Vous êtes sur la page 1sur 42

commerçant

Clients

Le mécanisme de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

I. Illustration :

Les articles de sport sont soumis à la TVA au taux de 19% au stade de la


production et de la vente, leur circuit économique se présenter ainsi :

Reversement
À l’Importation Producteur Commerçant Clients
au trésor
66,5 D
- 47,5 D
(HT) 150 DT (HT) 250 DT (HT) = DT 19 D
450

+ (TVA) 28,5DT + (TVA) 47,5DT + (TVA) 85,5 DT

= 178,5 DT = 297,5 DT = 476 DT

Reversement Reversement Reversement


Au trésor Au trésor Au trésor
28,5DT 47,5 DT 85,5 DT
- 0 DT - 28,5 DT - 47,5 DT
= 28,5 DT = 19 DT = 38 DT

TVA / consommation finale = 66,5 DT


TVA payée aux différents stades = 28,5 + 19 + 38 = 85,5DT
TVA sur la valeur ajoutée « à l’importation » : 150*19% = 28,5DT
TVA sur la valeur ajoutée « au stade de la production » : 100*19% = 19DT
TVA sur la valeur ajoutée  « au stade de la vente en gros » : 200*19% = 38DT

II. Les caractéristiques de la Taxe sur la Valeur Ajoutée :

Champ d’application de la TVA


opérations imposables par la loi:

affaires faites en Tunisie


- importation
imposables par nature
- commerce de gros ( sauf pdts
alimenatires)
- commerce de détail (CA = ou sup à
critère d'imposition : le caractère : 100.000 D: sauf pdts alim, pdts
homologués)
- industriel
- artisanal - vente de lots de térrains
- profession libérale - achat -revente des immeubles et des FC
à titre habituel
- autres opérations commerciales autres que
les ventes - vente de terrains par les promoteurs
quelques soient : immobiliers.
- buts et résultats des affaires - présentation commerciale des produits
- statut juridique des personnes/ leur situation autres qu'agricoles ou de la pêche
fiscale au regard d'autres impôts - travaux immobiliers
- la forme ou la nature de leur intervention - consommation sur place
- le cacractère habituel ou occasionnel de leur - LASM d'immobilisations corp et incorp
intervention
- LASM de biens autres
qu'immobilisations ( ne concourent pas à
la réalisation des opérations taxables/
n'ouvrent pas droit à déduction)

opérations imposables par option

- op hors champ: op totale opérations exonérées


- op Exo : op tot / part tab " A " annxé au code de
( export/approvisionnement des TVA
personnes assujetties à la TVA)

Entreprises
dépendantes
D’entreprises
assujetties à la TVA

Assujetti du seul fait Entrepositaires et


de la facturation marchands en gros de
de la TVA par erreur vins de bières et de
boissons alcoolisées

champ d’application de la TVA (suite)


Exemple 1 :

Déterminer si l'opération est imposable par nature ou par disposition expresse de la


loi.

L'opération, l’activité ou la personne Soumise à


la TVA Remarques

Oui Non

1 La poterie.

2 La réparation des appareils électroniques.


3 Les services rendus par les administrations publiques.

4 Les commissionnaires de vente.


5 Le courtage international.

6 L'exploitation des établissements d'enseignement privés.


7 Le menuisier.

8 Encaissement d'une somme d'argent dans le cadre d'une


indemnisation pour réparer un préjudice.
9 Organisation d'une excursion payante par une
association de charité.
1 La revente en l'état.
0
1 La production, la revente en l'état des produits agricoles.
1
1 La cession par un particulier de sa maison d'habitation.
2
1 La vente d'équipement et outils à un agriculteur.
3
1 La location d'immeubles meublés au profit des
4
étudiants.
1 La réparation et maintenance des navires destinés à la
5
pèche.
1 Les revendeurs détaillants.
6
1 Les personnes qui mentionnent, par erreur, la TVA sur
7
les documents de vente qu'ils établissent.
1 Les grossistes de boissons alcoolisées.
8
1 L'exportation des biens et des services.
9

2 L'étude de marché réalisé par une personne résidente en


0
Tunisie au profit d'une société de droit français.
2 Paiement d'une somme d'argent au profit d'une chaine
1
de télévision française en contre partie d'un spot
publicitaire relatif à un produit commercialisé en
Tunisie.
2 La présentation commerciale des produits agricoles.
2
2 La vente d’immeubles bâtis à usage exclusif
3
d’habitation réalisée par un promoteur immobilier
agrée.
2 La livraison à soi même d’une application informatique.
4
2 Les cessions à quai d'équipements par un commerçant.
5
Suite champ d’application de la TVA

Exemple 2:

Déterminer si l'opération est imposable par nature ou par disposition expresse de la


loi.

Soumise à la
L'opération, l’activité ou la personne TVA
Remarques

Oui Non

1. La production agricole : la grande culture,


l'agriculture ou oléiculture.
2. La production de conserve de tomate.

3. Exploitation d'une huilerie : production d'huile.

4. Exploitation d'une huilerie : extraction d'huile pour le


compte d'autrui.
5. Les montants perçus par un avocat pour le compte de
ses clients dans le cadre d'une exécution d'un
jugement.
6. Les montants que l'avocat retranche des montants
indiqués dans le point 5 au montant de paiement des-
dit montants aux ayants droits.
7. Ventes des articles fabriqués par une association de
charité humaine.

8. Les dons perçus par une association estudiantine.

9. Les services rendus par les entreprises publiques.


10. Location d'un garage de villa pour l'exercice d'une
activité professionnelle.
Le propriétaire de villa est une personne physique
salarié d'une banque.
11. Revente d'immeubles bâtis ou non bâtis effectuée par
une personne physique.
12. Location d'un appartement meublé effectué par une
personne physique.
13. Les loyers de leasing ou d'Ijara.

Les montants perçus par les artistes en contre partie des


spectacles.
14. Les importations des produits agricoles.

15. La revente en l'état des produits alimentaires.

16. La revente en l'état des médicaments.

17. La revente en l'état effectuée par les commerçants


détaillants.

18. Les ventes des lots de terrains par des lotisseurs


immobiliers.
19. La construction d'un stand d'exposition des produits
d'une entreprise. Le stand est réalisé par les employés
de l'entreprise.
20. La présentation commerciale des produits.

