Vous êtes sur la page 1sur 63

Ó B.

HADDAD Formation CACI 2013

La douane et l’exportation -
approche documentaire

1
Avant propos

Tout d’abord,
Un rappel succin des missions de la douane
Ó B. HADDAD CACI 2012

Les missions de la douane:


- Fiscale
- Economique
- Protection
- Production et analyse des statistiques
du commerce extérieur

2
Introduction:

La
Ó B. HADDAD, Formation CACI 2012

libéralisation du
commerce extérieur impose à
l’administration des douanes de
concilier sa mission originelle de
contrôle et de facilitation des
procédures douanières pour
accompagner le développement
économique du pays.

Dans le cadre du développement du partenariat douane-


entreprise, l’administration des douanes a mis en place un
ensemble de dispositifs permettant à l’entreprise de
bénéficier de procédures simplifiées et à moindre cout.

3
Pour de nombreuses entreprises la donnée douanière demeure encore mal
connue des directeurs commerciaux, financiers ou logistiques

Ø Comment optimiser la fonction douane dans l’entreprise ?

Ø Comment optimiser les droits et taxes payés par l’entreprise ?

Ø Comment profiter des opportunités douanières et minimiser ses droits


et taxes ?

Ø Quels sont les risques en matière douanière?

Ø Comment gérer au mieux un contentieux douanier ?


4
q Comment optimiser la fonction douane dans l’entreprise ?

• L’opération d’exportation nécessite un bon suivi des preuves de


l’exonération qui repose sur la bonne gestion des documents douaniers
• La fonction transit est souvent externalisée et confiée à un professionnel: ceci
est justifié par la complexité des formalités douanières et la spécificité de cette
profession
Ø l’accomplissement des formalités douanières par un prestataire n’exonère pas
l’entreprise de sa responsabilité douanière en cas d’infraction
Ø le mandat douanier lie le commissionnaire en douane et l’entreprise
uniquement en matière de représentation en douane (article 78 du cd.)
Ø Il est important de déterminer cette relation entre les deux parties à travers
par exemple un cahier des charges pour éviter tout litige ayant des incidences
sur l’activité de l’entreprise

5
q Comment optimiser les droits et taxes payés par l’entreprise ?
ü contrairement à la TVA acquittée à l’importation, les droits de douanes
représentent une charge pour l’entreprise et ne sont pas récupérables

ü Pour rappel, Il n’y a pas de droits de douane à l’exportation

ü Accorder une attention particulière aux éléments de base de taxation des


marchandises (espèce, origine et valeur)

ü Mettre en œuvre les mécanismes permettant d’obtenir un gain en droit et


taxes pour les marchandises en stockage ou en séjour temporaire

6
q Quels sont les risques en matière douanière ?
Ø Une attention particulière doit être accorder aux trois éléments de base de la
taxation (espèce, origine et valeur) qui sont contrôlés par la douane
Lors d’un contrôle , l’administration des douanes peut revenir aux opérations
d’importation ou d’exportation réalisées avant la date de ce contrôle .
Ø L’action en répression des délits douaniers se prescrit dans un délais de trois à
compter de la date de la commission de l’infraction ( article 266)
Ø L’action en répression des contraventions douanière se prescrit dans un délais de
deux ans à compter de la date de la commission de l’infraction
Ø L’action en recouvrement des droits et taxes se prescrit dans un délai de quatre
ans à compter de la date de l’exigibilité de ces droits et taxes
Ø La prescription est de quinze ans lorsqu’il s’agit d’un acte frauduleux que
l’administration a ignoré l’existence du fait générateur de son droit et n’a pu
exercer son action.

7
q Comment gérer un contentieux douanier?

Ø l’infraction relevée peut avoir une qualification pénale pouvant engagée la


responsabilité du dirigeant de l’entreprise

Ø Dans la majorité des cas, l’administration des douanes propose à


l’entreprise d’apurer le contentieux relevé

Ø Le recours à la transaction est u moyen de mettre fin au litige avec


l’administration des douanes

Ø L’acceptation de la transaction vaut renonciation pour l’entreprise du


droit de contester en justice le bien fondé de l’infraction relevée par
l’administration des douanes
8
Objectifs:
Ó B. HADDAD, Formation CACI 2012

Anticiper et
Acquérir une avoir une vue
culture générale globale des
sur différentes
l’environnement étapes de la
douanier procédure de
dédouanement

