Vous êtes sur la page 1sur 13

OUYAHIA À LISBONNE POUR COPRÉSIDER es travaux de la 5 réunion de haut

LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU ALGÉRO-PORTUGAISE Ltiendront


niveau algéro-portugaise se
aujourd’hui à Lisbonne
Plusieurs accords de coopération attendus

Horizons
(Portugal) sous la coprésidence du
Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et
son homologue portugais, Antonio
Costa, avec au menu le renforcement
et la consolidation de la coopération
bilatérale, particulièrement au plan
économique. Cette rencontre sera
couronnée par la signature de
plusieurs accords de coopération
dans de nombreux domaines et
secteurs d’activité à même de permettre à l’Algérie et au Portugal de franchir une
nouvelle étape dans la consolidation et le renforcement de leur coopération
bilatérale et l’ériger en véritable partenariat gagnant-gagnant. . PAGE 3

Q U O T I D I E N N A T I O N A L
MERCREDI 3 OCTOBRE 2018 - 23 MOHARRAM 1440 - N°6537 - PRIX 10 DA

VISITE INOPINÉE D’EL HABIRI ww FOOTBALL :


APN AU GRI DE KOUBA CANDIDATURE MAGHRÉBINE
POUR LE MONDIAL 2030
Bouhadja «GARANTIR
LA
gèle ses LES CONDITIONS
DÉCISION
PROFESSIONNELLES
activités FINALE
ADÉQUATES»
EN
de diplomatie
Ph : Larbi L.

directeur général de la Sûreté nationale, le


Ledernier,
colonel Mustapha El Habiri, a effectué, lundi NOVEMBRE
parlementaire une visite inopinée au siège du
Groupement de réserve et d’intervention (GRI) de PROCHAIN
.PAGE 4 .
la Sûreté nationale à Kouba. PAGE 24
.PAGE 23

GAÏD-SALAH SUPERVISE LA DEUXIÈME ÉTAPE


L’ÉDITO DE L’EXERCICE ASSIFA 2018 À IN AMENAS
Aller à la source
du problème
migratoire «UNE ARMÉE FORTE,
L
’intervention de l’Algérie à la récente

MODERNE ET DÉVELOPPÉE»
réunion du comité exécutif du
programme du Haut-Commissariat pour
les réfugiés, qui vient de se tenir à
Genève, tranche avec cette «hypocrisie»
généralisée, notamment des pays développés,
qui refusent d’aborder la question des réfugiés
sous une approche responsable, solidaire et l Hisser nos forces armées au rang des grandes armées modernes
intégrée. La gestion des flux de populations de
réfugiés, de plus en plus nombreux dans les l Défendre la souveraineté de l’Algérie, sa sécurité et sa stabilité
quatre coins de la planète, tend à devenir l’un
des enjeux majeurs des relations
.LIRE EN PAGE 5
internationales, avec une occupation visible de
la scène internationale par les puissances
occidentales, jusque-là plus préoccupées par
des effets d’annonce à destination de leurs
potentiels électorats que par un traitement
durable et conséquent de cette question. On
gardera toujours en tête les déclarations
tonitruantes du président américain promettant,
dans son discours électoral déjà, de bâtir un
mur à la frontière avec le Mexique pour
«éradiquer» les vagues de migrants. Le souvenir
est également vivace de ces pressions fortes
exercées par certains pays d’Europe sur la rive
sud de la Méditerranée, pour servir de base
arrière pour le traitement des flux de migration.
Des deux côtés de l’Atlantique, les démarches
sont sous-tendues par des présupposées
politiques visant à criminaliser ces populations,
à essayer de les maintenir dans leurs pays
d’origine pour s’éviter les charges de nouvelles
vagues de migrants. L’autre dénominateur
commun est cette absence de toute dimension
humaine, de tout sens de responsabilité à
l’égard de ces populations, contraintes au
mouvement migratoire pour des raisons
historiques, économiques et politiques. Le
discours de l’Algérie à Genève s’est voulu un
rappel de ces principes internationaux de
solidarité, d’engagement et de responsabilité,
notamment à l’égard de ces «pays abritant un
grand nombre de réfugiés pour des périodes
prolongées», comme l’a rappelé Messahel.
n Horizons
Photo : D. R.

ww 23e ÉDITION DU FIBDA ww APRÈS


DE VIOLENTS ORAGES
ALGER RETROUVE INONDATIONS DANS
CERTAINS QUARTIERS
SES BULLES . PAGE 24 D’ALGER
.PAGE 6
2
Au fil du jour HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018

Top nfo
Ministère des
i
Conseil Moudjahidine NTE À ALGER
Le ministre des EXPOSITION AMBULA
de la nation
Le Conseil de la nation Moudjahidine, Tayeb
organise, aujourd’hui, une Zitouni, effectuera,
demain, une visite de
Souad Douibi, la rue pour partager ses œuvres
rencontre parlementaire ne exposition ambulante des œuvres de l’artiste plasticienne Souad Douibi a sillonné lundi dernier
intitulée «Et si la
surveillance
travail et d’inspection
dans la wilaya de U des rues de la capitale dans une performance artistique de partage avec le public. Arborant des
tableaux de l’artiste, sept femmes, dont l’artiste elle-même, ont emprunté à pied un long itinéraire
parlementaire n’existait Laghouat.
entamé depuis Télemly, en passant par la très fréquentée rue Didouche-Mourad, où la caravane a fait
pas». escale au niveau de «Place Audin», avant de reprendre le chemin vers le quartier populaire de Bab El
Oued. Les tableaux donnent à voir des portraits de femmes en haïk, vêtement traditionnel porté par la
femme algérienne qui, par une voilette appelée «laâdjar», se couvre le nez et le bas du visage et laisse
le front à découvert. En haïk, puis sans ce costume vestimentaire féminin qui symbolise autrefois la
pudeur et l’élégance, l’artiste évoque la condition et la place de la femme dans une société attachée à
ses traditions vestimentaires malgré les influences culturelles étrangères. Présente à cette
démonstration, la plasticienne explique que cette performance était une «action artistique visant à
faire découvrir ses peintures» au public et animer les rues de la capitale, faisant remarquer que la
fréquentation des galeries ne cesse de régresser. Diplômée des Beaux-Arts d’Alger, Souad Douibi est
connue sur les réseaux sociaux pour ses performances artistiques à Alger et ailleurs.

Ministère de
Ministère l’Agriculture
des Ressources Le ministre de
l’Agriculture, du
en eau Développement rural et
Le ministre des Ressources en de la Pêche,
eau, Hocine Necib, présidera, le Abdelkader Bouazghi,
6 octobre à 10h au siège du effectuera aujourd’hui
ministère, une journée technique une visite de travail
sur le contrôle technique de la dans la wilaya de
construction hydraulique. Tindouf.

HCI
Sous le haut patronage
du Haut-Conseil islamique
et avec la collaboration de
l’association Saafi
spécialisée dans la
finance islamique, un
colloque international sera
organisé, les 24 et 25
novembre au Palais de la
culture à Alger, sous le
thème «Assurance
takafoul et son rôle dans
le développement
économique global».

Télex...
gWILAYA D’ALGER moudjahidine et moudjahidate pour
Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, l’enregistrement de leurs témoignages sur la
effectuera, aujourd’hui à 8h, une visite de guerre de Libération.
travail et d’inspection aux projets gSONELGAZ
d’infrastructures du secteur de l’éducation Le PDG de Sonelgaz, Mohamed Arkab,
au niveau de la wilaya d’Alger. animera aujourd’hui au forum d’El
gFORUM D’ECHAÂB Moudjahid une conférence de presse.
Le forum du journal Echaâb recevra, gAMBASSADE D’ITALIE
aujourd’hui à 11h, deux militants belges Dans le cadre du programme culturel
des causes palestinienne et sahraouie. «Italia, Culture, Mediterraneo», l’ambassade
Ministère Ministère
de l’Habitat gASSOCIATION IHCÈNE d’Italie à Alger organisera, le 6 octobre à
de la Santé L’association SOS 3e âge en détresse 15h, le vernissage de l’exposition de Mimmo
Le ministre de la Santé, de la Le ministre de l’Habitat, de Jodice au Palais des Raïs d’Alger, qui aura
l’Urbanisme et de la Ville, Ihcène organisera, le 6 octobre à 14h, une
Population et des la Réforme visite au foyer pour personnes âgées de lieu du 7 au 27 octobre.
hospitalière, Mokhtar Abdelwahid Temmar, effectue-
Hasbellaoui, procédera, demain ra, aujourd’hui à 9h, une visite Bouira. gAHK ALGÉRIE
à 9h30, au Palais des de travail et d’inspection dans gMUSÉE NATIONAL DU MOUDJAHID La Chambre algéro-allemande de commerce
expositions de la Safex (Alger), la nouvelle ville de Bouinan et Le Musée national du moudjahid et d’industrie organise, aujourd’hui de 9h30
à l’inauguration de la 2e édition procédera à la distribution des organisera, demain à 10h, simultanément à 11h30 à l’hôtel la Maraz, à Kouba (Alger),
du Salon national de logements AADL au siège de au niveau des musées du moudjahid à une matinée d’information sur le Salon
l’information sur le cancer . la wilaya de Blida. travers le pays, la 300e rencontre avec les «BAU-2019».

Horizons
Quotidien d’information PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL : Larbi TIMIZAR
édité par la SPAHORIZONS"
au capital social de 160.000.000,00 DA DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : Liesse DJERAOUD

HORIZONS REDACTION ADMINISTRATION BUREAU DE TIZI OUZOU : Cité GENISIDER 600 Logts Bt 7 n°12 Nouvelle ville — Tél. : 026 21.28.28 —PUBLICITE : S'adresser à HORIZONS 20, rue de la Liberté Alger
Tél : 023-50 21 12 ou à : l’Agence Nationale d’Edition et de Publicité “ANEP” ALGER : avenue Pasteur — Tél. 021.73 76 78 / 73 71 28 — Fax : 021.73 95 59
SUR INTERNET : 20, rue de la Liberté - Alger IMPRESSION : Centre : S.I.A. — Est : S.I.E. — Ouest : S.I.O. — Sud : S.I.A. Unité Ouargla Fax : 029.76.38.82 — Unité de Bechar Tèl : 021.24 01 15. Fax : 021.24 01 12
Tél. : (023) 50.21.14 / 50.21.13 / 50.21.12 DIFFUSION - HORIZONS — Tél : 021- 73 59 69 — MPS : Oran : 041.53 81 19 - 07 71 98 39 04 SODIPRESSE Est : Constantine : 031.68 39 84 - 031.68 38 28.
http://www.horizons.dz Téléfax : (023) 50.21.17 / 50.21.23 Sarl «T.D.S» Diffusion «Sud» - Tél : 06.61 24 29 10 — 029 71 38 25

Les manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’une réclamation.
www.horizons.dz
ALGÉRIEACTUALITÉS HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
3

CINQUIÈME RÉUNION DE HAUT NIVEAU ALGÉRO-PORTUGAISE

Nouvelle étape
dans le renforcement
de la coopération bilatérale
LES TRAVAUX DE LA 5E RÉUNION DE HAUT NIVEAU ALGÉRO-PORTUGAISE se tiendront aujourd’hui à
Lisbonne (Portugal) sous la coprésidence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et de son homologue por-
tugais, Antonio Costa, avec au menu le renforcement et la consolidation de la coopération bilatérale, par-
ticulièrement au plan économique.

Photo : Larbi L.
A nouvelle réunion de haut Messahel, Nouredine Bedoui et de coopération dans différents secteurs,

L
niveau algéro-portugaise offri- Abdelghani Zaâlane, procédera avec son entre autres de l’énergie, du commerce,
ra l’occasion aux deux parties homologue portugais à un échange de des transports et de la culture. L’Algérie
de faire le point sur l’état de vues sur différentes questions régionales et le Portugal, qui ont toujours entretenu
leur coopération bilatérale et internationales d’intérêt commun, d’excellentes relations politiques, ont,
depuis la tenue de la 4e ren- notamment la paix et la sécurité dans la depuis la signature en 2005 du Traité
contre en mars 2015 à Alger et
permettra d’explorer les voies
région méditerranéenne et la lutte contre
le terrorisme. Cette 5e réunion de haut
d’amitié, de bon voisinage et de coopé-
ration, et qui avait institué la réunion de
Ouyahia aujourd’hui à Lisbonne
et moyens à même de la consolider niveau sera couronnée par la signature haut niveau, vu leur coopération écono- e Premier ministre Ahmed Ouyahia se rendra aujour-
davantage, en tenant compte des poten-
tialités dont disposent l’Algérie et le
de plusieurs accords de coopération dans
de nombreux domaines et secteurs d’ac-
mique s’intensifier au fil des années
avec une amélioration notable de leurs
Lhomologue
d’hui à Lisbonne (Portugal) où il coprésidera avec son
portugais les travaux de la 5 session de la
e

Portugal et le dynamisme qui caractérise tivité à même de permettre à l’Algérie et échanges commerciaux et une plus forte réunion de haut niveau entre les deux pays, indique un
leur coopération ces dernières années. au Portugal de franchir une nouvelle présence des entreprises portugaises en communiqué des services du Premier ministre. Ouyahia,
Par ailleurs, Ouyahia, qui sera accompa- étape dans la consolidation et le renfor- Algérie. Selon les statistiques des qui se rend à Lisbonne à l’invitation de son homologue
gné d’une délégation ministérielle, com- cement de leur coopération bilatérale et Douanes algériennes, l’Algérie a expor- portugais, Luis Santos Da Costa, sera accompagné des
posée des ministres des Affaires étran- l’ériger en véritable partenariat gagnant- té vers le Portugal pour les seuls huit ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur, des
gères, de l’Intérieur, des Collectivités gagnant. Pour rappel, la 4e réunion de premiers mois de 2018 pour un montant Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire,
locales et de l’Aménagement du territoi- haut niveau algéro-portugaise s’était de 717 millions de dollars, soit une des Travaux publics et des Transports, respectivement,
re, des Travaux publics et des tenue à Alger en mars 2015 et avait été hausse de plus de 15% par rapport à la Abdelkader Messahel, Nouredine Bedoui et Abdelghani
Transports, respectivement Abdelkader couronnée par la signature de 9 accords même période de 2017. Zaâlane, a-t-on ajouté.

