Vous êtes sur la page 1sur 215
LE PROCESS LE PUITS ACTIVÉ PAR GAZ LIFT SUPPORT DE FORMATION Cours EXP-PR-PR030 Révision 0.2

LE PROCESS

LE PUITS ACTIVÉ PAR GAZ LIFT

SUPPORT DE FORMATION Cours EXP-PR-PR030 Révision 0.2

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

LE PROCESS

LE PUITS ACTIVÉ PAR GAZ LIFT

SOMMAIRE

1.

2. LES FONCTIONS DES PUITS ACTIVÉS PAR GAZ LIFT 7

2.1. INTRODUCTION 7

7

2.2.1. Allégement du poids de colonne par Gas Lift 7

2.2.2. Utilisation du gaz-lift

8

2.3. L’EFFLUENT 9

2.2. LES FONCTIONS

6

OBJECTIFS

2.3.1. Description compositionnelle 9

2.3.2. Enveloppe de phase 10

2.3.3. Éléments indésirables

11

2.3.4. Caractéristiques d'une huile

11

2.3.5. Différents types d'huile

12

2.4.

EXERCICES

14

3. FONCTIONNEMENT DES PUITS GAZ-LIFT

15

3.1. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 15

3.1.1. Le gaz lift en circuit fermé 18

3.1.2. L’équipement gaz lift de surface 19

3.1.3. L’équipement gaz lift de fond 20

20

3.1.3.2. Vannes de décharge opérées par le casing (vanne type P) 23

24

3.1.3.4. Plage d’utilisation des vannes gaz lift 24

3.1.4. Résumé des symboles et unités 25

28

4. LES DIFFERENTS TYPES D’ACTIVATION 29

4.1. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES DIFFERENTS TYPES 30

4.1.1. Choix d’une méthode d’activation 30

4.1.2. Le gaz-lift 33

4.1.3. Le pompage centrifuge immergé 34

4.1.4. Le pompage à cavité progressive 35

3.1.3.1. Les mandrins et vannes

3.1.3.3. Vannes de décharge opérées par le Tubing (vanne type F)

3.2. EXERCICES

4.1.5. Le pompage aux tiges

36

4.2.

EXERCICES

37

5. REPRESENTATION ET DONNEES DES PUITS

41

5.1. REPRESENTATION SUR PFD (PROCESS FLOW DIAGRAM) 41

5.2. REPRÉSENTATION SUR P&ID

5.3. SYSTÈME NUMÉRIQUE DE CONTRÔLE ET DE COMMANDE 45

43

5.4. EXERCICES

50

6. LE PUITS ET LE PROCESS

51

6.1.

LOCALISATION ET CRITICITÉ

51

7. PARAMÈTRES DE FONCTIONNEMENT

53

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

7.1. MARCHE NORMALE 53

53

7.1.1.1. Rappel sur la localisation du puits 53

55

7.1.2. Mesures et enregistrements 60

7.1.1. Puits producteurs

7.1.1.2. Consignes d’exploitation des puits

7.1.2.1. Définitions

60

7.1.2.2. Localisation

60

7.1.2.3. La tête de puits 61

7.1.2.4. Les mesures routinières 61

7.1.2.5. Procédures 62

63

7.1.2.7. Quels types d’enregistrement 63

7.1.2.8. Relevés quotidiens 63

7.1.3. Monitoring des fonctions 64

7.1.2.6. Quelles utilisations

7.1.3.1. Monitoring

fonction

production

64

7.1.3.2. Monitoring

fonction

injection gaz

64

7.1.4.

Conclusion sur les mesures fond & surface

66

7.2. LE DEGORGEMENT DES PUITS 67

7.3. MARCHE EN SÉCURITÉ 68

7.3.1. Introduction 68

7.3.2. Fonction logigramme de sécurité d’un puits

68

7.3.3. Fonction Test de fonctionnement et Test d’étanchéi

79

7.3.4. Fonction suivi des espaces annulaires 82

7.4. CAPACITÉ MAXI / MINI 83

7.4.1. Le séparateur de test 84

7.4.2. Test du puits 85

7.4.3. Précautions avant et durant le test

85

7.5.

EXERCICES

87

8. CONDUITE DES PUITS

92

8.1. DESCRIPTION DES OPÉRATIONS DE CONDUITE DE PUITS 93

95

8.3. DÉMARRAGE DES PUITS EN GAZ LIFT 97

8.3.1. Démarrage automatisé 97

8.3.2. Démarrage manuel 100

8.3.2.1. Démarrage initial

8.3.2.2. Redémarrage puits faciles 106

8.3.2.3. Redémarrage puits difficiles 109

100

8.2. LE WELL MONITORING (SURVEILLANCE DES PUITS)

8.3.2.4. Redémarrage puits produisant du sable

110

8.3.2.5. Redémarrage forcé (duse fermée)

110

8.4. CHOIX DU DÉBIT D’INJECTION 113

8.5. STABILISATION D’UN PUITS EN GAZ LIFT 114

8.5.1. Temps de stabilisation requis 114

8.5.2. Comportements transitoires du puits 115

115

8.6. EXEMPLES DE DÉMARRAGE 117

8.5.3. Principaux facteurs en production

8.6.1. Démarrage avec pression tubing

117

8.6.2. Démarrage avec pression casing

117

8.7.

DIFFICULTÉS DE REDÉMARRAGE

118

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

8.7.1. Niveau d’énergie

8.7.2. Optimisation de l’injection gaz dans le tubing 119

8.7.3. Bouchons de redémarrage 120

118

8.8. MISE A DISPOSITION D’UN PUITS

121

8.9. MAINTENANCE 1 er DEGRÉ

122

8.10.

INTERVENTIONS SUR PUITS

123

8.10.1. INTERVENTIONS

LEGERES

123

8.10.2. Interventions semi lourdes 127

8.10.2.1. Coiled

Le

Tubing

127

8.10.2.2. Snubbing

Le

129

8.10.3.

Interventions lourdes

130

8.11.

MESURES DE FOND

131

8.11.1. But des mesures

131

8.11.2. Types de mesures 132

8.11.3. Mesures associées 133

8.11.4. Détermination des « Top sédiments » 135

8.11.5. Mesures de corrosion des tubings

136

8.11.6. Mesures

échométriques

137

8.11.7. Mesures de débit et de pression

139

8.12. ÉCHANTILLONAGE 142

142

8.12.2. Détermination des interfaces 143

8.13. STIMULATION D ‘UN PUITS PAR INJECTION D’ACIDE 144

8.12.1. Échantillonnage de fond

8.13.1. Récupération secondaire - Stimulation par injection d’acide

144

8.13.2. Types d’acide généralement utilisés

145

8.13.3. Types

d’additif

145

8.13.4. Billes Perf-Pac 146

8.13.5. Pénétration de l’acide 146

147

8.14. FRACTURATION DE PUITS 148

148

8.14.2. Agents de soutènement 148

8.14.3. Fluides de fracturation 149

8.13.6. Endommagement de la formation

8.14.1. Stimulation par fracture

8.14.4. Additifs

de

fluide

149

8.14.5. Mélange de fluides de fracturation

150

8.14.6. Équipements utilisés pour la stimulation par fracture

150

8.15. PROCESS ASSOCIÉS – PRODUITS CHIMIQUES 152

8.16. EXERCICES

167

9. TROUBLESHOOTING 169

169

9.1.1. Suivi des puits: détection, 1er et 2nd degré 169

9.1. SI, POURQUOI ? ALORS !

9.1.2. « Report on Records »

9.1.3. Problèmes avec la SCSSV 173

171

9.1.4. Problèmes de battement de vanne gaz lift

175

9.1.5. Heading

176

9.1.6. Conseils 180

9.1.7. Récapitulatif puits activés par gaz lift

181

9.2.

LES

DÉPÔTS

184

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

9.2.1.