Savoir comment
mettre en place
des mécanismes Savoir comment
adaptés pour optimiser le
bénéficier des rendement de
procédures son entreprise
simplifiées

9
Avant propos
Introduction

1ère partie : Aperçu sur la procédure de dédouanement


Ó B. HADDAD, Formation CACI 2012

I- Formalités préalables au dédouanement :


- Conduite en douane
- Mise en douane
II- Formalités de dédouanement
- Eléments de la taxation douanière (origine, espèce, valeur)
- La déclaration en douane
- Circuit de la déclaration en douane

2ème partie : Mesures douanières incitatives à l’export


I- Allègement des procédures
II- Régimes douaniers économiques
III- Statut de l’opérateur économique agréé
IV- Accords et conventions

3ème partie : Exemple d’une chaine documentaire dans une


opération d’exportation

Conclusion 10
1ère partie : Aperçu sur la procédure de dédouanement
La procédure de dédouanement est une chronologie d’opérations
douanières qui conditionnent l’application des différentes
réglementations:
Ø tarifaires : valeur, espèce et origine
Ø et ou commerciales : mesures de prohibitions à caractère
économique ou autres
Ø finalité mise en libre circulation des marchandises.

11
I-Formalités préalables au dédouanement:
a- Conduite en douane :

Connaissement maritime
Bill of lading - B/L
Lettre de transport aérien
Airway bill - AWB
Convention de Bruxelles ou Convention de Varsovie/
Règles de Hambourg Convention de Montréal

Lettre de voiture CMR


Convention de Genève,
dite « CMR »

Lettre de voiture CIM


Convention de BERNE ,
dite « CIM »
I-Formalités préalables au dédouanement:
b- Mise en douane :

21 jours 02 mois

Arrivée de
MADT Mise en dépôt Vente
marchandise
Port sec

conduite en Mise en douane 13


douane
I-Formalités préalables au dédouanement:

déclaration

Recevabilité

Eléments de
base de la Vérification
taxation d’une
marchandise

Paiement des DT

Enlèvement
14
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Origine

Le montant
des droits et
taxes est
déterminé à
partir de la Marchandise
combinaison
Espèce Valeur
de ces trois
éléments

15
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

§ Dénomination commerciale
attribuée par le tarif douanier à une
marchandise.
§ Code à huit chiffres attribuée à
Espèce chaque marchandise
tarifaire § Permettant d’appliquer les politiques
commerciales (restrictions
quantitatives, contingents , contrôles
sanitaires, autorisations

16
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Tarif douanier

Sections 21
97
Chapitres --
1258
Positions ----

Sous positions 6120 S/P.T


-- - - - - - -
Restructuration du tarif
projetée
17091 S/P.T.
----------
17
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Tarif douanier 04.06

040640 040690
04.06.10 040620 040630
fromage autres
fromages fromages fromages
a pate… fromages
frais … rapés… fondus

04069010
a pate 04069020 04069090
molle de fonte pour la autres
transformation 18
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Valeur en douane
(Art 16 CD)

La valeur en douane est la valeur transactionnelle,


c.à.d. le prix payé ou à payé après ajustement.
La valeur déclarée à une influence sur les droits et
taxes payés à l’importation. Elle sert d’assiette pour le calcul
des droits et taxes.

19
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Valeur en douane

Eléments à ajouter :
fret et assurance : selon l’incoterm convenu entre l’acheteur et le vendeur
: 03 incoterm utilisés en Algérie (FOB,CFR,CIF)

20
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Origine d’une marchandise: lien géographique


Origine : article 14 du CD
qui unit une marchandise à un pays donné…

Extraites du sous sol Produits minéraux

Produits du règne végétal

Animaux vivants et les


récoltées
produits y provenant

Produits de la pèche

Fabriquées totalement ou en
partie Produits fabriqués 21
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Origine Produits fabriqués

Dernière transformation
Fabriqués entièrement
substantielle:

Changement de PT V.A (entre 40 et 60%)