ALGÉRIE L’AMBASSADEUR DE TURQUIE AU FORUM D’«EL WASSAT»


ETATS-UNIS
Nouvelle
«L’Algérie est un partenaire fiable»
brée». L’Algérie exporte vers la rien accorde une grande importance
session de « a stabilité sécuritaire de l’Algérie
Lattire beaucoup d’investisseurs Turquie le gaz liquéfié. Elle est le à ce secteur», s’est-il engagé. Un
discussions sur turcs».C’est ce qu’a souligné l’am-
bassadeur de Turquie en Algérie.
quatrième fournisseur des Turcs.
L’invité a évoqué ensuite l’apport
comité mixte est en phase d’installa-
tion pour étudier les possibilités de
l’accord Tifa Mehmet Poroy a ajouté que des sociétés turques à la rénovation se lancer dans ce créneau où la pré-
’Algérie et les Etats-Unis ont «l’Algérie est l’un des pays les plus des anciens édifices comme la mos- sence des sociétés turques sera ren-
Lsixième
tenu, hier à Washington, la
session des discussions
attractifs dans la région».
Invité, hier, au forum du quoti-
quée Ketchaoua et des palais de La
Casbah d’Alger. Par ailleurs, l’am-
forcée.Pour améliorer  les relations
bilatérales, l’ambassadeur propose la
relatives à l’accord-cadre sur le dien El Wassat, le diplomate est bassadeur a fait savoir qu’environ multiplication des rencontres entre
Ph : Fouad S.

commerce et l’investissement revenu sur l’essor des relations bila- 220.000 Algériens ont visité la les hommes d’affaires afin d’élargir
(Tifa). Au menu de cette térales ces dernières années et Turquie en 2017. «Des facilités sont les domaines d’investissements.
réunion d’un jour a figuré annoncé que celles-ci connaîtront accordées aux Algériens pour obtenir Selon lui, «la nouvelle dynamique
l’examen de plusieurs dossiers un visa, notamment les commerçants enregistrée est le résultat de la volon-
en relation avec le commerce,
prochainement une nouvelle dyna-
l’accès aux marchés et la pro- mique. «L’Algérie est un pays propi- et les personnes ayant plus de 35 ans. té politique  des deux pays».
tection des droits de la propriété ce pour nos investisseurs. Nous domaines  (sidérurgie, textile, agroa- La demande se fait par Internet et le «Les hommes d’affaires algériens
intellectuelle ainsi que le climat sommes présents dans 24 wilayas limentaire et installation solaire). Les visa est accordé quatre jours après», et turcs ont besoin de se rencontrer
des affaires. La réunion a porté avec plus de 1.000 sociétés dont 100 projets de partenariat se sont multi- a-t-il indiqué. La Turquie est la pour échanger leurs expériences et
également sur une feuille de travaillent dans la construction et 15 pliés.  Le montant des investisse- deuxième destination touristique des leur savoir-faire notamment dans les
route en matière de commerce dans le bâtiment et emploient plus de ments qui s’élève à 3,5 milliards de Algériens après la Tunisie. Les com- secteurs du tourisme, de la pêche et
et d’investissement qui va 28.000 personnes», a-t-il précisé. dollars ne cesse de croître d’année en pagnies aériennes assurent  50 vols du bâtiment», a-t-il suggéré. Il a rap-
concerner cinq secteurs-clé à
savoir l’industrie, l’énergie, Selon lui, «la Turquie est au 7e rang année. Selon l’ambassadeur «le hebdomadaires vers la Turquie. pelé enfin que la visite du président
l’agriculture, le commerce et le de la liste des pays fournisseurs de volume des échanges commerciaux «Nous sommes prêts à partager notre turc  en Algérie a donné un nouvel
tourisme. Les discussions ont l’Algérie». Les entreprises turques est estimé à 3,5 milliards de dollars savoir-faire dans le domaine touris- essor aux relations économiques.  
été menées du côté algérien par sont présentes dans plusieurs et la balance commerciale est équili- tique puisque le gouvernement algé- n Samira Belabed
une délégation multisectorielle
conduite par le secrétaire géné-
ral du ministère du Commerce, JOURNÉES SUR L’ALGÉRIE À BORDEAUX
Cherif Omari, et du côté améri-
cain par des responsables du
Bureau du Représentant améri-
Favoriser les exportations hors hydrocarbures
es journées dédiées à l’Algérie et à ses potentialités de développement écono- tion de l’évènement «Ambition Africa 2018». Cette manifestation, qui se dérou-
cain au commerce extérieur
(USTR), qui est la branche exé-
cutive du gouvernement fédéral
D mique se tiendront, du 10 au 13 octobre, à Bordeaux, grande métropole du
sud-ouest de la France, à l’initiative du consulat d’Algérie à Bordeaux, en colla-
lera les 22 et 23 octobre à Bercy, réunira les opérateurs économiques africains et
français, en présence des officiels des deux côtés. Elle sera l’occasion d’ explorer
américain en charge de la poli- boration avec la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci). Pour les opportunités d’affaires et de partenariat dans un esprit gagnant-gagnant. Des
tique commerciale aux niveaux séminaires et des ateliers seront organisés autour des opportunités de business
bilatéral et multilatéral. Signé
l’un des responsables de la coopération internationale à la Caci, «l’objectif de ces
en 2001 par les deux pays, l’ac- journées est surtout de renforcer nos exportations hors hydrocarbures, dans les dans les pays africains, dont l’Algérie.
cord Tifa vise à instaurer un secteurs de l’agriculture et agroalimentaire en particulier». «D’ailleurs, un espace n Farida Belkhiri
dialogue économique annuel et qui sera ouvert au public sera aménagé pour l’exposition de nos produits agri-
à renforcer les relations d’af- coles», explique Mohamed Benouis. La délégation, indique-t-il, qui se déplacera GUITOUNI - MINISTRE MAROCAIN DE L’ENERGIE
faires et le commerce entre les en France dans le cadre de cet événement, ne sera pas uniquement composée de
entreprises des deux pays. En
2016, l’Algérie est devenue à
représentants d’entreprises publiques et privées, mais aussi d’institutions comme La coopération énergétique évoquée
nouveau éligible au Système
l’Association des professionnels des banques et des établissements financiers
e ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, s’est entretenu lundi dernier
généralisé de préférence améri-
cain (SGP), un dispositif facili-
(Abef) et l’Agence nationale du développement de l’investissement (Andi).
«Outre l’exposition de nos produits, des ateliers et des séminaires se tiendront afin L à Marrakech (Maroc) avec son homologue marocain, Aziz Rabbah, avec
lequel il a discuté de la coopération énergétique bilatérale, a indiqué le
tant aux pays bénéficiaires l’ac- d’informer les opérateurs économiques français notamment sur les particularités
cès de leurs produits au marché du climat des affaires en Algérie et la réglementation en cours relative aux ministère dans un communiqué. Lors de cet entretien, tenu en marge du 11e
américain en franchise de droits démarches concernant l’investissement», dit-il. «Lors de cette manifestation, il congrès arabe de l’Energie, les deux ministres ont évoqué «l’état des rela-
de douane. Ce régime préféren- tions bilatérales entre les deux pays frères, notamment dans le domaine éner-
s’agira de convaincre les opérateurs de l’Hexagone que les opportunités écono-
tiel, dont a bénéficié l’Algérie gétique, ainsi que les voies et moyens de les renforcer», selon la même
la première fois en 2004,
miques ne manquent pas dans notre pays», ajoute notre interlocuteur. Les ren-
source. Ainsi, les deux ministres se sont montrés «très optimistes» quant à la
concerne les produits manufac- contres, lors de ces journées, porteront également sur les secteurs des industries
perspective de renforcer davantage les partenariats entre les deux pays,
turés, les produits semi-finis et électronique, mécanique, les énergies renouvelables ainsi que sur les nouvelles
notamment en ce qui concerne la fourniture du Maroc en gaz algérien. Les
certains produits agricoles, de technologies de l’information et de la communication. «Ce sera une occasion
deux parties se sont félicitées de la qualité de la coopération, tout en souli-
la pêche et de l’artisanat. pour exposer nos potentialités touristiques et défendre la destination Algérie»,
Cependant, très peu de produits gnant «l’excellence» des relations algéro-marocaines dans le domaine éner-
renchérit-il. Des rencontres B to B figurent aussi au programme pour cibler le
algériens ont été placés sur le gétique. Ils ont également abordé la nécessité de développer les infrastruc-
genre de partenariats souhaités de part et d’autre. La Caci, par ailleurs, chapeau-
marché américain sous ce systè- tures énergétiques, notamment les interconnexions électriques et d’étendre la
tera, en partenariat avec l’Agence Business France, un autre déplacement d’une
me tarifaire avantageux. coopération énergétique sur le plan régional, ajoute le communiqué.
délégation d’hommes d’affaires algériens vers Paris. Ils prendront part à la 1re édi-
4
HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
ALGÉRIEACTUALITÉS www.horizons.dz

RÉUNIONS ASSEMBLÉE
DE L’AP-OSCE POPULAIRE
Une délégation NATIONALE
parlementaire LE PRÉSIDENT DE
au Kirghizistan L’ASSEMBLÉE POPULAI-
RE NATIONALE (APN),
ne délégation des deux chambres du Saïd Bouhadja, a gelé
U Parlement prendra part aux réunions de la
session d’automne de l’Assemblée parlemen-
des activités prévues
dans le cadre de la
taire de l’Organisation pour la sécurité et la
coopération en Europe (AP-OSCE), qui
diplomatie parlementai-
débutera aujourd’hui et prendra fin samedi à re, et ce, sur fond de la
Bichkek, capitale de la République du motion de retrait de
Kirghizistan. Ces réunions auront pour thème confiance, initiée par
principal «Renforcer le dialogue sécuritaire cinq groupes parlemen-
en Asie centrale et dans les pays voisins». taires de l’Assemblée,
Outre la réunion de la commission permanen- a-t-on appris hier
te, l’ordre du jour de cette session prévoit la auprès de l’Assemblée.
réunion de trois assises de l’Assemblée, a
indiqué un communiqué du Conseil de la
nation. «Relever les défis et nouvelles
menaces dans les régions frontalières à tra-
vers le renforcement de la confiance et de la
coopération régionale», «le forum méditerra-
néen : la géopolitique en Asie centrale et dans
Bouhadja gèle ses activités
la région de la Méditerranée : surpasser les
défis de l’immigration, le commerce et l’en-
vironnement» et «renforcer la participation
des citoyens dans l’édification de sociétés
prévues dans le cadre de
sécurisées» constituent les axes autour des-
quels s’articuleront ces assises. La délégation
algérienne qui prendra part aux réunions est
composée du président du groupe parlemen-
taire du tiers présidentiel, El Hachemi Djiar,
la diplomatie parlementaire diques, la mauvaise gestion des affaires de vacance. Le bureau de l’APN se réunit obli-
es présidents de cinq groupes par-

L
du sénateur Zoubir Touafechia et des députés lementaires, dont certains repré- l’APN, les dépenses exagérées et non judi- gatoirement pour constater la vacance et
de l’Assemblée populaire nationale, Yahia sentent la majorité, à l’instar du cieuse et le recrutement aléatoire et dou- saisir la commission chargée des affaires
Abderrahmane et Azzoug Saïda. Le parti du Front de libération natio- teux». Le président du groupe du parti du juridiques. La commission élabore un rap-
Parlement algérien participe régulièrement nale (FLN), du Rassemblement FLN à l’Assemblée, Mouadh Bouchareb, port constatant la vacance et le soumet en
aux réunions de l’AP-OSCE en qualité de national démocratique (RND), du avait déclaré à la presse que le président de séance plénière à l’adoption de la majorité
partenaire pour la coopération. Mouvement populaire algérien l’APN, Saïd Bouhadja, s’était engagé, lors des membres de l’Assemblée. Dans ce cas,
(MPA), de Tajamoue Amel de sa rencontre avec les cinq présidents de l’opération de l’élection est dirigée par le
El Djazaïr (TAJ) et des indépendants ont groupes parlementaires, «à satisfaire la doyen des vice-présidents non candidat
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE remis dimanche dernier une motion au pré- demande des députés dans les 36 heures». assisté des deux plus jeunes membres de
DE L’AMAN sident de l’APN lui demandant de démis- Toutefois, Bouhadja n’a pas affiché son l’APN. Le président de l’APN est élu au
sionner de son poste, comprenant «le retrait intention de démissionner, selon ses décla- scrutin secret en cas de pluralité de candi-
Ouverture des travaux de confiance au président de l’Assemblée, rations à la presse. dats. Le candidat ayant obtenu la majorité
au niveau des experts la demande de sa démission avec le gel de
toutes les activités des structures de l’APN
Le règlement intérieur de l’Assemblée
prévoit dans l’article 10 les cas de vacance
absolue des députés est déclaré élu. En cas
d’absence de majorité absolue, un deuxième
à Athènes jusqu’à satisfaction de leur revendication».
Dans cette motion, les députés ont dénoncé
de la présidence de l’APN : démission, inca-
pacité, incompatibilité ou décès. Le règle-
tour est organisé entre les deux premiers
candidats ayant obtenu le plus grand
a 27 assemblée générale de l’Alliance des
e
des «dépassements et violations» enregis- ment intérieur stipule qu’en cas de vacance nombre de voix. Le candidat ayant obtenu la
Lauagences méditerranéennes de presse (Aman)
niveau des experts s’est ouverte, hier au
trées au sein de l’institution législative, à
savoir «la marginalisation flagrante, le
de la présidence de l’APN, il est procédé à
l’élection du président de l’APN suivant les
majorité est déclaré élu. En cas d’égalité des
voix, le candidat le plus âgé est déclaré élu.
Cap Sounion (60 km au sud d’Athènes), en report délibéré de l’adoption du règlement mêmes modalités prévues par le règlement En cas de candidat unique, l’élection est
présence des représentants des agences intérieur de l’APN, la marginalisation des intérieur, dans un délai maximum de 15 effectuée à main levée et il est déclaré élu
membres de l’Alliance, dont l’agence Algérie membres de la commission des affaires juri- jours à compter de la déclaration de la s’il obtient la majorité des voix.
Presse Service (APS). L’APS est représentée à
cette assemblée par son directeur général
Abdelhamid Kacha. Les experts ont traité, lors FORUM DE LA MÉMOIRE
des travaux de cette matinée, des probléma-
tiques relatives au travail et à l’avenir des
agences de presse. Ils ont par ailleurs examiné La fraternité algéro-libyenne enracinée dans l’histoire
les questions liées aux fausses nouvelles appe- à Alger était également présent.
lées «Fake news», en traitant les mécanismes
juridiques pour lutter contre ce genre d’infor-
Lla emoré,
forum de la mémoire a commé-
hier, le 61 anniversaire de
e

