Vous êtes sur la page 1sur 27

« Les scandales financiers et

les cabinets d’audit»


PLAN

 Introduction;
 Partie 1 : Les racines de ces
scandales financiers et leur
implication;
 Partie 2 : La réaction des
Etats et la mise en place de
nouvelles lois: L’impact sur les
Etats-Unis et sur le reste du
monde;
 Conclusion.
2
Introduction

 La régulation des professions comptables et financières est


une question plus que jamais d’actualité dans un contexte
marqué par la récurrence de scandales de grande envergure
(Enron, Worldcom, etc).

 Ces scandales ont remis en


question la crédibilité de plusieurs
professions (analystes financiers,
agence de notation, etc) dont
notamment la profession comptable.

3
PARTIE 1:
Les racines de ces
scandales financiers et leur
implication 4
L’éclatement des scandales

5
Affaire ENRON

 Crée en 1985, Enron était en 2000 la septième firme des Etats-


Unis par le chiffre d’affaires (101 milliards de dollars), la
quinzième entreprise mondiale.

 Sa croissance a été extrêmement rapide. En 1998, elle réalisait


10 milliards de chiffre d’affaires dans des activités diverses du
monde de l’énergie. En l’espace de deux ans, ce chiffre a été
multiplié par dix.

 A cela s’ajoute le fait que le cabinet chargé de la vérification


des comptes d’Enron, Arthur Andersen, travaillait aussi pour la
firme.
6
Affaire ENRON
Scandale

 L’alerte n’a pas été donnée à temps. L'entreprise et


notamment ses cadres dirigeants possédaient un Code
d'éthique qui, en principe, aurait dû être préservé.

 L’adoption d'un code de conduite (de déontologie, d'éthique)


est considérée par l'orthodoxie managériale ainsi que par le
système judiciaire américain comme la défense adéquate contre
les comportements moralement indésirables en entreprise.

 Ici, on est obligé de constater que ces systèmes classiques de


contrôle du management n’ont pas fonctionné
7
Affaire ENRON
La fin d’un rêve

 Il a été dit qu’il s’agissait d’une crise de l’information


financière, ou d’un échec d’une entreprise particulière;

 La crise s’est produite lorsque Enron, ayant pris de trop


nombreux risques de spéculation, sans les partager avec
d’autres spéculateurs, s’est trouvée en déficit. Le 29 novembre
2001, le siège social de Houston a coupé les vivres au siège de
Londres
8
Affaire ENRON
Conséquences

Enron fut à l'origine du plus grand scandale financier de


l'économie américaine et devint le symbole de la
corruption du système économique occidental :

 4500 salariés furent immédiatement licenciés ;

Les investisseurs perdirent en l'espace de quelques jours

60 milliards de dollars, et nombreux sont ceux qui virent


ainsi s'envoler leur retraite ;

Les fonds de pension des salariés furent réduits à néant ;

9
Affaire ANDERSEN

 Andersen, longtemps connue sous le nom d'Arthur


Andersen, était une société basée à Chicago spécialisée dans
l'audit, les services fiscaux et juridiques, la finance
d'entreprise et le conseil.

 Dès ses origines, le cabinet de Chicago grossit rapidement,


en partie du fait d'une forte demande de services d'audit et de
comptabilité à la suite de l'établissement de l'impôt fédéral sur
les sociétés en 1913;

 En 1979, la firme devenait le leader dans son métier


historique, et pesait 51 millions de dollars de chiffre d'affaires
contre 7 millions en 1950.
10
Affaire ANDERSEN
Mise en cause des scandales financiers

 Comme d'autres auditeurs de grande réputation, le cabinet


eut affaire à quelques troubles

Boston Chicken

Sunbeam Products

Waste Management Inc

Asia Pulp and Paper

The Baptist Foundation


11
Affaire ANDERSEN
L’éffrondrement d’ANDERSON

 Comme d'autres auditeurs de grande réputation, le cabinet


eut affaire à quelques troubles:

Perte de Perte de Perte de


confiance crédibilité réputation

12
Affaire ANDERSEN
Conséquences pour l’audit de la chute
d’ANDERSEN et de l’affaire ENRON

 Conséquence directe de la fin d'Andersen, il ne reste plus que


quatre grands cabinets d'audit dans le monde, d'où leur surnom
de Big Four;

Aux États-Unis, la chute d'Enron a mis en exergue les faiblesses


des procédures de contrôle au sein des entreprises;

Au niveau européen, la mise à jour de la huitième directive sur


les entreprises européennes pourrait instaurer de nouvelles
règles à la profession.
13
Affaire PARMALAT

 Parmalat était l’exemple d’une réussite impulsée par la


dynamique de la mondialisation libérale. Petite firme familiale
de distribution de lait pasteurisé établie dans les environs de
Parme dans les années 1960.

 Elle s’est développée grâce à l’habileté de son fondateur,


M. Calisto Tanzi, et aux généreuses subventions de l’Union
européenne.

En 1990, elle entrait en Bourse

Novembre 2003: Expression de doutes


Affaire PARMALAT
Eclatement du scandale

 L’inquiétude s’empare des créanciers et des détenteurs


d’actions;

 A cet instant décisif, la Bank of America affirme que le


document exhibé par Parmalat pour prouver l’existence des
3,95 milliards d’euros est... un faux !