Les dépôts minéraux

184

9.2.1.1. Les

sulfates

184

9.2.1.2. Les carbonates 185

9.2.1.3. Les savons de calcium 186

186

9.2.2.1. Les paraffines 186

187

9.3. L’EMULSION 188

9.4. LES HYDRATES 189

9.5. LA CORROSION 192

9.2.2. Les dépôts organiques

9.2.2.2. Les asphaltènes

9.6. LE

CONING

194

9.6.1. Le

coning gaz

194

9.6.2. Le coning eau 194

9.7. AUGMENTATION DU GAZ CAP 196

9.8. MONTEE DU WATER OIL CONTACT 197

198

9.10. LE COLLAPSE 200

9.10.1. Le Collapse Tubing 200

9.9. LA PRODUCTION DE

SABLE

9.10.2. Collapse Casing

200

9.10.3. Solutions pour éviter le collapse :

201

9.11. METHODOLOGIE DU TROUBLESHOOTING 202

9.12. RETOUR D’EXPÉRIENCE 205

9.13. EXERCICES

 

206

10. GLOSSAIRE

207

11. SOMMAIRE

DES

FIGURES

210

12. SOMMAIRE

DES

TABLEAUX

214

13. CORRIGÉ DES EXERCICES

215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

1. OBJECTIFS

Le but de ce cours est de permettre une meilleure compréhension du puits, élément primordial du système de production, et principalement du Process des puits activés par gaz-lift, afin de répondre mieux aux contraintes imposées par la production et ce dans des conditions optimales.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

2. LES FONCTIONS DES PUITS ACTIVÉS PAR GAZ LIFT

2.1. INTRODUCTION

Un puits peut être activé pour produire plus mais surtout lorsque l'effluent n'a plus suffisamment d'énergie pour accéder à la surface dans les conditions fixées par le procédé.

Les causes sont multiples mais on retiendra principalement la baisse de la pression statique du réservoir ou l'augmentation du BSW de manière importante par venue d'eau de formation ou d'eau d'injection.

Le but de ce cours est de permettre une meilleure compréhension de la conduite du puits activé par GAS LIFT, élément primordial du système de production, afin de répondre au mieux aux contraintes imposées par la production et ce dans les conditions optimales.

Mais aussi, il est important de comprendre les besoins des autres services (tels que le Gisement) qui ont besoin des données enregistrées des puits par les producteurs pour optimiser la récupération des hydrocarbures en place et donc pour maintenir la production du champ.

2.2. LES FONCTIONS

2.2.1. Allégement du poids de colonne par Gas Lift

Le but est ici de modifier le gradient de pression de l'effluent en allégeant le poids de colonne par injection de gaz à débit contrôlé et continu le plus bas possible dans le puits On réduit ainsi les pertes de charge hydrostatiques.

La pression de gisement PG qui règne au niveau de la couche permet au brut de monter à l'intérieur du tubing, jusqu'à une hauteur H telle que la pression due à la colonne de liquide soit égale à cette pression de gisement.

Si cette hauteur est inférieure à la profondeur du puits L, celui-ci ne sera pas éruptif.

Si cette hauteur H est supérieure à la profondeur du puits L, le puits sera éruptif et il s'établira un débit Q permanent qui sera fonction en outre de l'Index de productivité du puits et des pertes de charge dans le tubing.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Du côté du tubing, la pression de fond PF doit être égale à la somme des 3 termes :

pression correspondant au poids de la colonne PP poids de la colonne PP

perte de charge par friction dans le tubing PC qui est fonction du dans le tubing PC qui est fonction du

débit Qcharge par friction dans le tubing PC qui est fonction du pression en tête de puits

pression en tête de puits Pt qui est imposée par les installations de qui est imposée par les installations de

surface donc :de puits Pt qui est imposée par les installations de Figure 1: Représentation Gaz-lift Injection gaz

Figure 1: Représentation Gaz-lift

Injection gaz Casing vers tubing ∆ P formation Z
Injection gaz
Casing vers tubing
∆ P formation
Z

Si la pression de gisement ne permet pas l'éruptivité du puits ou si le débit Q est jugé trop faible, il y a lieu de faire appel à un moyen d'activation.

2.2.2. Utilisation du gaz-lift

Le gas-lift sert occasionnellement :

à redémarrer après un simple arrêt,

à redémarrer après un simple arrêt,

à démarrer un puits après intervention,

à démarrer un puits après intervention,

à nettoyer la liaison couche-trou.

à nettoyer la liaison couche-trou.

Le gas-lift sert en continu :

à augmenter la production d'un puits,

à augmenter la production d'un puits,

à obtenir un débit stable.

à obtenir un débit stable.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

2.3. L’EFFLUENT

Que ce soit de l’huile, du gaz, de l’eau ou un mélange des trois, l’effluent se décompose

en éléments carbonés simples (éthane, méthane, etc (N 2 , CO 2 , H 2 O, etc

ainsi qu’en éléments spécifiques

)

Chaque élément possède ses caractéristiques propres (pression critique, température

critique, masse molaire etc

de sa quantité présente dans l’effluent

Il est défini dans la composition globale par le pourcentage

).

Toutes ces variables sont déterminées en laboratoire et servent de base dans tous les

calculs effectués par la suite (process, pertes de charges etc dimensionnement des équipements du puits

pour le

).

Notamment

Cette composition est inexploitable si on ne donne pas les conditions P et T = nécessaires pour définir l’enveloppe de phase. Cependant, l’effluent, composé d'un hydrocarbure, est souvent accompagné d'eau et d’autres éléments indésirables qui seront aussi acteurs dans le dimensionnement.

2.3.1. Description compositionnelle

L’hydrocarbure est décrit par des propriétés caractéristiques (masse volumique huile/gaz, viscosité) de même que par une enveloppe de phase résultant d'une analyse de ses

constituants (C 1 , C 2 , etc., jusqu'à un mélange lourd décrit par ses propriétés et nommé

C 11+ ).

lourd déc rit par ses propriétés et nommé C 11+ ). Figure 2: Exemple d'une composition

Figure 2: Exemple d'une composition d'effluent

Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision: 17/04/2007

Page 9 de 215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Cette description complète est utilisée surtout pour les gaz et les fluides légers. On notera que chaque élément possède ses caractéristiques propres (pression critique, température critique, masse molaire, etc.)

2.3.2. Enveloppe de phase

Cette enveloppe de phase spécifie l’état (liquide/gaz) dans lequel est l’hydrocarbure en fonction de la pression et de la température du milieu où il se trouve (réservoir, fond du puits, surface).

où il se trouve (réservoir, fond du puits, surface). Figure 3: Enveloppe de phase Au-dessus et

Figure 3: Enveloppe de phase

Au-dessus et à gauche du point critique, l'effluent est monophasique liquide, à droite il n’y a que du gaz.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Dans la surface sous la courbe, il y a un mélange di-phasique de liquide et de gaz.

Le cricondentherme est le point de température maximum de l'enveloppe diphasique. cricondentherme est le point de température maximum de l'enveloppe diphasique.

Le cricondenbar est le point de pression maximum de l'enveloppe diphasique. cricondenbar est le point de pression maximum de l'enveloppe diphasique.

Courbe de bulle est la partie de la courbe enveloppe de phase pour laquelle T<TC. Elle représente les est la partie de la courbe enveloppe de phase pour laquelle T<TC. Elle représente les conditions dans lesquelles la première bulle de gaz apparaît dans la phase liquide.

Courbe de rosée est la partie de la courbe env eloppe de phase pour laquelle T > TC. est la partie de la courbe enveloppe de phase pour laquelle T > TC. Elle représente les conditions dans lesquelles la première goutte d’huile apparaît dans la phase gaz.

L'origine de la description précise du fluide effluent est l'analyse PVT (Pression Volume Température) fournie par le laboratoire d'après un échantillon pris au fond du puits.

