Vous êtes sur la page 1sur 39

C.

TOUAM

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Déficit fonctionnel majeur
PERTE DU VERROUILLAGE ET DE LA FORCE DE SERRAGE

IPD
rare

Raideur
en
extension
(déficit de
flexion)

IPP (55%)
20% en extension
( 0/30°)

MCP (37%)
77% secteur utile( -30/70°)

16% en extension

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

ETIOLOGIES
CONGENITALES, ACQUISES ( traumatismes, maladies
rhumatismales, arthrose )
ARTICULAIRES , EXTRA ARTICULAIRES
ETIOLOGIES TRAUMATIQUES
CAUSES ARTICULAIRES
CAUSES EXTRA ARTICULAIRES

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
ETIOLOGIES TRAUMATIQUES
CAUSES ARTICULAIRES :
Entorses
Luxations
Fractures
Fractures- luxations

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

ETIOLOGIES TRAUMATIQUES
CAUSES EXTRA ARTICULAIRES :

 Plaies des tendons extenseurs
 Plaies cutanées contuses
 Fractures des phalanges
 Ecrasements ouverts ou fermés ( association de lésions
pluri tissulaires )

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

 Raideur MP après fracture de la base de P1 de D4D5 traitées par brochage

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

Déficit de flexion IPP par
adhérences

Plaie dorsale P1 index avec
section de l’extenseur

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
ETIOLOGIES AUTRES

 IMMOBILISATIONS TROP LONGUES
 IMMOBILISATIONS INAPROPRIEES
 MAINS PARALYTIQUES
 ALGONEURODYSTROPHIE

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
PREVENTIF
IMMOBILISATIONS EN
BONNE POSITION
MOBILISATIONS PRECOCES
AINS contre l’œdème et
l’inflammation
Antalgiques

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

TRAITEMENT

80% du résultat est obtenu à 4 semaines

non chirurgical
REEDUCATION
PHYSIOTHERAPIE
MOBILISATIONS
DIGITALES douces et
progressives

ORTHESES

Objectifs
traitement curatif
Evaluer la motivation du patient
Préparer à la chirurgie

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des
articulations MCP

La voie d’abord
Incisions cutanées
longitudinales

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des
articulations MCP

La voie d’abord
Incision transversale
à éviter ( désunion
cutanée et risques de
complications )

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des articulations MCP

Abord de l’articulation
en trans tendineux
(Howard 1956)

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des articulations MCP

Abord de l’articulation par
section transversale de la
bandelette sagittale
(réparation impérative car
risque de luxation de
l’extenseur)

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL

RAIDEUR des
articulations MCP
Abord de l’articulation
entre bandelette
sagittale et dossière des
IO ( JY Alnot 1982)

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT CHIRURGICAL
RAIDEUR des articulations MCP

Libération de l’articulation
Elle sera progressive et chronologique.
Tester la flexion après chaque geste.
 Ténolyse de l’extenseur
 Libération des ligaments latéraux
rétractés par désinsertion proximale
au niveau de la tête du métacarpien

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des articulations MCP

Libération de l’articulation
 Libération des ligaments
latéraux rétractés par
résection proximale du
ligament MP niveau de la
tête du métacarpien

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des articulations MCP

Libération de l’articulation
 Libération du cul de sac
antérieur à l’aide d’une
spatule coudée
 Obtenir un glissement de
la base de P1 sur la tête du
métacarpien

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des articulations MCP

Libération de l’articulation
Mobilisation douce et
progressive en passif ou en
actif (anesthésie
tronculaire basse)

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
TRAITEMENT
CHIRURGICAL
RAIDEUR des articulations MCP

Libération des articulations
 Fermeture cutanée sans

tension

 Immobilisation post -

opératoire immédiate
par attelle dorsale MCP
en flexion, poignet en
extension.