21. les LASM autres que les immobilisations corporelles.

Les Assujettis à la TVA


Exercice 1 :

Soit un commerçant détaillant qui a réalisé un chiffre d'affaires total annuel au titre
de sa 1ére année d’exercice (2017) de 220.000 DT ainsi réparti :
- 60.000 DT au titre des produits alimentaires ;
- 120.000 DT au titre des produits homologués ;
- 40.000 DT au titre des autres produits (jouets, produits cosmétiques
etc.).
1) Quelle est la situation du commerçant en matière de TVA à partir du 1er
janvier 2018 ?
2) Quels sont les produits qui seront soumis à la TVA en 2018 ?
3) Ce commerçant peut- il quitter le régime de la TVA si son chiffre d'affaires
réalisé au cours de 2018 est inférieur à 100.000 DT ?
Imposition par option

I. Questions de cours :

Pourquoi opter pour le régime d'assujetti à la TVA ?

II. Exercice n°1 :


Un commerçant détaillant en électroménager ayant commencé son activité le 01
mars 2017 et qui a réalisé un chiffre d'affaires jusqu'au 31 décembre 2017 de
75.000 DT dépose au début du mois de janvier 2018 une demande d'option à la
TVA auprès du service des impôts compétent, laquelle demande a été acceptée le 18
janvier 2018.
Au moment de l'acceptation de sa demande d'option, le commerçant
détaillant avait les éléments d’actif suivants:
- Machines de lave linge : 20.000 DT
- Réfrigérateurs : 15.000 DT
- Produits divers de cuisine : 5.000 DT
- Une voiture de tourisme acquise le 12 août 2017 : 25.000 DT
- Une voiture utilitaire acquise le 10 mars 2017 : 20.000 DT
- Un local professionnel acquis en le 15 avril 2017 : 90.000 DT

1)Déterminer le crédit de départ de TVA au titre des stocks.


2)Déterminer le crédit de départ de TVA au titre des voitures.
3)Déterminer le crédit de départ de TVA sur l'immobilisation.

Exercice n°2 :

Le 18 Mai 2018 la société KLM est spécialisée dans le commerce en gros des
produits alimentaires a déposé une demande d'option au régime d'assujetti à la TVA.
La demande a été acceptée quinze jours après son dépôt.

Le 26 juillet 2018, la société a déposé un état d'inventaire des éléments de son


actif immobilisé et des valeurs d'exploitation détaillé comme suit:

- Un fonds de commerce acquis en 2014 pour une valeur de 250.000 DT.

- Un magasin et un site de stockage acquis en 2012 pour 1.000.000 DT dont


200.000 DT représente la valeur du terrain.
- Un lot de marchandises importées pour une valeur de 820.000 DT

- Un lot de marchandises achetées sur le marché local pour 220.000 DT


dont 25.000 DT des produits exonérés de la TVA à l'instar de couscous ou
des pâtes alimentaires de qualité ordinaire.

- Deux caisses enregistreuses non encore utilisées acquises en 2017 pour


850 DT la pièce.

- Un camion acquis neuf en 2017 pour 92.000 DT.

- Une Golf acquise neuve pour 72.000 DT en 2017 affectée aux services de
recouvrement.

TAF :
1) Présenter la date d’effet de l’option.
2) Déterminer le crédit de départ.
3) La société a-t-elle respecté la date limite de dépôt de l'état de l'inventaire ?
4) A partir de quel mois la société pourra-t-elle déduire le crédit de départ.
5) Si on suppose qu'au titre du mois au cours duquel la société pourra déduire
le crédit départ, elle a réalisé un total de TVA collectée de25.000DT et a
supporté un total de TVA déductible de 7.500 DT : présenter la déclaration
dudit mois.

La Territorialité de la TVA
Exemple 1 :
Identifier les opérations considérées faites en Tunisie et par conséquent
soumises à la TVA.

Opération soumises à la
Les opérations TVA en Tunisie
Oui Non
1 Vente d'une marchandise à un client étranger. La
marchandise est exportée par l'acheteur étranger.
2 Vente d'une marchandise à un client étranger. La
déclaration d'exportation est établie par le vendeur.
3 Réparation d'un avion appartenant à Air France dans
l'enceinte des aéroports Tunisiens.
4 Consultation médicale au profit d'un touriste Italien.
5 Publicité réalisée par une société de droit étranger au
profit d'une société de droit Tunisien. Il s'agit des
panneaux publicitaires installés dans les gares des
grandes villes à l'étranger.
6 Idem point 5. avec précision : il s'agit des spots
publicitaires diffusés sur le web.
7 Commission payée au profit d'un non-résident en
contre partie de son effort pour la vente de produits
Tunisiens à l'étranger.
8 Commission payée au profit d'un non résident en
contre partie de ses efforts pour optimiser les
importations de l'entreprise Tunisienne.
9 Mise à jour du logiciel utilisé par la société
Tunisienne. La réparation est effectuée à distance par
une société de droit français.
10 Formation en Tunisie du personnel d'une société
étrangère.
11 Formation d'un personnel Tunisien à l'étranger.
12 Formation des étudiants Africain en Tunisie.
13 Réparation d'un navire Tunisien à l'étranger.
14 Etude de marché effectuée par un expert Italien au
profit d'une entreprise Tunisienne. L'étude va servir
pour la prise de décision concernant la vente des
produits Tunisien en Italie.
15 Etablissement d'un plan béton effectuée par un
architecte résident en France pour la construction
d'une usine à Jbel el ouest.
16 Paiement d'une somme d'argent au profit d'un site de
réservation en contre partie d'une réservation relative
à un séjour dans un hôtel tunisien.
17 Certification des sociétés et des administrations
tunisiennes par les organismes étrangers.
18 Hébergement des touristes dans les hôtels Tunisiens.
19 Représentation d'une société Tunisienne devant les
tribunaux étrangers par des avocats anglais.
20 Etablissement d'un rapport d'expertise relatif aux
dégâts des inondations de Nabeul par un expert
allemand résident en Tunisie
21 Idem que le point 20 avec précision: si l'expert
allemand est résident à l'étranger.
22 Analyse chimique effectuée par un laboratoire en
France sur un produit fabriqué en Tunisie.
23 Enseignement à distance avec octroi des diplômes
effectué par une université étrangère au profit des
étudiants tunisiens. La somme à ce titre est payée par
une association Tunisienne.
24 Paiements au profit de Nile SAT en contre partie de
la location de satellite par une société de droit
Tunisien.
25 La location d'une voiture à un touriste allemand
pendant son séjour en Tunisie.
26 Service de transport effectué par une entreprise de
transport international en Tunisie au profit d'une
société tunisienne.
27 Idem que le point 26 avec précision : le transport est
fait en Lybie.