2.3.3. Éléments indésirables

Les éléments indésirables liés à l’effluent proprement dit tel que l’eau, l’H2S, le CO2, le sable, le mercure dans le gaz proprement dit tel que l’eau, l’H2S, le CO2, le sable, le mercure dans le gaz doivent être pris en compte dans le dimensionnement des puits et des installations de surface

La combinaison de certains d’entres eux sous certaines conditions de pression et de température ont des effets indésirables et dommageables pour ous certaines conditions de pression et de température ont des effets indésirables et dommageables pour les installations pétrolières, notamment pour le puits (formation de dépôts, d’hydrates). Nous développerons ce sujet ultérieurement dans le cours.

2.3.4. Caractéristiques d'une huile

Elles sont données par le rapport PVT

Une huile est caractérisée par :

Densité (à 15° C, 1 atmosphère)par le rapport PVT Une huile est caractérisée par : GOR ( Gas Oil Ratio, s'exprime

GOR ( Gas Oil Ratio, s'exprime en m³ de gaz (15 °C - 760 mm Hg) par m³ d'huile stockage produits ensemble.) stockage produits ensemble.)

Pression de bulle760 mm Hg) par m³ d'huile stockage produits ensemble.) Viscosité Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière

Viscositéd'huile stockage produits ensemble.) Pression de bulle Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision:

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

FVF = Formation Volume Factor ou bien B 0 > 1 0 > 1

Sa composition (teneurs paraffines, asphaltènesLift FVF = Formation Volume Factor ou bien B 0 > 1 Composition du gaz dissous

Composition du gaz dissous (CO 2 - H 2 S 2 - H 2 S

pH - AgressivitéComposition du gaz dissous (CO 2 - H 2 S ) ) GLR (Gas Liquid Ratio,

)

)

GLR (Gas Liquid Ratio, s'exprime également en m³/m³) s'exprime également en m³/m³)

En gas lift, seuls les GLR comptent, car l'eau associée à la production d'huile est également à lifter.

Dans les conditions de réservoir producteur (P & T°), l'huile contient plus ou moins de gaz dissous.

2.3.5. Différents types d'huile

Bitume

°API< 10

<

10

d= 1

=

1

GOR NEGLIGEABLEd'huile Bitume °API < 10 d = 1 Huile lourde 10 < °API < 20 0,934

Huile lourde

10 <°API < 20

°API <

20

0,934< d < 1

<

d

<

1

GOR = 10 à 20 m³/m³°API < 20 0,934 < d < 1 Bo = 1,20 Huile à faible contraction 20

0,934 < d < 1 GOR = 10 à 20 m³/m³ Bo = 1,20 Huile à

Bo

= 1,20

Huile à faible contraction

20 < °API< 30

<

30

0,876< d < 0,934

<

d

<

0,934

GOR < 89 m³/m³< 30 0,876 < d < 0,934 1,20 < Bo < 1,50 Support de Formation:

0,876 < d < 0,934 GOR < 89 m³/m³ 1,20 < Bo < 1,50 Support de

1,20

<

Bo

< 1,50

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Huile à forte contraction

<°API <

°API <

 

50

0,779< d < 0,876

<

d

<

0,876

GOR = 300 - 400 m3/m3  50 0,779 < d < 0,876 1,50 < Bo < 2,80 Support de Formation:

0,779 < d < 0,876 GOR = 300 - 400 m3/m3 1,50 < Bo < 2,80

1,50

<

Bo

< 2,80

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

2.4. EXERCICES

1. A quoi sert le gaz lift occasionnellement ?

2. A quoi sert le gaz lift en continu ?

3. Quel est le principe du gaz lift ?

4. Quel type d’effluent produit-on en majeure partie dans un puits activé par gaz lift

Huile

Gaz

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

3. FONCTIONNEMENT DES PUITS GAZ-LIFT

Nous aborderons dans ce chapitre l’explication du procédé d’activation par gas lift. Ceci est nécessaire pour un bon « pilotage » de puits.

En effet, une méconnaissance de ce qui se passe « à l’intérieur » d’un puits activé peut mener à réduire grandement sa durée de vie et par là même à perdre de la capacité à produire.

3.1. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Rappel de l’équipement d’un puits:

DE FONCTIONNEMENT Rappel de l’équipement d’un puits: Figure 4: Equipement d'un puits standard Support de

Figure 4: Equipement d'un puits standard

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Allégement de la colonne de fluides par injection de gaz à débit contrôlé et continu le plus profond possible dans le tubing

InjectionInjection dede gasgas HPHP dansdans lele casingcasing SouffletSoufflet pressurisépressurisé àà
InjectionInjection
dede gasgas HPHP
dansdans lele
casingcasing
SouffletSoufflet
pressurisépressurisé àà
l'azotel'azote
OrificeOrifice
d'injectiond'injection
ClapetClapet
Fluide
du
réservoir

Figure 5: Puits équipé de vanne gas-lift pour injection de gaz

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Au séparateur Au séparateur Au séparateur Au séparateur Au séparateur Au séparateur Duse Duse Duse
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Duse
Duse
Duse
Duse
Duse
Duse
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
(1) Ouvert
(1) Ouvert
(1) Ouvert
(1) Ouvert
(1) Ouvert
(1) Ouvert
(2) Ouvert
(2) Ouvert
(2) Ouvert
(2) Ouvert
(2) Ouvert
(2) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
- -
a -
a -
- b -
- b -
- c -
- c -
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Au séparateur
Duse
Duse
Duse
Duse
Duse
Duse
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
Gaz injecté
(1) Fermé
(1) Fermé
(1) Fermé
(1) Fermé
(1) Fermé
(1) Fermé
(2) Ouvert
(2) Ouvert
(2) Fermé
(2) Fermé
(2) Fermé
(2) Fermé
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Ouvert
(3) Fermé
(3) Fermé
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
(4) Ouvert
- -
d -
d -
- e -
- e -
- f -
- f -

Figure 6: Principe du gaz lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

3.1.1. Le gaz lift en circuit fermé

Dans un circuit fermé, le gaz qui a servi au gaz lift des puits, ainsi que le gaz naturel des puits sont récupérés en quasi-totalité à la sortie des séparateurs de production, recomprimés et réinjectés à nouveau dans le puits.

Il y a quelques pertes en gaz dues à la régulation de la pression du réseau aspiration des compresseurs. Ces pertes peuvent être importantes et perturber le fonctionnement des compresseurs en cas de production instable des puits (heading,…).

Le gaz lift en circuit fermé constitue un système comprenant :

le réservoir (gisement)lift en circuit fermé constitue un système comprenant : les puits les équipements de fond (vannes

les puitsconstitue un système comprenant : le réservoir (gisement) les équipements de fond (vannes gas lift, )

les équipements de fond (vannes gas lift, )un système comprenant : le réservoir (gisement) les puits les collectes les lignes d’alimentat ion en

les collectesles puits les équipements de fond (vannes gas lift, ) les lignes d’alimentat ion en gaz

les lignes d’alimentation en gaz d’injection ion en gaz d’injection

les séparateurscollectes les lignes d’alimentat ion en gaz d’injection les installations de traitement (éventuelles) la

les installations de traitement (éventuelles)d’alimentat ion en gaz d’injection les séparateurs la compression les équipements de surface (tr ansmetteurs,

la compressionséparateurs les installations de traitement (éventuelles) les équipements de surface (tr ansmetteurs, comptages,

les équipements de surface (transmetteurs, comptages, duses,…) ansmetteurs, comptages, duses,…)

L’équilibre du système est global : la production d’un puits à fort GOR servira à activer un puits à faible GOR.