bataille d’Issensine qui s’est


Organisée sous le thème «Soutien
du peuple libyen à la Révolution
mations. Des rencontres bilatérales entre les déroulée en 1957, à la frontière algérienne», la cérémonie a vu se
représentants des agences méditerranéennes algéro-libyenne. Pour l’occasion, succéder témoins et acteurs qui ont
ont été programmées dans l’après-midi avant un hommage a été rendu au militant livré leurs souvenirs. Pour le moud-
l’ouverture de l’assemblée prévue aujour- libyen, El Hadi El Machriki, qui a jahid Abdellah Debagh, qui a pris
d’hui. Le programme de cette session prévoit fait sienne la cause algérienne et part à la bataille, «les autorités
notamment la présentation du rapport moral et s’est battu pour l’indépendance de coloniales ne cachaient pas leur
financier de l’Aman. Les défis auxquels sont notre pays. La rencontre, qui s’est volonté de diviser l’Algérie
affrontés les agences de presse, dans le sillage tenue au siège de l’Union du qu’elles voulaient amputer du
des progrès et des changements que connaît le Maghreb arabe, a regroupé des Sahara. Nous avons constitué alors
monde de la communication, ainsi que la for- moudjahidine, le secrétaire général du conseil consultatif de l’UMA, un groupe de combattants à Alexandrie, en Egypte, où nous nous trou-
mation des producteurs de contenus, seront Saïd Mokadem, et des représentants des ministères des Moudjahidine vions». «Arrivés à la frontière algéro-libyenne, dans le village de Ghat,
parmi les thèmes au menu de cette assemblée. et des Affaires étrangères. Un représentant de l’ambassadeur de Libye les habitants nous ont aidés à traverser vers Illizi», se souvient-il.
«Nous avons pris attache avec les tribus touaregs qui ont rallié nos
rangs», a-t-il raconté. «La bataille était féroce. Mais grâce à l’engage-
RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES ment de nos frères libyens et aux combattants touaregs, la France colo-
niale a reçu une leçon de bravoure et de courage. Ce jour-là, deux
La HIISE lance le programme «déploiement» peuples se sont unis pour combattre une puissance coloniale et nous
sommes sortis victorieux», a-t-il affirmé. Le représentant de l’ambas-
dans toutes les régions du pays sadeur libyen à Alger, Abdesalem Ahmed Reguig, est revenu sur les
a Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) a indiqué, hier, que le comité permanent a tracé «relations fraternelles qui lient les deux pays». «A l’indépendance de
Lopérations
un programme dit «déploiement» englobant l’ensemble des régions du pays visant à s’assurer de la conformité des
de la révision annuelle des listes électorales, qui a débuté le 1 octobre et devant prendre fin le 31 octobre.
er
notre pays en 1951, nous avons ouvert nos frontières aux militants du
FLN-ALN». «Ce fut l’arrière-base de la guerre de Libération algérien-
«Sous la supervision de la présidence de la HIISE et le contrôle, sur le terrain, des membres du comité permanent, la ne. Malgré les tentatives de la France d’isoler l’Algérie, la collabora-
surveillance des opérations de révision des listes électorales a été lancée et un programme de déploiement englobant tion avec les combattants et l’approvisionnement en armes des maquis
toutes les régions du pays a été tracé, a précisé l’Instance dans un communiqué. Les membres du comité permanent, se sont poursuivis», a soutenu le diplomate. Celui-ci ne manquera pas
accompagnés des cadres de la Haute instance, se chargent de la surveillance des opérations de révision annuelle des de souligner le renforcement des liens entre les pays du Maghreb après
listes électorales, durant le mois d’octobre conformément à la loi, ajoute le communiqué. Cette opération de surveillance leur indépendance. Selon lui, «l’Algérie aujourd’hui joue un rôle
s’inscrit «dans le cadre des prérogatives de la HIISE, en application des dispositions de l’article 194 de la Constitution, important sur le plan diplomatique pour trouver des solutions poli-
tiques à la crise qui ravage notre pays». «L’Algérie s’est engagée à nos
et conformément à l’article 12 de la loi n° 16-11 qui stipule que «la Haute instance s’assure, dans le cadre des attribu-
côtés pour sortir de la crise et reconstruire le pays en accueillant les
tions qui lui sont dévolues, de la conformité des procédures de révision des listes électorales par l’administration aux
parties libyennes et en supervisant les pourparlers pour apaiser les ten-
dispositions de la loi organique relative au régime électoral, ainsi que de la conformité des listes électorales mises à sa
sions», a-t-il renchéri. Le moudjahid El Hadi El Machriki a émis le
disposition à la loi organique relative au régime électoral». L’article 18 de ladite loi stipule que la HIISE «demande tous
vœu d’être enterré en Algérie. «Cela fut réalisé et les autorités algé-
documents et informations des institutions concernées par l’organisation des opérations électorales et de leur déroule-
riennes ont organisé des funérailles officielles à la hauteur de l’enver-
ment». La HIISE précise, dans son communiqué, que ses numéros de fax et son site électronique sont mis à la disposi-
gure du personnage» a-t-il rappelé .
tion des citoyens pour la saisir, par écrit, de toutes les infractions constatées, liées à cette opération.
n Karima Dehiles
www.horizons.dz
ALGÉRIEACTUALITÉS HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
5

GAÏD-SALAH SUPERVISE LA DEUXIÈME ÉTAPE DE «ASSIFA 2018» À IN AMENAS

«Une armée forte,


moderne et développée»
LORS DU TROISIÈME JOUR DE SA VISITE DE TRAVAIL EN 4E RÉGION MILITAIRE, le général de corps
d’armée, Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale
populaire a supervisé l’exécution de la deuxième étape de l’exercice démonstratif combiné avec munitions
réelles «Assifa 2018», au niveau du Secteur opérationnel Nord-Est In Aménas.

Photo : D. R.
l’entame de sa visite à In amenas, le général de «Nous sommes amplement satisfaits des résultats palpables

A
corps d’armée, accompagné du général-major concrétisés sur le terrain grâce à la persévérance qui a marqué
Hacène Alaïmia, commandant de la 4e Région les efforts consentis par tous les personnels. Il s’agit, en fait, de
militaire, a suivi une présentation animée par le consentir davantage d’efforts soutenus dans tous les domaines
commandant dudit secteur opérationnel, directeur du métier militaire, car les pas de qualité franchis jusque-là,
non avec l’effet du hasard mais plutôt avec une assiduité effec-
l «Hisser nos forces armées au rang
de l’exercice, et qui a porté essentiellement sur les des grandes armées modernes»
différentes actions de combat à exécuter par des tive et professionnelle qui tient en considération ce qui doit être
fait et réalisé. Pour cela, il fallait avoir une volonté ferme et
unités relevant des forces terrestres et aériennes.
incontestable dans la concrétisation des objectifs tracés. Tel est l «Défendre la souveraineté de
Au niveau du champ de tir du secteur opérationnel, le
général de corps d’armée a supervisé les différentes phases du le secret de la réussite dont nous récoltons aujourd’hui les fruits l’Algérie, sa sécurité et sa stabilité»
déroulement de l’exercice ayant pour thème : «Le deuxième au sein l’Armée nationale populaire digne héritière de l’Armée
de libération nationale, en s’appuyant sur le soutien et les orien- sa souveraineté nationale et de son unité populaire et territoria-
sous-groupement tactique en offensive dans la foulée». Ont pris
tations de Son Excellence, Monsieur le président de la le. Telles sont, donc, les nobles missions constitutionnelles que
part à cet exercice les unités organiques relevant du secteur
République, chef suprême des forces armées, ministre de la l’Armée nationale populaire en est toujours fière, autant qu’el-
opérationnel Nord-Est In Aménas, ainsi que des unités le est appelée à les accomplir avec la meilleure performance
Défense nationale. Tels sont également les secrets du grand
aériennes dont des avions et des hélicoptères, à leur tête l’aéro- essor, voire les essors prodigieux et les grands pas que nous requise. Nous sommes déterminés à aller de l’avant dans cette
nef de reconnaissance aérienne du haut commandement, et qui avons franchis dans la démarche du développement et de la démarche que nous avons tracée et à travers laquelle nous vou-
ont affiché un haut niveau de professionnalisme sur le terrain modernisation de l’Armée nationale populaire dans tous les lons développer et moderniser nos forces armées et les hisser au
en termes d’analyse, de synthèse et de résolution des difficultés domaines, tant pour l’instruction et la préparation au combat, rang des grandes armées modernes, afin qu’elles puissent
en temps opportun quant aux questions relatives à l’emploi des que pour l’acquisition des équipements et des moyens de tech- accomplir leurs missions constitutionnelles dans toutes les
équipements de haute précision et la maîtrise par les personnels nologie de pointe dont la maitrise est assurée par des cadres conditions et les circonstances, et promouvoir le niveau de nos
de ces équipements, moyens et de différents systèmes d’arme- hautement qualifiés et compétents, qui sont capables d’être au cadres et états-majors et de développer leurs capacités intellec-
ment. Par ailleurs et lors d’une rencontre d’évaluation et de diapason de ce que nous sommes en train de concrétiser sur le tuelles et scientifiques». A l’issue, le général de corps d’armée
débriefing avec les personnels ayant pris part à cette étape de terrain grâce à l’aide d’Allah Tout-Puissant, à savoir l’édifica- a exhorté l’ensemble à maintenir leur entière disponibilité opé-
l’exercice, le général de corps d’armée a prononcé une allocu- tion d’une armée forte, moderne et développée qui s’articule rationnelle pour pouvoir faire face à tous les enjeux actuels et
tion d’orientation suivie, via visioconférence, par l’ensemble intrinsèquement sur la ressource humaine qualifiée, spécialisée futurs, et ce, afin de défendre amplement la souveraineté de
des personnels des unités de la Région, et à travers laquelle il a et capable de maîtriser parfaitement les nouvelles techniques et l’Algérie, sa sécurité et sa stabilité. Ensuite, il a écouté les inter-
félicité tous les participants et les a exhortés à ne pas se conten- les hautes technologies. Une ressource humaine capable d’ac- ventions des personnels des unités dudit Secteur qui ont réitéré
ter des résultats obtenus, mais plutôt à ambitionner toujours à compagner les enjeux accélérés qu’impose le devoir de la sau- leur état-prêt à contrecarrer tout éventuel risque quelle que soit
davantage de succès et à persévérer dans cet effort laborieux : vegarde de l’indépendance de l’Algérie et de la préservation de sa nature.

OPÉRATIONS DE L’ANP DURANT LE MOIS DE SEPTEMBRE BOUMERDÈS


Trois terroristes abattus et reddition de 11 autres Destruction
es unités de l’Armée nationale populaire (ANP) ont abattu, en kif traité, 14.608 comprimés de psychotropes, 2,2 kg
Lgroupes
septembre, trois terroristes et arrêté 10 éléments de soutien aux d’héroïne et de 395,1 gr de cocaïne outre l’arrestation de 74 de six casemates
terroristes outre la reddition de 11 autres aux autorités contrebandiers et 92 orpailleurs». Dans le même cadre, «37.641
militaires, indique le bilan opérationnel de l’ANP pour le mois de litres de carburants, 31,93 tonnes de denrées alimentaires, 3.900 de terroristes
septembre 2018. Dans le cadre de la lutte antiterroriste, «les unités litres d’huile de table, 154 groupes électrogènes, 121 marteaux « ans le cadre de la lutte antiterroriste et
de l’ANP ont découvert et détruit, durant la même période, 36
casemate et récupéré une mitrailleuse lourde de calibre 14,5 mm,
piqueurs, 30 détecteurs de métaux, 52 véhicules de différents
types, 52.438 unités de différentes boissons, 5 drones, 6 talkie- D lors d’une opération de fouille et de ratis-
sage menée à Boumerdès/1 RM, un détache-
re
deux bandes de munition, un fusil mitrailleur (FM), 19 walkies et 32.160 unités de médicaments ont été saisis». D’autre
part, dans le cadre de la lutte contre la migration clandestine, 373 ment de l’Armée nationale populaire a décou-
Kalachnikov, un fusil à répétition et un fusil à pompe», précise le vert et détruit, le 1er octobre 2018, six case-
bilan. Les éléments de l’ANP ont également récupéré «un pistolet migrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés et
une tentative de migration clandestine de 514 individus déjouée mates de terroristes, tandis qu’un autre déta-
automatique 46, un fusil de chasse, 15 armes à feu, une roquette chement a saisi, à Tamanrasset/6e RM, un pis-
RPG-7, 28 chargeurs de munitions, 28.685 balles de différents outre la saisie de 41,7 kg de corail et 4 équipements servant à la
pêche illicite de corail». Ces résultats positifs réalisés à travers les tolet-mitrailleur de type Kalachnikov et une
calibres et un obus pour mortier, outre la découverte et la destruc- quantité de munitions», a indiqué hier le
tion de 4,95 quintaux de poudre à canon (baroud) et de 21,95 kg différentes régions militaires attestent de la ferme détermination de
l’Armée nationale populaire à asseoir la sécurité et la quiétude sur MDN. «Dans le cadre de la lutte contre la cri-
de TNT». Quant à la lutte contre la criminalité, «33 narcotrafi- minalité organisée, des détachements combi-
quants ont été arrêtés ce qui a permis de saisir 10,59 quintaux de l’ensemble du territoire national», conclut le communiqué.
nés de l’ANP ont intercepté, lors d’opérations
distinctes menées à Relizane/2e RM, Bordj Bou
SÛRETÉ DE WILAYA D’ALGER Arréridj/5e RM, Bechar/3e RM et El Oued/
4e RM, sept narcotrafiquants en leur posses-
Démantèlement d’une bande criminelle sion 55,6 kilogrammes de kif traité et 1.030
comprimés psychotropes, alors que des élé-
et saisie de 155 kg de cannabis ments de la Gendarmerie nationale ont appré-
hendé, à Sétif et Tébessa/5e RM, deux indivi-
es services de la sûreté de wilaya d’Alger ont démantelé une bande criminelle organisée spécialisée dans le trafic de drogues, com- dus en possession de deux fusils de chasse et
Lfiants
posée de 8 individus, et saisi 155 kg de cannabis, a-t-on appris hier auprès du chef de la brigade de lutte contre le trafic de stupé-
relevant de la police judiciaire de la circonscription d’Alger-Centre de la sûreté de wilaya d’Alger, le lieutenant de police
trois pistolets électriques», poursuit la même
source. «Par ailleurs et dans le cadre de la lutte
Abdellah Rassoul. S’exprimant lors d’une conférence de presse, le lieutenant de police a précisé que l’opération menée par la briga- contre l’émigration clandestine, des gardes-
de de lutte contre le trafic de stupéfiants, en coordination avec les services de l’Armée nationale populaire, a permis, en premier lieu, côtes ont mis en échec à Chlef/1re RM, El
de déjouer une opération de réception d’une quantité de drogue estimée à 35 kg et d’arrêter 4 individus s’adonnant à ce trafic à Alger- Kala/5e RM, Oran et Aïn Témouchent/2e RM,
Centre. Les mêmes services ont perquisitionné, sur mandat délivré par le procureur de la République territorialement compétent, le des tentatives d’émigration clandestine de 89
domicile du mis en cause principal et saisi une quantité de 120 kg de cannabis, 239 millions de centimes et 260 g d’or, en sus de 3 personnes à bord d’embarcations de construc-
véhicules touristiques et 120 téléphones portables, a ajouté la même source, relevant que les investigations ont permis, en outre, l’ar- tion artisanale, tandis que 31 immigrants clan-
restation de 4 individus formant ce réseau criminel. Après accomplissement des procédures judiciaires, les mis en cause ont été pré- destins de différentes nationalités ont été arrê-
sentés devant le procureur de la République territorialement compétent, a conclu la source. tés à In Salah/6e RM », conclut le MDN.
6
HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
ALGÉRIEACTUALITÉS www.horizons.dz

INTEMPÉRIES
AVIS D’ARCHITECTES
BATNA
Explications et regrets
Infiltrations d’eau dans des habitations es derniers jours, quelques régions du pays ont été
L es pluies diluviennes qui se
sont abattues ces dernières
Aïn Yagout et Chemora, a précisé
la même source. Tous les moyens
C gravement touchées par des inondations. Celles-ci
ont provoqué d’importants dommages. Selon des
heures sur plusieurs régions de humains et matériels nécessaires architectes, la façon de concevoir, de bâtir et de gérer
la wilaya de Batna ont été à l’ori- ont été mobilisés pour faire face à nos villes y est pour quelque chose. Ancien président
gine d’infiltrations d’eau dans toute éventuelle urgence pouvant de l’Ordre national des architectes, Athmane Touileb a
certaines habitations, a-t-on être signalée suite aux intempéries, estimé que nos villes ne sont pas suffisamment proté-
appris hier auprès de la a ajouté la même source. Des pluies gées contre les crues des oueds. «Elles ne sont pas
Protection civile. Les pompiers diluviennes accompagnées d’une dotées de ceintures de protection ni de réseaux de
sont intervenus pour aspirer les chute sensible de la température canalisation des eaux pluviales et autres réseaux sou-
eaux qui se sont infiltrées à l’in- sont enregistrées, depuis lundi der- terrains d’évacuation des eaux», affirme-t-il. «Depuis
térieur de quelques maisons nier au soir, dans plusieurs com- des années, nous avons constaté que nous ne faisons
situées dans les daïras de Batna, munes de la wilaya de Batna. pas de l’urbanisme, mais seulement construire des
logements»,
a-t-il recon-
nu. Selon lui,
il est urgent
APRÈS DE VIOLENTS ORAGES de créer un
ministère de

Inondations dans
la ville. «Il
s’occupera de
toutes les
questions en
relation avec
le bien-être

des quartiers d’Alger


des habitants.
Nous
sommes dans
une situation
de crise de
gestion des
D’IMPORTANTS ORAGES ONT ÉCLATÉ, dans la soirée villes», esti-
du lundi à mardi, provoquant des inondations dans me notre
les rues et des stations de métro et quelques interlocuteur.
habitations ont connu des infiltrations, surtout à Pour lui, toutes les villes sont menacées. «La menace
l’est d’Alger. Le trafic du métro a été interrompu est réelle et multiforme (sociale, environnementale,
jusqu’à 21h. économique…). Selon lui, «il y a un manque de coor-
dination entre les acteurs composant la chaîne de réali-
sation de logements». La mission de la réalisation des
villes est l’affaire de tous, l’architecte, l’urbaniste, le
concepteur et l’ouvrier», rappelle-t-il. Il plaidera pour
e violents orages se sont abattus sur la capitale en la mise en place d’un certain nombre de mesures.