22
II-Formalités de dédouanement
a- Eléments de base de la taxation douanière

Origine

Détermination du niveau des droits


pour une même marchandise selon
son origine

L’assignation de l’origine Établir des statistiques du


permet commerce extérieur selon un
critère géographique

Appliquer les mesure de protection


non tarifaires (interdiction,
contingents tarifaires, restrictions,
suspension, mesures sanitaires et
phytosanitaires…) 23
II-Formalités de dédouanement
b- La déclaration en douane
Données sur le fournisseur, l’importateur , le déclarant,
le régime douanier,
Déclaration Le n° et date d’enregistrement
La valeur (PTFN, Fret, assurance…),
Le taux de change
Le mode et l’identification du transport
Marchandise Indications sur la marchandise : espèce - valeur – origine -
poids
Droits et taxes Code taxe, quotité, assiette , montant Mode de paiement
N° quittance

Je soussigné, sollicite sous les peines de droit, mettre sous le


Engagement présent régime les marchandises décrites dans cette
déclaration. Signature et date

Effets juridiques de la déclaration : une déclaration enregistrée ne peut être


annulée (art 89 bis du code des douanes)
24
L’annulation de la déclaration en détail
L’annulation de la déclaration est autorisée lorsque les
marchandises sont :

A l’importation :
- Déclarées sous un régime douanier inapproprié ;
- Manifestées mais non débarquées ;
- Irrémédiablement perdues par suite d’accident ou cas de
force majeure dûment établie ;
- Non conformes à la commande ;
- Déclarées impropres à la consommation ;
- Vendues aux enchères publiques.

A l’exportation :
- Les marchandises n’ont pas quitté le territoire douanier ;
- L’exportateur n’a pas bénéficié des avantages liés à
l’exportation.
II-Formalités de dédouanement
c- Le circuit de la déclaration en douane

Saisie et
validation Paiement des
Contrôle Enlèvement
déclaration droits et
taxes

26
• Transporteur • Douane
• Exploitant de la • Exploitant de
zone sous la zone sous
douane douane
• Douane
Conduite en Mise en
douane douane

Enlèvement Dédouanement

• Commissionnaire • Commissionnaire
en douane en douane
• Exploitant de la • Douane
zone sous douane
• Douane
27
2ème partie: Mesures douanières incitatives à l’export

I- Allègement des procédures


II- Les régimes douaniers économiques
III- Le statut de l’opérateur économique agrée
IV- Accords et convention

28
I- Allègement des procédures

Les procédures simplifiées auront une conséquence directe sur :

- L’optimisation de la trésorerie
- La fluidité des flux physiques
- La sécurité des marchandises
- Le respect des délais

29
I- Allègement des procédures

Le
dédouanement à
domicile

La déclaration
provisoire

La vente en
consignation
Procédures
simplifiées

L’exportation
d’échantillons

La déclaration
estimative, simplifiée ou
globale

30
II- les régimes douaniers économiques
Les RDE permettent le stockage, la transformation,
l’utilisation ou la circulation de marchandises, en suspension
des droits et taxes et mesures de prohibition à caractère
économique dont elles sont passibles.
• Entrepôts • AT pour PA
• ET pour PP
• Réapprovisionneme
nt en franchise
• · Entrepôt industriel
• · Usine exercée
• · Drawback
Stockage Transformation

Utilisation Circulation

• AT pour • ·Transit
réexportation en
l’état
• ET pour
réimportation en 31
l’état
II- les régimes douaniers économiques
1- La fonction circulation (le transit)

Le transit permet de transporter les marchandises, d’un bureau


de douane de départ à un bureau de destination, en
suspension des droits et taxes et de toute politique de
commerce extérieur.

International
Transit
National

32
II- les régimes douaniers économiques
2- La fonction stockage (L’entrepôt des douanes)
Ce régime permet l’emmagasinage des marchandises sous
contrôle douanier dans des locaux agréés par l’administration
des douanes en suspension des droits et taxes et des mesures
de prohibition à caractère économique.

Entrepôt

Public Privé Industriel

33
II- les régimes douaniers économiques
3- La fonction transformation:

L’entrepôt L’admission L’exportation Le réapprovisionnement


industriel temporaire temporaire en franchise

pour
pour perfectionnement
perfectionnement passif
actif

34
II- les régimes douaniers économiques
4- La fonction utilisation:

L’admission temporaire L’exportation temporaire

avec pour
réexportation réimportation
en l’état en l’état

35
III- Statut de l’opérateur économique agréé

Le statut de l’OEA est accordé à tout opérateur économique


établi en Algérie, exerçant des activités d’exportation ou
d’importation et intervenant dans les domaines de production
de biens et de services (Art 38 LF 2010- Art 89 Ter CDA).
Les conditions et les modalités d’octroi du statut d’opérateur
économique agréé par la douane sont fixés par le décret
exécutif n°12-93 du 01 mars 2012

Le bénéfice du statut de l’OEA est accordé par la direction


générale des douanes après enquête sur la bonne moralité
fiscale et la santé financière de l’entreprise.