D’une manière générale, une production maximale, une utilisation efficace du gaz, un coût minimum de l’ensemble investissements initiaux / frais d’exploitation cumulés, résulteront d’un dimensionnement correct du système. Le design du Gaz Lift ( GL ) doit aussi prendre en compte la depletion naturelle du Gisement , ainsi que l’augmentation du BSW au cours de l’exploitation ( production du puits )

Sauf pour les cas où des contraintes existent, lors du dimensionnement d’une installation de compression de gas lift, la pression de refoulement pourra être sélectionnée pour obtenir :

une optimisation de la puissance de compressionde ref oulement pourra être sélectionnée pour obtenir : une limitation plus ou moins avancée du

une limitation plus ou moins avancée du matériel gaz lift à mettre en place dans les puits (mandrins gaz lift) riel gaz lift à mettre en place dans les puits (mandrins gaz lift)

Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision: 17/04/2007

Page 18 de 215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

GISEMENT Réservoir

GISEMENTRéservoir

GISEMENT Réservoir
EquipementEquipement gasgasliftlift puitspuits Réseau Réseau PuitsPuits CollectesCollectes gazgaz liftlift
EquipementEquipement gasgasliftlift puitspuits
Réseau Réseau
PuitsPuits
CollectesCollectes
gazgaz liftlift
EquipementEquipementgasgasliftlift dede surfacesurface
SéparateurSéparateur
PertesPertes
CompresseursCompresseurs
HuileHuile

Figure 7: Schéma de gas lift en circuit fermé

3.1.2. L’équipement gaz lift de surface

Il est constitué des divers capteurs et instruments de contrôle ainsi que de la vanne de réglage gaz lift.

systèmesystème dede contrôlecontrôle FCWFCW système de contrôle FCW PTH PTH PTH Duse Duse TTHTTH TTH
systèmesystème dede contrôlecontrôle FCWFCW
système de contrôle FCW
PTH
PTH
PTH
Duse
Duse
TTHTTH
TTH
TTH
huile
huile
QGI
QGI
QGI
Pgl
Pgl
Pgl
séparateur
séparateur
Huile
Huile
Pea1
Pea1
Pea1
Flow Control Valve
FlowFlowFlowFlow ControlControlControlControl ValveValveValveValve

Appoint

Appoint

gas Lift

gas Lift

Figure 8:Utilisation d'un Flow Control Valve

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Cette vanne peut être une simple duse fixe ou une duse réglable. Dans ce cas, le débit de gaz injecté ne sera stable que si on est en débit critique (avec P amont vanne > 2 * P aval vanne ).

Cela n’est pas intéressant pratiquement car cela représenterait une perte de charge trop importante. Si cette différence de pression est trop faible, on aura des variations de débit GL à la moindre fluctuation de pression du réseau GL.

Pour s’affranchir de ce problème, la solution est d’utiliser une Flow Control Valve pilotée par le régulateur de débit d’injection de gaz vers le puits. En mode Monopuits (FCW), la FCV de gaz lift est pilotée par l’automate en fonction des données transmises par le débitmètre de gaz lift.

Différents paramètres permettent de surveiller le comportement du puits, entre autres la température et la pression en tête tubing de production, la pression du casing, le débit de gaz injecté dans le casing.

3.1.3. L’équipement gaz lift de fond

3.1.3.1. Les mandrins et vannes

gaz lift de fond 3.1.3.1. Les mandrins et vannes Figure 9: Équipements du puits Des mandrins

Figure 9: Équipements du puits

Des mandrins gaz lift vont être installés dans la complétion d’un puits candidat au gaz lift. Leur côte aura été déterminée par le service Méthodes / puits en fonction des données réservoir transmises par le service Gisement.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Production huile Gas injecté dans le Injection Gas casing HP Fluide Mandrins réservoir pour avec
Production
huile
Gas injecté
dans le
Injection Gas
casing
HP
Fluide
Mandrins
réservoir
pour
avec gas
décharge
injecté
gas injecté
Mandrin pour
dans tubing
injection
continue
Fluide mort
Mandrin pas
(dans casing)
utilisé
Fluide du réservoir

Des vannes de décharge et une vanne de service vont être installées dans ces mandrins. Le rôle des vannes de décharge est de décharger progressivement le puits à l’aide de la pression d’injection de gaz disponible pour atteindre la profondeur d’injection requise, soit le point d’injection final.

La vanne de service située au point d’injection final, généralement un orifice dont le diamètre aura été choisi pour injecter un débit de gaz optimisé, permettra de produire le puits au débit liquide désiré.

Figure 10: Position des mandrins

Les mandrins inutilisés sont équipés de bouchons (ou dummies).

Figure 11: Mandrin conventionnel

de bouchons (ou dummies). Figure 11: Mandrin conventionnel Figure 12: Mandrin à poche latérale Figure 13:

Figure 12: Mandrin à poche latérale

Figure 13: Mandrin concentrique

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Il existe deux types de vannes

Il existe deux types de vannes gaz lift : les vannes « casing opérées » et les vannes « tubing opérées ».

Ces dernières sont surtout utilisées pour les complétions doubles et rarement pour des complétions normales.

De plus le servo moteur de ces vannes sera à plus de 90% un soufflet pressurisé à l’azote (l’autre solution étant un ressort pré taré mais qui est moins sensible)

Figure 14: Mandrin avec vanne

Mandrin

Mandrin

à

à

poche

poche

latérale

latérale

Mandrin

Mandrin

à

à

poche

poche

latérale

latérale

Mandrin

Mandrin

à

à

poche

poche

latérale

latérale

Figure 15: Mandrins et vannes gaz lift

Trois types de vannes sont utilisés :

Tubing Tubing Cuvelage Cuvelage Vanne de Vanne de gas-lift gas-lift Vanne de Vanne de gas-lift
Tubing
Tubing
Cuvelage
Cuvelage
Vanne de
Vanne de
gas-lift
gas-lift
Vanne de
Vanne de
gas-lift
gas-lift
Vanne de
Vanne de
gas-lift
gas-lift
Huile
Huile

Vanne de décharge : ouverte si la différentielle de pression entre l’espace annulaire & le tubing est suffisante, utile ouverte si la différentielle de pression entre l’espace annulaire & le tubing est suffisante, utile pour le démarrage ; un orifice limite le débit quand la vanne est ouverte.

Vanne de service : elle assure l'injection en service normal au point d'injection final, elle est toujours ouverte, en elle assure l'injection en service normal au point d'injection final, elle est toujours ouverte, en général, il s'agit d'un simple orifice qui contrôle la stabilité du débit injecté.

Bouchons dits dummies : bouchon pour barrière de sécurité et protection des portées du mandrin. bouchon pour barrière de sécurité et protection des portées du mandrin.

Fonction

Fonction Injection continue Bouchage mandrin

Injection continue

Bouchage mandrin

Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision: 17/04/2007

Page 22 de 215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

 

Démarrage

   

(décharge)

Type

Opérée par pression gaz injecté

Simple orifice

Bouchon

 

P

O

D

Désignation

« casing operated »

Orifice

Dummy

Table 1: Tableau des types de vannes

Rôle des vannes gas-lift

Vannes de décharge: Décharger progressivement (a lléger colonne) le puits à l'aide de la pression d'injection de : Décharger progressivement (alléger colonne) le puits à l'aide de la pression d'injection de gaz disponible pour atteindre la profondeur d'injection requise soit le point d'injection final

Vannes de service : Fournir les moyens de produi re le débit liquide désiré du puits par injection : Fournir les moyens de produire le débit liquide désiré du puits par injection continue d'un débit gaz optimisé au point d'injection final

3.1.3.2. Vannes de décharge opérées par le casing (vanne type P)

Les vannes de décharge opérées par le casing (vanne type P) s’ouvrent ou se ferment suivant la pression casing à la profondeur de la vanne (sensibilité à la température à la côte vanne)