D
début de soirée du lundi dernier, inondant certains Celles-ci consistent en des travaux d’ouvrage de génie
quartiers de la capitale, les stations de métro et la civil dans les lits des cours d’eau et sur les versants,
trémie au niveau d’Hussein Dey. Des images et pour influer sur les conditions d’écoulement des crues
vidéos impressionnantes ont circulé sur les réseaux et leur hydrologie afin de réduire le risque d’inonda-
sociaux, montrant l’ampleur du phénomène. «Il y tions. Noureddine Khalfi estime que les villes
avait de la panique mais cela n’a rien à voir avec ce construites durant la période coloniale ont respecté le
qu’on a vu à Tébessa ou Constantine», nous confie minimum des normes, notamment en matière de drai-
un habitant de Kouba. Dans les rues, les torrents impressionnants nage et de canalisation des eaux, et de maîtrise des
d’eau charriaient bennes à ordures, pneus rendant la circulation réseaux d’assainissement. «Après l’Indépendance, la
difficile, notamment dans les quartiers du Télemly, Hussein-Dey, même dynamique est maintenue avant que les choses
Nacira-Nounou, Birkhadem, le boulevard des Martyrs, Dar El ne déraillent ces dernières années où nous avons bous-
Beïda et… la nouvelle ville Sidi Abdellah. Ce sont essentiellement culé toutes les règles urbanistiques», a-t-il regretté. Il a
des quartiers en contrebas des hauteurs alors qu’à Bab Ezzouar ou affirmé que la plupart des villes ne disposent pas d’un
à la place des Martyrs, aucune perturbation n’a été relevée. RATP réseau de canalisation des eaux pluviales digne de ce
El Djazaïr a procédé à la fermeture de la station de métro d’El nom. Il a cité l’exemple de la nouvelle ville Ali
Harrach, suite aux des infiltrations d’eau. Mendjeli, dans la wilaya de Constantine. «Celle-ci est
«La fermeture de la station était nécessaire afin de garantir plus importante que la ville historique (centre-ville) en
l’intervention des équipes de maintenance dans de meilleures matière de superficie et du nombre d’habitants»,
conditions», précise un communiqué. «Le trafic a été  interrompu confie-t-il. Pourtant, elle ne dispose pas d’un véritable
partiellement de 21h jusqu’a 23h entre la station d’El Harrach- réseau de canalisation des eaux pluviales et de zones
Centre et la station de Bachdjarrah», lit-on. Les équipes de la de stockage d’eau. Notre interlocuteur déplore que
RATP El Djazaïr, en collaboration avec l’Entreprise du métro dans le cadre de la manifestation «Constantine, capita-
d’Alger, ont vite pris les choses en main en appliquant les procé- le de la culture arabe», les travaux de rénovation qui
dures en vigueur dans ce genre de situation. Les services de la ont été menés aient détruit tous les réseaux de canali-
Protection civile ont recensé 26 interventions à travers la wilaya sation en place et toutes les sorties possibles des eaux
d’Alger, mais ne font état d’aucun dégât matériel. Les interven- (caniveaux, avaloirs). Khalfi a enfin mis en avant
tions effectuées ont concerné, dans la plupart des cas, l’épuise- «l’incompréhension du fonctionnement hydrologique
ment des eaux dans des habitations submergées. Plusieurs habi- Sétif, Bordj Bou-Arréridj, Mila, Constantine, Guelma et Souk des bassins versants». Il avoue ne pas comprendre la
tants de la capitale ont passé une soirée pénible. A l’échelle natio- Ahras, précise le BMS. Ce dernier indique que les cumuls estimés décision de construire des balises en béton pour sépa-
nale, les wilayas touchées par les averses sont  Skikda, Sétif, atteindront ou dépasseront localement 60 mm jusqu’à aujourd’hui. rer les voies routières. «Cela empêche l’eau de circuler
Constantine, Tipasa, Jijel, Tizi Ouzou, Batna, Tébessa et Guelma. Le BMS expire à 23h. Par ailleurs, l’ONM souligne que les et empêche l’intervention des agents de la Protection
Selon un bulletin météorologique spécial (BMS) de l’Office natio- wilayas du Centre touchées par ces fortes pluies sont Tizi Ouzou, civile et des services compétents en cas d’inonda-
nal de la météorologie (ONM), de fortes pluies, parfois sous forme Boumerdès, Alger, Blida, Médéa et Bouira. Les cumuls attein- tions», fait-il remarquer. Il a regretté que la gestion des
d’averses orageuses, continueront d’affecter les wilayas de l’Est dront ou dépasseront localement, aujourd’hui de 3h du matin jus- villes ne soit pas confiée à des techniciens mais au
puis celles du Centre. Les wilayas de l’Est concernées par ce chan- qu’à 23h, 30 mm. wali qui peut être changé à tout moment.
gement climatique sont El Tarf, Annaba, Skikda, Jijel, Bejaïa, n Samira Azzegag n Amokrane H.

MORT DE POISSONS DANS LE BARRAGE DE ZERDAZA À SKIKDA


La qualité de l’eau hors de cause
a mort de poissons signalée la semaine passée dans le bar- des ressources en eau se sont immédiatement rendus au barra- d’un grand nombre de poissons au même endroit serait la
Lcausée
rage de Zerdaza (sud de la wilaya de Skikda) n’a pas été
par la qualité de l’eau, selon les analyses effectuées par
ge dès la signalisation de poissons retrouvés morts à un
endroit précis du barrage, pour tenter de découvrir les raisons
cause de leur mort.
Un tel phénomène est courant dans les barrages notam-
la direction des ressources en eau, a affirmé hier le directeur de leur mort, a précisé la même source. ment après les intempéries comme celles enregistrées il y a
local Malek Kaouche. Selon le directeur de la pêche et des ressources halieu- quelques jours dans la région, a-t-il dit, ajoutant que cela «ne
Les résultats des analyses ont démontré que les eaux de ce tiques, Hocine Bousbia, les investigations effectuées au représente aucun danger pour la qualité de l’eau». Le barrage
barrage sont potables et de bonne qualité, a déclaré à l’APS le niveau du barrage ont montré «la présence, en un seul endroit de Zerdaza, qui emmagasine actuellement 9 millions m3, ali-
même responsable qui a souligné que les rumeurs au sujet de ce plan d’eau, d’une vingtaine de carpes mortes de petite mente en eau potable environ 140.000 habitants des 4 com-
d’une éventuelle pollution du barrage sont «dénuées de tout taille et dont le poids n’excède pas 200 grammes». Selon ce munes de Zerdaza, El Harrouch, Aïn Bouziane et Salah
fondement». Les services de l’environnement, de la pêche et même responsable, le manque d’oxygène lié à la présence Bouchaour.
www.horizons.dz
ALGÉRIEACTUALITÉS HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
7

INTEMPÉRIES
OUENZA (TÉBESSA)
PRÉVISIONS MÉTÉO POUR LE DERNIER TRIMESTRE 2018
4 personnes
secourues
et aspiration
des eaux pluviales
Une pluviométrie normale
dans plusieurs
habitations
à abondante à travers le pays
LES PLUIES SERONT «NORMALES À DÉFICITAIRES» sur
certaines régions du pays entre octobre et décembre, tandis
qu’elles «dépasseront» la normale climatologique sur
d’autres régions, selon les prévisions saisonnières du
Centre climatologique national (CCN).

Qauxuatre personnes, dont une femme,


coincées dans leurs véhicules suite elon les données fournies à l’APS par le directeur du CCN,

S
fortes pluies accompagnées de Salah Sahabi Abed, durant le mois d’octobre, les pluies
chutes de grêle, enregistrées durant la seront «normales à déficitaires» sur le pays. «Elles seront
nuit de lundi à mardi dans la commune déficitaires au Centre et à l’Ouest jusqu’au Sahara ouest et
d’Ouenza (wilaya de Tébessa), ont été normales sur certaines wilayas de l’extrême est côtier et l’in-
secourues, a-t-on appris hier auprès de térieur est et le reste du pays», a-t-il indiqué. En novembre,
la Direction locale de la Protection les précipitations seront «déficitaires» au Centre à l’Est et au
civile. Les personnes secourues ont été Nord (notamment sur les côtes) et «anormalement élevées»
prises au piège des eaux sur la RN82, sur les côtes Ouest. En décembre, le cumul des pluies «dépassera» la nor-
plus exactement au lieudit «Henchir male climatologique à l’Est et sera «déficitaire» au Centre, à l’instar
Zeroual», a précisé la même source, d’Alger, Tipasa et «plutôt normal» pour le reste du pays. Concernant les
soulignant que toutes les victimes ont températures, elles seront, dans l’ensemble, «normales» sur l’ensemble de
bénéficié sur place des premiers soins cette période, à l’exception des wilayas du Grand Sud qui devront enre-
avant leur évacuation aux urgences gistrer des températures «plus froides» que leurs normales climatiques, a
médicales de l’établissement de santé noté le directeur du CCN, qui relève de l’Office national de la météorolo-
de la commune d’Ouenza. gie (ONM). Les précipitations du mois d’octobre seront «probablement
Les mêmes services sont également déficitaires sur la majeure partie des régions côtières du Centre et de la
intervenus pour aspirer les eaux région ouest du pays, et ce, du nord au sud-ouest du Sahara jusqu’à
pluviales qui ont inondé plusieurs Bechar». La probabilité d’avoir des quantités de précipitations en dessous
Photo : Fouad S.

habitations rurales situées dans les de la normale climatologique habituellement observée dans ces régions
villages de Sidi Yahia et d’El Achache, «avoisine les 60% de chance», a-t-il détaillé. Par contre à l’Est, les pluies
relevant de la commune d’Ouenza, attendues sur les régions côtières et les Hauts Plateaux seront «normales»,
dont le volume d’eau a atteint 45 mm, à l’instar de Constantine, El Tarf, Souk Ahras, Guelma, Sétif, Batna et
ajoute la même source, faisant savoir Biskra. Elles seront également «normales» au sud-est et à l’extrême sud
que plus d’une dizaine de têtes d’ovins du pays. En novembre, les quantités de pluies attendues seront «probable-
ont péri. ment déficitaires sur la majeure partie des régions côtières du centre données du CCN. Les régions situées à l’extrême sud de Tamanrasset et
comme Alger, Boumerdès, Tizi-Ouzou jusqu’à El Tarf à l’Est ainsi que d’Illizi connaîtront, quant à elles, des températures plus chaudes que les
TRAMWAY D’ALGER certaines wilayas des Hauts Plateaux de l’Est à l’instar de Mila, Guelma, moyennes habituelles pour ce mois. Les températures moyennes de
Constantine et Souk-Ahras», alors qu’à l’ouest du pays, de Mostaganem à décembre seront au même titre que novembre normales au nord des côtes
Reprise du trafic Tlemcen en passant par Oran et Aïn Témouchent, «on s’attend à des quan-
tités dépassant celles habituellement observées dans ces régions à plus de
vers l’intérieur, jusqu’au nord du Sahara. Les températures moyennes au
Sahara central et oriental attendues seront plus froides que la normale
hier après les 60% de probabilité». Des quantités «normales» sont également attendues
pour le reste des régions du pays pour ce mois. Pour décembre, les préci-
comme pour le cas de Ghardaïa, Ouargla, Illizi, In Salah, le nord d’Adrar,
et seront normales à l’extrême sud du pays, selon les mêmes prévisions.
intempéries pitations seront au-dessus de la normale sur la majeure partie des régions Dans le même cadre, Sahabi a souligné que ce bulletin de prévision sai-
côtières et des Hauts Plateaux de l’est du pays, à titre d’exemple les sonnière «pourra aider les autorités locales à anticiper leur décision pour
’exploitation du tramway d’Alger a wilayas de Jijel, Skikda, Annaba, El Tarf, Sétif, Constantine, Souk Ahras éviter les problèmes d’inondations, vu, par exemple, l’excès de quantités
L repris hier à 5h30 après la
perturbation enregistrée lundi soir suite
et Guelma. Par contre, d’autres wilayas devront enregistrer un «déficit»
pluviométrique, comme Alger, Tipasa, Boumerdès, El Bayadh et
de pluies attendues dans certaines régions, notamment en novembre sur la
côte ouest et en décembre à l’est». Il a expliqué que «la prévision saison-
aux inondations, a indiqué la Société Laghouat, alors que la situation sera «normale» pour le reste du pays nière informe sur la vigueur de la saison et dessine la tendance globale des
d’exploitation des tramways (Setram) durant le même mois. paramètres de précipitations et de températures par rapport aux quantités
dans un communiqué. Le tramway FORTES PLUIES ATTENDUES EN NOVEMBRE et valeurs normales observées habituellement». Il a tenu à préciser qu’en
d’Alger a enregistré lundi soir une SUR LA CÔTE OUEST ET EN DÉCEMBRE À L’EST d’autres termes, la prévision saisonnière «ne peut, en aucun cas, être un
interruption partielle du trafic entre les Par ailleurs, concernant les températures, la tendance en octobre sera élément de substitution à d’autres bulletins météorologiques». «Dans ce
stations Tripoli-Thaalibia/Tripoli- «normale» sur toute la partie nord du pays jusqu’au nord du Sahara, et en sens, et pour la prévision quotidienne ou de moyenne échéance (1 à 3
Mosquée et entre les stations Cinq dessous de la normale climatologique à Ghardaïa, Ouargla, Illizi et le nord jours), il est impératif de suivre les bulletins de prévision météorologique
Maisons/Bakri Bouguerra en raison de Tamanrasset, tandis qu’au sud de Tamanrasset et d’Adrar et In et d’alertes ainsi que la carte de vigilance émanant des services de Météo
d’inondations engendrées par de fortes Guezzam, la température moyenne du mois sera «plus élevée» que la Algérie», a-t-il insisté. Il a rappelé, à cet effet, que Météo Algérie a «ren-
pluies lundi soir, ajoute la même moyenne. Pour le mois de novembre, les températures moyennes seront forcé ses capacités en matière de prévision saisonnière dans le but d’amé-
source. Mais le service voyageurs avait normales au nord des côtes vers l’intérieur, alors que le nord du Sahara liorer la précision ainsi que la qualité des prévisions climatiques à long
été maintenu entre les stations devra enregistrer des températures plus froides que la normale, comme à terme (échelle mensuelle et saisonnière)».
Dergana-centre et Tamaris. El Bayadh, Laghouat, Ghardaïa, Ouargla, Béchar et Tindouf, précisent les n APS