Le Fait Générateur de la TVA

Exemple 1:
Calculer la TVA due au titre de la déclaration d'Octobre 2018 par l'entreprise
XML dont l'activité est la fabrication et la vente de matériels électroniques, et ce pour
les opérations suivantes (le taux de la TVA est de 19%):

Date de Les opérations La TVA due


l'opération
10/09/2018 Livraison d'un lot de marchandises à un client (un
particulier) pour une valeur HTVA de 7800 DT la
facture sera établie plus tard.
12/09/2018 Etablissement de la facture de vente N° 639
relative à la livraison de marchandises à la BIAT
courant le mois de Juin 2018 pour une valeur
HTVA de 25000 DT.
18/09/2018 Achèvement des travaux d'installation de câbles
pour le réseau informatique de la BIAT. La valeur
des travaux est fixée à 30.000 HT. La facture sera
établie en octobre 2018. Toutefois la société a
perçu en Juin 2018 d'une avance de 10.000 DT
HTVA.

16/09/2018 Perception du montant de 15.000 DT au titre d'une


vente, la livraison a eu lieu en Mai 2018.
20/09/2018 Livraison d'une marchandise à l'IHEC pour une
valeur HTVA de 3.500 DT. Cette livraison est
accompagnée d'une facture, le règlement de cette
opération est prévu pour décembre 2018.
21/09/18 Perception d'un acompte de 15.000 DT au titre
d'une vente effectuée en décembre 2017 au profit
de ministère de l'éducation. La somme totale de
vente est de 25.000 HTVA.
25/09/2018 L'établissement d'une quittance de loyer au titre de
la location d'une partie de la façade de la direction
à la BT : le loyer mensuel est 1.000 HTVA.
26/09/2018 Vente d'un terrain pour la quatrième fois par une
promesse de vente et pour un prix HTVA de
200.000 DT, le contrat définitif sera conclu en
Décembre 2018 (prix d’acquisition= 150.000DT)

La base imposable

Exemple 1 :
Calculer la base imposable à la TVA pour chaque opération :

Opération Base imposable


1. Importation réalisée par une entreprise de fabrication de
coucous (exonéré de la TVA) ou par un particulier ou
un commerçant soumis au régime forfaitaire
d'imposition
- Nature du bien importé : un matériel
- Valeur en douane : 75000 DT
- TVA : 10%
- Droit de douane : 10%
- FODEC : 1%
- Droit de consommation : 10 %

2. Vente à terme avec paiement d'intérêt supplémentaire :


- Prix de vente hors taxes : 10.000 DT
- Intérêts pour paiement tardif : 1000 DT
3. Vente de produits subventionnés :
- Coût de revient : 100 DT
- Marge brute : 10 DT
- Prix de vente fixé par l'Etat : 80 DT
- Subvention versée par l'Etat au profit de vendeur : 30
DT .
4. Vente d'un produit livré à domicile :
- Prix de vente HT : 1000 DT
- Frais de transport : 100 DT
ére
1 Cas : le vendeur assure le transport par ses propres
moyens.
ème
2 Cas : le vendeur fait appel à un transporteur qui lui
facture le service de transport à 10 DT.

Les réductions portées sur la facture de vente :


- Prix de vente : 2500 DT
- Remise : 10%
- Escompte de règlement : 2%
5. Ristourne accordée au client
Montant HT : 3200 DT
6. Les emballages :
a) Date de la facturation :
- Prix de vente : 10.000 DT
- Emballage consigné : 1000 DT
b) A la date de règlement :

1er Cas : pas de retour d'emballages cosignés

2ème Cas:Retourde la moitié des emballages consignés avec


décaissement de 500 DT

3ème Cas : Retour d'emballages (toute la quantité) avec


décaissement de 900 DT

7. Factures réglées en espace :

- Prix de vente : 500 DT


- Droit de timbre : 0,4 DT
8. Vente de billet de transport international :

- Prix de vente du billet HT : 1000 DT


Tunis-Paris

9. Une entreprise de commerce de gros de matériel


informatiquea fabriqué d'étalage métallique pour le
besoin de son activité et par ses propres moyens.
Le coût de construction s'élève à 1500 DT
La même entreprise a affecté 10 ordinateurs en stocks pour
ses services administratifs : le coût de chaque ordinateur est
de 2200 DT HT

Les mêmes articles sont vendus à 2500 DT


10. La vente de biens immeubles:
- Prix de vente : 350.000 DT
- Prix d'acquisition : 260.000 DT
1er Cas : Vente effectuée à titre occasionnelle par un
commerçant de produits alimentaires.
2èmeCas: Vente effectuée par un promoteur immobilier agréé.
3ème Cas: Vente effectuée par une personne habituée à
revendre ce type des biens.
11. Vente effectuée par un grossiste de produits
cosmétiques d'un article acheté auprès d'une personne
soumise au régime forfaitaire :
- Prix de vente : 100 DT
- Prix d'achat : 80 DT
12. Une entreprise "A" a échangé un bien pour
2000DTContre un matériel détenu par une entreprise
"B" pour 3000 DT.
L'entreprise "A" paye une soulte de 1000 DT
13.Vol de marchandises qui ont couté 18000 DT et dont la
marge brute réalisée à la vente est de 2000DT.
14. Livraison gratuite des échantillons de médicaments et
produits pharmaceutiques par un industriel de ces
produits : coût de revient 20000DT ; prix pratiqué :
25000DT.
15. Une entreprise de leasing procède à l’acquisition d’un
camion le 1er février 2015 d’une valeur égale à 70 000 dinars
hors TVA (18%) au profit d’une société de transport de
marchandises soumise à la TVA et ce dans le cadre d’un
Contrat conclu à la même date pour une période de 36 mois
- l’entreprise cliente procède au paiement d’un montant
mensuel au titre de l’opération de leasing égal à 2 200 dinars
hors TVA, constitué de montants afférents au remboursement
du coût d’acquisition et des intérêts.
16.Reprenons les données de l’exemple n°1 et supposons
que l’entreprise qui aréalisé l’opération de leasing cède
le camion objet du contrat de leasing au profit de la
société de transport de marchandises à la fin du contrat
de leasing.
17.Reprenons les données de l’exemple n°1 et supposons
que l’entreprise qui a réalisé l’opération de leasing cède
le camion à la société de transport de marchandises
avec laquelle elle a conclu le contrat de leasing et ce
pendant le mois de mars 2016, c.à.d. avant l’expiration
de la durée contractuelle fixée à 36mois.