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

TRAITEMENT CHIRURGICAL

RAIDEUR des MCP
SOINS POST-OPERATOIRES

Relai rapide par orthèse
d’enroulement et
Rééducation biquotidienne
Antalgiques et
anti inflammatoires

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Raideur des articulations IPP
CAUSES

 Articulaires : entorse, luxation, fracture , fractureluxation
 Extra-articulaires : cutanées, osseuses ,tendineuses
 Raideur simple : un doigt ,une articulation
 Raideur complexe : plusieurs doigts (MP et/ou IPP)

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Raideur des articulations IPP
DIAGNOSTIC :

Examen clinique minutieux
Radiographies centrées sur le doigt et
sur l’articulation mise en cause.
Articulation abimée : arthrodèse ou arthroplastie
voire abstention chirurgicale
Articulation congruente avec conservation des
surfaces articulaires : intérêt d’un examen clinique
minutieux

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Raideur des articulations IPP
avec conservation des surfaces articulaires
causes extra articulaires, cutanées et/ou tendineuses
causes articulaires et capsulo-ligamentaires

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Raideur des articulations IPP
avec conservation des surfaces articulaires

Causes articulaires par
rétraction de la capsule
dorsale ou capsuloligamentaire
( entorse négligée ou mal prise en charge)
le défaut de flexion ne change pas selon
la position du poignet et de la MP

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Raideur des articulations IPP
avec conservation des surfaces articulaires

Causes extra articulaires,
cutanées et/ou tendineuses
Adhérences de l’appareil extenseur
après fracture de la première
Phalange
Adhérences cutanées après plaies
tendineuses ( isolées ou associées)
l’extension du poignet et de la MP
facilitent la flexion IPP

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS

Raideur des articulations IPP
avec conservation des surfaces articulaires

Causes extra articulaires,
cutanées et/ou tendineuses

Rétraction des inter osseux
( syndrome ischémique)

Syndrome intrinsèque plus
Test de Finochietto (1920)
(rétraction modérée)

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Raideur des articulations IPP
avec conservation des surfaces articulaires

Causes extra articulaires, cutanées
tendineuses

et/ou

Syndrome Extenseur plus
( Kilgore 1975)
Adhérences ou rétraction de
l’extenseur au dos de la main et de P1 au
niveau de la dossière
La flexion concomitante MP- IPP n’est
plus possible alors que chacune des
articulations peut être fléchie
séparément.
La MP mise en flexion empêche la flexion IPP
La flexion IPP entraine une hyper extension MP

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Traitement des raideurs des
articulations IPP
Non chirurgical
Traitement préventif
Immobilisations appropriées
Rééducation précoce
Orthèses

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Traitement des raideurs des articulations IPP
Traitement chirurgical
La chirurgie sera simple ou complexe selon l’atteinte
uni ou pluri digitale; uni ou bi articulaire et si le
diagnostic étiologique a été établit.
Les gestes réalisés seront fonction des lésions
Rééducation - Physiothérapie et Orthèse d’enroulement

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Traitement des raideurs des articulations IPP
Traitement chirurgical
Voie d’abord conditionnée par les cicatrices
Abord dorsal arciforme
Un ou 2 abords latéraux par doigt

Ténolyse de l’appareil extenseur

Capsulotomie dorsale et libération des Lig lat

Libération articulaire si nécessaire
mobilisation douce passive ou active (bloc )

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
VOIE D’ABORD DORSALE

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
VOIE D’ABORD LATÉRALE

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
Traitement des raideurs
des articulations IPP
Traitement chirurgical
 Cas particulier du col de cygne
enraidi ( PR) manipulations
sous anesthésie et attelle
dorsale IPP en légère flexion
(IPP stop)
 libération des bandelettes
latérales qui sont dorsalisées
et traitement du col de cygne

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
PAR RETRACTION DES INTRINSEQUES

EXCISION TRIANGLE OU
TENOTOMIE SIMPLE DES
IO SI RETRACTION
MODEREE

SI RETRACTION IMPORTANTE
TENOTOMIE PROXIMALE (BOYES)
SI RETRACTION DU LOMBRICAL ( PARKES)
TENOTOMIE

Et la peau…

RAIDEURS EN EXTENSION DES IPD: PAS D’INDICATION…

RAIDEUR
ARTICULAIRE
RAIDEUR
CUTANÉE
RAIDEUR PAR
LESIONS DU
FCP

• Déficit de flexion actif et passif
• Voie d’abord dorsale
• Emondage, ténolyse bandelette terminale!!

• Déficit de flexion actif et passif
• Lambeau d’avancement de type Hueston
dorsal

• Déficit de flexion actif
• Adhérence FCP, greffe trop longue, rugby
finger
• Rétraction du lig rétinaculaire oblique

RAIDEUR EN EXTENSION DES DOIGTS LONGS
CONCLUSION

MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUERIR!!
LUTTE CONTRE L’OEDEME
MOBILISATION PRÉCOCE
RESPECT DES POSITIONS D’IMMOBILISATION