AFFAIRE DE L’ASSASSINAT D’UN PATRON D’USINE À ORAN

Le procès en appel renvoyé à la prochaine session


e procès en appel de l’affaire de l’assassinat du patron mis en cause s’étaient fait passer pour des employés de
Lmeurtre
d’une usine de chewing-gum, B. L., et la tentative de
sur la personne du gardien de la fabrique, K. M.,
Sonelgaz et se sont rendus à l’usine, située dans le quartier
d’Oussama (ex-Boulanger) vers 12h et ont neutralisé le gar-
survenue en décembre 2013, qui devait s’ouvrir, hier, au tri- dien, puis sont montés au bureau du patron à la recherche de
bunal d’appel d’Oran, a été renvoyé à la prochaine session. l’argent. Les trois individus ont asséné plusieurs coups de
Le renvoi du procès à la prochaine session du tribunal d’ap- couteau aux deux hommes.
pel a été motivé par l’absence de l’avocat de l’un des deux Touché sur plusieurs parties de son corps, le patron de
accusés, a-t-on indiqué lors de l’ouverture du procès. l’usine B. L. a succombé à une hémorragie provoquée par un
Le tribunal criminel de première instance d’Oran avait coup qui lui a sectionné l’artère fémorale de la cuisse
prononcé, le 26 juin dernier, trois peines capitales et une gauche, tandis que son employé a survécu à neuf coups de
autre à la prison à perpétuité à l’encontre de quatre préve- couteau qui lui ont valu 21 jours d’incapacité. Les trois indi-
nus. Le représentant du ministère public avait, pour sa part, vidus ont, ensuite, raflé la recette qui s’élevait à quelques
requis la peine capitale à l’encontre des quatre mis en cause. centaines de milliers de dinars, mais n’ont pu ouvrir le
Selon l’acte d’accusation, les quatre accusés, K. K., H. M., coffre qui se trouvait dans le bureau et qui contenait une plus
M. B. et B. A., tous issus du même quartier d’El Hamri, grosse somme. Les quatre hommes ont été inculpés des
s’étaient entendus pour dévaliser l’usine où ils comptaient chefs d’accusation de meurtre avec préméditation, tentative
récolter entre 700.000 et 800.000 DA. Les trois premiers de meurtre, association de malfaiteurs et vol qualifié.
www.horizons.dz
CULTURE HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
11

Discussion Scène
RENCONTRE AVEC LES HISPANO-AMÉRICAINS THÉÂTRE D’ORAN
EN ALGÉRIE Trois nouvelles
productions à l’affiche
du 6 au 20 octobre
e public du Théâtre
Ldelkad
régional d’Oran Ab-
er-Allo ula (TRO)
est convié à la décou-
verte de trois nouvelles
productions, dont les re-
présentations sont pré-
vues du 6 au 20 octobre,
a-t-on appris dimanche
du directeur de cette
structure culturelle. Ces
trois nouvelles œuvres
produites par le TRO, in-

L’expérience mexicaine
titulées «Maaroud Lel
Hwa», «El Fahla» et «Pinocchio», seront jouées
respectivement les 6, 13 et 20 octobre, a précisé à
l’APS Mourad Senouci. «Maaroud Lel Hwa», qui
s’articule autour de la thématique du «pouvoir»,
dont la pièce originale remonte à 1995, est propo-

à l’honneur
sée dans une version «rafraîchie» par l’auteur
même, Mohamed Bakhti, qui en assure également
la mise en scène, a indiqué M. Senouci. «El-Fahla»
a été écrite quant à elle par Ali Nacer qui raconte le
quotidien d’une plombière interprétée par la comé-
es institutions nous pouvons entre humains, dienne Nesrine Belhadj sous la direction d’Azed-
diplomatiques ont LES RENCONTRES HISPANO-AMÉRICAINES sont un cycle vivre ensemble en paix, dans

C
dine Abbar. Le troisième spectacle est, lui, destiné
pour but d’être un de rencontres initiées par les ambassades des pays le respect mutuel». Gabriel aux enfants qui auront le plaisir de vivre une nou-
forum de dialogue hispano-américaines accréditées en Algérie, l’ambassade Rosenzweig Pichardo relève velle aventure de marionnettes avec le célèbre per-
où diverses person- d’Espagne et l’institut Cervantès d’Alger. également beaucoup de simil- sonnage Pinocchio, adaptée et mise en scène par
nes nées dans des itudes entre les peuples al- Kada Bensmicha. La concrétisation de ces trois pro-
pays hispano-américains mais ique déclare : «Nous avons voulu démontrer gérien et mexicain. A ce propos, il dit: «Nous jets procure une grande satisfaction à M. Senouci
vivant en Algérie, seront in- que la communauté mexicaine qui vit en Al- avons des histoires qui se ressemblent. Le qui a qualifié cette expérience de «passionnante et
terviewées par leurs ambassadeurs respectifs gérie, même si elle est petite, à peu près 25 Mexique était une colonie espagnole pen- enrichissante» pour lui et ses équipes technique et
pour partager avec le public leurs expéri- citoyens, apporte sa contribution à la vie des dant plus de trois siècles, il a dû lutter pour artistique. Il a salué, à ce titre, la mobilisation active
ences de vie, leur adaptation aux us et cou- Algériens, surtout ceux qui vivent ici de arracher son indépendance, et le peuple al- de son personnel qui a permis de gérer avec succès
tumes de leur pays d’accueil et ainsi retracer façon permanente, comme Maria Teresa Ro- gérien a également lutté pour son indépen- la bonne organisation des trois chantiers de répéti-
la mémoire historique entre les pays à travers driguez Adame, qui réside à Oran depuis dance. C’est pour cela que le Mexique est tions tenues en même temps dans trois espaces dif-
des histoires indivi- duelles et réelles pleines trente ans et qui est mariée à un Algérien». Et très solidaire avec l’Algérie». Sur l’activité férents du TRO. Avec ces nouvelles créations, le
de liens affectifs et profonds. Pour initier ce d’ajouter que «c’est un véritable exemple du culturelle de l’ambassade du Mexique, M. TRO boucle la saison culturelle avec un total de huit
cycle de rencontres, l’Institut Cervantès vivre-ensemble en paix, car elle est de con- Gabriel Rosenzweig Pichardo déclare que productions, a fait savoir M. Senouci, signalant que
d’Alger a invité en fin d’après-midi de lundi fession catholique et son mari est musul- l’ambassade prévoit pour ce mois d’octobre, son établissement est aussi partenaire du Théâtre na-
dernier, des citoyens mexicains vivant en Al- man. Ils vivent en parfaite entente». L’am- à l’Institut Cervantès, une manifestation ap- tional algérien Mahieddine-Bachtarzi (TNA) pour le
gérie, accompagnés par l’ambassadeur du bassadeur cite un autre exemple, celui du pelée «La fête des morts», une fête tradi- montage d’une autre pièce.
Mexique, Son Excellence M. Gabriel Rosen- Père Ricardo Jiménez, qui vit à Cons-tantine tionnelle mexicaine qui célèbre les disparus.
«RIJAL ETHAOURA», NOUVELLE ÉPOPÉE THÉÂTRALE
zweig Pichardo, qui, durant près de deux depuis 2009 et qui dirige le Centre culturel Pour l’année prochaine, le Mexique célébr-
heures, a interrogé ses concitoyens sur leur universitaire. «En respectant les différences, era le centenaire de la mort du révolution- EN MONTAGE
L’association culturelle oranaise «El-Amel» est en-
vie en Algérie, leurs préoccupations et leurs il travaille chaque jour avec les étu- diants al- naire mexicain Emiliano Zapata, par un cy- gagée dans la production d’une nouvelle épopée
visions respectives sur ce pays où ils vivent gériens et mène une carrière à l’université cle de conférences et de projections de films théâtrale intitulée «Rijal Ethaoura» (les hommes de
depuis quelques années, trente ans pour cer- avec succès», dit-il. Ces deux exemples, af- sur l’histoire du héros national mexicain. la révolution), a-t-on appris lundi auprès des organi-
tains d’entre eux. L’ambassadeur du Mex- firme l’ambassadeur, sont une preuve que n Hakim Metref
sateurs. Cette nouvelle création sera présentée le 1er
novembre prochain à l’occasion de la célébration du
64e anniversaire du déclenchement de la lutte de li-
Manifestations INSTITUT CULTUREL ITALIEN D’ALGER bération nationale, a précisé à l’APS Mohamed Mi-

Un programme riche en événements


houbi, président de l’association et metteur en scène
de la pièce. Programmée à la date indiquée au
Théâtre régional d’Oran Abdelkader-Alloula (TRO),
es activités culturelles italiennes sont fortement présentes en Al- Algérie, Maria Battaglia. En effet, «Rijal Ethaoura» est le fruit d’une écriture collective
Là travers
gérie. Estimant que le début de l’année 2018 a connu un succès
le riche programme culturel présenté à l’exemple des pro-
dans le cadre du Festival international
de la bande dessinée d’Alger, l’In-
mettant en relief le sacrifice consenti par les glorieux
chouhada, a-t-il expliqué. La nouvelle œuvre, qui est
jections des films cinématographiques, la rencontre sur l’art culinaire stitut culturel italien participe à la 11e produite avec le soutien d’un partenaire du secteur
et dégustation, les galas et concerts animés à l’auditorium de la Ra- édition du 2 au 6 octobre avec le économique, met en vedette une dizaine de jeunes
dio nationale et autres manifestations diversifiées, voilà que l’Insti- «Graphic Journalism» et ses comédiens issus de l’école de formation de l’associa-
tut culturel italien en Algérie, en coordination avec l’ambassade d’I- représentants majeurs Laura Scarpa, tion, a fait savoir Mihoubi. «Rijal Ethaoura» donnera
talie et du ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopéra- Claudio Calia, Lorena Canottiere, le ton à la nouvelle feuille de route de l’association
tion internationale, ainsi que le Musée des arts modernes et con- Takoua Ben Mohamed. C’est un qui table encore sur le montage de trois autres pièces
temporains de Trento et Rovereto (MART) et le ministère de la Cul- nouveau genre littéraire, à travers avant la fin de l’année en cours, dont une pour en-
ture, organisent un vernissage de l’exposition de Mimmo Jodice. La lequel les artistes cités utilisent la fants intitulée «Tahouissa» (balade), a-t-il indiqué.
rencontre se tiendra au Palais des Raïs (Bastion 23) le 6 octobre. Elle bande dessinée pour décrire la réal- L’association «El-Amel» a à son actif 41 ans d’exer-
sera ouverte aux visiteurs du 7 au 27 du mois en cours. Une initia- ité, raconter la chronique en docu- cice marqué notamment par son investissement dans
tive qui s’inscrit dans le cadre du programme culturel «Italia, Cul- ments, des entretiens et des photos. la formation, ayant initié une vingtaine de promotions
ture, Mediterraneo». Il s’agit d’une exposition photographique con- La responsable de l’Institut italien en de jeunes talents aux techniques de base du 4e art. Ses
temporaine ins-pirée par les cultures et les paysages de la Méditer- Algérie indique que cette période sera moyens ont été davantage consolidés en 2015 suite à
ranée, son art, son archéologie, ses rui-nes et ses visages réalisée avec prometteuse au même titre que la précédente à travers plusieurs autres la création du «Petit Théâtre», structure légère de 70
le MART et la famille Cotroneo (propriétaire de la collection). Un événements et des initiatives culturelles importantes. places offrant les meilleures conditions pour l’organi-
autre rendez-vous est donné par la directrice de l’Institut Italien en n Rym Harhoura sation des stages.

Antique
DANS MÉDÉA LA PATRIMONIALE
ne visite guidée sur le site de l’ancienne cité s’étend sur une dizaine d’hectares. Le site, dont il ne sub-
U antique «Rapidum» dans la commune de
Djouab, à l’est de Médéa, a été organisée lundi au
Visite guidée à l’ancienne siste, aujourd’hui, que des ruines, abritait, vers l’an 122,
un camp militaire romain qui allait se transformer,
profit d’étudiants de l’université de Tlemcen, de
membres de l’association caritative «Ness-el-
cité antique Rapidum quelques années plus tard, en une ville prospère où se cô-
toyaient des vétérans de l’armée romaine et des paysans
Kheir» et de citoyens, à l’occasion de la célébra- et artisans, venus des villes limitrophes. «Rapidum» avait
tion de la 3e édition «Patrimoine de Rapidum». Initiée par la trimoine national. Cette virée «thématique» est une opportunité une vocation militaire et faisait partie, à ce titre, d’un dispo-
direction du Musée régional des arts et des traditions popu- aux participants pour faire une «immersion» dans l’histoire de la sitif de défense mis en place par les Romains pour se proté-
laires de Médéa, cette visite vise à «faire connaître» aux par- région, en particulier cette période de l’occupation romaine, la ger contre l’invasion des troupes ennemies. Le camp militaire
ticipants l’un des plus importants vestiges historiques de plus «riche» en termes de vestiges et de monuments historiques, accueillait, au début, un détachement de 500 militaires, ré-
l’époque romaine que recèle la wilaya, apprendre davantage et donc susceptible de représenter un intérêt pour ces étudiants partis entre fantassins et cavaliers, qui va se renforcer, à par-
sur l’architecture romaine, les techniques et les matériaux uti- et tous ceux qui s’intéressent au patrimoine et à l’histoire de Mé- tir de l’an 167, de populations civiles et ne tardera pas à se
lisés lors de la construction de cette cité, outre la sensibilisa- déa, selon les organisateurs. La cité antique de «Rapidum» est si- transformer en une ville prospère, grâce à l’agriculture et au
tion de ces derniers sur l’importance de la préservation du pa- tuée dans la commune de Djouab, à 80 km à l’est de Médéa, et commerce.
L
12 PARUTION A li re ouvert
www.horizons.dz. ivresque HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
13 DERNIER ROMAN DE BOUZIANE
BEN ACHOUR
Sabrinel, fresque sentimentale
LES FEMMES NE MEURENT PLUS
D’AMOUR-(LE NOIR TE VA SI BIEN)-
NOUVEAUTÉS
ournaliste et homme tant pour passer d’un
LES ÉDITIONS ENAG PRÉSENTENT LEURS NOUVELLES PARUTIONS J de lettres prolifique,
Bouziane Ben Achour
fait paraître aux Editions
moment d’innocence,
presque inhabile, à un
temps plus vrai,
AHLEM MOSTEGHANEMI
L’histoire, la médecine Enadar un nouveau
roman,
lequel
genre
il
d’ailleurs, avec une
dans
excelle
presque réel. Même si
de fiction, on est tenté
en pénétrant dans l’inti-
mité de ce conteur
Par Mohamed Bouhamidi

ans sa région natale, Merouana, au


particulière ne l’aurait pas dérangé si ce n’était
qu’une histoire sans médiatisation, sans
possibilité de devenir un modèle. Halâ chantait
sur scène et non plus à Merouana et, de ce fait,

et les finances dizaine déjà à son actif.


