Vous êtes sur la page 1sur 41

EMPRUNTS OBLIGATAIRES

EMPRUNTS OBLIGATAIRES

PLAN

I- GENERALITES
II- COMPTABILISATION DE L’EMPRUNT
III- CONVERSION D’UN EMPRUNT OBLIGATAIRE EN
UN AUTRE EMPRUNT OBLIGATAIRE
IV - LES BONS DE SOUSCRIPTION
LES BSO
LES OBS0
LES OBSA
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
I- GENERALITES
I-1 Aspects juridiques

Seuls l’état, les collectivités publiques, les entreprises publiques et les


sociétés par actions peuvent émettre des EO. Pour le faire, la décision doit
être prise par l’AGO des actionnaires. En outre, la société doit :
avoir deux années d’existence au moins,
avoir un capital social intégralement libéré,
établir une note d’information selon un modèle précis établi par le CDVM, si
elle fait appel public à l’épargne,
faire souscrire entièrement le montant de l’EO.

La négociation des obligations peut intervenir en bourse. Pour être côté en


bourse, l’EO doit :
porter sur un montant minimal de 20 millions de Dhs,
émaner d’une personne morale ayant certifié ses 3 derniers exercices.
EMPRUNTS OBLIGATAIRES

I- GENERALITES
I-2 Caractéristiques de l’emprunt obligataire

La durée : elle est généralement de cinq à quinze ans et peut


même atteindre 30 ans.

La valeur nominale : Appelé également valeur faciale, elle ne


peut être inférieure à 100 Dhs selon l’article 292 de la loi sur la
SA.

L’intérêt : le revenu de l’obligation est fixe, (il existe cependant


des obligations indexées et des obligations participantes à
revenu variable), il est calculé en appliquant le taux d’intérêt à
la valeur nominale du titre.
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
I- GENERALITES
I-2 Caractéristiques de l’emprunt obligataire

Le prix d’émission : il représente le prix à verser par le souscripteur au


moment de l’émission et peut être inférieur à la valeur nominale de
l’obligation;

Le prix de remboursement : il est au minimum égal à la valeur nominale de


l’obligation, mais il peut lui être supérieur. La différence entre le prix de
remboursement et le prix d’émission d’une obligation constitue la prime de
remboursement;

Prime de remboursement = Prix de remboursement – Prix d’émission

« 2130 » Prime de remboursement des obligations


EMPRUNTS OBLIGATAIRES
I- GENERALITES
I-2 Caractéristiques de l’emprunt obligataire

Les modalités d’amortissement : le remboursement de l’emprunt


obligataire peut être effectué:

Soit en bloc (in fine) à la fin de la période d’emprunt;

Soit par amortissement constant (par tranches égales), une fraction


égale de l’emprunt étant remboursée périodiquement;

Soit par la méthode de l’annuité constante, une même somme étant


consacrée chaque année au service global de l’emprunt, c’est à dire au
paiement de son intérêt et à son remboursement. Dans cette méthode,
le nombre d’obligations à rembourser croît à chaque échéance.
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
I-3 Différents types d’obligations

Obligations Sont des obligations indexées dont l’indice d’indexation


participatives est le résultat de l’entreprise.
Obligations Sont des obligations indexées dont le taux d’intérêt est lié à
à taux variable un taux bancaire de référence comme le LIBOR ou PIBOR.
Sont des obligations qui donnent droit, en plus des droits
Obligations
à bons de classiques, à la souscription préférentielle, dans le futur, à
souscription d’autres titres avantageux comme, par ex, toute future
obligation à taux d’intérêt supérieure à l’obligation initiale.
Obligations
La conversion ne peut avoir lieu qu’au gré des porteurs et
convertibles uniquement dans les conditions de conversion fixées par le
en actions contrat d’émission de ces obligations (art. 319 de la loi/SA)

Obligations Sont obligatoirement remboursables en actions. Dès lors, ils


remboursables présentent pour les obligations un risque plus élevé que les
en actions obligations convertibles. C’est pourquoi leur taux d’intérêt
est plus avantageux.
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
II- COMPTABILISATION DE L’EMPRUNT

II.1 Comptabilisation de l’émission

Le plus souvent, grâce à l’intervention des banques, les émissions d’emprunts


obligataires sont totalement couvertes.
Des frais d’émission sont engagés au moment de l’émission. Ils peuvent
être répartis sur une durée de cinq ans.