18.Reprenons les données des exemples 1 et 2 et


supposons que le client del’entreprise qui a réalisé
l’opération de leasing n’est pas soumis à la TVA et
queladite entreprise lui cède le camion pendant le mois
de mars 2016.
19.Reprenons les données de l’exemple n°1 et supposons
que l’entreprise qui aréalisé l’opération de leasing
récupère le camion objet du contrat de leasing suiteà la
résiliation du contrat conclu avec son client et ce
pendant le mois denovembre 2016 et qu’elle le cède
pendant le mois de février 2017.
20.Reprenons les données de l’exemple n°2 et supposons
que la société de transportde marchandises cède le
camion pendant le mois de février 2018.

La base imposable
(Suite)

Exemple 2 :

Un entrepreneur de bâtiment vous demande de lui calculer le total de la


TVA due au titre des opérations suivantes :

Le 05/02/2018 : Emission du 1er décompte relatif à un marché conclu avec


le ministère de l'éducation pour la construction de 4 classes dans un lycée.
Vous disposez des informations suivantes :
a- Le montant de travaux : 65.000 DT.

b- Une avance a été perçue en Janvier pour : 10.000 DT.

c- Une retenue de garantie de 10 % calculée sur la base de la valeur de


travaux hors taxes.

Le 10/02/2018 : Emission d'un décompte ayant le même montant que celui


du 05/02/2018 tout en précisant qu'il s'agit de travaux effectués pour le
compte d'un particulier.

Le 15/02/2018 : Emission d'une quittance relative à une avance perçue d'un


client au titre des travaux dont le commencement est prévu pour le mois de
Juin 2018, le montant perçue est égale à 25.000 DT.

Le 20/02/2018 : Perception de 15.000 DT relatif à une retenue de garantie


au titre d'une construction réalisée au profit d'un département ministériel.

Le 25/02/2018 : Perception de 20.000 DT relatif à une retenue de garantie


au titre d'une construction réalisée au profit d'une société du secteur privé.

La base imposable
(Suite)

Exemple 2 :
La société BIGDIS exerce l'activité de commerce en gros de produits
divers. Calculer la TVA due au titre du mois de Juillet 2018, en sachant que
l'entreprise a réalisé les opérations suivantes :

Le 05/07/2018 : Livraison d'une marchandise à un client. Le bon de


livraison fait état d'un montant total de 25.000 DT dont 15.000 DT relatif à
des produits alimentaires.
Le 06/07/2018: Edition d'une facture d'avoir portant rabais accordé au titre
d'une vente livrée en Juin 2018. Le taux du rabais est de 10 %. La valeur
portée sur la facture initiale de vente est de 65.000 DT dont 20.000 DT
relatifs à des produits alimentaires.

Le 10/07/2018: Encaissement d'une avance de 20.000 DT au titre d'une


commande qui sera livrée en Août 2018.

Le 15/07/2018 : Emission d'une facture de vente d'un montant 10.000 DT


relative à la livraison effectuée le 05/07/2018.

Le 16/07/2018 : Emission d'un BLF (bon de livraison facture) au titre d'une


vente de marchandises. Vous disposez des informations suivantes :

a- Le montant total de la vente est de 125.000 DT dont 50.000 DT qui


concerne des produits alimentaires.

b- 10.000 DT au titre de la consignation d'emballages récupérables le


client recevra la totalité du montant à la date de la remise de
l'emballage.

Opération ou activité 7% 13% 19% Observations

1. Commission sur vente :


2. Traducteur assermenté :
3. Vente des engrais :
4. Honoraires d’avocats :
5. Ventes d’appartements à
usage d’habitation :
6. Analyses de sang :
7. Transport de marchandises :
8. Etude de marché :
9. Réparation des machines :

10.Location d’immeubles :

Les régimes de déduction

Exemple 1:
Vous êtes chargé de procéder à la vérification des déductions opérées par
la société ABC totalement assujetti à la TVA au taux de 19 % au titre des 11
premiers mois de 2018.

Dans un premier temps, en vue de préparer ce travail pour le collaborateur que


vous chargerez du dossier, il vous est demandé de :
1) Enumérer les mentions substantielles devant figurer sur les factures
d'achat pour que la déduction de la TVA soit régulièrement effectuée.
Après exécution des contrôles, vous relevez les points suivants dans les notes de
travail de votre collaborateur :
Nature de l'opération Montant TVA Remarques
1. Taxes unique sur les 3.360 DT La société n'a jamais déduite de
transports routiers d'un TVA à ce titre depuis
camion de 20 tonnes l'acquisition de ce camion en
2015
2. Emballages destinés à 200.000 D T Le comptable n'a rien déduit
être données en location FODEC 1 %
TVA 19%
3. Acquisition en février Prix d'achat 2.905,982 Z avait acquis ce matériel sous le
2018 d'une machine TTC 20.000 DT régime suspensif (TVA 18 %) en
d'occasion auprès d'un DT 2016 au prix de 80.000 DT
assujetti Z qui a
correctement procédé au
reversement de la taxe.
4. Réception d’une facture 20.000 DT Aucun reversement n'a été
d'avoir sur achat de matière FODEC 1% effectué
auprès d'un fournisseur. TVA 19%

5. Achat de livres de 500 DT 90 DT Le fournisseur a facturé une


gestion. TVA TVA au taux de 19%.
6. Vol de produits finis 5.000 DT TVA Le comptable a procédé au
ayant fait l'objet de dépôt de TVA Reversée reversement de la TVA selon le
plainte (-900 DT) taux appliqué au prix de vente.

7. Prélèvement de produits Coût de TVA Le comptable a procédé au


finis offerts aux revient reversée reversement de la TVA calculée
actionnaires de la société 2.000 DT (-360 sur le coût de revient.
DT) l'évaluation au prix de vente des
produits de vente des produits
similaires s'élève à 3.000 D hors
TVA 19%.