L’intitulé de cette der-
nière
Sabrinel.
publication
qu’est le romancier, de
verser dans la réalité.
L’histoire se laisse lire.
Ecrit fluide, pittoresque
D pied des Aurès, le chant était plus
qu’un mode de communication. Il était un
statut social et stature, parure des hommes
et reflet de leurs montagnes. Halâ suivait
chantait tout ce qui contrariait la construction
d’un monde d’argent fait à la mesure des seuls
désirs de cet homme. Il entreprit de posséder
Halâ. Dans le roman il apparaîtra qu’il voulait

en trois ouvrages A la première lecture


de ce titre, la consonance
saute à l’ouïe. Cela ren-
voie de prime abord à
par le mot d’une langue
qui lui connaît bien à
Bouziane qui manie la
plume avec aisance, au
son grand-père vers les cimes où il sortait
son nay pour chanter, le nay enfant de l’eau
et du feu, et s’il chantait, sa voix allait de
crête en crête et dominait les vallées. Elle
d’abord posséder sa voix, la détacher de son
public, la désocialiser en la dissociant de
l’expression des douleurs humaines. Beauté
de ce roman, beauté de l’allégorie et de la
« émoire d’un fidaï», «La médecine en comporte sept parties. Dans la première partie, une expression populaire toute faite, point d’en dessiner les contours avec métaphore, il achètera tous les billets d’une
M Algérie pendant l’occupation française» et
«Cours de comptabilité financière selon le
l’auteur a retracé tout l’historique des hôpitaux
dans la région Centre illustré par des anciennes
devenue adage par la suite, et qui litté-
ralement veut dire que la patience est
parcimonie. Le détail dans l’écriture
est celui par déformation d’un journa-
était l’aile par laquelle il s’élevait et si son
chant était triste, sa voix, reprise de crête en soirée de bienfaisance organisée au Caire
pour être le seul spectateur de ce concert
crête pendant la guerre de Libération,
SCF» sont trois des nouveaux ouvrages avec photos de l’hôpital Mustapha en ses début vers une vertu et que celui qui patiente finit liste reporter avéré. En plus de 200 pouvait devenir alerte pour le combattant. dédié à un but social et dévié non pour le
lesquels l’Enag renforcera sa présence au pro- 1930, suivi par celui de Parnet d’Hussein Dey, toujours par être récompensé. Un jeu pages, le romancier nous enferme dans Halâ était fille de ces Aurès, fille du chant et plaisir d’entendre sa voix mais de la
chain Salon international du livre d’Alger (Sila) d’El Kettar, de Birtraria, Douéra et autres, avant de mots extrait de l’arabe populaire le carcan de son personnage personnel, du sang, fille de la fierté de ces montagnes, posséder. Cet épisode du Caire est aussi le tournant
2018 en ce mois d’octobre. de citer ceux construits dans les wilayas de l’in- qui sous-entend qu’il ne sert à rien de qui évolue dans une société qu’on non de l’orgueil. Son père fera un pas de plus, il étudiera la du roman. Elle voit pour la première fois cet homme qui lui
«Mémoires de fidaï» est le témoignage de térieur. La seconde partie a été consacrée aux courir, le destin ayant tout fait à connaît bien avec ses travers et ses sin- musique à Alep, en reviendra avec un oûd et une épouse, envoie des tulipes depuis sept mois à chacun de ses concerts
Salah Cheurfi, fidaï à Sétif en 1956, sur son par- pratiques de la médecine populaire. La médeci- l’avance. L’auteur qui construit son gularités bien qu’elles ne soient pas chantera dans les fêtes mais surtout maintiendra les lois de comme s’il savait d’elle chacune de ses destinations et chacun
cours révolutionnaire voué à son pays. Il a rela- ne durant la colonisation est à découvrir en troi- texte au présent de narration se conte à toujours des plus gaies. La suite de ce l’hospitalité, trois jours d’accueil et les mains des invités de ses mouvements. Sept mois depuis le premier bouquet
té son vécu entre 1950 et 2005. L’auteur veut sième partie suivie par les premiers médecins de travers ce titre qui est en fait emprunté roman rongé par des sentiments et pul- comblées de cadeaux le jour du départ. Hala était fille d’une envoyé, l’homme est dans le stratagème, pas dans la conquête
laisser une empreinte, un message à la nouvelle l’école française, le système de santé colonial, à son prénom. A la première personne sions intrinsèques, fougueux et boule- culture dans laquelle la générosité faisait le sultan, et non amoureuse. Sait-il que du drame de son pays, Halâ est sortie
L’ART, génération qui, selon lui, évolue rapidement. Il le long combat des étudiants algériens et les du singulier, le narrateur s’implique versants. C’est sur les étagères des sans amour et qu’il lui est préférable de vivre une illusion
l’argent. La voix, le chant, le don faisaient la grandeur des
L’HISTOIRE ET ne veut pas tomber dans l’oubli après sa mort, médecins du Mouvement national. Le profes- donc et se livre au lecteur depuis sa bons libraires… Nous y reviendrons. hommes et la réputation pesait plus que la richesse. Les d’amour que de vivre sans rêve d’amour ? Il avancera dans le
LES FINANCES sont ses écrits resteront pour que l’histoire de son seur Khiati a fait un véritable travail de plus tendre enfance jusqu’à l’âge adul- n Saliha Aouès terroristes tuèrent le père de Halâ parce qu’il chantait. En luxe de ces dépenses folles de fleurs, d’invitations dans de
trois nouveaux pays soit à jamais inscrite dans la mémoire col- recherche, tous les détails. La troisième nou- te dans une fresque rocambolesque qui reprenant son chant préféré le jour de ses funérailles, elle très grands hôtels ou restaurants mais aussi dans les jeux de
ouvrages qui viennent lective. Il a ainsi évoqué du souvenir personnel, veauté de l’Enag est un ouvrage de 409 pages se laisse découvrir, tantôt dans un style Sabrinel, Bouziane Ben Achour, prolongeait sa mémoire, levait son étendard et transgressait la la faire attendre, de la faire languir, de lui faire perdre toute
enrichir les éditions rappelé des faits historiques, le sacrifice, la vic- écrit par Amar Kaddouri et Ahmed Mimèche qui désuet, tantôt sur un ton plus consis- Editions Enadar, 209 pages loi des pères et des ancêtres en devenant une voix publique. volonté d’être elle-même, sans aliénation de soi, dans un
de l’Entreprise toire, la lutte et la grève de la faim en prison. Un proposent «Cours de comptabilité financière Elle perdit son frère interné dans les camps du Sud par une relation d’amour. Chaque fois, du plus profond de son être elle
nationale des arts ouvrage de 91 pages, plein de faits, lieux et selon le SCF». Soit une seconde édition corri- dénonciation, jalouse et faussaire, d’un futur terroriste. Halâ a l’instinct de sa fierté qui la met dans l’intuition du dilemme :
dates chronologiques. Dans un autre volet, gée, enrichie et augmentée avec des applica- vivra de ces souvenirs de femme prise dans la perte d’un pays le désir face à l’amour, la possession face au partage. Elle sent
graphiques
(Enag).
l’Enag propose un ouvrage de 584 pages intitu-
lé «La médecine en Algérie pendant l’occupa-
tions et des exercices destinée aux étudiants,
praticiens et comptables algériens, conformé-
Coup de cœur disputé par des forces qui l’épuisait, elle et son pays. Sa mère
pour la sauver, la prit en exil, dans sa Syrie natale. Halâ vivra
bien que cet homme veut la déposséder d’elle-même, l’aliéner
et l’aliéner en aliénant sa voix car c’est sa voix qui est son
tion française»,  de l’auteur Mostefa Khiati, pré- ment aux pratiques internationales. économie psychique, son énergie par quoi elle existe. Cet
facé par le docteur Chawki Mostefaï. Le livre n Rym Harhoura LA FAILLE, désormais dans le chant comme on vit dans ses racines,
comme on vit de ses racines, habillée de noir du deuil de son homme est dans un projet de domination du monde. Dans
père et de son frère. C’est ce noir qui attira le regard et l’intérêt cette quête naïve d’amour Halâ porte en elle les armes de ses
UN ROMAN DE MOHAMED-CHÉRIF LACHICHI de cet homme d’affaires. Il avait quitté le Liban des années 70 racines. Dans le bois de Boulogne, à Paris, quand il lui parle

Dans les tréfonds de la société en perdant ses convictions politiques mortes du spectacle des cyniquement de son négoce du bois, il lui révèle, sans qu’elle

PUBLICATION
fortunes nées de la guerre civile et des naïvetés de ces morts en est pleinement consciente, que son amour des arbres est
otre confrère Mohamed-Chérif LACHICHI pour des chefs occupés à se servir. Il deviendra un homme de celui des arbres domestiqués de ce bois avec des pancartes
N vient de signer son roman intitulé « La Faille »
aux éditions L'Harmattan Algérie. L’auteur rapporte
ses seuls désirs. Il construira une fortune dans la restauration
mais aussi dans ce qui fera le cœur de quelques
d’identités, de ce bois privatisé par sa situation et son lieu.
Quelle mémoire des bois sauvages et des forêts indomptées

NOUVEL OUVRAGE DÉDIÉ AU DRAMATURGE : Alloula, la vie d’une œuvre à lire ainsi un témoignage sincère et un pamphlet subtil interrogations de ce début de siècle, les arbres, la des Aurès, au-dessus de Merouana, lui donnait la force secrète
d’un taulard... injustement incarcéré. Il décrit dans déforestation, le papier. Il était devenu un homme mondialisé, de deviner les intentions cachées de cet homme qu’elle avait
cette fiction très inspirée de la réalité, le système à la tête d’une chaîne internationale de restauration, une plus besoin d’aimer pour comble le vide qu’elle n’aimait
n nouvel ouvrage dédié au dramaturge Abdelkader Alloula (1939- «complet» (auteur, metteur en scène et comédien), Daoud soutient vraiment ? C’est dans ces moments de refus d’être objet
U 1994) vient d’être publié à Oran aux éditions du Centre national
de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc), a-t-on
que «le regretté dramaturge a marqué l‘histoire du théâtre algérien de
son empreinte indélébile, et ce, en répondant aux exigences de la
judiciaire, la prison, la violence, l’argent, la rivalité,
les luttes au sommet, le parcours du pouvoir, ses
entreprise négoce du bois qui allait de l’Amazonie à la Suède.
Il mènera dès lors une vie de désirs confortée par ses qu’elle aura le désir de jouer du oûd de son père endommagé
par une balle des assassins. Plus cet homme tentait de l’attirer
jeux influence, l’ambition qui agite son monde et premières illusions sociales d’avoir une culture littéraire et
appris samedi dernier auprès du coordinateur de cette publication. construction dramaturgique par l’association de plusieurs formes l’Algérie d’aujourd’hui. Évadé de prison grâce à un philosophique pour se construire un statut dans ce Liban des vers un monde de luxe et d’artifices, plus ses racines lui
«Le théâtre d’Abdelkader Alloula : Le texte et la scène» est le titre d’expression». «En puisant dans ses diverses pièces dans le patri- concours de circonstances, le héros du roman va insurgés. C’est, malgré tout, une réussite d’affaire que de donnaient les forces de les traduire dans les chants et les
de ce livre qui se veut «un hommage académique à l‘auteur de la tri- moine local (El Halqa, El Meddah, El Gouwal) et universel (Brecht, faire une rencontre surprenante, une de celles qui mettre ses velléités sociales au service du profit individuel. Il paroles du moment. Elle le sortira de sa vie mais sa vie ne
logie Lejouad-Litham-Legoual», a précisé à l’APS l’enseignant- Gogol, Goldoni, Aziz Nesin), Alloula aspirait à la création d’un genre changent un destin. Sa petite histoire personnelle va verra Halâ dans une émission de télévision et n’en retiendra reprendra vraiment que lorsque lui viendra une invitation à
chercheur Mohamed Daoud. L’ouvrage se propose également de théâtral nouveau, a-t-il notamment observé. Les pièces que Alloula a percuter avec fracas, la grande Histoire de l’Algérie que la signification austère de ce noir qui l’habillait, de cette chanter pour les réfugiés irakiens, quand sa voix sera de
«contribuer à l’enrichissement des sources documentaires au profit mises en scène dans les années 1980-1990 (Legoual, Lejouad, de ce début du 21e siècle. Une occasion pour l’au- contradiction absolue qu’il voyait dans une femme située aux nouveau socialisée, plus loin que ses malheurs algériens
des jeunes universitaires versés dans la littérature et les arts drama- Litham et Arlequin...) ont révélé «une pratique théâtrale singulière teur de dépeindre, non sans humour, les différents antipodes de sa vie sans territoire, sans attache, sans lien comme la réalisation d’une socialisation mondiale face à la
tiques», a expliqué Daoud. «Le contenu reprend plusieurs regards caractérisée par une recherche approfondie sur le discours, la langue, travers de sa société. Dans cette chronique riche en péripéties, l’auteur décrypte les affectif en dehors de sa femme qui n’est qu’une ombre dans ce privatisation du monde par ce que représente cet homme.
comparatifs autour du parcours et de l’œuvre d’Alloula, présentés en le décor et la mise en scène», a relevé Daoud. Ainsi, le nouvel mécanismes d’une Algérie d’aujourd’hui. Rappelons que l’auteur a exercé tout roman. Mais par quoi donc Halâ pouvait intéresser ou n M. B.
2014 lors d’un colloque international dédié au regretté dramaturge à ouvrage revient sur les différents aspects de cette œuvre inachevée d’abord dans le secteur public économique pour entamer dès les années 90, une déranger cet homme, en tout cas l’amener à la vouloir, non pas
l’occasion de la commémoration de la 20e année de sa tragique dis- qui exige «une continuité et un approfondissement de la part des dra- carrière de grand reporter dans la presse écrite algérienne. Après avoir signé son pour une nuit et pour un lit, mais la vouloir dans son monde, Les femmes ne meurent plus d’amour - (Le noir te va si
parition», a-t-il fait savoir. Les actes de ce colloque sont ainsi mis à maturges et des chercheurs spécialisés dans cette expression artis- premier roman, ce natif d’Annaba, dans l’Est algérien est toujours journaliste. l’arracher à ces racines, à cet attachement au sang et à la terre bien) - Ahlem Mosteghanemi. –Traduction publiée par
la disposition des lecteurs, offrant une lecture multiple de l’œuvre tique», a-t-il conclu. Pour rappel, Alloula qui était directeur du n Mohamed Medjahdi de ses ancêtres ? Il l’a vue pour la première fois, dans une Hachette-Antoine. 2018 – Beyrouth-Liban. Distribution exclu-
d’Abdelkader Alloula dans toutes ses dimensions artistiques, a souligné Daoud. Parmi les thé- Théâtre régional d’Oran fut victime d’un attentat terroriste en mars 1994. Il a été assassiné d’une émission de télévision. C’est bien là le nœud de l’affaire. Tout sive en Algérie : Dar El Izza Oua El Karama Lil Kiteb –Oran –
matiques abordées, le coordinateur de la publication évoque, entre autres, le patrimoine popu- balle dans la nuque en mars 1994 alors qu’il se dirigeait vers le Palais de la culture pour donner LA FAILLE, roman de Mohamed-Chérif LACHICH, Éditions L'Harmattan Algérie, 290 pages ce qui pouvait rattacher Halâ à une histoire 345 pages -1.250 DA.
laire, la langue, la traduction et les influences du théâtre universel. Qualifiant Alloula d’artiste une conférence sur le théâtre une soirée du mois sacré du Ramadhan. Prix en France 24 Euros, le prix en Algérie n’est pas encore fixé. Le roman sera disponible au Sila 2018