Exemple
La société X a émis le 1er avril N un emprunt de 1O OOO obligations de nominal
200 Dhs (prix d’émission : 190 Dhs; taux d’intérêt : 7%) remboursable en dix
ans, par amortissements constants. Les frais d’émission, de 1 Dh par titre (plus
une TVA de 20%), seront immobilisés.
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
II- COMPTABILISATION DE L’EMPRUNT
II.1 Comptabilisation de l’émission

Exemple
01/04/N
5241 Banque 1 888 000
2130 Prime de remboursement des obligations 100 000
6147 Frais d’émission des obligations 10 000
34552 État, TVA récupérable sur charges 2 000
1415 Emprunt obligataire 7% 2 000 000

2125 Frais d’émission des emprunts 10 000


7197 Transfert de charges d’exploitation 10 000
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
II- COMPTABILISATION DE L’EMPRUNT

II.1 Comptabilisation de l’émission

Exemple
01/04/N
34881 Obligataires, compte d’émission 1 900 000
2130 Prime de remboursement des obligations 100 000
(200-190) x 10 000
1415 Emprunt obligataire 7% 2 000 000
Émission d’un EO de 10 000 O de 200 à 190 Dhs

5141 Banque 1 888 000


614 Frais d’émission des obligations 10 000
34552 État, TVA récupérable sur charges 2 000
34881 Obligataires, compte d’émission 1 900 000
Virement de fonds
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
II- COMPTABILISATION DE L’EMPRUNT
II.2 Comptabilisation des opérations de fin d’exercice liées à l’emprunt

En fin d’exercice, il y a lieu de constater les intérêts courus sur l’emprunt et


d’amortir les frais d’émission et les primes de remboursement. Alors que les
frais d’émission s’amortissent linéairement sur une durée maximale de 5 ans
(sans tenir compte du prorata temporis), les primes de remboursement
s’amortissent sur la durée de l’emprunt soit de manière linéaire, soit au prorata
des intérêts versés.

Exemple
Un emprunt obligataire portant sur 2 OOO obligations de nominal 100 Dhs,
émises au pair, a été souscrit le 01/01/N par la société Y. (prix de remboursement
115 Dhs ; taux d’intérêt : 10%). La durée de l’emprunt est de 5 ans.
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
Exemple : Sachant que l’emprunt sera amorti à raison de 20% la 1ère année;
10% la 2ème année;
30% la 3ème année;
25% la 4ème année;
et 15% la 5ème année.
Années Taux Capital début d’année Intérêts courus
1 20% 200 000 20 000
2 10% 160 000 16 000
3 30% 140 000 14 000
4 25% 80 000 8 000
5 15% 30 000 3 000
61 000
EMPRUNTS OBLIGATAIRES

Prime de remboursement = Prix de remboursement – Prix d’émission


= (115 – 100) x 2000 = 30 000 Dhs.
Dotation annuelle :
Prime de remboursement x (Intérêts de l’exercice / ∑Intérêts)

Années Calcul Dotation annuelle


1 30 000 x (20 000 / 61 000) 9836
2 30 000 x (16 000 / 61 000) 7869
3 30 000 x (14 000 / 61 000) 6885
4 30 000 x (8 000 / 61 000) 3935
5 30 000 x (3 000 / 61 000) 1475
30 000
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
II- COMPTABILISATION DE L’EMPRUNT
II.2 Comptabilisation des opérations de fin d’exercice liées à l’emprunt

31/12/N
6311 Intérêts des emprunts et dettes 105 000
4417 Intérêts courus non échus à payer 105 000
2 000 000 x 7% x 9 / 12

61912 D.E.A des charges à répartir 2 000


28125 Amorts des frais d’émission d’emprunt 2 000
10 000 x 20%

61913 D.E.A des primes de remboursement des obligations 7 500


2813 Amorts des primes de remb. des obligations 7 500
100 000 x 10% x 9 / 12
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
II- COMPTABILISATION DE L’EMPRUNT
II.3 Comptabilisation des opérations relatives au service de l’emprunt
Ces opérations concernent :
- Le paiement des intérêts;
- Le remboursement des obligations.
01/01/N+1
4493 Intérêts courus non échus à payer 105 000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 105 000
Contre passation de l’écriture de régularisation
31/03/N+1
6311 Intérêts des emprunts et des dettes 140 000
5141 Banque 140 000
Intérêts : 2 000 000 x 10%

