Vous êtes sur la page 1sur 31

FONCTIONNEMENT DES

STRUCTURES ET FACTEURS DE
CONTINGENCES

Groupe 2
Management des Organisations
Plan
Fonctionnement des structures

Théories de la contingence

Influence des facteurs de contingence sur la structure


Fonctionnement des
structures
Qu’est-ce que la structure d’une organisation?

La structure d'une organisation peut être définie


comme la manière dont sont répartis les rôles des
individus qui la composent et les moyens mis en place
pour assurer les relations entre ces derniers.

Elle découle de la division du travail et de la


nécessaire coordination entre les tâches.
Conception d’une structure
La structure décrit trois ensembles d'éléments qui
conditionnent sa conception:

1. L'ensemble des postes de travail qui existent dans


l’organisation;

2. Les regroupements de ces postes en unités;

3.  L'ensemble des canaux de transmission de


l'information, et des vecteurs du pouvoir et de l'autorité
formelle.
Les mécanismes de la coordination

Les organisations, pour coordonner leurs


activités, se référent à trois mécanismes de
coordination, qui par leur combinaison,
permettent d'expliquer l'ensemble des moyens
mis en œuvre pour assurer les relations entre
les membres de l’organisation:
L’ajustement mutuel

Relation existant entre 2 membres de l’organisation du


moment que la coordination du travail se fait par simple
communication informelle
La supervision directe

Une personne est investie de la responsabilité et assure le


contrôle du travail d’autres membres de l’organisation
La standardisation

Règles & Procédures

Réduction des besoins de communication et de coordination entre les


membres

Trois formes de standardisation peuvent apparaître dans les organisations:


 
La standardisation

Procédés Résultats

Qualifications
Les 5 éléments de base de la structure

 Le sommet stratégique

 Le centre opérationnel

 La ligne hiérarchique

 La technostructure

 Les fonctions de support logistique


Le centre opérationnel
Il se compose des membres de l’organisation, les
opérateurs, dont le travail est directement lié à la
production de biens et des services.

Il s’agit notamment des:


- Acheteurs
 Expéditeurs
 Vendeurs
 Opérateurs sur machine …
Le sommet stratégique

Le rôle du sommet stratégique est de faire en sorte que


l’organisation remplisse sa mission de façon efficace et
qu’elle serve les intérêts de ceux qui la contrôle ou qui ont
du pouvoir sur elle.

Il est constitué par les administrateurs, les cadres dirigeants


et les hauts responsables.
La ligne hiérarchique
Elle se compose des membres de l’organisation qui
réalisent la liaison entre le sommet stratégique et le centre
opérationnel.

Cadres et Agents de maîtrise


La technostructure
Elle comprend les analystes de travail, de planification et du
contrôle, et les analystes du personnel. Elle standardise le
travail et le coordonne par l’ajustement mutuel.

Missions:
  Concevoir
 Modifier
 Planifier les différents sous systèmes de l’entreprise, en
particulier le système de production.

Le moteur de la standardisation dans l’organisation


Les fonctionnels du support logistique
Il s’agit des unités spécialisées qui assurent des fonctions de
supports.

Chacune de ces unités remplit une fonction particulière dans


l’entreprise. Néanmoins elles se distinguent très nettement
de la technostructure car elles ne se préoccupent en
aucune manière de standardisation.
 
( Tarification, paie, réception, relations publiques, R&D…)
Théories de la contingence
Auteurs
 Henri Mintzberg

 Weber

 Lawrence et Lorsh

 Woodword
Fondement

En se basant sur les critiques liées à la théorie classique de management et à


celle des relations humaines, les théories contingentes insistent sur
l’incidence des variables liées à l’environnement et d’autres facteurs sur le
comportement des organisations.

Les théories de la contingence stipulent que les formes d'organisation


dépendent des conditions auxquelles elles sont confrontées.

Elles introduisent une nouvelle variable essentielle pour expliquer les


organisations : la contingence. Chaque organisation va apporter des
réponses spécifiques à des problèmes, il n’existe pas de solution optimale.

