Vous êtes sur la page 1sur 1

ANTHRAX

I- DEFINITION
C’est une agglomération de furoncle réunit par une suppuration du derme. Il survient en
général sur un terrain immunodéprimé.
II- SIGNES CLINIQUES
A- LE DEBUT
 Les signes fonctionnels sont modérés. Ils sont à type de tensions douloureuses
et de prurit. Il y a une forte fièvre et un malaise général et l’examen retrouve
une plaque indurée, rouge, chaude et douloureuse.
B- LA PERIODE D’ETAT
La douleur est vive et est insomniante. Les signes généraux sont très marqués et
l’examen physique retrouve un placard saignant et douloureux qui adhère à la peau et
qui ne laisse pas plissé. Ce placard va se couvrir des phlyctènes centrées par des poils.
Secondairement leur contenu devient purulent.
Le diagnostic est fait il faut alors rechercher un terrain particulier comme le diabète.
C- EVOLUTION
Les phlyctènes vont se rompre en quelques jours laissant apparaître des ulcérations
séparés par des ponts cutanés sains. Ces ponts cutanés vont nécrosés à leur tour et
laisser sur place une vaste ulcération cratériforme remplie de bourbillons.
Les signes généraux et les signes fonctionnels diminuent d’intensité pendant que le
bourbillon s’élimine ou est enlevé chirurgicalement. Le cratère se comble au bout de
15 jours et la cicatrisation laisse une marque indélébile.
Les complications sont à type de lymphangites, d’adénites, et de septicémies.
III- TRAITEMENT
Il consiste à :
Réaliser une incision cruciforme.
Décoller les lambeaux cutanés.
Extraire le bourbillon.
Exciser les tissus nécrosés.
Désinfecter au dakin et mettre en place une mèche.