1410 Emprunt obligataire 200 000
5141 Banque 200 000
Amort. constant : 2 000 000 / 10
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
III- CONVERSION D’UN E.O EN UN AUTRE E.O

La société émettrice peut faire figurer dans le contrat d’émission une clause de
remboursement anticipé. Cette clause permet en particulier en cas de baisse
des taux d’intérêt d’emprunter à un taux plus bas. Les obligations du premier
emprunt peuvent soit accepter l’échange, soit demander le remboursement.
Dans ce dernier cas, la société émettrice se devra de trouver de nouveaux
prêteurs.

Exemple
Au 1er avril N+2, après paiement du service de l’emprunt, la société X décide de
convertir les 8 000 obligations de 200 Dhs émises à 190 Dhs au taux de 4% :
6 000 obligations acceptent la conversion et 2 000 demandent le remboursement.
Frais bancaires : 6 000 Dhs hors taxes (TVA 20%).
En supposant que les amortissements de primes de remboursement ont été effectués
jusqu’au 31 mars N+2, on passerait les écritures suivantes :
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
1. Annulation de l’ancien emprunt :

01/04/N+2
1410 Emprunt obligataire 7% 1 600 000
8000 x 200
44881 Obligataires, obligations à rembourser 400 000
2 000 x 200
44882 Obligataires, obligations à échanger 1 200 000
6000 x 200

2. Remboursement des obligations non échangées :

01/04/N+2
44881 Obligataires, obligations à rembourser 400 000
5141 Banque 400 000
EMPRUNTS OBLIGATAIRES
3. Émission du nouvel emprunt :
01/04/N+2
34881 Obligataires, compte d’émission 1 140 000
6 000 x 190
2130 Prime de remboursement des obligations 60 000
6 000 x (200 – 190)
1410 Emprunt obligataire 4% 1 200 000

4. Échange des obligations : les obligataires ont droit à la prime de remboursement sur
l’emprunt remplacé
01/04/N+2
44882 Obligataires, obligations à échanger 1 200 000
34881 Obligataires, compte d’émission 1 140 000
5141 Banque 60 000
6000 x 10
EMPRUNTS OBLIGATAIRES

01/04/N+2
619 DEA des primes de remboursement des obligations 80 000
2813 Amort des primes de remboursement des obligations 80 000
100 000 x 10% x 8

01/04/N+2
61912 D.E.A des charges à répartir 6 000
28125 Amorts des frais d’émission d’emprunt 6 000
10 000 x 20% x 3
Traitement comptable des BSO

Les bons de souscription d’obligations sont


des bons autonomes qui permettent à leur
porteur de participer à un futur emprunt
obligataire
Traitement comptable des BSO
Dans la comptabilité du souscripteur ces bons sont :

lors de leur souscription, enregistrés pour le prix d’acquisition


dans le compte « TVP »

lors de leur exercice, les obligations acquises sont enregistrées


pour leur prix d’acquisition augmenté de la valeur des bons qui se
trouvent ainsi virés à ce compte

lors de la péremption des bons, leur sortie du patrimoine donne


lieu à la constatation d’une charge financière.
Traitement comptable des BSO

Dans la comptabilité de l’émetteur, ces bons sont

A la souscription, enregistrés dans le compte


4491 produits constatés d’avance,

Lors de l’exercice des bons, les produits


constatés d’avance sont rapportés sur la durée
de l’EO

lors de la péremption des bons, le montant des


bons non exercés est viré au compte de résultat.
Traitement comptable des BSO
Exemple
La société E avait émis le 01/07/N-2 2500 BSO au
prix de 40Dh, en vue d’une émission d’un
emprunt de 2500 obligation :
Nominal 500 DH
Taux de 9%,
Émises à 480 DH
Remboursable in fine au bout de 8 ans

La société S avait souscrit 300 de ces bons.

