troc de devises.  Retour en haut de page. Echange entre deux contreparties de deux trésoreries libellées dans deux monnaies différentes sur une période donnée. EN: head and shoulder pattern. EN: market maker. Opérateur indépendant ou institution financière qui s'engage à coter en permanence une fourchette maximale de prix acheteur-vendeur et de servir une quantité minimale sur les prix cotés en vue d'améliorer la liquidité.Se dit d'une situation de ventes au découvert exagérées par rapport à la disponibilté réelle. EN: stop limit order. bullish spread. 2. to conduct a IRS in the future. Transaction d'ouverture . EN: currency swap. EN: strangle. Transaction de clôture . Swiss Interbank Clearing.Se dit d'une position qui a le même profil de perte et profit qu'un instrument spécifique. Graphiques de cours qui permettent d'anticiper un renversement de tendance. head and shoulders. EN: SIC. horizontal spread.Syn: crédit croisé. Système de clearing des banques suisses.Se dit d'une position équilibrée entre les achats et les ventes. time spread. closing transaction. Straddle . EN: calendar spread. EN: oversold. EN: swap.Syn: opération mixte horizontale. EN: closing trade.An option contract that gives its holder the right. EN: synthetic. EN: straddle. Spread horizontal . time spread.Syn: échelon de cotation. Teneur de marché .Option sur swap qui permet d'acquérir le droit et non l'obligation de procéder à une date donnée à un swap d'intérêt dont les caractéristiques sont fixées à l'avance.Syn: market maker. Syn: en situation de surachat. EN: interest rate swap. Swiss Interbank Clearing .Stratégie consistant à acheter ou à vendre le même nombre de puts ou de calls sur la même valeur sous-jacente et avec le même prix d'exercice et la même date d'échéance. EN: bull spread.Syn: SIC . Square .Syn: opération de liquidation. EN: opening trade.La classification des options connaît deux types: les calls et les puts. Strangle . Echange de deux dettes libellées dans deux monnaies différentes. l'autre à taux fixe. Tick . Swap .Syn: formation de tête et d'épaule. horizontal spread. EN: price spread. Stratégie consistant à acheter et à vendre simultanément des options de même classe ayant le même prix d'exercice mais des dates d'échéance différentes.Ordre conditionnel qui est transmis sous forme d'ordre limité si le marché baisse (cas d'un ordre de vente) ou monte (cas d'un ordre d'achat) jusqu'au prix de déclenchement. Spread vertical . but not the obligation.  T Tête et épaule . Théta . .Syn: opération mixte haussière. spread calendaire. Synthétique . EN: overbought. Transaction par laquelle une position ouverte est liquidée. Stop Limit Order .

EN: market value. Valeur intrinsèque .Syn: valeur-temps. EN: option writer.  Retour en haut de page.  X  Retour en haut de page. EN: volatility.Personne qui vend une option d'achat tout en possédant en même temps une quantité équivalente de la valeur de base.Vente d'instruments financiers que l'on ne possède pas. par value.Différence positive entre le prix d'exercice de l'action sous-jacente d'une option et son prix de marché. EN: face value. Valeur vénale .Mesure des variations de prix d'un actif sur une période donnée.  V Valeur au marché . EN: default value. qui peut être négocié séparément. Valeur temporelle .Volatilité calculée sur la base des cours historiques de l'actif sous-jacent et indiquée en pourcentage des cours moyens de l'actif sous-jacent pour une période donnée. Valeur par défaut . Valeur qui peut être tirée de la vente d'un bien ou d'un titre sur le marché. EN: covered writer.Valeur théorique d'émission et de remboursement d'une monnaie. EN: net change. Vente à découvert . et qui donne au porteur le droit d'acheter des titres ou des marchandises pendant une période et à un prix prédéterminés. EN: intrinsic value. EN: selling short. EN: subscription warrant.Personne qui vend des contrats d'option et qui a de ce fait l'obligation d'acheter ou de vendre la valeur sous-jacente lorsque l'acheteur de l'option décide de faire valoir son droit. Vendeur d'option .Syn: écart net. EN: historical volatility. Valeur-temps .  Retour en haut de page. Volatilité implicite . S'obtient en calculant la volatilité correspondant au prix actuel de l'option. Excédent de la valeur d'une option sur sa valeur intrinsèque qui tient compte du temps qui reste avant l'expiration du contrat.  Z .Coefficient qui mesure l'importance avec laquelle la prime d'une option évolue avec la volatilité du marché. ou d'un effet de commerce et qui est portée sur ceux-ci.Syn: valeur temporelle.Syn: valeur au marché. d'un titre. Excédent de la valeur d'une option sur sa valeur intrinsèque qui tient compte du temps qui reste avant l'expiration du contrat. U  Retour en haut de page. nominal value. Véga . warrant. Valeur qui peut être tirée de la vente d'un bien ou d'un titre sur le marché.Syn: valeur vénale. Valeur nominale . Vendeur de call couvert . Volatilité .Anticipation du niveau de variation d'un actif sousjacent. EN: implied volatility. Volatilité historique .  W Warrant Syn: certificat d'option. Ecart entre le cours de clôture d'un cours d'un jour et le cours de clôture le jour de négociation suivant. EN: time value. EN: market value. short sale.Valeur fixée par un système pour un attribut que l'utilisateur peut choisir quant il omet de la déterminer lui-même. Coupon attaché à une obligation à option. EN: vega. Variation nette . EN: time value.  Y  Retour en haut de page.

EN: ticker.Zone de l'écran de trading permettant à l'opérateur de suivre les derniers prix des actions et des options qu'il a sélectionnées.Zone de cours . ainsi que le niveau de l'indice au comptant comme à terme. .