TIZI-OUZOU CONSTANTINE B. D.
LA LITTÉRATURE ALGÉRIENNE FRANCOPHONE Un bibliobus de 8.000 ouvrages à la conquête Décès du dessinateur français
L’intérêt de la traduction littéraire souligné des lecteurs René Pétillon à 72 ans
es participants au premier colloque national dans un contexte personnel, mais qui a permis
Lmardi
sur la traduction littéraire, qui s’est ouvert
dernier à Tizi-Ouzou, ont souligné l’inté-
la réalisation du rêve de l’auteur». De son
côté, Khellil Lamia, de l’Université Alger 2, a
Lposéaà bibliothèque itinérante de la wilaya de Constantine met
la disposition des citoyens un fonds documentaire com-
L e dessinateur français René Pétillon est mort
dimanche dernier à l’âge de 72 ans des
de plus de 8.000 ouvrages, pour encourager les
rêt de cette discipline dans «l’ouverture sur estimé que «la traduction et le traducteur res- citoyens à la lecture et élever le niveau du lectorat, a-t-on suites d’une longue maladie, ont annoncé les éditions
l’autre et sa participation au rayonnement de tent les parents pauvres du paysage littéraire appris, hier, auprès du directeur local de la culture, Aribi Dargaud dans un communiqué. Originaire de Bretagne,
l’auteur, son œuvre et sa culture». «C’est un trait dans notre pays», déplorant que cette discipli- Zitouni. Organisée sous la houlette du wali de Constantine, le défunt publie ses premiers dessins en 1968 dans
d’union entre les langues, les cultures et les ne «peine encore à s’imposer pour diverses dans le cadre du programme culturel estival, cette biblio- Planète, Plexus et l’Enragé. Sa première bande dessinée
peuples qui permet davantage de rayonnement à contraintes, entre autres l’absence d’un cadre thèque itinérante propose actuellement aux habitants de la sort en 1972 dans le magazine Pilote. Deux ans plus
l’auteur, à son œuvre et à sa culture», a souligné réglementé et d’un statut clair pour les traduc- commune de Zighoud-Youcef des ouvrages touchant à dif- tard, il donne naissance à Jack Palmer, détective un peu
Berekrak Ryma, de l’Université de Sétif 2, qui a teurs». Indiquant que «la moyenne de traduc- férents domaines, scientifiques, économiques, politiques, lit- bêta au gros nez et à l’imperméable trop grand. La der-
A la page

évoqué Feraoun, Haddad et Benhadouga, dont tions annuelle dans notre pays avoisine 20 téraires, sans compter les livres pour enfants, les contes et nière aventure de Palmer, «Palmer en Bretagne», est
les œuvres «ont connu un rayonnement plus livres par année», ce qui est, a-t-elle jugé, autres articles livresques, a précisé le même responsable à parue en 2013. La plus connue de ses aventures,
vaste après avoir été traduites». «insuffisant et très peu en comparaison à l’APS. Se voulant un lien entre la direction de la culture et «L’Enquête corse», avait reçu le Prix du meilleur album
Développant sur l’importance et la complexi- d’autres pays». Elle a relevé, néanmoins, les férus de lecture en tous genres, le bibliobus connaît, au festival d’Angoulême en 2001 avant d’être adaptée
té de l’œuvre de traduction, elle a estimé que qu’«aujourd’hui, et vu le nombre d’écrivains, depuis son lancement, un engouement particulier auprès des au cinéma en 2004, avec Christan Clavier dans le rôle
celle-ci constitue «un effort de création à part dans toutes les langues, qui augmente, cela citoyens et particulièrement les étudiants en fin de cycle de Palmer. La BD raconte les frasques du détective sur
entière», expliquant que «de part les contraintes peut donner un nouvel élan à cette discipline». désireux d’obtenir la documentation nécessaire à leurs tra- cette île française de la Méditerranée, où il se trouve en
qui émaillent du travail de traduction et l’effort Organisée par l’Université Mouloud Mammeri vaux de recherches et autres rédaction de mémoires, a-t-il butte aux magouilles et à loi du silence, aspects de la
fourni par le traducteur, ce dernier acquiert une (UMMTO) et placée sous le thème «Critique révélé. Insistant sur la nécessité d’encourager la lecture, culture traditionnelle locale, que l’auteur raille de
importance égale à celle du créateur de et didactique de la traduction littéraire : pour- Zitouni a souligné que cette initiative est accompagnée d’un manière bon enfant. Parallèlement à la BD, Pétillon
l’œuvre», d’où la nécessité, a-t-elle renchéri, quoi et comment ?», cette rencontre, à laquel- large éventail d’activités, à l’exemple de concours organisés était l’un des dessinateurs français les plus connus dans
«d’accorder davantage d’intérêt à cette discipline». a souligné qu’il a fini par l’avoir «grâce aux traduc- le participent une quarantaine d’enseignants et pour récompenser les meilleurs résumés d’ouvrages. La enfants. Présent dans la commune de Zighoud-Youcef jus- le domaine de la satire politique, grâce à son travail
Evoquant, pour étayer son propos, l’écrivain Malek tions faites de ses œuvres». Un travail, a-t-elle esti- de spécialistes, s’étalera sur deux jours et aspire à bibliothèque itinérante revêt aussi, selon ce responsable, un qu’au 4 octobre en cours, le bibliobus continuera son périple pour l’hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné. Il y
Haddad, qui «écrivait en français mais rêvait de se mé, «qui ne pouvait être de toute facilité, vu la com- «impulser une dynamique de réflexion» sur cette dis- caractère pédagogique puisqu’elle donne lieu à l’organisa- à travers la wilaya de Constantine en se rendant, le 13 était entré en 1993 avant de mettre fin à sa collaboration
trouver un lectorat arabophone parmi les siens», elle plexité de son verbe et des situations qu’il exprime cipline, ont souligné les organisateurs. tion de divers ateliers et à la présentation de spectacles pour octobre, dans la commune d’Aïn Abid. l’an passé, selon Dargaud.
www.horizons.dz
DÉTENTE HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
17

S u d o k u
Mo t s c o d é s

Règle Règle
du jeu du jeu
Le sudoku est
une grille de Dans la grille
9 cases sur ci-contre,
9, divisée elle- les lettres ont été
même en remplacées par
9 blocs de des chiffres.
3 cases sur Un même chiffre
3. Le but du jeu représentant
est de la toujours la
remplir même lettre.
entièrement Reconstituez les
avec une série mots au fur et à
de chiffres mesure que
allant de 1 à certaines lettres
9 de sorte que : apparaissent
chaque ligne, dans la grille.
chaque Pour
colonne et commencer le
chaque bloc de jeu, trouvez le
3X3 doit mot dont les
contenir toute premières lettres
la série des sont déjà
chiffres allant indiquées dans
de 1 à 9. la grille.

M o t s f l é c h é s Mots 1 2
C r o i s é s
3 4 5 6 7 8 9 10

II

III

IV

VI

VII

VIII

IX

HORIZONTALEMENT VERTICALEMENT

I. Tendance pathologique à la fabulation. 1. Harmonie.


II. Fleuve africain. Du côté de la source. 2. Microbiologiste français. Joli.
III. Strontium. Pattes de porc. Ville 3. Tallium. Dieu de Thèbes.
allemande. 4. Messager des dieux grecs.
IV. Composé chimique ayant la même heureuse élue.
formule brute qu’un autre. Article ibère. 5. Taire. Préposition.
V. Finement travaillé. Préfixe d’égalité. 6. Possessif. Mouvement de va-
VI. Liqueur alcoolisée. et-vient.
VII. Souverain. Article indéfini. 7. Copine. Jet.
VIII. Souverain. Article indéfini. 8. Patriarche. C’est-à-dire. Nœud.
VIII. Oiseau sacré des Pharaons. Se 9. Naturels. Sans aspérités.
soulagea. 10. Vérification d’une mesure par
IX. Essayer. Ville algérienne. comparaison avec un modèle
X. Article ibère. Crochet. Voyelle double. légal.

S O L U T I O N S D U J O U R … S O L U T I O N S D U J O U R …
Mots croises
Mots Fléchés

Mots codés
Sudoku
LES COURSES À EL EULMA
CHEVAL DU JOUR COUP SURPLACÉ JOKER DE CHARME CHAMP «F» SPÉCULATIF
6-Saman 11-Bel Gharib 10-Youmna Dilmi 11-6-7-10-X

LE PRONOSTIC 11-Bel Gharib / 07-Akiyda D’alger / 06-Saman (0) / 09-Tadj Rassi / 08-Quawmia
VÉRITÉ 01-Jamal Esoltane / 13-Fitiane / Le pronostic vérité : 11-7-6-9-8-1-13

TURF L’écurie
HORIZONS • Mercredi 3 Octobre 2018
21
PREMIÈRES CHANCES

09-Tadj Rassi
11-Bel Gharib
06-Saman (0)
07-Akiyda D’Alger
01-Jamal Esoltane
08-Quawmia

S. Berrah en force

MEILLEURES CHANCES
SECONDES CHANCES

hippodrome Bazer

L'
Sakhra d’El Eulma sort
encore une fois le grand
SOCIÉTÉ DES COURSES HIPPIQUES ET DU PARI MUTUEL 13-Fitiane
jeu en organisant une
belle épreuve à caractère
qui mettra aux prises qua-
torze coursiers de valeur
Mercredi 3 Octobre 2018
TIERCÉ-QUINTÉ 15H30 PRIX : BADRA PUR-SANG ARABE N.E.E
350.000 DA l 1.000 MÈTRES
OUTSIDERS
sensiblement égale qui
PROPRIÉTAIRES N° CHEVAUX JOCKEYS PDS CDS ENTRAÎNEURS NOTRE AVIS
s'élanceront sur les chapeaux de roue,
car gare aux retardataires qui lézarde- Kh.Doukhi 01 Jamal Esoltane A.Boukhachba 55 03 Propriétaire Capabable de rachat
ront lors de l'ouverture des stalles, car le
parcours du jour (1.000 Mètres) ne par- L.Zaaboub 02 Olympus M.Bouchama 55 08 Propriétaire L’énigme
donne pas aux chevaux qui s'élancent
H.Gueroui 03 Atiket Mehareche Jj.A.Djebbar 55 09 Propriétaire Trouble fête 03-Atiket Mehareche
sur le mauvais pied et les exemples de
ce genre de situation sont tellement A.Touidjine 04 Haidar S.Daoudari 55 01 Propriétaire Barré 10-Youmna Dilmi
nombreux qu'il serait fastidieux d’énu-
mérer, car combien de fois avons-nous A.Touidjine 05 Righazia Ni.Trad 55 06 Propriétaire Barrée
assisté à la déroute de grands favoris
donnés à «égalité» au pari mutuel. Les S.Rouichi 06 Saman (0) S.Benyettou 54 02 Propriétaire Des atouts
débats devront donc être des plus pas- Propriétaire ABANDONNÉS
S.Berrah 07 Akiyda D’Alger Ab.Attallah 54 07 Pour un accessit
sionnants, une explication entre clas-
siques et spécialistes du sprint, où le S.Berrah 08 Quawmia Jj.A.Hamidi 53 05 Propriétaire Revient
métier des jockeys et l'habileté des
entraîneurs seront déterminants dans la M.Zaaboub 09 Tadj Rassi Ab.Chenafi 53 14 Propriétaire Sur sa valeur 04-Haidar
réussite des chevaux qu'ils auront à
défendre les intérêts, car aussi extraordi- Az.Lehas 10 Youmna Dilmi B.Berrah 53 12 A.Djebbar Difficile 05-Righazia
naire que cela puisse paraître, de nom-
breux coursiers en lice possèdent des
S.Berrah 11 Bel Gharib Ch.Attallah 53 10 Propriétaire Peut vaincre 14-Ramz El Wihda
arguments à faire valoir à l'arrivée, à la L.Zaaboub 12 Takwet Bazer A.Hebri 52 11 Propriétaire Barrée 12-Takwet Bazer
seule exception des coursiers Haidar,
Youmna Dilmi, Takwet Bazer et Ramz I.Fardjallah 13 Fitiane Sf.Bouhouch 51 13 Mr.Djebbar Attention
el Wihda, qui restent sur de mauvais
essais et qui auront encore une fois fort H.Djelloul 14 Ramz El Wihda Ap.M.Chebili 50 04 Propriétaire Barré
à faire car ils auront à croiser le fer avec (0) : Chevaux portant des œillères
des chevaux qui leurs sont supérieurs à
tous les niveaux où leur participation
sera encore une fois symbolique. Le
reste de la troupe aura son mot à dire, QUINTESCOPE
même si certains chevaux viennent de 1-Jamal Esoltane: Il est vrai qu’il a beaucoup cette jument, qui n’est pas dépourvue de moyens et qui aura
réaliser des performances en dents de perdu de sa superbe comme le montrent ses der- l’avantage d’évoluer sur son parcours de prédilection, ne devrait
scie, il faut donc s'attendre à une grosse nières sorties, mais il vient de courir en léger pas laisser passer une telle opportunité pour venir améliorer ses
arrivée, surtout que c'est la tendance progrès et peut venir, dans ce lot qui reste deux dernières sorties où elle a terminé septième.
actuellement est aux gros rapports tout à fait ouvert, négocier à belle cote 8-Quawmia: Sixième sur 1.200 Mètres à sa dernière sortie alors
P.M.U assortis très souvent de belles
EL EULMA

une place payante à l’arrivée. qu’elle avait foncièrement déçu auparavant, cette pensionnaire de
cagnottes qui ne sont pas pour déplaire 2-Olympus: Logiquement, il n’est l’efficace écurie S.Berrah, qui est représentée en force dans cette
à nos amis turfistes toujours en quête du pas qualifié, sous toutes réserves. épreuve, devra faire l’objet de la plus grande attention à l’heure des
fameux sésame qui leur ouvrira grandes 3-Atiket Mehareche: Elle vient de choix.
les portes de ce fameux jackpot tant terminer avant dernière à sa derniè- 9-Tadj Rassi: Course de rentrée, mais pour peu que ce grand cour-
désiré. Logiquement la gagne devrait se re sortie, mais confiée cette fois à sier soit présenté avec le percutant qu’on lui connaît, il ne devrait
jouer entre les pensionnaires de la gran- un jeune jockey au coefficient de redouter aucun concurrent lors du déclenchement des hostilités à
de écurie S.Berrah, qui sera présente en réussite élevé dans les épreuves à l’entrée de la ligne droite.
force avec le jeune poulain de 3 ans Bel caractère, elle peut venir à belle cote 10-Youmna Dilmi: Sa dernière course s’est soldée par un cuisant
Gharib, préféré par le jockey maison déjouer les pronostics les plus établis. échec, mais il faudra s’en méfier car il relève d’un entraînement
Ch.Attallah, Akiyda d’Alger qui trouve 4-Haidar: Terminant à chaque sortie avec redoutable, qu’il n’a que 3 ans et que le chevronné jockey B.Berrah
aujourd’hui un bel engagement, et les derniers, ce n’est pas dans une telle lui renouvelle sa confiance.
Quawmia qui vient de courir en progrès, épreuve que ce mâle de 5 ans va changer 11-Bel Gharib: Il vient d’échouer à deux reprises mais avec un
mais il leur faudra se méfier du coursier ses habitudes. autre jockey que celui qui a l’habitude de le piloter en bon rang à
classique, Tadj Rassi, qui, pour peu 5-Righazia: Logée à la même enseigne que l’arrivée, à savoir Ch.Attallah qui le reprend aujourd’hui et qui
qu’il soit présenté avec la plénitude de son compagnon d’écurie Haidar, il n’y a pas devrait logiquement le propulser aux premières loges de ce Quinté.
ses moyens car il n’a pas couru depuis lieu de trop s’attarder sur ses chances car sa 12-Taiket Bazer: Rien de probant à son actif, il n’y a pas lieu de la
près d’une année, peut les mettre d’ac- participation sera encore une fois des plus prendre en considération car elle est en toute logique barrée par
cord dans ce prix Badra, support au symboliques, surtout qu’elle est âgée de 12 l’ensemble des concurrents en présence.
Tiercé, Quinté réservé aux 3 ans et plus ans. 13-Fitiane: On prendra comme référence sa belle victoire sur la
pur-sang arabes, nés élevés en Algérie, 6-Saman: Cet excellent 4 ans, qui bénéfi- même distance du jour réalisée le 12 Juillet dernier, qui peut lui
n'ayant pas totalisé la somme de 41.000 cie des services de l’une des meilleures permettre d’espérer décrocher un accessit à grosse cote, car ses der-
Da depuis le 01.04.2018, surcharge de 1 cravaches actuelles, s’élancera avec de niers essais ne plaident guère en sa faveur.
kg par tranche de 8.000 DA reçus en sérieuses ambitions pour tenter de termi- 14-Ramz el Wihda: Ne s’étant jamais placé dans une épreuve, ce
gains et places depuis la même date ner dans le trio gagnant, surtout qu’il vient d’ali- coursier de qualité médiocre risque encore une fois de ne pas pou-
d'effet de la condition. gner une longue série de bons résultats. voir tenir la comparaison, face à certains ténors de l’épreuve qui
n Y.S. 7-Akiyda d'Alger: Malgré ses derniers échecs, vont lui mener la vie dure durant tout le parcours.
SPOR TS
Tous les 23

