Vous êtes sur la page 1sur 8

PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 2:

CHPITRE1 : PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE

Le crédit populaire d’Algérie s’est vu dans l’obligation de réagir face aux


mutations profondes qu’a connues l’économie nationale et face aussi aux
différentes politiques économiques engagées par les pouvoirs publiques.

Cette réaction a profondément touché ses différentes structures, aussi bien sur le
plan horizontal que vertical.

Nous étudierons en premier lieu le Crédit populaire D’Algerie en général


(SECTION1), puis nous examinerons de prés l’agence C .P.A 356 BATNA
(SECTION2).

SECTION1 : LE CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE.

1. HISTORIQUE :
Crée en 1966 avec un capital de 15 millions DA, le C.P.A a hérité les activités
gérées auparavant par les banques populaires (Banque Populaire Commerciale et
Industrielles à Alger, Oran, Annaba et Constantine) , ainsi que d’autres banques
étrangères telles que la banque Alger –Misr, la société Marseillaise du Crédit et la
Compagnie Française de crédit et de banque (C.F.C.B) et la banque populaire
Arabe .
En 1985, il donne naissance à la Banque de Développement Local (B.D.L) par
cession de 40 agences, le transfert de 550 employés et cadre et 89000 comptes
clientèle.

Défini par ses statuts comme une banque universelle, le C.P.A a pour mission
de promouvoir le développement du Bâtiment, des Travaux Publiques et de l’Habitat
(B.T.P.H), les secteurs de la Santé et du Médicament, le Commerce, la distribution,
l’Hôtellerie et le Tourisme, les médias, la PME\PMI et l’Artisanat.

Depuis 1966 et en vertu de l’ordonnance relative à la gestion des capitaux de


l’Etat, les Banques Publiques sont placées sous la truelle du ministère des finances y
compris le C.P.A.

Apres avoir satisfait aux conditions d’éligibilité prévues par les disposition de
la loi sur la su la monnaie et le Crédit (Loi 90\10 abrogée et remplacée par
l’ordonnance 03\11), le C.P.A a obtenu le 07 Avril 1997 son agrément auprès » du
Conseil de la Monnaie et du Crédit devenant ainsi la deuxième banque a être agrée.

Le capital social du C.P.A initialement fixé à 15 millions DA évolué comme suit :


PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 3:
Année 1966 : 15 millions DA.

Année 1983 : 800 millions DA.

Année 1994 : 5,6 milliards DA .

Année 1996 : 9,31milliards DA.

Année 2000 : 21,6milliards DA.

Année 2005 : 25 milliards DA.

Année 2009 : 29,3 milliards DA.

Année 2010 : 48 milliards DA.

2. ORGANIGRAMME DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE :

le crédit populaire d’Algérie est administré par un conseil d’administration composé


de 10 membres. Le président du conseil d’administration désigné par ses pairs est
également directeur général de la banque.

2. A - Au niveau central :
2. A – 1 - La Présidence Direction générale :
C’est l’organe de commandement, d’impulsion de coordination et de contrôle .Elle
gère les affaires de la banque et en détermine et exécute les plans d’actions. A ce titre
le P.D.G dépose d’un staff (cabinet) , et d’une cellule d’audit et d’une inspection
générale, et il assisté par cinq directeurs généreux adjoints .
2. A-1-a- La cellule d’audit :
Rattaché au P.D.G, cette cellule développe les méthodes qui servent à mesurer le
degré de sécurité et d’efficacité des circuits de traitement des opérations et
d’information à des fins de gestion et de décision.
2. A-1-b- l’inspection Générale :
Rattachée directement au P.D.G, elle est dotée des structures d’inspection
régionales couvrant l’ensemble du réseau. Elle exerce la fonction de contrôle
interne à l’égard des structures de la banque en veillant au respect de la
réglementation en vigueur.
2. A-2- Les directions générales adjointes :
Chaque corps d’activité est intégré au sein d’une Direction Générale Adjointe
laquelle regroupe des direction .le D.G.A est une structure opérationnelle de
conception, de traitement, d’animation, et de contrôle . On distingue :
PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 4:
2. A-2-a- D.G.A Engagement :Elle pour charges principales :
- Elaborer la politique du crédit de l’établissement.
- Administrer le crédit en tenant en compte la politique de l’établissement en la
matière te les règle prudentielles émanant de la banque d’Algérie.
- Assurer la fonction contrôle des engagement pris par les différents centres de
décision . Groupes d’Exploitation et agences.
- Evaluer les risques et gérer les contentieux …etc.
2. A-2-b D.G.A Exploitation : Est chargée principalement de :
- Participer à l’élaboration du plan de réseau et sa configuration.
- Mener des études de marché et développer des nouveaux produits d’épargne.
- Etablir les prévisions financières de la banque.
- Assister ; coordonner et contrôler la gestion du réseau.
- Evaluer les couts de gestion et déterminer les commerciales de la banque…etc.
2. A-2-c- D.G.A Affaires Internationales : Se charge d’exécuter les charges
suivantes :
- Développer et appliquer la politique de la banque en matière du commerce
extérieur.
- Contribuer au développement des relations avec les organismes financières
étrangers.
- Participer à la promotion des exportations des opérateurs économiques
Algériens.
- Négocier et gère les garanties bancaires internationales…etc.
2. A-2-d- D.G.A Développement : Ses missions peuvent êtres résumées :
- Etudier et élaborer des plans de développement concernant l’établissement.
- Elaborer le budget et contrôler la gestion des activités de la banque.
- Organiser et développer les systèmes d’information et de gestion des activités
de la banque.
- Gérer le centre de traitement informatique.
2. A-2-e- D.G.A Administration Générale et moyens : Est chargée de
- Participer à l’élaboration de la politique en l’établissement en matière de
ressources humaines.
- Assurer la gestion des carrières de l’effectif.
- Exécuter les plans de réalisation des infrastructures.
- Gérer le patrimoine mobilier et de l’établissement.
2. B- Au niveau régional : Le Groupe d’Exploitation :
PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 5:
Est une structure d’orientation, d’animation, de coordination, d’évaluation de
développement, de contrôle l’ensemble des activités des agences qui lui sont
rattachées.
A ce titre, il est charge de ;
- Assurer la diffusion des orientations et des objectifs de la direction générale
auprès des agences rattachées.
- Orienter les activités du groupe et des agences vers la réalisation des
objectifs de la banque
- Exploiter les différents rapports d’activités des agences rattachées, et
produire le rapport de synthèse périodique à l’attention de la direction
générale.