2) Pour chacun des points énumérés, formuler toute remarque utile et


indiquer, éventuellement, les rectifications nécessaires.
Les régimes de déduction
(Suite)

Exemple 2:
Partie I :
Soit une société partiellement soumise à la TVA créée au cours de l’année 2018 et
dont l’entrée effective en production a eu lieu au cours de la même année a réalisé ce
qui suit:

Les acquisitions : taux de TVA 19%


- Equipements destinés à l’activité soumise 300.000 dinars HTVA
- Equipements destinés à l’activité exonérée 45.000 dinars HTVA
- Frais communs200.000 dinars HTVA
- Bâtiment administratif 500.000 dinars HTVA

Le chiffre d’affaires:

- Chiffre d’affaires local soumis à la TVA réalisé jusqu’à la fin de l’année


2018: 950.000 dinars HTVA (taux de TVA 19%)
- Chiffre d’affaires exonéré réalisé jusqu’à la fin de l’année 2018 : 500.000
dinars.

1) Sachant que la société a prévu que son prorata prévisionnel de déduction


au titre de l’année 2018 est de 95%, déterminer le montant total de la
TVA qui devrait être déduit par la société en 2018.
2) Déterminer le prorata définitif au titre de l’année 2018 (règle et calcul).
3) Déterminer les régularisations à effectuer par la société éventuellement au
titre de l’année 2018.
4) Quelles seraient les régularisations si l’entrée en production a eu lieu au
cours de l’année 2019.
Partie II :
Supposons un assujetti à la TVA dont l'activité est devenue exonérée de
ladite taxe à partir du 01 janvier 2018. Au 31 décembre 2017 cet assujetti détient
les éléments suivants :

- Stocks de marchandises acquises localement d’une valeur de 60.000


dinars HTVA (TVA 18%).
- Stock de marchandises importées 80.000 dinars HTVA (TVA 18%).

- Matériels acquis le 14 avril 2015 pour une valeur de 40.000 dinars HTVA
(TVA 18%).
- Camion acquis le 10 octobre 2011 pour un montant de 100.000 dinars
HTVA (TVA 18%).
- Bâtiment acquis le 8 mai 2010 auprès d’un promoteur immobilier pour un
montant de 200.000 dinars HTVA (TVA 18%).
- Véhicule de tourisme acquis le 10 juillet 2015 pour un montant de 65.000
dinars HTVA (TVA 18%).
-
1) Quelles sont les obligations de ce redevable suite à ce changement de
régime en matière de TVA ?
2) Déterminer le montant de la TVA à régulariser par ce redevable ?

Les régimes de déduction


(Suite)

Exemple 3:

Soit une société spécialisée dans la fabrication des détergents qui a réalisé au cours
du mois d’Avril 2016 les opérations suivantes :

- Achat local d’une machine pour un montant de 10.000 dinars HTVA.


- Achat d’un matériel de transport pour un montant de 15.000 dinars
HTVA.
- Importation d’un équipement dont la valeur en douane = 15.000 dinars
HTVA ; DD = 10% ; DC = 25% ; TVA = 18%.
- Achat d’une voiture de tourisme pour un montant de 12.000 dinars
HTVA.
- Paiement de frais divers (électricité, gaz, eau) pour un montant de 3.000
dinars.
- Règlement d’une facture au titre de la réparation d’une machine pour un
montant de 3.000 dinars HTVA.
- Vente d’un bâtiment pour un montant de 30.000 dinars HTVA acquis en
Janvier 2011 pour un montant de 20.000 dinars HTVA.
- Facturation d’une quantité d’articles produits par la société pour un client
X pour un montant global de 5.000 dinars (50% de la quantité sera livrée
en Juillet 2016 et 50% en Août 2006).
- Vente d’une quantité des produits de l’entreprise à des clients assujettis à
la TVA pour un montant de 1.500 dinars HTVA ; remise de 5%.
- Vente de certains articles à une entreprise publique pour un montant de
2.000 dinars HTVA.
- Vente à un client non assujetti à la TVA pour un montant de 7.000 dinars
HTVA.

TAF :
1) Calculer la TVA déductible et la TVA collectée pour le mois
d’Avril 2016.
2) Déterminer le solde de la TVA.

Les régimes de déduction


(Suite)

Exemple 4:
Soit une société Assujettie à la TVA spécialisée dans la commercialisation des
produits de l’artisanat local et de produits divers. Elle a réalisé au cours du mois de
Mars 2016 les opérations suivantes :
- Achat local de 10 tapis pour un prix unitaire de 150 Dinars.
- Achat local auprès d’un artisan forfaitaire d’articles en poterie pour un
montant de 8.000 dinars.
- Vente à l’exportation de deux tapis pour un prix unitaire de 200 dinars : la
déclaration d’exportation est au nom de la société.
- Livraison locale à un touriste Français de trois tapis pour un prix de 600
dinars HTVA.
- Vente locale de trois tapis pour un montant de 700 dinars HTVA.
- Vente locale d’articles de poterie pour un montant de 10.000 dinars.

TAF :

1) Calculer la TVA déductible et la TVA collectée pour le mois de


Mars 2016.
2) Déterminer le solde de la TVA.

Les régimes de déduction


(Suite)

Exemple 4:

Soit une société XYZ spécialisée dans la fabrication des équipements agricoles et
industriels et assujettie partiellement à la TVA qui a réalisé au cours de l’année N les
opérations suivantes :
- Ventes locales soumises : 40.000 dinars TTC.
- Ventes à l’exportation d’équipements soumis : 30.000 dinars HTVA (taux
fictif de la TVA : 18%).
- Ventes sous le régime suspensif : 20.000 dinars HTVA (taux fictif de la
TVA : 18%).
- Ventes locales exonérées : 71.000 dinars.

TAF :

1) Calculer le prorata de déduction de la TVA au titre de l’année N.


2) Au cours de l’année N, la société a acquis un camion pour un montant
de 15.000 dinars HTVA. Sachant que le prorata de déduction de la
TVA pendant l’année N-1 est de50% :
3) Déterminer la TVA déduite par la société pendant l’année N au titre de
l’acquisition de ce camion.
4) Déterminer la régularisation à faire par la société au mois de Janvier
N+1 : indiquer sa nature et son montant.