Figure 16: Fonctionnement d’une vanne de décharge type P

InjectionInjection

InjectionInjection

InjectionInjection

dede gasgas HPHP dede gasgas HPHP dede gasgas HPHP dansdans lele dansdans lele dansdans lele
dede gasgas HPHP
dede gasgas HPHP
dede gasgas HPHP
dansdans lele
dansdans lele
dansdans lele
casingcasing
casingcasing
casingcasing
SouffletsSoufflets
SouffletsSoufflets
pressurispressuriséés s àà
pressurispressuriséés s àà
ll ’’azoteazote
ll ’’azoteazote
orificeorifice
orificeorifice
dd ’’injectioninjection
dd ’’injectioninjection
ClapetClapet
ClapetClapet
Fluides
Fluides
Fluides
du
du
du
réservoir
réservoir
réservoir

Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision: 17/04/2007

Page 23 de 215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

3.1.3.3. Vannes de décharge opérées par le Tubing (vanne type F)

Les vannes de décharge opérées par le Tubing (vanne type F) s’ouvrent ou se ferment suivant la pression tubing à la profondeur de la vanne la pression tubing n ’est pas facile à déterminer (écoulement multiphasique)

Utilisé normalement en double complétion pour le string avec le plus bas IP (l’autre string sera équipé normalement avec des vannes type P)

Figure 17: Fonctionnement d’une vanne de décharge type F

RessortRessort RessortRessort orificeorifice orificeorifice dd ’’injectioninjection dd ’’injectioninjection
RessortRessort
RessortRessort
orificeorifice
orificeorifice
dd ’’injectioninjection
dd ’’injectioninjection
ClapetClapet
ClapetClapet
Fluides
Fluides
Fluides
du
du
du
réservoir
réservoir
réservoir

Pour chaque type, pour injecter du GL par la vanne, la pression casing doit être plus forte que la pression tubing à la profondeur de la vanne

3.1.3.4. Plage d’utilisation des vannes gaz lift

Débit

Débit

Débit

injecté

injecté

injecté

kSm3/J

18

kSm3/J

kSm3/J

18

18

16

16

16

14

14

14

12

12

12

10

10

10

8 8 8

6

6

6

4

4

4

2

2

2

0

0

0

IMPOSSIBLE IMPOSSIBLE IMPOSSIBLE RECOMMANDE RECOMMANDE RECOMMANDE DECONSEILLE DECONSEILLE DECONSEILLE (instable)
IMPOSSIBLE
IMPOSSIBLE
IMPOSSIBLE
RECOMMANDE
RECOMMANDE
RECOMMANDE
DECONSEILLE
DECONSEILLE
DECONSEILLE
(instable)
(instable)
(instable)

2

2

2

4

4

4

6

6

6

8

8

8

10

10

10

12

Diamètre

12 Diamètre

12

Diamètre

Orifice /64

Orifice /64

Orifice /64

Pour maîtriser l’injection de gaz entre le casing et le tubing, Qmini recommandé correspond à dP mini dans l’orifice (5% de

P amont )

Figure 18: Plage d'utilisation des vannes gaz lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

3.1.4. Résumé des symboles et unités

par Gaz Lift 3.1.4. Résumé des symboles et unités TTH PTH SSV SDV PCH PC à
TTH PTH SSV SDV PCH PC à côte
TTH
PTH
SSV
SDV
PCH
PC à côte

PTB (ou BHFP) PG

Haut

PRéseau

SSV SDV PCH PC à côte PTB (ou BHFP) PG Haut PRéseau QGI (ou QG casing)

QGI

(ou QG casing)

à côte PTB (ou BHFP) PG Haut PRéseau QGI (ou QG casing) STV/SCSSV (& SAV/SSTA) PT
à côte PTB (ou BHFP) PG Haut PRéseau QGI (ou QG casing) STV/SCSSV (& SAV/SSTA) PT

STV/SCSSV

(& SAV/SSTA)

PT à côte

QGT (Qg injecté tubing)

Bas

Figure 19: Symboles équipements gaz lift

Symbole

Unité

Explication

BSW

%

Bottom Sediment and Water ou Water Cut

GOR

m³ / m³

Gas Oil Ratio basé sur le gaz produit par le réservoir (dissous + libre)

QHH

m³ / J

Production de liquides (huile + eau)

QHA

m³ / J

Production d’huile anhydre

Table 2: Bases de débits

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Symbole

Unité

Explication

P réseau

bar

Pression réseau gaz lift (amont duse gaz lift)

PCH

bar

Pression tête de casing

PTH

bar

Pression tête de tubing

TTH

°

C

Température tête de tubing

IP ou IPR

m³ / J / bar

Index de productivité du puits ou Inflow Performance Relationship

PTB (BHFP)

Bar

Pression en bas du tubing en débit , ou au niveau des perfos ) Bottom hole Flowing Pressure

P res ou PG

Bar

Pression dans le réservoir ou gisement

T res

°

C

Température dans le réservoir

P Csg & P Tbg

Bar

Pressions Csg & Tbg

SDV

Bar

Pression

STV

Bar

Pression

SCSSV

Bar

Pression

SAV / SSTA

Bar

Pression

Table 3: Bases de pressions et températures

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Symbole

Unité

Explication

R

gas

k

S m³/J

Gaz du réservoir = gaz produit par le réservoir (disous + libre)

QGI

k

S m³/J

Gaz injecté = gaz lift injecté + gaz produit par le gisement

T

gas

k

S m³/J

Gaz Total = gaz injecté + gas produit par le gisement

GLRN

m³/m³

Gaz Liquide Ratio Naturel (basé sur le gaz produit par le gisement)

GLRT

m³/m³

Gaz Liquide Ratio Total basé sur le gaz injecté + le gaz du réservoir

GORI

m³/m³

Gaz Oil ration injecté

DIGOR

m³/m³

Différentiel Gaz Oil ratio injecté (pente de la courbe réponse gaz lift)

Table 4: Références pour les gaz

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Symbole

Unité

Explication

CP1

psi

Pression casing à la profondeur de la vanne 1

TP1

psi

Pression tubing à la profondeur de la vanne 1

TT1

° C

Température tubing à la profondeur de la vanne 1

IGR1

10³ S m³/J

Débit gaz injecté à la vanne 1

P

vo

psi

Pression quand la vanne ouvre : pression tubing ou casing suivant le type

P

vc

psi

Pression quand la vanne ferme : pression tubing ou casing suivant le type

PTRO

psi

Pression en condition Test Rack qui ouvre la vanne

Table 5: Références suivant la profondeur et les vannes Gaz Lift

3.2. EXERCICES

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

4. LES DIFFERENTS TYPES D’ACTIVATION

La différence notable qu’il existe dans les puits activés par GL se situe juste dans la philosophie d’utilisation de ce principe d’activation.

La partie concernant les équipements installés pour assurer l’activation est très souvent la même.

pour assurer l’activation est très souvent la même. Figure 20: Équipements du puits Figure 21: Équipements

Figure 20: Équipements du puits

très souvent la même. Figure 20: Équipements du puits Figure 21: Équipements de surface pour le

Figure 21: Équipements de surface pour le contrôle et les mesures sur puits en gaz-lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

4.1. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES DIFFERENTS TYPES

4.1.1. Choix d’une méthode d’activation

Deux critères permettent de faire une présélection du type d’activation :

productivité du puitsde faire une présélection du type d’activation : profondeur. Si Gaz disponible ou non Productivité du

profondeur.du type d’activation : productivité du puits Si Gaz disponible ou non Productivité du puits GL

Si Gaz disponible ou nondu type d’activation : productivité du puits profondeur. Productivité du puits GL ESP RP PCP <

Productivité du puits

GL

ESP

RP

PCP

< 6000 m³/j

¤
¤

¤

   

500-2300 m³/j

¤

¤

   

32-500 m³/j

¤

¤

¤ ¤

 

<

32 m³/j

¤

 

¤ ¤

 

Profondeur du Puits

       

<

3600 m

¤

     

3000 - 3600 m

¤

(Pb T°)

   

<

2400 m

¤

¤

¤ ¤

 

Table 6: Critères de sélection du type d'activation

Dénomination utilisée :