HORIZONS •
Mercredi 3 Octobre 2018

FOOTBALL CAF :CLASSEMENT


UNAF : CANDIDATURE MAGHRÉBINE POUR LE MONDIAL 2030 MENSUEL DES

Décision finale
CLUBS
L’USMA à la 6e
position, l’ESS

en novembre Malgré
à la 8e
son élimination dès
les quarts de finale de la

prochain
coupe de la CAF, l’USM Alger
occupe la 6e position dans le
classement mensuel des clubs
établi par la Confédération afri-
caine de football (CAF).
Soustara a totalisé 36 points.
Ecartés du chemin vers les
L’AFRIQUE DU NORD tient farouchement à ses ambitions demi-finales par le club égyp-
d’organiser la compétition planétaire la plus importante, à tien Al Masry (défaite 1-0 en
savoir la Coupe du monde de football. aller et retour), les Unionistes
sont tout de même arrivés à se
’objectif d’accueillir le Mondial 2030 l’aval de leurs autorités. Cette proposition sera Canada. L’édition d’avant (2022) se tiendra au maintenir dans le top ten des

L
figure désormais dans la feuille de route soumise à la prochaine assemblée générale de Qatar. Par ailleurs, l’UNAF va devoir soumettre en meilleurs clubs africains. Un
des actions à mener par l’Union nord- l’UNAF pour approbation», précise ledit commu- novembre prochain pour adoption à l’assemblée autre club algérien vient en 8e
africaine de football. C’est ce qu’a niqué. Ce dernier précise clairement que même en générale la proposition d’un libre-échange des position, en l’occurrence l’ESS
annoncé le président de  la Fédération cas d’acceptation de la proposition par l’UNAF, joueurs entre les clubs de l’UNAF.  En cas d’ac- avec 33 points. L’Entente, qui
algérienne de football, Kheirredine l’aboutissement du projet demeure tributaire de cord, les joueurs nord-africains ne seront plus affrontait hier soir le Ahly
Zetchi, dans un communiqué rendu l’aval des autorités des pays intéressés. Depuis le considérés comme «étrangers» dans le cadre d’un d’Égypte en match aller des
public sur le site officiel de sa structure. lancement de la Coupe du monde de football en transfert entre les équipes de la zone UNAF. Au demi-finales de la Champions
Un communiqué qui fait suite, précise-t-on, à la 1930, la compétition n’a attiré sur le sol africain chapitre des compétitions, l’Union nord-africaine League, ne compte que deux
réunion des présidents membres du bureau exécu- qu’une fois. Soit un Mondial sur les 21 organisés de football devrait réactiver les tournois des clubs points de moins du 7e, en l’oc-
tif de l’UNAF tenue en marge du comité exécutif par la toute-puissante Fédération internationale. de la zone. A partir de l’année 2019, l’UNAF currence le club tunisien
de la Confédération africaine de la discipline C’était en 2010 quand l’Afrique du Sud a réussi à compte relancer la coupe UNAF des clubs cham- l’Espérance qui a récolté 35
(CAF) ayant eu lieu en Egypte. La réunion de obtenir l’organisation avec un franc succès de cette pions. Sur un tout autre registre, le président de la points. L’édition du mois d’oc-
l’UNAF s’est effectuée sous la présidence du épreuve.Le Maroc a tenté de lui emboîter le pas. FAF a profité de sa présence en Egypte pour rendre tobre a confirmé une nouvelle
Tunisien Wady Jarii et en présence des présidents Mais sans résultat. Ses candidatures n’ont jamais une visite de courtoisie et d’encouragement à la fois le TP Mazembe en 1er
des fédérations des cinq pays membres : l’Algérie, abouti devant la concurrence féroce des préten- délégation de l’Entente de Sétif dont l’équipe place avec 66 points, devançant
la Tunisie, le Maroc, la Libye et l’Egypte. «Le dants européens et américains. La dernière en date devait affronter hier soir le Ahly du Caire dans le le Ahly d’Égypte avec 57 points
principe d’une candidature tripartite pour l’organi- est la candidature pour l’organisation du Mondial cadre du match aller des demi-finales de la Ligue et le WA Casablanca avec 51
sation du Mondial 2030 a été retenu, à charge pour 2026. Le Maroc a échoué devant la «tripartite amé- des champions d’Afrique.                   points.
les présidents des fédérations intéressées d’obtenir ricaine» composée des USA, du Mexique et du n Kamel Y.                        n A. K.

PUB

République Algérienne Démocratique et Populaire


Horizons : 03-10-2018 - Anep 23003773
Horizons : 03-10-2018 - Anep 25111383
n

n
FÊTE NATIONALE DE LA GUINÉE

Horizons
Horizons : http://www.horizons.dz R.C.97B 36181
Le président Bouteflika félicite son homologue Alpha Condé
e président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de
Lnationale
félicitations à son homologue guinéen, Alpha Condé, à l’occasion de la fête
de son pays dans lequel il lui a réitéré son «plein attachement» à
œuvrer à la consolidation de la coopération bilatérale entre l’Algérie et la
Guinée. «A l’occasion de la célébration de la fête nationale de la République de
Guinée, il m’est particulièrement agréable de vous présenter, au nom du peuple
et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, nos chaleureuses félici-
tations auxquelles je joins mes sincères vœux de santé et de bonheur pour vous-
60e ANNIVERSAIRE DE même, de progrès et de prospérité pour le peuple guinéen frère», écrit le chef de
l’Etat dans son message. «Il me plaît, en cette heureuse occasion, de vous réité-
L’INDÉPENDANCE DE LA GUINÉE rer mon plein attachement à œuvrer, avec vous, à la consolidation de la coopé-
Bensalah représente le président ration bilatérale entre l’Algérie et la Guinée, au bénéfice mutuel de nos deux
peuples frères et vous assurer de mon engagement à approfondir nos consulta-
de la République aux festivités tions politiques sur les question régionales et internationales d’intérêt commun»,
conclut le président de la République.
e président du Conseil de
LBensalah,
la nation, Abdelkader
a représenté, hier
Ph : Archives

à Conakry, le président de la
République, Abdelaziz 11e FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE D’ALGER
Bouteflika, aux festivités
commémorant le 60e anni-
versaire de l’indépendance
de la République de Guinée, LE MINISTRE
en présence de plusieurs DE LA CULTURE
chefs d’Etat et de gouverne- A DÉCLARÉ
ment, a indiqué hier un QUE DE «par
communiqué du Conseil. cette
En marge de ces cérémonies, Bensalah a rencontré plu-
sieurs chefs d’Etat et représentants de partis politiques de participation
libération en Afrique. A son arrivée à l’aéroport de qualitative, ce
Conakry, le représentant du président de la République a rendez-vous
été accueilli par le président de l’Assemblée nationale de est une
Guinée, Claude Kory Kondiano. Bensalah s’est entretenu, réussite totale,
au niveau du salon d’honneur, avec le président de la vu l’intérêt
République de Guinée, Alpha Condé, qui a exprimé ses dont il
remerciements au président Bouteflika pour la participa- bénéficie
tion aux festivités commémorant le 60e anniversaire de auprès des
l’indépendance de la Guinée. Se félicitant du niveau des
relations historiques entre les deux pays, le président gui- différents pays
néen a exprimé «la disponibilité de son pays à promou- du monde».
voir les relations bilatérales, qui ont connu une nouvelle
impulsion depuis la tenue, en décembre 2017, de la 3e ses- Photo : Larbi L.
sion de la Commission mixte algéro-guinéenne, qui a

Riadh El Feth à l’ère


ouvert des larges perspectives à la coopération écono-
mique et commerciale.

VISITE INOPINÉE
D’EL HABIRI AU GRI DE KOUBA
«Garantir les conditions
professionnelles adéquates» des bulles
a 11e édition du festival international de la bande sa mère est native, une grande fresque qui a été reçue par le

L
e directeur général de la Sûreté
L nationale, le colonel Mustapha El
Habiri, a effectué, lundi dernier, une
dessinée d’Alger a ouvert ses portes, hier, à l’es-
planade de Riadh El Feth, en présence du ministre
ministre de la Culture Azzedine Mihoubi. Une fresque sous
le thème du vivre-ensemble a été réalisée par 3 artistes
de la Culture Azzedine Mihoubi, la ministre de l’Italien Virginio, le Marocain Spirit Rebel et le Canadien
visite inopinée au siège du l’Education nationale, Nouria Benghebrit, le Simon Dupuis.
groupement de réserve et ministre de la Formation et de l’enseignement pro- n Metref Hakim
d’intervention (GRI) de la Sûreté fessionnels Mohamed Mebarki, la ministre de
nationale à Kouba (Alger), a indiqué l’Environnement et des Energies renouvelables,
hier un communiqué de la Direction Fatima-Zohra Zerouati et des représentants du corps diplo- PRIX NOBEL DE LITTÉRATURE
générale de la Sûreté nationale matique accrédités en Algérie. Après une visite des diffé-
(DGSN). Lors de sa visite qui
s’inscrit dans le cadre de «la nouvelle
rents pavillons, qui a débuté dans celui du pays invité d’hon-
neur de cette 11e édition, le Canada, qui participe avec 10 Le romancier chinois Mo Yan
approche adoptée par la DGSN pour
un contact permanent avec ses
artistes, le ministre de la Culture a donné le coup d’envoi
officiel du 11e Fibda. Devant les différents organes de pres-
présent au 23e Sila
effectifs», El Habiri a inspecté «les se, le ministre de la Culture a déclaré : «Par cette participa-
structures opérationnelles et administratives du groupement et s’est
enquis des mécanismes et conditions de travail», a ajouté le
tion qualitative, ce rendez-vous est une réussite totale, vu
l’intérêt dont il bénéficie auprès des différents pays du
Llivreechinois
prix Nobel de littérature de l’année 2012, le romancier
Mo Yan, est attendu au 23 Salon international du
e

d’Alger (Sila), prévu du 29 octobre au 10 novembre


communiqué. A cette occasion, «le DGSN a discuté avec des monde». Le ministre ajoute que «le choix du Canada en qua- prochains aux Palais des expositions des Pins maritimes,
cadres et éléments du GRI sur les conditions de travail sur le plan lité d’invité d’honneur est un juste choix, puisque le Canada annonce hier un communiqué du ministère de la Culture.
socioprofessionnel», lesquels se sont félicités de «la nouvelle est un pays où la culture de la bande dessinée est ancrée Présent parmi les représentants de la Chine, invité d’hon-
approche de la Direction de la Sûreté nationale en matière de depuis très longtemps, et c’est là une occasion pour les neur de cette édition, le prix Nobel 2012 de littérature ani-
gestion moderne». A cet effet, El Habiri a donné des instructions jeunes Algériens de s’imprégner de cette expérience et de ce mera une conférence, avant d’assister à un hommage qui lui
aux responsables du GRI pour veiller «à garantir les conditions savoir-faire et de perfectionner leur prestation», bien que, sera rendu par le commissariat du Salon, dans une cérémo-
professionnelles adéquates et à accompagner les éléments du ajoute-t-il «nous ayons remarqué ces dernières années une nie prévue à son honneur. La délégation chinoise compte
groupement lors de l’accomplissement de leurs missions dans la grande amélioration dans ce domaine avec l’émergence de plus de 150 membres entre écrivains et éditeurs, précise la
discipline, outre l’exécution de leurs missions constitutionnelles nouveaux noms et un regain d’intérêt pour cet art». Le même source. La participation de Mo Yan au 23e Sila s’ins-
avec professionnalisme, afin d’assurer un service de qualité au pays ministre a tenu a remercier le comité organisateur du Fibda crit dans le cadre du «renforcement des relations histo-
et au citoyen», conclut le communiqué. qui, dit-il, «malgré les difficultés, surtout financières n’hési- riques» sino-algériennes qui célèbrent cette année leur 60e
te pas à chaque fois à relever ce grand défi et les assure de anniversaire, et intervient également en guise de «recon-
son soutien indéfectible». Après le tour inaugural, la déléga- naissance de la présence et la place qu’occupe la culture
DIPLOMATIE tion s’est rendue dans le salon du Fibda où s’est tenue la algérienne dans le monde», selon le communiqué. Le 23e
Louh reçoit l’ambassadeur cérémonie de remise des prix aux lauréats des concours de
bande dessinée lancés par le Fibda, animée par le président
Sila, qui mettra à l’honneur la littérature chinoise, présente
avec 3.000 titres en arabe et en anglais, verra la participation
du Royaume d’Arabie saoudite du jury, Djaoudat Guassouma. La bédéiste algérienne, d’un millier d’éditeurs algériens et étrangers représentant 47
Nawel Louerad à reçu, de la main du ministre de la Culture, pays répartis sur 970 maisons d’édition dont 271 algé-
en Algérie le Grand Prix du Fibda en récompense pour son travail et sa riennes. D’autres hommages à des figures de la culture algé-
e ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb louh, a fidélité pour le Fibda où elle a débuté en 2008. Le prix TV5 rienne, en plus des conférences et des tables rondes, sont
L reçu lundi dernier à Alger l’ambassadeur du Royaume
d’Arabie saoudite à Alger, Sami Abdellah Ottman Esalah, qui
Monde du jeune espoir est revenu au bédéiste Bilal Bouteba,
de Skikda. Le 1er prix Société Générale Algérie a été décer-
prévus par le commissariat du 23e Sila, à l’image de
Abdellah Cheriet, Saïd Boutadjine, Abou Kassem Saad
lui a rendu une visite de courtoisie à la fin de sa mission en né à Lahmaza Fouzi, également de Skikda et le second prix Allah ou encore l’écrivain et archiviste, Mourad Bourboune,
Algérie, indique un communiqué du ministère. La rencontre a Société Générale Algérie est revenu à Makhlouf Salim. Un scénariste du film sur Larbi Ben M’hidi. Avec 300.000 titres
permis de passer en revue les relations fraternelles unissant autre prix spécial Fibda a été remis à Messaoudi Bachir de d’ouvrages dans divers domaines notamment la littérature,
l’Algérie et le Royaume d’Arabie saoudite et les voies de leur Skikda et le prix d’encouragement espoir scolaire est revenu l’histoire et la science, le 23e Sila accueillera, par ailleurs, 70
consolidation. à la bédéiste Yasmine Aboura. A la fin de cette cérémonie, auteurs algériens, entre écrivains confirmés et jeunes
un artiste italien, Virginio, a remis à la ville d’Annaba, dont auteurs.

La Météo du
n Alger 22° n Annaba 20° n Constantine 18° n Oran 25° n Ouargla 28° n Tamanrasset 32° n Tindouf 34° n Illizi 32° n
M e rc r e d i 3 O c t o b r e 2 0 1 8
Fedjr....................5.19 ACHAT VENTE
SERVICE PU
B
Dohr ..................12.37 1$ 6 1$ 6
Assar .................15.57 116,06 DA 123,15 DA Tél: (023) 50 21 14 - 50 21 12 - 50 21 13
Maghreb.............18.32 1 €6 1 €6
Ichaâ .................19.50 135,80 DA 144,12DA Fax: (023) 50 21 17 - 50 21 23