Les régimes de déduction


(Suite)

Exemple 4:
La société «EYA immobilière» a été créée en début janvier 2015. La nature et le
planning des projets à réaliser par la société nouvellement créée se présentent comme
suit :
Prix de vente
Prix de
Superficie prévisionnel
Année Projet Nature revient du
en m² du m² en
m² en dinars
dinars

P1 Usage d'habitation 3 000 1 750,000 1 100,000


2016 Usage d'habitation 2 000 1 800,000 1 000,000
P2
Usage professionnel 1 000 2 900,000 900,000
Usage d'habitation 2500 1 850,000
2017 P3 1 300,000
Usage professionnel 1500 2 900,000

 Les acquisitions auprès de ses fournisseurs et nécessaires au


fonctionnement de la société nouvellement créée seront :
1. Pour l’exercice 2015 :

 Acquisition des équipements pour un montant de 30.000 dinars ;


 Acquisition des matériels informatiques pour un montant de
20.000 dinars ;
 Acquisition auprès d’un lotisseur immobilier de 3 lots de terrains
dont la valeur de chacun est de 950.000 dinars (sachant que la
destination des terrains n’est pas connue lors de l’acquisition) ;
 Acquisition d’un siège social auprès d’un promoteur immobilier
pour 250.000 dinars ;
 Frais généraux pour un montant de 17.500 dinars ;
2. Pour les exercices 2016 et 2017 :
 Les frais généraux par année sont estimés à 25.000 dinars ;
 Un complément de coût direct pour le projet P2 est de 250 dinars
par m² pour les deux types de locaux ;
 Les ventes de la société ont commencé à partir du mois de juin 2017
comme suit :
Projets Opérations superficie prix de
vente du
en m²

Vente 1 120
P1 1 825,000
promesses de ventes 500
Vente des locaux d'habitation 1800 1 850,000
P2
Vente des locaux professionnels 800 3 100,000

Question 1 :
- Calculer le prorata prévisionnel général de déduction à appliquer par la
société durant l’exercice 2015.
- Déterminer le montant de la TVA déductible au titre de l’exercice 2015.
Question 2 :
- Calculer le prorata spécifique prévisionnel pour le projet P2 au titre de
l’exercice 2016.
- Déterminer le montant de la TVA déductible au titre de l’exercice 2016
pour les projets P1 et P2. A votre avis, y’a-il des régularisations à faire ?

Question 3 :
- Calculer le prorata spécifique prévisionnel pour le projet P3 au titre de
l’exercice 2017.
- Déterminer le montant de la TVA déductible au titre de l’exercice 2017
pour le projet P3. A votre avis, y’a-il une régularisation à faire ?

Question 4 :
- Calculer le prorata définitif général des projets P1 et P2. Déduire le
montant de la TVA à reverser.
Question 5 :
- Calculer le montant de TVA collectée au titre de l’exercice 2017.
Question 6 :
- Quel serait le régime fiscal au titre de la TVA de la société «EYA
Immobilière» à partir du 1er janvier 2018.
Les régularisations

Opération TVA à régulariser

1. En Mars 2018 :
- acquisition d'une voiture de tourisme pour : TVA payée
12500 DT
- Acquisition d'une machine : TVA payée 15000 DT
- Acquisition d'un terrain : TVA payée 120000 DT

Calculer la TVA à régulariser si :


- La variation du prorata est de + 6 points
- La variation du prorata est de – 8 points

2. Un médecin a acquis un appartement à usage


d'habitation qu'il a transformé en cabinet le mois suivant
celui de son acquisition. La valeur hors taxes de
l'appartement est de 650.000 DT.

3. En 2019 la cession d'une immobilisation qu'un assujetti a


fabriquée pour lui-même et par ses propres moyens.
En 2017 le coût de fabrication a été égal à
350.000 DT HT

4. Une ristourne accordée à un client fidèle pour


7.500 DT HT

5. Un rabais porté sur une facture d'avoir pour un montant


de 1.700 DT

6. Mise au rebut d'une voiture utilitaire acquise il y a 3 ans


pour une valeur de 56.000 DT HT

7. Une société dont le chiffre d'affaires provient


exclusivement de l'exportation de produits alimentaires
fabriqués localement. En 2019 la société a perdu son
marché à l'étranger, elle écoule ses produits acquis
localement sur le marché Tunisien. A cet effet, elle est
obligée de mettre à jour ses obligations fiscales. A cette
date elle détient les éléments d'actifs suivants :
- Un stock de marchandises dont la TVA s'élève à 28.000
DT
- Un matériel roulant acquis en 2014 pour une valeur
total HT de 350.000 DT
- Une voiture de tourisme acquise en 2018 pour 380.000
DT TTC

8. Selon un PV établi par un huissier notaire justifiant que


1000 pièces des articles destinés à la vente ont été volées
du magasin de l'entreprise en 2019. Le coût unitaire des
produits volés est de 100 DT, ils sont vendus à un prix
de 150 DT.

9. La société ABC a acquis courant 2015 un matériel sous


le régime suspensif de la TVA pour un montant de
400.000 D en régime normal ce matériel était à la date
de son acquisition passible d'une TVA au taux de 6 %
Le 15 octobre 2018 elle a cédé ce matériel pour le prix
de 350.000 dinars toute taxe comprise.
10.La même société indiquée au pt 9 a cédé l’équipement à
une société totalement exportatrice bénéficiant de la
suspension au titre de ses acquisitions
11.Dans le cadre d'une fusion qui a lieu le 1/7/2017, la
société A apporte à la société B qui est assujettie
partielle à la TVA avec un prorata de déduction de 60% :
- Un matériel acquis en 2011 pour100.000 D HT (TVA
18%),
- Un matériel acquis en 2016 pour 153.591 D HT (TVA
18%),
- Une construction acquise en 2017 pour 321.543 D HT
(TVA 18%).

