Vous êtes sur la page 1sur 17

L ’É C ON OM IE S OC I A L E ET

SO L ID A IR E
I QUE L OC AL ET D URA BL E
U D ÉV ELOPP E M ENT ÉC ONOM
UN ACTEUR CLÉ D
SOMMAIRE :
• I. L’ÉCONOMIE SOCIALE, UNE ÉCONOMIE DÉFINIE PAR SES
STATUTS OU PAR SON OBJET 
• II. HISTOIRE DE L’ESS
• III. LES VALEURS ET LES PRINCIPES DE L’ESS
• IV. L’ESS – LE CAS MAROCAIN
• V. POURQUOI ENTREPRENDRE DANS L’ESS
I. L’ÉCONOMIE SOCIALE, UNE ÉCONOMIE DÉFINIE PAR
SES STATUTS OU PAR SON OBJET ?
1. ÉCONOMIE SOCIALE : « ORGANISATIONS DONT L’OBJECTIF PREMIER
EST DE SATISFAIRE LES BESOINS DE LEURS MEMBRES SELON UNE
GOUVERNANCE DÉMOCRATIQUE »
ASSOCIATIONS, FONDATIONS, COOPÉRATIVES, MUTUELLES
FINALITÉ DIFFÉRENTE DES SOCIÉTÉS DE CAPITAUX (RÉMUNÉRER LE
CAPITAL INVESTI)
MODE DE DÉCISION SPÉCIFIQUE (« UNE PERSONNE, UNE VOIX »)
II. HISTOIRE DE L’ESS
CAPITALISME

LE SYSTÈME LIBÉRAL

LA RÉVOLUTION
INDUSTRIELLE
III. LES VALEURS ET LES PRINCIPES DE L’ESS

• 1. LA LIBRE ADHÉSION
• 2. LE POUVOIR DÉMOCRATIQUE EXERCÉ PAR LES MEMBRES
• 3. LA PARTICIPATION ÉCONOMIQUE DES MEMBRES
• 4. L’AUTONOMIE DES STRUCTURES ET L’INDÉPENDANCE PAR RAPPORT AUX POUVOIRS PUBLICS
• 5. L’ÉDUCATION, LA FORMATION ET L’INFORMATION
• 6. L’INTER COOPÉRATION (QUI LES DIFFÉRENCIE FONDAMENTALEMENT DE LA CONCURRENCE)
• 7. L’ENGAGEMENT ENVERS LA COMMUNAUTÉ (L’ENGAGEMENT RELATIF À L’UTILITÉ SOCIALE
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

1. Historique de l’ESS au Maroc


« L’économie sociale et solidaire Au Maroc a
toujours existé ».
1. Par notre nature musulmane
2. La gestion des actifs HABOUS
3. La JMAA
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

2. Les composantes de l’ESS au Maroc


A. Les coopératives
« Un groupement de personnes physiques, qui conviennent de se
réunir pour créer une entreprise chargée de fournir, pour leur
satisfaction exclusive, le produit ou le service dont elles ont besoin.
Des personnes morales remplissant certaines conditions peuvent
devenir membres d’une coopérative »
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

2. Les composantes de l’ESS au Maroc


B. Les associations
« L’association est la convention par laquelle deux ou plusieurs
personnes physiques mettent en commun d’une façon permanente
leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de
partager des bénéfices »
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

2. Les composantes de l’ESS au Maroc


C. Les mutuelles
« Des groupements à but non lucratif, qui au moyen des cotisations
de leurs membres, se proposent de mener dans l’intérêt de ceux-ci
ou de leur famille, une action de prévoyance, de solidarité et
d’entraide tendant à la couverture des risques pouvant atteindre la
personne humaine »
- La solidarité entre les membres
- Le caractère non lucratif
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC
3. Un secteur organisé au Maroc
C. Par le ministre des affaires
• Réaliser des études stratégiques sur l’économie sociale au Maroc, en concertation avec les
administrations et les acteurs concernés ;
• Promouvoir le secteur dans ses différentes composantes (associations, coopératives, mutuelles,
etc.) ;
• Coordonner, suivre et évaluer les actions menées par les organes de l’État en matière
d’économie sociale ;
• Adapter le cadre juridique du secteur aux réalités économiques et social du pays ;
• Collecter et diffuser l’information statistique sur le secteur.
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC
3. Un secteur organisé au Maroc
B. Par des organismes publics - ODCO
• Centraliser et instruire les demandes de constitution des coopératives et de leurs unions ;
• Inciter à la création des coopératives (campagnes de vulgarisation et de formation) ;
• Prêter assistance juridique aux coopératives et à leurs unions ;
• Centraliser et diffuser la documentation de l’information relative à la coopération ;
• Régler à l’amiable les différends opposant des adhérents des coopératives (conciliation et
gestion des confits).
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

3. Un secteur organisé au Maroc


C. Par des organismes publics - ADS
• Le renforcement des capacités des acteurs locaux ;
• La promotion et le développement des activités génératrices de revenus et d’emploi ;
• L’amélioration des conditions de vie des populations ciblées en milieux urbain et rural. Il y a enfin des
interventions plutôt ponctuelles des institutions non gouvernementales suivantes :
• La Fédération nationale des coopératives du Maroc ;
• Les Unions sectorielles des coopératives ;
• La Fédération nationale des associations de micro crédit ;
• Des Espaces et Fédérations des associations sous formes de réseaux aux niveaux national et régional.
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

4. L’ESS au Maroc en Chiffre


A. Le secteur coopératif
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

4. L’ESS au Maroc en Chiffre


A. Le secteur coopératif
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

4. L’ESS au Maroc en Chiffre


B. Le secteur des associations
IV. L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE AU MAROC

4. L’ESS au Maroc en Chiffre


C. Le secteur des mutuelles
V. POURQUOI ENTREPRENDRE DANS L’ESS

1. L’ENTREPRENEURIAT SOCIAL : UNE MODE


OU UNE RÉPONSE DURABLE À LA CRISE
ÉCONOMIQUE ?
2. EXEMPLE D’ENTREPRISE SOCIALE