 Plus de 115 000 investisseurs et petits épargnants se


retrouvent floués, certains ruinés;

 Qualifié de plus grand scandale financier en Europe depuis


1945.
Affaire WORLDCOM

 L’histoire du groupe commence au début des années 80 lorsque


son fondateur décide de fonder avec trois de ses amis une société
spécialisée dans la revente de minutes de communication longue
distance.

 Suite à la déréglementation du marché de l’interurbain et au


démantèlement en 1983 de AT&T’s Bell system, cette dernière se
voit dans l’obligation d’ouvrir ses lignes longue distance aux
petites compagnies régionales

 Après une première année difficile et une dette de plus en plus


lourde, Ebbers prend la tête de LDDS en avril 1985.
Affaire WORLDCOM
Eclatement du scandale

 1999 marque un tournant important dans l’histoire de


l’entreprise.

 En résumé, les irrégularités comptables commises par


WorldCom prennent principalement deux formes : la réduction
des charges et l’exagération des revenus.
Economie du mensonge

 Les scandales financiers qui se sont succédé aux Etats-Unis


après la débâcle d'Enron ont remis en question les systèmes
comptables;

 Ainsi les dirigeants d'Enron ont réussi à exploiter à leur


avantage certaines faiblesses dans les principes comptables;

 La technique de déconsolidation a pu être utilisée très


souvent aux Etats- Unis;
Raisons et leçons des scandales financiers

 Les scandales boursiers et comptables des sociétés ont suscité


une grande inquiétude dans les milieux économiques, financiers,
voire politiques. Plusieurs facteurs expliquent ces affaires:
Des lacunes dans le domaine de l'infrastructure
institutionnelle de l'économie de marché

La bulle spéculative de la fin des années


1990

La complexité de plusieurs normes


comptables

L'insuffisance de l'approche traditionnelle


de l'audit
PARTIE 2:
La réaction des Etats et la mise en place
de nouvelles lois: L’impact sur les Etats-
Unis et sur le reste du monde; 20
La loi Sarbanes - Oxley

 Cette loi vise à protéger les investisseurs en améliorant


l'exactitude et la fiabilité des publications des entreprises
conformément aux lois sur les valeurs mobilières, ainsi qu'à
d'autres fins apparentées.

 Trois grands principes régissent la loi Sarbanes-Oxley

• La responsabilité des dirigeants


1

• L’exactitude et l’accessibilité de l’information


2

• L’indépendance des organes vérificateurs


3
La loi de la sécurité financière

 La loi sur la Sécurité financière a été adoptée en France le 1er


août 2003 et concerne toutes les sociétés anonymes.

 Elle a pour objectif d'améliorer la protection des épargnants


et investisseurs;

 Ces dispositions sont applicables :

Pour tous les exercices ouverts à compter du 1er janvier


2003 ;

Pour toutes les SA et toutes les sociétés APE (Appel Public


à l'Epargne), tant au niveau individuel qu'au niveau
consolidé (incluant les filiales consolidées, françaises ou
étrangères, quelle que soit leur forme juridique).
Les enjeux de ces lois

SOX LSF
Une déclaration de la La gestion du risque pour un
responsabilité de la Direction meilleur pilotage de
dans la mise en œuvre d’un l’entreprise;
système de contrôle interne;
Le gouvernement
Une évaluation effectuée sur d’entreprise.
l’efficacité du système de
contrôle interne sur les
reportings financiers; NB: L'enjeu pour les
entreprises est de transformer
Une certification les obligations de conformité
indépendante par les en un avantage concurrentiel.
auditeurs externes;
Changements au niveau de l’audit suite aux différents scandales

Bennecib (2004) Piot (2006) Mamousez Sophie


(2008)
La majorité des utilisateurs Dans un marché fortement La taille, le degré
des états financiers concentré comme celui des d'internationalisation et la
penseraient que le co- sociétés cotées, le co- structure de l'actionnariat
commissariat est inefficace commissariat présente une sont associés au choix des
lorsque les ressources au vertu incontestable : celle co-commissaires. Les
sein du collège sont de stimuler la compétitivité sociétés les plus grandes, les
fortement déséquilibrées. A entre les acteurs en laissant plus internationales et non
contrario, le système du co- une « porte ouverte » à des contrôlées par un
commissariat serait efficace cabinets autres que les actionnariat de type affectif
lorsque les deux grands réseaux auront plus tendance à faire
commissaires aux comptes internationaux. appel à des Big 4
appartenant à deux réseaux
ou cabinets différents et qui
ont des ressources
équivalentes.
Conclusion
25
Conclusion

 Les scandales financiers de ces dix


dernières années nous ont permis de nous
rendre compte de l’ampleur de la créativité
des grands groupes internationaux en
matière de comptabilité. La liste des
entreprises pointées du doigt pour leurs
pratiques comptables est ainsi longue.

 De par le constat de l'importance des fraudes dans le


milieu des affaires, la décision des institutions internationales
de réguler légalement les pratiques a conduit à un
changement dans les lois.
26
Références

http://www.ukessays.co.uk/

http://www.crefige.dauphine.fr/

http://www.monde-diplomatique.fr/

http://www.lemonde.fr/economie/

http://www4.fsa.ulaval.ca/files/content/sites/fsa/files/sections/l
a_faculte/Departements_ecole/ecole_comptabilite/personnel_e
nseignant/fichiers/enseignement%20gendron/Cas_WorldCom
_2007.pdf

http://www.lyon-
ethique.org/IMG/pdf/Enron_fiche_de_synthese.pdf