En matière commerciale :

- Promouvoir la vente des produite et services de la banque


- Améliorer l’image de marque de la banque au niveau régional.
- Réaliser des études de marché.
- Organiser la force de vente, traduire et adapter au niveau local la politique
commerciale globale.
- Assurer le conseil à la clientèle, lui proposer des solutions et faire prendre
en charge parles structures habitées de la banque.

En matière de crédit :

- Veiller a la distribution des crédits a la promotion des nouveaux produits et


à l’amélioration qualitative de la prestation des services rendus.
- Assurer une assistance technique et commerciale aux agences rattachées.
- Assurer une gestion rationnelle du portefeuille crédit du groupe.
- Assurer le recouvrement des créances impayées, précontentieuses et
contentieuses.
2. C – Au niveau local : Les Agences :
Ce sont des centres d’exploitation directe sur le terrain. Une agence constitue un
fond de commerce, et elle est dotée de la personnalité morale et possède un
numéro d’immatriculation fiscale. Parfois elle est dotée d’un agrément de
commerce extérieur délivré par la banque d’Algérie. Comme le cas pour l’agence
CPA 305 Biskra.

SECTION 2 : L’AGENCE C.P.A 305 BISKRA.


1-PRESENTATION DE L’AGENCE :
PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 6:
L’agence CPA 305 Biskra est l’unique satellite du C.P.A au niveau de la wilaya
d’où son importance, d’ailleurs elle est classé en classe A, vu sa taille et la
multitude des services qu’elle assure.
Elle est rattachée hiérarchiquement au groupe d’Exploitation de Batna et
entretient des relations fonctionnelles avec les différentes directions de
l’établissement.
Dans le cadre de la modernisation du système informatique, l’agence a été
basculée du progiciel DELTA-BANK V.4 au V .7.
En ce qui concerne l’environnement économique de la région, les Zibans (ville
de Biskra et ses environs) est réputée chez la commun des mortels d’être une
région agricole de premier ordre, ainsi la réputation des dattiers Biskris dépasse
les frontières. Mais ceci n’exclu pas l’existence d’autres domaines de l’activité
économique, ainsi le secteur de PME/PMI est en pleine extension, sans oublier
quelques usines qui activent au niveau de la zone industrielle .
Toutes ces données font que la communauté bancaire en général et l’agence
C.P.A en particulier ont été appelé depuis leur création a jouer leur rôle afin de
satisfaire aux besoins d’une clientèle qui ne cesse de croitre.
2- ORGANIGRAMME DE L’AGENCE C.P.A BISKRA :
Cette agence qui fais partie d’un réseau d’exploitation formé de 128 agences est
organisée en une direction (A) et 5 services (B), en parallèle on trouve 2comité,
celui de crédit et celui de l’escompte (C).
2-A- LA DIRECTION :
Est formée principalement du directeur, qui est le premier responsable de
l’agence, a ce titre il est chargé de :
- Animer, coordonner et contrôler les activités de l’agence.
- Veiller à la réalisation des objectifs établis par la direction générale et le
groupe d’exploitation.
- Gérer le budget alloué à l’établissement.
- Veiller à l’application rigoureuse de la réglementation en vigueur et toute
instruction émanant de la hiérarchie.
- Veiller au maintien de la discipline et la préservation d’un bon climat de
travail.
- Représenter l’agence dans tous les domaines de l’activité civile.

