Vous êtes sur la page 1sur 5

Les maladies transmissibles par le sang

1- Définition :
Ce sont des maladies dues à une transmission directe du sang contaminé
(transfusion) ou à une contamination par un élement souillé par le sang contaminé.

Les sources de contamination :


-Au moment du prlvt (règles d’asepsie)
-Le non-respect de chaine de froid (multiplication anarchique des bactéries)
-Mauvaise sélection des donneurs
Le donneur doit connaitre tous les maladies transmises par le sang et déclarer si il a
un certain comportement qui pourrait provoquer une sérologie positive (des fois on
tombe dans la phase muette et on ne peut pas savoir par la sérologie).
-le non-respect des bonnes pratiques de réalisation des tests d’analyse srt la
sérologie (avoir un résultat faussement négatif alors que le sujet est déjà contaminé).

Les germes recherchés ( en Algérie) :


HBV , HCV , HIV recherche obligatoire
Ttreponema pallidum
l’HTLV (obligatoire en F rance)
Brucella (pour certains sujets)
Plasmodium

2- Virus transmis par le sang :


Virus obligtoires :
a) HBV :
Famille : hépadnaviridae
Virus enveloppé à ADN
Diagnostic :
Recherche des Ag HBs portés par l’enveloppe (signe de maladie) au niveau
plasmatique.
On ne cherche pas les AC car leur apparition est tardive et signe la guérison.

Durée d’incubation : longue :2-5 mois (phase muette)


Donc on peut avoir une sérologie négative alors que le sujet est contaminé.
(rôle de l’étape des sélections des donneurs)
En Algérie : la recherche de l’HBs pour le don du sang est obligatoire depuis 1991.

Technique utilisée :
 ELISA (de référence en algr)
(Le don du sang est géré par des lois dc on ne peut pas changer de techniques)

 Immunofluorescence (supplémentaire pas obligatoire)

Si Sérologie + :
-Confirmer par un 2ème prélèvement (convoquer le donneur) si résultat (+) :
-Elimination du don .
-Déclarer et envoyer le donneur aux services spécialisés pour confirmer la
maladie (recherche des AC et des autres Ag et décrire la phase de maladie pour la
prise en charge )
(ELISA => faux + : sensible mais pas très spécifique)
-Chercher la source de contamination pour éviter la propagation du virus.

 Biologie moléculaire : par PCR (pas obligatoire en algr)


Avantage : réduire le temps d’incubation de (2-5mois) à 25 jours.
Technique très sensible.

Si on transfuse avec du sang d’un sujet asymptomatique (incubation) => grd


risque de contamination.

b) HCV :
Famille : falviviridae
Virus à ARN  enveloppé, porte plusieurs Ags :
C 100.3 => de la nucléocapside
C22.3 =>de la partie du core
(C33 , C1.5 )=> protéines de la région neuraminidase

Diagnostic: recherche d’AC anti ces Ag (on doit tous les chercher)
Les réactifs utilisés doivent contenir tous ces Ag si non le test sera non valide pour
le don de sang. (le respect de bonnes pratiques de réalisation des tests)
Si un AC est présent => (+) :
Confirmer sur un 2ème prlvt sur le donneur => (+) confirmer au niveau des centres
spécialisés par la technique de Wb.

Technique utilisée :
 ELISA (algr)
 PCR : avantage :
Réduire le temps d’incubation virale de 2mois (ELISA) vers 9 jours.

La recherche d’HCV en Algérie est obligatoire pour le don de sang depuis 1990.
c) HIV :
Famille : rétroviridae
Virus enveloppé.
Ags recherchés :
Enveloppe : GP 120, GP 41.
Nucléocapside : P24, P18.2.

Dépistage: recherche des AC contre ces Ag par :


ELISA algr (incubation de 8-12 semaines)
PCR => incubation de 8 jours
La recherche de l’HIV 1 et 2 est obligatoire en Algérie depuis 1998.

Les virus non obligatoires :

 CMV – EBV :
Recherche des AC anti CMV et des AC anti EBV.
Ces virus sont asymptomatiques chez les IC.
Le recherche chez le donneur se fait pour la transfusion des sujets ID :
Sous chimiothérapie, sous immunosuppresseurs (greffe) , DI très sévère.