Le 01/07/N la société E effectue l’émission


projetée et limite l’emprunt à 2200 obligations . La
société S souscrit à 280 obligations.
Traitement comptable des BSO
Pour la société S 01/07/N-2

35081 BSO 12 000


5141 Banque 12 000

Acquisition BSO 300*40


01/07/N
24811 Obligations 145 600
35081 BSO 11 200
280*40
5141 Banque 134 400
280*480
Acquisition des obligations

6380 Autres charges financières 800


3508 BSO 800
Bons non exercés 20*40
Traitement comptable des BSO
Dans la société E, les écritures suivantes doivent être enregistrées

01/07/N-2
5141 Banque 100 000
4491 Produits constatés d’avance 100 000
Emission 2500 bons à 40

01/07/N
5141 Banque 1 056 000
2130 Prime de remboursement des obligations 44 000
1410 EO 1 100 000

4491 Produits constatés d’avance 12 000


7380 Autres produits financiers 12 000
Bons non exercés 300*40
Traitement comptable des BSO
Au 31/12/N, il sera également nécessaire de constater d’une part les
charges financières de l’emprunt, d’autre part une quote-part des produits
constatés d’avance rapportés au résultats.

31/12/N
6311 Intérêts des emprunts et des dettes 49 500
4493 Intérêts courus à payer 49 500
2200*500*9% *6/12

4491 Produits constatés d’avance 5 500


7380 Autres produits financiers 5 500
2200*40*1/8*6/12
Traitement comptable des OBSO

Les Obligations à Bons de Souscription


d’Obligations sont des titres composés : ils
comprennent une obligation accompagnée
d’un bon de souscription d’obligation
Traitement comptable des OBSO
Dans la comptabilité du souscripteur :

Lors de la souscription, les obligations sont enregistrées


dans le compte de valeurs mobilières concerné pour leur
valeur actuelle (au taux d’actualisation correspondant au
taux normal des emprunts), et les bons au compte TVP par un
montant représenté par la différence entre le prix d’émission
des OBSO et la valeur d’entrée des obligations.
Lors de l’exercice des bons, les obligations acquises sont
enregistrées dans le compte de valeurs mobilières concerné
pour leur prix d’émission augmenté de la valeur des bons
utilisés
Lors de la péremption des bons, leur sortie du patrimoine
donne lieu à la constatation d’une charge financière.
Traitement comptable des OBSO

Dans la comptabilité de l’émetteur, ces bons sont


comptabilisés

A la souscription, dans le compte 4491 produits constatés


d’avance,

Lors de l’exercice des bons, les produits constatés


d’avance sont rapportés sur la durée de l’EO

lors de la péremption des bons, le montant des bons non


exercés au compte de résultat.
Traitement comptable des OBSO
Exemple
La société E a émis le 01/07/N-2 2800 OBSO
nominal de 1000 dh
taux de 7%
émises à 950 dh
remboursable à 1050 dh (in fine à 10 ans).

Les bons de souscription permettront aux titulaires de participer a une


émission d’obligations prévue en N
taux de 8%
prix d’émission et de remboursement 1000 dh
remboursable par annuités constantes sur 10 ans,

La société S avait souscrit 800 obligations

L’émission du nouvel emprunt s’est effectuée le 01/07/N ; 20% de ces bons


de souscription n’ont pas été présentés et l’émission s’est limitée à 6400
titres,
La société S n’a souscrit qu’à 500 obligations

Le taux moyen actuariel des obligations émises en N-2 était de 9%.


Traitement comptable des OBSO
Ecritures comptables de la société E
BSO = 950- (1000*0.07* 1-1.09 –10 +1050*1.09-10)
0.09
= 57.23 01/07/N-2
5141 Banque 7 600 000
8000*950
2130 Prime de remboursement des obligations 1 257 840
8000 *( 1050-950+57.23)
1410 EO 8 400 000
8000*1050
4491 Produits constatés d’avance 457 840
8000*57.23

6311 Intérêts des emprunts et des dettes 280 000


4493 Intérêts courus à payer 280 000
8000*1000*7/*6/12

Dotations aux amort des pri mes de remb 62 982


2130 Primes de remboursement 62 892

1257840*1/10*6/12
Traitement comptable des OBSO
pour le second emprunt

01/07/N
5141 Banque 6 400 000
6400*1000
141 EO 6 400 000

4491 Produits constatés d’avance 91 568


457 840*20%
7380 Autres produits financiers 91 568
Péremption 20% des BSO

31/12/N
6311 Intérêts des emprunts et des dettes 256 000
4493 Intérêts courus à payer 256 000
6 400 000*8% *6/12