Il faut donc identifier les facteurs qui expliquent la contingence des


organisations.
Notion de Contexte

Toute entreprise est insérée dans un environnement caractérisé par


des contraintes qui s’imposent à elle et par des opportunités
qu’elle doit exploiter. Pour s’adapter à ces contraintes, saisir ces
opportunités et réaliser leurs objectifs stratégiques, les
entreprises doivent être capables de mobiliser avec efficience
leurs ressources et leurs compétences. Cette indispensable
performance de l’entreprise est rendue possible par l’adoption
d’une structure adaptée à son environnement spécifique. Par
conséquent, une bonne structure d’entreprise est une structure
adaptée à l’environnement dont l’entreprise est dépendante et
qui lui permet d’en surmonter les contraintes.
Les déterminants de la structure
D'après Henri Mintzberg, les facteurs de contingence qui
ont une influence sur les caractéristiques d'une
organisation sont:
 L'âge de l'organisation: plus elle est âgée, plus le
comportement est formalisé
 La taille de l'organisation: plus elle est grande, plus la
structure est élaborée
 Le système technique (plus ou moins sophistiqué,
automatisé)
 L'environnement (dynamique, complexité,...)
 Les relations de pouvoir (centralisé/décentralisé)
Influence des facteurs de
contingence sur la
structure
La taille et l’âge
Il a été mis en évidence que ces 2 facteurs ont
d’importants effets sur la structure. En premier lieu, que
plus une organisation est ancienne ou imposante et plus
son comportement est formalisé.

Il a aussi été observé que plus l’organisation est grande et


plus la taille de son unité moyenne est importante et plus
sa structure est élaborée.

Enfin, il a également été montré que la structure d’une


organisation reflète souvent l’époque à laquelle a été
fondée cette industrie.
Le système technique
Certaines observations ont mis en lumière que le système
technique modifiait certains éléments structuraux de façon
significative. Plus il joue un rôle régulateur plus le travail
se formalise et plus la structure du centre opérationnel se
bureaucratise.
Il a également été montré que plus un système technique
est sophistiqué et plus la structure administrative est
élaborée, plus la décentralisation sélective est grande et
plus l’emploi de mécanismes de liaison devient important.
Il a enfin été montré comment l’automatisation du travail
du centre opérationnel tend à transformer une structure
bureaucratique en structure organique .
Le pouvoir

 Il important de noter ici que plus le contrôle externe qui


s’exerce sur l’organisation est puissant, plus la structure de
l’organisation est centralisée et formalisée.
 Le contrôle de l’extérieur peut se faire en tenant son décideur
comme le plus puissant responsable de tout ce qui peut
survenir et en imposant à l’organisation des standards
clairement définis.
 L’existence d’un contrôle externe pousse l’organisation à être
prudente et à pour effet d’accroître la bureaucratisation.
 Le besoin de pouvoir des membres conduit l’organisation à
avoir des structures très centralisées.
 En matière de structure, les organisations suivent les modes
existantes même si celles ci ne sont appropriées.
L’environnement
Nous définirons l’environnement comme l’ensemble des
entités n’appartenant pas à l’organisation, en interaction
avec elle, susceptibles d’en influencer l’évolution,
l’activité, les finalités et la structure de l’organisation.
De même l’organisation ne sera pas sans influence sur
l’évolution de l’environnement.
Caractéristiques de l’environnement

 La stabilité

 La complexité

 La diversité des marchés

 L’hostilité
Hypothèses
 Plus l’environnement est complexe, plus la structure est
décentralisée. 
 Plus l’organisation intervient sur des marchés diversifiés,
plus elle a tendance à se diviser en unités sur la base des
marchés.
 Un environnement très hostile pousse les organisations à
centraliser leur structure de façon temporaire.
 Un environnement disparate conduit les organisations à
créer des constellations de travaux différenciées et à
décentraliser de façon sélective vers ces constellations de
travaux.
Hypothèses (suite)
 La structure organique correspond à un environnement
dynamique.

 Dans un environnement stable, une organisation peut


isoler son centre opérationnel et en standardiser les
qualifications.
Merci pour votre attention