GL

Gas lift

ESP

Pompage centrifuge immergé

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

PCP

Pompage à cavité progressive

RP

Pompage aux tiges

Cette présélection sera à confirmer en fonction des problèmes rencontrés sur le puits et des différents facteurs suivants :

nombre de puits et espacements têtes de puitssur le puits et des différents facteurs suivants : taille casings, types de complétions ( pour

taille casings, types de complétions ( pour les puits existants ), sinon le design du puits doit prendre en compte le type les puits existants ), sinon le design du puits doit prendre en compte le type d’activation à pratiquer, dés le début

profil du puitscompte le type d’ac tivation à pratiquer, dés le début type d’activation existante, expérience problèmes

type d’activation existante, expérienced’ac tivation à pratiquer, dés le début profil du puits problèmes d’opération (dépôts, paraffines,

problèmes d’opération (dépôts, paraffines, corrosion,…)profil du puits type d’activation existante, expérience disponibilités locales (éner gie, servicing, pièces,…)

disponibilités locales (énergie, servicing, pièces,…) gie, servicing, pièces,…)

degré d’automatisationdisponibilités locales (éner gie, servicing, pièces,…) investissement et coûts opératoires performances en temps

investissement et coûts opératoiresgie, servicing, pièces,…) degré d’automatisation performances en temps de marche situation géographi que

performances en temps de marched’automatisation investissement et coûts opératoires situation géographi que (environnement) possibilités de

situation géographique (environnement) que (environnement)

possibilités de work overen temps de marche situation géographi que (environnement) Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision:

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

 

Méthode d’ACTIVATION

 

Problèmes

GL

ESP

RP

PCP

Sable

Bon

Mauvais

Mauvais

Bon

GOR élevé

Excellent

Bon (si rotary gas separator)

Médiocre

Passable

Puits dévié

Bon

Bon

Passable

Moyen

Débit élevé

Excellent

Excellent

Passable

Moyen

Profondeur

Bon

Moyen

Moyen

Médiocre

Simplicité de conception

Oui

Moyen

Oui

Oui

Souplesse pour les débits

Bon

Bon (si variateur de fréquence)

Moyen

Bon

Présence de dépôts

Moyen

Moyen

Médiocre

Bon

Présence de gaz libre

Excellent

Moyen (si rotary gas separator)

Mauvais

Mauvais

   

Possible (si viscosité < 200 cp)

Oui

 

Effluent visqueux

Possible

(peu utilise)

(le plus

utilisé)

Oui

Table 7: Problèmes en fonction du méthode d'activation

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

4.1.2. Le gaz-lift

Avantages :

flexibilitéLe Puits activé par Gaz Lift 4.1.2. Le gaz-lift Avantages : investissement faible pour l’équipement du

investissement faible pour l’équipement du puits pour l’équipement du puits

adaptation sur puits déviésinvestissement faible pour l’équipement du puits possibilité de présence de sable matériel réduit sur le

possibilité de présence de sablepour l’équipement du puits adaptation sur puits déviés matériel réduit sur le puits en surface interventions

matériel réduit sur le puits en surfacesur puits déviés possibilité de présence de sable interventions légères sur les puits possibilité de

interventions légères sur les puitsprésence de sable matériel réduit sur le puits en surface possibilité de traitement utilisation possible du

possibilité de traitementle puits en surface interventions légères sur les puits utilisation possible du gaz produit sur place

utilisation possible du gaz produit sur placelégères sur les puits possibilité de traitement Inconvénients : nécessité d’une source de gaz

Inconvénients :

nécessité d’une source de gazpossible du gaz produit sur place Inconvénients : problèmes de redémarrage (régimes transitoires)

problèmes de redémarrage (régimes transitoires)sur place Inconvénients : nécessité d’une source de gaz importance des installations de surface (compresseurs GL)

importance des installations de surface (compresseurs GL)de gaz problèmes de redémarrage (régimes transitoires) sensibilité du procédé à la pression en tête de

sensibilité du procédé à la pression en tête de puitsimportance des installations de surface (compresseurs GL) délai de mise en place limites d’activation par

délai de mise en placesensibilité du procédé à la pression en tête de puits limites d’activation par déplétion importante gaz

limites d’activation par déplétion importante par déplétion importante

gaz de formations corrosivesen place limites d’activation par déplétion importante problèmes d’hydrates adaptation du casing au gaz lift

problèmes d’hydratespar déplétion importante gaz de formations corrosives adaptation du casing au gaz lift installation haute pression

adaptation du casing au gaz liftgaz de formations corrosives problèmes d’hydrates installation haute pression rendement faible (10 à 30%)

installation haute pressionproblèmes d’hydrates adaptation du casing au gaz lift rendement faible (10 à 30%) Support de Formation:

rendement faible (10 à 30%)adaptation du casing au gaz lift installation haute pression Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision:

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

4.1.3. Le pompage centrifuge immergé

Avantages :

Débits importantsGaz Lift 4.1.3. Le pompage centrifuge immergé Avantages : Simplicité de conception Peu encombrant Bon rendement

Simplicité de conceptionpompage centrifuge immergé Avantages : Débits importants Peu encombrant Bon rendement (35 à 60%) Pas de

Peu encombrantAvantages : Débits importants Simplicité de conception Bon rendement (35 à 60%) Pas de nuisances Facile

Bon rendement (35 à 60%)Débits importants Simplicité de conception Peu encombrant Pas de nuisances Facile à opérer Possibilité

Pas de nuisancesde conception Peu encombrant Bon rendement (35 à 60%) Facile à opérer Possibilité d’installer des capt

Facile à opérerPeu encombrant Bon rendement (35 à 60%) Pas de nuisances Possibilité d’installer des capt eurs pour

Possibilité d’installer des capteurs pour mesurer la pression de fond eurs pour mesurer la pression de fond

Peut être installée dans un puits dévié à condition d’être dans une partie rectiligned’installer des capt eurs pour mesurer la pression de fond Coût faible pour de gros débits

Coût faible pour de gros débitsdévié à condition d’être dans une partie rectiligne Inconvénients : pas ou peu flexible (sans variateur)

Inconvénients :

pas ou peu flexible (sans variateur)Coût faible pour de gros débits Inconvénients : présence de gaz gênante (15% maximum accepté avec

présence de gaz gênante (15% maximum accepté avec un gas separator)Inconvénients : pas ou peu flexible (sans variateur) intervention sur le puits avec matériel lourd durée

intervention sur le puits avec matériel lourdde gaz gênante (15% maximum accepté avec un gas separator) durée de vie faible si température

durée de vie faible si température puits élevée (1 an en moyenne)separator) intervention sur le puits avec matériel lourd énergie électrique requise doit être stable pas

énergie électrique requise doit être stablevie faible si température puits élevée (1 an en moyenne) pas utilisable pour les faibles débits

pas utilisable pour les faibles débits (30 m 3 /J mini pour refroidissement moteur) 3 /J mini pour refroidissement moteur)

création d’émulsionsdébits (30 m 3 /J mini pour refroidissement moteur) profondeur limitée par la chute de tens

profondeur limitée par la chute de tension dans le câble (maximum 2400 m) ion dans le câble (maximum 2400 m)

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

4.1.4. Le pompage à cavité progressive

Avantages :

faible coût d’investissementLift 4.1.4. Le pompage à cavité progressive Avantages : faible encombrement en surface bon rendement (40

faible encombrement en surfaceprogressive Avantages : faible coût d’investissement bon rendement (40 à 70%) simplicité d’installation

bon rendement (40 à 70%)coût d’investissement faible encombrement en surface simplicité d’installation utilisable sur une large gamme

simplicité d’installationfaible encombrement en surface bon rendement (40 à 70%) utilisable sur une large gamme de densité

utilisable sur une large gamme de densité d’huilebon rendement (40 à 70%) simplicité d’installation Faibles coûts de maintenance Utilisable en puits déviés

Faibles coûts de maintenanceutilisable sur une large gamme de densité d’huile Utilisable en puits déviés et horizontaux Accepte de

