Vous êtes sur la page 1sur 4

INSTITUT ALGERIEN DES HAUTES ETUDES FINANCIERES

LE NOUVEAU SYSTEME COMPTABLE & FINANCIER


TEST D’EVALUATION

Nom :
Prénom :
Société :

I- QUESTIONS PONCTUELLES :

-Quelles sont les catégories dans lesquelles sont regroupés les acteurs sociaux et à
quel niveau interviennent-ils

-Quelles sont les raisons de la normalisation comptable ? Est elle souvent apparue
après une crise économique et financière ?

-Quelles sont les caractéristiques qualitatives de l’information financière

-Sur quelle base repose la comptabilité financière

- Comptabilisez au journal selon la nouvelle nomenclature du SCF les opérations


suivantes :

* Le 01/04/200N, réception de la facture d’achat qui comprend les mentions


suivantes :
- Marchandises 10 600,00 da
- Remise 5% 530,00
- Net commercial 10 070,00
- Escompte 2% 201,40
- Total HT 9 868 ,80
- TVA 17% 1 677,69
- Net à payer 11 546,49

* Le 03/04/200N, Réception de la facture d’avoir pour remise oubliée sur facture


antérieure d’un montant de 556,80 DA HT.

* Le 05/04/200N paiement de la facture par chèque bancaire.


* Le 11/04/200N revente à crédit au client « B » de la totalité des marchandises
reçues le 01/04/200N. La facture de vente envoyée le jour même avec livraison est la
suivante :
- Marchandises 31 800,00 da
- Remise 5% 1 590,00
- Net commercial 30 210,00
- TVA 17% 5 135,70
- Net à payer 35 345,70

1 Mme S.LOUNISSI
INSTITUT ALGERIEN DES HAUTES ETUDES FINANCIERES

LE NOUVEAU SYSTEME COMPTABLE & FINANCIER


TEST D’EVALUATION

II- QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES

(Plusieurs réponses possibles ou aucune)

1- Depuis la seconde guerre mondiale, les pouvoirs publics et les syndicats ont
exercé une influence notable sur la nature et la communication de
l’information comptable :
- En Algérie
- En Allemagne
- Aux Etats-Unis
- En France

2- La normalisation comptable est assurée par des normalisateurs :


- Uniquement nationaux
- Nationaux et Internationaux
- Uniquement de droit public
- De droit (public ou privé) ou de fait

3- Dans l’organisation de l’IASB, nous trouvons :


- La fondation IASC
- L’IFAC
- Le Board
- L’IFRIC

4- Quelles sont les entités concernées par l’application des dispositions de la loi
07-11 du 25 Novembre 2007.

5- Selon le SCF, un actif est :


- Une ressource contrôlable dont on attend des avantages économiques
futurs ;
- Une ressource contrôlée par l’entreprise provenant d’évènements
passés dont on attend des avantages économiques futurs ;
- Une ressource économique future provenant d’évènement passé ;
- Un flux de trésorerie futur.

6- Parmi les critères suivants, quels sont ceux qui définissent un actif d’après le
SCF :
- Fiabilité de l’évaluation ;
- Probabilité d’avantages économiques futurs ;
- Séparabilité de l’actif de l’entité ;
- Contrôlabilité du fait d’évènements passés

7- Selon la définition d’un produit établie par le SCF :


- Seules les plus-values potentielles doivent être enregistrées ;
- Seules les moins values potentielles doivent être enregistrées :
- Ni les plus values, ni les moins values doivent être enregistrées ;

2 Mme S.LOUNISSI
INSTITUT ALGERIEN DES HAUTES ETUDES FINANCIERES

LE NOUVEAU SYSTEME COMPTABLE & FINANCIER


TEST D’EVALUATION

- Les plus-values potentielles comme les moins values potentielles


doivent être enregistrées.

8- L’entreprise CEVITAL détient un portefeuille de titres composé de valeurs


mobilières de placement « A » acquises le 03/06/200N pour un montant de
10 000 DA et de valeurs mobilières de placement « B » acquises pour un
montant de 20 000 DA.

A la clôture des comptes, les titres A et B valent respectivement 12 000 DA et


17 000 DA. Selon les principes du cadre conceptuel du SCF :

- Vous enregistrez seulement la plus value potentielle des titres A en


application de la «  juste valeur » ;
- Vous enregistrez seulement la moins value potentielle des titres B en
application du principe de prudence ;
- Vous enregistrez seulement la plus value potentielle des titres A et la
moins value potentielle des titres B ;
- Vous n’enregistrez aucune écriture, vos titres n’ayant pas encore été
vendus

9- Les caractéristiques du résultat selon le cadre conceptuel du SCF sont :

- La comptabilité uniquement des produits et des charges réalisés ;


- La comptabilité des charges non réalisées mais uniquement des
produits réalisés ;
- La comptabilité des charges et des produits non réalisés ;
- La comptabilité des produits non réalisés mais uniquement des charges
réalisées.

10-Lors de l’acquisition d’une immobilisation corporelle, le SCF stipule de


l’enregistrement au bilan à :

- Sa juste valeur ;
- Son coût d’acquisition ;
- Son coût de remplacement ;
- La valeur actualisée de ses « Cash Flow » futurs

11- Une perte de valeur est enregistrée si :

- La valeur comptable d’une immobilisation corporelle est supérieure à


sa valeur de marché et sa valeur actuarielle ;
- La valeur comptable d’une immobilisation corporelle est supérieure à
sa valeur de marché mais reste inférieure à sa valeur actuarielle ;
- La valeur comptable d’une immobilisation corporelle est inférieure à sa
valeur de marché et sa valeur actuarielle ;
- La valeur comptable d’une immobilisation corporelle est supérieure à
sa valeur actuarielle, mais reste inférieure à sa valeur de marché;

3 Mme S.LOUNISSI
INSTITUT ALGERIEN DES HAUTES ETUDES FINANCIERES

LE NOUVEAU SYSTEME COMPTABLE & FINANCIER


TEST D’EVALUATION

12- Le traitement alternatif lors de l’évaluation initiale d’une immobilisation


corporelle suppose :

- De remplacer le coût d’acquisition par la somme des cash flows futurs


attendus ;
- De se référer au coût historique ;
- Une comparaison avec les immobilisations semblables dans les
entreprises du même secteur d’acticité ;
- De substituer au coût d’acquisition la juste valeur de l’immobilisation

13- Les frais d’émission d’emprunt, les éventuelles primes d’émission ou de


remboursement des emprunts obligataires doivent être passées en charges
en totalité dès l’émission de l’emprunt.

- Vrai
- Faux

14- Le fonds commercial dans les comptes sociaux s’apparente à la notion


Suivante dans les comptes consolidés :
- Ecart de première consolidation ;
- Ecart d’acquisition
- Goodwill
- Part du marché

15- L’écart d’acquisition correspond à la différence entre la valeur de l’entreprise


Donnée par :

- La comptabilité statique et celle donnée par la comptabilité dynamique


- La comptabilité actuarielle et celle donnée par la comptabilité dynamique
- La prise en compte en comptabilité des résultats à venir
- La différence entre la valeur réelle des actifs et des passifs acquis et leur
Valeur comptable.
- La richesse générée en interne par l’entreprise

III- QUESTION DE REFLEXION :

Quels sont l’impact et les raisons de la suppression des «  Charges à répartir »

4 Mme S.LOUNISSI