4491 Produits constatés d’avance 18 314


7380 Autres produits financiers 18 314

457 840 * 80% *1/10 *6/12


Traitement comptable des OBSO
Ecritures comptables dans la société S
Pour le premier emprunt
01/07/N-2
24811 Obligations 714 216
800* (950-57.23)
35081 Autres TVP 45 784
800*57.23
5141 Banque 760 000
Acquisition 800 OBSO

31/12/N-2
3493 Intérêts courus et non échus à percevoir 28 000
732 revenus des titres immobilisés 28 000

800 * 1000 *7% * 6/12


Traitement comptable des OBSO

Pour le second emprunt


01/07/N
24811 Obligations 528 615
500( 1000+57.23)
35081 Autres TVP 28 615
500*57.23
514 Banque 500 000
500*1000

6380 Autres charges financières 17 169


35081 Autres TVP 17 169
Bons non exercés 300*57.23
31/12/N
3493 Intérêts courus et non échus à percevoir 20 000
732 revenus des titres immobilisés 20 000
500 * 1000 *8% * 6/12
Traitement comptable des OBSA

Les Obligations à Bons de Souscription


d’Actions sont aussi des titres composés : ils
comprennent une obligation accompagnée
d’un bon de souscription d’action.
Traitement comptable des OBSA
Dans la comptabilité du souscripteur :

Lors de la souscription, les obligations sont enregistrées


dans le compte de valeurs mobilières concerné pour leur
valeur actuelle (au taux d’actualisation correspondant au
taux normal des emprunts), et les bons au compte TVP par
un montant représenté par la différence entre le prix
d’émission des OBSO et la valeur d’entrée des obligations.
Lors de l’exercice des bons, les obligations acquises sont
enregistré dans le compte de valeurs mobilières concerné
pour leur pris d’émission augmenté de la valeur des bons
utilisés
Lors de la péremption des bons, leur sortie du patrimoine
donne lieu à la constatation d’une charge financière.
Traitement comptable des OBSA

Dans la comptabilité de l’émetteur :


Lors de la souscription, la contrepartie des
bons n’est pas constatée.
Traitement comptable des OBSA
Exemple
La société E a émis le 01/07/N-2 8000 OBSA
nominal de 1000 dh
taux de 7%,
émises à 950 Dh
remboursables à 1050 dh in fine à 10 ans.

Les bons de souscriptions permettront aux titulaires de participer à


une émission d’actions prévue en juillet N de nominal de 500 Dh et
au prix d’émission de 750 dh
La société S avait souscrit 800 obligations.
L’augmentation de capital s’est effectuée le 01/07/N , 20% des
bons de souscription n’ont pas été présentés et l’émission d’est
limitée à 6400 titres.
En ce qui concerne la société S, elle n’a participé qu’à une
souscription de 500 actions et a abandonné ses autres droits.
Le taux moyen actuariel des obligations émises en N-2 était de 9%.
Traitement comptable des OBSA
Ecritures comptables de la société E

01/07/N-2
5141 Banque 7 600 000
8000*950
2130 Prime de remboursement des obligations 800 000
8000 * (1050-950)
1410 EO 8 400 000
8000*1050

6311 Intérêts des emprunts et des dettes 280 000


4493 Intérêts courus à payer 280 000
8000*1000*7/*6/12

Dotations aux amort des primes de remb 40 000


2130 Primes de remboursement 40 000

800 000*1/10*6/12

le 01/07/N une écriture d’augmentation de capital est constatée.


Traitement comptable des OBSA
Dans la société S
BSA= 950- (1000*0.07* 1-1.09 –10 +1050*1.09-10)
0.09
= 57.23
01/07/N-2
24811 Obligations 714 216
800* (950-57.23)
35081 Autres TVP 45 784
800*57.23
5141 Banque 760 000
Acquisition 800 OBSO
31/12/N-2
3493 Intérêts courus et non échus à percevoir 28 000
732 Revenus des titres immobilisés 28 000

800 * 1000 *7% * 6/12


Traitement comptable des OBSA

Pour l’augmentation de capital


01/07/N
2510 Actions 403 615
500( 750 +57.23)
35081 Autres TVP 28 615
500*57.23
514 Banque 375000
500*750

6380 Autres charges financières 17 169


35081 Autres TVP 17 169
Bons non exercés 300*57.23