Utilisable en puits déviés et horizontauxgamme de densité d’huile Faibles coûts de maintenance Accepte de grandes quantités de sable Inconvénients :

Accepte de grandes quantités de sablede maintenance Utilisable en puits déviés et horizontaux Inconvénients : usure du tubing et des tiges

Inconvénients :

usure du tubing et des tigesAccepte de grandes quantités de sable Inconvénients : limité en température d’ utilisation (122°C maxi)

limité en température d’utilisation (122°C maxi) utilisation (122°C maxi)

sensible à la présence d’H 2 S, de CO 2 et d’aromatiques 2 S, de CO 2 et d’aromatiques

n’accepte pas de gaz librela présence d’H 2 S, de CO 2 et d’aromatiques Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision:

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

4.1.5. Le pompage aux tiges

Avantages :

simplicité de conceptionactivé par Gaz Lift 4.1.5. Le pompage aux tiges Avantages : déplétion du puits possible souplesse

déplétion du puits possibleLe pompage aux tiges Avantages : simplicité de conception souplesse de réglage en surface pompage de

souplesse de réglage en surface: simplicité de conception déplétion du puits possible pompage de fluides visqueux coûts faibles (achat et

pompage de fluides visqueuxdu puits possible souplesse de réglage en surface coûts faibles (achat et maintenance) automatisation facile

coûts faibles (achat et maintenance)souplesse de réglage en surface pompage de fluides visqueux automatisation facile bon rendement (45 à 60%)

automatisation facilede fluides visqueux coûts faibles (achat et maintenance) bon rendement (45 à 60%) pas de problème

bon rendement (45 à 60%)coûts faibles (achat et maintenance) automatisation facile pas de problème de température Inconvénients :

pas de problème de températuremaintenance) automatisation facile bon rendement (45 à 60%) Inconvénients : frottements si puits dévié rendement

Inconvénients :

frottements si puits déviéà 60%) pas de problème de température Inconvénients : rendement faible si présence de gaz profondeur

rendement faible si présence de gaztempérature Inconvénients : frottements si puits dévié profondeur limitée unité de surface encombrante solides

profondeur limitéesi puits dévié rendement faible si présence de gaz unité de surface encombrante solides gênants problèmes

unité de surface encombranterendement faible si présence de gaz profondeur limitée solides gênants problèmes avec paraffine débits faibles

solides gênantsde gaz profondeur limitée unité de surface encombrante problèmes avec paraffine débits faibles Support de

problèmes avec paraffinelimitée unité de surface encombrante solides gênants débits faibles Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR

débits faiblesencombrante solides gênants problèmes avec paraffine Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision:

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

4.2. EXERCICES

5. Citer les avantages du gaz lift.

6. Citer les inconvénients du gaz lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

7. Expliquer le principe de fonctionnement du gaz lift à l’aide des schémas.

de fonctionnem ent du gaz lift à l’aide des schémas. 8. Schématiser simplement le gaz lift

8. Schématiser simplement le gaz lift en circuit fermé

8. Schématiser simplement le gaz lift en circuit fermé Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision:
Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

9. Schématiser l’équipement gaz lift de surface

Lift 9. Schématiser l’équipem ent gaz lift de surface 10. Schématiser l’équipe ment Gaz lift de

10. Schématiser l’équipement Gaz lift de fond

surface 10. Schématiser l’équipe ment Gaz lift de fond Support de Formation: EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision:
Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

11. Quels types de vannes Gaz lift sont utilisés et quelle est leur fonction ?

12. Quel est le rôle d’une vanne de décharge ?

13. Quel est le rôle d’une vanne de service ?

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

5. REPRESENTATION ET DONNEES DES PUITS

Nous décrirons dans ce chapitre comment est représenté un puits sur les principaux documents mis à la disposition de l’exploitant.

Plan de circulation des Fluides (PCF / PFD) : ce document édité lors de la phase projet, présente sous format simplifié, les principales lignes ce document édité lors de la phase projet, présente sous format simplifié, les principales lignes et capacités process ainsi que leurs paramètres de fonctionnement principaux.

Piping & Instrumentation Diagram (P&ID) : ce document édité lors de la phase projet, présente sous format on Diagram (P&ID) : ce document édité lors de la phase projet, présente sous format beaucoup plus complexe que le PCF, toutes les lignes et capacités process ainsi que tous leurs paramètres de fonctionnement.

Système Numérique de Contrôle et de Commande (SNCC) ou (Digital Command System DCS) : c’est le système qui permet de piloter un (SNCC) ou (Digital Command System DCS) : c’est le système qui permet de piloter un puits (entre autres) à distance. Localisé en salle de contrôle, il permet l’accès à différentes vues du process.

5.1. REPRESENTATION SUR PFD (PROCESS FLOW DIAGRAM)

Plan de circulation des Fluides (PCF/PFD) : ce document édité lors de la phase projet, présente sous format simplifié, les principales lignes et capacités process ainsi que leurs paramètres de fonctionnement principaux.

L’exemples de PFD(Process Flow Diagram) ci-dessous montre un puits producteur offshore, non éruptif en gaz-lift.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 22: PFD d'un puits producteur

Figure 22: PFD d'un puits producteur offshore, non éruptif en gaz lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

5.2. REPRÉSENTATION SUR P&ID

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Well by area
Well by area

Figure 23: P&ID de puits producteur offshore, non éruptifs en gaz-lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

5.3. SYSTÈME NUMÉRIQUE DE CONTRÔLE ET DE COMMANDE

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 24: Vue puit sur console

Figure 24: Vue puit sur console SNCC

Support de Formation EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision: 17/04/2007

Page 46 de 215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 25: Vue générale puits producteur

Figure 25: Vue générale puits producteur sur console SNCC

Support de Formation EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision: 17/04/2007

Page 47 de 215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 26: Vue spécifique puits product

Figure 26: Vue spécifique puits producteur vue logigramme de sécurité

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 27: Vue générale état puits

Figure 27: Vue générale état puits sur console SNCC

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

5.4. EXERCICES

14. Dans quels types de documents principaux un exploitant peut-il retrouver la représentation d’un puits ?

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

6. LE PUITS ET LE PROCESS

6.1. LOCALISATION ET CRITICITÉ

Toutes les fonctions sont essentielles pour la production si l’on considère qu’elles sont nécessaires pour réaliser les spécifications requises du produit en sortie.

Dans la chaîne d’exploitation des hydrocarbures, le puits est l’équipement de départ. Et de ce fait, l’intégrité de la fonction est critique pour la production.

En revanche la quantité de puits sur une même plateforme tempère le degré de criticité de l’ensemble (sauf pour certains puits « dédiés » à une fonction spécifique – ex : puits à gaz alimentant une turbine -).

Fonction

Équipements

Criticité

Production

État*

Secours

By-pass

Puits

Moyen

Arrêt

Non

Non

Production

Puits dédié

Haute

Arrêt

Non

Non

* en cas de perte de la fonction

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

MOUSSESMOUSSES MOUSSESMOUSSES GOUTTELETTESGOUTTELETTES DEDE GOUTTELETTESGOUTTELETTES DEDE GAZ GAZ LIQUIDELIQUIDE
MOUSSESMOUSSES
MOUSSESMOUSSES
GOUTTELETTESGOUTTELETTES DEDE
GOUTTELETTESGOUTTELETTES DEDE
GAZ GAZ
LIQUIDELIQUIDE DANSDANS GAZGAZ
LIQUIDELIQUIDE DANSDANS GAZGAZ
TRAITEMENT GAZ
TRAITEMENT GAZ
EFFLUENTS EFFLUENTS TETES TETES DE DE PUITS PUITS
DESHYDRATATION DESHYDRATATION
CONDENSATCONDENSAT
RECUPERATION RECUPERATION
EAU EAU
CONDENSATCONDENSAT
SEPARATION SEPARATION
GAZ - LIQUIDE
GAZ LIQUIDE
-
EMULSIONEMULSION
EAU/HUILEEAU/HUILE MELANGEESMELANGEES
export
brut
TRAITEMENTTRAITEMENT
SEPARATIONSEPARATION
EMULSIONEMULSION
HUILEHUILE--EAUEAU
EMULSIONEMULSION
EAUEAU LIBRELIBRE
EAUEAU

Figure 28: Position du puits dans la chaîne de séparation

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

7. PARAMÈTRES DE FONCTIONNEMENT

7.1. MARCHE NORMALE

Dans ce chapitre, nous verrons l’ensemble des paramètres à suivre quotidiennement par un opérateur afin d’assurer un bon fonctionnement du puits.