 HTLV (Humain T-cell leukemia- lymphoma virus) : ni obligatoire pour le don


de sang (en Algr) ni préconisée pour la transfusion des ID.
C’est un virus trouvé chez les sujets à leucémies aigues et isolé à partir des LT.
Virus asymptomatique mais on a observé une grande corrélation entre la
leucémie et ce virus (mécanisme inconnu).
Donc on l’élimine du sang transfusé pour réduire le risque de développement
des leucémies aigues (dans les années qui suivent la transfusion)
Sa recherche est obligatoire en France.

3- Les bactéries transmissibles par le sang :


a) Treponema pallidum: agent de syphilis
Recherche des AC anti Treponema pallidium est bligatoire en Algérie
La contamination est très rare car elle est une bactérie très sensible :
Dégradation par le froid : pdt 3jours à +4°C.
Conservation du PFC :congélation à -20°C après 48 h => dégradation.
Transmission préférentielle par voie sexuelle => demander au donneur si il a un
comportement anormal (toxicomanes ..) pour l’éliminer du don de sang (risque
de VIH ..)
Incubation: longue : 1-4 mois
Diagnostic: recherche obligatoire en Algérie depuis 1991
Technique:
*TPHA : recherche des AC anti-TP par hémmagglutination.
*VDRL :syphilis= venerella en ang :(recherche de maladie de syphilis au
laboratoire)

Les bactéries non obligatoires :

 Brucella : agent de brucellose :


Chez les donneurs qui sont éleveurs de vache ou agriculteurs (bcp de porteur
sains pour cette population) pour les éliminer du don de sang si +.

4-  Les parasitoses transmises par le sang :


Recherche non obligatoire pour la validation de don de sang
 Paludisme
Pour les sujets séjournant ou venants des zones endémiques => obligation.
Si on n’a pas les moyens de détection => on l’élimine du don.
RQ : pour les voyageurs en allants vers la zone endémique =>faire un vaccin et en
revenant =>il faut prendre un traitement chose qui n’est pas faite pour certains.
Diagnostique: frottis sanguin, GE, sérologie anti paludienne

 Maladie de chagas: trypanosomiase :


Obligatoire juste pour sujets venants des zones endémiques

 Toxoplasmose: toxoplasma gondii


Maladie grave chez les ID et les femmes enceintes
Gnrlt on évite de leur transfuser du sang, si c nécessaire => demander au
donneur de faire les analyses (ne sont pas faites au niveau des CTS)

5- Agents de transmissibles non conventionnels:


Il s’agit de protéines non dérivés des virus ni des parasites ni des bactéries.
Une seule protéine incriminée:
La protéine prion :
Responsable d’une encéphalopathie spongiforme subaiguë.
Spongiforme => cerveau en forme d’éponge (dégradation)
Subaiguë => tardive dans le temps (prend des années pour s’exprimer)
Tardive non immunologie 
2 types de molécules :
 Molécule animale
Responsable de la tremblante des moutons et de encéphalopathie
spongiforme bovine (maladie de la vache folle)
Si on consomme cette protéine => développement d’encéphalopathie
spongiforme.

 Forme humaine : responsable de : (encéphalopathie spongiforme)


Les signes :
Soit :
1- MCJ (maladie de CREUTZFELDT Jacob )
Perte des qualités psychiques

Ou :
2- L’insomnie fatale familiale :
Le sujet n’arrive pas à dormir durant toute sa vie.

Cette protéine provient d’une :


-mutation somatique du gène codant pour la protéine prion normale
-mutation autosomique transmissible ( la forme familiale)
-contamination secondaire à l’introduction de prion anormale par :
TS par un donneur déjà atteint de cette maladie.
Greffe de dure-mère / de cornée
Injection non contrôlée des hormones de croissance hypophysaires
(vache folle: on donnait ces hormones pour augmenter la surface musculaire ce
qui a été responsable de la maladie)

Cette protéine anormale (en grde qté) provoque la transformation de la prion


normal (appartient à la membrane cellulaire srt la membrane neuronale mais son
rôle est mal connu) en prion anormal, et la protéine ne sera pas dégradée car elle
est anormale

Le prion anormal cause la maladie + provoque la transformation du prion normal


=> entrer dans un cercle vicieux.
Pas de traitement.
La recherche de cette maladie est surtout pour la greffe de cornée et de dure-
mère (tissus riches en prion).
Mais cette maladie est très rare.