Le directeur est assisté dans ses taches par un directeur –Adjoint.

Il est rattaché au directeur un secrétariat de direction qui a pour charges :


- Assurer la gestion du courrier départ, enregistrement, envoi…
PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 7:
- Assurer la gestion du courrier arrivé : réception, enregistrement…
- Gérer les rendez vous professionnels de directeur.
2. B- LES SERVICES : L’agence est formée de 5 services et chaque service est
chapoté par un chef de service.
2. B-1- Rôles et attributions du chef de service : Chaque chef de service doit
assurer les fonctions suivantes :
- Veiller à la circulation de l’information au sein du service.
- Veiller à l’accomplissement des taches dévolues au service.
- Veiller le respect des procédures de traitement conformément à l’égal.

A ce titre le chef de service doit continuellement actualiser ses connaissances et


performer son savoir, et enfin être capable d’analyser et d’interpréter les orientations
dont il est destinataire, et savoir les communiquer à ses subordonnés, tout en veillant
à leur application.

2. B-2- Service Caisse : C’est la cheville ouvrière de l’agence et en même temps son
image de marque commerciale, il a pour mission de recevoir les dépôts en espèces,
d’exécuter les différents opérations de caisse courantes sollicitées par la clientèle
(virements, versements, retrait…) , se service est donc chargé d’exécuter des
opérations comportant un mouvement d’espèce ou un mouvement de compte en
compte .
2. B-3- Service Extérieur : Appelé communément service étranger, il couvre toutes
les opérations de domiciliation bancaire, des importations et exportations. Il gère
les crédits extérieurs, les crédits documentaires et les remises documentaires. Il
assure aussi les opérations de caisse en matière de devise.
2. B-4- Service contrôle : Ce service placé directement sous l’autorité du directeur
de l’agence, a été créé dans le but de réhabiliter l’autocontrôle au sein de l’agence.
Il a pour mission principale le montage et l’envoi de la journée comptable. Dans
ce cadre ce service est chargé de :
- Pointer et vérifier les opérations effectuées par chaque service.
- Relever, signaler et suivre la régularisation de toute différences erreur ou
anomalie constatée dans la journée comptable.
- S’assurer que toutes les opérations de la journée comptable ont fait l’objet
d’un enregistrement.
- Authentifier les signatures et les visas apposés sur les pièces comptables.

2. B-5- Service Crédit : Il set chargé de recevoir, d’étudier , d’analyser et de


transmettre les dossier de crédit au comité compétent en la matière pour trancher
PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 8:
ce service est chargé également se suivre les crédits alloués à la clientèle et
d’entamer-si nécessaire- les procédures précontentieuses et contentieuses pour
régulariser les créances impayées.
2. B-6- Service Administratif : il est chargé de :
- Assurer la gestion administrative et comptable des moyens humains et
matériels de l’agence.
- Préparer le budget de l’agence et établir le rapport de son exécution.
- Gérer les fonds documentaires de l’agence.
- Veiller à l’application du règlement intérieur de l’établissement.
- Veiller aux conditions d’hygiène et sécurité au sein de l’agence …etc.
2. C- LES COMITES : On distingue 2 comités au sein de l’agence, celui du crédit
et celui de l’escompte.
2. C-1- Le comité de crédit : Composé de 4 membres : le directeur, le directeur
adjoint, les chefs des services crédit et commerce extérieur. Ce comité se
prononce favorable ou non à l’égard des dossiers de crédit déposés par la clientèle
et ceci dans la limite des compétences qui lui sont attribuées.
2. C-2- Le comité d’escompte : Formé également de 4 membres mais dans ce cas là
le chef du service caisse remplace le chef du service étranger, les autres membres
gardent leur places sans changement. Ce comite est chargé de donner son avis
justifié sur les demandes d’escompte formulées par clientèle.
PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE D’ALGERIE 9:
SHEMA ORGANISATIONNEL

DIRECTEUR

ANIMATION SECRETARIAT et
DIRECTEUR
COMMERCIAL BUREAU D’ORDRE
ADJOINT
E

SER CAISSE DIN/DEV SERVICE SERVICE SERVICE CONTROLE


CREDIT COMEX & ADMINISTRATIF
F
R
O SECTION SECTION
N DOMICILIATIO CONTROL
T N/ TRANSFERT/ E
O RAPATRIEMEN
F T/ APUREMENT
FI ET CREDIT
B
EXTERIEURS
A
C SECTION
K ADMINISTRA
O TIF
F SECTION
FI REMDOC/CREDO
C C

L’ORGANISATION DE L’AGENCE C.P.A