12. Supposons le cas d’un commerçant qui a opté à la TVA


à partir de Janvier 2016, il formulera une demande pour
l’abandon de cette qualité 3 mois avant le 31 décembre
2019. Supposons qu’il aura en stock des marchandises
acquises localement auprès d’un industriel pour une
valeur de 180 000 D hors TVA(taux 19%) et des
marchandises importées pour 250 000 D hors TVA (taux
19%). Supposons qu’il aura aussi:
- une voiture de tourisme acquise le 03 mai 2019 pour
45000D, TVA(19%) 8550D;
- un camion importé par lui-même le 15 avril 2017 pour
60000D, TVA(18%) 10800 D;
- une voiture utilitaire acquise localement le 2 juillet
2015 auprès d’un concessionnaire pour 25000D,
TVA(18%) 4500 D.
- il a acquis en février 2016 un bâtiment auprès d’un
promoteur immobilier pour 118000 TTC.( taux de la
TVA 18% = 21240D).
13.Soit un matériel acquis en Février 2017 pour un montant
HT de 500.000DT . ce matériel a fait l’objet d’un apport
en société en décembre 2018 pour la valeur nette
comptable : taux d’amortissement 10%.

14.La société M assujettie à la TVA a acquis courant 2017


un terrain auprès d’une société de promotion
immobilière pour y construire son siège : le prix
d’acquisition HT = 800.000 DT. Suite à des difficultés
financières, la société a cessé son activité en janvier
2019.
Restitution

Question de cours :

- Déterminer les origines du crédit de TVA et les conditions de leurs


restitutions.

Exemple 1:
Supposons qu’une société soumise à la TVA a déposé en date du
01décembre 2017 unedemande de restitution de crédit de TVA figurant sur
ladéclaration du moisd’octobre 2017 accompagnée de toutes les pièces
justificatives.
Supposons que l’évolution du crédit durant les 3 dernières années se présente
comme suit:

Evolution du crédit de TVA

2014

TVA TVA Crédit du Crédit TVA


Mois collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 106 500,81 202 889,54 -993 664,47 -1 090 053,21
2 135 253,42 169 400,86 -1 090 053,21 -1 124 200,65
3 135 642,43 181 027,66 -1124200,646 -1 169 585,88
4 137 598,57 234 288,14 -1169585,877 -1 266 275,44
5 196 880,30 215 463,19 -1266275,443 -1 284 858,34
6 175 793,62 329 176,71 -1284858,336 -1 438 241,43
7 187 490,59 164 699,08 -1438241,428 -1 415 449,92
8 216 292,32 151 765,66 -1415449,919 -1 350 923,25
9 88 746,06 187 173,03 -1350923,252 -1 449 350,22
10 169 608,13 92 636,54 -1 449 350,22 -1 372
378,62
11 203 978,12 183 175,57 -1372378,623 -1 351 576,07
12 156 852,69 220 786,49 -1351576,072 -1 415 509,88

Totaux 1 910 637,06 2 332 482,46

2015

TVA TVA Crédit du Crédit TVA


Mois collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 91 219,49 45 337,71 -1 415 509,88 -1 369 628,10
2 81 554,97 49 554,07 -1 369 628,10 -1 337 627,20
3 83 014,29 115 160,50 -1 337 627,20 -1 369 773,41
4 82 003,55 84 789,62 -1 369 773,41 -1 372 559,48
5 107 598,85 133 937,27 -1 372 559,48 -1 398 897,90
6 99 019,78 52 819,42 -1 398 897,90 -1 352 697,54
7 124 873,19 55 617,22 -1 352 697,54 -1 283 441,58
8 117 534,34 73 211,73 -1 283 441,58 -1 239 118,97
9 79 993,97 208 995,67 -1 239 118,97 -1 368 120,67
10 142 980,32 115 696,69 -1 368 120,67 -1 340 837,04
11 65 647,17 37 219,27 -1 340 837,04 -1 312 409,14
12 75 660,33 95 567,66 -1 312 409,14 -1 332 316,47

Totaux 1 151 100,23 1 067 906,83

2016

Mois TVA TVA crédit du crédit TVA


collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 73 083,01 42 056,98 -1 332 316,47 -1 301 290,45
2 76 408,71 100 887,55 -1 301 290,45 -1 325 769,29
3 89 413,00 53 732,89 -1325769,286 -1 290 089,18
4 81 268,21 133 079,88 -1 290 089,18 -1 341 900,85
5 185 065,60 100 717,07 -1341900,849 -1 257 552,32
6 175 202,42 139 911,75 -1257552,321 -1 222 261,65
7 202 534,73 134 668,83 -1222261,651 -1 154 395,75
8 146 074,64 133 711,74 -1154395,748 -1 142 032,85
9 183 865,42 149 890,99 -1142032,853 -1 108 058,42
10 112 102,24 147 874,12 -1 108 058,42 -1 143 830,30
11 93 546,48 102 905,31 -1143830,299 -1 153 189,13
12 163 147,03 81 684,89 -1153189,131 -1 071 726,99

Totaux 1 581 711,49 1 321 122,01

2017:

Mois TVA TVA crédit du crédit TVA


collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 62 121,32 40 377,58 -1 071 726,99 -1 049 983,25
2 74 173,34 87 822,91 -1 049 983,25 -1 063 632,82
3 120 860,53 78 171,72 -1063632,821 -1 020 944,00
4 125 516,56 100 104,51 -1 020 944,00 -995 531,95
5 162 680,94 160 800,12 -995531,953 -993 651,14
6 244 332,68 230 226,52 -993651,136 -979 544,98
7 242 977,11 199 078,05 -979544,978 -935 645,92
8 204 735,54 207 448,00 -935645,917 -938 358,38
9 150 860,57 174 404,38 -938358,379 -961 902,19
10 167 725,41 171 877,21 -961 902,19 -966 053,99

Totaux 1 555 984,00 1 450 310,99

TAF:
- Déterminer si le crédit objet de la demande est restituable. Justifier.
Restitution(Suite)

Exemple 2:
Supposons que la même sociétéa déposé la même demande et que
l’évolution du crédit durant les 3 dernières années se présente comme suit:

Evolution du crédit de TVA

2014:

Mois TVA TVA crédit du crédit TVA


collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 202 889,54 -202 889,54
2 169 400,86 -202 889,54 -372 290,40
3 181 027,66 -372 290,40 -553 318,06
4 234 288,14 -553 318,06 -787 606,19
5 215 463,19 -787 606,19 -1 003 069,38
6 329 176,71 -1 003 069,38 -1 332 246,09
7 164 699,08 -1 332 246,09 -1 496 945,17
8 151 765,66 -1 496 945,17 -1 648 710,83
9 187 173,03 -1 648 710,83 -1 835 883,86
10 92 636,54 -1 835 883,86 -1 928 520,40
11 183 175,57 -1 928 520,40 -2 111 695,97
12 220 786,49 -2 111 695,97 -2 332 482,46