36
III- Statut de l’opérateur économique agréé
Avantages
1° Réduction du nombre de contrôles physiques et documentaires
2° Traitement prioritaire des marchandises en cas de contrôle
3° Choix du lieu de contrôle
4° Enlèvement rapide des marchandises
5° Facilités d'accès aux simplifications douanières
6° Notification préalable en cas de contrôle
7° Reconnaissance de la qualité de partenaire commercial sûr et
fiable
8. Dédouanement rapide et réduction du temps et des couts du
stationnement au niveau des enceintes portuaires et aéroportuaires.

37
IV- Accords et conventions
a- Accord d’association Algérie- UE
• Date et lieu de signature : Valence le 22 avril 2002.
• Date d’approbation : Loi n°05/05 du 26/4/2005.
• Date de ratification : DP n°05/159 du 27/04/2005.
• Date d’entée en vigueur : 1er septembre 2005.
• Les parties contractantes : l’Algérie et l’UE.
• UE : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays
Bas, Portugal, Royaume Uni, Suède, Chypre, Estonie,
Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République
tchèque, Slovaquie, Slovénie, Bulgarie, Roumanie.

38
a- Accord d’association Algérie- UE
Avantages accordés aux produits originaires de l’Algérie :

- Exemption de droit de douane pour tous les produits industriels;


- Réductions allant de 50 à 100% de DD et droits et taxes d’effet
équivalent pour les produits agricoles relevant du protocole1 de l’accord
(certains de ces produits sont soumis au contingent tarifaire);
- Exemption de DD pour les produits de la pêche relevant du protocole3;
- Les produits agricoles transformés énumérés dans le protocole5
annexe1 bénéficient, à leur importation dans la CE, de préférences
tarifaires selon les conditions suivantes :
• Exonération totale de DD pour les produits repris sur la liste1;
• Exonération de DD dans la limite d’un contingent tarifaire pour certains
produits repris sur la liste2;
• Exonération de DD plus ou moins (+/-) un élément agricole (EA) pour
les produits énumérés dans la liste3 du protocole5 annexe1.
39
b- Convention GZALE

- Date et lieu de signature : Tunis le 27 février 1981.


- Date de publication : JO n°49 du 08/08/2004.
- Date de ratification : DP n° 04/223 du 03/08/2004.
- Date d’entée en vigueur : 1er janvier 2009
- Les parties contractantes : les pays de la ligue arabe : (Algérie,
Tunisie, Maroc, Libye, Mauritanie, Egypte, Jordanie, Qatar,
Bahreïn, Djibouti, soudan, Syrie, Somalie, Oman, Palestine,
Koweït, Liban, Yémen, Iraq, Emirats Arabes Unies).

40
b- Convention GZALE
Avantages accordés aux produits originaires de l’Algérie :

-Les produits d’origine algérienne, non exclus de la ZALE, bénéficient du


même traitement préférentiel à leur importation dans les états arabes, à
savoir l’exonération de DD, droits et taxes à effet;

- Elimination de restrictions non douanières (restrictions quantitatives,


administratives et monétaires).

41
3ème partie: Exemple d’une chaine documentaire dans
une opération d’exportation

42
douane douane

Transport

pré acheminement Post acheminement

43
Pré acheminement Transport Post acheminement

Déclaration
en douane

Déclaration
en douane
-Facture
-Titre de
-Facture -Liste de
transport
-Liste de colisage
-Assurance
colisage -certificats
transport
-certificats
44
Approche documentaire

Quelques données sur l’exportation des produits de la pêche:


Ø les exportations algériennes de produits de pêche vers l'UE
sont exemptés de droits de douanes à l'importation dans l'UE
Ø Elles se sont élevées à 3,4 millions de dollars lors du premier
semestre de 2009 (source M. commerce)
Ø l'Algérie exporte vers l'UE essentiellement des produits de mer
comme la crevette, la langoustine, l'espadon et la daurade, le
poulpe
Ø Depuis 2010, toute exportation de poisson vers l’UE doit être
accompagnée d’un certificat d’origine de capture ( services de
la Pêche et des Ressources halieutiques du lieu d’implantation
de l’exportateur)
45
Présentation de l’établissement

