Vous êtes sur la page 1sur 18

CONDUITE À TENIR DEVANT

UN HÉMOPHILE
DÉFINITION 
c’est une affection hémorragique à transmission
récessive liée au chromosome X.
Elle est due à une anomalie d’une protéine de la
coagulation, appelée « facteur anti hémophilique » 
 Les filles sont porteuses de la tarre et seuls les
garçons développent la maladie.
CLASSIFICATION DE L’HEMOPHILIE
Selon le facteur manquant :
 Hémophile A : Si le déficit porte sur le facteur VIII
(80-85%) des malades.
 Hémophile B : si le déficit touche le facteur IX (15-
20% des malades).
 Hémophile C : si le déficit atteint le facteur XI (1%
des malades).
 
CLISSIFICATION DE L’HEMOPHILIE

Selon la sévérité de l’hémophilie:


 Forme sévère ou majeure :

taux inf à 1% du taux normal (50% à100%).


 Forme modérée :

taux est de 1 à 5% du taux normal.


 Forme mineur on atténuée :

taux représente 6-24% de la valeur normale.


 
MANIFESTATIONS CLINIQUES
 Externes : épistaxis, hémorragies buccales et
digestives
 Internes ou non extériorisées :
Ecchymose : Très fréquente sans gravité.
Hématome : du plancher buccal, de l’oropharynx.
Hémarthrose : signe pathognomonique
concernant les articulations
BIOLOGIE 
A/ TESTS NORMAUX :

 Les plaquettes sont normales qualitativement quantitativement

 le TS est normal

 Le temps de quick et le taux du fibrinogène sont normaux.

b- Tests anormaux :

 Le « temps de céphaline » est le test le plus recommandé

pour dépister les hémophilies.

 Dosage spécifique du facteur VIII ou IX.


TRAITEMENT
 Traitement préventif:

-hygiène de vie

-proscrire les injections intramusculaires et les anesthésies


tronculaires
 Traitement spécifique de l’hémorragie:

*Concentrés du facteur VIII ou IX

*Sang frais

*Plasma congelé

*Fraction PPSB
CONDUITE À TENIR PROPREMENT
DITE :

1. Consultation et information médicale 


 Pour connaître précisément l’état de santé du
patient.
 Le chirurgien dentiste doit s’abstenir de réaliser
des soins sanglants jusqu’à évolution médicale et
détermination de la sévérité.
CONDUITE À TENIR
PROPREMENT DITE :

2. Précaution à l’égard de l’anesthésie:


L’anesthésie locorégionale à l’épine de SPIX
est contre indiquée.

Le vasoconstricteur peut être utilisé


CONDUITE À TENIR
PROPREMENT DITE :

3. Précautions à l’égard du trouble de


l’hémostase et de la coagulation:
-Toutes les procédures à l’origine d’un saignement,
ne seront pratiqués qu’après correction
hématologique.
-Préparation des moyens d’hémostase
MOYENS D’HÉMOSTASE

mèche résorbable de cellulose oxydée


(Surgicel)
MOYENS D’HÉMOSTASE

mèche résorbable éponges de Gélatine


MOYENS D’HÉMOSTASE

Gouttière thérmoformable
MOYENS D’HÉMOSTASE

Gouttière confectionnée à l’aide d’un élastomère de silicone


CONDUITE À TENIR
PROPREMENT DITE :

4.A l’égard de la prescription:


L’acide acétylsalicylique, les AINS doivent
être évités.
CONDUITE À TENIR
PROPREMENT DITE :
L’acte doit être atraumatique que possible

Elimination du tissu de granulation

Rapprochement maximal des deux berges

Utilisation de sutures résorbables.


CONDUITE À TENIR
PROPREMENT DITE :
Application d’agents hémostatiques locaux

et emploi de gouttières hémostatiques.


Conseils post opératoires

Contrôle postopératoire rigoureux, hygiène

buccale et maintenance, sont les conditions


essentielles.
CONDUITE À TENIR
PROPREMENT DITE :

5. Les patients ayant fait l’objet de transfusion de


facteurs peuvent être infectés par des virus de
l’hépatite et/ ou SIDA donc des mesures stricts
d’hygiène et d’asepsie doivent être respectées.