Beaucoup de ces paramètres relevés sont historisés et l’opérateur doit avoir accès à ces historiques, de manière à pouvoir porter un jugement critique sur le comportement du puits.

7.1.1. Puits producteurs

7.1.1.1. Rappel sur la localisation du puits GAZ GAZ P P T T Séparateur Séparateur
7.1.1.1. Rappel sur la localisation du puits
GAZ
GAZ
P P
T T
Séparateur
Séparateur
Production
Production
HUILE
HUILE
EAU
EAU
Séparateur
Séparateur
TEST
TEST
Puits
Puits
Manifold
Manifold
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTEURS
PRODUCTEURS
+ +
TEST
TEST
Séparation
Séparation
PRODUCTION + TEST
PRODUCTION + TEST

Figure 29: Localisation du puits dans la chaîne de traitement

Le puit est situé au début de la chaîne de traitement de l’effluent.

En normal operating, c’est à dire lorsque le puits produit de manière stable et contrôlée, l’effluent transite du puits vers le MANIFOLD via la flowline.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

MANIFOLD : il a pour fonction de collecter les arrivées d’effluent de tous les puits et de pouvoir les diriger soit vers le séparateur PRODUCTION soit vers le séparateur TEST par le biais d’un jeu de vannes.

Séparateur TEST : Il faut savoir que ce séparateur n’est dédié qu’à un seul puisqu’il sert à le « tester » donc à compter les phases de l’effluent (phase huile, phase gaz et phase eau) de celui-ci. Il est positionné en parallèle du séparateur PRODUCTION.

PC PC FT FT FT 14" 14" γγ γ γ Torche Torche 10" 10" 10"
PC
PC
FT
FT
FT
14"
14"
γγ γ γ
Torche
Torche
10"
10"
10"
Torche
Torche
Torche
SBDV
SBDV
SBDV
FT
FT
FT
14"
14"
γγ γ γ
SDV
SDV
KY511
KY511
SDV
SDV
14"
14"
Manifold
ManifoldManifold
70
70
7
7
- 29 bar
- 29 bar
LDC
LDC
40
40
- 60 °C
- 60 °C
LC
LC
10"
10"
10"
10"
DS303
DS303
FT
FT
FT
FTFT
FT
SDV
SDV
SDV
SDV
SDV
SDV
ρ ρ ρ
DS301
DS301
EC301
EC301
BSWBSW
BSW

Figure 30: Schéma séparateur TEST conventionnel avec équipements de comptage des phases

Séparateur PRODUCTION : ce séparateur est dédié à la séparation des phases de l’effluent en provenance de tous les puits producteurs du site. Chaque phase séparée sera ensuite dirigée vers une unité de traitement appropriée.

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

7.1.1.2. Consignes d’exploitation des puits

Lorsque les puits sont mis en production, ils sont ouverts en fonction des « Consignes d’exploitation PUITS ». Ces consignes fixent les valeurs « cible » à adopter pour l’operating des puits.

Elles sont édictées par le Dpt Productivité Puits et garantissent un niveau d’exploitation du gisement optimal. Il convient de les respecter scrupuleusement.

Voir en exemple le tableau page suivante : « Consignes de réglage des puits de GIR et JSM Août 2006”

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 31: Consignes de réglage des

Figure 31: Consignes de réglage des puits de GIR et JSM Août 2006 (1)

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 32: Consignes de réglage des

Figure 32: Consignes de réglage des puits de GIR et JSM Août 2006 (2)

Support de Formation EXP-PR-PR030-FR Dernière Révision: 17/04/2007

Page 57 de 215

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 33Consignes de réglage des puits

Figure 33Consignes de réglage des puits de GIR et JSM Août 2006 (3)

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

& Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift Figure 34: Exemple de consignes d'exploitation

Figure 34: Exemple de consignes d'exploitation de puits producteur gaz lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

7.1.2. Mesures et enregistrements

Lorsque les puits sont en production, il faut les monitorer : c'est-à-dire qu’il faut relever leurs paramètres de fonctionnement (mesures), suivre leur évolution et analyser celle-ci afin de « comprendre » comment se ils se comportent.

7.1.2.1. Définitions

Les mesures sur un puits peuvent être de deux sortes et le choix de l'une ou de l'autre dépendra alors de l'utilisation voulue du paramètre pris en compte.

Les simples mesures qui sont en fait des indications et permettent la détection d'une anomalie.

Les enregistrements qui déterminent une tendance ou une évolution afin de permettre une analyse. Dans ce cas, on notera les enregistrements occasionnels utilisés lors de la recherche de solution suite à une anomalie.

7.1.2.2. Localisation

Mesures – Paramètres de fonctionnement

Tête de Puits TT - PT FCV % open SSV Réseau PT EA PT EA1
Tête de Puits
TT - PT
FCV
% open
SSV
Réseau
PT
EA
PT EA1
PT EA2
SCSSV
PT EA3
PT Hyd

Puits

PRODUCTEUR

ROV ROV PRO PRO PRO TEST TEST TEST ROV ROV
ROV
ROV
PRO
PRO
PRO
TEST
TEST
TEST
ROV
ROV
ROV ROV PRO PRO PRO TEST TEST TEST ROV ROV Puits INJECTEUR ROV PRO Figure 35:

Puits

INJECTEUR

ROV

PRO PRO TEST TEST TEST ROV ROV Puits INJECTEUR ROV PRO Figure 35: Localisation des points
PRO
PRO
PRO TEST TEST TEST ROV ROV Puits INJECTEUR ROV PRO Figure 35: Localisation des points de

Figure 35: Localisation des points de mesure

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Exploration & Production Le Process Le Puits activé par Gaz Lift

Les paramètres principaux de fonctionnement d’un puits sont schématisés ci après et diffèrent peu, que ce soit un puits producteur ou injecteur.

Des paramètres spécifiques supplémentaires sont à prendre en compte s’il s’agit de puits activés et seront détaillés dans le cours « process » puits gaz lift et puits pompés .

7.1.2.3. La tête de puits

Les paramètres nécessaires au suivi et à l'analyse sont :

Pression hydraulique du liner de commande SCSSV.paramètres nécessaires au suivi et à l'analyse sont : Niveau d’huile armoire hydraulique commande SCSSV Pression

Niveau d’huile armoire hydraulique commande SCSSVsont : Pression hydraulique du liner de commande SCSSV. Pression des espaces annulaires EA1, EA2, EA3.

Pression des espaces annulaires EA1, EA2, EA3.SCSSV. Niveau d’huile armoire hydraulique commande SCSSV Pression tête de puits. Température tête de puits.

Pression tête de puits.SCSSV Pression des espaces annulaires EA1, EA2, EA3. Température tête de puits. Ouverture de la duse.

Température tête de puits.espaces annulaires EA1, EA2, EA3. Pression tête de puits. Ouverture de la duse. On notera que

Ouverture de la duse.EA3. Pression tête de puits. Température tête de puits. On notera que pour la pression en

On notera que pour la pression en tête de puits, il y aura de préférence un capteur transmetteur doublé d'un indicateur (manomètre). La raison principale de cette double mesure est de pouvoir évaluer rapidement la valeur de la pression lors d'une intervention