• Activité : exportation de produits de la pèche


• Début activité: 02/01/2007
• Superficie de l’unité : 280 m2

46
47
Diagramme de traitement

Réception

Lavage à l’eau

Traitement

Calibrage et mise en boite

Congélation au tunnel

Entreposage dans la chambre


froide

Expédition 48
Traitement, calibrage

49
Mise en boite

50
Mise en boite

51
Mise en boite

52
53
Approche documentaire
Agrément sanitaire de l’établissement

Application du système
HACCP
Inspection vétérinaire
de l’établissement
Tenue des registres
d’enregistrement

(validité 03 mois renouvelable)

54
Approche documentaire
Dérogation sanitaire d’exportation

Agrément sanitaire
Certificat de salubrité
Fiche d’inspection vétérinaire
Analyses microbiologiques et
physiologiques (eau, glace,
espèces, métaux lourds…)

(validité 45 jours renouvelable)

55
Approche documentaire

Certificat de capture d’origine


Services de
la pêche
Producteur
§Liste des navires ayant effectué les
captures( date de capture, nom du navire,
immatriculation, autorisation de pêche,
port de débarquement, espèces, poids
§Informations relatives au transport (nom
du navire, n°TC…)
§ Informations sur le client
L’exportateur

Traçabilité : depuis la production, le conditionnement, la transformation


et le transport 56
Approche documentaire

Certificat sanitaire pour l’exportation


des produits de la pêche

Facture domiciliée
Dérogation sanitaire
Analyses microbiologiques et
physiologiques
Certificat sanitaire du camion
Certificat de désinfection du
camion

57
Approche documentaire

Agrément
sanitaire de
l’établissement
Dérogation
sanitaire
d’exportation
Certificat
d’origine de
capture
Certificat
sanitaire
d’exportation

58
Approche documentaire

Classification des documents

document A quel par qui il est établi?


moment?

Dérogation Avant Direction des services vétérinaires


sanitaire expédition
(validité 45j)

Certificat de A l’expédition Direction de la pêche


capture

Certificat A l’expédition l’inspecteur vétérinaire au frontière


sanitaire

59
Approche documentaire

Classification des documents


document A quel moment? par qui il est établi? Quel usage
Facture Avant expédition le vendeur Dédouanement
Règlement
Liste de Après emballage le vendeur Gestion de l’expédition
colisage Dédouanement
Réception des marchandises
Certificat A l’expédition CCI (visa ) Dédouanement
d’origine Détermination des DD et réglementations
applicables
Titre de A l’expédition Cie de transport Justification de l’expédition
transport Délivrance de la marchandise
Certificat A l’expédition Assureur Justifie de la couverture du risque pendant le
d’assurance transport
Déclaration en A l’expédition exportateur, importateur ou Exigence à l’exportation et à l’importation
douane ou l’introduction commissionnaire en douane

Certificats Avant ou à Services de la pêche Dédouanement à export et à l’import


(sanitaires et l’expédition Exigence réglementaire du pays de destination
de capture) 60
Approche documentaire
Offre commerciale Facture pro forma

Contrat:/commande Licence éventuelle import ou export – facture


éventuelle d’acompte
Traitement Analyses

Préparation de Liste de colisage


L’expédition

Préparation administrative
Facture commerciale
Certificat d’origine
Certificats liés à la réglementation ( sanitaires,
vétérinaires, produits dangereux….)

Exigence pour le contrôle à l’exportation


Déclaration en douane à l’exportation

Transport pour la preuve de l’expédition (date de prise en charge)


Certificat d’assurance éventuel

Déclaration de douane à l’importation Exigence pour le contrôle à l’importation


Acquittement des DetT

Contrôle des marchandises à l’arrivée Réserves éventuelles et constitution dossier


d’assurance pour l’indemnisation 61
Conclusion:

Trois idées fausses?


- La douane algérienne est complexe
- La douane algérienne est répressive
- La douane algérienne a toujours raison

62
ÓBenhalima HADDAD 63
Formation CACI 2013