Totaux 2 332 482,46


2015:

Mois TVA TVA crédit du crédit TVA


collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 45 337,71 -2 332 482,46 -2 377 820,17
2 49 554,07 -2 377 820,17 -2 427 374,24
3 115 160,50 -2 427 374,24 -2 542 534,74
4 84 789,62 -2 542 534,74 -2 627 324,36
5 133 937,27 -2 627 324,36 -2 761 261,63
6 52 819,42 -2 761 261,63 -2 814 081,05
7 55 617,22 -2 814 081,05 -2 869 698,27
8 73 211,73 -2 869 698,27 -2 942 910,00
9 208 995,67 -2 942 910,00 -3 151 905,67
10 115 696,69 -3 151 905,67 -3 267 602,36
11 37 219,27 -3 267 602,36 -3 304 821,63
12 95 567,66 -3 304 821,63 -3 400 389,29
Totaux 1 067 906,83

2016:

Mois TVA TVA crédit du crédit TVA


collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 73 083,01 42 056,98 -3 400 389,29 -3 369 363,26
2 76 408,71 100 887,55 -3 369 363,26 -3 393 842,10
3 89 413,00 53 732,89 -3 393 842,10 -3 358 162,00
4 81 268,21 133 079,88 -3 358 162,00 -3 409 973,67
5 85 065,60 100 717,07 -3 409 973,67 -3 425 625,14
6 75 202,42 139 911,75 -3 425 625,14 -3 490 334,47
7 90 534,73 134 668,83 -3 490 334,47 -3 534 468,56
8 80 074,64 133 711,74 -3 534 468,56 -3 588 105,67
9 83 865,42 149 890,99 -3 588 105,67 -3 654 131,24
10 112 102,24 147 874,12 -3 654 131,24 -3 689 903,12
11 93 546,48 102 905,31 -3 689 903,12 -3 699 261,95
12 63 147,03 81 684,89 -3 699 261,95 -3 717 799,81

Totaux 1 003 711,49 1 321 122,01

2017:

Mois TVA TVA crédit du crédit TVA


collectée déductible mois ou
précédent TVA à payer
1 62 121,32 40 377,58 -3 717 799,81 -3 696 056,07
2 74 173,34 87 822,91 -3 696 056,07 -3 709 705,64
3 90 860,53 78 171,72 -3 709 705,64 -3 697 016,82
4 80 516,56 100 104,51 -3 697 016,82 -3 716 604,77
5 62 680,94 160 800,12 -3 716 604,77 -3 814 723,95
6 44 332,68 230 226,52 -3 814 723,95 -4 000 617,79
7 70 977,11 199 078,05 -4 000 617,79 -4 128 718,73
8 75 735,54 207 448,00 -4 128 718,73 -4 260 431,20
9 60 860,57 174 404,38 -4 260 431,20 -4 373 975,01
10 67 725,41 171 877,21 -4 373 975,01 -4 478
126,81

Totaux 689 984,00 1 450 310,99

- Déterminer si le crédit objet de la demande est restituable. Justifier.


Restitution (Suite)

Exemple 3 :
Supposons que l’évolution du crédit de TVA provenant des investissements
et de l’activité normale pour l’entreprise X assujettie à la TVA se présente
comme suit durant 6 mois successifs :

Mars Avril Mai juin Juillet Août


TVA en MD 2011 2011 2011 2011 2011 2011

-Report - 40 45 45 40 50
-TVA due/ CA 80 70 60 95 70 80
-TVA Déductible / 50 40 10 - - -
Investissement
-TVA Déductible / Autres 70 35 50 90 80 105
achats.

Crédit de TVA 40 45 45 40 50 75

1) Déterminer le montant du crédit provenant des investissements d’extension


ainsi que les modalités de sa restitution.
2) Déterminer le montant du crédit provenant de l’exploitation de l’entreprise
ainsi que les modalités de sa restitution.
Restitution (Suite)

Exemple 4 :
Supposons que l’évolution du crédit de TVA provenant des investissements
et de l’activité normale pour la même entreprise X se présente comme suit
durant 6 mois successifs :

TVA en MD Mar Avr2011 Mai juin Juillet Août


2011 2011 2011 2011 2011

- Report - 95 180 200 205 173


- TVA due/ CA 70 75 65 85 100 50
- TVA Déductible / 65 80 35 - - -
Investissement 100 80 50 90 68 62
- TVA Déductible /
autres achats.

Crédit de TVA 95 180 200 205 173 185

- Déterminer le montant du crédit provenant des investissements


d’extension ainsi que les modalités de sa restitution.
- Déterminer le montant du crédit provenant de l’exploitation de
l’entreprise ainsi que les modalités de sa restitution.
Régime suspensif de la TVA

Questions du cours:

1. Distinction entre régime suspensif et exonération ?

2. Les modalités d’octroi du régime suspensif ?

3 Les différents cadres règlementaires du régime suspensif ?

4. Est-ce que les commerçants peuvent bénéficier du régime suspensif ?


Les obligations des assujettis

I. Déterminer les pièces qui doivent être établie dans les cas suivants :

L’opération Pièce à établir

1 Vente d’un fonds de commerce.

2 Vente d’un lot de terrain.


3 Les opérations effectuées par les entreprises qui relèvent de la
DGE avec l’Etat, les collectivités locales, les établissements et les
entreprises publics
4 les ventes de médicaments et des hydrocarbures entre les
professionnels, à l’exclusion des commerçants détaillants
5 Services réalisés par une personne exerçant une profession
libérale.
6 Transport réalisé par une entreprise industrielle de l’usine vers les
dépôts
7 Transport réalisé par une entreprise vers ses clients pour livraison

8 Transport réalisé par une entreprise qui commercialise ses


produits par colportage.
9 Transport de produits importés réalisé par une entreprise de la
zone douanière au premier destinataire.
1 Retenue effectuée par une entreprise industrielle sur les montants
0
payés à un fournisseur non établi en contre partie d’un service de
maintenance de la chaine de production en Tunisie.

II. Les différents cas de retenues à la source en matière de TVA.