Vous êtes sur la page 1sur 2

Animateur : m dramane toure

Classe : lsio-ai-ais
Annee academique : 2019-2020

La gestion des ordures


ménagères
I- IMPORTANCE DE L’EVACUATION DES
DECHETS

L’évacuation des ordures, est nécessaire pour des raisons d’hygiène et d’esthétique les
déchets attirent les mouches, les cafards, les rats, les chiens errants, les animaux domestiques
etc.
En se décomposant, ils dégagent de mau vaises odeurs. Ils peuvent, s’ils renferment des
germes pathogènes, être à l’origine de contamination aux conséquences graves.
Plusieurs affections, peuvent être transmises par les ordures ménagères males gérées :
maladie de la peau, parasitose intestinale, choléra…
Certains types de déchets, comme les boites de conserves et les pneus usagés peuvent
recueillir l’eau de pluie et devenir ainsi des gîtes de larve de moustiques qui une fois devenu
adulte, peuvent transmettre des maladies comme le paludisme, la dengue, fièvre jaune…
Les amoncellements d’ordures (pierre, cartons, bois..) servent souvent de refuges aux
rats et autres rongeurs.
Les cendres agitées par le vent deviennent des nuisances et des sources de pollutions de
l’air.

II- LES DIFFERENTES ETAPES DE LA


GESTION DES ORDURES MENAGERES
La gestion des ordures ménagères, comprend essentiellement 3 étapes :
 Le conditionnement à domicile
 La collecte
 L’élimination finale ou traitement

1- Le conditionnement à domicile : les ordures ménagères, avant d’être évacuées doivent


être conservées de manières hygiéniques.

On doit utiliser des récipients munis de couvercle, en matière plastique, résistants à la


corrosion. Ces récipients doivent être solides et vidés et nettoyés régulièrement.
Les capacités de ces récipients, varient généralement de 40L à 80L. Le conditionnement à
domicile, est du ressort des ménages doivent assurer la propreté de la maison et des alentours
immédiats.
2- La collecte des ordures  : elle doit être effectuée par les services communaux, publics
ou semi-publics. La fréquence de la collecte varie en fonction de la quantité d’ordures
à évacuer. Le ramassage des poubelles se fait en général de 2 à 3 fois par semaines
dans les quartiers résidentiels et tous les jours dans les quartiers commerciaux.

Le matériel utilisé pour la collecte va de la simple charrette aux camions spéciaux à bennes
fermées.
3- Elimination finale et traitement des ordures : le choix de procédé d’élimination des
ordures doit tenir compte de plusieurs facteurs parmi lesquels on peut citer : les
conditions climatiques, la situation géographique de la localité, les conditions
économiques, les possibilités industrielles et agricoles, les moyens de transport… A ce
titre, on peut citer comme procédé les plus fréquemment utilisé :

a- La décharge ordinaire : elle consiste, à étaler nos déchets sur un terrain vague
situé en dehors des habitations. Bien qu’il soit souvent pratiqué, ce procédé
constitue un danger pour la santé car il encourage la prolifération des rats et des
insectes vecteurs de maladie.
b- La décharge dans une cour d’eau ou en mer : ce procédé comporte également des
inconvénients à cause des nuisances provoqués par le reflux des ordures sur les
côtes ou les berges.
c- La décharge contrôlée : elle consiste à entasser les ordures dans des tranchées
préparées à l’avance, à les compacter et à les recouvrir de terre de telle sorte que
les rats et les insectes ne puissent pas y accéder. Cette méthode convient à
l’élimination de tous les déchets.
d- Le compostage : c’est une méthode qui permet la décomposition et la stabilisation
des ordures fermentescibles qui seront ensuite récupérées pour être utilisées
comme engrais. C’est un procédé particulièrement recommandé en milieu agricole.
e- L’incinération : elle peut être une bonne méthode d’élimination des ordures
ménagères si toutes les conditions sont remplies : réduction du coût de
construction d’un incinérateur, élimination du danger de pollution l’atmosphère,
gestion des résidus de la combustion.